Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 08:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

22/12/2015 Armée de l'air

 

Du lundi 14 décembre au vendredi 18 décembre 2015, la base aérienne 126 de Solenzara a accueilli l’exercice Manoir 2015.

 

Cet entrainement réunissait des légionnaires du 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP), des membres du commando parachutiste de l’air n°20 (CPA 20), ainsi que des équipages de l’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara».

 

Pendant une semaine, l’ensemble des participants a pu s’exercer, de jour comme de nuit, à un ensemble de procédures tactiques : aérocordage en corde lisse et rappel, saut en parachute, tir tactique, largage de petit colis avec un marquage au sol…

 

Les commandos de l’armée de terre et de l’armée de l’air ont pu s’entraîner au-dessus de zones montagneuses particulièrement techniques grâce aux hélicoptères Puma et Super Puma de l’escadron corse. Légionnaires et CPA ont ainsi pu entretenir leurs savoir-faire communs.

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 17:50
La Royal Air Force s’entraîne en Corse

 

19/11/2015 Armée de l'air

 

Du lundi 2 au jeudi 12 novembre 2015, la base aérienne 126 de Solenzara a accueilli un détachement du 208 SQN de la Royal Air Force.

 

Cinq avions d’entraînement Hawk T1, 21 militaires pilotes, agents d’opérations et 16 mécaniciens civils se sont déplacés sur la base corse. L’objectif était de former les équipages aux vols à l’étranger et d'initier les élèves britanniques au combat aérien à vue.

 

L’escadron du 208 SQN forme les futurs pilotes de chasse britanniques de la Royal Air Force et de la marine britannique.

La Royal Air Force s’entraîne en Corse
Repost 0
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 16:55
photo EMA / Armée de l'Air

photo EMA / Armée de l'Air

 

06/10/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 2 octobre 2015, en Haute-Corse, la rivière Le Golo est sortie de son lit suite à de très fortes pluies. Faisant face à une situation météorologique dégradée et pour répondre aux nombreuses demandes de secours, le Service départemental d’incendie et de secours de Haute-Corse (SDIS 2B) a fait appel à un hélicoptère Super Puma de l’escadron d’hélicoptères 01.044 Solenzara de la base aérienne 126 de la zone de défense et de sécurité Sud.

 

En fin de matinée, le Super Puma a décollé en direction de Vescovato au Sud de l’aéroport de Bastia. Les sauveteurs-plongeurs de l’armée de l’Air ont été hélitreuillés pour porter secours à un automobiliste dont la voiture avait été emportée par les eaux. Il avait réussi à s’en extirper et luttait contre le courant, accroché à un roncier. Une fois à bord de l’hélicoptère, la victime a immédiatement été prise en charge par un médecin et une infirmière du service de santé des armées.

L’hélicoptère a ensuite été mobilisé pour porter secours à un ouvrier agricole qui, face à la montée des eaux, s’était réfugié sur le toit d’un abri. Puis, le Super Puma a porté assistance à une mère et son enfant dont la maison était entourée par les eaux. Enfin, une dernière victime, un enfant de 4 ans, a été secourue par l’équipage.

Lors de situations de crise, comme ici face à des intempéries de grande ampleur, les forces armées se mobilisent en urgence si la situation le nécessite, à la demande du SDIS notamment. Leurs moyens participent ainsi aux missions de service public au profit direct des populations.

Repost 0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 16:55
Bilan de l’opération Héphaïstos

 

18/09/2015 source CDAOA – Armée de l’Air

 

Du 27 juin au 15 septembre 2015, l’armée de l’air a participé à la mission interministérielle et interarmées Héphaïstos.

 

Durant la période estivale, le ministère de la Défense met des moyens militaires à la disposition du ministère de l’Intérieur, pour la prévention et la lutte contre les feux de forêts, en région méditerranéenne et en Corse. La forte chaleur durant ces trois mois et les caractéristiques de la végétation en font une zone extrêmement aride où les risques d’incendies sont élevés. Ces risques sont généralement dus à des actes malveillants ou à la négligence des vacanciers. Pour la huitième année consécutive, le centre national des opérations aériennes (CNOA) et le centre de coordination des secours (CCS) ont collaboré avec la cellule des opérations aériennes de la sécurité civile (COASC), basée à Valabre (Bouches-du-Rhône).

 

Suite de l’article

Repost 0
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 16:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

16/09/2015 Sources : Commandement des forces aériennes

 

Du 31 août au 18 septembre 2015, quinze Rafale de l’escadron de chasse 1/7 «Provence», du régiment de chasse 2/30 «Normandie-Niemen» et de l'escadron de chasse 1/91 «Gascogne» sont déployés sur la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara pour une campagne de tir air-air. Objectif : qualifier ou maintenir les qualifications les forces aériennes au tir canon sur cible aérienne.

 

Au total, neuf Rafale monoplaces et six biplaces garnissent le parking avions de la base corse pour entraîner une soixantaine de pilotes et de navigateurs. À leurs côtés, plus d’une centaine de mécaniciens assurent la mise en œuvre des aéronefs. Durant trois semaines, les pilotes enchaînent les sorties au large des côtes pour s’exercer au tir canon air-air qui consiste à viser une cible aérienne tractée par les trois Alphajet de l’escadron d’entraînement 2/2 «Côte d’Or».

 

À une semaine de la fin de la campagne, les compteurs affichent douze qualifiés et autant de renouvellement de qualification.

 

Outre ces objectifs air-air, les chasseurs profitent également de cette campagne pour s’entraîner au tir de leurres IR (infrarouge) et, depuis mardi 15 septembre, au tir canon air-sol sur le champ de tir de Diane. Cela permet de requalifier et de qualifier en priorité les équipages amenés à être prochainement déployés en opérations extérieures.

 

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 11:55
Meeting de l’air sur l’île de Beauté

 

19/05/2015 Armée de l'air

 

La base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara accueillera un meeting national de l’air les 30 et 31 mai 2015.

 

Sur le thème de « l’armée de l’air à la pointe de la technologie », le plateau aérien rassemblera les principaux appareils de dernière génération en service dans l’armée de l’air française et dans les armées de l’air étrangères, les patrouilles acrobatiques dont la patrouille de France ainsi que divers avions de collection. Les amoureux de l’aéronautique sont attendus nombreux pour participer à cette grande fête de l’aéronautique et découvrir la base aérienne 126 « Capitaine Preziosi ».

 

« Deuxième édition du genre sur l’île de Beauté, l’ampleur de ce meeting aérien national sera sans commune mesure avec les manifestations traditionnelles », assure le colonel Stéphane Groen, commandant la base aérienne corse.

 

Organisées par la fondation des œuvres sociales de l’air (FOSA) et soutenues par l’armée de l’air, ces manifestations aériennes rassemblent de nombreux passionnés d’aviation, civils et militaires. Les bénéfices réalisés sont destinés à financer les œuvres sociales de la fondation au profit des membres de la communauté aéronautique victimes d’un « accident de la vie ».

 

Plus d'informations sur www.meetingdelair.fosa.fr

Repost 0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

18/03/2015 Armée de l'air

 

Mardi 10 mars 2015 un exercice « crash d’aéronef » a été réalisé sur le site de la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara. Cette simulation se déroulait dans le cadre de la préparation du meeting de l’air qui aura lieu les 30 et 31 mai 2015. Récit de cet entraînement.

 

À 13 heures 30, un Super Puma de l’armée de l’air s’annonce en difficulté à l’approche de l’aérodrome de Ventiseri-Solenzara. Une panne moteur avec désynchronisation voilure l’oblige à réaliser « un posé dur » sur une des bretelles de la base aérienne.

 

La tour de contrôle met alors immédiatement en alerte les secours de la base corse, qui interviennent rapidement sur les lieux. A leur arrivée, ils découvrent qu’en s’écrasant, l’appareil a blessé plusieurs personnes.

 

Le plan de secours spécialisé d’aérodrome (PSSA) de la base est immédiatement mis en œuvre. L’activation du plan ORSEC-NOVI est également demandée par le commandant de la base aérienne au préfet de Haute-Corse.

 

Alors que les secours de la base aérienne sont à l’œuvre, des renforts du service départemental d’incendie et de secours arrivent sur place. La direction des opérations de secours est alors prise par le sous-préfet de l’arrondissement de Corte. Un poste de commandement opérationnel en relation avec le centre opérationnel départemental de la préfecture de Haute-Corse est activé.

 

Au bilan, plus de 25 véhicules de secours sont déployés avec leurs équipages. Un poste médical avancé, ainsi qu’une cellule psychologique, sont installés dans un hangar de la base. Au total, 30 victimes sont prises en charge.

 

Cet exercice interministériel majeur a permis de mettre en œuvre le PSSA de la base 126 et d’impliquer de nombreux moyens de secours de Haute-Corse. L’entraînement a validé une étape supplémentaire de la préparation du meeting de l’air de Ventiseri-Solenzara.

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 08:55
Nouvelle opération de sauvetage en Corse

 

10/03/2015 Armée de l'air

 

Mercredi 4 mars, le Super Puma de l’escadron d’hélicoptères (EH) 1/44 « Solenzara » a décollé de la base aérienne 126 de Ventiri-Solenzara pour porter secours à un équipage d’ULM en difficulté.

 

Dans l’après-midi, suite à un feu moteur, le pilote d’un ULM (ultra-léger motorisé), en transit maritime vers le continent, passe un message de détresse. Au large de Saint-Florent, il tente de rejoindre l’aéroport de Bastia mais disparaît des écrans radar et n’émet plus de message radio.

 

Après des heures de recherche infructueuses menées conjointement par la gendarmerie, l’armée de terre et le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS), la nuit commence à tomber. C’est alors que le Super Puma de l’EH « Solenzara », apte à remplir des missions de sauvetage maritime (SAMAR) de nuit, est sollicité. Finalement, l’hélicoptère est envoyé vers une plage que le pilote d’ULM naufragé a rejoint à la nage. Le rescapé est évacué par le Super Puma vers Saint-Florent afin d’être pris en charge par le SAMU.

 

Ce sauvetage réussi est un bel exemple de coordination interministérielle dans une opération de secours !

Repost 0
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 17:55
photo Armée de l"Air

photo Armée de l"Air

 

27/02/2015 Armée de l'air

 

Vendredi 27 février 2015, l’escadron d’hélicoptères (EH) 1/44 « Solenzara » a assuré une nouvelle mission de sauvetage en mer.

 

Dans la matinée, la base aérienne (BA) 126 de Ventiseri-Solenzara a reçu un message d’alerte. Une femme voyageant à bord d’un paquebot situé au large de Propriano (Corse) doit être évacuée.

 

Le Super Puma, alors en mission d’entraînement, est immédiatement rappelé et se dirige vers la zone d’intervention, moins de 45 minutes après avoir recueilli les premiers éléments.

 

La passagère, en détresse respiratoire, est conditionnée par les sauveteurs plongeurs et l’équipe médicale de la BA 126, afin d’être hélitreuillée par civière, puis déposée aux urgences de l’hôpital d’Ajaccio. Cette mission démontre encore une fois la capacité rapide d’intervention de l’EH 1/44 « Solenzara » !

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 08:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

26/02/2015 Armée de l'air

 

La nuit du 19 février 2015, l’escadron d’hélicoptères (EH) 1/44 « Solenzara » a, encore une fois, démontré sa réactivité et sa capacité rapide d’intervention.

 

19 heures, l’alerte du personnel de l’EH 1/44 se déclenche : l’escadron doit procéder à l’évacuation sanitaire d’un militaire en exercice sur la base aérienne 126. Le Super Puma décolle avec, à son bord, l’équipe du centre médical des armées de Ventiseri-Solenzara.

 

A peine le patient déposé à l’hôpital de Bastia, l’équipage reçoit un appel du sous centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Corse d’Ajaccio. Des fusées de détresse ont été observées en mer. Le Super Puma, apte à remplir des missions de sauvetage maritime (SAMAR) de nuit, est directement envoyé pour survoler la zone définie. Après plus de deux heures de vol, aucune épave, ni aucun naufragé n’est découvert. La mission est remplie car la zone de recherche a été entièrement couverte.

 

Vers minuit, le Super Puma rejoint la base aérienne 126, après une nuit bien remplie et le sentiment du devoir accompli.

photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 08:55
L’île de Beauté forme les futurs plongeurs

 

10/02/2015 Armée de l'air

 

L’armée de l’air forme chaque année de nouveaux plongeurs sauveteurs, appelés les « ploufs ». Du 13 janvier au 13 février 2015, une vingtaine de jeunes stagiaires ont alterné cours théoriques et cours pratiques sur la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara.

 

Le cursus de formation des plongeurs sauveteurs se décline en plusieurs étapes qu’il faut impérativement réussir. La première, d’une durée de 5 semaines, est réalisée au sein de la marine nationale à Saint-Mandrier, où les apprentis plongeurs doivent acquérir les techniques de base de la plongée. Ensuite, si les stagiaires n’en sont pas déjà titulaires, ils doivent obtenir les qualifications spécifiques aux premiers secours en équipe premier et second degrés (PSE 1 et 2). Enfin, c’est sur la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara, à l’escadrille d’instruction des sauveteurs plongeurs héliportés (EISPH) de l’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara» qu’ils vont s’imprégner des techniques du sauvetage héliporté, pendant 5 semaines.

 

Sous l’eau, en surface, dans les airs, en montagne… le programme est varié, intensif et progressif. Les instructeurs, des sauveteurs plongeurs aguerris, encadrent, dispensent les cours et évaluent bien sûr leurs élèves. Ils en profitent également pour leur transmettre de nombreuses astuces acquises au cours de leurs carrières.

 

Basée en Corse, l’EISPH bénéficie d’un environnement de travail idéal, avec à proximité la mer, mais aussi la montagne. A l’issue de cette phase de formation, les stagiaires de l’armée de l’air poursuivront leur apprentissage au sein de leur unité d’affectation : soit à Cazaux, soit à Ventiseri-Solenzara, sous la forme d’un parrainage.

 

L’île de Beauté forme les futurs plongeurs
Repost 0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 18:55
Séance de parachutisme depuis un hélicoptère Super Puma

Séance de parachutisme depuis un hélicoptère Super Puma

 

05/02/2015 SGC Dupont - Base aérienne 126 de Solenzara - Armée de l'air

 

Des aviateurs de l’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara» et des légionnaires du 2e régiment étranger parachutiste (2e REP) de Calvi se sont entraînés conjointement, les 26 et 27 janvier 2015, suivant un programme très varié.

 

Tout commence par une séance de saut en parachute. Plus d’une trentaine de légionnaires équipés de leur «gaine» (sac contenant les équipements de combat), sautent en ouverture retardée sur le terrain accolé à leur régiment. Puis c’est au tour d’un groupe de commandos parachutistes (GCP) d’embarquer dans le Super Puma de l’armée de l’air pour être déposé «dans la verte», selon leur jargon. Cette dépose se fait à l’aide d’une corde lisse, d’une vingtaine de mètres par laquelle les commandos, équipés de leur sac à dos et de leur armement, débarquent de l’hélicoptère.

 

Le rotor n’a pas le temps de refroidir, l’équipage enchaîne ensuite un sling. Cette manoeuvre consiste à transporter du matériel relié à l'appareil par une élingue. C’est un véhicule P4 qui fait office de charge. Une équipe de légionnaires au sol, dirigée par un membre de l’équipage, accroche la P4 sous le Super Puma. Une seconde équipe accompagne le mécanicien-navigant qui dirige la manoeuvre depuis la soute. Cette première journée se conclut par la récupération des commandos.

 

L’exercice du lendemain est le largage de «petits colis» préparés par les légionnaires parachutistes et largués à faible altitude sur une cible matérialisée par un marquage au sol. C’est alors au tour de trois «sticks» (groupes) de commandos de revêtir leurs combinaisons néoprène noires, de se grimer le visage et d’affuter leurs palmes.

 

Après un dropping (saut depuis l’hélicoptère) en mer, les commandos doivent nager avec leur matériel de combat maintenu au sec dans un sac étanche. Il leur faut ensuite parcourir à la nage près de 800 mètres pour atteindre l'objectif, la plage.

 

Parachutisme, corde lisse, sling, dropping, largages de colis: l’entraînement à ces activités profite aussi bien aux légionnaires du 2e REP qu’aux aviateurs de l’escadron 1/44 de Solenzara. Ces entraînements conjoints entre aviateurs et légionnaires sont organisés 4 à 5 fois par an, alternativement sur la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara et au 2e REP de Calvi.

 

Corse: entraînement conjoint entre aviateurs et légionnairesCorse: entraînement conjoint entre aviateurs et légionnaires
Corse: entraînement conjoint entre aviateurs et légionnairesCorse: entraînement conjoint entre aviateurs et légionnaires
Repost 0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:55
Hélicoptères Caracal lors d'un entraînement interarmées de recherche et de sauvetage au combat

Hélicoptères Caracal lors d'un entraînement interarmées de recherche et de sauvetage au combat

 

29/09/2014 Armée de l'air

 

Depuis le 22 septembre 2014, la base aérienne (BA) 126 de Ventiseri-Solenzara voit ses activités opérationnelles s’intensifier. Mirage 2000-5, Alphajet, Fennec et Caracal se succéderont au fil des semaines pour effectuer des campagnes de tir air-air et air-sol sur la base aérienne corse.

 

La BA 126 accueille jusqu’au 3 octobre 2014, les Mirage 2000-5 de l’escadron de chasse 1/2 « Cigognes » de la base aérienne 116 de Luxeuil qui effectueront des tirs air-air sur des cibles tractées au-dessus de la mer par les Alphajet de l’escadron d’entraînement 2/2 « Côte d’Or » implanté sur la base aérienne 120 de Cazaux.

 

Du 6 au 17 octobre 2014, ce sont les Fennec de l’escadron d’hélicoptères 3/67 « Parisis » de la base aérienne 107 de Villacoublay et ceux de l’escadron d’hélicoptères 5/67 « Alpilles » stationné sur la base aérienne 115 d’Orange qui opéreront sur l’Île de Beauté. Les tireurs d’élites s’exerceront spécifiquement sur la mesure active de sûreté aérienne (MASA). Ce savoir-faire est essentiel pour la protection de l’espace aérien national contre des menaces aériennes évoluant à basse vitesse.

 

Dans le même temps s’effectuera la campagne de parachutage par haute altitude, activité menée conjointement par l’armée de l’air et l’armée de terre, suivie immédiatement de la mise en place d’hélicoptères Caracal pour des entraînements interarmées de recherche et de sauvetage au combat.

 

Les Fennec en exercice sur la BA 126

Les Fennec en exercice sur la BA 126

Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:55
L’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara» fête ses 50 ans

 

25/09/2014 Sources : Base aérienne 126 de Solenzara

 

La base aérienne 126 «Capitaine Préziosi» de Ventiseri-Solenzara a célébré, jeudi 18 septembre 2014, les 50 ans de l’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara».

 

Une cérémonie militaire s’est déroulée sous la présidence du général Hervé Bertrand, commandant la brigade aérienne d’appui et de projection (BAAP). Elle a été suivie de présentations dynamiques et statiques des moyens interarmées et interministériels du sauvetage stationnés sur l’île de Beauté.

 

Il y a 50 ans naissait le «Solenzara»

 

La genèse de l’unité remonte à 1962, avec la traversée du continent vers la Corse de deux Sikorsky H34 (une première pour un hélicoptère monomoteur). Créé deux ans plus tard, l’escadron fait cohabiter durant les 25 premières années de son existence, des hélicoptères (H34, Alouette III et SA330 Puma) et des avions (MD 312, Nord 2501 Noratlas, Nord 262 Frégate et Fouga Magister). À partir de 1988, elle se sépare de ses avions et n’utilise plus que des hélicoptères (SA330 Puma, puis AS332 Super Puma et AS532 Cougar).

 

Un palmarès étoffé

 

«Plus petite et plus jeune unité d’hélicoptères de l’armée de l’air, le 1/44 n’en possède pas moins un palmarès très étoffé en missions de service public», a précisé le général Bertrand dans l’ordre du jour de la cérémonie. Et d’ajouter, «elle a effectué plus de 800 interventions de secours, sauvé plus de 1000 personnes et réalisé un total de 55 000 heures de vol».

 

Cette journée de célébrations a également permis de mettre à l’honneur les hommes et les femmes qui œuvrent quotidiennement au profit de la sécurité-protection à l’échelle régionale: Samu, Sécurité civile, service départemental d’incendie et de secours (SDIS), gendarmerie nationale, société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

 

D’autres partenaires de marque de l’escadron étaient aussi présents: des représentants du 2e régiment étranger de parachutistes, de la Marine Nationale, de l’unité d’instruction et d'intervention de la Sécurité civile n°7 (UIISC7) et d’EDF.

L’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara» fête ses 50 ans
L’escadron d’hélicoptères 1/44 «Solenzara» fête ses 50 ans
Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:55
Le Super Puma tire sa révérence sur la BA 126

Le Super Puma tire sa révérence sur la BA 126

 

15/07/2014 Armée de l'air

 

Sur la base aérienne 126 «Capitaine Preziosi» de Solenzara, le Super Puma de l’escadron d’hélicoptères (EH) 1/44, tire sa révérence après de nombreux et loyaux services. Il a effectué son dernier vol, le 10 juillet 2014.

 

«C’est donc avec une immense fierté qu’aujourd’hui Upoa, nous te disons mauruuru et nana, merci et au revoir » déclare le commandant Maud Grolier, commandant en second de l’EH 1/44. Baptisé «Upoa» du nom d’un oiseau marin polynésien, il est affecté en 1983 sur les îles Tuamotu de la Polynésie Française où il effectue un grand nombre d’interventions. Il participe à l’acheminement de vivres et à des missions de recherche et de sauvetage.

 

Le Super Puma rejoint la Corse en décembre 2010 où il poursuit et achève son histoire avec près de 6 650 heures de vol à son actif.

 

Pour en savoir plus sur l’escadron d’hélicoptère (EH) 1/44

 

Le Super Puma décoré

Le Super Puma décoré

L'escadron d’hélicoptères (EH) 01/44 et le Super Puma "Upoa" sur la base aérienne 126 Solenzara

L'escadron d’hélicoptères (EH) 01/44 et le Super Puma "Upoa" sur la base aérienne 126 Solenzara

Repost 0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 11:55
Campagne de tir air/air à Solenzara

 

27/05/2014 Armée de l'air

 

Du 12 au 23 mai 2014, la base aérienne 126 de Solenzara a accueilli l’escadron de chasse 2/5 «Île-de-France» pour une campagne de tir.

 

Trois Mirage 2000B et neuf Mirage 2000C ont été déployés pour entraîner les 25 pilotes participants à la campagne de tir. À leurs côtés, une centaine de mécaniciens étaient présents pour assurer la mise en œuvre des aéronefs. Durant une dizaine de jours, les pilotes ont pu renouveler leur qualification et pour les plus jeunes, l’acquérir. Les aviateurs se sont exercés au tir canon air/air qui consiste à viser une cible aérienne tractée ainsi qu’au tir air/sol (canon et bombes) sur le champ de tir de Diane.

Cette campagne a également permis aux jeunes pilotes de poursuivre leur transformation sur Mirage 2000.

 

Le séjour sur la base aérienne de Corse s’est achevé sur un bilan extrêmement positif puisque tous les pilotes sont repartis avec leur qualification air/air.

Campagne de tir air/air à SolenzaraCampagne de tir air/air à Solenzara
Repost 1
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 20:50
Les commandos s’entraînent au tir

Les commandos s’entraînent au tir

 

30/04/2014 Armée de l'air

 

Du 10 au 18 avril 2014, la base aérienne 126 de Solenzara a accueilli une trentaine de militaires de la Royal Netherlands Air Force dans le cadre d’une préparation avant projection au Mali. Des instructions théoriques, pratiques et des mises en situation ont rythmé cette préparation opérationnelle, organisée et encadrée par des fusiliers commandos de l’escadron de protection 84/301.

 

Outre une présentation d’engins explosifs improvisés effectuée par le groupement d’intervention NEDEX de Salon-de-Provence, les fusiliers commandos néerlandais ont suivi des séances d’instruction spécifiques de tir au combat. Une activité rappel et des sessions d'escalade ont été organisées. Cet exercice s’est poursuivi avec une marche en montagne pour finir par un bivouac. D’autres activités ont été menées sur le champ de tir de Diane ainsi que sur le camp d’entraînement de Frasselli, à proximité de Bonifacio. Pour clôturer la période de manœuvre, les stagiaires ont testé leur aguerrissement sur le parcours commando nautique de la base aérienne 126. Fruit d’une initiative du groupe aérien européen, cet exercice a témoigné du savoir-faire des aviateurs de Solenzara dans l’organisation et le soutien à l’entraînement. Après cette préparation, les militaires néerlandais doivent rejoindre les rangs de la mission européenne EUTM Mali.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories