Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 07:50
Hélicos : les procédures de vente pourraient changer en Belgique

11 juillet 2013 Damien Spleeters - lalibre.be

 

Belgique - Le ministre a été interpellé à la Chambre sur la vente d’Agusta de l’armée

 

Le ministre de la Défense et vice-Premier ministre Pieter De Crem (CD&V) a une nouvelle fois été interpellé mardi en Commission de la Défense du Parlement au sujet des ventes publiques de matériel de l’armée.

 

Pour rappel, entre 2009 et 2012, la Défense belge a vendu trente-cinq hélicoptères et deux Airbus à une firme bruxelloise dont le directeur était soupçonné en 2003 par la police fédérale et les services de renseignements de l’armée de blanchiment d’argent, trafic d’armes et trafic de véhicules (voir LLB 27/4). "La Défense ignorait, au moment de ces ventes, que le directeur [de la firme] était soupçonné de certains actes illégaux", avait déclaré l’armée. Le ministre, quant à lui, soulignait qu’"il n’y avait aucun fondement légal pour exclure la firme MAD Africa Distribution de la procédure de vente publique", puisque son directeur n’avait jamais fait l’objet d’une condamnation.

 

Rassurant les parlementaires en séance plénière le 8 mai, M. De Crem affirmait que la procédure avait été respectée et que tous les documents nécessaires à la vente avaient été obtenus. Le ministre avait insisté sur un point de cette procédure, concernant douze hélicoptères Agusta attribués à la firme bruxelloise MAD Africa Distribution : "En ce qui concerne les A109, le contrat d’achat, par le biais duquel la Défense a acheté en son temps les appareils, mentionnait une obligation supplémentaire; cette obligation a été reprise dans le ‘End User Certificate’, à savoir qu’un ‘Third Party Transfer’ devait être demandé au ministre italien des Affaires étrangères si le matériel venait à quitter le territoire belge à l’occasion d’une réexportation, d’une revente ou d’un transfert de propriété."

 

Le contrat de vente et le ‘End User Certificate’ type, disponibles publiquement avec l’avis d’adjudication, sont plus restrictifs que ce qu’en dit le ministre, puisqu’ils ne mentionnent nullement que l’autorisation italienne de transfert ne devait être obtenue qu’au cas où le matériel venait à quitter le territoire belge. C’est pourtant comme cela que le Vice-Premier l’entend, invoquant en Commission de la Défense "la loi et les législations", sans plus de spécifications.

 

Assurant d’abord à la presse, par la voix de son porte-parole Didier Deweerdt, que les documents nécessaires, dont les Third Party Transfer, avaient été obtenus, mais qu’il n’était pas possible de les montrer car ceux-ci étaient confidentiels (voir LL 25/06), le ministère affirme désormais que ces documents n’ont jamais existé car ils n’étaient en fait pas requis pour une vente à l’intérieur du territoire national.

 

La faute aux Italiens

 

En outre, M. De Crem a ajouté ce mardi que "la Défense n’est pas responsable pour le contrôle de la destination finale" du matériel qu’elle vend. "C’est une compétence du gouvernement italien lorsque celui-ci octroie un Third Party Transfer."

 

Pour plusieurs experts en transferts d’armes et de matériel militaire obsolète, l’interprétation de la Défense belge, et son rejet de toute responsabilité, ne tiennent pas la route au vu des documents scellant officiellement la vente. Et si la Défense a, comme elle continue de l’affirmer, respecté les procédures, ces dernières semblent offrir d’importantes lacunes qui pourraient facilement être exploitées, le contrôle du matériel sensible échappant totalement aux autorités concernées. Les membres du Parlement insistent en tout cas pour que la procédure de vente soit modifiée. Pour l’instant, cependant, la forme que prendrait d’éventuels changements n’est pas claire. Les vacances parlementaires approchant, la question de savoir si cette affaire aura des conséquences reste ouverte.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 16:45

10 juil. 2013

Environ septante de militaires ont pris le départ pour le Mali ce mercredi 10 juillet 2013. Les membres du Bataillon Libération -- 5 de Ligne assureront la force protection de la mission de formation européenne European Union Training Mission (EUTM) à Koulikoro.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 18:50
Un Belge à la tête de l'Eurocorps

28 juin 2013 belgiandefence

À Strasbourg, le lieutenant-général Guy Buchsenschmidt est devenu ce vendredi 28 juin 2013 le chef de l'Eurocorps, structure militaire multinationale fondée en 1992 par la France et l'Allemagne. Il est le troisième Belge à accéder à cette prestigieuse fonction.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 10:45
Ces hélicoptères Agusta que l'armée belge ne pouvait pas vendre

25 juin 2013 RTBF.be

 

Entre 2009 et 2012, la Défense belge a vendu 35 hélicoptères et deux Airbus à une firme bruxelloise, MAD Africa Distribution, dont le directeur était soupçonné en 2003 par la police fédérale et les services de renseignements de l'armée de blanchiment d'argent, trafic d'armes et trafic de véhicules. Alors que le ministre de la Défense Pieter De Crem a affirmé avoir obtenu toutes les autorisations pour réaliser ces transactions, deux anciens Agusta ont été retrouvés au Soudan du Sud, pays sous embargo de l'Union européenne, rapporte mardi La Libre Belgique.

Interpellé en mai au Sénat et à la Chambre, M. De Crem avait indiqué que la Défense "ignorait, au moment de ces ventes, que le directeur (de la firme) était soupçonné de certains actes illégaux" mais avait précisé qu'il n'y avait "aucun fondement légal pour exclure la firme MAD Africa Distribution de la procédure de vente publique."

Concernant la vente de 12 hélicoptères Agusta A109, le ministre insistait sur l'intégration dans le contrat d'achat, signé par la Défense lors de l'acquisition de ces appareils, d'un "Third Party Transfer", qui devait être demandé au ministre italien des Affaires étrangères si le matériel venait à quitter le territoire belge à la suite d'une réexportation, une revente ou un transfert de propriété.

Selon le porte-parole du ministère italien des Affaires étrangères, il n'y a toutefois aucune donnée "concernant une autorisation italienne pour un Third Party Transfer", ni pour les Agusta revendus en 2009, ni pour ceux de 2012. La Défense n'aurait donc pas pu vendre les 12 hélicoptères en question à la firme MAD Africa Distribution.

Deux des hélicoptères revendus par l'armée belge se trouve aujourd'hui au Soudan du Sud. Ils auraient été rachetés pour 500 000 dollars pièce. Ils porteraient toujours l'immatriculation militaire belge qu'ils avaient au moment de quitter le giron de l'armée.

"Si les hélicoptères sont enregistrés comme des appareils militaires plutôt que pour un usage civil, et s'ils ont été vendus par une firme ou un gouvernement basé en Europe, cela constituerait une violation de l'embargo européen sur les armes imposé au Soudan et au Soudan du Sud', explique Jonah Leff, analyste au Small Arms Survey. "Cependant, si les appareils n'ont pas d'équipements létaux, et sont destinés à des besoins humanitaires, la question de la violation devient discutable".

Selon La Libre Belgique, il semblerait que ces hélicoptères n'aient pas été achetés pour remplir des missions humanitaires.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 07:50
Belgique - Munitions à détruire : 15,3KT

25 juin 2013 Source: lavenir

 

18 800 tonnes de munitions sont non-opérationnelles : 15 300 tonnes doivent être détruites. Les munitions non-opérationnelles de la Défense représentent 70 % du stock des munitions réglementaires.

 

On estime qu’elles ne seront plus que de 40 % en 2014 et de 14 % en 2017.

 

3,6 KT seront détruites par la Défense, via l’INES (installation pour la neutralisation d’explosifs), et 11,7 KT par la support agency de l’OTAN. Le coût de la démilitarisation des munitions est de 1 euro par kg.

 

On détermine que les munitions sont opérationnelles par des tests de stabilité de la poudre, des tests de fonctionnement et des tests prédictifs. Le standard minimal est «safe to handle», quand la munition est stable et permet manipulation et transport. Mais, pour être apte au service, elle doit être «safe and suitable for service».

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 06:50
source RTBF.be

source RTBF.be

25 juin 2013 lavenir.net

 

Qui deviendra secrétaire général de l’OTAN en 2014? Deux candidats sont pressentis, dont notre actuel ministre de la Défense.

 

Deux des candidats supposés au poste de secrétaire général de l’OtAN à partir d’août 2014, l’ancien chef de la diplomatie italienne et commissaire européen Franco Frattini et le ministre belge de la Défense, Pieter De Crem, devraient, sauf imprévu, participer jeudi à Bruxelles à une conférence internationale sur les questions de sécurité.

 

Tant M. Frattini que M. De Crem figurent sur la liste des orateurs lors de cette conférence annuelle. Mais De Crem, qui est également vice-Premier ministre, est ces jours-ci très occupé par le contrôle budgétaire mené par l’équipe Di Rupo 1er.

 

Les deux hommes sont régulièrement cités dans la presse comme de possibles successeurs de l’ex-Premier ministre danois (2001-2009) Anders Fogh Rasmussen comme secrétaire général. Les discussions sont déjà engagées en coulisses pour sa succession. M. Frattini a exprimé publiquement son intérêt pour le poste et a effectué plusieurs tournées des capitales européennes. Des pays d’Europe de l’est pourraient également présenter un candidat, comme la Pologne avec son chef de la diplomatie, Radek Sikorski.

 

Parmi les autres candidats possibles figurent les ministres norvégien et slovaque des Affaires étrangères, l’ancien président slovène, Danilo Tur, voire le président turc Abdullah Gül. Mais la désignation du futur secrétaire général de l’OTAN sera aussi influencée par celles qui auront lieu au sein des institutions européennes (Commission, Conseil) après les élections de mai prochain.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 16:50

25 juin 2013 belgiandefence

Nous n'avons pas rencontré que des pilotes lors de l'exercice international canadien Maple Flag, mais également des pathfinders belges et néerlandais. Ces para-commandos chargés de la reconnaissance et du marquage des zones de largage ont profité de l'occasion pour approfondir leur entraînement et renforcer le travail d'équipe pendant deux semaines.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 16:20

25 juin 2013 belgiandefence

Op de internationale vliegoefening Maple Flag in Canada treffen we niet enkel piloten, maar ook Belgische en Nederlandse pathfinders. Dit zijn paracommando's die onder andere dropzones verkennen en afbakenen. Zij maken van de gelegenheid gebruik om twee weken lang hun training te verdiepen en hun samenwerking te vernauwen.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 15:45
Le gouvernement donne son feu vert à l'envoi de 70 militaires belges au Mali

20 Juin 2013 sudinfo.be (Belga)

 

Le gouvernement a donné ce jeudi son accord à l’envoi d’une septantaine - soit vingt de plus qu’initialement envisagé - militaires belges pour assurer la protection des instructeurs européens de la mission de formation et de conseil à l’armée malienne à partir de début juillet. Mais les hélicoptères Agusta déployés au Mali rentreront fin juillet, a indiqué le ministère de la Défense.

 

L’envoi de ce détachement - une compagnie d’état-major, un élément d’appui et un peloton de «force protection» - destiné à compléter un contingent espagnol a été décidé lors d’un Conseil des ministres électronique, a-t-on précisé au ministère de la Défense.

 

Ce peloton belge sera engagé pour la défense des infrastructures, des instructeurs et du personnel de la mission EUTM. Il sera également chargé de protéger les convois entre Koulikoro (principal lieu de la formation des unités maliennes) et Bamako et de participer à une force d’intervention rapide ("Quick Reaction Force», QRF en jargon militaire) qui devra intervenir en cas d’incident. La Belgique alternera le commandement de la force de protection avec l’Espagne.

 

La question de l’augmentation de la participation belge à l’EUTM-Mali avait déjà été abordée la semaine dernière en conseil ministériel restreint, mais renvoyée à un groupe de travail en raison de réticences des deux partis socialistes, a confié un spécialiste du dossier à l’agence Belga.

 

Répondant à une demande de la France, le Conseil ministériel restreint avait approuvé le 13 mars la proposition du ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), de déployer un contingent d’une cinquantaine de militaires au Mali pour assurer la protection des formateurs européens. La décision des principaux ministres du gouvernement portait alors sur l’envoi d’un peloton - soit une trentaine d’hommes, renforcés avec des moyens logistiques à l’académie militaire de Koulikoro, une localité située à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Bamako.

 

Le Conseil des ministres a également décidé jeudi de prolonger la participation jusqu’au plus tard le 31 juillet prochain la mission des deux hélicoptères Agusta A109 en configuration d’évacuation médicale, mis en oeuvre par 35 militaires affectés à l’EUTM, souhaitant qu’une autre nation prenne alors le relais.

 

Les deux hélicoptères Agusta, basés à Bamako, sont affectés à l’EUTM Mali depuis fin mars, après avoir participé à l’opération française Serval lancée le 11 janvier par Paris pour stopper la progression des islamistes armés du nord du Mali vers le sud.

 

Pour la Belgique, la durée initiale de cette nouvelle mission de protection est de quatre mois, renouvelable, avec un coût estimé à 2,2 millions d’euros par période, selon la Défense.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 11:20

24 juin 2013 belgiandefence

 

Pilotes et techniciens belges sont installés depuis fin mai sur la base du 4e Wing à Cold Lake au Canada. La 46e édition de l'exercice international Maple Flag s'y déroule depuis trois semaines déjà, avec la participation de pilotes F-16 qui s'y affrontent dans les airs.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 16:20

20 juin 2013 belgiandefence

 

Pilotes et techniciens belges sont installés depuis fin mai sur la base du 4e Wing à Cold Lake au Canada. La 46e édition de l'exercice international Maple Flag s'y déroule depuis trois semaines déjà avec la participation de pilotes F-16 qui s'y affrontent dans les airs. Une véritable rencontre Top Gun mais dans les cieux canadiens.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 20:50
Les travailleurs civils du SHAPE ont bloqué la base militaire de Casteau lundi matin

17 juin 2013 levif.be (Belga)

 

Les travailleurs civils du SHAPE ont marqué leur inquiétude quant à leurs emplois en perturbant le fonctionnement de la base militaire de l'OTAN à Casteau, lundi, de 6 à 13 heures.

 

Les travailleurs du SHAPE sont inquiets quant à l'incertitude qui pèse toujours sur le dossier de la reprise de leurs contrats de travail par l'Etat belge dès janvier 2014. Une cinquantaine de travailleurs ont bloqué les différentes entrées du SHAPE lundi dès 6 heures pour marquer leur mécontentement quant à la position du ministère de la Défense, jugée insatisfaisante. "Notre récente visite au ministère de la Défense à Bruxelles a au moins permis de reprendre contact avec le ministère", a indiqué Patrick Salvi (Setca) pour le front commun syndical. "Nous sentons cependant que la période transitoire de 5 ans à partir du 1er janvier 2014 sera utilisée pour opérer un dégraissage progressif du personnel civil et passer à la sous-traitance dans certains services. Il semblerait qu'une cinquantaine des 250 travailleurs affectés notamment au bunker du SHAPE seraient conservés sur le payroll du SHAPE. Le plan du Ministre De Crem ne conserverait que 30 pc des 200 autres, ce que nous n'acceptons pas." Une réunion inter-cabinets sur le dossier est programmée mardi dans l'après-midi. "Nous espérons qu'elle sera positive, sinon des actions pourraient être prévues dès jeudi", a conclu Patrick Salvi. (Belga)

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 11:50

14 juin 2013 belgiandefence

 

Les avions militaires de transport décollent un à un de la base aérienne de Saragosse le mardi 11 juin 2013. Ils reconnaissent l'espace aérien dans ses moindres détails avant d'entamer l'entraînement réel. L'European Air Transport Training 2013 représente cependant bien plus qu'un exercice tactique de vols. Il se veut le point de départ d'un cours visant à en standardiser les procédures.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 20:20
Pieter De Crem  source RTBF.be

Pieter De Crem source RTBF.be

13/06/13 .7sur7.be  (Belga)

 

Le ministre de Défense, Pieter De Crem, a appelé mercredi les Européens à "prendre davantage de responsabilités dans le domaine de la sécurité et de la défense", joignant sa voix à celle de ses trois derniers homologues américains et à celle du secrétaire général de l'Otan.

 

"L'Otan ne pourra pas rester la pierre angulaire de notre capacité de défense si nous laissons se distendre le lien transatlantique (unissant les pays européens et l'Amérique du nord). Durant des décennies, les Etats-Unis nous ont protégés, nous offrant ainsi le temps et l'assistance nécessaires pour voler de nos propres ailes", a-t-il affirmé lors d'un discours prononcé devant l'Institut royal supérieur de Défense (IRSD) à Bruxelles à l'occasion de la fin de l'année académique.

 

"Au cours de la dernière décennie, la contribution américaine à l'Otan a encore augmenté de 63 à 72%" des budgets de défense, a ajouté M. De Crem.

 

Selon lui, le temps est donc venu pour l'Europe "de prendre davantage de responsabilités dans le domaine de la sécurité et de la défense, sans pour autant remettre en cause le lien transatlantique".

 

"Ce lien reste de loin le principal garant de notre défense. Nous devrons donc parvenir à une situation où un seul Allié ne fournit plus que 50% des capacités critiques. En effet, une contribution européenne forte à l'Otan est la meilleure garantie d'un engagement fort des Etats-Unis à l'Otan", a poursuivi M. De Crem.

 

Ce genre de propos ont été tenus par les deux derniers secrétaires américains à la Défense, Robert Gates et Leon Panetta, ainsi que l'actuel "patron" du Pentagone, Chuck Hagel. C'est aussi un leitmotiv pour le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, favorable à un "rééquilibrage" des dépenses militaires entre les deux rives de l'Atlantique, et qui craint que l'Europe perde "en influence sur la scène internationale" si elle poursuit la diminution de ses budgets de défense.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 07:50
FN Herstal Qualified on Numerous Multi-Role Helicopters and Subsonic Aircraft

Jun 12, 2013 ASDNews Source : FN Herstal

 

Taking advantage of its century-long expertise in the design, development and manufacture of combat-proven machine guns, FN Herstal started to integrate 7.62x51mm NATO and .50 cal machine guns onto various platforms several decades ago. This has resulted in numerous rotary-wing and subsonic fixed-wing aircraft being qualified with FN integrated airborne weapon systems to total more than 3,000 units in service around the globe today.

 

FN airborne podded systems are fitted with a .50 cal FN M3P™ machine gun and are operated by the pilot using an armament management system. Various configurations are on sale – featuring a 250- or 400-round ammunition box and a Links (LC) or Links and Cases Collector (LCC). For the first time in its booth at the Paris Air Show in Le Bourget from 17 to 23 June 2013, FN Herstal will display a pod variant called FN RMP™/Cirit combining a .50 cal FN M3P™ machine gun and a three tube 2.75” laser guided missile launcher from the Turkish company Roketsan.

 

FN airborne pod weapon systems will be displayed with OEMs also to include: Aerotec Group, Beechcraft, Eurocopter, and Iomax.

 

FN airborne pintle mounted systems – equipped with either a 7.62x51mm FN MAG® 58M or .50 cal FN M3M™ machine gun – are designed to be window-, door- or ramppositioned. FN Herstal and the helicopter companies AgustaWestland and Eurocopter will display FN pintle weapon systems in Paris.

 

In addition to airborne solutions, FN Herstal also offers integrated weapon systems for land and sea applications, including the deFNder® family of remote weapon stations fitted with FN machine guns ranging from 5.56x45mm NATO up to .50 cal.

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 11:50

12 juin 2013 belgiandefence

 

La Marine a procédé aux derniers tests relatifs à ses navires de patrouille la semaine dernière. Ils se sont déroulés sur modèle réduit à l'institut d'enquêtes néerlandais afin d'analyser leur comportement en mer ainsi que leur vitesse maximale à la surface de l'eau. Les résultats ont été très concluants pour la délégation de la Défense en visite sur les lieux le 7 juin 2013.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 11:50
Belgique : L’armée solde ses bâtiments et terrains

10/06/13     Emmanuel HUET Source: lavenir

 

La Défense enchaîne les ventes de ses biens immobiliers. Cette année, plus de 13 millions d’euros de vente ont déjà été réalisés.

 

Un bunker à Herve pour 350 €, un hôpital à Bruges à plus de 4 millions d’€, une île sur la Meuse à Jambes à 46 000 €, un aérodrome à Bierset pour 1 million d’€ ou encore des appartements à Pékin pour 372 000 €… La Défense vend ses biens immobiliers et on peut trouver un peu de tout…

 

La Défense doit-elle renflouer ses caisses? Ce n’est pas forcément l’argument principal. Depuis la réforme de notre armée, entamée en 1994, le personnel militaire est passé de 114 000 personnes à 32 000 unités aujourd’hui. Et dans la foulée, des casernes se sont vidées, des terrains d’entraînement se sont libérés… «On n’a plus besoin d’autant de domaines militaires qu’auparavant», explique-t-on au cabinet du ministre de la Défense.

 

En 2013, les ventes se sont accélérées. Alors que la Défense avait vendu pour 17,1 millions d’€ en 2012, au début du mois de mai, 12,8 millions d’€ étaient déjà rentrés dans les caisses de l’État. Accélération du processus ou hasard? C’est la seconde hypothèse qui est privilégiée par le cabinet.

 

Il faut aussi savoir que la plupart de ces grands domaines sont souvent acquis par des communes. Et 2012, année électorale, certains projets ont été placés sous cocon et sont ressortis des cartons quand les nouvelles majorités ont été formées.

 

La réforme a complètement remodelé la manière de travailler et de s’entraîner des militaires. Les chars sont nettement moins utilisés qu’avant. Lors des manœuvres, il fallait éviter d’utiliser les routes que ces engins mettent à mal. De grands terrains dégagés étaient nécessaires, notamment pour les exercices de tir. Désormais, ce type d’exercice se déroule à l’étranger. En Pologne, par exemple, où on trouve encore de larges étendues inoccupées.

 

L’aéroport de Bierset a aussi vu ses hélicoptères Agusta s’envoler vers la base de Beauvechain : «Pourquoi fallait-il les garder à Bierset alors qu’on avait la même chose ailleurs?» Autre évolution : les simulateurs de vol. Ils ont remplacé partiellement les heures de vol et la nécessité de disposer de plusieurs bases.

 

Quant à l’argent engrangé par ces ventes immobilières, il ne sera pas forcément réaffecté à l’entretien des bâtiments existants. Il sera ventilé en fonction des besoins de l’armée. «On peut très bien les utiliser pour de l’investissement», précise le cabinet. Et de rappeler que les dépenses sont souvent faramineuses : on n’achète pas un avion au même prix qu’une ambulance!

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 15:50

7 juin 2013 belgiandefence

 

Les Journées des Troupes de Manœuvre se sont clôturées le mercredi 5 juin 2013 par la parade de fin de formation des futurs chefs de peloton et de section. Ils ont été félicités par les plus hautes autorités de la Composante Terre, réunies pour l'occasion au camp Bastin, à Arlon

Partager cet article
Repost0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 18:50

5 juin 2013 belgiandefence

Une guerre civile s'annonce dans la ville fictive de Baltonia. Depuis l'élection du président, le désordre politique grandit, mettant ainsi en péril la sécurité des citoyens. Tel est le scénario de Crazy Trip : un exercice d'évacuation à grande échelle de la Brigade Légère qui s'est déroulé du 27 au 31 mai. Le Westhoek et la Province de Namur ont servi de théâtre d'opérations

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 17:50
C130 Hercules ISAF Credits Belgium Army - DG Com

C130 Hercules ISAF Credits Belgium Army - DG Com

02/06/2013 La Libre.be (Belga)

 

La réduction du poids de la documentation embarquée sur les avions de l'AMC devrait permettre de réduire la consommation de kérosène.

 

L'armée belge, suivant l'exemple de plusieurs de ses homologues occidentales, a acheté des iPad pour remplacer à bord de ses avions de transport la volumineuse documentation technique en version papier embarquée à bord de ces appareils, a indiqué dimanche le ministère de la Défense. L'armée a passé un contrat avec Abelsys, revendeur d'Apple, pour acquérir 105 tablettes et divers accessoires qui seront utilisés pour équiper dix-huit avions - dont onze C-130 "Hercules", deux Mystère 2O et l'unique Falcon 900 - utilisés par le 15ème wing de Melsbroek.

 

Cet achat, annoncé par le magazine spécialisé 'Data News', a été confirmé à l'agence BELGA par un porte-parole du ministère, qui s'est toutefois refusé à préciser la marque des tablettes acquises. Selon 'Data News', ce contrat représente près de 18.000 euros.

 

La livraison doit avoir lieu lundi, a précisé le porte-parole. Nombre de compagnies et plusieurs forces aériennes ont déjà acquis des iPad pour améliorer la sécurité des vols en remplaçant la documentation papier concernant autant le trajet que l'avion. Le poids d'une mallette de pilote bourrée de documents peut atteindre 22 kilos.

 

Le commandement du transport de l'US Air Force, l'Air Mobility Command (AMC), a déjà franchi le pas et commandé 18.000 iPad 3, dotés d'une mémoire de 32 Go et d'une connexion sans fil (WiFi), pour un montant de 9,36 millions de dollars. 16.000 équipent les équipages de l'AMC et 2.000 d'autres divisions de l'US Air Force.

 

La réduction du poids de la documentation embarquée sur les avions de l'AMC devrait permettre de réduire la consommation de kérosène de 750.000 dollars par an, et représenter plus globalement une économie de 50 millions de dollars.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 09:45
Somalie : 5 formateurs belges intégreront l’EUTM Somalie

31 mai 2013 operationspaix.net(Source : Belga)

 

Le ministère belge de la Défense annonce aujourd’hui que le Conseil des ministres a approuvé l’envoi de cinq instructeurs belges en Ouganda dans le cadre de la mission EUTM Somalie. « La Défense déploiera ces cinq militaires pendant cinq mois à partir de juillet. Avec l’aide de deux militaires néerlandais et de deux militaires italiens, ils dispenseront le cours « Intelligence » (renseignement) aux militaires somaliens », indique le ministère belge de la Défense. Créée en 2010, l’EUTM Somalie soutient notamment la formation d’une armée somalienne professionnelle. Selon l’UE, la mission devrait progressivement être « transférée vers la Somalie en fonction des conditions de sécurité ».

Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 21:50

31 mai 2013 belgiandefence

 

Par rapport à l'année dernière, plus de 25% de candidats supplémentaires ont posé leur candidature à la Défense en 2013. En avril, l'augmentation a même atteint les 35%.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 11:55
Air Raid à Drachenbronn

Air Raid à Drachenbronn

29/05/2013 Armée de l'air

 

L’équipe de la base aérienne 107 de Villacoublay a remporté le challenge Air Raid 2013 organisé par la base aérienne 901 de Drachenbronn (Alsace). Les vainqueurs ont reçu le trophée des mains du colonel Guislain Parsy, délégué aux réserves de l'armée de l'air.

Retour sur l’exercice «Air Raid» 2013

Cet exercice, inscrit au programme des activités d’entraînement des personnels d’active et de réserve, est co-organisé chaque année par l'armée de l'air, l’association nationale des officiers de réserve de l’armée de l’air (ANORAA) et l’association nationale des sous-officiers de réserve de l’armée de l’air (ANSORAA).

Retour sur l’exercice «Air Raid» 2013

Cette année, 200 militaires issus de toutes les bases aériennes de métropole, ainsi que quatre équipes étrangères (Allemagne, Belgique, Canada et Suisse) se sont affrontées au cours des quelque 64 ateliers disséminés sur les 45 km du parcours entre la base aérienne 901, ses alentours et le camp de Bitche. Les participants ont ainsi enchaîné les activités physiques et militaires (course d’orientation, combat, tir, survie, etc.).

Deux militaires canadiens remontent un Famas à l'aveugle

Deux militaires canadiens remontent un Famas à l'aveugle

Un exercice à l'objectif triple

Retour sur l’exercice «Air Raid» 2013

Air Raid permet la validation et la mise en application des acquis militaires du personnel de la réserve opérationnelle. L’exercice favorise et développe les contacts et les échanges entre le personnel d’active et de réserve des différentes armées françaises et alliées. Il répond également aux attentes des jeunes réservistes en proposant des activités de terrain et renforce l’esprit de cohésion et de défense des membres d’associations d’officiers et sous-officiers de réserve.

Air Raid 2013 à Drachenbronn - briefing de nuit

Air Raid 2013 à Drachenbronn - briefing de nuit

La prochaine édition de ce challenge aura lieu sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier du 3 au 5 octobre 2014 . Elle sera associée aux commémorations du centenaire du début de la Première Guerre mondiale.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 20:50
Estonia Completes Military Drills with NATO Allies

TALLINN, May 26 (RIA Novosti)

 

Estonia completed on Saturday large-scale military drills, which began on May 9 and involved some 5,000 military personnel, including from NATO allies, the General Staff of the Estonian Defense Forces said.

 

The Spring Storm (Kevadtorm) drills have been held annually in different parts of Estonia since 2003. This year they were held in northern and central Estonia and involved for the first time units from the UK, Belgium and Poland as well as the Estonian navy.

 

“Our military servicemen gained experience of cooperation with pilots from Poland, air defense experts from Belgium, infantrymen from Britain, Latvia and Lithuania by participating in joint drills,” Estonian Commander in Chief Gen.-Maj. Riho Terras said at a line-up in the village of Kuusalu.

 

NATO allies were represented by an infantry company from the UK and Latvia each, a reconnaissance platoon from Lithuania and an anti-aircraft missile platoon from Belgium.

 

The exercise also involved Polish attack aircraft SU-22, Estonia's training jets L-39, light helicopters R-44, light transport planes An-2 and French Mirage F-1 aircraft, according to Estonian newspaper Postimees.

 

President of Estonia Toomas Hendrik Ilves attended the large-scale military exercise on May 17.

 

Estonia, as well as two other ex-Soviet republics in the Baltics - Latvia and Lithuania, joined NATO in March 2004.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 12:30
Syrie: pas d'armes britanniques pour l'opposition dans l'immédiat (Londres)

BRUXELLES, 28 mai - RIA Novosti

 

La Grande-Bretagne n'a pas l'intention de livrer dans l'immédiat des armes aux rebelles syriens, a annoncé mardi le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague à l'issue d'une réunion des chefs de diplomatie des pays membres de l'UE à Bruxelles.

 

"Londres n’a pas l’intention d’envoyer  dans l’immédiat des armes aux rebelles. La levée de l’embargo  donne la possibilité de le faire si la situation se détériore", a déclaré le ministre britannique  après la réunion qui a levé l'embargo sur les armes aux rebelles syriens.

 

La décision a été prise au cours d’une réunion de douze heures, qui a duré plus longtemps que prévu en raison des "discussions difficiles" entre ministres, selon des diplomates. Plusieurs pays, dont l’Autriche et la République tchèque, étaient fortement opposés à une levée de l’embargo.

 

Pour sa part, le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a déclaré que son pays refusait de livrer des armes à l'opposition armée en Syrie.

 

"La Belgique ne livrera pas d’armes aux rebelles car nous n’avons pas de garantie sur la manière d’acheminer les armes en de bonnes mains c’est-à-dire dans les mains d’une opposition modérée par rapport à tous ces groupes extrémistes ou djihadistes que l’on trouve en Syrie. Il y a aussi un risque de prolifération d’armes dans la région, c’est déjà le cas".

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories