Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 21:35
Chinese Troops Training Pakistani Soldiers Along India Border, Says BSF

 

November 15, 2014 By Mugdha Variyar ibtimes.co.in

 

In a startling revelation that should raise the hackles of Indian authorities, the Border Security Force (BSF) has claimed that Chinese troops are training Pakistani forces in Pakistan occupied Kashmir, and has issued a report to National Security Advisor Ajit Doval.

 

The report states the Chinese troops are imparting weapon training to their Pakistani counterparts near Rajouri in Jammu & Kashmir, and that the former were seen in Pakistani forward posts in the area of 3rd and 4th PoK brigades, according to Press Trust of India.

"Chinese troops are seen in some of the Pakistan forward posts in the general area of 3rd and 4th PoK brigades, opposite Rajouri sector. Reportedly, they are imparting weapon handling training to Pakistani Army troops but the description of weapon could not be ascertained," the BSF reports says.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 17:40
Le patrouilleur russe Iaroslav Moudry arrive en Malaisie

 

KALININGRAD, 14 novembre - RIA Novosti

 

Le patrouilleur Iaroslav Moudry de la flotte russe de la Baltique est arrivé vendredi en Malaisie, a annoncé à Kaliningrad le service de presse de la flotte de la Baltique.

 

"Le patrouilleur Iaroslav Moudry est arrivé au port malaisien de Penang. Le navire restera à Penang jusqu'au 18 novembre pour se ravitailler en eau, vivres et combustible et passer une inspection technique", a indiqué le service de presse.

 

Le Iaroslav Moudry a quitté le 9 août la base navale russe de Baltiïsk, dans la région de Kaliningrad, dans le cadre de sa mission anti-piraterie dans l'océan Indien. Il a parcouru près de 12.000 milles marins et fait des escales à Salalah (Oman), dans la ville autonome espagnole de Ceuta, sur la côte nord du Maroc en Afrique, à La Valette (Malte), à Karachi (Pakistan) et à Jakarta (Indonésie).

 

Le patrouilleur Iaroslav Moudry (Iaroslav le Sage) du projet 11540 (une frégate, selon l'Otan) est destiné à détecter et surveiller les sous-marins, à protéger les bâtiments de guerre contre les navires et sous-marins en haute mer, à assurer les opérations de débarquement. Il fait partie de la flotte de la Baltique depuis 2009.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 17:35
Mil Mi-35 photo Irina Grekov

Mil Mi-35 photo Irina Grekov

 

15/11/2014 avia news

 

La Russie vient d’approuver l’accord de vente concernant un lot d’hélicoptères lourds d'attaque Mil Mi-35 «Hind E» au Pakistan. Cette vente concerne un total de 20 hélicoptères entièrement équipés.

 

L'armée pakistanaise a choisi le Mi-35 en raison de sa satisfaction avec ses hélicoptères russes de type Mi-17 qu’elle a utilisé précédemment. Mais le plus intéressant dans cette vente provient du changement de politique de la Russie qui équipe fortement le voisin Indien. La Russie, qui limite l’exportation du Mi-35 au Pakistan avec seulement vingt exemplaires, semble vouloir appuyer la lutte de l’armée pakistanaise dans sa campagne contre les talibans dans la région du Waziristan du nord le long de la frontière afghane.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 13:35
Inde: tir réussi d'un missile balistique Prithvi-II

 

NEW DELHI, 14 novembre - RIA Novosti

 

Les forces armées indiennes ont tiré vendredi avec succès un missile balistique Prithvi-II capable de porter une charge nucléaire, rapporte l'agence PTI.

 

Le missile a été tiré depuis le polygone de Chandipur situé dans l'Etat de l'Orissa (ouest). "Le tir a réussi à 100%. Toutes les cibles ont été atteintes", a déclaré M.V.K.V Prasad, directeur du polygone.

 

Selon  l'Organisation militaire pour la recherche et le développement (DRDO),  de tels essais ont pour objectif de "démontrer clairement l'état de préparation opérationnelle de l'Inde" et sa capacité à "réagir à toute éventualité".

 

Mis au point depuis le début des années 1980, les Prithvi sont des missiles balistiques à courte portée capables de transporter une ogive nucléaire, dont la version sol-sol équipe l'armée de terre indienne depuis 2003. Le Prithvi-II est capable de transporter une charge allant de 500 à 1.000 kg.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 12:35
China’s FC-31 Stealth Fighter Makes Statement at Zhuhai Air Show

 

November 14, 2014 by Mike Hoffman  - defensetech.org

 

China unveiled its version of the U.S. F-35 Joint Strike Fighter — the Shenyang FC-31 — at the biennial Zhuhai Air Show in a surprise to the rest of the world’s aviation community.

 

The military aviation display comes ahead of President Obama’s visit to Beijing for the APEC summit. It also comes right before Defense Secretary Chuck Hagel had planned to visit U.S. allies in the Pacific. Hagel has since delayed that trip.

 

Many have speculated that China’s display of the FC-31 was meant as a show of force as the U.S. makes strides on its own F-35 program.

 

Rarely do the Chinese display an aircraft ahead of the completion of its development, which caused the ground swell when the FC-31 made headlines at the Chinese air show. Plenty of cameras from across the globe were pointed into the sky as foreign military leaders got their first up close look at the aircraft.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 12:35
Etats-Unis, Australie et Japon vont parler défense commune en marge du G20

 

14/11/2014 tahiti-infos.com (AFP)

 

Brisbane, Australia - Japon, Etats-Unis et Australie vont profiter du G20 de Brisbane pour tenter d'approfondir leur coopération militaire, un sujet à même de froisser l'autre puissance régionale, la Chine, dont les relations avec Tokyo sont toujours très tendues.

 

Le président américain, Barack Obama, doit rencontrer le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, et le Premier ministre australien, Tony Abbott, a déclaré à l'AFP un haut responsable de l'administration américaine.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 12:35
J-31 au salon China Air Show

J-31 au salon China Air Show

 

13 novembre 2014 par Pierre Sparaco - Aerobuzz.fr

 

A l’occasion de l’édition 2014 du salon China Air Show qui se déroule cette semaine à Zhuhai, la Chine a démontré qu’elle n’était pas seulement en passe de devenir le plus grand marché aéronautique, mais qu’elle avait aussi l’intention dans être un acteur de premier plan.

 

Un avion de combat furtif qui se compare au F-22 américain, le J-31, un cargo militaire qui rappelle le C-17, le Y-20, l’annonce d’un long-courrier à développer en association avec l’industrie russe, toujours de grandes ambitions spatiales : la Chine est résolument entrée dans la cour des grands et suscite ce qu’il est convenu d’appeler des commentaires en sens divers.

 

Suite de l’article

Y-20

Y-20

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 13:35
Australia's Nuship Canberra integrated with computer and communications suite

Able Seaman Communication Information Systems Libby Pearce in the Nuship Canberra's main planning room. Photo: Royal Australian Navy

 

13 November 2014 naval-technology.com

 

The Royal Australian Navy's (RAN) communications and information systems department has installed the computer network and communications suite on the Nuship Canberra, the first of two landing helicopter dock (LHD) vessels.

 

Since installation, the crew have been assessing the system in a bid to maintain its operational ability before the vessel's scheduled commissioning on 28 November.

 

In addition to offering enhanced potential for defence, the new system will enable the embarked forces and their headquarters staff to operate and communicate from the vessel.

 

Nuship Canberra communications and information warfare officer lieutenant commander Andrew Mannion said: "The planning for setting up the networks and communications systems onboard commenced early in the year.

 

"The communications suite on Canberra is significantly larger than any other ship in the fleet. We have approximately three times the amount of radios, networks and users."

 

Approximately 34 personnel from the department will operate the vessel's six local area networks (LANs) and offer 24/7 information technology (IT) helpdesk and information management, in addition to overseeing the radio, satellite and visual signalling communications mediums.

 

Around 50GB of data, including the ship's administrative paperwork and processes, has been migrated to the system and log-ons have been created for all 400 crew members, together with additional accounts on the classified networks.

 

Mannion added: "We had to transfer data that we had accumulated over the past 18 months to the ship's servers.

 

"When we start embarking forces, we will need to go through the same process for them, which could be approximately 300 additional personnel."

 

The vessel is also equipped with three internet cafés that allow crew to perform personal administration.

 

Work is still underway on the installation of a Wi-Fi network, which will enable crew and embarked forces to use personal devices to communicate with family and friends at home.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 13:35
Hatf-IV Shaheen-2 missile

Hatf-IV Shaheen-2 missile

 

ISLAMABAD, 13 novembre - RIA Novosti

 

Les militaires pakistanais ont testé jeudi avec succès un missile balistique modernisé de moyenne portée Hatf-IV, capable de porter une ogive nucléaire, rapporte le service de presse de l'armée pakistanaise.

 

Le missile Hatf-IV Shaheen-2, d'une portée de 1.500 kilomètres, a atteint sa cible située en mer d'Arabie. Le lancement a été suivi par de hauts responsables de l'armée pakistanaise.

 

D'après le Service de recherche du Congrès US, le Pakistan possède aujourd'hui entre 90 et 110 ogives nucléaires. En 2010, la revue américaine Bulletin of the Atomic Scientists estimait qu'Islamabad détenait entre 70 et 90 ogives.

 

L'Inde, principal ennemi potentiel du Pakistan, possède, selon diverses estimations, entre 80 et 100 ogives nucléaires

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 13:35
Australia monitoring Russian naval vessels in international waters

 

13 November 2014 naval-technology.com

 

The Australian Department of Defence (DoD) has deployed two frigates and a surveillance aircraft, in a bid to monitor Russian naval vessels that are travelling through international waters north of Australia.

 

Russia has reportedly stationed four warships in Pacific waters near Papua New Guinea, including a cruiser, destroyer, tug boat and a refuelling vessel.

 

The latest move comes days before the G20 summit in Brisbane, Australia, which will be attended by Russian President Vladimir Putin.

 

The Australian DoD said in a statement: "Defence is monitoring Russian naval vessels that are currently transiting through international waters to the north of Australia.

 

"In accordance with international law, Defence have been monitoring the Russian vessels.

 

"The movement of these vessels is entirely consistent with provisions under international law for military vessels to exercise freedom of navigation in international waters."

 

Russian Navy vessels have previously been deployed alongside major international summits such as the APEC meeting in Singapore in 2009, as well as a warship accompanying ex-Russian president Dmitry Medvedev's San Francisco visit in 2010.

 

However, Russian media cited Pacific Fleet spokesperson captain first rank Roman Martov as saying: "The objectives of this campaign are to ensure naval presence and show the flag in the region."

 

Australian Prime Minister Tony Abbott and Putin held talks during the Asia Pacific Economic Cooperation summit in Beijing regarding the crash of flight MH17 over Ukraine in July.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 12:35
Premières images claires du J-31 chinois en 2012 (Photo: Tixue.net)

Premières images claires du J-31 chinois en 2012 (Photo: Tixue.net)

 

12 novembre 2014 par Jacques N. Godbout - 45eNord.ca

 

Au moment où le président des États-Unis Barack Obama est à Pékin pour le sommet Asie-Pacifique, la Chine a dévoilé son nouvel avion de chasse furtif, qui pourrait bien concurrencer le F-35 américain, lors du salon aéronautique de Zhuhai qui se tient du 11 au 16 novembre.

 

Le Président Xi Jinping veut renforcer les forces armées de Chine, les entreprises chinoises de défense et l’armée de l’air de l’Armée populaire de libération.

 

La Chine espère que les J-31 avions furtifs très attendus, développé par l’AVIC (l’Aviation Industry Corp of China ), premier fabricant d’avions du pays, fers concurrence avec le matériel de fabrication américaine sur les marchés d’exportation.

 

Le J-31 a effectué une démonstration, mais n’a pas été exposé ensuite au salon aéronautique où on ne pouvait voir qu’une maquette du nouveau chasseur chinois.

 

Un porte-parole de l’AVIC, Fu Mingyao, a cependant déclaré que l’entreprise m’entend pas commencer à faire la promotion de l’appareil maintenant, mais deux autres démonstrations du J-31 sont toutefois prévues pendant le salon.

 

«Les experts prédisent que le J-31 fera des incursions rapides dans le marché international à l’avenir, et saura sans doute voler la vedette au F-35», avait écrit le Quotidien du Peuple, organe du parti communiste chinois, en août dernier, ajoutant que l’avion serait particulièrement intéressant pour les pays qui sont exclus des exportations d’armes américaines.

 

Le J-31 est d’environ la même taille que le F-35.

 

Le chasseur furtif chinois de 5e génération destiné à l’exportation, sera équipé d’un propulseur russe RD-93, a pour sa part annoncé au salon aéronautique Sergueï Kornev, chef de la délégation de l’Agence russe d’exportation d’armements (Rosoboronexport), cité par l’agence officielle russe Ria Novosti.

 

«On estime que le J-31, équipé de propulseur russe RD-93 et destiné à l’exportation, est capable de concurrencer l’avion américain de cinquième génération F-35 sur les marchés régionaux», a indiqué le responsable russe.

 

«Le programme es ambitieux, mais tout à fait réaliste, surtout si l’on tient compte du coût élevé du F-35 et de certains problèmes lors de sa mise au point», a estimé Sergueï Kornev.

 

La Chine a jusqu’à maintenant mis au point deux chasseurs de cinquième génération, le J-20 et le J-31, capables, selon lui, de rivaliser avec le F-35 américain et le T-50 russe.

 

Les avions furtifs devraient en outre permettre à la force aérienne de la Chine, une armée de l’air principalement territoriale actuellement, de développer la capacité à réaliser des deux opérations offensives et défensives.

 

L’avion furtif, disent les analystes, permettra ainsi à la Chine de mieux projeter sa force dans les mers de Chine orientale et de Chine du Sud.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 20:55
Commémoration du 11 novembre en OPEX et Outre-Mer

 

12/11/2014  Opérations

 

Dans son ordre du jour du 6 septembre lu dans cent villes française à l’occasion de la commémoration « 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux », le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées avait rappelé que  « Nos soldats sont au cœur des commémorations. Héritiers des poilus de 1914, ils font vivre au présent les valeurs que leurs aînés ont portées sur tous les fronts de la Grande Guerre : le courage et la volonté, la fraternité d’armes, le sens du devoir et du bien commun. ».

 

Dans cet esprit particulier du centenaire, le 11 novembre 2014, les soldats engagés en opérations extérieures et ceux déployés outre-mer ont rendu hommage à ceux qui, hier, sont morts au champ d’honneur et sont tombés sur les sur les théâtres d’opérations extérieures. Cette brève détaille les différentes cérémonies qui se sont déroulées loin de la métropole.

 

Les militaires de l’opération Barkhane stationnés au Tchad, au Mali, au Niger, au Burkina Faso et en Mauritanie ont célébré l’armistice de 1918 et le souvenir de tous les soldats morts pour la France. A cette occasion, deux nouveaux monuments aux morts ont été inaugurés au Mali et au Tchad. Suite à la fermeture du camp à Bamako, un nouveau monument a été érigé sur la PfOD de Gao afin de commémorer le souvenir des 9 soldats français tués durant l’opération Serval. A N’Djamena au camp Kosseï, un nouveau monument a lui aussi été inauguré pour rendre hommage à la mémoire des 159 soldats morts en opération au Tchad depuis 1969. Au Niger, le colonel Gilles Villenave, commandant le détachement air de Niamey, a participé à la cérémonie devant le monument du Souvenir français rendant hommage aux morts nigériens pour la France, en présence de M. Mahamadou Karidio, ministre de la défense du Niger, et de M. Antoine Anfré, ambassadeur de France au Niger.

 

En République centrafricaine, une cérémonie commune réunissant les soldats français engagés sur le théâtre, qu’ils servent au sein de Sangaris, de l’EUFOR ou de la MINUSCA, s’est déroulée au camp de M’Poko sous le commandement du général Eric Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, en présence de l’ambassadeur de France à Bangui, M. Charles Malinas ainsi que des autorités centrafricaines, notamment, M. Jean-Jacques Demafouth, ministre conseiller en matière de sécurité et de relations avec les forces internationales et M. Aristide Sokambi, ministre de la Défense. Une importante délégation d’anciens combattants centrafricains était présente sur les rangs.

 

En Côte d’Ivoire sur le camp de Port Bouët, le colonel Nicolas Chabut, commandant la force Licorne, recevait monsieur Paul Koffi Koffi, ministre ivoirien chargé de la Défense, Mme Aichatou Mindaoudou, représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies, son excellence Mr Georges Serre, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire et le colonel Benoist Clément, attaché de Défense. La fanfare de la garde républicaine ivoirienne et deux sections de soldats ivoiriens étaient sur les rangs, ainsi qu’une centaine d’élèves du Lycée Français Blaise Pascal et d’un Lycée de Port Bouët.

 

Les militaires français engagés dans l’opération Chammal ont organisé une cérémonie sur la base aérienne 104, en présence du secrétaire général du ministère des affaires étrangères et du développement international, monsieur Christian Masset, de monsieur Michel Miraillet, ambassadeur de France aux Emirats arabes unis et du contre-amiral Antoine Beaussant, commandant la zone maritime océan Indien et (ALINDIEN) et les forces françaises aux EAU. La prise d’armes a été suivie d’un colloque, organisé en partenariat avec l’université Paris-Sorbonne Abu Dhabi, sur le thème « Visages et héritages de la Grande Guerre ».

 

A Kaboul en Afghanistan, le contingent français s’est tout d’abord rassemblé sur l’emprise française de l’aéroport pour une prise d’armes au cours de laquelle monsieur Jean-Michel Marlaud, ambassadeur de France en Afghanistan et le général de brigade aérienne Philippe Lavigne, commandant la force Pamir, ont procédé à l’appel des 89 soldats français morts sur le théâtre afghan depuis 2001. Une cérémonie internationale a ensuite réuni les militaires des différents contingents et les personnels civils stationnés sur le camp. Les autorités de la coalition ont rendu hommage aux soldats morts au cours de tous les conflits passés. Une délégation s’est enfin rendue à l’ambassade pour fleurir la stèle édifiée en mémoire des militaires français morts sur le sol afghan.

 

Au Liban, les soldats français de la force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) et de la "Force commander reserve (FCR)" se sont rassemblés pour une prise d’armes à Deyr Kifa, sur le camp de 9.1, sous les ordres du colonel Benoît Aumonnier, commandant la FCR. Un détachement s’est également rendu à la résidence des pins, à Beyrouth, pour une cérémonie commémorative présidée par monsieur Patrice Paoli, ambassadeur de France.

 

A Djibouti, la cérémonie de commémoration s’est déroulée sur la place d’armes du 5e régiment interarmées d’Outre-Mer (5e RIAOM) présidée par le général de brigade aérienne Philippe Montocchio, commandant les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) et en présence de Monsieur Serge Mucetti, ambassadeur de France.

 

A Libreville, les éléments français au Gabon (EFG) ont participé à une prise d’armes sur la place de France du camp de Gaulle, présidée par le COMELEF, le général Francisco Soriano. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de monsieur Renaux, ambassadeur de France, ainsi que des plus hautes autorités civiles et militaires gabonaises et du corps diplomatique.

 

A Dakar, les éléments français au Sénégal (EFS), aux ordres du général Louis Duhau, commandant les éléments français au Sénégal étaient accompagnés de soldats et de plusieurs anciens combattants sénégalais ayant combattu à titre français. Organisée sur le quartier Geille, la cérémonie s’est déroulée en présence de monsieur Jean Felix-Paganon, ambassadeur de France, et de nombreux ambassadeurs de pays d’Europe et de l’Ouest Africain.

 

En Polynésie française la commémoration s’est déroulée devant le monument aux morts de Papeete, en présence du Colonel Thierry Dapsens Adjoint interarmées et représentant du contre-amiral Bernard-Antoine Morio de l’Isle, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française (FAPF). La prise d’armes a rassemblé près de 200 militaires de tous les détachements présents en Polynésie française.

 

A Nouméa, en Nouvelle Calédonie, où est stationné le général Luc de Revel, commandant supérieur des Forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), comme à Mont d’Or, Dumbéa ou Nandaï, les militaires des FANC ont célébré l’anniversaire de l’armistice de 1918. Soldats du RIMaP-NC, marins de la base navale Chaleix et du patrouilleur la Glorieuse et aviateurs de la base aérienne 186, tous ont participé aux différentes cérémonies en présence des autorités locales.

 

Sur l’Ile de La Réunion, le commandant supérieur des forces armées en zone Sud de l’Océan Indien (FASZOI), le général Franck Reignier, a présidé une prise d’armes place de la Victoire, devant le monument aux morts, en présence du préfet, monsieur Dominique Sorain. C’est le drapeau du RSMA-R qui était à l’honneur, entouré par des détachements de la base navale de Port des galets, du détachement Air 181 et de la gendarmerie nationale.

 

A Cayenne, en Guyane, la cérémonie était conjointement présidée par le Préfet de Guyane monsieur Eric Spitz et le général de division aérienne Philippe Adam, commandant supérieur des forces armées en Guyane.

 

A Fort-de-France en Martinique, le COMSUP des forces armées aux Antilles, le contre-amiral Georges Bosselut, a présidé une cérémonie à laquelle participait le préfet de la Martinique M. Fabrice Rigoulet-Roze et une quarantaine d’élèves de deux établissements de la ville. Au même moment avaient lieux en Guadeloupe, à Pointe-à-Pitre, un piquet d'honneur effectué par les troupes de la 4e compagnie du Détachement Terre Antilles - 33e RIMa déployé en mission de souveraineté en Guadeloupe depuis le 21 octobre dernier ; et au champ d’Arbaud à Basse-Terre, une cérémonie sous les ordres du colonel Thibault Dubern, représentant du COMSUP et coordonnateur militaire de Guadeloupe, en présence de madame Marcelle Pierrot, préfète de région, d'élus locaux et des représentants d’associations patriotiques.

 

Reportage photos

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 08:35
A patriot ballistic missile exits a launcher during an exercise in Southwest Asia (Oct. 1, 2014)


23.10.2014 US Air Force
 

A patriot ballistic missile exits a launcher during an exercise held at an undisclosed location in Southwest Asia, Oct. 1, 2014. The exercise is a U.S. Army Central-led, bilateral combined patriot live fire exercise with host nation, and U.S. Air Force Central Command. It was held to exercise joint and combined air and missile defense operations. The event is intended to increase proficiency, expand levels of military-to-military cooperation, and promote long term regional stability and interoperability. (U.S. Air Force photo by Tech. Sgt. Henry Hoegen)

 

More pictures

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 17:35
photo IAI (source Livefist)

photo IAI (source Livefist)

 

NEW DELHI, 10 novembre - RIA Novosti

 

L'Inde et Israël ont testé un missile sol-air guidé à longue portée, LRSAM, sur le territoire israélien, a annoncé lundi le gouvernement indien.

 

"Tous les systèmes, y compris le radar, le système de lancement et le missile, ont fonctionné comme prévu et le missile a détruit sa cible", a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

 

Les représentants de l'entreprise de construction aéronautique Israel Aerospace Industries (IAI) et de l'agence indienne Defence Research and Development Organisation (DRDO) ont assisté à l'essai du missile qui doit équiper les forces armées des deux pays.

source Livefist

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 17:35
Tejas Trainer Prototype PV6 Takes Off

 

November 08, 2014 by Livefist

 

MoD STATEMENT: The Light Combat Aircraft(LCA)  Tejas Programme witnessed yet another milestone today with the first flight of its trainer PV6. The two-seater version took to the skies at 1336 hrs and was piloted by Gr Capt Vivart Singh along with Gp Capt Anoop Kabadwal. This is the 16th Tejas variant to have flown as part of the project.

 

Read full statement

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 12:35
US Army to deactivate Iron Brigade in South Korea in 2015

 

7 November 2014 army-technology.com

 

The US Army is set to deactivate the 2nd Infantry Division's 1st Armoured Brigade Combat Team after nearly 50 years of service in South Korea, in June 2015.

 

Approved by the US Defence Secretary Chuck Hagel, the disbandment forms part of the Army Force Generation rotational plan to increase theatre readiness and manoeuvre capabilities on the Korean peninsula and worldwide.

 

A new rotational brigade combat team comprising nearly 4,600 soldiers from 2nd Brigade Combat Team, 1st Cavalry Division, is scheduled to arrive in South Korea to replace the deactivating brigade.

 

The Eighth Army said in a statement: "These rotations will improve the army's ability to conduct bilateral military exercises and activities aimed at reinforcing our enduring relationship with our Korean ally, and they do not increase the overall US force strength.

 

"Bringing in off-pen units also exposes more US soldiers to the unique mission and threat in Korea and north-east Asia and enhances the partnership between the two armies."

 

Pentagon spokesperson army colonel Steve Warren was quoted by Reuters as saying that the deactivation was long-planned and did not represent a reduction in US commitment to the security of South Korea.

"These rotations will improve the army's ability to conduct bilateral military exercises."

 

"There's not loss in capability. Some would argue that the capability might even be slightly higher because it's a trained unit that arrives there in Korea," Warren said.

 

Also called Iron Brigade, the 1st Armoured Brigade Combat Team, 2nd Infantry Division has had an integral role in the defence of the Korean peninsula since July 1965.

 

In particular, the unit trained and worked alongside its South Korean partners to deter aggression, and was awarded the ROK Presidential Unit Citation on three occasions for its substantial contribution to the national security and defence of the country.

 

 

The deactivation is expected to reduce the requirement for 4,500 military jobs, and the affected soldiers will be deployed to other units within the army, according to the news agency.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 12:35
Déplacement de Jean-Yves Le Drian en Australie

 

07/11/2014 International

 

À l’invitation de son homologue australien David Johnston, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a effectué du 31 octobre au 2 novembre 2014 une visite en Australie. L’occasion pour les deux pays de renforcer leur coopération dans le domaine de la défense et de commémorer la Première et la Seconde Guerre mondiale.

 

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, s’est rendu en Australie du 31 octobre au 2 novembre à l’invitation de son homologue australien, David Johnston. A cette occasion, il a participé à la commémoration à Albany du départ des troupes australiennes et néozélandaises pour les fronts de la Première Guerre mondiale. A l’issue, le ministre a remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à trois vétérans qui ont servi en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Le 2 novembre, le ministre a rencontré à Perth son homologue australien, David Johnston, pour évoquer la situation en Afrique et au Moyen-Orient et les efforts pour combattre le terrorisme international. Les ministres ont réaffirmé leur engagement, en coopération avec leurs partenaires internationaux, de soutenir l’Irak dans son combat contre le groupe Daesh.

 

Afin de faciliter la coopération opérationnelle, les ministres ont également signé un arrangement technique qui définit les conditions du ravitaillement en vol des avions Rafale par l’Airbus KC-30 MRTT de la Royal Australian Air Force. Ils ont par ailleurs noté l’achèvement des négociations sur l’arrangement qui définit les conditions du soutien logistique mutuel en opérations, en particulier en cas de catastrophes naturelles ou d’assistance humanitaire.

 

Les ministres ont salué la bonne coopération entre les deux pays dans le domaine des équipements de défense et rappelé l’importance de poursuivre des échanges réguliers. Jean-Yves Le Drian et David Johnston ont conclu que la France et l’Australie devaient continuer à travailler sur la question des capacités de défense et à partager les meilleures pratiques et le retour d’expérience dans les domaines opérationnels et techniques.

 

Cette visite de Jean-Yves Le Drian marque le renforcement des relations entre la France et l’Australie. Elle précède le déplacement du président de la République en Australie à l’occasion du sommet du G20 et de la visite d’État planifiée les 18 et 19 novembre.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 12:35
Airbus Helicopters Hands Over Indonesia's 1st EC725 for Combat Search and Rescue Missions

 

Nov 6, 2014 ASDNews Source : Airbus Helicopters

 

Airbus Helicopters has handed over the first of six EC725 rotorcraft acquired by Indonesia for combat search and rescue (CSAR) missions. Present at Airbus Helicopters’ Marignane, France facility to accept the aircraft included members of the Indonesian Ministry of Defence, the Indonesian Air Force, as well as PT Dirgantara Indonesia (PTDI). The 11-ton twin-engine helicopter will be delivered to the Air Force by mid-2015 after PTDI completes the mission equipment outfitting and customization at its Bandung, West Java facility.

 

“We are pleased to receive this first EC725 from Airbus Helicopters, which will allow us to complete it in the CSAR version to be handed over to the Indonesian Air Force,” said PTDI President Budi Santoso. “We will continue to work closely with Airbus Helicopters to ensure the on-time delivery of the remaining units, as we anticipate an additional order from the Air Force for 10 more EC725s to complete its squadron of 16 helicopters.”

 

Read more

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 17:35
NH90 TTH des forces aériennes neozélandaises – photo A. Pecchi NHIndustries

NH90 TTH des forces aériennes neozélandaises – photo A. Pecchi NHIndustries

 

31 octobre Aerobuzz.fr

 

NHIndustries annonce avoir livré à la Nouvelle Zélande son neuvième NH90 TTH. La Royal New Zealand Air Force qui opère désormais 8 NH90 TTH dans leur configuration opérationnelle définitive devient à l’occasion de cette livraison le premier client du consortium à disposer de l’intégralité des appareils commandés.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 12:35
Hélicoptères : joli coup d’Airbus à Jakarta

Les 11 Panther de lutte anti-sous-marine vendus à Jakarta complètent une flotte déjà bien garnie - photo Airbus HC

 

05/11 Alain Ruello - lesechos.fr

 

Airbus Helicopters a vendu 11 Panther de lutte anti-sous-marine à l’Indonésie. Une poire pour la soif car l’industriel européen a absolument besoin d’un gros contrat militaire dans les six mois.

 

C’est toujours ça de pris. Airbus Helicopters a annoncé ce mercredi la vente de 11 AS565 MBe Panther, la version anti-sous-marine du Panther, à l’Indonésie. Le montant du contrat n’a pas été communiqué mais il avoisinerait les 150 millions d’euros, selon nos informations.

Les appareils seront livrés à la marine de Jakarta dans les trois prochaines années, après être passés par les hangars de PT Dirgantara Indonesia, charge au partenaire local d’Airbus Helicopters d’installer un sonar et le système de lancement des torpilles. Une fois en service, les 11 Panther compléteront la flotte, déjà bien garnie, des hélicoptères de l’ex-Eurocopter au sein de l’armée indonésienne qui comprend des Colibris pour l’entraînement, des Fennec (attaque) ou encore des EC725 (pour les missions de sauvetage).

 

La Pologne dans le radar

Avec ce succès, les commerciaux d’Airbus Helicopters ne vont pas bouder leur plaisir. Mais l’essentiel est ailleurs. Le marché des hélicoptères militaires est déprimé dans les pays occidentaux à cause de la baisse des budgets de défense. L’industriel européen, comme tous ses grands concurrents, se bat férocement pour arracher les quelques grosses affaires dans les pays émergents. « Nous devons conclure une vente significative dans les six mois », confirme un de ses responsables.

Au Mexique, la conclusion de la vente de 10 Panther attend les autorisations budgétaires. Au Qatar, qui a choisi d’acheter 22 NH90 de gré à gré, les discussions avancent au rythme habituel des pays du Golfe. Comme cela sera le cas au Koweït qui vient de lancer un appel d’offres portant sur 24 hélicoptères de transport pour lequel Airbus propose son EC 725.

Mais « LA » grosse affaire sur le radar, c’est la Pologne , toujours sur le segment du transport. Airbus Helicopters, Agusta et Sikorsky remettront à la fin du mois leurs propositions finales pour l’appel d’offres portant sur 70 appareils. A ceci près que le troisième larron a menacé de retirer son Black Hawk si les termes de la compétition n’étaient pas modifiés. Varsovie a répliqué sèchement qu’il n’en était pas question, mais depuis chacun s’interroge sur les motivations de l’Américain.

 

L’ombre des Mistral russes...

L’autre incertitude en Pologne concerne le projet d’achat de 32 hélicoptères d’attaque. La consultation a été lancée avec retard sur le calendrier initial mais le ministère de la défense semble vouloir aller plus vite que prévu. Au point de rassembler dans un même appel d’offres hélicoptères de transport et d’attaque ? Si c’était le cas, ce serait un avantage pour Airbus qui alignerait son EC725 et son Tigre.

Appel d’offres globalisé ou non, Airbus Group jette toutes ses forces dans la bataille, bien décidé, pour emporter la mise, à faire de la Pologne un de ses pays de référence à grands renforts de transferts de technologie et de partenariat industriel. L’enjeu est stratégique car outre les hélicoptères, l’ex-EADS est en lice sur un important contrat de défense anti-missiles via sa filiale MBDA. Mais tout cela pourrait ne pas peser grand chose si Paris décide entre temps de livrer les Mistral russes à Moscou ...

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 12:35
FAZSOI : coopération militaire franco-indienne à l’occasion d’un passex entre la FS Floreal et l’INS Talwar

 

05/11/2014 Sources : État-major des armées

 

Du 27 au 30 octobre 2014, trois bâtiments indiens, le destroyer Mumbaï, le pétrolier Deepak et la frégate Talwar, ont fait escale à La Réunion. Le passage de cette flotte commandée par l’amiral Hari Kumar, commandant de la flotte indienne de l’Ouest, a été l’occasion de resserrer nos liens avec une marine étrangère régionale de premier rang.

 

Après une conférence suivie d’échanges sur le thème de l’action de l’Etat en mer en océan Indien, puis quelques célébrations à bord de la frégate de surveillance (FS) Floréal et à bord du Mumbaï, la FS et le Talwar ont eu l’occasion de s’entrainer ensemble à la mer au large de La Réunion.

 

Le programme très complet du PASSEX comportait un ravitaillement à la mer, un traditionnel PHOTEX, deux passes de tir au canon de 20 mm et à la mitrailleuse de 12.7 mm, un VISITEX, un exercice de manœuvre en formation resserrée ainsi que plusieurs manœuvres hélicoptères. Les activités prévues ont pu être effectuées dans leur quasi-totalité et se sont très bien déroulées. La présence pour la journée d’un officier d’échange a par ailleurs permis d’observer et de mieux comprendre le fonctionnement opérationnel de chaque frégate.

 

Cet événement illustre la volonté indienne de renforcer la coopération militaire avec les différentes puissances étrangères dans l’océan Indien et notamment la France. L’interopérabilité des marines est en effet un enjeu majeur pour la réussite des missions internationales en haute mer.

 

Il convient enfin de noter l’atmosphère particulièrement cordiale dans laquelle s’est déroulée l’escale de ces trois navires à La Réunion.

 

Les FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Elles constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre de nouvelles menaces comme la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives (ZEE) associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

FAZSOI : coopération militaire franco-indienne à l’occasion d’un passex entre la FS Floreal et l’INS TalwarFAZSOI : coopération militaire franco-indienne à l’occasion d’un passex entre la FS Floreal et l’INS Talwar
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 12:35
Will Vietnam's 6 new submarines deter China?

 

11/05/2014 Defence IQ Press

 

Vietnam’s Navy is evolving into a robust, effective maritime force in South East Asia with the delivery of a third Kilo-class submarine from Russia expected this month. A Vietnamese crew is currently training in waters off St Petersburg aboard the submarine ahead of the handover.

 

In 2009 the country signed its largest ever defence contract with a $2.6 billion deal agreed with Moscow for the Kilo-class submarines. A fourth is undergoing sea trials ahead of its delivery while the remaining two are being built.

The Kilo-class possesses short-range torpedoes and can launch sea-skimming anti-ship missiles while submerged.

Known to have strong – and remarkably resilient – land forces, Vietnam is now bolstering its naval forces to establish a reputation as a sea power nation too. The Chinese Navy has considerably more maritime clout holding over 70 submarines but the emergence of a Vietnamese presence at sea will transform the balance of power in the region.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 19:35
Le Rafale est toujours en compétition pour équiper l'armée de l'air malaisienne

Le Rafale est toujours en compétition pour équiper l'armée de l'air malaisienne

 

04/11/2014 M.C. avec agences – LaTribune.fr

 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a abordé la vente d'avions de combat Rafale lors de sa visite en Malaisie. L'armée de l'air malaisienne veut acquérir 18 avions de combat.

 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a abordé la vente d'avions de combat Rafale à la Malaisie lors de ses entretiens avec de hauts responsables politiques malaisiens à Kuala Lumpur. La question a été "évoquée", a déclaré Jean-Yves Le Drian à des journalistes, en réponse à une question sur la vente de Rafale, à l'issue d'entretiens avec de hauts responsables malaisiens. La Malaisie envisage d'acquérir 18 avions de combat dans le cadre du programme MRCA pour remplacer des Mig-29, qui ont déçu les Malaisiens par le manque de fiabilité de la maintenance.

"Nous considérons que le Rafale est un très bon avion, nous sommes tout à fait disposés à avoir un partenariat avec la Malaisie à cet égard", a-t-il ajouté après sa rencontre avec le Premier ministre malaisien Najib Razak, et le ministre de la Défense Hishammuddin Hussein, sans entrer dans les détails. Le ministre français a souligné que certaines discussions devaient rester "confidentielles" et que le choix appartenait à la Malaisie.

 

Renouvellement de la flotte malaisienne

Ce pays doit renouveler sa flotte de MiG dans les prochaines années et la firme française Dassault est sur les rangs. La France et la Malaisie ont un partenariat de défense étroit et la France est le premier fournisseur de matériel militaire (hélicoptères, sous-marins, etc.) de ce pays d'Asie du Sud-Est. Au cours d'une visite en France l'an passé, Najib Razak était resté évasif sur la possibilité pour son pays d'acheter des Rafale, faisant alors état des contraintes financières de la Malaisie.

Le Rafale pourrait être assemblé en Malaisie s'il emportait la compétition pour équiper l'armée de l'air malaisienne, avait annoncé en mars 2013 le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier. Sur ce marché, évalué à 3 milliards d'euros, le Rafale est en compétition contre le Typhoon Eurofighter, construit par le consortium Eurofighter (formé du britannique BAE Systems, du groupe européen EADS et de l'italien Finmeccanica), le Boeing F/A-18E/F "Super Hornet" Block 2, le Saab JAS 39E/F "Gripen NG" du suédois Saab et enfin le Sukhoï Su-30MKM.

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 17:35
photo Livefist

photo Livefist

 

30 octobre 2014, Par Julien Bonnet - Usinenouvelle.com

 

D'après le quotidien "Deccan Chronicle", le projet d'accord encadrant l'achat par l'Inde de 126 Rafale à la France est sur le point d'être finalisé. Le contrat de plusieurs milliards de dollars (et le premier à l'export pour l'avion de combat multirôles français) entre le gouvernement indien et Dassault Aviation pourrait être signé avant la fin de l'année ou début 2015 au plus tard.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 17:35
Comment Pékin peut pulvériser les petits drones

Sécurité La Chine a mis au point une arme laser capable de détruire en vol des drones légers

 

03/11/2014 latribune.fr 

 

La Chine a trouvé une parade à la menace des petits drones qui survolent des sites protégés. Pékin a développé une arme laser capable de détruire en vol des drones légers.

 

La solution est radicale... mais efficace. Alors que des drones continuent de survoler des centrales nucléaires françaises, la Chine a mis au point une arme laser capable de détruire en vol des drones légers, a rapporté lundi la presse, quelques jours avant le forum de l'Asie-Pacifique pour lequel Pékin renforce ses mesures de sécurité. Ce dispositif a un rayon d'action de deux kilomètres et peut atteindre une petite cible aérienne, évoluant à basse altitude, moins de cinq secondes après l'avoir localisée, a précisé l'agence Chine nouvelle en citant un communiqué de l'Académie d'ingénierie de Chine.

Les médias d'Etat ont diffusé des photographies du système, composé d'un gros cube mobile, recouvert d'une peinture motif camouflage, sur lequel est fixé un canon émettant le faisceau laser. L'agence Chine nouvelle a aussi publié des clichés d'épaves de drones, détruits en vol.

 

Un système de défense clé

Ce système de défense est appelé à jouer un rôle clé à l'occasion d'événements majeurs organisés dans les sites urbains, a-t-elle ajouté. Pékin accueille la semaine prochaine le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec), une réunion au sommet pour laquelle la capitale chinoise s'apprête à fortement renforcer ses mesures de sécurité.

Comment Pékin peut pulvériser les petits drones
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories