Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 17:55
Credits EMA

Credits EMA


07.01.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

Un avis n°16-582 portant sur le soutien multiservices de la base de défense de Creil a été publié le 5 janvier. Sur l'appel d'offres, voir mon post de mars 2015 ici.

Les prestations multiservices sont réalisées sur deux sites distincts distants de 11 km: un site principal implanté sur la base aérienne 110 de Creil, et une annexe située à Senlis. 2 800 militaires et civils des armées, du Secrétariat général pour l'administration et de la gendarmerie travaillent sur le site de Creil.

Le marché (d'une durée de 4 ans et qui va commencer le 1er mars) est séparé en deux lots techniques distincts:
- les prestations multiservices d'entretien et de nettoyage (lot no 1),
- ainsi que le transport du personnel et des colis (lot no 2).

Le lot 1 (collecte et le traitement des déchets, gestion de la déchetterie, entretien des espaces verts, dératisation, la désourisation et la désinsectisation, nettoyage de la voierie et des parkings, nettoyage des véhicules légers, nettoyage de l'hébergement, de l'hôtellerie et du secteur tertiaire, blanchissage) a été attribué à PRISME Propreté. La valeur du marché est estimée à 9 974 996 euros.
Prisme Propreté est un groupement d'intérêt économique en activité depuis novembre 2014.

Le lot 2 a été attribué aux Transports EVRARD S.A.S (Keolis). La valeur du marché est de 2 525 004 euros.

 

La restauration n'entre pas dans ces deux lots. En fait, l'actuel prestataire va poursuivre son activité jusqu'en août. Puis, l'Eda (Economat des armées), en vertu d'un accord-cadre signé en 2010 avec le ministère de la Défense, passera un nouveau marché.

Sur l'externalisation de la fonction restauration des armées, on lira une synthèse de l'IFRAP ici.

Repost 0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 16:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

06/07/2015 Armée de l'air

 

Du 26 au 28 juin 2015, s’est tenue la première édition du Smart Challenge, sur la base aérienne 110 de Creil. Pendant deux jours et demi, 20 candidats ont travaillé au dépassement de soi.

 

Vendredi 26 juin, base aérienne 110, cadre commercial, expert-comptable, directeur d’entreprise… Tous se sont retrouvés pour participer au Smart Challenge. Cet évènement demeure à leurs yeux plein de mystères, car peu d’informations ont fuité. Seule certitude : il s’agit de travailler l’aguerrissement physique et le leadership.

 

Après une première épreuve et une première nuit spartiate au fort de Montmorency, les candidats ont pu attaquer la journée du samedi, en treillis et grimés. Au programme : échelle de géant à gravir, asperge, ponts suspendus. Autant d’épreuves physiques qui suscitent le dépassement de soi, exécutées sous les encouragements des moniteurs commandos. Chaque atelier était encadré par des militaires, distillant leurs conseils.

 

« Ce Smart Challenge a pour objectif de renforcer l’aptitude au commandement en situation de crise et le dépassement de soi. », explique le colonel Cyril Carcy, commandant de la base aérienne 110. Les 20 candidats civils ont, suite à ces épreuves, été promus officiers de la réserve citoyenne et pourront, de fait, être appelés à promouvoir l’armée de l’air et la reconversion des militaires.

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 16:55
Salon du Bourget : les Epsilon de Cognac au cœur de la sureté aérienne

 

22/06/2015 Marie Broyer - Armée de l'air

 

Du 15 au 21 juin 2015, un détachement de six TB30 « Epsilon » stationnait exceptionnellement sur la base aérienne 110 de Creil. Il était chargé de la surveillance de l’espace aérien pendant le salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris – Le Bourget.

 

Chaque jour durant toute la durée du salon, de 8h à 18h30, les aéronefs Epsilon détachés sur la base aérienne (BA) 110 se sont déployés dans l’espace aérien du Bourget.  Il y a en permanence deux avions en vol, afin d’assurer au maximum la sécurité de l’évènement.

 

Ces Epsilon sont mis à disposition du centre national des opérations aériennes (CNOA) au sein d’une cellule chargée de la sureté aérienne. Habituellement dédiés à l’instruction des jeunes pilotes militaires sur la BA 709 de Cognac, les avions en détachement sur la BA 110 sont chargés de missions MASA (mesures actives de sureté aérienne). Pilotés par des instructeurs chasse de l’école des pilotes de l'armée de l'air, ils interviennent pour identifier des appareils ayant des comportements suspects : aéronefs non prévus sur les plans de vols ou non accrédités. Ils peuvent également être amenés à assister des avions civils en difficulté, perdus ou sans contact radio. Plus rarement, ils ont à intercepter des avions de particuliers qui ne sont pas au courant des restrictions mises en place pendant le salon. Ceux-ci sont alors « arraisonnés », c’est-à-dire amenés à atterrir sur les aérodromes voisins. 

Repost 0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 12:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

12/06/2015 Armée de l'air

 

Le 27 mai, le chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), le général Denis Mercier, a remis des décorations sur la base aérienne (BA) 110 de Creil. Étaient mis à l’honneur deux escadrons de transport et un escadron de soutien technique.

 

Le CEMAA a décoré de la Croix de la valeur militaire, avec étoile de bronze, les deux escadrons de transport 1/62 «Vercors» et 3/62 «Ventoux». Ces deux escadrons se sont démarqués dans le cadre de l’opération Serval, au Mali, s'engageant avec une grande réactivité dans la manœuvre logistique et des opérations d'évacuations sanitaires.  Ils ont entre autres brillé grâce au sauvetage de plusieurs dizaines de vies humaines, en rapatriant les blessés derrière les lignes ennemies.

 

Le général Mercier a remis une lettre de citation à l’escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) 2E/062 «Oise», lequel s’est également démarqué lors de l’opération Serval. L’escadron a répondu aux nombreuses sollicitations techniques et de maintenance, au sol comme en vol au sein des équipages des CN 235. Il a ainsi été déclaré, dans la lettre de citation : «Par leur grande disponibilité, leur capacité de résilience, leur aptitudes professionnelles et leurs excellentes connaissances techniques, [le personnel de l'ESTA] a maintenu l’aéronef CASA CN 235 à un très bon niveau de disponibilité.»

 

Les escadrons de transport vont progressivement être transférés vers la base aérienne 105 d’Evreux, en vue de la fermeture de la plateforme aéronautique de Creil.

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 16:55
Smart challenge : les inscriptions sont ouvertes !


 02/04/2015 Armée de l'Air

 

Venez vivre avec les militaires de la base aérienne (BA) 110 de Creil une aventure unique ! En forêt d’Halatte (60), sur la BA 110 (60) ou au Fort de Montmorency (95), la base aérienne offre à 20 candidats de l’Oise la possibilité d’intégrer une équipe pour relever quatre jours d’épreuves.

 

L’objectif du Smart challenge ? La maîtrise de soi, la cohésion, la discipline, le goût de l’effort, la résilience et l’aguerrissement.

Du vendredi 26 au lundi 29 juin 2015, l’équipe des candidats inscrits et sélectionnés sera prise en charge par des militaires. Une série d’épreuves d’aguerrissement physique et mental attend la vingtaine de participants. Placés en situation difficile, les candidats seront guidés dans la gestion de crise et le renforcement du leadership.

À chaque étape, ils seront encadrés par des militaires de la BA 110 qui assureront leur sécurité. Les aviateurs seront aussi là pour débriefer les épreuves, relever les défaillances et mettre en exergue les points forts.

Pour clôturer ces trois jours intenses et riches en émotion, les participants recevront leur insigne de la réserve citoyenne au cours d’une cérémonie officielle.

 

Pour plus d’informations, consultez la plaquette de l’événement.

 

Inscrivez-vous !

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:55
Les colis de Noël partent de Creil

 

12/12/2014 cellule communication BA 110 - Armée de l'air

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, 10 000 colis transitent par la BA 110 de Creil avant de rejoindre un théâtre d’opérations extérieures. Ces colis arriveront dans quelques jours au Mali, en Afghanistan ou encore en Guinée pour le plus grand bonheur de nombreux militaires français.

 

Des colis pour les fêtes

L’adjudant-chef David B. et son équipe de l’escadron de soutien de ravitaillement technique aéronautique (ESRTA) s’affairent. 10 000 colis adressés par les armées et l’association « Solidarité Défense » viennent d’arriver. Des piles remplies de chocolats, confitures et autres gourmandises attendent d’être triés par destination avant d’être conditionnés pour le transport aérien.

 

« On pense à vous »

« Un colis, c’est un message de soutien à chaque militaire loin de sa famille, confie l’adjudant-chef B. L’unité est un maillon de la chaîne de cohésion et de solidarité avec les militaires partis en opérations extérieures ». L’éloignement familial n’est jamais facile mais il est encore plus difficile en période de fêtes. Pour soutenir les militaires engagés à des milliers de kilomètres, des dessins d’enfants d’école primaire de toute la France sont toujours glissés dans les colis. Le militaire qui le souhaite pourra répondre à chaque enfant en utilisant les deux cartes postales glissées à l’intérieur. Cet échange amical est très apprécié et apporte beaucoup de réconfort.

 

Un soutien annuel avec les militaires déployés

«L’accompagnement du militaire parti en opérations extérieures et de sa famille ne se limite pas à cette période », précise le capitaine Frédérique F., des services gestion synthèse (SGS) de la BA 110. Toute l’année, la cellule condition du personnel des SGS soutient une centaine de familles de la base de défense de Creil dont l’un des membres se trouve en opération extérieure. Interlocuteur de proximité, cette cellule rassure et facilite notamment les démarches administratives. Elle maintient le lien entre les familles et l’institution en les conviant à chaque événement majeur organisé sur la base de défense : journée des familles, kermesse ou arbre de Noël.

Repost 0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:55
« Un trimestre, une base » se pose à Creil


21/11/2014 Armée de l'air

 

Du 17 au 19 novembre 2014, la base aérienne 110 de Creil a accueilli des peintres de l’air et de l’espace, à l’occasion de l’opération « Un trimestre, une base ».

 

Jean-Claude Marchal, participant à cet événement témoigne : « Nous sommes des ambassadeurs de l’armée de l’air. La peinture est le support des commentaires que je donne au public. » Lancée en janvier 2009, cet événement propose de rendre les bases aériennes plus accessibles aux artistes officiels de l’armée de l’air. Coup de pinceau, prise de clichés, les peintres de l’air portent un regard unique sur l’aéronautique. Mme Roche-Gardies, peintre de l’air et de l’espace, depuis 2011, raconte : « Lorsque je suis sur une base aérienne, je prends énormément de clichés pour composer mes tableaux. Ici, je n’ai pas le temps de finir les détails. Les photos me sont alors utiles : je porte l’insigne de l’avion, son numéro… J’exploite souvent cette mémoire photographique pour réaliser plus tard une œuvre. »

 

En France, le titre de peintre de l'air est accordé par le ministre de la Défense à des artistes consacrant une partie de leur talent à l'aéronautique et à l'espace. Il peut être attribué non seulement à des peintres, mais aussi à des illustrateurs, des graveurs et des sculpteurs.

 

« Un trimestre, une base » se pose à Creil

Pour en savoir plus sur les peintres de l’air, consultez le diaporama « Peintres de notre ère »

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 17:55
Flotte Casa CN-235 à Creil

Flotte Casa CN-235 à Creil

 

28/10/2014 Armée de l'air

 

Le général Serge Soulet, commandant les forces aériennes (CFA) s’est rendu sur la base aérienne (BA) 110 de Creil, jeudi 23 octobre 2014, après l’annonce par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de la fermeture de la plateforme aéronautique en 2016.

 

Le commandeur a notamment rencontré les aviateurs de la flotte Casa CN235, des escadrons de transport (ET) 1/62 « Vercors » et 3/62 « Ventoux », unités impactées par les restructurations, pour leur en expliquer les implications.

 

Les ET 1/62 « Vercors » et 3/62 « Ventoux » seront transférés vers la base aérienne d’Évreux en 2016. Un échelon précurseur d’une vingtaine d’aviateurs sera également constitué en 2015 pour préparer l’accueil des Casa CN235, de leurs équipages et de leurs mécaniciens.

 

La montée en puissance de l’A400M Atlas, accompagnée du retrait progressif des C160 Transall, permet de moderniser la flotte de cargos tactiques et de simplifier le réseau de bases « transport ». Ce dernier sera réarticulé autour de deux pôles : un pôle A400M sur la BA 123 d’Orléans-Bricy et un pôle cargo léger et moyen sur la BA 105 d’Évreux. Les visites aux ET 3/60 « Estérel » et escadron de transit et d'accueil aérien (ETAA) ainsi que plusieurs tables rondes sur le thème des restructurations ont également ponctué cette journée.

 

Retrouvez un focus sur les restructurations dans le prochain numéro d'Air actualités, à paraître en novembre.

Le commandant des forces aériennes rencontre les aviateurs de CreilLe commandant des forces aériennes rencontre les aviateurs de Creil
Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories