Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:55
LE CENTENAIRE 1er Régiment de Spahis 1914-2014

 

« LE CENTENAIRE 1er régiment de spahis 1914-2014» du Capitaine Carole Chalavon et Jean-François Tixier


Essentiellement photographique, cet ouvrage pose un regard esthétique et original sur le 1er régiment de spahis.
C’est donc au travers du parcours d’un personnage fictif que ce livre propose au lecteur de découvrir l’âme de cette unité indigène, née au Maroc en 1914, et dont le nom reste étroitement associé aux grands rendez-vous de notre Histoire.
Tirage 1000 ex. Prix de vente : 15 € (frais de port 8 €)

 

Joindre à la commande le règlement à l’ordre de Jalla et envoyer l’ensemble à la cellule communication du 1er régiment de spahis, quartier Baquet – BDD de Valence- BP 1008- 26032 Valence.
Bonne lecture !

Repost 0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:54
Raid à la mémoire du commandant Boiteux

 

07.07.2014 Armée de Terre

 

Du 23 au 29 juin, 13 militaires, coureurs cyclistes, de l'école de l'aviation légère de l'armée de Terre se sont élancés dans un raid de 800 km de Dax au Cannet des Maures. Une épreuve sportive dédiée à la mémoire du commandant Boiteux, mort pour la France au Mali, qui a permis de récolter des dons pour les associations d'aide aux blessés de l'armée de Terre.

Repost 0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 10:54
Le général de Courrèges à la tête de l'IHEDN, l'amiral de Tarlé devient major général de la Marine.

 

04 juillet Jean-Dominique Merchet

 

Le général Bernard de Courrèges d'Ustou va être nommé à la tête de l'IHEDN, où il succèdera au général Jean-Marc Duquesne, qui quitte le service. Le général de Courrèges, un cavalier qui a commandé le 1er/11ème Cuir, était chef du cabinet militaire du Premier ministre depuis 2010.

 

Le colonel Benoît Durieux quitte le cabinet du ministre de la Défense pour prendre la tête du CHEM, le centre des hautes études militaires. Cet officier de Légion est un intellectuel respecté auteur d'une thèse sur l'introduction de Clausewitz en France. Un autre officier intellectuel, le colonel Jérôme Pellistrandi, va prendre, lui, la direction de la Revue Défense Nationale (RDN).

 

Dans la marine, l'amiral Arnaud de Tarlé va être nommé major général, c'est-à-dire numéro 2.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 17:20
La fête d’Indépendance américaine célébrée au CRR-Fr / Crédits : Armée de Terre

La fête d’Indépendance américaine célébrée au CRR-Fr / Crédits : Armée de Terre

 

04/07/2014 CRR-FR  - Armée de Terre

 

Hier, le 3 juillet 2014, les Américains étaient à l’honneur à la Citadelle lilloise, au cœur du Corps de réaction rapide France (CRR-Fr). La délégation américaine de cet état-major multinational a organisé une cérémonie de commémoration du 238e anniversaire de l’Independence Day, jour d’indépendance des États-Unis d’Amérique.

 

Le général de corps d’armée Eric Margail, commandant le CRR-Fr, a salué cette initiative et s’est joint, ainsi que les cadres de l’état-major, à cette commémoration toute symbolique et haute en couleurs.

 

A l’issue de cette cérémonie, le contingent américain du CRR-Fr, accompagné des familles, a invité le personnel du CRR-Fr à partager un repas 100 % US : hamburgers, hot-dogs et autres cookies ont régalé les invités qui, chaque année, partagent avec leurs collègues américains un excellent moment de cohésion multinationale.http://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/la-fete-d-independance-americaine-celebree-au-crr-fr

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 15:55
Les spahis à l'honneur

 

04.07.2014 Armée de Terre

 

Le saviez-vous ? Le 1er régiment de spahis, célèbre unité, a été créé en 1914.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:45
Mali : désengagement de la compagnie de la force Licorne

 

04/07/2014 Sources : EMA

 

Le 29 juin 2014, la compagnie d’infanterie de la force Licorne, déployée au Mali depuis fin mai dans le cadre des relèves de la force Serval, a été désengagée du théâtre malien.

 

Cette compagnie « renforcée », armée par trois sections du 2e régiment d’infanterie de marine (2eRIMa), a été projetée au Mali afin de faciliter les actions de la force Serval sur la plateforme opérationnelle Désert (PfOD) de Gao.

 

La relève entre les mandats 3 et 4 de la force Serval s’est effectuée conformément à la planification et s’est achevée mi-juin. La compagnie infanterie a donc été retirée.

 

Un peloton blindé de la force Licorne avait été déployé en même temps que cette compagnie au Mali. Celui-ci a été relevé le 24 juin. Il est constitué d’une vingtaine de militaire du RICM.

 

Environ 1 600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA.

Mali : désengagement de la compagnie de la force Licorne
Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:50
19 VBCI et 2 CAESAR mis à disposition de la British Army, sur le sol français, pour six mois

 

04.07.2014 par Philippe Chapleau – Lignes de Défense

 

Lors du point presse de jeudi matin au Mindef, il a été annoncé que dans le cadre du volet "équipement" des accords franco-britanniques de Lancaster House signés en 2010, l’armée de terre va mettre à disposition de l’armée de terre britannique 19 VBCI et 2 CAESAR pour une période de 6 mois. Ce projet baptisé "Brittany" démarrera à l'automne après la signature des aménagements techniques.

 

En janvier dernier sur le théâtre malien, le chef d’état-major de l’armée de terre britannique avait pu apprécier les capacités opérationnelles du VBCI. L’armée de terre britannique avait alors formulé une demande formelle de mise à disposition de matériel qui se concrétise.

 

La letter of interest, encadrant ce prêt, a été signée le 1er juillet à Londres par les deux CEMAT. Selon la Dicod, "l’opération aura un coût très limité pour la France", les Britanniques prenant en charge les coûts de fonctionnement et de formation.

 

Cette formation sera assurée par le 1er régiment de chasseurs d’Afrique (Canjuers). Un autre régiment français sera impliqué dans la formation qui aura aussi lieu à Mourmelon. Les équipements seront pris sur le parc de gestion (PEGP) et non pas dans le parc des régiments.

 

Une première phase consistera en la formation des pilotes britanniques. La seconde phase, dite de "mentoring", verra l'étude de l'adaptation de la doctrine britannique en fonction du VBCI et de ses capacités.

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 10:55
Un meeting aérien pour les 60 bougies de l’ALAT

 

02.07.2014 Ministère de la Défense

 

Six décennies que l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) opère au profit des troupes au sol, en France comme à l'étranger. Le 29 juin 2014, sur sa base école du Cannet-des-Maures, l'ALAT a fêté l'événement en offrant au public un meeting aérien époustouflant.

 

Devant 30 000 spectateurs, les soldats de l'ALAT ont montré les savoir-faire acquis depuis 60 ans : démonstrations en vol, combat aéroterrestre, présentation de matériel au sol. A leurs côtés, d'autres passionnés d'aéronautique, civils et militaires, français et étrangers, ont complété le show. Cet anniversaire était placé sous le signe du lien armées-nation et du devoir de mémoire.

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:45
Sangaris : fortes tensions à Bambari

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 23 juin 2014, alors qu’il était majoritairement déployé au nord de Dekoa afin de prévenir toute escalade de la violence, le groupement tactique interarmes (GTIA) « Scorpion » a dû renforcer son dispositif dans la région de Bambari après à une série de crimes interconfessionnels dans cette zone.

 

Agissant avec impartialité, les soldats français se sont déployés dans le quartier de l’évêché de Bambari ainsi que le long de l’axe principal reliant les quartiers musulmans et chrétiens.

 

Des éléments de la force Sangaris se sont également positionnés sur le seul pont de la ville, permettant ainsi de contenir les tentatives de débordement des deux côtés de la rivière Ouaka, véritable ligne de confrontation entre les deux communautés. Effectuant des points de contrôle fixes et mobiles aux entrées de la ville, les hommes du GTIA « Scorpion » ont stoppé les tentatives d’intrusion d’individus armés.

 

Le chef de corps du GTIA « Scorpion » a ensuite conduit de nombreuses KLE (key leader engagement) avec les représentants des différentes communautés ainsi qu’avec les autorités locales. L’objectif de ces rencontres était de convaincre chaque partie d’enrayer les pillages et lynchages.

 

Face à une situation qui reste tendue dans la localité de Bambari, les hommes du GTIA « Scorpion », en appui de la MISCA et des forces de sécurité intérieures récemment déployées, ont été renforcés temporairement par deux sections du GTIA« de Boissieu » et une du GTIA « Acier » en provenance de Bouar et de Bangui. Les forces internationales maintiennent ainsi un dispositif de surveillance accru et poursuivent les patrouilles conjointes tout en assurant la protection des populations.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangarisvise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

Sangaris : fortes tensions à Bambari
Sangaris : fortes tensions à Bambari
Sangaris : fortes tensions à Bambari
Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:45
Sangaris : appui d’un groupe cynotechnique

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Depuis le 20 juin 2014, un groupe cynotechnique du 132e bataillon cynophile de l’armée de terre de Suippes est déployé en République Centrafricaine, au profit de la force Sangaris.

 

Ce groupe est divisé en cinq équipes, chacune composée d’un chien et de son maître.

 

Prévus être utilisés en appui des groupements tactiques interarmes (GTIA) lors des opérations de contrôle de zone ou de gestion des mouvements de foule, les binômes sont également employés pour la force protection du camp de M’Poko, à Bangui. Les chiens d’intervention assurent une présence dissuasive dans un environnement complexe et tendu.

 

Après quelques jours d’acclimatation à leur nouvel environnement, les chiens et leurs maîtres sont pleinement opérationnels. Déjà engagées auprès du GTIA « Scorpion » dans la localité de Dékoa et à Bangui avec le GTIA « Acier », les équipes cynophiles appuient les soldats durant les patrouilles de jour comme de nuit, lors de la mise en place de points de contrôle fixes et pour contenir les populations.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:50
Exercice "Citadel Stentor"

 

02.07.2014 Armée de Terre

 

Le corps de réaction rapide France, ainsi que la 3e brigade légère blindée ont organisé en Italie un staff ride nommé "citadel stentor" du 15 au 19 juin 2014, afin de s'entraîner à planifier une opération en s'appuyant sur des données historiques, en l'occurrence la bataille de Monte Casino. Cet exercice de réflexion et de planification a engagé environ 140 personnels alliés des états-majors de l'OTAN. En sus des exercices de réflexion sur cette opération joint multinationale, a été célébrée une cérémonie au cimetière français de Venafro, en hommage aux soldats du corps expéditionnaire Français morts au combat.

 

En photos : Les derniers jours du staff ride du CRR-Fr à Monte Cassino

Repost 0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 12:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

30 juin 2014 MIXBOY

 

Meeting aérien des 60 ans de l'ALAT - page Facebook


Site de MIXBOY : http://dmcompagnie.wix.com/mixboy

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 13:50
Dissolution du 110e régiment d'infanterie

 

01.07.2014 Armée de Terre

 

Le 24 juin 2014, les troupes du 110e régiment d'infanterie de Donaueschingen ont été passées en revue une dernière fois par leur chef de corps, au cours de la cérémonie organisée pour la dissolution de cette unité binationale.

Le chef d'état-major de l'armée de Terre a présidé cette cérémonie empreinte d'émotions pour rendre hommage une dernière fois aux compétences et aux savoir-faire du régiment. Ce sont 300 ans d'histoire dont 50 ans de présence outre-Rhin, que la brigade franco-allemande a salués au moment de rouler le drapeau.

 

Cérémonie de dissolution Juin 2014 - photos

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 12:56
Dans les pas des Anciens de la 3e BLB

 

01/07/2014 SIRPAT

 

Un raid de 70 km avec 1 000 m de dénivelé pour les hommes de la 3e brigade légère blindée. Entre Super-Besse et le Puy de Dôme, nos camarades ont marché sur les pas de leurs anciens 70 ans après.

 

Le raid Monsabert a été effectué en hommage à ceux qui, 70 ans avant, ont, dans des conditions difficiles, marché pour la libération de la France. Une épreuve rustique marquée par l’esprit de cohésion. Des images d’archives illustrent ce reportage à découvrir…

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 11:55
Griffon - Un exercice sans réserve !

 

01.07.2014 par Armée de Terre

 

Action et cohésion au cours de l'exercice tactique annuel d'entraînement du dispositif Guépard Réserve de la brigade de renseignement. Dans le Bois de la Dame, près de Metz, pendant 30 heures, les réservistes ont été confrontés à plus de 30 incidents. Leur mission ? mise en place du dispositif de sécurité d'un sommet international dans un contexte particulièrement tendu. Dans des conditions réalistes, l'unité a dû protéger une installation de transmission vitale face à des risques de sabotage. La réserve se doit d'être toujours opérationnelle et entraînée afin d'être projetée en cas d'urgence. L'exercice Griffon vécu dans des conditions réalistes, à suivre en images.

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:55
Triomphe de Saint-Cyr: tous les détails de la journée du 19 juillet

 

29.06.2014  par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Portes ouvertes de 9h à 20h :
• Activités décentralisées : festival international du livre militaire, visites du musée du Souvenir et de la salle d’évolution de l’armement, exposition statique de matériels de l’armée de Terre et des autres armées. • Animations diverses : piste d’audace pour enfants, simulateur de tir aux armes légères, paint-ball, tir laser simulé, balades en poneys, structure gonfl able pour jeunes enfants, tours en véhicules anciens, baptême de l’air en hélicoptère.

 

Le Triomphe:
L’origine de cette manifestation traditionnelle annuelle remonte à la visite du Duc d’Orléans à Saint-Cyr, le 27 juillet 1834. Aujourd’hui, le Triomphe marque la fin des études pour les promotions arrivant en fin de scolarité et quittant les Écoles. Il associe également les futurs offi ciers des autres recrutements pour la remise de leurs galons. A cette occasion, les nouvelles promotions reçoivent également solennellement leur nom de baptême.

 

Programme de la journée:
9 h - 11 h : concours de saut d’obstacles (grande carrière).
11 h 15 - 12 h 15 : offices religieux en souvenir des officiers disparus.
11 h 30 - 14 h : déjeuner sur réservation au restaurant Wagram.
13 h 45 : ouverture des tribunes au public
14h 30 - 17 h 15 : • Parade de la musique de l’artillerie. • Sauts de parachutistes. • Démonstration de la section cynophile des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. • Démonstration de sauts opérationnels par les parachutistes des forces spéciales. • Évocation de la vie du parrain par les élèves-offi ciers du 2e bataillon de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr. • Parade de la musique de l’artillerie. • Démonstration tactique de matériels militaires terrestres et aériens (hélicoptères et Rafale Marine) présentée par les élèves-offi ciers de l’école militaire interarmes. • Reconstitution du « Triomphe du tonneau » par les élèves de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr. • Sauts de parachutistes. * Programme susceptible d’évoluer en fonction des conditions météorologiques et de la disponibilité des unités.
18 h : Tirage de la tombola.
18 h 30 - 21 h : Dîner sur réservation au restaurant Wagram.
20 h 45 : Ouverture des tribunes au public.

 

Cérémonie nocturne:
21 h 45 : parade de la musique de l’artillerie.
22 h 45 : présentation des formations aux autorités civiles et militaires, remise de galons, baptêmes des promotions, défilé des promotions

 

Renseignements:
Bal ESM : Bureau promotion du 3e bataillon : www.baltriomphe2014.placeminute.com (site de réservation) ou baltriomphe2014.esm3@laposte.net
Bal EMIA : bal.triomphe.2014@gmail.com  ou 02 97 70 74 87 (répondeur)

 

Tarifs: ICI

 

Restauration:
Tarif du restaurant Wagram : • déjeuner : 15 € • dîner : 11 €.

Triomphe de Saint-Cyr: tous les détails de la journée du 19 juillet
Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:55
Portrait Réserve - le LCL (R) Jean GUYON

 

01.07.2014 par Armée de Terre

 

Le LCL (R) Jean GUYON (50 ans), a effectué son service national comme aspirant au 503e régiment de chars de combat. Il termine en août 1989 et rentre dans la réserve en septembre de la même année. En 1997 il rejoint le 2e RH (à SOURDAIN région parisienne) comme commandant d'unité du 5e escadrons de réserve, il est maintenant officier traitant et effectue un quinzaine de jours de réserve par an., dans le civil il est proviseur adjoint dans l'enseignement privé et habite Versailles.

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 18:55
Stress post-traumatique : Le pied à l'étrier !

 

30.06.2014 Armée de Terre

 

Les soldats atteints de stress post-traumatique se voient désormais proposer une nouvelle thérapie par le service de psychiatrie de l'hôpital de Legouest. La thérapie avec le cheval, TAC, repose sur un travail émotionnel et relationnel avec l'animal. Ce sont des temps d'accompagnement thérapeutiques prescrits par un médecin. Une approche inédite en France, bien que développée aux USA, qui nécessite des professionnels de santé l'habitude des contacts avec les chevaux, et une formation à l'écoute à la relation d'aide.

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 17:55
Chasseur un jour, chasseur toujours !


30/06/2014 SIRPAT

 

Émotion, solidarité et solennité au cours des cérémonies d’hommage à leur patron, Saint Bernard, en présence du chef d’état-major de l’armée de Terre, Bertrand Ract Madoux

 

Saint Bernard, patron des troupes de montagne, était un homme des montagnes alpines, attentif à la sécurité des voyageurs traversant les Alpes au Xe siècle. Il établit des hospices tenus par des chanoines réguliers et se chargeait de la distribution des aumônes aux pèlerins comme aux pauvres. Un montagnard au grand cœur qui pratiqua tout au long de sa vie l’amour de la montagne et du prochain. Un saint qu’ont choisi dans les années 90 les troupes de montagne et qui incarne les valeurs de ces troupes de montagne !

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 05:55
Meeting aérien des 60 ans de l'#ALAT (2/2)

 

30.06.2014 Ministère de la Défense

 

Dimanche 29 juin 2014 de 13h30 h à 18 h, de nombreuses démonstrations en vol (avions et hélicoptères militaires et civils, baptême de l'air) rythmeront l'après-midi et des présentations au sol de matériels militaires et civils compléteront ce tableau aérien jusqu'à la démonstration de la Patrouille de France (PAF).

Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 11:55
Passation de commandement au 511 RT d’Auxonne

 

28/06/2014 bienpublic.com

 

Mardi après-midi, le parc de la mairie a été le théâtre d’une passation de ­commandement au sein du 511e régiment du train d’Auxonne.

 

Placée sous le ­commandement du colonel Velut et du maire de Pontailler, Joël Abbey, l’escadron de transport est passé du commandement du capitaine Frédéric Segonne, qui quitte le régiment pour Lille (Nord), au commandement du ­capitaine Stéphane Jay.

 

Deux militaires, le capitaine Segonne et le maréchal des logis Liroy ont eu les honneurs du colonel Velut en recevant chacun une citation pour leur comportement remarquable au Mali.

 

Dans son discours, le maire a rappelé que des liens très profonds unissent la ­commune au premier escadron de transport du 511e RT, puisqu’un tout nouveau véhicule PPLOG (porteur polyvalent logistique) sera baptisé et portera le nom de la ville de Pontailler et que la signature de la charte de partenariat sera également signée ce jour.

 

Les hommes qui composent cet escadron possèdent des qualités remarquables. Ils assurent au quotidien des missions de transport logistique et, ce, quelles qu’en soient les conditions.

 

La cérémonie s’est terminée par un défilé devant les autorités, sous-officiers et familles venus très nombreux. Joël Abbey a reçu le calot de l’escadron et lui-même a remis la médaille de la Ville au capitaine Jay et au colonel Velut.

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 17:46
Serval : point de situation du 26 juin

 

26/06/2014 Sources : EMA

 

Les effectifs de la force Serval sont de l’ordre de 1 600 soldats. Le dispositif français reste inchangé avec deux points d’appui principaux à Gao et Bamako, et quatre plots avancés à Tessalit, Kidal, Tombouctou et Ansongo. Les effectifs de la MINUSMA (ONU) sont de plus de 8 000 hommes. Ceux des forces armées maliennes sont de plus de 7 000 hommes.

 

La semaine a été marquée par environ 50 sorties aériennes, dont une quinzaine de missions réalisées par les avions de chasse, 10 missions de ravitaillement et de renseignement, et 25 missions de transport. Le 22 juin 2014, un avion Mirage 2000D a rejoint le détachement air en mission dans la bande sahélo-saharienne (BSS), en remplacement de celui qui s’était abîmé le 9 juin dernier sur le territoire nigérien. La mise en place de ce nouvel avion et de son équipage de l’escadron 1-3 Navarre de Nancy redonne au détachement chasse, composé de trois Mirage 2000 et de trois Rafale équipages, sa pleine capacité opérationnelle.

 

A Tombouctou, les 19 et 21 juin, deux sites de lancement de roquettes comprenant roquettes et systèmes de mise à feu ont été découverts et détruits par les forces armées maliennes appuyées par le DLAO 4. Il s’agissait de roquettes de 107 mm, localisées à environ 8 km l’une de l’autre. Le 22 juin, ce même DLAO a effectué un entraînement au profit du GTIA 5 des forces armées maliennes. Orienté sur les techniques d’actions en zone urbaine, cet entraînement prévoyait des modules de déplacement, d’appui, ou encore d’utilisation de l’armement en milieu confiné.

 

A Tessalit, le DLAO1 a mené une patrouille de reconnaissance du 21 juin au 23 juin au nord de la ville, vers le village d’Ikadaouaten. Cette mission avait pour but d’effectuer un contrôle de la zone, d’y marquer la présence de la force Serval, mais aussi de prendre contact avec les populations afin de recueillir des informations sur la présence de groupes armés terroristes. Durant cette mission, l’équipe sanitaire du DLAO1 a effectué une assistance médicale à la population (AMP) prodiguant ainsi des soins, notamment pour les enfants de ce village.

 

Enfin, à Gao, Serval a participé le 21 juin à une remise de maillots offerts par la force aux cinq équipes de football de la ville. Le don de 50 tenues et de matériel de sport a eu lieu en présence du préfet de Gao, du président de la ligue régionale de football, des représentants des équipes de football, de représentants des associations de jeunes et de représentants des forces armées maliennes et de la MINUSMA. Ce type d’actions complète l’action sécuritaire des forces en opérations en amorçant des projets socio-économiques ou éducatifs. Elles contribuent par ailleurs à la bonne intégration de la force dans son environnement humain.

Serval : point de situation du 26 juin
Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 17:45
Sangaris : point de situation du 26 juin

 

26/06/2014 Sources : EMA

 

Point sur les opérations de la force Sangaris, engagée en République centrafricaine, du 19 au 26 juin 2014.

 

Les effectifs de la force Sangaris sont de l’ordre de 2 000 soldats. Le dispositif français en RCA est réparti sur trois zones d’action principales : la région de Bangui, l’ouest du pays entre Béloko et Bossembélé, et l’est entre Sibut et Bria.

 

Les effectifs d’EUFOR RCA sont de 700 hommes; ils incluent 250 militaires français. La montée en puissance et l’engagement de la force de l’Union Européenne marque une étape supplémentaire dans la prise en compte de la problématique sécuritaire centrafricaine par la communauté internationale. Cette prise en compte a été rendue possible grâce à l’engagement initial de la force Sangaris le 5 décembre dernier.

 

Les effectifs de la MISCA sont de 5 800 hommes.

 

 A Bangui, la semaine a été calme. Elle n’a été émaillée que par quelques perturbations au PK9, point d’entrée sud-ouest de la capitale, où un groupe d’anti-balaka se livrant à des actes de prédation envers les populations a été identifié. Le GTIA Acier a déployé des éléments en contrôle de zone sur l’ensemble du secteur, afin d’y appuyer le déploiement des gendarmes centrafricains. Parallèlement à cette intervention, la force a maintenu ses opérations dans la capitale, en appui de la MISCA et d’EUFOR-RCA, en particulier sur les approches du 3ème arrondissement.

 

Dans l’ouest, après la fin de la grève des chauffeurs camerounais la semaine dernière, le trafic commercial a repris de façon dynamique, impliquant une présence active du GTIA de Boissieu sur la main supply road (MSR). Ainsi cette semaine, près de 800 véhicules sont entrés en Centrafrique, dont 690 poids lourds. 520 ont été escortés par la MISCA ou la force Sangaris afin de garantir l’approvisionnement de la capitale dans de bonnes conditions, au regard de ce flux inhabituel. En effet, cette semaine est la seconde semaine la plus importante en termes de trafic routier sur la MSR depuis le début de la crise que traverse le pays.

 

La semaine dernière, le GTIA de Boissieu a effectué une reconnaissance offensive dans le nord-ouest de Bossangoa afin d’affirmer dans cette zone la détermination de la force Sangaris et d’y faire appliquer les mesures de confiance. Capitalisant sur le succès de ce déploiement, le GTIA a poursuivi le repositionnement de ses éléments autour de la ville de Bossangoa, pour être en mesure de soutenir la MISCA face à toute intrusion de groupes armés dans le secteur. Des reconnaissances d’axes et des prises de contact avec les autorités locales ont été effectuées à Bossembélé, le long de la main supply road, mais aussi avec les populations des villages plus reculés.

 

Dans l’est, la semaine a été marquée par une amplification des tensions intercommunautaires et par l’apparition de scissions au sein de  l’ex-seleka. Une série d’exactions et de représailles s’est produite dans la région de Bambari. Alors que le GTIA Scorpion était majoritairement déployé dans le couloir central, de Dekoa à Kaga Bandoro, la MISCA est intervenue en premier plan dans la zone impliquée. Parallèlement, le GTIA Scorpion a rapidement renforcé son dispositif en appui de la MISCA pour intervenir sur les zones d’exactions. Leur contrôle de zone et la présence de moyens aéromobiles contribuent actuellement à contenir l’évolution de la situation. La ville de Bria a également été la scène d’affrontements entre différentes composantes de l’ex-seleka le 23 juin.

 

Le 25 juin, un détachement de 50 hommes des forces de sécurité intérieures s’est déployé à Bambari afin de prendre en compte la sécurisation de la zone aux côtés de la MISCA. Ce déploiement, bien que concomitant avec des tensions sécuritaires, était planifié de longue date par la direction générale de la gendarmerie centrafricaine, en liaison avec la force Sangaris. Il contribue au retour de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire et en particulier à l’est de la capitale.

 

Dans le couloir central, entre Dekoa et Kaga Bandoro, où le GTIA Scorpion fait effort depuis mi-juin, les forces françaises poursuivent le travail de concertation et de dialogue auprès des acteurs locaux tout en faisant appliquer les mesures de confiance par l’ensemble des éléments armés.

Sangaris : point de situation du 26 juin
Sangaris : point de situation du 26 juin
Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 15:10
British and French airborne forces train together

 

26.06.2014 by British Army

 

Exercise Tears of the Sun, which took place this week in Toulouse, France, is a key interoperability exercise between 16 Air Assault Brigade and 11e Brigade Parachutiste (11e BP), which is at the forefront of closer military co-operation between Britain and France.

Both brigades are rapid reaction forces, held at high readiness to deploy on operations anywhere in the world. They form the Intermediate Combined Joint Expeditionary Force (I-CJEF) for contingency operations, ranging from disaster relief to war fighting, The concept, brought about in early 2013, has been developed by both the French and the British forces over the last 18 months and this exercise provides an opportunity for both armies to plan and fight, side by side .

Helicopters from Joint Helicopter Command, as well as French aircraft, bolstered the two airborne infantry battlegroups to provide a potent fighting force that was exercised in a number of different scenarios. Tears of the Sun gives both nations’ troops the chance to work through a theoretical joint mission, further understand their similarities and differences and prove that they are able to operate alongside each other.

16 Air Assault Brigade is the British Army’s largest brigade with some 6,200 soldiers, combining the speed and agility of airborne and air assault troops with the potency of Apache attack helicopters.

 

Photos gallery

Follow 16 Air Assault Brigade on Facebook: https://www.facebook.com/16AirAssaultBrigade?fref=photo

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 12:45
Sangaris : Contrôle de zone à Bangui

 

26/06/2014 Sources : EMA

 

Le 22 juin 2014, après plusieurs incidents survenus dans la nuit, le groupement tactique interarmes (GTIA) « Acier » s’est déployé tôt le matin au sud de Bangui, dans le quartier du PK9, afin d’y conduire une opération de contrôle de zone et de désarmement d’éléments incontrôlés.

 

Sur ordre du poste de commandement interarmées de théâtre (PCIAT) de la force Sangaris, une compagnie du 16e bataillon de chasseurs du GTIA « Acier » a rapidement été engagée pour contrôler un pont sur un affluent de l’Oubangui, porte d’accès vers le sud de la capitale. Cet axe est soumis à la prédation d’individus malveillants qui rançonnent les populations et entravent leur liberté de circulation.

 

En appui de la MISCA, les soldats français ont investi le pont et organisé des points de contrôle fixes tout en fouillant les maisons environnantes à la recherche d’armement. Un groupe cynophile a également été déployé afin d’appuyer les « chasseurs » dans leur action.

 

Par une manœuvre coordonnée des forces au sol appuyées par des éléments aéromobiles, plusieurs check-points illégaux ont été démontés, des armes saisies ainsi que des « chefs de bandes » identifiés. Ces derniers ont été interpellés par les forces de sécurité intérieure centrafricaines.

 

Le GTIA « Acier » a maintenu une partie de son dispositif des deux côtés du pont jusque dans l’après-midi tandis que des éléments se sont déployés dans les arrondissements alentours afin de prévenir tout débordement.

 

La force Sangaris poursuit l’application des mesures de confiance dans la capitale centrafricaine en appui des forces internationales de l’Union Africaine et de l’Union Européenne.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

 

Sangaris : Contrôle de zone à Bangui
Sangaris : Contrôle de zone à Bangui
Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories