Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 13:50
Ankunft des ersten A400M in Deutschland


19 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14E33002

 

Nun kann auch die Bundeswehr einen A400M ihr Eigen nennen. Bundesministerin Ursula von der Leyen empfängt das Transportflugzeug samt Crew in Wunstorf bei Hannover. Der Militärflugplatz des Lufttransportgeschwaders 62 ist die neue Heimat des ersten A400M der Luftwaffe.
 

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 16:50
European multirole tanker transport fleet takes shape

 

Brussels - 19 December, 2014 European Defence Agency

 

The Netherlands, Poland and Norway have decided to prepare negotiations with Airbus Defence & Space for the acquisition of a fleet of A330 MRTT multirole transport and air-to-air refuelling aircraft. The participating nations would welcome other nations to join the initiative either before an actual procurement or subsequently.

 

This initiative, facilitated by the European Defence Agency, consists of the pooled acquisition and operation of a common fleet of aircraft by the three nations. Other nations will also be able to contribute to the overall programme through joining the acquisition phase and/or in-service phase. An initial operating capability is expected for 2019. 

After market research supported by a targeted request for information, the three nations have identified that only one military off-the-shelf solution met their key requirements in terms of capabilities and timeframe. The nations therefore agreed to create a NATO Support Agency (NSPA) partnership which tasked the Organisation Conjointe de Coopération en matière d’ARmement (OCCAR) to prepare negotiations with Airbus Defence and Space for a possible acquisition of a fleet of A330 MRTT. This engagement in further negotiations does not constitute a commitment by EDA, NSPA, OCCAR or the Participating nations to place an order either as a result of this dialogue or at a subsequent stage.

A single configuration has been selected for this common fleet of multirole tanker transport aircraft, which should all be equipped with a rigid boom as well as underwing pods, thus allowing to refuel a large variety of receivers. They will also meet the users’ requirements in terms of passenger transport, strategic airlift, and medical evacuation. By developing synergies with similar fleets, the nations will further contribute to a reduced fragmentation and increased interoperability of air-to-air refuelling aircraft in Europe.

 

Background

This decision is in accordance with the 22 March 2012 declaration of Defence Ministers to further develop European air-to-air refuelling capabilities, as well as with the letter of intent signed in November 2012 by ten nations. The December 2013 European Council also endorsed air-to-air refuelling as one of four key capability programmes to be developed by European Member States.

 

More Information

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 23:50
A400M Germany Complete Process


18 déc. 2014 Airbus DS

 

Germany takes delivery of its first Airbus A400M. http://bit.ly/1AuXlyU

Check out the First Engine run, First Taxi, Painting and First Flight of A400M aircraft for the German Air Force.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 18:55
La DGA réceptionne le sixième A400M Atlas français

 

18/12/2014 DGA

 

La direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné le 12 décembre 2014 le sixième exemplaire de série de l’avion de transport militaire A400M Atlas destiné à l’armée de l’air.

 

L’avion devrait rejoindre prochainement Orléans. Cet appareil a été livré dans une configuration identique à celle des trois précédents, livrés au cours de l’été 2014.

 

Avion de transport militaire tactique doté d’une allonge stratégique et à la pointe de la technologie, l’A400M, produit par Airbus Defence and Space, est sans équivalent sur le marché mondial. Equipé de quatre turbopropulseurs, il est conçu pour transporter jusqu’à 37 tonnes de matériel et réaliser l’ensemble des missions liées au transport, notamment les liaisons inter et intra-théâtre, les poser d’assaut sur terrains sommaires, l’aérolargage de personnel et de matériel y compris à très grande hauteur, le ravitaillement en vol ou les évacuations sanitaires.

 

Il s’agit du huitième avion de série livré sur les 170 commandés par les sept pays partenaires du programme : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Royaume-Uni, et la Turquie. Cinq ont déjà été livrés à la France, ainsi qu’un à la Turquie et un au Royaume-Uni.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:50
First German Air Force A400M maiden flight


18 déc. 2014 Airbus DS

 

First Flight of German Air Force A400M and interview to experimental Test Pilot Thomas Wilhelm, who captained the flight.

More info about A400M: http://bit.ly/11OQ3eu

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:50
Übernahme des A400M in Sevilla


18 déc. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 12/2014 14E33001

 

Im spanischen Sevilla ist der erste deutsche Airbus A400M offiziell abgenommen worden. Zuvor hatten Spezialisten der Wehrtechnischen Dienststelle 61 und der Beschaffungsbehörde der Bundeswehr das Transportflugzeug beim Hersteller Airbus Defence & Space in Andalusien mehrere Wochen lang noch einmal genau unter die Lupe genommen. Vor der Übernahme durch die Bundeswehr musste sichergestellt sein, dass alle vertraglichen Verpflichtungen eingehalten wurden und alles am Flugzeug ordnungsgemäß funktioniert.

 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:20
CAE remporte des contrats militaires d'une valeur de plus de 115 millions $ CA

 

15 déc. 2014 CAE -Marketwired

 

CAE a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté une série de contrats, d'une valeur de plus de 115 millions $ CA, au cours du troisième trimestre de l'exercice financier 2015, où elle fournira une gamme de produits de simulation et de mises à niveau, ainsi que des services professionnels et de soutien à long terme. Ces contrats incluent la fourniture d'un simulateur de vol C295 aux forces aériennes polonaises, la prolongation des services de maintenance et de soutien fournis à l'école d'aviation de l'armée allemande, une analyse des besoins de formation pour l'école technique franco-allemande pour l'hélicoptère Tigre, ainsi que des contrats de soutien pour les dispositifs d'entraînement virtuels SH-2G(I) Super Seasprite de la New Zealand Defence Force.

« Les forces de défense et les fabricants d'équipement d'origine de partout dans le monde continuent de se tourner vers CAE pour leurs besoins de formation et nous sommes heureux d'ajouter de nouvelles plateformes à notre gamme, comme les hélicoptères SH-2G et Tigre », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité, à CAE. « Ces commandes montrent l'utilisation accrue de la formation fondée sur la simulation par les forces de défense et de sécurité. »

 

Airbus Defence and Space / forces aériennes polonaises

CAE a obtenu un contrat du maître d'œuvre Airbus Defence and Space pour concevoir et fabriquer un simulateur de vol (FFS) C295 pour les forces aériennes polonaises. Le FFS C295 sera le quatrième simulateur développé par CAE dans le cadre d'une entente de coopération stratégique avec Airbus Defence and Space, en vertu de laquelle CAE est le fournisseur privilégié de systèmes de simulation et de formation pour les programmes de l'avion C295 à travers le monde.

Le simulateur C295 construit par CAE répondra aux besoins de formation des forces aériennes polonaises et sera livré en 2017 à la base aérienne de Balice Krakow. La flotte des forces aériennes polonaises compte 16 avions C295 utilisés pour les opérations de transport intérieures et internationales.

Le FFS C295 des forces aériennes polonaises sera conçu selon les normes de certification de niveau D, la plus élevée dans la classification des simulateurs de vol. Le FFS C295 comportera le système de mouvement électrique CAE True, le générateur d'images CAE Medallion-6000 et l'architecture de la base de données commune (CBD), qui favorise l'entraînement aux missions en temps réel.

« Le choix de CAE pour la fourniture d'un simulateur de vol C295 pour la Pologne renforce la relation durable établie entre les deux entreprises », déclara Colabatistto. « CAE s'est engagée à appuyer Airbus Defence & Space relativement aux exigences en matière de retombées au Canada et nous nous réjouissons à l'idée de continuer notre partenariat afin de fournir des produits de simulation et des services de formation à l'échelle mondiale pour l'avion C295. »

 

École d'aviation de l'armée allemande

L'Organisme fédéral des équipements, des technologies de l'information et du soutien en service de la Bundeswehr (BAAINBw) en Allemagne a exercé une option sur un contrat pour que CAE GmbH continue à fournir une gamme de services de maintenance et de soutien en service jusqu'en 2021 au centre de simulation Hans E. Drebing de l'école d'aviation de l'armée allemande à Bückeburg. Le contrat porte sur la maintenance sur place et les services de soutien des 12 simulateurs d'hélicoptères construits par CAE et exploités à l'école d'aviation de l'armée allemande. Ce centre d'entraînement ultramoderne abrite deux simulateurs d'hélicoptères Bell UH-1D, huit simulateurs Airbus Helicopter EC135 et deux simulateurs Sikorsky CH-53, tous utilisés pour la formation au pilotage initiale et avancée des forces armées allemandes, de même que celle d'autres forces de défense et de sécurité. De plus, CAE livrera deux postes de pilotage CH-53GA supplémentaires, dans le cadre d'un contrat distinct, qui seront utilisés avec les simulateurs à postes de pilotage interchangeables, ce qui portera à 14 le nombre de postes de pilotage de simulateurs que l'armée allemande détient à cet établissement.

 

Programme OCCAR-EA/Hélicoptère Tigre

L'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAR-EA), une organisation européenne responsable de la gestion du soutien pendant la durée de vie utile des programmes de défense coopératifs européens, a octroyé à CAE un contrat pour l'analyse des besoins de formation de l'école technique franco-allemande pour l'hélicoptère Tigre, située à Fassberg, en Allemagne. L'école technique a la responsabilité de la formation théorique et pratique des techniciens de maintenance de l'hélicoptère Tigre. Dans le cadre de l'analyse des besoins de formation, CAE évaluera le programme de formation technique actuel et recommandera des solutions de formation théorique et synthétique potentielles afin d'améliorer la formation technique présentement dispensée pour toutes les variantes de l'hélicoptère d'attaque Tigre.

 

SH-2G(I) Super Seasprite de la New Zealand Defence Force

La New Zealand Defence Force (NZDF) a octroyé à CAE des contrats de soutien pour ses dispositifs d'entraînement virtuels de l'hélicoptère SH-2G(I) Super Seasprite. Selon les modalités des contrats, annoncés par CAE le 20 octobre 2014, l'entreprise exécutera les mises à niveau d'un simulateur d'entraînement au vol et aux missions (FMFS) SH-2G(I) existant et d'un système d'entraînement de tâche partielle (PTT) SH-2G(I) que la NZDF acquiert dans le cadre d'un achat global de dix hélicoptères SH-2G(I) de Kaman Corporation. Après la livraison des dispositifs d'entraînement virtuels SH-2G(I) à la base de la Royal New Zealand Air Force (RNZAF) d'Auckland à Whenuapai, CAE fournira les services de soutien pendant la durée de vie utile et les services de maintenance pendant 15 ans.

CAE est un chef de file mondial dans la fourniture de solutions de formation complètes, basées sur des technologies de simulation et des services intégrés de formation de classe mondiale. L'entreprise compte 8 000 employés dans plus de 160 sites et centres de formation répartis dans 35 pays. Notre vision est d'être le Partenaire de choix de nos clients et nous bâtissons des relations à long terme avec eux. Nous offrons à nos clients de l'aviation civile, de la défense et de la sécurité une gamme complète de solutions innovatrices composée de produits, de services et de centres de formation qui répondent aux besoins essentiels de leurs missions en matière de sécurité, d'efficacité et de préparation. Nous offrons des solutions similaires à nos clients des secteurs de la santé et des mines. CAE dispose du plus important parc de simulateurs de vol civils et militaires, soutenu par une large gamme de services après-vente, et répond aux besoins de ses clients depuis près de 70 ans. Nous disposons du plus grand réseau de services de formation au monde et offrons des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 67 emplacements partout dans le monde et formons plus de 120 000 membres d'équipage civils et militaires chaque année. www.cae.com Suivez-nous sur Twitter @CAE_Defence

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 12:50
Airbus DS va fournir des composants électroniques du lanceur Vega

 

11 décembre 2014 par Jacques Marouani - electroniques.biz

 

Airbus Defence and Space vient de signer un contrat avec ELV (entreprise commune créée par l'Agence spatiale italienne et l'entreprise italienne Avio et chargée de la construction du lanceur Vega de l'Agence spatiale européenne). Ce contrat prévoit  la fourniture de composants électroniques pour ce lanceur tout en réalisant des économies grâce à la réutilisation d’équipements électroniques qui équipent déjà Ariane 5.

 

 Airbus Defence and Space, numéro deux mondial des technologies spatiales, vient de signer un contrat de production avec ELV (European Launch Vehicle, société conjointe de l'Agence spatiale italienne et l'entreprise italienne Avio), et maître d’œuvre industriel du lanceur européen Vega. Ce contrat prévoit la fourniture des composants électroniques, parmi lesquels des centrales inertielles de navigation et des unités de sauvegarde. Ce contrat fait suite au contrat d’engagement signé entre Arianespace et ELV le 29 octobre dernier pour la commande de 10 lanceurs Vega, prévus pour entrer en service à compter de fin 2015. Ce contrat a pu être remporté grâce, notamment, à la réutilisation d’éléments d’Ariane 5.

En effet, les composants électroniques objets de cette commande sont les mêmes que ceux qui équipent Ariane 5. Leur production sera assurée sur une ligne d’assemblage commune aux deux lanceurs. Ainsi, les gains de compétitivité déjà enregistrés sur les derniers lots de production du lanceur Ariane 5 seront immédiatement répercutés sur ce nouveau lot de lanceurs Vega.

Vega est dimensionné pour placer des charges utiles d’un poids maximal de 1500 kg sur des orbites polaires terrestres basses à une altitude de 700 km. Son principal objectif est de doter l’Europe d’un lanceur sûr, fiable, compétitif et efficace, destiné à l’emport de charges utiles scientifiques et d’observation de la Terre. Airbus Defence and Space est impliquée depuis le début du développement de ce programme, en 2003, en tant que sous-traitant d’ELV.

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 12:50
Satellites: le choix d'Airbus qui fâche la France

 

09/12/2014 Par Véronique Guillermard - LeFigaro.fr

 

La société souhaite mettre en orbite le second satellite EDRS en utilisant le lanceur états-unien SpaceX et son Falcon 9.

 

Geneviève Fioraso «ne laissera pas passer». Assurance claire de l'entourage de la secrétaire d'État à la Recherche et à l'Enseignement supérieur, en charge de l'Espace. De quoi s'agit-il? «D'infléchir via son client, l'Agence spatiale européenne (ESA), la position d'Airbus Defence & Space afin que le lancement du second satellite EDRS se fasse sur une fusée européenne et non à bord du lanceur de l'américain SpaceX», explique-t-on de même source.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 16:50
Airbus Group poursuit son régime minceur dans la défense

Airbus Group vend toute sa participation dans le groupe finlandais Patria

 

10/12/2014 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Airbus Group a signé un accord de rachat d'actions avec le groupe de défense finlandais Patria afin de céder l'intégralité de sa participation (26,8 %).

 

C'est la grande braderie des activités défense chez Airbus Group. Après avoir annoncé fin novembre la cession de 8 % des 46,32 % qu'il possède dans Dassault Aviation, le géant de l'aéronautique européen a signé un accord de rachat d'actions avec le groupe de défense finlandais Patria, basé à Helsinki, afin de céder l'intégralité de sa participation (26,8 %). "Le conseil d'administration de Patria a approuvé cette transaction, qui lui permettra de prendre le contrôle intégral de ses orientations stratégiques futures, en accord avec son actionnaire majoritaire, l'Etat finlandais", a expliqué Airbus Group dans un communiqué publié ce mardi. La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

Le directeur général du département des participations de l'Etat (Ownership Steering Department-OSD), Eero Heliövaara, a souligné que Helsinki juge "essentiel de mettre en place un nouveau partenariat industriel, afin d'assurer le développement de la société. La solution actuelle n'est que provisoire et l'actionnaire majoritaire, avec Patria, prendra ses dispositions pour trouver un nouveau partenaire minoritaire en début d'année prochaine".

 

La revue de portefeuille d'Airbus

"En cédant notre participation dans Patria, nous mettons en œuvre les conclusions de la revue de portefeuille que nous avons réalisée plus tôt cette année, afin de redéfinir les contours futurs de nos activités de défense et de sécurité", a rappelé le directeur général délégué à la stratégie et au marketing d'Airbus Group, Marwan Lahoud. Et d'indiquer qu'Airbus Group poursuivra "bien entendu cette fructueuse collaboration dans le cadre de plusieurs projets conjoints". A voir...

Accroché au leitmotiv - "nous ne sommes pas encore assez rentable" -, Airbus met en musique sa stratégie de se débarrasser des activités de défense pour poursuivre l'objectif financier de parvenir à un Ebit de 10 % le plus rapidement possible. Airbus Defence and Space (ADS) prévoit ainsi "de céder certains secteurs d'activité ne correspondant pas à ses objectifs stratégiques et pour lesquels un meilleur développement serait possible dans des structures différentes", avait affirmé en septembre Airbus DS. Ces cessions pourraient représenter jusqu'à 2 milliards d'euros pour le groupe.

 

Un bric-à-brac dans la défense

Airbus DS envisage de céder ses activités de communications commerciales et parapubliques (dont les radiocommunications mobiles professionnelles ainsi que des services commerciaux de communication par satellite), dont les marges sont pourtant très lucratives pour Airbus. Mais elles sont en dehors de la stratégie du groupe qui se concentre sur tout ce qui vole. Ces activités "auront de meilleures perspectives de croissance en intégrant d'autres structures industrielles", a précisé en septembre le groupe.

En outre, Airbus DS envisage de céder certaines de ses filiales et participations, dont Fairchild Controls (équipementier et support), Rostock System-Technik (ingénierie, formation...), AvDef (société de transport privé, formation,), ESG l(systèmes et logiciels) et Atlas Elektronik (systèmes électroniques de sécurité et de défense maritime).

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 11:50
Toulouse Midi-Pyrénées et l’Espace
 
9 décembre Aerobuzz.fr

 

Le CNES, Airbus Defence and Space, CLS, Midi- Pyrénées Expansion, Telespazio, Thales Alenia Space se sont associés à Suds-Concepts, maison d’édition toulousaine, pour proposer un « book-magazine » qui illustre la forte concentration d’acteurs du secteur spatial en région Midi-Pyrénées.

 

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 19:30
Satellite espion aux Emirats Arabes Unis : Airbus classe l’affaire, enfin !

 

09/12 Alain Ruello / Chef de service adjoint - LesEchos.fr

 

Airbus Group a officialisé la vente pour 700 millions d’euros de deux satellites espions aux Emirats Arabes Unis, un an et demi après la première signature... du contrat  !

 

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus que la patience est la première qualité requise pour faire des affaires avec les pays du Golfe, « l’affaire » Falcon Eye en apporte la preuve. Airbus vient tout juste d’annoncer la mise en œuvre de ce contrat de deux satellites espion vendus aux Emirats Arabes Unis pour 700 millions d’euros qui avait pourtant fait l’objet d’une signature en grandes pompes en juillet... 2013 !

Signé à l’époque en présence de Jean-Yves Le Drian - qui s’est démené pour l’arracher face à Lockheed Martin - et du cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyane, prince héritier du royaume et grand patron de la défense, Falcon Eye marquait le grand retour de la France dans ce pays dans le domaine de l’armement. Mais c’était sans compter l’activisme des Etats-Unis qui ont bloqué la vente de certains composants , en vertu des règles américaines ITAR d’exportation de matériels jugés sensibles.

 

Washington tente le tout pour le tout

L’affaire était tellement sensible qu’elle est remontée à l’Elysée, jusqu’à ce que Washington lâche l’autorisation en marge d’une visite d’Etat de François Hollande sur place. Si les Etats-Unis n’ont finalement pas pu empêcher la conclusion de Falcon Eye, ils ont au moins réussi à la retarder l’échéance : la date de validité de contrat signé en juillet 2013 étant dépassée, il a fallu en négocier un autre.

Durs en affaire, les Emiratis ne se sont pas privés pour arracher des concessions supplémentaires auprès d’Airbus et de son partenaire Thales Alenia Space... La deuxième signature est finalement intervenue en août dernier, soit un an après la première !

« Le contrat inclut la réalisation de deux satellites optiques de haute résolution et d’un segment sol de contrôle, de réception et de traitement d’images, ainsi qu’un programme de formation des ingénieurs émiriens destiné à les aider à contrôler et à utiliser les satellites placés en orbite », a précisé Airbus dans un communiqué. De son côté, Thales Alenia Space, fournit la charge utile des satellites, de la transmission des données image, ou encore de la validation du système global.

Les satellites d’observation de la terre à haute résolution constituent une des grandes spécialités de l’industrie spatiale française.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 11:50
Perquisitions en Allemagne chez Airbus DS

 

03/12 Jean-Philippe Lacour / Correspondant à Francfort – LesEchos.fr

 

Le parquet de Munich a ouvert une enquête sur des soupçons de corruption active dans le cadre de grands contrats avec la Roumanie et l’Arabie-Saoudite devant revenir à la division défense et aérospatiale d’Airbus

 

Airbus est à nouveau confronté à un passé sulfureux. Après une affaire de délit d’initié en cours qui frappe plusieurs hauts dirigeants de l’ancien groupe EADS, on a appris mercredi que le parquet de Munich avait ouvert une enquête sur des soupçons de corruption active dans le cadre de grands contrats avec la Roumanie et l’Arabie-Saoudite devant revenir à la division défense et aérospatiale d’Airbus. Des perquisitions ont été effectuées dans plusieurs endroits de Bavière.

 

Les faits remonteraient en Arabie Saoudite à l’année 2009. Des fonctionnaires auraient reçu des pots-de-vin en millions d’euros en marge de l’attribution de contrats portant sur des dispositifs de sécurité de haute technologie pour surveiller les frontières longues de 9.000 kilomètres dans le désert, les montagnes et la mer. Le contrat saoudien et celui en Roumaine portent sur 1,8 milliards d’euros, selon un porte-parole d’Airbus. Des perquisitions ont été effectuées dans plusieurs locaux d’Airbus en Bavière de même qu’à des domiciles privés, a rapporté mercredi le quotidien Süddeutsche Zeitung, sans citer ses sources. La justice est sur la pistes de possibles fraudes depuis l’année 2013, a indiqué mercredi un membre du parquet de Munich, confirmant les perquisitions.

 

Dossiers de plusieurs groupes de défense

 

La justice allemande se montre en ce moment active dans des affaires de malversations liées à des groupes de défense. Les allemands Rheinmetall et Krauss-Maffei-Wegmann ont aussi eu, dans d’autres dossiers, des visites dans leurs locaux d’enquêteurs de la brigade policière. Airbus lui-même est parallèlement visé dans une affaire de pots-de-vin prétendument versés lors de la vente d’avions de chasse Eurofighter à l’Autriche pour plus d’1,5 milliard d’euros.

 

Airbus n’est pas visé en tant que société dans l’enquête sur les contrats de dispositifs de sécurité. Les personnes soupçonnées seraient moins d’une dizaine, indiquait mercredi le parquet munichois. Le matériel saisi lors des perquisitions ayant eu lieu en octobre doit maintenant être analysé par la justice. Airbus se borne à dire qu’il soutient l’action de la justice et qu’il mène sa propre enquête

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 07:50
Europe's first Mars Rover and their sandy "playground"


3 déc. 2014 Airbus DS

 

Europe’s first Mars rover will have an unmatched capability to autonomously navigate up to 70 metres a day with no outside guidance from ground control. The extended Mars Yard provides a realistic and representative Mars environment to allow the Guidance, Navigation and Control team of the ExoMars rover project to finalise the sophisticated autonomous navigation system. The Mars Yard will be used up until launch and will also be kept available after the rover has landed on the surface of Mars in 2019 – if necessary to address any problem by simulating the situation on Earth. Manufacture of the flight rover will begin early in 2015 after construction of an advanced clean room for interplanetary missions at Airbus Defence and Space’s Stevenage site. Mission launch is planned for 2018.
More information: http://bit.ly/1ziYWY0

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 07:50
Interview to Jon Ager, Royal Air Force Senior Responsible


1 déc. 2014 Airbus DS

 

Interview about how A400M will fit into the overall UK air mobility structure and what RAF is looking forward to.

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:50
A400M – Delivery to the point of need



25 nov. 2014 Airbus DS

 

The A400M is the most versatile airlifter currently available, and responds to the highly varied needs of world Air Forces and other organizations in the 21st Century. It can perform three very different types of duties: tactical and strategic missions directly to the site of action, as well as being able to serve as a tanker.


More information: http://bit.ly/11OQ3eu

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:50
MSN15 Complete Process


25 nov. 2014 Airbus DS

 

Check out the First Engine run, First Taxi, Painting and First Flight of A400M aircraft for the Royal Air Force.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 16:45
First Royal Air Force A400M makes its maiden flight

 

24 nov. 2014 Airbus DS

 

The first Airbus A400M new generation airlifter ordered by the Royal Air Force made its maiden flight, marking a key milestone towards its delivery.

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 12:55
Le ministre de la Défense a annoncé la commande de 12 avions MRTT

 

20/11/2014 Ministère de la Défense

 

A l’occasion du colloque « 50eanniversaire des forces aériennes stratégiques et la dissuasion au 21esiècle » à l’École militaire, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a annoncé  que le contrat pour l'acquisition de 12 avions Multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT) est prêt à être notifié.

 

 Préparé par  la Direction générale de l’armement (DGA), le contrat vers Airbus Defence and Space couvre également l'acquisition des systèmes de soutien et de formation associés (rechanges, outillages, outils de simulation...) et des premières années de soutien et de formation. Le montant du contrat est d'environ 3 milliards d’euros. Conformément à la Loi de programmation militaire, la livraison du premier appareil est prévue en 2018, celle du second en 2019. Les livraisons se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an.

 « Notre volonté de moderniser la composante aéroportée de la dissuasion se concrétise avec ce contrat pour l’acquisition de 12 avions MRTT. » a indiqué Jean-Yves Le Drian. « Au-delà de cet engagement stratégique du Président de la République réaffirmé dans le Livre blanc et la Loi de programmation militaire, ce sont les capacités de transport à longue distance et d’évacuation sanitaire qui sont assurées sur le long terme ».

 Expliquant les missions futures de ce MRTT (ravitaillement en vol, transport de personnel et de fret, relais de renseignement et évacuation sanitaire de blessés graves en cas de situation de crise, le ministre a précisé : « Le nom qui a été retenu est « Phénix »,Airbus A330 « Phénix ». Ce choix n’est pas anodin. Il vient souligner la volonté d’associer le caractère légendaire de cet oiseau mythique avec un avion qui représente une avancée remarquable à tous les niveaux de performance. Ce sont de beaux et grands défis qui attendent les futurs équipages. »

 Ces avions sont réalisés à partir d’A330-200 assemblés par Airbus à Toulouse. Le projet fait intervenir Thales Avionics pour la conception et la réalisation du système avionique ainsi que Rolls Royce pour la fourniture des moteurs Trent 700. Outre la France et le Royaume Uni, le MRTT compte 4 clients export. C’est d’ores et déjà un succès commercial européen.

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:55
La France modernise ses capacités de dissuasion nucléaire

Réalisés à partir d'A330-200, les nouveaux ravitailleurs A330 MRTT viendront remplacer des Boeing C-135 à bout de souffle. photo Airbus DS

 

21/11/2014 Par Alain Barluet - LeFigaro.fr

 

Jean-Yves Le Drian a annoncé jeudi la commande de douze avions ravitailleurs pour la composante aéroportée de la dissuasion et confirmé le renouvellement de plusieurs éléments clefs de l'armement nucléaire.

 

Jean-Yves Le Drian a saisi l'occasion d'un colloque à l'Ecole militaire sur «Cinquante ans de dissuasion nucléaire» pour souligner jeudi la «pertinence» de l'arme nucléaire et confirmer les efforts de modernisation qui concerneront ses deux composantes, aéroportée et embarquée à bord de sous-marins.

Le ministre de la Défense a notamment annoncé la commande de douze avions multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT). D'un montant de 3 milliards d'euros, «le contrat est prêt à être notifié (...) dans les tous premiers jours de décembre», a indiqué M. Le Drian. La livraison du premier appareil, déjà baptisé Phénix a t-il révélé, interviendra en 2018 et celle du second en 2019. Les livraisons se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 19:55
Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

 

20/11/2014 Airbus DS

 

Twelve aircraft to be acquired in multi-year programme.

 

Airbus Defence and Space has been selected by the French Ministry of Defence to supply 12 A330 MRTT new generation air-to-air refuelling aircraft for the French Air Force. The first delivery is foreseen for 2018, followed by the second in 2019, and then at a rate of one or two per year.

 

The contract agreed between the French procurement agency, la Direction Générale de l’Armement (DGA), and Airbus Defence and Space is now ready for the official award. The contract covers the development and qualification of the specific French configuration as well as the associated support and training systems, such as spares, ground support equipment, training devices and five years of in-service support from first delivery.

 

France’s choice of the A330 MRTT makes it the sixth nation to order the type following Australia, Saudi Arabia, Singapore, the United Arab Emirates, and the United Kingdom which have ordered a total of 34 aircraft. In addition, India and Qatar have selected the MRTT and are in the final stages of contractual negotiations for six and two aircraft respectively. A total of 22 aircraft are currently in service and the aircraft has been battle-proven in recent coalition actions.

 

The A330 MRTT has won every major tanker aircraft procurement competition outside the USA since it has entered the market.

 

Airbus Defence and Space Executive Vice President Military Aircraft, Domingo Ureña Raso said: “The French Air Force has enormous experience in the field of air-to-air refuelling. It knows the factors which are critical to success and its selection of the A330 MRTT is a real honour for us. In addition it is a long-standing operator of our transport aircraft and as always we are particularly proud in gaining the further confidence of an existing customer.”

 

In French service the A330 MRTT will be powered by Rolls-Royce Trent 700 engines, be equipped with a combination of the Airbus Refuelling Boom System and underwing hose-and-drogue refuelling pods, and can be configured in a variety of layouts carrying up to 271 passengers as well as medevac arrangements including the French MORPHEE intensive care module carrying up to ten patients as well as 88 passengers.

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 12:50
MetOp-SG - Meteorological data across the entire globe

 

12 nov. 2014

 

MetOp-SG comprises two series of satellites, with three units in each series. The Satellite A series focuses on optical instruments and atmospheric sounders, while the Satellite B series focuses on microwave instruments. Both types will be based on Airbus Defense and Space’s Astrobus high-power satellite platforms. While the Satellite A series will be developed and built under the industrial lead of Airbus Defence and Space in Toulouse (France), the design and manufacture of the Satellite B series will be led by the company’s Friedrichshafen site in Germany.
More information: http://bit.ly/1ueWw8P

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 13:55
Aujourd'hui, le déminage est un business : un tiers des obus de 14-18 n'ont pas explosé..

 

10 novembre 2014 par Ludovic Dupin - L'Usine Nouvelle n° 3375

 

Le centenaire de la Grande Guerre n’est pas qu’une affaire de commémorations. Les conflits ont laissé des souvenirs explosifs dans le sous-sol français.

 

A chaque guerre, ses tristes souvenirs. Obus, grenades, bombes et autres engins de destruction restent encore très présents sur le territoire français, enfouis ici ou là. La guerre de 1870 a ainsi frappé le sud de Paris, quand les Prussiens ont assiégé les forts de Vanves et d’Issy-les-Moulineaux. La Grande Guerre a laissé des millions de munitions enterrées dans le nord-est : près de 30% du milliard d’obus tirés pendant le conflit n’ont pas explosé. Entre 1939 et 1945, les bombardements allemands, puis alliés, ont visé des villes et des points stratégiques (aéroport, ports, usines…). On retrouve même des boulets explosifs datant du Premier Empire !

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 17:50
La Pologne commande un simulateur FFS de C295

 

3 novembre Aerobuzz.fr

 

Airbus Defence and Space a signé avec le ministère de la Défense polonais la commande d’un simulateur de vol « Full Flight » de C295. Ce nouvel équipement qui sera livré en 2017 sera installé sur la base aérienne Balice à Cracovie, là où sont basés les 16 C295 des forces aériennes polonaises. La Pologne est le plus important opérateur de ce type d’avion dans le monde. Le futur simulateur sera utilisé pour la formation d’une quarantaine d’équipages par an.

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 17:25
Le Mexique commande de nouveaux Airbus C295

 

30 octobre Aerobuzz.fr

 

Le Mexique a signé un contrat avec Airbus Defence and Space portant sur l’acquisition de deux avions de transport de moyenne capacité C295 pour le compte de la Marine mexicaine. Cette acquisition porte à 22 le nombre total d’appareils réalisés par Airbus Defence and Space en service dans le plus grand pays d’Amérique latine. La Marine mexicaine, qui opère actuellement quatre C295, six CN235 et deux C212, exploitera ces deux nouveaux appareils dans le cadre de missions de transport, militaires, de protection civile ou d’aide humanitaire.

 

A noter que l’armée de l’Air mexicaine opère également six C295 et la Police fédérale, deux CN235. A ce jours, plus de 140 exemplaires du C295 ont été commandés par 19 pays.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories