Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 08:45
Sénégal : DIO artillerie au Togo

 

09/01/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Du 17 novembre au 06 décembre 2014, un détachement des éléments français au Sénégal (EFS) s’est rendu au Togo pour conduire 3 semaines de remise à niveau au profit de sous-lieutenants, chefs de section issus de diverses unités d’infanterie des forces armées togolaises (FAT) et de la batterie de canon de 105mm HM2 du régiment de soutien et d’appui de Lomé.

 

Les deux premières semaines du stage à Lomé ont été consacrées à la révision des bases et à des exercices de drill, dans les domaines de la préparation du tir, de la reconnaissance topographique, de l’observation et du réglage des tirs et du service de la pièce.

 

Cette période a été l’occasion pour les instructeurs et leurs stagiaires togolais de redécouvrir un matériel légendaire pour tous les artilleurs : le canon 105 HM2. En effet, ce canon rustique et « increvable » a été de tous les combats, des batailles de la Seconde Guerre mondiale, en passant par l’Indochine ou l’Algérie.

 

La dernière semaine du DIO s’est déroulée en brousse, dans la région d’Akaba. La batterie a pu se déployer sur le terrain et effectuer deux tirs parfaitement en place sous les yeux du chef d’état-major général des forces armées togolaises et du chef d’état-major de l’armée de terre togolais.

 

A l’heure du GPS et de la numérisation quasi-totale de la chaine feux, les DIO en Afrique sont une occasion unique pour les artilleurs de pratiquer les fondamentaux de l’artillerie que sont :

- la préparation calculée des tirs ;

- les procédés topographiques ;

- les tirs avec pour seuls outils, la boussole, la carte et le sens du terrain.

 

Ce stage a été une parfaite réussite, tant sur le plan technique artillerie, que dans le domaine du rayonnement de la France dans le pays hôte. Les relations de fraternité d’arme entre artilleurs togolais et instructeurs français tout au long du stage, ainsi que le repas de la Sainte Barbe (fête des artilleurs), offert en fin de stage par le général Kadang au détachement, sont autant de témoignages du succès de cette mission.

 

Depuis 2011, les EFS constituent un « pôle opérationnel de coopération à vocation régionale » en Afrique de l’Ouest. A ce titre, ils conduisent des actions bilatérales et régionales de coopération militaire opérationnelle visant à accompagner les États africains dans le renforcement de leur capacité de maintien de la paix. Les EFS ont par ailleurs la capacité d’accueillir, de soutenir et de commander une force projetée, comme cela a été le cas lors du lancement de l’opération Serval en janvier 2013.

Sénégal : DIO artillerie au TogoSénégal : DIO artillerie au Togo
Sénégal : DIO artillerie au Togo
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 14:55
AMX 13 -  source chars-francais.net

AMX 13 - source chars-francais.net

 
22.12.2014 ECPAD
 

Film d’information consacré aux engins blindés.

 

La « famille redoutable », c’est la gamme des engins blindés réalisés à partir d’un châssis unique, celui du char AMX 13 (AMX pour Ateliers de construction d’Issy-les-Moulineaux et 13 pour 13 tonnes).

Les divers véhicules, fabriqués dans des usines spécialisées, sont ainsi présentés. À la sortie de l’usine, soumis à plusieurs épreuves, ils sont testés en tout terrain avant d’être utilisés pour le transport de troupes et pour l’artillerie.

 

Voir la vidéo 

 

Note RP DefenseLes plans de blindés de l’atelier d’Issy-Les-Moulineaux

Une famille redoutable

 

source SGA

 

Le centre des archives de l'armement conserve, en sous-série 3H1, la collection de plans d'études de différents chars et chenillettes étudiés à l'atelier d'Issy-les-Moulineaux. Cette collection couvre la période 1936-1972 et comporte environ 19 000 plans (avant-projets, projets, prototypes et même plans de matériels étrangers), dont un échantillon est consultable en ligne.

Découvrez les plans du char Renault R 35, qui équipait l'armée en 1940, ou celui de l'AMX 1938 qui n'exista qu'à l'état de prototype et ne fut jamais construit en série.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 13:50
Exercice Brittany : Une relation canon

 

18/12/2014 Armée de Terre

 

Pendant près d’un mois, les Bigors du 3e régiment d'artillerie de marine stationné à Canjuers ont reçu leurs homologues britanniques du 1st régiment of Royal Horse Artillery.

 

Durant cet exercice nommé Brittany, les artilleurs français ont formé les soldats britanniques à l’utilisation du canon Caesar de 155 mm pour une expérimentation tactique. Après plusieurs jours d'instruction théorique, la section du 1stRHA a été intégrée à la 3ebatterie du 3eRAMa. À sa disposition, deux Caesar, avec lesquels elle a effectué un service en campagne avec tir.

 

L'expérimentation tactique du Caesar par les artilleurs britanniques tend à renforcer l'interopérabilité entre nos deux armées de Terre et en particulier entre les deux régiments. Ces échanges riches ont permis de créer des liens forts, essentiels pour instaurer une confiance de fer durant les opérations.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 08:55
L’artillerie fête la Sainte Barbe


14 déc. 2014 Armée de Terre

 

L’artillerie fête sa sainte patronne aux Invalides. Cet évènement, organisé en collaboration avec le musée de l’armée, à permis de faire découvrir l’arme et son histoire au public nombreux.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 12:55
Mise en place d'un CAESAR (camion équipé du système d'artillerie), par la 1re section de la 4e batterie du 93e RAM.

Mise en place d'un CAESAR (camion équipé du système d'artillerie), par la 1re section de la 4e batterie du 93e RAM.

 

10.12.2014 Armée de Terre

 

Du 24 novembre au 5 décembre 2014, le 93e RAM (régiment d’artillerie de montagne) a participé à l'exercice AIGLE 2014 à Valloire. Cette manœuvre a permis d’entrainer les composantes de l'appui feux Sol-Sol CAESAR et mortier de 120mm.

 

Repportage photos

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 17:55
Aigle : Exercice d’artillerie en montagne du 93e RAM


10 déc. 2014 Armée de Terre


Du 24 novembre au 5 décembre, le 93e régiment d’artillerie de montagne (93e RAM), s’est entraîné sur le grand champ de tir des Alpes.

Pendant deux semaines, les montagnes de la zone du Galibier, des Rochilles et de Valloire dans les Alpes ont résonné de l’impact puissant des obus du 93e RAM. Toutes les composantes de l’artillerie ont pu démontrer leur force avec, notamment, du tir au mortier de 120 mm et du tir au Caesar de 155 mm. L’exercice AIGLE a permis aux artilleurs de s’entraîner dans un environnement où le relief, la température et la pression atmosphérique demandent une attention particulière. Pour que la précision de leur matériel soit optimale, aucun élément n’a été laissé au hasard.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 12:55
Fête de la Sainte-Barbe : démonstrations d'artillerie aux Invalides, les 6 et 7 décembre


04/12/2014 Sources : SGA/DMPA

 

Le musée de l'Armée met à l'honneur l'histoire militaire en fêtant la Sainte-Barbe, patronne des artilleurs, avec l'École d’Artillerie de Draguignan et sa fanfare.

 

Chaque année, le musée de l’Armée organise un événement unique autour de la patronne des artilleurs avec une présentation de manœuvres de canons dans la cour d’honneur des Invalides. Avec le concours de l’École d’Artillerie de Draguignan, l’édition 2014 mettra en avant l’artillerie déployée au cours de la Grande Guerre, avec notamment la présentation de deux canons de 75 mm modèle 1897. Le premier sera montré tracté par un attelage de six chevaux de race postier breton et le second présenté dans une version à traction automobile. Les deux pièces seront servies par des soldats vêtus de la célèbre tenue bleu horizon des poilus !

Rythmée par la musique de la fanfare de l’École d’artillerie, cette journée offrira aux spectateurs une occasion unique de découvrir l’histoire de l’artillerie française du XVIIIe siècle à nos jours, du canon Gribeauval au CAESAR (Camion équipé d’un système d’artillerie). Un livret-jeu destiné aux plus jeunes sera distribué gratuitement aux accueils du musée ou téléchargeable en ligne.

"Fête de la Sainte-Barbe"

Samedi 6 et dimanche 7 décembre 2014 (de 14h30 à 17h)

Cour d'honneur de l'Hôtel national des Invalides
129 rue de Grenelle
75007 Paris

Métro / RER (station Invalides)

Accès libre

________

Pour en savoir plus :

Musée de l'Armée : www.musee-armee.fr

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 16:55
Football et Défense : ensemble vers un même but

 

14/11/2014 CNE Laetitia Périer

 

Vendredi 14 novembre, à 20h 45, l’équipe de France de football affronte l’Albanie en match amical à Rennes. Avant le coup d’envoi, une convention sera signée entre le ministère de la Défense et la Fédération française de football (FFF) afin de lancer un partenariat, notamment dans le domaine du soutien à la réadaptation par le sport des militaires blessés.

 

Vendredi 14 novembre, l’équipe de France de football affronte en match amical l’Albanie au stade  de la Route de Lorient, à Rennes. Avant le coup d’envoi, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et le président  de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graet, signeront une convention afin de lancer un partenariat dans les domaines du soutien à la réadaptation par le sport des militaires blessés et de l’insertion professionnelle, mais également de la coopération technique et du développement de l’arbitrage.

Rappelant l’importance accordée au sport dans les armées, ce match est aussi l’occasion de rendre hommage aux anciens combattants, aux victimes de guerre et à leurs familles, cent ans exactement après le début de la Première Guerre mondiale. A ce titre, les commentateurs sportifs, le staff de l’équipe de France et les joueurs en tenue d’échauffement porteront le Bleuet de France. Aujourd’hui, les fonds récoltés par cette œuvre permettent d’aider financièrement les anciens combattants, les veuves de guerre, les orphelins mais aussi de soutenir les militaires blessés en opérations extérieures ou d’accompagner les familles endeuillées.

Toujours dans cet esprit de soutien et d’hommage aux militaires, des soldats blessés en opérations et leurs familles seront présents en tribune, sur invitation de la FFF. Ces militaires appartiennent à l’armée de Terre, à la Marine nationale, à l’armée de l’Air et à la gendarmerie. Le soutien aux blessés au sein des armées est une priorité du ministère de la Défense qui met en œuvre une démarche globale, dans la durée, alliant accompagnement médical, professionnel, psychologique mais aussi social. Le sport contribuant à cette réadaptation, le soutien de la FFF n’en est que plus significatif.

 

Outre Jean-Yves Le Drian et les militaires blessés et leurs familles en tribune, le chef d’état-major des armées, le général de Villiers, sera également présent. Enfin, la Marseillaise sera jouée par la musique de l'artillerie et le coup d’envoi fictif du match sera donné par le sergent Jean-Louis Michaud, du 7e bataillon de chasseurs alpins. Amputé du bas de la jambe droite après une grave blessure en Afghanistan, il a repris la pratique du sport pendant sa convalescence. Aujourd’hui, il occupe la fonction de moniteur de sport au sein de son régiment et est membre de l’équipe de France de football des amputés. Il participera prochainement avec cette équipe à la Coupe du monde qui se déroulera au Mexique.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 13:56
Manœuvre en 3 dimensions - TOLL 2014

 

07/11/2014 Jean-Raphaël DRAHI - Armée de Terre

 

Du 20 au 30 octobre, le quartier général du corps de réaction rapide (QG CRR-Fr) a commandé l’exercice TOLL 2014, sur le camp de Canjuers. L’état-major lillois s’était fixé comme objectif d’intégrer la coordination 3e dimension (3D) dans une manœuvre de niveau brigade à dominante artillerie.

 

Actuellement d’alerte OTAN NRF (Nato Response Force), le QG CRR-Fr a conduit, pendant deux semaines, un exercice majeur incluant des régiments d’artillerie. Intégrés à l’exercice, les avions de la Marine nationale et de l’armée de l’Air ont donné l’occasion au centre opération de travailler la gestion de la 3D. Le centre de management et de défense dans la 3e dimension du 54e régiment d’artillerie (54e RA), a permis au CRR-Fr de coordonner tous les moyens volants (avions, hélicoptères, drones) et les nombreux tirs d’artillerie. Pour prévenir toute incursion d’aéronefs ennemis, le 54e RA a déployé six pièces MISTRAL, renforcées exceptionnellement par une section belge.

Pour TOLL 2014, la 9e BIMa a fourni l’essentiel des troupes au sol. C’était l’occasion pour le 11e régiment d’infanterie de marine (11e RAMa) de faire son exercice de validation opérationnelle (ANTARES). Avec leurs mortiers de 120 mm et leurs canons CAESAR, les 3e et 11e RAMa ont tiré des centaines d’obus en situation tactique proche de la réalité. Élément clé de la rapidité de manœuvre, les PUMA du 5e régiment d’hélicoptères de combat ont mené plusieurs raids artillerie, afin d’accélérer la mise en place des batteries mortiers.

 

Pour la première fois, les lance-roquettes unitaires du 1er régiment d’artillerie ont participé à une manœuvre brigade. Après sa validation opérationnelle par la commission d’artillerie, le CRR-Fr a profité de ce nouveau système d’armes qui porte les tirs d’artillerie dans la grande profondeur (70 km).

 

Riche d’enseignements, TOLL 2014 a permis au CRR-Fr de continuer sa montée en puissance vers son format de Joint Task Force (JTF). Le 1er juillet 2017, il devra être en mesure de prendre le commandement d’une opération interarmées à dominante terrestre.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 08:55
Canons et artilleurs

 

04.11.2014 ECPAD

 

Film d’actualité réalisé par la section cinématographique de l’armée et diffusé aux soldats et au public de l’arrière.

Sur le front des Vosges, des artilleurs se livrent à divers excercices de tir. Les uns servent un canon de 90 mm. Les autres une pièce de 120 mm de Bange, en lien avec des officiers de tir. En cas de menace ennemie, ils couvrent les armes sous des camouflages ou les déplacent.

 

Voir la vidéo 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 12:55
Des artilleurs belges sur TOLL 2014

Photos : Dany Aelbrecht

 

27/10/2014 Sabine Fosseux (Armée française)

 

Une cinquantaine de militaires du Bataillon d’artillerie belge participent du 26 au 30 octobre à l’édition 2014 de l’exercice TOLL dans le camp de Canjuers, dans le sud-est de la France.

 

Entraînement des forces terrestres françaises, cet exercice en terrain libre a pour objectif de travailler la conduite des opérations et la coordination des intervenants dans les 3 dimensions (artillerie sol-sol et sol-air, drones et aéronefs), associant manœuvres d’artillerie et tirs réels. À cette occasion, le nouveau lance-roquettes unitaire (LRU) a fait l’objet d’une attention particulière.

 

Le 23 octobre, le 54e régiment d’artillerie français a ainsi intégré une section Mistral belge à l’une de ses batteries, selon un principe de jumelage des chefs de pièce. Le détachement belge a été accueilli à Canjuers par le général de brigade belge Henri Badot-Bertrand, chef de la division opérations du Corps de réaction rapide France (CRR-Fr), état-major multinational qui a organisé, conçu et conduit l’exercice TOLL.

 

Avant le début de la phase d’exécution de l’exercice, les militaires belges ont suivi une instruction technique sur les matériels périphériques (transmissions notamment) différents des leurs, ainsi que sur les ordres de tir français. En plus de la section sol-air, deux équipes belges ont été intégrées, quant à elles, au 11e régiment d’artillerie de marine français. « L’objectif pour les militaires belges est de pouvoir travailler avec des moyens de coordination 3D français, tel que le CMD3D, ou encore la gestion des feux par le radar NC1, dont l’armée belge ne dispose pas », explique le commandant Van Domburg, chef du détachement belge.

 

TOLL 2014 est joué dans un environnement interarmées dans le continuum des exercices aérien NOBLE ARROW et amphibie CATAMARAN. Le CRR-Fr profite de cet exercice pour entretenir ses capacités dans le cadre de l’alerte NRF (NATO Response force, force de réaction rapide de l’OTAN). En vue de sa prise d’alerte JTF (Joint Task Force, groupe de forces interarmées) en 2017, il testera également et principalement avec sa division opérations, ses procédures pour conduire une opération intégrant les capacités aérienne et maritime.

 

Environ 2 000 soldats sont déployés sur le terrain, issus de nombreuses unités de l’armée de Terre française.

Des artilleurs belges sur TOLL 2014
Des artilleurs belges sur TOLL 2014Des artilleurs belges sur TOLL 2014
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 16:55
Formation pupitreur LRU



16/10/2014 Armée de Terre

 

Le centre d’instruction et d’entraînement aux systèmes d’armes (CIESA) du 1er régiment d’artillerie est le seul à dispenser la formation de pupitreur lance-roquettes unitaires (LRU).

Depuis sa mise en place, au mois de juin 2014, plus de 100 artilleurs ont été formés.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 11:30
Aalqazfah (TOS 1A) - artillerie irakienne


15.10.2014 Iraqi Mod
 

Présentation de l’Aalqazfah (TOS 1A), nouvellement intégré dans l’artillerie irakienne.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 10:55
Châlons: le 1er RAMa dissous avant l’été 2015

 

14/10/2014 Par L'union-L'Ardennais

 

CHALONS-EN-CHAMPAGNE. Benoist Apparu rencontrait ce mardi matin le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. La terrible nouvelle est tombée : le 1er RAMa va être fermé avant l’été 2015 tandis que l’avenir de la 1ère brigade mécanisée n’est pas clairement défini.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 11:55
Le LRU bientôt « bon pour les opex »

 

9 octobre, 2014 Guillaume Belan

 

Aujourd’hui, les évaluations du lance roquette unitaire (LRU) sont terminées. Cette véritable arme de destruction précise, devrait, d’ici la fin de l’année, être adoptée par l’armée de Terre. Cette décision d’adoption est prononcée par le Chef d’État Major de l’Armée de Terre (CEMAT), sur proposition de la STAT (Section Technique de l’Armée de Terre). Cette étape signifiera que le matériel est conforme aux exigences et aux besoins exprimés par l’armée de terre.

 

De l’adoption à l’admission en service opérationnel…

 

Le LRU est  dorénavant entré dans une phase d’expérimentations, menée par la STAT, avec la DEP (direction de la prospective et des études) Artillerie. Le 1er Régiment d’Artillerie, qui a reçu ses premiers lanceurs y est largement impliqué.

 

En juin dernier, le LRU a été testé en Suède, dans le plus grand champ de tir d’Europe. A noter que l’intégration du LRU dans la chaine de SIC (système d’information, de communication et de commandement) ATLAS a eu lieu à cette occasion, donc pendant l’évaluation.

 

Le LRU bientôt « bon pour les opex »

Mais, une étape importante va bientôt être franchie, lors de l’occasion de l’exercice amphibie Catamaran organisé par le Commandant de la force aéromaritime française de réaction rapide (COMFRMAFOR) ainsi qu’à l’exercice Noble Arrow du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA). Soit un exercice marine et un autre aérien. Pourquoi ? Première raison, un concordance de calendrier. L’armée de terre a son exercice Toll 2014, qui se déroulera du 20 au 31 octobre 2014 dans le sud-est de la France alors que dans la même zone la Marine réalise un exercice amphibie… Rendez-vous important, Toll a pour objectif d’entraîner les chaines appuis feux et renseignement. Et il consistera en un exercice de coordination des intervenants dans la 3e dimension (I3D : artillerie sol-sol et sol-air, drones, aéronefs), associant manœuvres et tirs réels. Là, est la seconde raison et la plus importante : l’insertion de tirs LRU dans la 3ème dimension, car ses puissantes roquettes, qui portent jusqu’à 70 km, volent haut, très haut. Il faut donc travailler l’intégration du LRU dans une manœuvre interarmées et interarmes. Dont l’intégration des capteurs de la chaîne renseignement et des forces spéciales, notamment dans le cadre de la demande de tir LRU.

 

…  à la réalisation d’une première capacité

 

Les expérimentations, dont l’exercice Toll fait partie, permettront de valider la doctrine d’emploi, les procédures, l’environnement, etc. Ces expérimentations permettront de déboucher sur l’admission en service opérationnel ou plus vraisemblablement à la réalisation d’une première capacité au cours de l’année 2015, date à laquelle le LRU pourra être projeté en opérations extérieures (Opex). Et vu la nouvelle habitude de l’armée de terre à vouloir profiter le plus rapidement possible de ses derniers matériels, forcement les plus efficaces, au profits de ses troupes engagées, l’opération Barkhane pourrait bien voir débarquer le LRU l’année prochaine…

 

Fiche LRU

 

Le LRU bientôt « bon pour les opex »

Le LRU est le nouveau système d’artillerie de l’armée de terre. Il permet des frappes par tout temps, précises et réactives, jusqu’à 70 km. Il est destiné à traiter des objectifs ponctuels avec des effets collatéraux réduits.

 

Le programme est mené en coopération avec l’Allemagne et l’Italie. Il consiste à transformer des lance-roquettes multiple (LRM), entrés en service au début des années 90, pour leur permettre de tirer la munition à charge explosive unitaire M31.

 

Le marché a été passé en septembre 2011 à la société Krauss Maffei Wegmann (KMW), par un montage industriel franco-allemand incluant Thales, Airbus Defence and Space et Sagem (groupe Safran). Les 13 lanceurs français ainsi modernisés sont mis en œuvre par le 1r Régiment d’Artillerie de Belfort.

 

La dotation initiale en munitions, 252 roquettes dont le moteur est produit par la société française Roxel, a été  livrée fin 2013 par la société américaine Lockheed Martin.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 17:50
Noble Ledger: L’artillerie belge met le paquet


6 oct. 2014 Belgian Defence

 

En septembre dernier, le Bataillon Artillerie a pris part, à Rena (Norvège), à Noble Ledger, un exercice OTAN. La Belgique a fourni, avec les Pays-Bas, l’Allemagne, la Norvège et le Luxembourg, des troupes pour le bataillon d’artillerie international qui participera l’année prochaine à la NATO Response Force (NRF15).

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 11:55
Le 93e RAM s’exerce en montagne

 

26 sept. 2014 Armée de Terre

 

Le 93e régiment d’artillerie (93e RAM) participait à un exercice sur la couverture aérienne rapprochée, dans la région de Briançon, du 21 au 24 septembre. Intitulé « exercice CASALPS », ce stage avait pour objectif de perfectionner les militaires dans le domaine de l’appui aérien des troupes au sol. La couverture aérienne rapprochée, aussi appelée CAS pour « close air support », est utilisée par l’artillerie en montagne, afin d’appuyer la manœuvre.

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:45
Séance de tir pour la batterie d’artillerie du GTIA DEBO

 

11 août 2014 par eutmmali.eu

 

La batterie d’artillerie du GTIA DEBO, instruite par les instructeurs espagnols de l’EUTM, a effectué une campagne de tir le 31 juillet 2014 sur le champ de tir de KALIFABOUGOU.

 

Après sept semaines d’instruction théorique et pratique, les artilleurs de DEBO ont mis en œuvre les savoir-faire acquis sur le camp de KOULIKORO et ont tiré six roquettes de 122 mm sur des objectifs à une distance de 5 à 6 kilomètres. Grâce à la bonne coordination entre les observateurs, l’équipe topographique et les équipes de pièces, les tirs ont atteint les objectifs désignés.

 

Cet exercice démontre la capacité de la batterie à appuyer le GTIA au moyen de ses lance-roquettes GRAD 2.

 

Live firing for the artillery battery of GTIA DEBO

 

The artillery battery of GTIA DEBO, trained by Spanish instructors of EUTM Mali, conducted a live firing exercise on 31 July 2014 on the range at Kalifabougou.

 

After seven weeks of theoretical and practical instruction, the gunners of DEBO implemented the technical knowledge acquired during their training in KOULIKORO. They fired six 122 mm rockets at identified targets, with ranges varying between 5 and 6 km; thanks to the good coordination between the Forward Observation Officers, the Gun Position Officers and firing line, the rockets hit their designated targets.

 

This exercise demonstrated the ability of the battery to provide indirect support to GTIA DEBO through its GRAD 2 rocket system.

Séance de tir pour la batterie d’artillerie du GTIA DEBOSéance de tir pour la batterie d’artillerie du GTIA DEBO
Séance de tir pour la batterie d’artillerie du GTIA DEBOSéance de tir pour la batterie d’artillerie du GTIA DEBO
Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:40
Russie: les réservistes mobilisés pour des exercices de grande envergure (Défense)

 

MOSCOU, 1er août – RIA Novosti

 

Le ministère russe de la Défense a mobilisé les réservistes dans le cadre d'exercices militaires qui se dérouleront dans tout le pays entre août et octobre, indique vendredi le ministère dans un communiqué.

 

"La formation concernant les principales spécialités militaires aura lieu pendant deux mois directement dans les garnisons et unités militaires", lit-on dans le communiqué.

 

Les exercices visent à familiariser les réservistes avec l'usage et l'entretien des nouveaux modèles d'armement et d'équipement. Parmi les spécialités concernées figurent les communications, les missiles, l'artillerie et la logistique. L'infanterie motorisée et les forces côtières de la marine sont également concernées, indique le ministère.

 

Les réservistes recevront une compensation financière. Ils seront en outre nourris, soignés, et dédommagés de leurs frais de voyage.

 

Le ministère rappelle que ces exercices ont été prévus en novembre 2013, au moment de la conception du plan de préparation des Forces armées russes pour l'année 2014.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 16:55
Crédits : brigadier-chef Géraldine MANGIN

Crédits : brigadier-chef Géraldine MANGIN

 

18/07/2014 J. SEVERIN

 

Les 3 et 4 juillet 2014, l’école d’artillerie a fêté l’anniversaire de la bataille de Wagram, remportée par Napoléon en 1809.

 

Artillerie, infanterie et cavalerie avaient été réunies lors de cette bataille, au sein de ce qui fut ainsi la première bataille interarmes.

 

Durant ces deux journées, inauguration des salles tactique et munitions du musée de l’artillerie, prise d’armes et spectacle de son et lumière étaient au programme.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 14:55
ARTi MAG, le magazine annuel de l'artillerie vient de paraître

 

source Ecole d'Artillerie


ARTi MAG, le magazine annuel de l'artillerie vient de paraître à l'occasion des fêtes de Wagram. Pour avoir des informations de nos régiments d'artillerie, qu'ils soient de Marine, ou bien parachutistes, de montagne, sol-air, sol-sol, d'Afrique...

 

ARTi MAG, le magazine annuel de l'artillerie

http://www.emd.terre.defense.gouv.fr/img/emd/arti/arti19.pdf

 

Supplément consacré aux équipements
http://www.emd.terre.defense.gouv.fr/img/emd/arti/dossier_equipement_arti19.pdf

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 16:40
Ukraine: des lance-roquettes Grad déployés à 10 km de Donetsk

 

DONETSK, 16 juillet - RIA Novosti

 

L'armée ukrainienne a déployé plusieurs systèmes de lance-roquettes multiples Grad dans le village d'Elenovka, à 10 km au sud de la ville de Donetsk (est), rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

 

Au moins quatre systèmes Grad sont déployés près du point de passage de la Garde nationales d'Ukraine. D'une portée de 40 kilomètres, les systèmes Grad ne sont pas pourtant considérés comme une arme de haute précision, surtout lorsqu'ils sont employés à longue distance.

 

Le village d'Elenovka se trouve dans le sud de la région de Donetsk, zone contrôlée par les forces pro-Kiev.

 

Les autorités ukrainiennes mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d'envergure dans le sud-est du pays en vue de réprimer la révolte populaire qui a éclaté suite au renversement du régime du président Ianoukovitch le 22 février dernier. Les forces armées ukrainiennes utilisent des blindés, des armes lourdes et des avions, causant de nombreuses victimes civiles et un afflux de réfugiés vers la Russie

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 20:56
LRU : nouveau système d'arme

 

10/07/2014 1  SIRPAT - Armée de Terre

 

Le lance-roquette unitaire (LRU) est le tout nouveau système d’arme de l’artillerie française.

 

La phase d’essai et le premier tir de munition de guerre sur l’île du Levant fin 2013 ont été supervisés par direction générale de l’armement (DGA). Les ultimes vérifications ont eu lieu en Suède, au camp de Vidsel, en juin dernier, au cours d’une évaluation technico-opérationnelle effectuée par la section technique de l’armée de Terre (STAT), renforcée par une équipe du 1er régiment d’artillerie (1er RA), qui sera équipé de ce lanceur chenillé.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:56
photo RBND - 1er Régiment d'Artillerie

photo RBND - 1er Régiment d'Artillerie

 

08.07.2014 Armée de Terre

 

Le lance-roquette unitaire (LRU) est le tout nouveau système d'arme de l'artillerie française. La phase d'essai et le premier tir de munition de guerre sur l'île du Levant fin 2013 ont été supervisés par direction générale de l'armement (DGA). Les ultimes vérifications ont eu lieu en Suède, au camp de Vidsel, en juin dernier, au cours d'une évaluation technico-opérationnelle effectuée par la section technique de l'armée de Terre (STAT), renforcée par une équipe du 1er Régiment d’Artillerie.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:25
Army of Colombia has take delivery of three new Nexter System LG1 Mk III 105mm light guns.

 

July 5, 2014 armyrecognition.com

 

In June 2014, Army Colombia has take delivery of three new light gun Nexter LG1 105mm Mk-III which is equipped with an autonomous ballistic computer for artillery system. The Nexter LG1 is especially designed to be used by rapid reaction forces.

 

Read more

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories