Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 10:55
Solidarité Défense prépare le Noël de nos soldats !

 

26.10.2016 Ingrid LAMRI - Présidente de l'ANAJ-IHEDN

 

Chers amis,

Notre partenaire
Solidarité Défense prépare le Noël de nos soldats, venez l'aider !

Tous les ans, Solidarité Défense confectionne environ 12 000 colis de Noël destinés aux militaires en OPEX. Ils y mettent également des dessins d’enfants de toutes les écoles de France. Les armées acheminent ensuite ces colis sur les théâtres d’opération.

Confectionner ces colis prend du temps, aussi nous vous invitons à vous manifester si vous avez une heure ou une journée à consacrer sur Paris à cette belle initiative.


Pour participer à cette initiative, merci de renseigner le formulaire suivant : RENDEZ-VOUS ICI !


En espérant vous voir nombreux à vous investir auprès de Solidarité Défense ! 

 
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 17:55
Comment optimiser la participation aux opérations de maintien de la paix en Afrique ?


12.11.2015 Clara Mény, Responsable du comité Afrique - ANAJ IHEDN
 

Le Comité Afrique de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous présenter son premier atelier autour du thème Comment optimiser la participation aux opérations de maintien de la paix en Afrique ? Equipements, soutien, formation, financement - par Général (2S) Dominique TRINQUAND
Consultant, Expert des  opérations de maintien de la paix de l’ONU, le Lundi 23 novembre 2015 à l'École militaire.

 

L’intervention du général (2S) Trinquand abordera la question de l’optimisation de la participation aux Opérations de maintien de la paix à travers les exemples malien (MINUSMA) et centrafricain (MINUSCA).

Le 25 avril 2013, la résolution 2100 adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU porte création de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) afin de remplacer la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) de la CEDEAO et de l’UA au Mali. La MINUSMA a pour principal mandat de stabiliser les principales agglomérations du Mali et de contribuer au rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays. Outre le Bangladesh et la Chine, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et le Sénégal sont les plus importants contributeurs de troupes au sein de la MINUSMA.

Le 10 avril 2014, la résolution 2149 votée par le Conseil de sécurité de l’ONU porte création de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA). La MINUSCA est dotée, dès septembre 2014, d’une composante militaire, reposant principalement sur les effectifs de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA). Hormis le Bangladesh et le Pakistan, plusieurs pays africains (Cameroun, Burundi, Congo, RDC, Rwanda, etc.) fournissent le plus gros contingent de la MINUSCA.

 

Atelier réservé exclusivement aux membres de l’ANAJ-IHEDN à jour de cotisation 2015

sinscrire

Depuis 25 ans, sa pratique de l’ONU, aussi bien sur le terrain qu’au siège, lui a donné une véritable expertise de cette organisation, aussi bien sur ses méthodes de travail et les procédures que sur les influences internes et externes, sur les hommes et femmes du système. En opération, il a commandé un bataillon de la FINUL (1991-92) et pendant les périodes difficiles de la crise en ex Yougoslavie (1993-95), il a été choisi pour être le conseiller de deux commandants militaires des forces de l’ONU. Depuis 1998, il a tenu plusieurs postes de responsabilité dans des états-majors de l’OTAN, de l’Union européenne aussi bien que de l’ONU. Cette pratique des différentes organisations internationales lui a permis de mesurer les avantages et inconvénients, les forces et faiblesses de chacune d’entre elles.
En 2010, il a rejoint le groupe Marck où il assure la fonction de directeur de développement du groupe puis celle de directeur des relations extérieures. Dans le cadre de cette fonction, il participe à la création d’un groupement d’entreprises qui équipent les contingents participants aux opérations de maintien de la paix.
Le général (2S) Dominique Trinquand est issu de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. Il est breveté de l’École supérieure de guerre de Paris, du Staff College de Camberley, du Royal College of Defense Studies de Londres et diplômé du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Paris.

Repost 0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 17:55
Lettre de veille #2 du Comité Armée du Futur

 

26.03.2015 Pierre LALOUX, Responsable du Comité Armée du Futur - ANAJ-IHEN

 

Le Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous présenter la deuxième édition de sa Lettre de veille sur le monde de la Défense.

 

La lettre de veille du comité Armée du Futur vous permettra de retrouver l’actualité du monde de la défense, agrégée en trois rubriques thématiques : organisation et restructuration ; innovations et nouvelles technologies ; ainsi que finance, économie et budget.

 

Lettre de veille #2 du Comité Armée du Futur

Télécharger le fichier

Le comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN a pour vocation de développer, favoriser et diffuser la réflexion sur l’armée de demain, tant du point de vu organisationnel que matériel. Depuis le renouveau du comité en septembre 2013, ses membres ne cessent de s’impliquer d’avantage autour d’un intérêt commun : l’étude prospective de l’outil militaire via une diversité d’approches et de points de vue.

Cette deuxième édition s’inscrit dans la continuité de la première. Les membres du comité présentent ici différents faits d’actualité en lien avec le monde de la Défense. Fruit d’un travail rigoureux de sélection et de référencement, ils constituent autant de pistes de réflexion auxquelles s’intéresse notre comité. Cette lettre de veille représente donc un panorama des différents enjeux liés au milieu militaire, tant du point de vue des forces armées que des industriels du secteur.

Le comité Armée du Futur est avant tout un groupe d’échange, de discussion et de débat. A ce titre et si nos activités vous intéressent, n’hésitez pas à nous contacter.

Je vous remercie de votre intérêt et vous souhaite à tous une excellente lecture !

 

Repost 0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 13:55
Dans la tête des terroristes islamistes - Profils psychologiques et ingrédients de la terreur

 

19.03.2015 Soukaïna BRAHMA, Membre du Comité Moyen-Orient de l’ANAJ-IHEDN

 

L’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à sa prochaine conférence sur le thème :

 

Dans la tête des terroristes islamistes : profils psychologiques et ingrédients de la terreur

 

Asma GUENIFI*, Psychologue clinicienne à l’Association française des Victimes du Terrorisme. Auteur d’une étude sur les profils psychologique des islamistes radicaux

 

Jeudi 2 avril 2015 19h30 à 21h00

Ecole militaire - Amphithéâtre Desvallières
 

 

Chaque semaine ne passe sans que les mots Jihad, terrorisme, islamiste, salafiste, martyrs, Al Qaïda, Daech ne retentissent dans les médias. Ces mots sont utilisés par tous sans véritablement une analyse et une étude poussée de qu’il s’y trouve comme signification et origines.

Pour comprendre les origines du « terrorisme salafiste », il faut remonter très loin dans l’histoire des communautés chiites. En effet, il s’agit d’une pratique très lointaine qui prend ses sources au sein d’un conflit de pouvoir au temps des califats.

Nous ne les appelons plus « terroristes », « islamistes » ou « intégristes », c’est un vocabulaire obsolète. Pour la grande majorité, ils se présentent eux-mêmes comme salafistes. On ne naît pas salafiste, on le devient. Comment, quand et pourquoi ? La dimension psychoculturelle joue un rôle prédominant et permet de mieux expliquer le profil du salafiste.

Lors de cette conférence, Asma Guénifi reviendra sur les différents profils psychologiques des islamistes radicaux, et particulièrement sur les salafistes.

sinscrire

* Asma GUENIFI naît à Constantine (Algérie) d’un père cinéaste et d’une mère militante, féministe et humaniste. C’est donc tout naturellement qu’Asma commence à militer pour les droits de l’homme auprès de sa mère à l’âge de 16 ans. La vie d’Asma bascule le 6 juin 1994 lorsque son frère, Hichem GUENIFI, ingénieur du son, est assassiné à l’âge de 21 ans en Algérie par les islamistes du Front islamique du Salut (FIS). S’ensuit un exil en France pour fuir la guerre civile de la « décennie noire » où la famille entame un long processus de reconstruction.

Psychologue clinicienne à l’Association française des Victimes du Terrorisme, Asma Guénifi est l’auteur d’une étude sur les profils psychologique des islamistes radicaux. Elle a choisi le suivi psychologique de trois salafistes français repentis pour les besoins de ses travaux. Elle est également l’auteur d’un livre paru le 16 juin 2011 aux éditions Riveneuve, « Je ne pardonne pas aux assassins de mon frère

Diplômée de psychologie clinicienne de l’université Paris VIII. Elle a exercé en tant que psychologue au centre médico-psychologique d’Antony, psychologue & créatrice du pôle psychologique pour les femmes en difficultés au sein de l’association  « Ni Putes Ni Soumises ». Asma a travaillé sur les troubles psychiques consécutifs à des actes terroristes, en contact direct avec des victimes de l’intégrisme islamiste. En 2014, elle pilote le Projet Papillon, le premier séjour thérapeutique pour jeunes victimes du terrorisme en France avant de concevoir le Projet Phoenix, programme similaire destiné à des adultes, prévu pour mai 2015.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories