Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 11:50
Spanish assets to join EATC assigned fleet

Spanish assets to join EATC assigned fleet

 

3 July – Norbert Thomas – EATC

 

Spain is now officially the sixth member state of the EATC. It was up to the Spanish Air Chief, General del Aire Javier García Arnaiz, to subscribe the official document within the MATraC meeting at Eindhoven Air Base. The Multinational Air Transport Committee represents all EATC Participating Nation’s Air Chiefs, welcoming officially the new participant Spain right before the EATCs Change of Command ceremony, where the EATC command  went over from French Major General Pascal Valentin to German Major General Christian Badia.


Six nations - one command
Spains accession will enhance EATCs assigned fleet especially with tactical AT-aircraft and air-to-air refuelling (AAR) capabilities. The same time Spain gets access to more than a dozen aircraft types of the other EATC Participating Nations. More than this, Spain now officially incorporates the EATC as additional Air Transport Command, becoming part of the Spanish chain of command – although this new command is abroad.  
184 posts count for the EATC currently, while it grew up from about 170 posts while achieving Final Operational Capability (FOC) last year. The increase is because of Spains accession to the EATC – while the same time the amount of other nation’s posts decreased to allow Spain manning 30 posts within EATC premises.

 

Transfer of Authority in sight
Now it is up to Spain to introduce EATCs workflow into its own national home bases, from where - so far national acting - Spanish aircraft will soon take over multinational EATC prepared missions. This will take some effort: e.g. will all future air transport planning now be settled around EATCs MEAT software, which allows EATC to monitor any important aircraft figures within the national Spanish home bases – but essential to have an immediate access to information about aircraft and crews available. EATC and the Spanish Air Force appointed the transfer of authority over the additional Spanish aircraft latest by the end of this year, giving Spanish comrades enough time to cope with the EATC procedures. The Spanish enhancement contains aircraft of    
a.)    the 31st Wing in Zaragoza, comprising seven C-130 Hercules  (Tactical Air Transport) and 5 KC-130 Hercules (Tanker),
b.)    the 35th Wing in Getafe with its 13 CASA C-295 (Tactical Air Transport) and
c.)    the  47th Group at Torrejon by using its three Boeing 707 (Tanker, Strategic Air Transport).
This new development foreseen, one can easy see that - with the Transfer of Authority (ToA) of the Spanish aircraft by the end of this year - the EATC reshapes the military air transport world in Europe: its assigned national airbases operate from the Baltic Sea in the North and touch Africa in its South - nearly 180 aircraft to mirror a remarkable fleet.

 

Spanish Airchief amongst

Air Chiefs at the ceremony (from the left: General Van de Voorde (BEL), General Arnaiz (ESP), General Müllner (DEU), General Soullet (FRA)

Repost 0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 11:30
Mirage : Thales sur la piste d'un mégacontrat en Egypte

L'Egypte va-t-elle moderniser sa flotte de Mirage ?

 

04/07/2014 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Le groupe d’électronique propose à l'Égypte de moderniser sa flotte de Mirage. Une offre évaluée entre 1 et 2,5 milliards d'euros selon les différents schémas.

 

Il n'y pas que les corvettes Gowind de DCNS en Égypte, un contrat qui pourrait être mis en vigueur dans les jours prochains, selon nos informations. Thales retravaille également très sérieusement depuis plus de deux ans sur un projet de modernisation des Mirage de l'armée de l'air égyptienne, selon des sources concordantes. Et si le dossier est très sensible en raison d'Israël, Paris a toutefois donné son autorisation au groupe électronique de présenter à nouveau une offre de modernisation des Mirage de l'armée de l'air égyptienne qui disposerait encore d'une centaine d'appareils (Mirage 2000 et Mirage 5). Paris surveille ce dossier de très près. "Pas question de faire n'importe quoi", explique-t-on à la Tribune.

La nouvelle offre est évaluée à au moins 1 milliard d'euros et pourrait atteindre jusqu'à 2,5 milliards d'euros selon les différentes versions proposées aux Égyptiens. Avec le feu vert  de Dassault Aviation, Thales remet régulièrement à jour son offre en attendant que les Égyptiens, qui cherchent un budget pour ce programme, se décident de lancer cette opération... ou pas. Mais le projet de modernisation des Mirage n'est pas un projet nouveau. Notamment un projet de modernisation de 16 Mirage 2000 de l'armée de l'air égyptienne ne s'est jamais concrétisé (radar RDY3 et  missiles air-air Mica).

 

L'Égypte client de lancement du Mirage 2000 à l'export en 1981

En décembre 1981, l'Égypte est devenue le client de lancement à l'export du Mirage 2000 avec la commande (contrat Nashone) de 20 Mirage 2000 EM/BM de défense aérienne. Ces avions ont été livrés à l'armée de l'air égyptienne entre juin 1986 et janvier 1988.

Auparavant, entre 1977 et 1983, l'armée de l'air égyptienne a reçu 81 Mirage 5, financés vraisemblablement par l'Arabie Saoudite. Au début des années 90, l'armée de l'air égyptienne aurait reçu les Mirage 5 M/DM de l'armée de l'air zaïroise. En 2005, l'Egypte a reçu des Emirats Arabes Unis 19 Mirage 5 d'occasion.

Le Caire a déjà confié la modernisation des Mirage 5 à des industriels français. Sagem (groupe Safran) a signé le contrat Horus en 2003 pur la modernisation de 24 Mirage 5. Des appareils modernisés puis livrés entre 2006 et 2008. Par ailleurs, En juillet 2011, l'Inde avait signé un contrat de modernisation de ses 51 Mirage 2000. Un contrat qui s'est élevé à 2,7 milliards d'euros, dont 1,4 milliard à partager pour la rénovation entre Thales et Dassault Aviation et 959 millions pour l'achat des missiles du missilier européen MBDA.

 

L'Égypte un temps intéressée par le Rafale

Au début de l'été 2011, les militaires égyptiens envoient à Paris une "expression d'intérêt" pour 12 à 20 Rafale. Paris est alors très embarrassé et Dassault Aviation n'est pas intéressé. Pour autant, Paris commence à discuter avec Le Caire pour comprendre le besoin des militaires égyptiens. Des pilotes égyptiens essaieront même le Rafale. Mais cela n'ira pas plus loin.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:55
Macaronage sur la base aérienne 705 de Tours

 

04/07/2014 Armée de l'air  

 

Mercredi 25 juin 2014, lors de la journée de l’aviateur, la base aérienne 705 de Tours a breveté de jeunes pilotes en présence de nombreuses autorités militaires et civiles dont le maire de Tours M. Serge Babary.

 

La journée a débuté par une cérémonie solennelle au cours de laquelle ont été remis 14 brevets de pilote de chasse, deux brevets de NOSA (navigateur officier système d'armes) ainsi que deux poignards d’officier. Le général de corps aérien Serge Soulet, commandant les forces aériennes (CFA) et le soutien des forces aériennes (CSFA) a présidé la cérémonie. Il a lu l’ordre du jour du général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, afin de commémorer les 80 ans de l’armée de l’air.

 

Découverte du simulateur Alphajet, de la tour de contrôle, des maquettes pédagogiques de l’unité d’instruction Alphajet, étaient au programme de l’après-midi à l'occasion de la journée de l'aviateur. Enfin des conférences portant sur la sécurité des vols étaient proposées au profit des équipages des aéroclubs locaux ainsi que sur l’histoire de la base aérienne 705 de Tours.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:55
Sharing capabilities to enhance military operations

 

2 July - Norbert Thomas – EATC

 

EATC assigns personell to RAMCC Lyon

 

Beginning next week, the RAMCC at Lyon (Regional Air Movement Coordination Centre) - dealing with the coordination and tasking of the intra-theatre airlift operations for Serval and Sangaris - works in even more close relationship to the EATC, preparing both missions with air transport assets from Europe to Afrika and back: To advice and assist command structures in air transport matters, EATC has begun to install a shift-system with own personell, catching up duty when- and wherever assistance becomes necessary. Starting next Monday, first French AT-specialists of the EATC will join the multinational RAMCC to start the cooperation. After the first two officers have settled the environment, the air transport cell will constantly be manned with EATC personell deployed from Eindhoven Air Base. To balance all EATC Participating Nations efforts equally, each nation contributes one contingent per month. With Spain joining in July as sixth EATC Participating Nation, the reinforcement for the RAMCC is therewith settled until the end of the year.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:50
Pictures: EATC PAO

Pictures: EATC PAO

 

3 July - Norbert Thomas - EATC

 

Successful steps of the European Air Transport Commands (EATC) have been done in the past: more will follow. The Change of Command ceremony today at Eindhoven Air Base featured the handover of EATC Command from French Major General Pascal Valentin to German Major General Christian Badia - taken place under the lead of the Dutch Air Force Commander, Lieutenant General Alexander Schnitger, Chairman of the Multinational Air Transport Committee (MATraC). 

 

A serial of changes

Before taking over the command, General Badia was Head of Division Strategic Defence Planning & Concepts at the German MoD. General Valentin instead will now focus on his new assignment, leading the NATO school in Rome.

General Valentin looks back on two busy years with a lot of challenges to cope with: The A400M introduction, reaching Final Operational Capability last year, achieving the accession of Luxembourg and Spain, which at last was finalized on the same day he left the EATC. Few days before he could promulgate the first A400M flying under EATC operational control.

The same date, but not in the limelight of the ceremony, also the Chief of Staff’s post is newly manned. German Brigadier General Jörg Lebert handed over to French Brigadier General Pascal Chiffoleau, former Commander of Air Mobility Brigade at Dijon AFB. Both positions either of Commander and Chief of Staff rotate as planned every two years between Germany and France.

 

New flag at EATC

 

More important decisions had been taken within the MATraC meeting in the morning, representing all EATC Participating Nations Air Chiefs: The lead of this highest circle in European military AT- matters went over from Belgian Lieutenant General Claude Van der Voorde to Dutch Lieutenant General Alexander Schnitger. For the next two years it is now his turn to monitor EATCs steps to reshape and improve the military AT-world within Europe. Although the Dutch Air Chief had a good start… facing only few hours before the accession of Spain to the EATC.

 

A rising giant

With the additional aircraft of Spain, intended to transfer authority latest by the end of the year, EATC will conduct more than 180 aircraft, operating from bases between the Baltic Sea and Gibraltar. But although this “rising giant called EATC” is a successfull lighthouse project in Pooling and Sharing, the new Commander knows, that nothing comes for free, facing e.g. the implementation of two Air Forces AT-fleets (Spain and upcoming Italy) into EATC structures: “With resources decreasing, demands rising, aging fleets and delays in the fielding of our new A400M we have to find better - and for sure sometimes new - ways in order to fulfil our commitments. All that counts at the end of the day is the added value that EATC can provide for each Participating Nation.”

 

Gallery EATC Change of Command Ceremony

 

EATC has a new Commander
Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:50
La ville de York honore les groupes lourds

 

04/07/2014 Armée de l'air

 

La ville de York se prépare à vibrer pour le départ du Tour de France dimanche 6 juillet 2014. À cette occasion, le Yorshire Air Museum et l’armée de l’air s’associent pour célébrer le 70ème anniversaire de l’arrivée des deux escadrons français 346 «Guyenne» et 347 «Tunisie» appelés groupes lourds à York à l’automne 1943.

 

Le Yorkshire Air Museum, en partenariat avec la ville de York organise une semaine en mémoire des groupes lourds et des Forces aériennes françaises libres (FAFL). Une avenue de la ville retrouve l’esprit de 1944. Les visiteurs peuvent apercevoir un Hawker Hurricane, premier chasseur monoplan de la Royal Air Force sur le toit du York Theatre Royal sur le boulevard St Leonard du deuxième arrondissement, spécialement aménagé.

 

Les escadrons français 346 «Guyenne» et 347 «Tunisie» furent les seuls groupes de bombardement lourd de l’armée de l’air française au sein des forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils intègrent le Bomber Command de la Royal Air Force.

 

Pour plus d’informations, retrouvez la cérémonie en la cathédrale d’York.

 

Stèle en mémoire aux escadrons français 346 "Guyenne" et 347 "Tunisie" arrivés en Grande-Bretagne en 1943

Stèle en mémoire aux escadrons français 346 "Guyenne" et 347 "Tunisie" arrivés en Grande-Bretagne en 1943

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:35
Dutch F-16s fly last mission in Afghanistan

A Royal Netherlands Air Force F-16 Fighting Falcon aircraft conducts a mission over Afghanistan, May 28, 2008

 

2 Jul 2014 By: Anno Gravemaker - FG

 

 

On 30 June, the last two Royal Netherlands Air Force Lockheed Martin F-16AMs completed their final mission for the air task force over Afghanistan.

 

For the last 12 years the service had maintained a detachment of F-16s to support the NATO-led International Security Assistance Force mission in the country. Since starting operations in October 2002, the Dutch aircraft amassed over 24,000 flight hours on more than 10,000 missions, mainly flown in support of coalition ground forces.

 

Read more

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:50
Malbork : exercice bilatéral de défense aérienne

 

04/07/2014 Sources : EMA

 

Le 25 juin 2014, les pilotes français se sont entraînés avec les équipages polonais au cours d’une mission de « Combat Air Patrol » (CAP).

 

Depuis leur arrivée sur la base aérienne de Malbork le 6 mai 2014, les pilotes français s’entraînent régulièrement aux côtés des pilotes polonais.

 

Dans le scénario de l’exercice du 25 juin, deux avions Mirage 2000 français et deux avions MIG 29 polonais constituaient une force qui avait pour objectif de défendre un espace aérien défini. Deux autres MIG 29 polonais jouaient le rôle d’agresseurs.

 

L’exercice a été précédé d’un briefing complet des pilotes avec un important volet sur la sécurité en vol : altitudes de vol de chaque avion, consignes radio, formations de vol, etc…. La mission de combat air patrols’est déroulée par rotation entre les paires d’avions, chaque binôme Mirage 2000 / MIG 29 étant chargé alternativement de défendre la zone en interceptant les avions intrus. Les avions intrus ont à chaque fois été interceptés.

 

Une fois terminé, l’exercice a fait l’objet d’un débriefing dans la salle opérationnelle du détachement. Chaque avion étant équipé d’une balise GPS et d’un système d'enregistrement et de restitution des paramètres de mission (SERPAM), les profils de vol ont pu être visualisés et analysés. Le « leader » a décortiqué les réactions de chaque pilote. Les analyses de l’exercice ont permis aux pilotes d’identifier leurs erreurs et d’apporter des axes d’amélioration pour les prochains vols.

 

Depuis le 6 mai 2014, un détachement français, composé d’une centaine de militaires et quatre avions de chasse, assure une mission de permanence opérationnelle (PO) au profit des Etats Baltes. Cette mission, effectuée sur demande de l’OTAN, s’inscrit dans le cadre des mesures de réassurance souhaitées par le Président de la République à l’égard des pays alliés face aux tensions régionales. Les avions français profitent de cette mission pour effectuer des exercices d’entraînement avec les avions polonais.

Malbork : exercice bilatéral de défense aérienne
Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 16:20
CAE wins defence contracts valued at approximately $110 M

 

Jul 2, 2014 ASDNews Source : CAE

 

    T-6C ground-based training system for Royal New Zealand Air Force

    Visual system upgrade on German Air Force Eurofighter simulators

    CAE Medallion-6000 image generator for T-50IQ simulator

    KC-135 boom operator weapon systems trainer for undisclosed international customer

 

CAE today announced that it has won a series of contracts valued at approximately C$110 million to provide a range of training systems and services for global defence customers. These include contracts to provide the T-6C ground-based training system and services for the Royal New Zealand Air Force (RNZAF), a contract to upgrade the visual systems on the German Air Force's Eurofighter simulators, a contract from Korea Aerospace Industries to provide the visual system for a T-50IQ full-mission simulator, and a contract to provide a KC-135 boom operator weapon systems trainer for an undisclosed international customer.

 

"We are well positioned across a range of opportunities around the world, involving defence and security forces that increasingly recognize the benefits of simulation-based training," said Gene Colabatistto, Group President, Defence and Security, CAE. "CAE is a skilled and experienced training systems integrator, and we are focused on pursuing long-term, integrated training solutions."

 

Read more

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 21:30
photo Iraq MoD

photo Iraq MoD

 

02 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Bagdad - Trois avions de combats Sukhoi filmés en train d'atterrir en Irak dans une vidéo diffusée par le ministère de la Défense sont probablement arrivés d'Iran, et non de Russie comme annoncé, a estimé mercredi un cabinet d'experts.

 

L'Irak a annoncé le 26 juin avoir acheté à la Russie plus d'une dizaine de Su-25, des avions d'attaque au sol, pour lutter contre l'offensive fulgurante menée depuis début juin par des insurgés sunnites qui se sont emparés de vastes pans de territoire dans le nord et l'ouest du pays.

 

Alors que cinq appareils ont été livrés dimanche par la Russie, le ministère de la Défense a annoncé mardi que cinq nouveaux appareils étaient arrivés en Irak, laissant entendre qu'ils faisaient partis de l'accord avec Moscou.

 

Le communiqué diffusé sur internet était accompagné d'une vidéo montrant trois Su-25 atterrissant en Irak.

 

Mais selon l'International Institute for Strategic Studies (IISS) à Londres, les trois avions sur les images viennent d'Iran, un pays qui a promis comme la Russie d'aider l'Irak à combattre les insurgés.

 

Selon l'IISS, les deux chiffres peints sur les trois avions correspondent aux deux derniers chiffres des numéros de série des avions iraniens, les motifs de camouflage sont les mêmes, et ils ont visiblement été repeints là où se trouvaient les insignes iraniens.

 

De plus, ces appareils sont arrivés en volant, alors que les cinq premiers livrés par la Russie sont arrivés en pièces détachées dans un avion cargo, a rappelé l'IISS.

 

Dans le cadre des sanctions imposées par l'ONU à Téhéran en raison de son programme nucléaire controversé, l'Iran n'a depuis 2007 pas le droit d'exporter des armes ou du matériel militaire.

 

Le cabinet d'experts a souligné que la plupart des Su-25 de la flotte iranienne provenaient de l'aviation irakienne, dans la mesure où sept appareils irakiens ont cherché refuge en Iran pendant la guerre du Golfe en 1991, avant d'être intégrés à l'armée iranienne contre le souhait de Bagdad.

 

Les deux pays se sont livré une guerre sanglante entre 1980 et 1988, pendant laquelle des Su-25 irakiens ont été utilisés contre l'Iran, mais les deux pays à majorité chiite se sont rapprochés depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:30
Irak: chasseurs russes, un besoin urgent (diplomate)

 

MOSCOU, 2 juillet - RIA Novosti

 

L'Irak a besoin urgent de chasseurs russes pour combattre les extrémistes, a déclaré mercredi l'ambassadeur irakien à Washington Loqman al Fili.

 

"En ce qui concerne l'achat de chasseurs à la Russie, nous n'avons pas d'autre choix. La situation qui s'est créée dans le pays nous oblige à coopérer avec tout pays nous proposant son assistance", a expliqué M.Fili.

 

Fin juin, le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki a annoncé que Bagdad avait récemment acheté à la Russie et à la Biélorussie plusieurs chasseurs d'occasion de type Soukhoï (Su) en vue d'endiguer l'offensive fulgurante du groupe Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) qui aspire à instaurer un califat islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie.

 

Face à la progression des islamistes, Bagdad a sollicité l'aide militaire d'autres pays, notamment des Etats-Unis, qui craignent une déstabilisation de toute la région. Or, selon le diplomate, l'actuel retard dans la livraison d'armes américaines met en péril la sécurité du pays.

 

La première partie de 10 chasseurs Su-25 est arrivée en Irak en juin. Bagdad compte également acheter des avions supplémentaires russes avant la fin de l'été.

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:35
Boeing offers KC-46 for South Korea tanker requirement

 

30 Jun 2014 By: Craig Hoyle - FG

 

Boeing has submitted its response to a request for proposals to supply South Korea’s first in-flight refuelling capability, pitching the 767-based KC-46 for the four-aircraft deal.

In development for the US Air Force, which plans to acquire 179 examples via its KC-X tanker programme, the KC-46 could support Seoul’s Boeing F-15K strike aircraft and Lockheed Martin F-16C fighters if selected, along with its Korea Aerospace Industries TA-50s and future 60 Lockheed Martin F-35s. It also would provide “the ability to operate seamlessly with the US Air Force during combat and humanitarian relief operations”, the company adds.

 

Read more

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 11:55
Un Lightning P38 pour commémorer la disparition d'Antoine de Saint-Exupéry

Le Lightning P38 entouré d un Mirage F1 et dun Rafale, lors de la cérémonie en hommage à A. de Saint-Exupéry sur la base de Cognac - photo Armée de l'Air

 

1er juillet 2014 par Philippe Chetail – Aerobuzz.fr

 

Le week-end dernier, sur la BA709 de Cognac et à Agay, dans la baie de Saint-Raphaël, un hommage a été rendu à Antoine de Saint-Exupéry, disparu en mission de guerre aux commandes d’un P-38, il y a 70 ans. L’occasion de voir évoluer l’unique P-38 Lightning en état de vol en Europe.

 

Pilot did not return and is presumed lost... Le 31 juillet 1944, après avoir décollé de Bastia Borgo aux commandes d’un Lockheed P-38 Lightning (type F5B), Antoine de Saint-Exupéry disparaissait en mer, à toute proximité de l’ilot de Riou, au retour d’un vol de reconnaissance sur les Alpes dans le secteur de Grenoble et Annecy. Quinze jours plus tard, le débarquement en Provence allait avoir lieu. Mis dans la confidence par ses chefs, ce vol devait être sa dernière mission. Il venait d’avoir 44 ans.

 

Suite de l’article

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 07:50
A sortie with the Czech Air Force

 

Friday 20 June - Pascal Ballinger-  News & Press updates / EATC

 

The EATT, an EDA initiative with strong support from EATC, is currently the only European live flying training event exclusively dedicated to train the air- and ground crews of tactical transport aircrafts. 19 crews out of 10 nations have flown in from their homebases and today we have had the opportunity to follow the Czech crew during their first daily mission.

 

05.40Z: Briefing

Today’s mission consists of two paratrooper drops on static line. The first jump is foreseen at the so called AFRICA Drop zone (DZ) and the second at GOLD DZ.

Due to increased Ground-to-Air Threat; 5 to 10 SA-6 and SA-8 have disappeared from local warehouses; all the approaches have to be done in tactical low level flight.

 

Read full article

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 17:52
Pictures: Pascal Ballinger, Martin Gesenhoff

Pictures: Pascal Ballinger, Martin Gesenhoff

 

27 June - Pascal Ballinger - News & Press updates / EATC

 

During the last two weeks, as of 25 June, more than 90 missions have been flown and more than 140 flying hours have been performed. Some 34 tons of cargo and nearly 100 paratroopers have been dropped.

 

Whilst one and a half week ago the tactical scenario started with simple familiarization and recognition flights, allowing the participants to get familiar with the exercise terrain, the complexity of the mission evolved to multi-ship formations and more challenging sorties.

 

The mission of the last day was a COMAO, a composite air operation.

 

A COMAO is an operation, limited in both time and space, where assets differing in type and/or role are put under the control of a single commander to achieve a common, specific objective.

 

Integrating a tactical transport aircraft into a COMAO is complicated, especially due to the lack of aircrews’ training and the limited speed and manoeuvers ability of the tactical transport aircraft. This implies that the backbone of a successful COMAO is coordination.

 

EATT14’s COMAO put together 9 tactical transport aircrafts of 9 different nations. Five C-130, 2 CASA CN-295 and 2 C-27J. Moreover two Greek F-16 and a Greek EMB-145H AEW&C participated in the exercise. Bulgarian Mig-29, SA-6 and SA-8 played the threat.

 

The primary objective was a massive personnel and material air drop at drop zone “Gold”, followed by a second air drop on DZ “Africa”. Before entering in the threat area, the tactical air transport aircraft (TAT) waited at a hold on position, while above the F-16, dedicated to the protection of the TAT cleaned the area to prevent air to air threat played by the MIG 29. All these manoeuvers have been coordinated by AEW orbiting 200 km south in a safety area. Moreover the AEW constantly provided the position of the MIG 29 to the TAT and the F-16.

 

To avoid the threat, the COMEO participants, the so-called package, flew at a very low level.

 

When a TAT was committed by the MIG-29, the concerned aircraft reacted and had to leave the transport flow. With AEW information, the F-16 could commit on the MIG aggressor and the engaged TAT could rejoin the flow in order to continue its mission.

 

Approaching the DZ, the transport aircraft reduced their speed, climbed in order to be able to perform the material and personnel air drop.

 

On the DZ, a Dutch pathfinder unit acting as Combat Control Team had put ground markings to authenticate and guide the aircrews.

 

Above, the F-16 continued to protect the package during the drop phase. Given that the TAT had to fly at that moment at lower speed and at a higher flight level, this phase was particularly critical. 

 

After having performed the drop, the TAT accelerated and descended again to the safer low flight level.

 

After the second drop the package back to Plovdiv where they performed a tactical approach before landing.

 

This very impressive last mission closes EATT14, but the next challenge is already on the RADAR – in September 2014, for the first time, the EAATTC – the European Advanced Airlift Tactics Training Course will take place in Zaragoza (Spain).

 

Find more views about EATT at EATT 2014 picture gallery

Pictures: Pascal Ballinger, Martin Gesenhoff
Pictures: Pascal Ballinger, Martin GesenhoffPictures: Pascal Ballinger, Martin Gesenhoff

Pictures: Pascal Ballinger, Martin Gesenhoff

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 17:50
C160 Transall aux couleurs des 70 ans de l’ET 1-64 Béarn - photo Armée de l'Air

C160 Transall aux couleurs des 70 ans de l’ET 1-64 Béarn - photo Armée de l'Air

 

Tuesday 1 July - Norbert Thomas  News & Press updates / EATC

 

For the occasion of their each 70th anniversary and combined with aeronautical presentations, French Béarn and Anjou Squadrons invited the public to join their festivities at Evreux Air Force Base: base simulator sessions and static displays, specially decorated C-160 Transall flying with the colors of the two transport squadrons, a visit to the museum, etc…

The spectators watched flying displays of historic aircraft of both squadrons, including the last “Noratlas” - still airworthy - but also Junker Ju-52 and DC-3 Dakota. Not to forget the C-160 who performed various missions such as parachuting, assault and SpecOps demonstrations.

 

Find more about the open day (French language)

 

Short desciption of Anjou to be found here, Bearn description to be found here.

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 17:50
EATT14 clip from Bulgarian MOD film team

 

30 June – EATC -   News & Press updates

 

The Bulgarian Ministry of Defence film team followed the participants of EATT14 during their daily missions and interviewed the Commander of the Bulgarian Air Force, the Deputy Exercise Director and the Chief Maintenance.

 

Find the Bulgarian MOD EATT Clip.

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:55
C160 Transall aux couleurs des 70 ans de l’ET 1/64 Béarn

C160 Transall aux couleurs des 70 ans de l’ET 1/64 Béarn

 

01/07/2014 Armée de l'air

 

Les escadrons de transport 1/64 « Béarn» et 2/64 « Anjou» ont célébré, le 27 juin 2014 sur la base aérienne 105 d’Évreux, leur 70 ans .

 

Pour l’occasion, un C160 Transall a été spécialement décoré aux couleurs des deux escadrons de transport. Les spectateurs ont pu assister à des démonstrations en vol des avions historiques des deux escadrons, notamment du dernier Nord 2501 Noratlas encore en état de vol mais aussi du Junker Ju-52 et DC-3 Dakota. Sans oublier le C160 Transall  qui a effectué différents exercices comme du parachutage, du poser d'assaut, ou des déposes de commandos.Cérémonie militaire, visite du musée de la base, séances de simulateur et expositions statiques étaient également au programme de cette journée, alliant aéronautique et festivités.  Retrouvez les 70 ans de l'"Anjou" condensés en quelques minutes...dans cette vidéo.

C160 Transall aux couleurs des 70 ans de l’ET 2/64 Anjou

C160 Transall aux couleurs des 70 ans de l’ET 2/64 Anjou

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 17:55
Interception d’un avion de tourisme par un Rafale de la permanence opérationnelle

 

 

30/06/2014 CCH M-A Ilmany - Armée de l'air

 

Vendredi 20 juin 2014 à 11h26 (heure locale), le centre de détection et de contrôle (CDC) de Drachenbronn signale qu’un avion léger de type DA40 vient de pénétrer dans une zone interdite de survol, la zone P33.  Le lieu est considéré comme « sensible » à cause de la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime). En quelques minutes, un Rafale de la permanence opérationnelle de Creil procède à l’interception en vol.

 

D’après son plan de vol, l’avion de tourisme, immatriculé en Allemagne, avait décollé de Dieppe dans la matinée pour rejoindre le Luxembourg. Alerté par le CDC de Drachenbronn, le centre national des opérations aériennes (CNOA) de Lyon Mont-Verdun classait l’avion suspect. En effet, le DA40 survolait la centrale nucléaire de Penly à une altitude de seulement 1800 pieds (540m), ce qui est interdit par la réglementation aérienne. Sur ordre de la haute autorité de défense aérienne (HADA), le CNOA fait décoller le Rafale d’alerte depuis la base aérienne 110 de Creil pour un Live scramble(1). L’ordre était également donné d’arraisonner l’appareil sur le terrain de Glisy, près d’Amiens. Dès son atterrissage, le DA40 a fait l’objet d’une mesure «Polair» (police de l’air) de niveau 3 mise en œuvre par la gendarmerie.

 

(1) Live scramble : décollage pour mission réelle pour un aéronef classé douteux

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 17:55
«French Air Force 80» a pris part au défi 100/24

 

30/06/2014 Armée de l'air

 

L’école de pilotage de l’armée de l’air (EPAA) de la base aérienne 709 de Cognac a participé, jeudi 26 et vendredi 27 juin 2014, au défi 100/24 au départ de l’aéroport de Quimper (Finistère).

 

atrième au classement général, les six moniteurs de l’EPAA ont tenté cette année de remporter la coupe « Breitling ». Créé en 2009, le défi consiste à effectuer 100 posés-décollés sur des aérodromes répartis dans l’Hexagone en 24 heures. L’équipe gagnante est celle qui aura parcouru la distance la plus faible, et éventuellement, en cas d’égalité, celle qui aura consommé le moins de carburant. Au delà de la performance aéronautique, c’est pour les aviateurs «une occasion de faire découvrir l’outil de formation de l’armée de l’air». Ils concourent sur TB 30 Epsilon qui célèbre par ailleurs, cette année, ses 30 ans de service.

 

Appelée «French Air Force 80», en rappel des 80 ans de l’armée de l’air, l’équipe s’est longuement préparée à cette «aventure humaine». La stratégie de l’équipe consiste à «rentabiliser aux mieux les escales, à limiter les imprévus générateurs de stress et à optimiser le travail en équipage pour garantir la meilleure gestion du vol et établir des temps de repos essentiels au maintien d’un état optimal de vigilance».

 

Depuis sa création en 2009, l’armée de l’air est partenaire de l’événement. Le colonel Olivier Poncet, pilote de chasse et adjoint au chef du service d’information et des relations publiques de l’armée de l’air, a encouragé l’équipe d’aviateurs pour cette course «de gentleman».

 

Le défi 100/24 vise à promouvoir la diversité et le maillage des plateformes aéroportuaires françaises. Il favorise aussi les échanges et l’amitié entre pilotes civils et militaires.

L'Epsilon TB 30 de l'équipe "French Air Force 80"

L'Epsilon TB 30 de l'équipe "French Air Force 80"

Arrivée de la "French Air Force 80" à l'aéroport de Toussus-le-Noble

Arrivée de la "French Air Force 80" à l'aéroport de Toussus-le-Noble

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 05:30
Russian experts at Al-Muthanna air base in Iraq assembling the Su-25

Russian experts at Al-Muthanna air base in Iraq assembling the Su-25

 

29 juin 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord

 

L’Irak a reçu de la Russie une première livraison d’avions Sukhoï pour l’aider dans sa contre-offensive face aux insurgés menés par les djihadistes qui se sont emparés de larges pans du territoire dans leur tentative de créer un caliphat islamique à même les territoires de la Syrie et de l’Irak maintenant menacé de dislocation.

 

Tous contre les djihadistes, après les Américains, les Iraniens et, maintenant, les Russes !

L’annonce par Bagdad de cette livraison est survenue alors que les forces gouvernementales ont donné samedi l’assaut pour reprendre la ville de Tikrit, ancien fief de Saddam Hussein situé à 160 km au nord de Bagdad.

Les Su-25, qui viennent d’être livrés par Moscou, devraient être conduits par des pilotes de l’armée de l’air du temps du régime déchu de Saddam Hussein, qui ont eu l’habitude de piloter ces avions d’attaque au sol, a indiqué un responsable irakien.

Après l’invasion de l’Irak, qui s’est traduite par la chute du régime baasiste en 2003, les Etats-Unis avaient dissous l’armée et les services de sécurité, et exclu tous les fonctionnaires du régime de Saddam Hussein.

Jeudi, Maliki avait annoncé que Bagdad allait acheter plus d’une douzaine d’avions à la Russie, un accord estimé à quelque 368 millions d’euros.

La dislocation de l’Irak déstabiliserait l’ensemble du Proche-Orient et les régions limitrophes pour des années, a estimé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov samedi à la télévision russe.

«Si l’Irak éclate (la Libye s’est presque disloquée, quelqu’un veut disloquer la Syrie), la région explosera, la déstabilisation s’y installera pour de longues années et non seulement au Proche-Orient et en Afrique du Nord, mais aussi dans les régions limitrophes», a déclaré le chef de la diplomatie russe, ajoutant que sa conversation téléphonique de la veille avec le secrétaire d’État américain John Kerry «portait davantage sur l’Irak et l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), que sur l’Ukraine».

Et ce même jour, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a affirmé que son pays ne resterait pas «les bras croisés» face à l’offensive des djihadistes en Irak. «La situation est très dangereuse (…) et menace les fondements de l’État irakien» a-t-il dit, insistant toutefois comme les Américains sur le fait qu’en Syrie comme en Irak, la solution ne pouvait venir que d’un «véritable dialogue national».

Les appels en Irak et à l’étranger en faveur de la mise en place d’un gouvernement d’union se sont multipliés, une idée à laquelle le Premier ministre chiite irakien Nouri al-Maliki, accusé d’avoir marginalisé les sunnites, a semblé finalement se rallier cette semaine. Le Parlement doit se réunir mardi pour déclencher le processus.

 

L’aide iranienne

En outre, l’Iran chiite sur un pied de guerre a massé des troupes à la frontière

L’Iran déploie elle aussi des drones de surveillance sur l’Irak à partir d’un aérodrome à Bagdad ainsi qu’une unité de renseignement pour intercepter les communications, en plus de secrètement fournir des tonnes de matériel militaire et de masser des troupes à la frontière, révélait mercredi 25 juin le New York Times, s’appuyant sur des sources militaires américaines.

Les programmes secrets iraniens font partie d’un effort plus large par Téhéran pour recueillir des renseignements et aider le gouvernement du Premier ministre Nouri Kamal al-Maliki dans sa lutte contre les militants sunnites et l’État islamique en Irak et la Syrie, affirme le quotidien.

Le Général Qassim Suleimani, le chef des paramilitaires de la Force iranienne Qods, aurait visité l’Irak au moins deux fois pour aider les planificateurs militaires irakiens à établir une stratégie. Et l’Iran aurait aussi déployé une douzaine d’autres officiers de la Force Qods pour conseiller les commandants irakiens, et aider à mobiliser plus de 2.000 miliciens chiites du sud de l’Irak, ont dit les responsables américains selon le Times.

Des avions de transport iraniens ont également fait des deux vols quotidiens de matériel et de fournitures militaires à Bagdad – 70 tonnes par vol – pour les forces de sécurité irakiennes.

 

L’aide américaine

Bagdad bénéficie aussi d’une aide américaine face à l’offensive fulgurante lancée le 9 juin par les insurgés sunnites, qui a fait selon l’ONU plus d’un millier de morts et poussé à la fuite des centaines de milliers d’habitants.

Les États-Unis, qui se sont retirés militairement du pays fin 2011 après huit ans d’occupation, ont déployé des drones et annoncé l’envoi de 300 conseillers militaires.

Le général Qassem Atta, porte-parole du premier ministre Maliki en matière de sécurité, a fait état d’une coordination avec les États-Unis «sur le terrain pour étudier les cibles importantes».

Washington a aussi annoncé un plan de 500 millions de dollars pour armer et entraîner des rebelles modérés en Syrie voisine afin qu’ils participent à la lutte contre l’EIIL, qui ambitionne d’établir un califat islamique à cheval sur les deux pays.

 

Sur le terrain

Sur le terrain, l’armée poursuivait pour la deuxième journée consécutive sa contre-offensive pour reprendre Tikrit, chef-lieu de la province de Salaheddine (nord) tombé le 11 juin aux mains des insurgés.

« Les forces irakiennes avancent de différents endroits » autour de Tikrit, a indiqué à la presse le général Qassem Atta, porte-parole de M. Maliki pour la sécurité. « Des combats sont en cours », a-t-il dit, en précisant que les forces gouvernementales avaient fait exploser des bombes posées le long de routes menant à la ville.

Des milliers de soldats, appuyés par des chars et des équipes de déminage, sont engagés dans les opérations dans le secteur de Tikrit. Jeudi, l’armée avait repris l’université de Tikrit, sur la route menant vers Baïji (au nord).

Plus au nord, des combattants tribaux et locaux soutenus par les forces kurdes avançaient en direction d’un village majoritairement chiite au sud de Kirkouk, dont se sont emparés les insurgés. Au moins un combattant a été tué dans les affrontements.

Russian experts at Al-Muthanna air base in Iraq assembling the Su-25

Russian experts at Al-Muthanna air base in Iraq assembling the Su-25

Repost 0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 11:40
Il-76MD-90A transport photo Aviastar SP

Il-76MD-90A transport photo Aviastar SP

 

24 Jun 2014 By: Craig Hoyle - FG

 

The Russian air force’s first of an eventual 39 Ilyushin Il-76MD-90A transports has emerged from the Aviastar SP production plant in Ulyanovsk, following the completion of equipment installation and fuel system tests.

 

Equipped with new glass cockpit avionics and powered by Perm PS-90A-76 turbofan engines, the enhanced model also features a modified wing and reinforced landing gear.

 

Following its painting by Spectr-Avia, the new airlifter will undergo ground and flight tests. “This year, the airplane will be delivered to the customer,” says Aviastar SP general director Sergey Dementiev.

 

According to the company, 13 of Russia’s new-generation Il-76s are now in various stages of production. Ordered in October 2012, the -90A variant will bolster an in-service fleet of almost 100 earlier-model transports operated by the nation’s air force.

Repost 0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 16:35
Philippine Air Force receives four new UH-1 Huey helicopters

UH-1 Huey of the Philippine Air Force on display at Camp Aguinaldo. Photo Maurotongco.

 

27 June 2014 airforce-technology.com

 

The Philippine Air Force (PAF) has taken delivery of four new UH-1 Huey multi-mission helicopters at Clark Air Base in Pampanga.

 

Philippines defence secretary Voltaire Gazmin told the Inquirer that the four new UH-1 Hueys are part of the 21 combat utility helicopters being acquired as part of the PAF's modernisation programme.

 

"The four helicopters are being assembled so they can be displayed during the Air Force anniversary," Gazmin said.

 

The PAF will celebrate its 67th anniversary on 1 July.

 

The helicopters would be used by the air force to transport troops and equipment during disaster response.

 

The air force ordered 21 UH-1 Hueys under a PHP1.26bn ($28m) contract with Rice Aircraft Services and Eagle Copters joint venture (JV) in December 2013.

 

The PAF is scheduled to take delivery of three more Huey choppers by the end of July.

 

The helicopters are expected to enhance the country's combat, security and utility, and transport capability.

 

The PAF is scheduled to take delivery of three more Huey choppers by the end of July.

 

"There were slight delays in the unloading of equipment in Port Area because of the traffic but hopefully, we will be able to complete all these projects within the year," Gazmin said.

 

Manufactured by Bell Helicopter, the UH-1 Huey is a multi-mission helicopter designed for airborne command and control, aeromedical evacuation, troop and equipment transport, and search-and-rescue missions.

Repost 0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 11:30
L'Irak achète plusieurs chasseurs Sukhoï (Maliki)

 

MOSCOU, 26 juin - RIA Novosti

 

Le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki a confirmé que son pays avait récemment acheté à la Russie et à la Biélorussie plusieurs chasseurs d'occasion de type Sukhoï, rapporte jeudi la chaîne BBC. 

 

Dans sa première interview depuis le début de la récente crise, M.Maliki a déclaré que les appareils en question pourraient effectuer leurs premières missions "dans les jours à venir", ajoutant que les Etats-Unis retardaient la vente de chasseurs F-16 à Bagdad. 

 

Le président russe Vladimir Poutine a confirmé vendredi dernier lors d'une conversation téléphonique avec M.Maliki le soutien de Moscou aux efforts du gouvernement irakien visant à libérer le territoire de son pays du joug terroriste. 

 

Les autorités de l'Irak et de la Syrie essaient de stopper l'offensive de l'EIIL, déterminé à conquérir un vaste territoire riche en pétrole. Depuis les trois dernières semaines, les commandos de l'EIIL, soutenus par les tribus sunnites et d'anciens militaires irakiens ont envahi plusieurs villes de l'Irak et des territoires situés à la frontière avec la Syrie et la Jordanie.

 

L'armée et la police irakiennes ont tenté de reprendre les territoires occupés par les djihadistes, mais n'ont toujours pas réussi à inverser la situation. Bagdad a sollicité l'aide militaire d'autres pays, notamment des Etats-Unis.

Repost 0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 07:50
Pictures: J. Fechter (Armee de l'air) / Thomas Paudeleux (Air Base Cazaux)

Pictures: J. Fechter (Armee de l'air) / Thomas Paudeleux (Air Base Cazaux)

 

26 June Norbert Thomas- News & Press updates / EATC

 

On 21 June 2014 EATC planned, tasked and controlled its first A400M operation (OPCON).

The asset, which is still under the authority of the French Air Force Military Experimentation and Trials Command (CEAM/ Centre d’Expériences Aériennes Militaires) and being run by the MEST (Multinational Entry into Service Team) picked up VIPs in Villacoublay and brought them to Cazaux Air Force Base – yet indeed a symbolic first mission aside the celebrations of the 80th anniversary of the French Air Force. Only few hours later the aircraft took part at a rehearsal for the upcoming French National Holiday – again on EATC OPCON.

 

Only a testing phase - but a special one

 

Missions with the Atlas on EATC OPCON will be assigned on a case by case basis.

Both French Atlas aircraft are currently and still in their trial at the French MEST – a testing facility for the French forces near Orleans: As part of their testing procedures the MEST is in part depending on “normal” air transport operations. But since the mass of the French national air transport operations and assets are being conducted under EATC OPCON, it was quite consequent to ask EATC for adequate missions.

Also for the EATC this is not a routine, but a sort of trial period - definitely not a conventional military service yet: For both facilities a win-win situation arose, because the EATC in return can already plan well ahead of schedule with a new aircraft type, creating and carrying out corresponding missions to train its personell and improve its own system.

 

Find more about EATC in A400M matters.

First A400M mission under operational control
Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories