Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 10:55
Combat de la Confiance, commandée par Robert Surcouf, et du Kent, le 7 octobre 1800 - Musée d'histoire de Saint Malo

Combat de la Confiance, commandée par Robert Surcouf, et du Kent, le 7 octobre 1800 - Musée d'histoire de Saint Malo


07.10.2016 source SHD
 

7 octobre 1337 : déclenchement de la Guerre de Cent Ans. Le roi d’Angleterre Edouard III se déclare héritier légitime de la couronne de France en tant que petit-fils (par les femmes) du roi Philippe IV le Bel. Le dernier capétien direct étant mort en 1328 sans héritier mâle, la revendication d’Edouard est cohérente mais est perçue comme une déclaration de guerre au roi de France Philippe VI de Valois.

 

7 octobre 1571 : bataille de Lépante (Golfe de Corinthe – Grèce). La Sainte Ligue voulue par le Pape Pie V à la suite du massacre de 20 000 chrétiens de Nicosie (Chypre) par les Ottomans provoque la constitution d’une flotte de combat chrétienne imposante (220 navires venant d'Espagne, de Venise, de Savoie, de Gênes et des états pontificaux) qui lors de la fameuse bataille détruit presque complètement la flotte ottomane (240/300). Le coup d’arrêt infligé aux Ottomans en Méditerranée occidentale est stratégiquement et religieusement magistral.  Il est économiquement néfaste et porte un coup au commerce que Venise entretenait traditionnellement avec l’Orient. La victoire semble principalement due aux 6 galéasses vénitiennes (gros navires équipés de canons tirant tous azimuts) et à l’action décisive du fils de Charles Quint, Don Juan d’Autriche qui aborda la galère du chef Turc Ali Pacha, le fit décapiter et ficha sa tête au sommet du mat : l’effet psychologique sur les Ottomans fut radical. Durant cette bataille Cervantès, jeune soldat espagnol et futur auteur de Don Quichotte , perd l’usage de sa main gauche.

 

7 octobre 1798 : bataille de Sediman (Egypte). Le général Desaix avec près de 3000 hommes remonte le Nil à bord d’une flottille poursuivant les Mamelouks de Mourad Bey. Ceux-ci, après quelques escarmouches tentent un assaut massif (au moins 4000 cavaliers) contre les Français qui forment immédiatement le carré. La cavalerie mamelouke se brise contre les carrés de fantassins extrêmement disciplinés et coordonnés. Mourad Bey change de tactique et décide de grouper ses canons pour entamer les défenses françaises. Desaix commande au capitaine Rapp d’empêcher la manœuvre et de conquérir l’artillerie adverse. Aussitôt fait !

 

7 octobre 1800 : prise du Kent par Surcouf (Océan indien). Le corsaire français Robert Surcouf, à bord de la Confiance réalise l’un de ses plus grands exploits. Il s’attaque au Kent, navire trois fois plus grand et mieux armé que le sien. A la surprise des Anglais,  la Confiance passe à l’abordage et les Français s’en rendent maître alors qu’ils combattent à 1 contre 3. Autre date avancée (et notamment dans le fameux chant de popote ou chanson à virer) : 31 Aout.  Le peintre, marin et écrivain Louis Garneray faisait partie de l'équipage de Surcouf lors de l'abordage.

 

7 octobre 1870 : Léon Gambetta, quitte Paris en ballon. Il vole vers Tours pour aller organiser la guerre en province.

 

7 octobre 1886 : combat de Cho Chu (Tonkin- actuel Vietnam). Le capitaine Dallier après un raid d’infiltration de 3 jours vers la base des Pavillons noirs (à plus de 80 km de Tuyen Quang) leur inflige une sévère défaite sans aucune perte pour son détachement (72 tirailleurs et 12 légionnaires).

 

7 octobre 1946 : service militaire recréé. Supprimé du fait de l’armistice, le service militaire est restauré.

 

7 octobre 1947 : opération Léa (Indochine). Afin de capturer Ho Chi Min et couper le Viet min de son ravitaillement en Chine, 3 bataillons de parachutistes (1er Bataillon de Parachutistes de Choc, III/1er RCP et I/1er RCP) sont largués entre Bac Kan et Cao bang. Plus de 1000 hommes organisés en une demi-brigade parachutiste, un groupement motorisé, un groupement Communal et un groupement amphibie .  Malgré le bouclage (jusqu’au 20 novembre) organisé par le général Salan, le gros des troupes Viet s'échappe ainsi que tout leur état-major.

 

7 mars 1950 : les gardes rouges entrent au Tibet (Chine actuelle).  30 000 soldats chinois renversent le 14ème Dalai-Lama en ayant auparavant bousculé sa petite armée.

 

7 octobre 1957 : mort de l’aviation ? (Moscou). Khrouchtchev déclare que l’avion est périmé au profit des fusées. L’URSS a mis sur orbite 3 jours plus tôt, Spoutnik, le premier satellite artificiel.

 

7 octobre 1958 : naissance du programme Mercury. La NASA approuve le programme de vol spatial habité Mercury.

 

7 octobre 1967 : arrestation de Che Guevara (Bolivie). Exécuté 2 jours plus tard.

 

7 octobre 1973 : décès de Lucien Serventy (Toulouse). L’un des plus grands ingénieurs aéronautiques français. Père de nombreux avions de l’armée de l’air (Espadon, Trident) et surtout du Concorde.

 

7 octobre 2005 : prix Nobel de la paix à l’AIEA. l'Agence internationale de l'énergie atomique et son directeur, Mohamed Elbaradei sont récompensés pour leur travail contre la prolifération des armes nucléaires.(DGRIS/Prolif).

Repost 0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 13:25
Aéronautique : Thales obtient un joli contrat en Bolivie

 

10/11/2015 Par Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Le groupe d'électronique a signé un contrat de 185 millions d'euros avec la Bolivie. Thales va fournir un système intégré de défense aérienne et de gestion du trafic aérien civil.

 

Thales a gagné un joli contrat en Bolivie. Lors d'une cérémonie organisée lundi au palais de l'Elysée en présence du président bolivien Evo Morales et de François Hollande, Thales a signé avec le ministère bolivien de la Défense un contrat estimé à 185 millions d'euros, qui doit beaucoup à la ténacité de l'ancienne directrice des réseaux de vente et partenariats commerciaux chez Thales, Jane Mila, trop tôt disparue. Le contrat porte sur la fourniture à la Bolivie d'un système intégré de défense aérienne et de gestion du trafic aérien civil accompagné d'un "transfert de compétences significatif", a expliqué Thales dans son communiqué.

Thales déploiera en Bolivie des radars civils et de défense aérienne ainsi que des systèmes d'automatisation afin de moderniser et de coordonner les opérations de défense aérienne et de gestion du trafic aérien (ATM) civile. Le groupe d'électronique fournira au total 13 radars sur 12 sites : quatre radars de défense aérienne, un radar primaire Star2000, deux radars d'approche TRAC et six radars secondaires RSM970. Ces radars, qui formeront la base de l'infrastructure de surveillance, seront associés à un tout nouveau centre de contrôle du trafic aérien. Mis en service en 2017, ce centre abritera le système TopSky-ATC et le système SkyView Air C4I qui fournira une image complète de l'espace aérien et permettra une évaluation commune de la situation pour les opérations de défense aérienne.

 

Thales, un acteur majeur des systèmes ATM

Thales coordonnera et gérera également tous les systèmes de communication de 12 sites équipés de radars et répartis sur l'ensemble du territoire bolivien. Spécialisé dans les systèmes ATM civils et militaires à grande échelle, Thales en est le premier fournisseur au monde. Le contrat avec la Bolivie est le troisième de cette ampleur depuis 2014. Le groupe a signé un contrat de 1,5 milliard de livres sterling dans le cadre du programme Marshall au Royaume-Uni, qui vise à moderniser la gestion des espaces aériens militaires. Dans le cadre du programme australien OneSKY Thales a également été sélectionné comme maître-d'oeuvre pour assurer la coordination des opérations civiles et militaires.

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 11:25
Jorge Ledezma Cornejo - photo gob.bo

Jorge Ledezma Cornejo - photo gob.bo

 

01 avril 2015 Romandie.com (AFP)

 

LA PAZ - Le président bolivien Evo Morales a destitué mardi son ministre de la Défense pour avoir porté une veste faisant allusion au conflit maritine entre La Paz et Santiago dans le nord du Chili où il distribuait de l'aide humanitaire à la population touchée par les inondations.

 

Je regrette beaucoup devoir prendre cette décision, mais nous ne pouvons pas commettre ce genre d'erreur, a déclaré le président bolivien lors d'une cérémonie au palais présidentiel, peu après que le ministre, Jorge Ledezma, ait suscité une polémique au Chili en arborant une inscription brodée sur sa veste clamant la mer appartient à la Bolivie alors qu'il livrait un don de 13 tonnes d'eau en bouteilles pour aider les sinistrés.

 

Le Chili et la Bolivie n'ont pas de relations diplomatiques depuis 1978 et La Paz a déposé il y a deux ans une plainte devant la Cour internationale de La Haye pour tenter de récupérer son accès à la mer, perdu lors de la guerre du Pacifique (1879-1883).

 

La Bolivie avait perdu 120.000 km2 de territoire et 400 km de côte à l'issue de ce conflit.

 

Le président Moralès a présenté des excuses au guvernement du Chili, affirmant que nous ne gérons pas l'aide à des fins électorales.

 

Le Chili avait exprimé sa reconnaissance pour l'aide apportée par le pays voisin mais s'était offusqué du slogan brodé sur la veste du ministre bolivien venu livrer l'aide personnellement dans la ville de Copiapo, à 800 km au nord de Santiago, une des régions les plus touchées par les inondations qui ont frappé cette région aride du Chili et fait jusqu'à présent 18 morts et 49 disparus.

 

Permettez-moi de dire clairement que la tragédie et la douleur de la catastrophe dans le nord ne doivent pas être utilisées à des fins politiques dans la campagne médiatique de la Bolivie, avait réagi le ministre chilien des Affaires étrangères Heraldo Muñoz.

 

Le Sénat chilien avait immédiatement approuvé à l'unanimité un texte rejetant l'utilisation à des buts de propagande de l'aide de la Bolivie qui profite de la catastrophe.

 

Quelques heures plus tard, averti du mécontentement des autorités chiliennes, Ledezma avait présenté ses excuses. Nous ne sommes pas venus faire de la propagande, ni pour provoquer qui que ce soit, nous avons simplement apporté de l'eau, a déclaré le ministre bolivien sur CNN Chili.

 

Ledezma avait précisé qu'il avait mis sa veste parce qu'il faisait froid.

 

C'était la seule que j'avais sous la main, s'est-il excusé.

 

Le ministre des Affaires étrangères du Chili l'avait exhorté à demander des excuses plus formelles pour cette erreur de jugement.

Repost 0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 12:25
La Bolivie commande six AS332 C1e Super Puma

 

17/01/2014 Par Guillaume Steuer – Air & Cosmos

 

Airbus Helicopters le confirme aujourd'hui : la force aérienne bolivienne a choisi le Super Puma dans sa version AS332 C1e afin de renforcer ses capacités aéromobiles. Le montant global du contrat n'a pas été dévoilé. Les deux premiers hélicoptères seront livrés dès cette année, et les quatre suivants d'ici à 2016.

 

Lancée début 2013, la version C1e du célèbre Super Puma se veut une réponse "low-cost" aux besoins d'un grand nombre de clients : sa configuration est gelée et ne laisse presque pas de place à la personnalisation, dans un souci de réduire les délais et les coûts de production, de maintenance et d'exploitation. La compangie Starlite Aviation, basée en Irlande et en Afrique du Sud, avait été la première à retenir cette machine pour étoffer son parc.

 

Airbus Helicopters rappelle dans son communiqué que plus de 100 machines de la famille Super Puma sont actuellement en service en Amérique Latine, avec soixante unités supplémentaires en commande. L'industriel souligne que la Bolivie est déjà utilisatrice de l'Ecureuil dans sa version AS350 B3, et de deux EC145 livrés l'an dernier.

Repost 0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 13:25
Airbus Helicopters obtient un joli succès en Bolivie

 

 

15/01/2014 Michel Cabirol  - laTribune.fr

 

La filiale hélicoptériste d'Airbus Group a décroché une commande de six Super Puma en Bolivie pour plus de 100 millions d'euros six mois après la brouille entre Paris et La Paz autour de l'affaire Snowden. Airbus Helicopters a vendu sa dernière version AS332 C1e à l'armée de l'air bolivienne.

 

C'est un joli petit contrat pour Airbus Helicopters (ex-Eurocopter). Selon des sources concordantes, la filiale d'Airbus Group, a vendu à la Bolivie six Super Puma AS332 C1e, son tout nouvel appareil low cost lancé en 2012. Un contrat estimé à plus de 100 millions d'euros et  qui est comptabilisé dans les prises de commandes de 2013. Il a été signé en décembre. Deux Super Puma AS332 C1e seront livrés dès cette année à la Fuerza Aérea Boliviana, l'armée de l'air bolivienne, qui disposera de ses six appareils avant la fin 2016. Ils serviront à la lutte contre les narco-trafiquants et dans le domaine de la sécurité civile.

Un contrat qui était suspendu à la réconciliation franco-bolivienne. Ce qui a été le cas en septembre dernier entre les deux présidents Evo Morales et François Hollande lors d'une rencontre à New York en marge de l'assemblée générale des Nations Unies. Le président français avait affirmé que l'incident survenu à la fin juin entre La Paz et Paris autour de l'affaire Snowden était "clos".

 

Un appareil très compétitif à l'export

L'AS332 C1e est une nouvelle version de l'hélicoptère Super Puma d'Eurocopter. Il offre une configuration standardisée permettant de réduire les délais de livraison, avec des coûts d'exploitation et de maintenance très compétitifs. Cet appareil va permettre à Airbus Helicopters de mieux rivaliser face à hélicoptères russes tel que Mi-171A2. Des options sur ce Super Puma sont également disponibles. Cet hélicoptère bimoteur de moyen tonnage, qui dispose d'un long rayon d'action, offre aux opérateurs une capacité de charge utile pouvant atteindre 4,3 tonnes, pour le transport d'équipements et de passagers, ainsi que pour les missions de recherche-sauvetage.

 Grâce à son moteur Makila 1A1 (Turbomeca) ainsi qu'une avionique et un pilote automatique de 4 axes de dernière génération, l'AS332 C1e peut intervenir dans les conditions d'opération les plus rigoureuses. "Au-delà de ces caractéristiques, l'AS332 C1e offre également un excellent taux de disponibilité, avec des coûts de maintenance et d'exploitation optimisés", expliquait Airbus Helicopters.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories