Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 21:25
TAM photo Ejército Argentino

TAM photo Ejército Argentino

 

3 juillet 2015 timesofisrael.com (JTA)

 

BUENOS AIRES – L’armée argentine a signé un contrat de 111 000 000 dollars avec Israël pour rénover 74 tanks en Argentine.

 

L’accord visant à améliorer les tanks argentins moyens ou TAM, a été signé à Buenos Aires par le ministre de la Défense de l’Argentine Agustin Rossi et Ben-Baruch Mishel, le directeur de la Division de la coopération internationale de la défense du ministère israélien de la Défense.

 

« Ceci est une étape extrêmement importante, non seulement pour le projet mais aussi pour les excellentes relations entre les deux pays. C’est aussi le début d’une grande amitié entre les deux ministères », a déclaré Ben Baruch, qui a également fait l’éloge du travail accompli par les équipes techniques israéliennes et argentines pour conclure l’accord.

 

L’accord inclut différents outils visant à assurer que l’Argentine puisse développer sa propre technologie et ses capacités par le biais des projets de communs avec Israël, ainsi que les ressources humaines pour la formation et l’assistance technique pour rénover les tanks en Argentine.

 

Rossi a déclaré dans un communiqué publié par le ministère de la Défense après la signature de l’accord la semaine dernière, que l’accord « est un sérieux coup de pouce » pour l’industrie de la défense locale et l’a décrit comme « un investissement de 111 millions de dollars ».

 

« La modernisation des TAM est emblématique parce que c’est un tank conçu et fabriqué en Argentine », a déclaré Santiago Rodríguez, le secrétaire du ministère de la Production scientifique et technologique de la Défense.

 

« La chaine de production sera installée dans notre pays, où les composants fabriqués localement seront intégrés », a-t-il ajouté.

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:25
La sécurité des Territoires Frontaliers  à l'ère du global


02/07/2014 IRSEM


La sécurité des Territoires Frontaliers  à l'ère du global 
La Triple frontière (Brésil, Argentine, Paraguay)
Cynthia Sallou

 

Fiche de l'IRSEM n°33 - 2014

Partager cet article

Repost0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 11:35
Le Venezuela et l'Argentine signent des accords de coopération militaire

 

CARACAS, 25 avril (Xinhua)

 

La ministre de la Défense vénézuélienne Carmen Melendez et son homologue argentin Augustin Rossi ont signé vendredi deux accords de coopération bilatérale dans le domaine militaire.

 

"Notre coopération avec l'Argentine dans le secteur de la défense se développe toujours... Grâce à notre travail, nous avons signé des accords couvrant les secteurs de la technologie, de la science, de l'éducation et de la défense que nous devrons réaliser l'année prochaine", a expliqué Mme Melendez à la presse après la signature des accords.

 

Mme Melendez a également indiqué que le gouvernement du Venezuela soutenait la position argentine dans son différend territorial avec le Royaume-Uni au sujet des îles Malouines, connues en Grande-Bretagne comme les Falkland.

 

M. Rossi a lui aussi souligné l'importance des accord bilatéraux visant à améliorer la formation des militaires.

 

"Nous avons décidé de [multiplier] les échanges dans le domaine de l'éducation. Le Parlement argentin est en train de débattre au sujet de l'établissement possible d'une université de la Défense en Argentine. Le Venezuela a un métro d'avance dans ce projet [et] nous le voyons comme un point de référence", a déclaré M. Rossi.

 

M. Rossi a ajouté que son homologue vénézuélienne et lui-même ont étudié la possibilité que le Venezuela envoie plusieurs navires des garde-côtes en Argentine pour des patrouilles sur le réseau fluvial du pays, ainsi que le transfert de technologie lié à l'utilisation militaire d'une usine d'ammoniaque en Argentine.

Partager cet article

Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 07:25
L'Argentine Paiera plus de $300 Millions un Escadron de Kfir Made In Israel.

 

03.04.2014 Yair Cohen (Savyon) – Israel Valley

 

Un deal qui va certainement booster les relations bilatérales entre les deux pays. L’Argentine est en négociation exclusives avec Israël pour racheter plus de 20 Kfirs (remis à jour) fabriqués dans l’Etat Hébreu depuis au moins 30 ans. C’est IAI qui devrait bénéficier de ce contrat important.

 

ISRAELVALLEY PLUS

Les origines du Kfir remontent à l’embargo imposé par la France en 1969. Suite à la guerre des Six Jours et à l’attaque de l’aéroport de Beyrouth par l’armée israélienne (Opération Gift, 28 décembre 1968), le président Charles de Gaulle décrète un embargo sur le Moyen-Orient (pour Israël, cela concerne principalement les vedettes Sa’ar III et les Mirage 5).

 

En conséquence, l’État hébreu n’est plus en mesure d’approvisionner son aviation militaire en chasseurs Mirage et pièces détachées. Les autorités décident de procéder au développement d’un chasseur de fabrication nationale.

 

Le gouvernement israélien lance alors deux projets : le projet Raam A, construction d’un appareil d’après les plans du Mirage 5 (celui-ci devient le Nesher) ; le projet Raam B, qui impliquait alors le changement du réacteur ATAR 9C par le General Electric J79 pour le projet Raam A.

 

Le 19 avril 1971, Alfred Frauenknecht, ingénieur suisse, employé de la firme helvétique Sulzer fabriquant sous licence le Dassault Mirage IIIS, a avoué avoir vendu les plans secrets de cet appareil à Israël pour la somme de 200 000 $;

Partager cet article

Repost0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 07:25
L'Armée d'Argentine : Le Kfir (Israël) Va t-il Remplacer le Mirage français ?

 

Mar 28, 2014 Youval Blumenthal – Israel Valley

 

L’Argentine a décidé d’étudier sérieusement les alternatives pour s’équiper à nouveau. Israël est sur les rangs avec le Kfir qui est une copie du Mirage français équipé d’un moteur américain.

 

Selon Reuters : "Le gouvernement argentin étudie différentes possibilités pour remplacer les avions de chasse Mirage de son armée de l’air, a déclaré en début de semaine le ministre de la Défense, Agustin Rossi, précisant que Buenos Aires souhaitait conclure un accord cette année.

 

L’Argentine est notamment en discussions avec Israël en vue de l’acquisition potentielle de chasseurs Kfir. “Le Kfir israélien est une des options que nous étudions, mais nous en regardons aussi d’autres”, a-t-il dit à la presse en marge du salon aérien de Santiago, au Chili. Le ministre a refusé de préciser les autres pays avec lesquels Buenos Aires était en contact. “Nous espérons prendre une décision cette année”, a-t-il ajouté. (Copyright © 2014 Thomson Reuters)

 

ISRAELVALLEY PLUS

 

Les origines du Kfir remontent à l’embargo imposé par la France en 1969. Suite à la guerre des Six Jours et à l’attaque de l’aéroport de Beyrouth par l’armée israélienne (Opération Gift, 28 décembre 1968), le président Charles de Gaulle décrète un embargo sur le Moyen-Orient (pour Israël, cela concerne principalement les vedettes Sa’ar III et les Mirage 5).

 

En conséquence, l’État hébreu n’est plus en mesure d’approvisionner son aviation militaire en chasseurs Mirage et pièces détachées. Les autorités décident de procéder au développement d’un chasseur de fabrication nationale.

 

Le gouvernement israélien lance alors deux projets :

le projet Raam A, construction d’un appareil d’après les plans du Mirage 5 (celui-ci devient le Nesher) ; le projet Raam B, qui impliquait alors le changement du réacteur ATAR 9C par le General Electric J79 pour le projet Raam A.

 

Le 19 avril 1971, Alfred Frauenknecht, ingénieur suisse, employé de la firme helvétique Sulzer fabriquant sous licence le Dassault Mirage IIIS, a avoué avoir vendu les plans secrets de cet appareil à Israël pour la somme de 200 000 $;

Partager cet article

Repost0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 17:25
L'Argentine veut remplacer ses Mirage

 

26.03.2014 journal-aviation.com (Reuters)

 

Le gouvernement argentin étudie différentes possibilités pour remplacer les Mirage de son armée de l'air, a déclaré mardi le ministre de la Défense, Agustin Rossi, précisant que Buenos Aires souhaitait conclure un accord cette année.

 

L'Argentine est notamment en discussions avec Israël en vue de l'acquisition potentielle de chasseurs Kfir.

 

"Le Kfir israélien est une des options que nous étudions, mais nous en regardons aussi d'autres", a-t-il dit à la presse en marge du salon aérien de Santiago, au Chili.

 

Le ministre a refusé de préciser les autres pays avec lesquels Buenos Aires était en contact.

 

"Nous espérons prendre une décision cette année", a-t-il ajouté. (Anthony Esposito; Henri-Pierre André pour le service français)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories