Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 08:35
Inde, le Tejas l’épine dans le pied du Rafale!

 

03/08/2014 Avia news

 

New Dehli, l’avion de combat indien HAL Tejas MkI va recevoir son  approbation opérationnelle finale (FOC) d’ici 2015, en parallèle, le Tejas MKII est attendu pour 2020.

L’arrivée tant attendue de l’avion de combat indien, pose dorénavant un vrai problème sur la finalisation du contrat Rafale, nous allons voir ici, les détails de ce feuilleton.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 07:35
Exercise Hamel: Kiwis in the Outback


7 août 2014 NZDefenceForce

 

More than 200 New Zealand troops participated in a large scale army exercise in Townsville, northern Queensland, Australia. They trained beside over 4000 Australian and American soldiers to test their collective warfighting skills in a coalition environment. 1 Brigade's infantry, artillery, signals and logisticians were integrated into the wider exercise that lasted over a month.

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 18:35
Vietnam-Pologne : renforcement de la coopération dans la défense

Le ministre vietnamien de la Défense, Phung Quang Thanh et son homologue polonais Tomasz Siemoniak. (Photo/VNA)

 

07/08/2014 Vietnam +

 

Le ministre vietnamien de la Défense, le général Phung Quang Thanh, a reçu mercredi à Hanoi une délégation de haut rang du ministère polonais de la Défense conduite par son ministre Tomasz Siemoniak, en visite officielle au Vietnam jusqu’au 8 août.

 

Cette visite a pour objet d'intensifier la coopération Vietnam-Pologne dans la défense, ce qui contribuera, par ailleurs, à consolider et à développer les relations d’amitié et de coopération multiforme entre les armées comme entre les peuples des deux pays.

 

Lors de leur entretien qui a eu lieu le 6 août, les deux parties ont évalué les résultats de leur coopération, notamment en suite de la visite en 2013 en Pologne du ministre Phung Quang Thanh, et conformément au mémorandum de coopération bilatérale dans la défense convenu en 2010 par les deux ministères de la Défense.

 

Elles ont également discuté des futurs contenus et mesures de promotion de la coopération dans la défense, de questions régionales et internationales d’intérêt commun, de l'échange de délégations de divers échelons, ainsi que du prochain déploiement de crédits à taux préférentiel du gouvernement polonais.

 

De même, l’hôte et son invité ont été unanimes pour confier aux organes compétents de leurs pays l'élaboration de plans de coopération dans les secteurs de cette dernière comme, par exemple, l'industrie de la défense, les dialogues stratégiques au niveau vice-ministériel.

 

Le ministre polonais de la Défense Tomasz Siemoniak a précisé que son pays est prêt à partager ses expériences avec l’Armée populaire du Vietnam en vue de sa participation à des missions de maintien de la paix des Nations Unies... pour la paix, la stabilité, le développement et la prospérité dans la région comme dans le monde.

 

Lors de cette visite au Vietnam, la délégation de haut rang du ministère polonais de la Défense ira fleurir le Monument commémoratif des Héros morts pour la Patrie, visitera le mausolée du Président Ho Chi Minh, puis rendra visite à la division de l’Armée 308, au Commandement de la Marine du Vietnam, avant d'aller découvrir l’usine de construction navale Hong Ha du Département général de l’industrie de la défense

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 18:35
Visite du secrétaire américain à la Défense en Inde

 

08-08-2014 Par LIANG Chen -  French.china.org.cn

 

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel est arrivé à New Delhi jeudi pour une visite officielle de trois jours en Inde, a-t-on appris de sources officielles.

 

Selon les mêmes sources, pendant son séjour en Inde, M. Hagel doit rencontrer le premier ministre indien Narendra Modi, le ministre de la Défense Arun Jaitley, la ministre des Affaires étrangères Shushma Swaraj et le conseiller à la sécurité nationale Ajit Doval, ainsi que le chef de l'armée de l'air indienne Arup Raha.

 

M. Hagel doit s'entretenir avec des dirigeants indiens des questions relatives au renforcement des liens militaires entre les deux pays et à la vente à l'inde des équipements militaires américains , ont dit des observateurs sur place.

 

Cette visite intervient peu après celle du secrétaire d'Etat américain John Kerry à New Delhi la semaine dernière.

 

Le point central des discussions pourrait porter sur l'achat par l'Inde des hélicoptères d'attaque, des avions de transport et des avions anti-sous-marins, ont ajouté les mêmes sources.

 

Les médias locaux ont fait savoir que les Etats-Unis allaient faire une série de propositions destinées à renforcer les relations militaires, y compris les échanges en matière de renseignements entre les deux pays.

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 16:35
Prise de commandement sur la base aérienne de Nouméa

 

07/08/2014 Armée de l'air

 

Une prise de commandement s’est déroulée le 31 juillet 2014 sur la base aérienne 186 « Lieutenant Paul Klein » de Nouméa-Tontouta.

 

Lors d’une cérémonie militaire, présidée par le général Luc du Perron de Revel, commandant supérieur des forces armées en Nouvelle-Calédonie, le colonel Antoine Sadoux est devenu officiellement le nouveau commandant de la BA 186.

 

Il succède ainsi au colonel Xavier Buisson, devenant alors le troisième commandant de cette jeune base aérienne, créée le 17 août 2011.

 

Cette cérémonie a également été l’occasion pour le commandant Denis Desquibes de prendre le commandement de l'escadron de transport 52 « Tontouta », remplaçant le lieutenant-colonel Emmanuel Peltriaux dont il a été l’adjoint pendant un an.

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 16:35
 photo Airbus Helicopters Philippe Lesonneur

photo Airbus Helicopters Philippe Lesonneur

 

07/31/2014 by Courtney Woo - airbushelicopters.com

 

Members of the NH90 team in New Zealand have a lot to celebrate: They have just completed the retrofit of four NH90 TTH helicopters at the Royal New Zealand Air Force’s (RNZAF) operational base in Ohakea.

 

The purpose of the retrofit was to upgrade the first four NH90s from initial to final configuration. The RNZAF operates a fleet of eight NH90 TTH, four of which were delivered already in the final form. With the retrofit, RNZAF’s current NH90 fleet has reached its final configuration.

 

The retrofit was performed between September 2013 and July 2014 at the customer’s premises and following a preparatory phase in France.

 

The team involved took advantage of the retrofit lay-up period to perform calendar maintenance and to retrofit some spare  parts and an attrition frame.

 

More than 30 employees from Airbus Helicopters and partner companies, stationed at the Ohakea base, worked hand-in-hand with a network of logistical experts from Airbus Helicopters and its suppliers. The close collaboration of these teams among each other and with the customer was instrumental in completing the retrofit on time.

 

Similar retrofit programs are underway in other countries, with a total of 10 aircraft having already been completed. Seventeen more NH90s are currently undergoing retrofit at five different locations in France, Italy, Finland, Germany and Australia.

 

The NH90 retrofit program brings together specialists from different areas, such as configuration, production, engineering, procurement and support, whose transversal collaboration plays a key role in ensuring the success of the upgrades.

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 12:35
 Defense of Japan (Annual White Paper 2014)

 

source Japan MoD

 

CONTENTS

 
Digest
 
Part I: Security Environment Surrounding Japan

 

Chapter 1 Defense Policies of Countries


Chapter 2 Issues in the International Community
 
Part II: Japan's Security and Defense Policy
 
Chapter 1 The Basic Concepts of Japan's Security and Defense Policy
Chapter 2 Organizations Responsible for Japan's Security and Defense
Chapter 3 National Security Strategy
Chapter 4 New National Defense Program Guidelines
Chapter 5 Building a Dynamic Joint Defense Force
 
Part III: Initiatives of Defense of Japan
 
Chapter 1 Initiatives to Protect the Lives and Property of the People and Secure the Territorial Land, Water and Airspace
Chapter 2 Strengthening of the Japan-U.S. Alliance
Chapter 3 Active Promotion of Security Cooperation
 
Part IV: Bases to Demonstrate Defense Capabilities
 
Chapter 1 Measures on Defense Equipment, such as the Three Principles on Transfer of Defense Equipment and Technology
Chapter 2 Relationship between the Japanese People and the Ministry of Defense and the SDF
Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 11:35
Extra Press Conference by the Defense Minister Onodera (July 29, 2014)

 

July 29, 2014 Press Conference by the Defense Minister
 

(This is a provisional translation of an announcement by the Defense Minister and the Q&A session at the subsequent press conference for reference purposes only)
The original text is in Japanese.

 

1. Announcements
None

 

2. Questions and Answers

 

Question: Today, you held your fourth meeting with French Minister of Defense Jean-Yves Le Drian. What were the specific agenda items for the talk, and what was the outcome of the meeting?

Minister: The two sides signed a memorandum of understanding and agreed to strengthen bilateral defense cooperation. The French side was particularly interested in concluding the ACSA (Acquisition and Cross-Serving Agreement). The French side also requested us to jointly carry out research on defense equipment. Since we regard our relations with the French as vital in various aspects including cooperative relations in Djibouti, we replied that we will positively consider the requests from the French side.

 

Question: France has allegedly concluded a contract to sell Mistral-class amphibious assault ships to Russia, sparking criticism and concerns from other countries. Did you discuss that today?

Minister: We, too, have been greatly concerned about the intention of France to build and sell amphibious assault ships to Russia. So I explained to the French side today about the current situation in the Far East where Russia has been building up its military strength and bolstering military activities and exercises. I conveyed explicitly that we are deeply concerned about France's plan to sell amphibious assault ships to Russia.

 

Question: What was the response of Minister Le Drian to Japan's concern?

Minister: He well understood Japan's concern. However, he also explained to me that the transaction has already been made, and that the ships are designed for transport and are not equipped with any weapons. Then, I insisted that we are still very concerned about this action. At the end, Minister Le Drian said that the French side will consider future action after hearing the European Union's decision regarding the sanctions against Russia. At present, France is upholding its export plan based on the current level of sanctions.

 

Question: You mentioned earlier that the French side expressed interest in concluding the ACSA with Japan. What was the response of the Japanese side to that proposal?

Minister: As this is an issue of importance for Japan as well, I answered that we will consider this proposal in a positive manner.

 

Question: What is the significance of concluding the ACSA with France?

Minister: For example, a French naval ship called at a Japan's port last month or so. And a Self-Defense Forces training squadron is scheduled to call at a port in Tahiti, which is a French territory. The conclusion of the ACSA would be beneficial for both countries as it would allow them to provide various services to each other in these kinds of interactions. In addition, when I inspected the SDF's anti-piracy operations in Djibouti, I realized that France has strong influence on that country as its military is present there. Thus, concluding the ACSA with France should also be beneficial in terms of the SDF's anti-piracy operations.

 

Question: Did you discuss bilateral cooperation in the development of particular kinds of defense equipment?

Minister: The governments of the two countries are currently considering bilateral cooperation in the development of defense equipment by having launched a committee to discuss this matter. It is vital to advance this discussion. When Minister Le Drian inspected the Technical Research and Development Institute this morning, we gave him a tour to show our robot technology which he was particularly interested in.

 

Question: Did you give an explanation today to the French side about the fact that the Cabinet approved the SDF to exercise the right to collective self-defense?

Minister: I explained about the recent Cabinet decision on the right to collective self-defense using some specific case scenarios to illustrate its application.

 

Question: What was the response of Minister Le Drian to that?

Minister: His view was that Japan's new defense policies including the decision to exercise the right to collective self-defense make perfect sense. And he welcomed the Japanese government's policy of proactive contribution to peace of the international community as a peace-loving nation.

 

Question: Did you discuss the current regional situation today?

Minister: Yes, indeed, with an emphasis on the North Korea issue and the issue concerning the South China Sea.

 

Question: Could you tell us the significance of the memorandum of understanding which was signed just before the meeting?

Minister: The memorandum is very significant as we agreed to further advance the defense cooperation between the two countries.

 

Question: Why is it important to promote personnel exchange?

Minister: The two sides prepared a joint report regarding the personnel systems of the two countries in preparation for enhancing defense cooperation. As we start exchanging personnel hereafter, it will be helpful to mutually understand each other's personnel management system and organization. So the memorandum signed today incorporated some preconditions for future personnel exchanges.

 

Question: Regarding the robot technology, which you mentioned earlier, is the French side especially interested in Japan's unmanned underwater vehicles?

Minister: Minister Le Drian expressed broad interests. Among them were the unmanned underwater vehicles.

 

Question: When are you aiming to conclude the ACSA and the agreement on joint research on defense equipment?

Minister: As for the ACSA, the French side proposed to conclude it for the first time today. Since the memorandum was concluded today, I will instruct my staff to start deliberation on that proposal immediately.

 

Question: When the two sides were discussing the regional situation, was downing of the Malaysian airliner brought up?

Minister: That incident was not brought up at the meeting. However, we talked about the crash of the Algerian airliner that was carrying over 50 French people. We offered our condolences for those who were killed in the accident and expressed our sympathies for the survivors.

 

Question: I have a question related to the issue of mitigating the impact of military bases on Okinawa. A press report indicated that five locations had been picked as possible Osprey training relocation sites. Is that a fact? Also, could you comment on that?

Minister: Relocation of Osprey training to mainland Japan is vital in terms of mitigating the impact on Okinawa as we have been reiterating. However, it is not a fact that specific relocation sites have been determined.

 

Question: Have you already selected candidate sites then?

Minister: I have not yet been informed of any such specific decisions being made.

 

Question: I would like to return to the topic concerning the planned sale of amphibious assault ships to Russia by France. Western countries, especially the United States, are strongly demanding to cancel the sale. In contrast, Japan just merely conveyed the concern that the Russians might deploy the ships in the Far East. Why did you not more demandingly request the French side to stop the whole deal?

Minister: By saying we are concerned, I meant to discourage the French side from selling. I was told that France is planning to export two amphibious assault ships. According to one theory, those ships concerned have been named Sevastopol and Vladivostok. These names represent a city in Ukraine, which is currently attracting global attention and concerns, and a city in Russia where we are afraid that Russia's Far Eastern military is building strength. If these names really imply where they will actually be deployed, it would surely be a serious concern internationally. I conveyed my grave concern to the French side in hope of stopping the planned sale.

 

Question: The Chinese have begun military exercises in the East China Sea from today. These exercises are more extensive compared to the ones conducted in previous years. And they are being carried out in the East China Sea where the Senkaku Islands are located. What is the reaction of the Japanese side to these actions?

Minister: Many countries regularly conduct various military drills in their neighboring waters. We, too, have been routinely conducting military training. We understand that these are normal exercises regularly performed by the Chinese without assuming any particular countries or specific situations.

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 11:35
La Chine critique le livre blanc sur la défense publié par le Japon

 

2014-08-06 xinhua

 

La Chine a critiqué mardi le dernier livre blanc sur la défense publié par le Japon, accusant le pays d'utiliser la soi-disant menace chinoise comme excuse pour accroître son développement militaire.

 

Le gouvernement japonais a approuvé mardi un livre blanc sur la défense pour 2014. Le document explique que le Japon doit renforcer sa capacité de défense afin de faire face à un environnement de sécurité de plus en plus rigoureux dans son voisinage, précisant que les menaces venaient de la République populaire démocratique de Corée, de la Chine et de la Russie.

 

Le document exprime une vive préoccupation concernant le développement militaire de la Chine, l'établissement de la zone d'identification de défense aérienne en mer de Chine orientale, les "rencontres anormalement rapprochées" entre les avions militaires japonais et chinois ainsi que les activités de la partie chinoise en mer de Chine orientale et en mer de Chine méridionale.

 

Fermant les yeux sur les faits, le Japon procède à des accusations sans fondement et insiste délibérément sur la menace chinoise, selon un communiqué de presse du ministère chinois de la Défense nationale.

 

"Tout cela constitue une excuse permettant au Japon d'ajuster ses politiques militaires et de sécurité et de renforcer son développement militaire", déclare le ministère tout exprimant sa "forte opposition".

 

"Nous évaluons actuellement les détails du livre blanc et ferons part de nos réactions complémentaires en temps voulu", a-t-il ajouté.

 

Le livre blanc propose que le Japon joue un rôle dominant dans la coopération internationale et régionale en matière de défense, ce qui, d'après des analystes, illustre l'ambition de l'administration Abe de faire du Japon une puissance militaire dans la région.

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:45
Japan donates vehicles to PMTC

Japanese vehicles donated to PMTC

 

05 August 2014 by defenceWeb

 

The SA National War College’s Peace Mission Training Centre (PMTC) has, thanks to the generosity of Japan, become six vehicles richer.

 

The 4X4 vehicles were officially handed to the Centre yesterday when the Japanese Vice-Minister of Defence, Minoru Kihara, called on the Thaba Tshwane-based PMTC as part of an official visit to South Africa.

 

His host, South African Deputy Defence and Military Veterans Minister, Kebby Maphatsoe, said Japan was a contributor to the PMTC which he called “a visible symbol of Japan’s efforts to strengthen mechanisms that enhance and build peace and security in Africa”.

 

The PMTC has been set up with international partners to enable and equip soldiers with skills pertinent to disarmament, demobilisation and reintegration.

 

“This DDR process is one Arica desperately needs at this point in time,” Maphatsoe said.

 

The PMTC offers regular courses for military observers, civil military co-ordination and others all aimed at strengthening the reservoir of peacekeeping and peace support knowledge in the SA National Defence Force (SANDF).

 

The military observer’s course at the PMTC includes a 4x4 driving skills component using Armscor’s Gerotek facility west of Pretoria. It is thought the vehicles donated by the Japanese will be primarily used in this aspect of the PMTC training work.

 

During his three day visit vice-Minister Kihara also called on a number of South African defence industry companies in Gauteng and met with Armscor chairman, Johannes Mudimu.

 

Maphatsoe said Kihara’s visit would allow exploration of both defence and military co-operation between Japan and South Africa.

 

“This, when added to the South African arms production and procurement industry as well as the exchange of information on defence related matters is a step in the right direction. It opens ways for us to engage on matters of defence and military interest for both our defence forces, in particular the technology and research and development sectors,” the Deputy Minister said.

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:35
From dawn till dusk: NZDF marks the beginning of the First World War centenary


5 août 2014 New Zealand Defence Force

 

The New Zealand Defence Force marked the centenary of the beginning of the First World War on the 4th August. The day’s events began at dawn with the laying of the wreaths at the Tomb of the Unknown Warrior. It was followed by a national ceremony at Parliament with distinguished speakers and guests, including the lowering of flags to half-mast and a 100-Gun Salute fired from Wellington’s waterfront. It is the first time in a hundred years since a salute of this magnitude had been fired - an emotional event for all personnel and onlookers involved. The day ended with the lowering of the flags at dusk.
Interviews and speeches by Rt Hon David Carter, LTCOL Andrew Shaw, and Mr Hewitt Humphrey.

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:35
Le Japon met en garde contre des actions dangereuses de Pékin en mer de Chine orientale

 

05 août 2014 Romandie.com (AFP)

 

Tokyo - Le Japon a averti mardi que les actions dangereuses de la Chine au-dessus et en mer de Chine orientale, où Pékin revendique des îlots contrôlés par Tokyo, pourraient avoir des conséquences non voulues.

 

Dans son libre blanc annuel de la défense, le Japon se dit profondément préoccupé par l'établissement (en novembre 2013) d'une zone de surveillance aérienne chinoise au-dessus de la mer de Chine orientale, une initiative qui ne fait que provoquer une escalade et pourrait avoir des conséquences non voulues.

 

En novembre dernier, Pékin avait annoncé la création de cette zone aérienne d'identification (ADIZ) couvrant une grande partie de cette mer et surtout l'archipel des Senkaku, réclamé par la Chine sous le nom de Diaoyu.

 

Les relations entre Pékin et Tokyo, les deux plus importantes puissances économiques asiatiques, sont exécrables depuis l'automne 2012 en raison de ce différend territorial, mais aussi de querelles liées à l'Histoire.

 

Les Senkaku/Diaoyu sont situées à 200 km au nord-est de Taïwan, qui les revendique également, et à 400 km à l'ouest d'Okinawa (sud du Japon).

 

Lorsque Tokyo a nationalisé trois de ces îles en septembre 2012, des manifestations antijaponaises parfois violentes se sont déroulées dans de nombreuses villes chinoises, et, depuis lors, Pékin envoie régulièrement des navires dans les parages. Le chassé-croisé des navires garde-côtes des deux pays dans la zone fait craindre un éventuel incident armé.

 

Concernant les conflits maritimes, la Chine a pris des mesures affirmées, y compris en brisant le statu quo par la coercition, des mesures basées sur les seules assertions de la Chine, ce qui est contraire au droit international, indique encore le document approuvé par le cabinet du Premier ministre nationaliste de droite Shinzo Abe.

 

Le livre blanc met également l'accent sur l'augmentation constante et significative du budget militaire chinois ces 10 dernières années.

 

Dans une première réaction, Pékin a accusé le Japon de lancer des accusations sans fondement.

 

Le Japon (...) invoque délibéremment +une menace chinoise+ comme un prétexte pour réviser sa politique de défense et développer sa production d'armement. La Chine y est fermement opposée, a déclaré le ministère de la Défense sur son site.

 

Début 2013, Tokyo avait accru son budget militaire d'environ 2,2%, pour la première fois depuis 11 ans.

 

Et en décembre suivant, tout en professant ses ardeurs pacifistes, le gouvernement Abe avait décidé d'augmenter cette fois de 5% les dépenses militaires du Japon sur les cinq ans à venir.

 

Shinzo Abe avait donné son feu vert à des dépenses de 24.700 milliards de yens (175 milliards d'euros) pour la période 2014-2019, qui, outre les frais de personnel, comprendront l'achat de trois drones, 17 avions à décollage vertical Osprey, 52 véhicules amphibies et 5 sous-marins.

 

A ce matériel il faut ajouter l'acquisition de deux destroyers équipés du système anti-missile Aegis ainsi que 28 nouveaux chasseurs américains F-35, un appareil furtif dernier cri.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 16:35
FANC : premier forum PME

 

31/07/2014 Sources : EMA

 

Le 2 juillet 2014, le général de brigade Luc du Perron de Revel commandant supérieur des forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), a présidé le premier forum des petites et moyennes entreprises (PME) qui s’est tenu à Nouméa. Cette manifestation a été organisée dans le cadre du pôle Outre-mer à l’économie de Défense (POMED).

 

Ce premier séminaire a réuni plus de 80 personnes appartenant au tissu économique et entrepreneurial local et à six organismes du ministère de la Défense présents en Nouvelle Calédonie : le service des essences des armées (SEA), le régiment du service militaire adapté (RSMA), le service de santé des armées (SSA), le service de soutien de la flotte (SSF), le service d’infrastructure de la Défense (SID) et la direction du commissariat d’Outre-mer (DICOM).

 

Le COMSUP FANC a ouvert le séminaire par une  présentation du ministère de la Défense puis des FANC. Les exposés suivants ont permis d’aborder la thématique du soutien et, ainsi, de sensibiliser les entreprises à la nécessité de développer des partenariats avec la Défense en s’appuyant sur les quatre axes d’effort du pacte PME signé par le ministre de la Défense en novembre 2012 et qui prévoit :

 

    la meilleure prise en compte des PME dans les stratégies d’achat du Ministère ;

    la consolidation de la durée du soutien financier à l’innovation des PME ;

    les engagements réciproques entre le ministère de la Défense et les maîtres d’œuvre industriels pour favoriser la croissance des PME ;

    le renforcement des initiatives locales.

 

L’organisateur de cette rencontre, le POMED, est une instance informelle du pacte PME. Sa principale mission consiste à soutenir la vitalité et la pérennité des PME performantes et innovantes et à faciliter leur accès aux marchés du ministère de la Défense en constituant un véritable réseau.

Les entreprises, comme les six organismes présents, ont reconnu l’utilité d’un tel séminaire facilitateur d’échanges et nécessaire à la connaissance mutuelle qui doit continuer de se développer. Au vu du succès de cette première édition, les organisations patronales ont décidé de prendre le relais, s’engageant à reconduire ce type d’échange lors d’un prochain forum.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:35
La Chine va lever le défi du système de défense antimissile des Etats-Unis

 

05.08.2014 Par Antakolskaia N. - La Voix de la Russie

 

La Chine prépare une riposte sérieuse aux plans des Etats-Unis de créer un système stratégique de défense antimissile pour l’Asie. C’est ainsi que le chef du Centre russe des études politiques et sociales Vladimir Evséev a commenté l’élaboration par la Chine du missile balistique intercontinental de troisième génération DF-41.

 

L’expert pronostique de même l’étude par la Chine des technologies des missiles balistiques embarqués par les sous-marins comme réaction à une activité sans précédent de la République de Corée dans ce domaine.

 

« La Chine est en train de créer des missiles à têtes multiples, mais aussi des moyens capables de franchir le système de défense antimissile, analogues aux russes. Cela aura un effet sérieux. Si la Chine parvient à réaliser ce dont dispose la Russie, en ce cas il sera extrêmement difficile d’intercepter sa fusée-porteuse sur sa trajectoire hors de l’atmosphère comme dans celle-ci jusqu’à l’altitude de 60 km. Après il reste très peu de temps de vol. De ce point de vue, la Chine est en mesure d’augmenter l’efficacité de franchissement du système de défense antimissile des Etats-Unis. Cela constitue une riposte aux plans nord-américains de mettre en place un système stratégique de défense antimissile, dont les composantes sont déployées dans l’Alaska et en Californie, et qui engage aussi le Japon et la Corée du Sud. »

 

Aujourd’hui l’Asie est entraînée dans une nouvelle spire de la course aux missiles. Or l’initiative n’y appartient pas à la Chine, mais à la Corée du Sud, estime Vladimir Evséev. L’expert a rappelé que la république de Corée se dote de son propre système de défense antimissile, est capable de fabriquer des missiles d’une portée de 800 km pouvant porter des ogives nucléaires. De plus, la Corée du Sud n’est nullement limitée en matière de création des missiles de croisière à bord des avions et des drones lourds :

 

« A présent la percée la plus significative dans la sphère des technologies des missiles est réalisée précisément par la République de Corée. La Chine va y réagir de quelque façon. Si l’on parle de la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine, elle a un caractère quand même plus équilibré et n’est pas marquée par de percées aussi manifestes. Pour la Chine maîtriser les technologies de missiles embarqués par les sous-marins revêt une importance de principe. La Chine a des problèmes pour les missiles, mais aussi pour le fonctionnement des sous-marins nucléaires, notamment, concernant la navigation. Un progrès dans ce domaine augmentera les possibilités de la Chine et lui permettra de riposter réellement. »

 

Chaque nouvelle démarche dans le domaine des missiles concernant les Etats-Unis et la Chine suscite une réaction de part et d’autre. De surcroît, toujours plus de pays d’Asie se trouvent entraînés dans cette course aux missiles. A part les deux Etats coréens, il y a l’Inde et le Pakistan qui ne cessent de perfectionner les caractéristiques de leurs missiles balistiques. L’Asie est devenue le leader mondial incontestable dans ce domaine, ce qui accroît les risques d’emploi des missiles.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:35
Défense : le Vietnam veut intensifier ses relations avec l'Allemagne

 

05/08/2014 Vietnam+

 

Le général de division Nguyen Trong Nghia, chef adjoint du Département général de la politique de l'Armée populaire du Vietnam, a proposé que le Vietnam et l'Allemagne parviennent rapidement à un consensus sur la signature d'un mémorandum de coopération dans la défense.

 

Lors d'une rencontre lundi à Hanoi avec une délégation du Centre de la gestion interne du ministère fédéral allemand de la Défense, conduite par le colonel Major Dirk Peddinghaus, Nguyen Trong Nghia a souhaité que l'Allemagne assiste le Vietnam dans l'enseignement de la langue allemande aux officiers militaires, dans la recherche et le sauvetage, ainsi que dans sa participation aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

 

Le ministère fédéral allemand de la Défense devrait envisager de nommer un attaché à la défense au Vietnam pour promouvoir la coopération bilatérale, a-t-il dit, ajoutant que le Vietnam souhaite que l'Allemagne appuie sa demande d'adhésion à l'Organisation hydrographique internationale (OHI).

 

Le colonel Dirk Peddinghaus, qui est aussi directeur du Département des relations internationales du ministère fédéral allemand de la Défense, a déclaré que le Vietnam et l'Allemagne cultivaient, depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en 1975, une amitié et une coopération fructueuses, notamment dans la défense.

 

Il a espéré que sa visite contribuerait au développement des relations bilatérales dans la défense conformément aux liens de partenariat stratégique entre les deux pays.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 07:35
Gripen Makes Its Debut In Australia


05.08.2014 Saab Group
 

Gripen entered a new continent when the Royal Thai Air Force, RTAF, dispatched six of its twelve JAS 39 Gripen to the exercise Pitch Black 2014 in Australia, beginning 1 August and ending 22 August.

The Pitch Black exercise is held in a vast area in Northern Australia with Royal Australia Air Force (RAAF) Base Tindal as the main base, together with RAAF Base Darwin. 

All six RTAF Gripen left its base Wing 7 at Surat Thani in Thailand on July 29, with scheduled stops at Singapore and Bali before its arrival at RAAF Base Darwin on July 30. 

Seven countries take part in the exercise – the host RAAF, Royal New Zealand Air Force, the Republic of Singapore Air Force (RSAF), the United States Air Force (USAF), RTAF, United Arab Emirates Air Force and the French Armed Forces in New Caledonia. 

Over 110 aircraft and 2,300 personnel from Australia, the US, New Zealand, Singapore, Thailand, the United Arab Emirates and France are due to take part in the exercise, among them a range of fighter aircraft. The RTAF Gripen are joined by F-18 A Hornet and F-18 F Super Hornet from RAAF, F/A 16 from USAF, F-16 Falcon and F-15 SG Eagle from RSAF and Mirage 2000-9 from the United Arab Air Force. 

Besides a fighter fleet, several support aircraft play important roles during the exercise, for example tankers like the KC-135 Stratotanker and KC-30 Multirole Tanker. Two AEW aircraft join as well, one Gulfstream 550 Conformal Airborne Early Warning aircraft from RSAF and one Wedgetail Airborne Early Warning and Control (AEW&C) aircraft from RAAF.  

During Pitch Black 2014 participants will conduct Offensive Counter Air and Defensive Counter Air missions, launched from RAAF Bases Darwin and Tindal. Exercise participants will utilise the Delamere Range Facility and Bradshaw Field Training Area.

Mission scenarios will progressively become larger and more complicated through the course of the exercise, requiring mission commanders to factor in a variety of air combat roles.

You can read more on the official website of Exercise Pitch Black 2014 here
 

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 06:35
RIMPAC 2014 Retrospective

 

4 août 2014 US Navy

 

The world's largest international maritime exercise, Rim of the Pacific (RIMPAC) 2014, concluded with the participation of 22 nations, 49 surface ships, six submarines, more than 200 aircraft and 25,000 personnel in and around the Hawaiian Islands and Southern California, August 1.

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 11:35
FAPF : participation de la frégate de surveillance Prairial à l’exercice RIMPAC 2014

 

18/07/2014 Sources : EMA

 

Du 26 juin au 15 juillet 2014, la frégate de surveillance (FS) Prairial de la Marine nationale a participé à l’exercice maritime multinational RIMPAC 2014 (Rim of the Pacific – ceinture du Pacifique) organisé par l’US Navy à Hawaii.

 

Organisé tous les deux ans sous la direction de l'United States Pacific Command depuis 1971, cet exercice aéronaval de grande ampleur a pour but de favoriser les relations de coopération entre les marines nationales des pays présents dans l’océan Pacifique. Ces déploiements conjoints leur permettent également d’entretenir et de renforcer leur interopérabilité tout en contribuant au maintien en condition opérationnel des matériels et des hommes.

 

Durant deux semaines, les participants ont préparé, à quai, les différentes phases de l’exercice, qui comprend des opérations navales, amphibies et aériennes articulées autour d’un scénario de crise (dissuasion, intervention, sécurisation, stabilisation, phase civilo-militaire). Les différentes unités ont ensuite été déployées pour une séquence d’exercice à la mer de cinq jours.

 

Cette 24e édition de l’exercice RIMPAC a rassemblé 23 nations du Pacifique, 55 navires et sous-marins, et près de 25 000 hommes. Le Prairial avait déjà participé en 2010 et 2012 à l’exercice RIMPAC. Dotée d'équipements performants, cette frégate de surveillance (FS) fait partie du dispositif de présence française dans le Pacifique.

 

En coordination avec les Forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), les FAPF constituent un dispositif aéromaritime de premier plan sur le théâtre « Pacifique ». Cette importance stratégique du dispositif des forces prépositionnées est confirmée par le nouveau Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale.

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 11:35
The submarine communication centre at INS Kattabomman

The submarine communication centre at INS Kattabomman

 

Jul 31, 2014, Rajat Pandit, TNN

 

NEW DELHI: With India planning a larger fleet of nuclear-powered submarines, which can prowl underwater for several months at a time and let loose their nuclear-tipped missiles as and when required, the Navy has acquired a new advanced facility to communicate with the silent predators.

 

The state-of-the-art very low frequency (VLF) transmitting station was commissioned at INS Kattabomman in Tirunelveli (Tamil Nadu) by Navy chief Admiral RK Dhowan on Thursday.

 

"The new facility will boost our ability to communicate with submarines, which have trailing wire antenna to pick up the coded VLF radio waves, on an uninterrupted basis throughout the year," said an officer.

 

Only a handful of nations have such a VLF capability, which is critical to pass coded orders to nuclear submarines on long-range deterrent patrols. Diesel-electric submarines have to surface every few days to get oxygen to recharge their batteries and have limited endurance due to fuel requirements.

 

Nuclear-powered submarines, armed with nuclear-tipped missiles, in turn, are considered the most effective and difficult-to-detect nuke platform since they can operate underwater at long ranges for months at end.

 

India is down to just 13 old diesel-electric submarines, barely half of which are operational at any given time, and a single nuclear-propelled submarine INS Chakra on lease from Russia without any long-range missiles.

 

But India's first three SSBNs (nuclear-powered submarines with nuclear ballistic missiles) are already being built at the secretive Ship-Building Centre at Vizag to complete the country's nuclear weapons triad - the capability to fire nukes from land, air and underwater.

 

The first, the 6,000-tonne INS Arihant, is slated to go for extensive sea trials soon after its miniature 83MW pressurized light-water reactor, which went "critical" in August last year, attains "full power" in the next couple of months. Moreover, there is an ongoing proposal to build six SSNs (nuclear-powered attack submarines, usually without ballistic missiles), as reported by TOI earlier.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 19:35
Communiqué conjoint du ministre de la Défense français et du ministre de la Défense du Japon, à l’occasion de la visite de Jean-Yves Le Drian

 

29/07/2014 Ministère de la Défense

 

Communiqué du ministre de la Défense français et du ministre de la Défense du japon, à l'occasion de la visite de Jean-Yves Le Drian au Japon.

 

A l’invitation de M. Itsunori ONODERA, ministre de la défense du Japon, M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la défense de la République française, a effectué une visite au Japon du 28 au 29 juillet 2014. Cette visite s’inscrit dans la continuité des nombreuses rencontres de haut niveau entre nos deux pays depuis la visite d’Etat du président de la République française au Japon en juin 2013, qui fut suivie par la rencontre entre les ministres des affaires étrangères et de la défense de nos deux pays en janvier 2014 puis celle de M. Shinzo ABE, Premier ministre du Japon en France en mai dernier. Les questions de sécurité internationale, de coopération et d’échanges de défense ont constitué un élément majeur de chacune de ces rencontres et la présente visite de M. LE DRIAN illustre une nouvelle fois le partenariat d’exception qu’ont engagé nos deux pays.

 

Les deux ministres ont évoqué les grands sujets internationaux d’intérêt commun, notamment la situation régionale en Asie-Pacifique, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, ainsi que les actions de coopération opérationnelle que nos deux pays envisagent de conduire notamment en Afrique ou dans la région du  Pacifique.

 

M. ONODERA a présenté le processus conduit récemment par le gouvernement japonais et la décision du Cabinet de revoir la législation nationale en matière de sécurité. M. LE DRIAN a salué la détermination et les efforts du gouvernement japonais pour contribuer de façon plus active à la paix et à la stabilité internationale, ce qui permettra d’accroître les opportunités de coopération entre les deux pays.

 

Les deux ministres ont constaté avec satisfaction les progrès de notre relation dans le domaine des équipements de défense, illustrés notamment par la participation de l’industrie japonaise de défense au salon Eurosatory en juin dernier et par l’engagement des discussions en vue de la conclusion d’un accord sur la coopération en matière d’équipements et de technologies de défense. Cet accord devrait permettre une gestion appropriée du transfert d’équipements de défense, dans le cadre de projets concrets de coopération, notamment en matière de systèmes de drones, identifiés comme sujets d’intérêts communs par le comité sur la coopération en matière d’équipements de défense entre le Japon et la France, mis en place en janvier 2014.

 

Compte tenu des progrès réalisés ces dernières années entre les deux pays en matière de coopération et d’échanges de défense, les deux ministres ont également signé une déclaration d’intention relative à la coopération et aux échanges de défense. Illustration des progrès de cette coopération bilatérale, les deux ministres se sont félicités de la publication d’une brochure commune sur la politique des ressources humaines du ministère de la défense japonaise et du ministère de la défense française qui est le fruit d’une coopération exemplaire des directions des ressources humaines des deux ministères.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 12:35
Defence Secretary Michael Fallon

Defence Secretary Michael Fallon

 

 

18 July 2014 Ministry of Defence and The Rt Hon Michael Fallon MP

 

Michael Fallon welcomes Japanese announcement on collective self-defence.

 

Following the recent decision by the Japanese government to adopt a right of collective self-defence, Defence Secretary Michael Fallon says he looks forward to the more active role Japan will play in supporting international peace and security.

In a statement he said:

The proposed reforms would allow Japan to make a greater contribution to international peace and security, including through the UN Charter right to collective self-defence. We welcome this.

The personnel of the Japanese Self-Defence Forces are among the most professional in the world. They have a strong track record of commitment to peacekeeping and disaster relief operations, often performed in challenging circumstances, and will be able now to contribute even more in these areas.

These reforms are a natural progression in Japan’s efforts to take on more responsibility for maintaining international peace and security, and for helping to ensure the global commons remain open and accessible.

Co-operation between the UK Ministry of Defence and armed forces and the Japanese Self-Defence Forces is good and continues to strengthen. We look forward to co-operating in a wider range of areas in the future, and to Japan’s participation at the upcoming NATO Summit as a valued partner of the alliance.

As these reforms progress, it is important that Japan communicates these changes clearly to its neighbours to avoid misunderstandings.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 07:35
EX RIMPAC 2014 : USMC embark on CANTERBURY

 

17.07.2014 by NZDefenceForce

 

United States Marine Corps units from 3rd Battalion, 3rd Marine Regiment, Kilo Company, Marine Wing Support Detachment 24 and United States Army, 27 Field Artillery embarked HMNZS CANTERBURY. The ship sailed to Pohakuloa Training Area as part of Exercise RIMPAC 2014. In total there were 230 persons embarked.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:35
Flotille 25F : 30 ans dans le Pacifique

 

17/07/2014 Marine nationale

 

Depuis trente ans, les avions Falcon 200 Gardian de l’aéronautique navale française survolent terres et mers de Polynésie et de Nouvelle-Calédonie. Le détachement de la flotille 25F en Nouvelle-Calédonie comporte deux Gardian, qui sont «les yeux» des bâtiments de combat français durant les missions de surveillance maritime ou de police des pêches. Depuis le 11 juillet 1984, date à laquelle il s’est posé pour la première fois sur le Caillou, cet avion et ses équipages contribuent également à des évacuations sanitaires, à la lutte contre le trafic de stupéfiants ainsi qu’à la recherche et au sauvetage en mer. Les Gardian peuvent en effet être équipés de matériel de sauvetage largable.

 

Afin de célébrer ces trente années de services dans le ciel du Pacifique, la flottille 25F de Tahiti et son détachement de Nouvelle-Calédonie ont organisé une cérémonie militaire le 26 juin 2014, sur le site de la base aérienne 186 - Paul Klein -  à La Tontouta. La prise d’armes s’est déroulée sous la présidence du général Luc de Revel, Commandant supérieur des Forces armées de la Nouvelle-Calédonie et en présence de tous les acteurs qui ont participé et participent encore aux missions de cet aéronef au-dessus de l’espace maritime calédonien.

Flotille 25F : 30 ans dans le Pacifique
Flotille 25F : 30 ans dans le Pacifique
Flotille 25F : 30 ans dans le Pacifique
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:35
Rafale photo Livefist

Rafale photo Livefist

 

16.07.2014 (Boursier.com)

 

L'Inde aurait entamé les négociations finales avec Dassault Aviation concernant le contrat d'acquisition de 126 'Rafale', pour moderniser son armée de l'air. Le pays "poursuit avec sérénité les négociations finales pour l'acquisition de 126 chasseurs français Rafale, dans un projet de 20 milliards de dollars", écrit le 'Times of India'. Des sources obtenues au ministère de la défense local par le quotidien laissent entendre qu'une nouvelle réunion est prévue cette semaine entre les autorités, Dassault Aviation et son partenaire Hindustan Aeronautics (HAL).

 

Les négociations, complexes, "auraient finalement atteint un point qui pourrait permettre de les finaliser sous trois mois", ajoute le journal, qui estime que plus de 50% du contrat final et des accords intergouvernementaux sont acquis. "Après ça, le politique entrera en jeu", a indiqué la source au 'Times of India', avec le processus d'approbation de la commission gouvernementale pour la sécurité, puis la signature effective.

 

Combats d'arrière-garde

 

Le projet actuel prévoit que les forces indiennes reçoivent leurs 18 premiers jets de combat, produits en France, sous 36 à 48 mois. Les 108 autres seraient fabriqués sur les sept années suivantes en Inde par HAL, dans le cadre d'un transfert de technologie par Dassault. Le quotidien croit savoir malgré tout que les rivaux écartés du processus continuent à chercher à torpiller l'accord. Le Royaume-Uni et l'Allemagne auraient par exemple récemment tenté de rappeler l'Eurofighter Typhoon au bon souvenir du gouvernement indien, tandis que les Etats-Unis prépareraient le terrain pour relancer le F/A18 Super Hornet ou le F-16 Super Viper avant la visite officielle du premier ministre indien à Washington en septembre. Le 'Times of India' croit lui savoir que "l'establishment" n'a aucune intention de revenir en arrière...

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 11:35
Le vice-ministre de la Défense sud-coréen se rendra en Birmanie, au Vietnam puis en Chine

Baek Seung-joo, Vice-ministre coréen de la Défense (à G) avec son homologue vietnamien, Nguyen Chi Vinh, le 15 novembre 2013

 

SEOUL, 17 juil. (Yonhap)

 

Le vice-ministre de la Défense Baek Seung-joo se rendra en Birmanie, au Vietnam puis en Chine, du 17 au 26 juillet, a fait savoir ce jeudi le ministère de la Défense.

 

Le vice-ministre sud-coréen s'envolera pour la Birmanie et rencontrera le commandant en chef des forces armées Min Aung Hlaing et son homologue birman Aung Thaw.

 

Le 21 juillet, au Vietnam, Baek rencontrera le ministre de la Défense Phùng Quang Thanh et son vice-ministre Nguyên Chi Vinh, pour tenir le troisième dialogue stratégique de défense de niveau vice-ministériel.

 

Baek se dirigera vers la Chine le 22 juillet pour rencontrer des hauts responsables du ministère de la Défense, parmi lesquels le ministre de la Défense Chang Wanquan et le chef d'Etat-major général adjoint de l'Armée populaire de libération Qi Jianguo, afin d’organiser le quatrième dialogue stratégique de défense.

 

A cette occasion, le vice-ministre de la défense sud-coréen espère développer la coopération et les relations d'amitié avec ces trois pays dans le domaine de la défense.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories