Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 12:55
L’Hexagone Balard, la Défense du XXIe siècle

 

Olivier Berger - La Voix du nord

 

Les états-majors et les principales directions du ministère de la Défense ont progressivement migré depuis un an à l’Hexagone Balard, le Pentagone à la française. Ce colossal édifice du sud parisien, qui regroupe plus de 9 000 personnels, a été conçu pour piloter les armées françaises à l’horizon 2040.

 

Depuis le périphérique ou le ciel, le nouveau ministère de la Défense fait penser au bombardier stratégique américain B2 Spirit de Northrop avec ses plaques sombres, mates et ses angles improbables qui garantissent sa furtivité. Un paradoxe pour un projet hors-norme, au sud du XVe arrondissement, de 13,5 hectares, 128 000 m2 de bureaux, 89 façades et 5 600 m2 de panneaux photovoltaïques qui en font le bâtiment le plus écologique de Paris. Une gageure pour le cabinet d’architectes parisien ANMA (Agence Nicolas Michelin & associés).

Passé la porte monumentale du boulevard du Général-Martial-Valin et l’inévitable sas de sécurité, on se retrouve dans une discrète fourmilière de 9 300 personnes, regroupant l’état-major, ceux des trois armées (terre, air, marine nationale pour les étourdis), des directions imposantes comme le secrétariat général pour l’administration (SGA) et la direction générale de l’armement (DGA).

Suite de l'article

Repost 0
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 10:55
L’héliport de Paris dans le viseur du ministère de la Défense

Le ministère de la Défense vient de saisir la Direction générale de l’aviation civile s’inquiétant de problèmes de sécurité lis notamment à sa proximité avec le nouveau siège du ministère, installé à Balard. - photo Ministère de la Défense

 

10 Sept. 2015 Julien Duffé – LeParisien.fr

 

Gros nuages noirs au-dessus de l’héliport de Paris installé porte de Versailles (XVe), en limite d’Issy (Hauts-de-Seine). Le ministère de la Défense a reconnu ce jeudi avoir saisi la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) pour exprimer sa préoccupation quant à des problèmes de sécurité.

 

Suite de l’article

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 17:56
Jean-Paul Bodin (troisième en partant de la gauche) devant l'entrée du futur site en compagnie de députés. Photo E.Rabot ECPAD

Jean-Paul Bodin (troisième en partant de la gauche) devant l'entrée du futur site en compagnie de députés. Photo E.Rabot ECPAD

 

01/04/2015 Linda Verhaeghe  - DICoD

 

Une dizaine de députés, membres de la Commission de la Défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, a visité, mercredi 1er avril 2015, le futur site du ministère de la Défense, à Balard, (Paris 15e). Objectif : constater l’avancement des travaux et la qualité des infrastructures.

 

Mercredi 1er avril, une dizaine de députés, guidée par Jean-Paul Bodin, secrétaire général pour l’administration (SGA), a visité le chantier du futur site du ministère de la Défense. L’occasion pour eux d’en découvrir des lieux symboliques, tels que le futur centre de planification et de conduite des opérations (CPCO).

 

Selon Nathalie Nieson, député de la 4e circonscription de la Drôme, les nouveaux bâtiments, dont elle a qualifié la conception de « technique » et de  « moderne », va « permettre à nos forces de travailler de manière plus efficace ». François de Rugy, député de la 1ère circonscription de la Loire-Atlantique, ajoute : « C’est un chantier titanesque […] sur le point d’aboutir ». Et de saluer tout particulièrement la « dimension écologique » des infrastructures, du fait notamment de la présence de panneaux solaires et de systèmes d’économie d’énergie. Pour les députés, comme pour les sénateurs avant eux, cette visite a également été l’occasion de constater les conditions optimales de travail et de vie dont bénéficiera le personnel civil et militaire qui armera à terme ce nouveau cœur opérationnel du ministère de la Défense.

 

Lors de leur visite du 1er avril, les députés ont pu constater l'avancement des travaux. Photo E.Rabot ECPAD

Lors de leur visite du 1er avril, les députés ont pu constater l'avancement des travaux. Photo E.Rabot ECPAD

L’Hexagone Balard constitue « une très belle réussite » pour le ministère de la Défense, tant d’un point de vue architectural qu’organisationnel. Il représente également une opportunité de « renouveau de ce quartier jusqu’alors laissé pour compte, pour les riverains et pour les commerçants du 15e arrondissement », souligne Jean-François Lamour, ancien ministre, député de la circonscription du 15earrondissement.

 

En février dernier, une délégation d’une quinzaine de sénateurs de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées du Sénat s’était déjà rendue sur place pour constater l’état d’avancement des travaux, désormais en phase d’achèvement. Les premiers emménagements à Balard viennent d’ailleurs tout juste de commencer. Ils se poursuivront tout au long de l’année 2015, jusqu’à l’installation définitive des 9 300 civils et militaires qui rejoindront le nouveau site.

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 17:55
Le ministère de la Défense emménage bientôt Balard - Pole Air Grand Balard


25 mars 2015 Armée de l'Air

 

Dans le plan stratégique de l’armée de l’air Unis pour « Faire Face », le projet Pole Air Grand Balard prend forme. Il accueillera bientôt les services et les États-majors du ministère de la Défense. Prés de 10 000 personnes travailleront ensemble sur un même site. Interview du colonel Baronnet, chef de projet.

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 08:55
Premiers pas à Balard…

 

19/03/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le général de Villiers a réuni pour la première fois ses principaux adjoints à Balard, jeudi 19 mars 2015, leur donnant ainsi un avant-goût de ce qui sera bientôt leur quotidien.

 

Précédant de quelques semaines la bascule de l’EMA dans ses nouveaux locaux, cette réunion a permis de faire le point sur ce déménagement qui sera un des événements marquants de l’année 2015.

 

Le CEMA s’est fait présenter l’état d’avancement des travaux ainsi qui les mesures qui doivent lui garantir la continuité de la conduite des opérations.

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 12:55
Balardgone, un nouveau siège pour le ministère français de la Défense

 

26.02.2015 fr.sputniknews.com

 

Le 28 février, les militaires français prendront possession des premiers bâtiments de leur nouveau ministère.

 

La France dépensera 4,3 milliards d'euros sur les nouveaux bâtiments de son ministère de la Défense, rapportent jeudi les médias français.

Le 28 février, les militaires prendront possession des premiers bâtiments du nouveau ministère de la Défense situé porte Balard dans le XVe arrondissement de Paris et déjà surnommé "Balardgone", ou "Pentagone à la française".

Selon la chaîne de télévision BFMTV, les premiers fonctionnaires du ministère devraient y arriver en mai prochain et les derniers au début de l'année 2017. L'opération coûtera 4,3 milliards d'euros au budget français, ce qui comprend un loyer annuel de 154 millions d'euros qui devra être payé jusqu’en 2041.

Le ministère de la Défense compte financer une partie de ce loyer grâce à la vente de 17 bâtiments et sites parisiens qui seront progressivement libérés par les militaires. La Défense espère obtenir au moins 600 millions d'euros de ces ventes, dont 230 millions déjà en 2015.

Le "Pentagone version française" est destiné à regrouper l'ensemble de la chaîne de commandement des armées ainsi que les services centraux de la Défense, explique la chaîne.

Le nouveau site devra accueillir au total 9.300 militaires et civils actuellement dispersés dans les 17 implantations parisiennes. Pourtant, le ministre de la Défense et son cabinet resteront dans l'Hôtel de Brienne, dans le VIIe arrondissement de la capitale.

Les frais de déménagement sont quant à eux estimés à 10 millions d'euros.

Repost 0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 11:55
Les Sénateurs en visite à Balard

 

06/02/2015 Ministère de la Défense

 

Visite d'une quinzaine de sénateurs sur le futur site du ministère de la Défense.

 

Une délégation de la Commission des affaires étrangères  de la défense et des forces armées  du Sénat  a effectué jeudi une visite du futur site du ministère de la Défense, accueillie par Jean-Paul Bodin, secrétaire général pour l’administration du ministère et responsable du projet. La délégation d’une quinzaine de sénateurs, venue voir l’état d’avancement du chantier qui arrive à sa finalisation, était dirigée par M.  Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission. Après une présentation générale du projet par le secrétaire général, le délégué au regroupement des états-majors directions et services et le représentant du groupement OPALE, les sénateurs ont parcouru différents espaces  de la parcelle Ouest et de la parcelle Est, et ont pu participer à une réunion  d’échange et d’information avec les membres du ministère de la défense et du cabinet du ministre.

Les Sénateurs en visite à Balard
Repost 0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 16:55
Jean-Paul Bodin : « Balard, une organisation modernisée et des conditions de travail améliorées »

 

02.02.2015 Ministère de la Défense


Le contrôleur général des armées Jean-Paul Bodin, secrétaire général pour l’administration, s’exprime sur le processus de modernisation que caractérise le rapprochement des états-majors et des directions centrales du ministère de la Défense. Une nouvelle organisation qui favorisera les conditions de travail du personnel.
Cette interview, accordée à la Rédaction, complète l’épisode 1 de la websérie « Balard, la Défense ensemble ».

Repost 0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 08:55
Général Maire : « Balard, vers une meilleure gouvernance au service des opérations »

 

2 févr. 2015 Ministère de la Défense

 

Le général d’armée aérienne Gratien Maire, major général des armées, explique en quoi l’implantation du ministère de la Défense sur le site de Balard initiera une meilleure gouvernance au profit des opérations menées par les armées.
Cette interview, accordée à la Rédaction, complète l’épisode 1 de la websérie « Balard, la Défense ensemble ».

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 12:55
[Websérie - 1/3] : Balard, le nouveau siège du ministère de la Défense


28 janv. 2015 ministère de la Défense

 

En 2015, le ministère de la Défense franchit une nouvelle étape de son histoire en regroupant ses états-majors et services centraux à Balard (Paris 15e).
Le 1er épisode de notre websérie « Balard, la Défense ensemble » explique les objectifs de cette restructuration ambitieuse et le nouveau mode de fonctionnement.

Episode 2 « Ma vie courante à Balard » en Mars 2015.

Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 06:55
Découvrez le teaser de la web série « Balard, la Défense ensemble »


18/12/2014 Linda Verhaeghe  - DICOD

 

En 2015, le ministère de la Défense va franchir une nouvelle étape de son histoire en regroupant ses états-majors et services centraux à Balard, à Paris dans le 15e arrondissement. 

 

Constituée de trois épisodes, la web série « Balard, la Défense ensemble » accompagnera la concrétisation de ce projet, tout au long de l’installation des structures et du personnel qui viendront armer ce futur cœur opérationnel.

 

Rendez-vous en janvier pour le 1er épisode « Balard, le nouveau siège du ministère de la Défense ». Suivez nous également sur  twitter @Defense_gouv #Balard

Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 07:55
Hôtel de la Marine: l'ouverture au public envisagée pour 2017

 

Paris, 4 juil 2014 marine-oceans.com (AFP)

 

L'Hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris, devrait ouvrir au public au premier trimestre 2017, a indiqué vendredi à l'AFP le Centre des Monuments Nationaux, qui sera chargé de gérer ce bâtiment lorsque les militaires, qui l'occupent, l'auront quitté.

 

L'état-major de la Marine doit quitter ce prestigieux hôtel particulier du XVIIIe siècle au plus tard au 1er janvier 2016, pour rejoindre le nouveau ministère de la Défense, actuellement en construction à Balard (XVe arrondissement).

 

"Il faut prévoir une année de travaux, notamment pour rénover les réseaux électriques et le chauffage", a indiqué Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments Nationaux (CMN) .

 

En janvier, le ministère de la Culture a demandé au CMN, qui gère déjà près de 100 monuments, de reprendre l'Hôtel de la Marine et de lui faire des propositions sur la façon de l'exploiter.

 

Le CMN va mettre en valeur les salles patrimoniales de l'ancien garde-meubles de Louis XV. Un parcours d'un peu plus de 2.000 m2 permettra au public de visiter les magnifiques appartements du premier étage, l'actuel bureau du chef d'Etat-major de la Marine et le poste de commandement, a précisé M. Bélaval. Un espace pour les expositions temporaires sera aussi prévu.

 

Le rez-de-chaussée sera affecté à l'accueil du public, la billetterie, les boutiques et la restauration. La cour sera ouverte au public.

 

Au total, quelque 4.500 m2 seront dévolus au public.

 

Le CMN propose aussi de louer en direct et au prix du marché les bureaux (8.000 m2) que comprend le bâtiment.

 

"Les arbitrages financiers ne sont pas encore rendus sur la manière dont la gestion du monument va s'équilibrer", a précisé M. Bélaval.

 

La Cour des comptes aurait renoncé à s'installer dans une partie de ces bureaux, selon M. Bélaval. "Il faudrait en effet qu'elle loue au prix du marché", a-t-il dit.

 

"Il y a des travaux à faire, ils sont incontournables. Nous devons les amortir avec des loyers", a souligné M. Bélaval.

 

"Je suis convaincu de la capacité du CMN d'exploiter l'Hôtel de la Marine sans compromettre son équilibre de gestion global", a-t-il dit.

 

Pour le CMN, qui fête ses 100 ans le 10 juillet 2014, "la reprise de l'Hôtel de la Marine est un signe de la vitalité et de la solidité de son modèle économique", estime-t-il.

 

Le CMN vient aussi de reprendre la gestion du Fort de Brégançon (Var).

 

Le sort de l'Hôtel Marine avait enflammé les esprits fin 2010 lorsqu'il avait failli être confié à un homme d'affaires, Alexandre Allard.

 

Nicolas Sarkozy, alors chef d'Etat, avait finalement décidé en 2011 que l'ancien garde-meubles de Louis XV resterait dans le giron de l'Etat. Il avait donné son feu vert à un ambitieux projet du Louvre pour ce site.

 

Après l'élection de François Hollande, ce projet a été abandonné en raison de son coût. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a confié la gestion du monument au CMN.

Repost 0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:55
Balard s'affiche en grand


04/06/2014 Ministère de la Défense

 

Les usagers du périphérique parisien ont désormais une nouvelle image du chantier de Balard. C'est en effet par une immense bâche représentant les personnels du futur siège du ministère de la Défense en 2015 que le site du chantier est décoré. Une occasion pour la rédaction de revenir sur ce chantier-phare qui devra accueillir à terme les états-majors et grandes directions du ministère.

 

Après les grues et les chantiers, c'est désormais une nouvelle image que les usagers du périphérique ont de Balard. En effet, une bâche siglée "Balard 2015" et illustrée par les visages de civils et de militaires recouvre une partie d'un bâtiment donnant sur le périphérique.

 

Le projet Balard constitue un projet immobilier permettant le regroupement à Paris, sur un même site, du ministère de la Défense, de certains de ses services et de divers états-majors jusqu'alors répartis sur des lieux différents. Le déménagement est prévu pour 2015.
Seront regroupés notamment sur ce site :
·    le ministre de la Défense et son cabinet ;
·    l'état-major des armées ;
·    l'état-major de l'armée de Terre ;
·    l'état-major de la Marine ;
·    l'état-major de l'armée de l'Air ;
·    la direction générale de l'Armement (DGA) ;
·    le secrétariat général pour l'administration (SGA).

 

L'ensemble représentera un effectif d'environ 9 300 personnes. Le projet comporte la construction de 145 000 m2 de bâtiments neufs et la rénovation de 135 000 m2 de bâtiments déjà existants.

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 07:55
crédits 234architecture

crédits 234architecture

 
April 9, 2014 Thales
 

Thales is playing a major role in the 30-year programme to design, construct, operate and maintain the French Ministry of Defence's new headquarters in Paris. Thales's role covers the overall design of the defence engineering side of the project, operation and maintenance of the new information and communication systems and responsibility for the site security systems. The design & build portion of the Balard project is a huge undertaking — and the task of protecting the site and its information and communication systems is no less critical.

 

The French Ministry of Defence, Thales's largest customer, signed a public-private partnership agreement with Opale Défense to finance, design and construct the Balard headquarters as well as operate the complex and provide maintenance services for 30 years. Thales's involvement begins at the design & build phase of the project, led by Bouygues Bâtiment Île de France, a subsidiary of Bouygues Construction.

Located in the 15th arrondissement of Paris, the Ministry's new headquarters will include the offices of the Minister for Defence and his special advisors, the Joint Staff of the French armed forces, the Chiefs of Staff of the three armed forces, the French defence procurement agency (DGA) and other key military departments and administrative services.

 
From the handover date, Thales will operate and maintain these systems for a further 27 years. The Group is also responsible for the continuing evolution of the installed networks to ensure that they always incorporate the latest technologies and offer the highest levels of security. Thales will also guarantee the highest levels of availability for the communication and security networks and provision of 24/7 technical support.

Thales is now operating and supporting the critical information systems and security systems for the 2,000 users who have already moved into the new facility.

By 2015, Thales will have a dedicated local team of around 100 people in place at the site.

 

Key objectives of the project:

  • Deliver the high-grade security required for the Ministry's sensitive and classified data, combined with best-in-class continuity of service.
  • Ensure the resilience of networks and communications against the most critical physical and cyber attacks.
  • Integrate with the Ministry's broader information and communication system policy, including interoperability with legacy and future systems.

 

Building on its proven strengths and extensive experience in network security and protection of critical sites, Thales is stepping up to these challenges.

Key points
  • 145,000 m² of purpose-built facilities and 135,000 m² of redeveloped space.
  • Capacity for up to 10,000 military and civilian personnel.
  • Two conference centres and a media centre for press conferences.
  • 1,000 km of fibre optic cables.
  • Highly secure information and communication networks.
  • A highly secure site protection, security and surveillance system.

"With this project, Thales is further consolidating its established strengths and expertise in network security and critical site protection, delivering the high-grade security the ministry requires, ensuring resilience against the most critical physical and cyber attacks and integrating with the ministry's broader information and communication system policy, including interoperability with legacy and future systems."

Rémi Gille, Vice President in charge of Thales's network and infrastructure systems activities

 

Surveillance and protection of the Balard complex

Balard is a strategic site and will benefit from the highest levels of protection and security: security systems, access control, intrusion detection and videosurveillance.

The new headquarters is a complex and sensitive site, making security a major concern at all times.

As a defence facility housing a huge number of personnel, the Balard project needed to ensure that security considerations were an integral part of the design, management, operation and maintenance of the site.

 

Highlights

  • June 2009: launch of consultations and competitive bidding procedure.
  • February 2011: Opale Défense consortium selected for a 30-year programme covering the design, construction, financing, operation and maintenance of the Ministry of Defence's future headquarters.
  • January 2014: main structural work completed.
  • February 2015: handover of buildings.
  • Thales to operate information and communication systems for 27 years.
Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 07:55

17.09.2013 par Guillaume Belan (FOB)

 

Seconde et dernière partie de l’interview de Pierre Bayle (relire la première partie ici), nouveau responsable de la DICOD sur la réforme de la communication défense.

 

nouveau ministère de la Défense  - Service infographie du Figaro

nouveau ministère de la Défense - Service infographie du Figaro

Le projet Balard prend du retard mais conserve son actualité, est-ce que cela va changer quelques chose pour votre direction ?

 

Le projet Balard n’a pris du retard que dans la progression, mais le but ultime de l’installation des principales fonctions centrales du ministère à l’échéance de l’été 2015 n’a pas changé. Pour la DICOD et les SIRPA d’armée et de service, la date d’arrivée est toujours prévue à l’été 2015, il n’y a pas eu d’évolution. En revanche il s’agit de vérifier que cette co-localisation des acteurs de la communication au niveau central soit bien prévue et organisée dans les schémas actuels d’implantation, pour garantir le succès de l’étape suivante de la réorganisation, qui est la recherche de mutualisations des équipes et moyens.   

 

 

 

 

FOB Interview : Pierre Bayle sur la réforme de la DICoD (2ème partie)

La presse traditionnelle est en crise, les réseaux sociaux ont en parallèle pris une importance grandissante, le paysage médiatique est en plein bouleversement. Quelles sont pour vous les nouvelles contraintes et comment les abordez-vous ?

 

Je redécouvre ici le paysage bouleversé que j’ai eu l’occasion de bien découvrir comme communicant d’entreprise, avec les vulnérabilités spécifiques des sociétés cotées en bourse et soumises à la pression médiatique, obligées de réagir dans l’instant pour éviter des chutes spectaculaires en Bourse. Tous les jours se confirme l’accélération du flux médiatique, la confusion des périmètres et la disparition des frontières traditionnelles entre catégories de médias, la déstabilisation des médias eux-mêmes du fait de l’irruption de tous les canaux de l’information instantanée et non vérifiée. La défense a été en pointe il y a vingt ans dans le développement de son site défense.gouv.fr, nous nous efforçons aujourd’hui d’affirmer notre présence dans la blogosphère et d’apprivoiser de nouveaux médias comme Twitter, qui se révèle un outil très utile. Nous apprenons de nos erreurs, et nos expérimentations sur Facebook nous rendrons plus efficaces même sur les outils plus traditionnels comme le site institutionnel. 

FOB Interview : Pierre Bayle sur la réforme de la DICoD (2ème partie)

Dès l’ouverture du théâtre malien, plusieurs centaines de journalistes ont débarqué sur place, dont forcément de nombreux déçus. Comment avez-vous géré cet afflux ? Quelles sont les leçons qui peuvent être tirées de ce conflit sur l’aspect communication ?

 

Le théâtre malien est immense, avec des élongations de 1500 à 2000 km entre la capitale et les zones des combats à l’est et au nord-est, ce qui ne facilitait pas l’accès des journalistes sans recours aux moyens militaires. De plus les contraintes opérationnelles très fortes dans un déploiement initial aussi rapide nous ont amené à ne pas compromettre la sécurité des troupes en évitant cette irruption massive dont vous parlez. Malgré tout, dans des conditions géographiques, climatiques et de sécurité assez tendues, le maximum a été fait pour faciliter l’accès des médias sans compromettre ni la sécurité des soldats, ni évidemment celle des journalistes. Pour les six premiers mois de l’opération Serval, nous avons accueilli 529 journalistes de 327 médias différents, ce qui est considérable, et nous en avons transporté plus de la moitié en avion à travers le théâtre d’opérations. Simultanément, nous avons fourni aux médias des centaines de photos et de bandes-éléments vidéo réalisées pas nos propres opérateurs pour fournir la couverture la plus complète possible des événements. Enfin des points de situation ont été fournis à l’occasion de chaque point de presse hebdomadaire de la DICOD, complétant ainsi la chaîne de la communication opérationnelle. La principale leçon est ainsi qu’en mettant en place dès le premier jour un dispositif d’officiers de presse et d’opérateurs d’image sur le terrain, avec fourniture en base arrière de briefings et d’images, on réalise le meilleur compromis possible entre les contraintes de sécurité opérationnelle et les exigences des médias.

Repost 0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 10:55
Future entrée du ministère à Balard

Future entrée du ministère à Balard

18/07/2013 Ministère de la Défense/SGA/SPAC

 

Le ministère de la Défense a notifié le 15 mai 2013 un avenant au contrat de partenariat attribué le 30 avril 2011 à la société Opale défense pour le futur site du ministère à Balard (Paris 15e).

 

Cet avenant a principalement pour objet la prise en compte de précisions rédactionnelles et d'ajustements consécutifs à la finalisation des travaux de conception. Il se traduit par une moins-value en investissement de 0,8 M€ HT, et une moins-value en fonctionnement de 5,4 M€ HT (sur la durée du contrat).

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories