Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 16:40
Inauguration of EXPAL’s Demilitarization plant in Belarus

 

2014.06.05 EXPAL

 

The Project is the result of an international tender launched by the European Union that EXPAL was awarded, and it contemplates the destruction of 3.400.000 mines.
 

The inaugural ceremony took place on May 27th, at the plant EXPAL has installed in Belarus for the destruction of PFM-1 Mines in this country.

The Defence Deputy Minister of Belarus acted as chairman to the ceremony, which was also attended by high representatives of the European Union, an ample representation of ambassadors to Belarus, Military authorities and EXPAL representatives.
The Project is the consequence of an international tender launched by the European Union that EXPAL was awarded, and it contemplates the destruction of 3.400.000 mines.
The plant has been specially designed and built by EXPAL to carry out the scope of the project. Safety and complying with European Environmental standards have been fundamental parameters in the development and building of the facilities and the design of its processes, thought specifically for the destruction of this type of ammunition. These are the first facilities capable of taking on this task that has never before been performed.
The EC’s support for the destruction of Belarus stockpiles of PFM-1 landmines is linked with the Government of Belarus`s ratification of the Convention on the Prohibition of the Use, Stockpiling, Production and Transfer of Anti-Personnel Mines and on their destruction. 
 
EXPAL’s Demil services
EXPAL’s Demil services cover the elimination of obsolete, surplus and disused ammunition and explosives. The combination of experience, know-how and its own technologies and processes, as well as the capacities for recuperation and reuse of the materials that allow the reintegration of the ammunitions and explosives into a new life-cycle within civilian use, have made EXPAL a clear leader in these activities.
Demil is carried out following EXPAL’s own procedures and processes, based on security, environmental protection and quality standards established by international norm on these matters.
 
EXPAL – www.expal.biz
EXPAL develops, produces and integrates a wide portfolio of products and services for the defence and security industries. Its clients are Ministries of Defence and armed forced from around the globe, international organisms and other leading defence companies.
 
Currently, EXPAL’s products and services are employed by over 40 countries all over the world. 

EXPAL has more than 1,000 employees and 11 production centers in Spain, Italy, Bulgaria, Denmark and U.S.

EXPAL is the head of MAXAM’s defence Business Unit.

Partager cet article

Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 07:40
Moscou souhaite élargir sa coopération militaire avec Minsk


MINSK, 1er avril - RIA Novosti
 

La Russie souhaite élargir sa coopération militaire et technique avec la Biélorussie compte tenu de la situation en Ukraine, a déclaré mardi à Minsk le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine lors d'une rencontre avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

"Nous bénéficions d'un large soutien de nos collègues biélorusses. Je suis arrivé en Biélorussie pour voir ce qu'on peut faire pour élargir notre coopération compte tenu de la situation actuelle", a indiqué M.Rogozine.

M.Loukachenko a pour sa part déclaré que la Biélorussie resterait toujours aux côtés du peuple russe. "Dans ce contexte, nous tenons compte de la situation et défendons les intérêts de notre peuple et ceux de notre allié stratégique", a-t-il noté.

Selon le président biélorusse, Minsk souhaite intensifier la coopération militaire et technique avec Moscou, notamment dans la modernisation de l'industrie de défense. "Si nous avons des liens avec l'industrie de défense russe, la modernisation de nos usines sera plus efficace et nos produits trouveront preneur, avant tout en Russie", a ajouté le président. 

Fin mars 2014, le consortium public ukrainien Ukroboronprom a gelé les livraisons d'armes et de matériels de guerre en Russie. Or, l'industrie de défense ukrainienne avait reçu des propositions sur les livraisons de matériels en Russie pour 200 millions de dollars lors du salon aérospatial international MAKS en août-septembre 2013 à Joukovski.

Un changement de pouvoir ayant toutes les caractéristiques d'un coup d'Etat s'est produit en Ukraine le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. Moscou conteste la légitimité des nouvelles autorités du pays.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 20:40
Crimée: crise en Europe, bruits de tambours et manoeuvres militaires

 

13 mars 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

À trois jours du référendum en Crimée, on entend le bruit des tambours. Tout le monde est sur un pied de guerre:la Russie mène des manoeuvres militaires aux portes de l’Ukraine qui annonce ce jeudi se doter d’une Garde nationale pendant que l’OTAN intensifie sa présence, rassurante pour les pays voisins comme la Pologne, irritante pour les Russes et leurs alliés.

 

Moscou a annoncé ce jeudi 13 mars le lancement de manoeuvres militaires dans plusieurs régions situées à la frontière avec l’Ukraine.

« Le but principal de ces mesures est de vérifier l’aptitude des troupes à mener des exercices de combat », a affirmé le ministère russe de la Défense, précisant que les exercices militaires auraient lieu jusqu’à la fin du mois dans les régions de Rostov, Belgorod, Tambov et Koursk.

Dans la région de Rostov-sur-le-Don,notamment, 4.000 hommes d’unités de parachutistes, 36 avions et environ 500 véhicules participent notamment aux manoeuvres, rapporte aujourd’hui l’agence russe Itar-Tass.

Par ailleurs, alors que l’OTAN a intensifié les vols de reconnaissance de ses avions-radar AWACS au-dessus de la Pologne et de la Roumanie, dans le cadre de «la surveillance» de la crise en Ukraine,l’Armée de l’Air russe a envoyé six chasseurs Su-27 et trois avions de transport militaire à l’aérodrome Bobruisk en Biélorussie ce jeudi 13 mars, rapporte l’agence Itar-Tass, citant le ministère de la Défense du Bélarus.

« En cas de poursuite de l’accumulation de troupes dans les États voisins, le Bélarus, prendra en réponse des mesures adéquates sur son territoire», a déclaré pour sa part le ministère biélorusse de la Défense.

Hier, mercredi, le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait déclaré que le Bélarus pourrait offrir à la Russie de déployer jusqu’à 15 avions de combat de plus sur le territoire biélorusse en raison de l’activité de l’OTAN près de sa frontière ,

« Le Bélarus va réagir de façon adéquate au renforcement des forces de l’OTAN à proximité des frontières biélorusses », a-t-il annoncé, notant que le Bélarus avait « réagi calmement jusqu’à ce qu’un grand exercice commence dans le sud de la Pologne ». « Cette escalade ne se se produit pas en Syrie, en Libye ou en Irak, mais près de nos frontières. Elle affecte nos intérêts », a conclu le président Loukachenko

Pendant ce temps, les Occidentaux jettent leurs dernières forces pour tenter d’infléchir la position de Vladimir Poutine, qui n’a pas manifestement l’intention de reculer défend le droit à être rattachée à la Russie de la Crimée où 1,5 million de personnes ce cette région russophone et russophile doivent se prononcer sur le rattachement de la région à la Russie après que le parlement local a déclaré mardi faire sécession de l’Ukraine.

La Crimée est désormais quasiment coupée du reste du pays, les forces russes en contrôlant les points stratégiques. Tout est en place pour une sécession rapide: le « Premier ministre », Serguiï Axionov, s’est autoproclamé « chef des armées » et les habitants n’ont désormais plus accès qu’aux chaînes de télévision russes. Des hommes en treillis fouillent tout voyageur arrivant à Simféropol et seuls les vols en provenance de Moscou peuvent y atterrir

 

Une Garde nationale ukrainienne de 60.000 hommes

L’armée ukrainienne n’interviendra pas dans la péninsule de Crimée contrôlée par les forces russes afin d’éviter de dégarnir sa frontière à l’est avec la Russie, avait pour sa part déclaré mardi le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov.

Mais les députés ukrainiens ont décidé ce jeudi 13 mars de créer une Garde nationale qui viendrait prêter main forte à l’armée ukrainienne et ses 130.000 hommes, dont une moitié de conscrits, alors que la Russie dispose au total d’une armée de 845.000 soldats.

Cette Garde nationale, placée sous l’autorité du ministère de l’Intérieur et qui pourrait compter jusqu’à 60.000 hommes, sera notamment composée des mêmes groupes d’ »autodéfense » qui étaient en première ligne à Kiev pendant les trois mois de contestation.

Quelques 40.000 volontaires se seraient déjà présentés aux centres de recrutement de l’armée.

Cette nouvelle force se forme dans l’urgence alors que les Ukrainiens s’inquiètent d’un déploiement des Russes dans l’est du pays, voulant avant tout empêcher une intrusion des forces russes dans l’est du pays, région où vivent aussi de nombreux Ukrainiens d’origine russe.

Pendant ce temps, les Européens accélèrent le rapprochement avec l’Ukraine. Le volet politique de l’accord d’association avec l’Union européenne pourrait être signé au cours du prochain sommet de l’UE, prévu à Bruxelles les 20 et 21 mars.

Les chefs des diplomaties américaine, John Kerry, et russe, Sergueï Lavrov vont quant à eux se rencontrer une nouvelle fois vendredi à Londres, mais, pour l’instant, ça ressemble de plus en plus à Obama qui met Poutine en garde qui lui-même met Obama en garde…

Incompréhension totale, chacun poursuit sur sa trajectoire et, tant pis s’il y a une collision!

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 17:40
Sukhoi Su-27

Sukhoi Su-27

 

MINSK, 10 décembre - RIA Novosti

 

Quatre chasseurs russes Sukhoi Su-27 ont rejoint mardi les chasseurs biélorusses pendant une mission de patrouille en Biélorussie.

 

Les chasseurs russes et leur personnel technique sont arrivés à la 61e base aérienne biélorusse de Baranovitchi, dans la région de Brest, dimanche dernier.

 

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré, pendant sa visite à Minsk au printemps dernier, que la Russie avait l'intention de déployer un régiment aérien en Biélorussie d'ici 2015. Il a également annoncé qu'une patrouille de chasseurs arriverait en Biélorussie dès 2013.

 

Le commandant en chef de l'Armée de l'air russe Viktor Bondarev a ensuite rapporté que la base aérienne russe serait installée à Lida, dans la région de Grodno, en 2013. Selon lui, la base sera équipée de chasseurs modernisés Su-27SM3.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 11:40
Putin, Lukashenko Arrive for Last Stage of Military Exercise

Russian President Vladimir Putin and his Belarusian counterpart, Alexander Lukashenko  photo RIA Novosti. Alexei Druzhinin

 

 

KHMELEVKA (Kaliningrad region), September 26 (RIA Novosti)

 

Russian President Vladimir Putin and his Belarusian counterpart, Alexander Lukashenko, arrived on Thursday at a testing range in western Russia for the final stage of an extensive exercise conducted by the two countries’ militaries.

 

The heads of state arrived at the Khmelevka range on Russia’s Baltic Sea coast aboard the same helicopter. The six-day exercise, code-named Zapad (West), has been held every two years since 2009.

 

Khmelevka is 12 kilometers (seven miles) north of Baltiisk, the main base of Russia’s Baltic Fleet.

 

The presidents were welcomed at the helicopter pad by the chief of Russia’s General Staff, Valery Gerasimov. Lukashenko was accompanied by his youngest son, Nikolai, dressed in military uniform.

 

This year’s exercise has about 12,000 Russian and 200 Belarusian servicemen, 180 combat vehicles, including 10 tanks, as well as 10 ships from Russia’s Baltic Fleet and 40 aircraft.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:40
Russia, Belarus Begin Second Stage of Strategic Drills

MOSCOW, September 23 (RIA Novosti)

 

The second stage of international strategic exercises, Zapad 2013 (West 2013), began on Monday at five locations in Russia and Belarus, the Russian Defense Ministry said.

 

During the second stage, Russian and Belarusian troops would train combat interaction to ensure the two states’ military security. The troops will train at five training grounds – two in Russia’s Baltic exclave of Kaliningrad and three in Belarus.

 

The Russian Defense Ministry said that Russian and Belarusian servicemen on Monday conducted a successful joint training operation to detect, block and eliminate an armed militant group.

 

The six-day drills, held once in two years since 2009, will involve about 12,000 Russian servicemen. Ships from Russia’s Baltic, Black Sea and Northern fleets will take part in the final stage of the exercises.

 

Observers from over 60 states will attend the two-stage drills.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:25
Norwegian Military Inspectors to Fly Over Russia, Belarus

MOSCOW, September 23 (RIA Novosti)

 

Norwegian military inspectors are set to fly above Russia and Belarus starting from Monday under the international Open Skies Treaty, a Russian Defense Ministry official has said.

 

“Within the framework of the international Open Skies Treaty, Norwegian specialists flying Romania’s An-30 aircraft will perform a surveillance flight above the territories of Russia and Belarus in the period between September 23 and 27,” said Sergei Ryzhkov, the head of the ministry’s National Nuclear Risk Reduction Center.

 

The aircraft’s surveillance equipment was inspected and certified by international experts, including from Russia. It has no weapons on board.

 

Russian and Belarusian experts will also be on board the aircraft, to oversee the proper use of surveillance and filming equipment in line with the treaty’s provisions.

 

The Open Skies Treaty, which entered into force on January 1, 2002, establishes a regime of unarmed aerial observation flights over the territories of its 34 member states to promote openness and the transparency of military forces and activities. Russia ratified the deal in May 2001.

 

Under the treaty, each aircraft flying under the Open Skies program is fitted with a sensor suite including optical panoramic and framing cameras, video cameras with real-time display, thermal infrared imaging sensors, and imaging radar.

 

The image data recorded during the observation flights can be shared among all signatories to support the monitoring of compliance with existing or future arms control treaties.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 16:40
Zapad 2013 photo Ria Novisti

Zapad 2013 photo Ria Novisti

20.09.2013 Rédaction en ligne, Oleg Nekhaï -  La Voix de la Russie

 

Les exercices stratégiques russo-biélorusses Zapad 2013 (Occident 2013) se dérouleront sur plusieurs champs de manœuvre de Russie, de Biélorussie et sur le plan d’eau de la mer Baltique du 20 au 26 septembre. Certains médias étrangers ont publié des informations décrivant des scénarios tout à fait fantastiques.

 

Comme cela a déjà été dit, plus de douze mille militaires russes participent aux manœuvres, dont environ deux mille cinq cents pour les exercices organisés en Biélorussie. Sur le plan d’eau de la mer Baltique, les soldats s’entraineront à neutraliser des détachements d’ennemis fictifs. L’aviation et les systèmes de défense antiaérienne se coordonneront pour parer à des attaques venues du ciel. Cette année, le commandement a décidé de rendre ces manœuvres accessibles aux observateurs étrangers. Arkadi Bakhine, vice-ministre de la Défénse, a annoncé que des représentants de plus de soixante pays étaient attendus aux exercices.

 

Cependant, malgré l’abondance de communication, d’étranges informations, parfois tout à fait fantastiques, sont apparues dans les médias occidentaux. Plusieurs d’entre elles déforment totalement les objectifs de ces manœuvres. Par exemple, une version raconte qu’une frappe nucléaire préventive sur Varsovie sera préparée pendant ces exercices.

 

Ces « histoires pour faire peur » n’ont toutefois absolument rien à voir avec les vrais buts de Zapad 2013, au grand dam des journalistes imaginatifs. Igor Korotchenko, rédacteur en chef de la revue Natsionalnaïa oborona (Défense nationale), indique que ces exercices ont un caractère exclusivement défensif.

 

« Nous ne menons aucune attaque nucléaire, aucune opération offensive préventive contre l’occident. Les objectifs sont strictement défensifs afin de se préparer à toutes les menaces possibles, quelle que soit leur provenance, allant de groupes armés illégaux à l’ingérence d’autres grands États. Il s’agit de planification d’opérations commune, de perfectionnement d’actions de combat, de coopération des troupes. Une possibilité d’attaques aériennes sera prévue. Nous avons un système de lutte antiaérienne unifié qui fonctionne indépendamment des manœuvres. »

 

Un des principaux objectifs de Zapad 2013 est le perfectionnement des actions militaires communes. Selon Ivan Konovalov, directeur du Centre de conjoncture stratégique, les exercices ont pour but de vérifier tout ce qui a été mis en place par plusieurs années de réformes militaires.

 

« Le plus important est de s’assurer que les armées russe et biélorusse peuvent travailler ensemble parce qu’il est notre principal allié du côté occidental. Ce que font les médias occidentaux est habituel : créer du sensationnel pour rien. Il s’agit en fait de manœuvres militaires tout à fait normales. »

 

En décrivant les exercices russo-biélorusses comme des évènements de mauvais augure, les journalistes occidentaux passent sous silence les colossales manœuvres des troupes de l’OTAN dans la région. Constantin Sivkov, vice-président de l’Académie des sciences géopolitiques, souligne que ces manœuvres ont pour but d’installer des forces aériennes sur les territoires des anciennes républiques soviétiques baltes, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

 

« Les questions concernant le vol d’avions de guerre à partir d’aérodromes avancés de ces pays et le contrôle de l’espace aérien au-dessus du plan d’eau de la mer Baltique se posent. Il faut rappeler que l’aviation tactique américaine peut frapper Moscou ou Saint-Pétersbourg à partir de ces territoires. L’OTAN organise des manœuvres tout aussi importantes sur le plan d’eau de la mer Baltique. Dans ces conditions, la Russie est obligée de perfectionner le fonctionnement de ses troupes avec son allié stratégique, la Biélorussie. »

 

Pour les experts, la portée militaire des exercices Zapad 2013 est immense. Les systèmes de gestion des troupes russes et biélorusses sont proches. Toutefois, les niveaux de préparation des commandements peuvent différer et il peut y avoir d’éventuelles divergences dans les principes d’utilisations des forces armées. Il faut perfectionner tout cela dans le cadre de manœuvres pour la protection des frontières.

Russie, Biélorussie, Mer Baltique, manœuvres, exercices militaires, Bélarus, Défense et Sécurité

Exercices Zapad 2013 : entre fantaisie des médias et réalitéExercices Zapad 2013 : entre fantaisie des médias et réalité
Exercices Zapad 2013 : entre fantaisie des médias et réalité
Exercices Zapad 2013 : entre fantaisie des médias et réalitéExercices Zapad 2013 : entre fantaisie des médias et réalité

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 07:40
Russia Puts Some 20,000 Internal Troops on Training Alert

MOSCOW REGION, September 17 (RIA Novosti)

 

More than 20,000 of the Russian Interior Ministry’s internal troops have been put on alert in preparation for upcoming Russian-Belarusian drills, a senior ministry official said Tuesday.

The troops will conduct a series of territorial defense exercises in several Russian regions in preparation for the Zapad-2013 (West-2013) drills, said Deputy Interior Minister Nikolai Rogozhkin, who is also chief of the internal troops.

The missions will include counterterrorism and counterinsurgency operations as well as the reinforcement of sensitive installations in emergency situations, the official added.

On Monday, Russian President Vladimir Putin, supreme commander-in-chief of the nation’s armed forces, ordered a new series of snap checks of the military as well as civil services, to be conducted at the Interior Ministry’s internal troops, as well as in a number of civilian structures: the Transportation Ministry, the Energy Ministry and the Novgorod Region administration.

The Zapad-2013 two-stage strategic military drills, involving rapid-reaction units from the Collective Security Treaty Organization (CSTO), will take place in Belarus and Russia from Friday to September 26.

Vyacheslav Usik, a spokesman for the Russian General Staff, said earlier that Belarus would send 10,400 servicemen to the drills, which will also involve some 60 aircraft and helicopters and up to 250 combat vehicles. Moscow and Minsk held similar large-scale military exercises in September 2009.

July this year saw unprecedented drills in the Russian Far East testing the Far East and Central Military Districts’ combat readiness. The drills involved more than 160,000 servicemen, 130 aircraft, 5,000 tanks and armored vehicles, 70 Pacific Fleet warships, five Russian armies, the Third Air Force, Air Defense Command and strategic aviation. The Defense Ministry has said that such snap inspections will be conducted regularly.

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 11:40
Battery of Tor-M2E air defense systems

Battery of Tor-M2E air defense systems

MINSK, September 11 (RIA Novosti)

 

Russia will deliver a third battery of Tor-M2 air defense systems to Belarus by the end of this year, Belarusian Defense Minister Yuri Zhadobin said Wednesday.

 

Two Tor-M2 batteries were delivered to Belarus in 2011 and 2012. They have been deployed with the 120th Missile Brigade in western Belarus.

 

“The delivery of the third Tor-M2 battery will allow us to form a full-size battalion based on advanced, new-generation weaponry,” Belarusian state news agency BelTA quoted Zhadobin as saying.

 

The Tor-M2 (SA-15 Gauntlet) is a low- to medium-altitude, short-range surface-to-air missile system designed for intercepting aircraft, cruise missiles, precision-guided munitions, unmanned aerial vehicles and ballistic targets.

 

The Belarusian minister, who attended an active phase of the Combat Commonwealth 2013 air defense exercise at Russia’s Ashuluk firing range, praised the performance of the Tor-M2, as Belarusian crews operating the system destroyed three simulated targets with four missiles during live-firing drills.

 

“It is a very good result, even better than we expected,” Zhadobin said.

 

Moscow and Minsk signed an agreement on the joint protection of the Russia-Belarus Union State's airspace and the creation of an integrated regional air defense network in February 2009.

 

The network reportedly comprises five Air Force units, 10 air defense units, five technical service and support units, and one electronic warfare unit. It is part of the integrated air defense network of the Commonwealth of Independent States.

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 12:40
Russian Troops Set off to Belarus for Joint Military Drills

MOSCOW, September 9 (RIA Novosti)

 

Over 2,500 Russian troops set off on Monday to Belarus for large-scale joint strategic military exercises code named Zapad 2013 (West 2013), the Russian Defense Ministry said in a statement.

The two-stage drills, which will also involve “rapid-reaction” units from the Collective Security Treaty Organization (CSTO), will be taking place in Belarus and Russia between September 20 and 26.

Vyacheslav Usik, a spokesman for the Russian General Staff, said earlier that Belarus will send 10,400 servicemen to the drills, which will also involve some 60 aircraft and helicopters and up to 250 combat vehicles.

Moscow and Minsk held similar large-scale military exercises in September 2009. They involved about 12,500 servicemen and up to 200 pieces of military hardware.

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 11:40
Belarus and Russian militaries during Zapad 2009 military exercise.

Belarus and Russian militaries during Zapad 2009 military exercise.

3 September 2013 army-technology.com

 

Belarus and Russian armies have started preparations for the forthcoming strategic army exercise, Zapad-2013, which is scheduled to be carried out at six firing ranges in Belarus and in Kaliningrad Oblast, Russia.

 

Having discussed preparations for the exercise, the armies will now conduct reconnaissance of the areas where the drill will take place, refine the order of practical actions to be performed by the troops and agree all the aspects of support for the exercise participants, Belarusin Telegraph Agency (BelTA) reports.

 

Scheduled to take place from 20 to 26 September, the exercise will involve participation from around 12,900 military personnel, including over 10,000 Belarusian and 2,500 Russian soldiers.

 

Equipment will include approximately 350 armoured vehicles, comprising of 70 main battle tanks (MBTs), more than 50 artillery units and multiple launch rocket systems (MLRS), as well as more than 50 aircraft and helicopters.

 

Also known as West 2013, the exercise will also feature latest defence products, some of which have already been inducted into the Belarusian army's operational service, whereas others are yet to clear final tests.

 

Specifically, these include Belarusian unmanned aerial vehicles (UAV), communication means, radar solutions, navigation and radio warfare products.

 

While in Russia, the Belarusian contingent will be represented by 200 personnel from the 103rd independent mobile brigade.

 

Belarusian defence minister, Yuri Zhadobin, has earlier told the news agency that the two phase exercise confirms Belarus' policy aimed at building up the regional security and adherence to allied commitments with Russia.

 

''During the first phase, the united command of the regional military taskforce is supposed to plan the application of the troops, troops management during deployment, isolation of areas where illegal armed units operate, the build up of air force and air defence units for protecting major state and military installations,'' Zhadobin said.

 

''In the second phase, we plan to practice troops management during military operations designed to stabilise the situation for the sake of ensuring the military security of the union state.''

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories