Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 08:30
Au cœur de la coalition, la Task Force Wagram (artillerie) appuie les forces irakiennes

 

31 oct. 2016 https://www.youtube.com/watch?v=uSGf1d_AYsI
 

La Task Force Wagram (artillerie) assure différentes missions pour appuyer les forces irakiennes.

Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 16:55
32 « Caesar NG blindés » pour remplacer les AUF1 restant de l’armée de Terre?

32 « Caesar NG blindés » pour remplacer les AUF1 restant de l’armée de Terre?

 

27 octobre, 2015 Nathan Gain (FOB)

 

L’armée de Terre semble avoir trouvé un remplaçant pour les derniers canons automoteurs AUF1, en service depuis plus de trente ans actuellement en cours de retrait, rapporte le blog spécialisé Opex360. Entendu le 13 octobre dernier en Commission de la défense dans le cadre de la loi de finances pour 2016, le général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre, a en effet partiellement levé le voile sur une question évoquée par son prédécesseur dès octobre 2013 et depuis laissée en suspens.

 

Petit rappel.

Il était prévu, au travers de la Loi de Programmation Militaire 2014-2019, que l’artillerie des forces terrestres françaises passe de 157 canons de 155 mm (77 CAESAR et  et 80 AUF1) à…77 CAESAR, les AUF1 devant disparaitre du tableau détaillant les « principaux équipements opérationnels » en 2019. Toute commande supplémentaire de CAESAR ayant été exclue, il semblait certain que l’armée de Terre soit, à l’horizon 2020, amputée de la moitié de ses canons.

Or, il y a dix jours, le général Bosser a très clairement fait état d’une solution pour le moins surprenante. Si « Nos 77 CAESAR et nos 13 LRU correspondent à notre besoin actuel, » a déclaré le CEMAT,  « 32 CAESAR « NG », blindés, sont toutefois prévus en remplacement des derniers AUF1 à l’horizon 2030, » ajoute-t-il.

On croyait impossible toute commande supplémentaire de CAESAR, le député Olivier Audibert Troin rappelant par ailleurs que « la soixantaine de canons CAESAR qui nous manquait en 2012 est depuis passée en pertes et profits » (selon le plan initial, 64 systèmes devaient normalement rejoindre les 77 exemplaires commandés en premier lieu), et pourtant…

 

Des CAESAR « NG » blindés?

Remplaçant désigné des vénérables AUF1, le CAESAR (ou « Canon Equipé d’un Système d’Artillerie ») est le fer de lance des forces d’artillerie françaises.  Il s’agit d’un système d’artillerie extrêmement mobile, qui compense les faibles capacités de projection des AUF1, même s’il n’en a pas la protection. Sur ce point, Nexter vient justement, durant le salon DSEI, de dévoiler un nouveau prototype de CAESAR offrant une protection accrue. Montée sur châssis Tatra T815, cette version 8×8 musclée présente une grande modularité permettant à l’utilisateur de bénéficier, entre autres, d’une protection de cabine de niveau 3 balistique avec blindage additionnel (contre 2 pour le CAESAR 6X6).

Repost 0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 07:55
Journées portes ouvertes du 40e régiment d’artillerie

 

15.09.2015 par 40e Régiment d'Artillerie

 

Les 19 et 20 septembre 2015, auront lieu les journées portes ouvertes du 40e régiment d’artillerie au quartier Maunoury de Suippes.

 

A l’occasion de ces journées portes ouvertes, les visiteurs pourront découvrir les différents métiers des artilleurs ainsi que les matériels mis en œuvre : Le canon automoteur 155mm AUF1, le désormais célèbre CAmion Equipé d’un Système d’ARtillerie (CAESAR) de 155mm et le mortier de 120 mm. De nombreuses activités s’adressant à toute la famille seront présentées :

 

  • Des démonstrations dynamiques : Artillerie, cynophile, désincarcération de véhicules par les pompiers de Suippes, techniques d’intervention opérationnelles rapprochés (TIOR)…
  • Des stands ludiques pour les enfants : Jeux gonflables, parcours du combattant, manège, pêche à la ligne, balade en poneys…
  • Un baptême en hélicoptère, un stand Air Soft, un circuit de karting et 4x4 seront proposés aux visiteurs.
  • Enfin, des stands de restauration seront ouverts toute la journée.

 

Les 20 ans de l’intervention sur le Mont Igman

Les journées portes ouvertes seront l’occasion de commémorer ensemble les 20 ans de l’intervention des canons AUF1 du 40e régiment d’artillerie déployés sur le Mont Igman à Sarajevo. La cérémonie publique aura lieu le samedi 19 septembre, à partir de 20h, sur la place d’arme du quartier Maunoury. Elle sera suivie d’un son et lumière historique en présence d’anciens ayant participé à cette opération.

 

Le 40e RA, le régiment de l’urgence opérationnelle

Stationné à Suippes, le 40e régiment d’artillerie compte quatre batteries de tir, une batterie de commandement et de logistique, la batterie de renseignement brigade ainsi qu’une batterie de réserve forte de plus de 130 personnels, ce qui fait du 40 le régiment canon le plus puissant de l’armée de terre. Le 40e RA dispose d’une triple dotation 155 AUF1, CAESAR et mortier de 120 mm. Le 40 est le seul régiment équipé du canon automoteur AUF1 TA 155 mm. Cette articulation puissante, conjuguée à la triple dotation, en fait le régiment de l’urgence opérationnelle, engagé sur tous les théâtres opérationnels aux quatre coins du globe.

Riche de 121 ans d’Histoire et de son passé glorieux, il est un des régiments les plus décorés de l’Artillerie française et, le régiment d’artillerie le plus projeté de l’armée de terre.

Repost 0
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 16:50
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

04/08/2015 armée de Terre

 

Du 5 au 9 juillet 2015, le 11e régiment d’artillerie de marine (11e RAMa) a effectué les premiers tirs du Camion équipé d’un système d’artillerie (CAESAR) en Angleterre, aux portes de l’Écosse. Cette action s’inscrivait dans le cadre de l’exercice Green Cannon, réalisé en coopération avec le 29 Commando Regiment Royal Artillery (29 Cdo Regt) de l’armée britannique.

 

Constitué de près de 40 bigors et de 15 véhicules dont 2 CAESAR, le détachement du 11e RAMa a réalisé des tirs sur le camp d’Otterbun, aux côtés de ses camarades britanniques, équipés de 105mm Light Gun. L’objectif principal de cet exercice interarmées était le partage d’expérience entre les deux unités d’artillerie. Cette collaboration franco-britannique, qui mettait en œuvre des aéronefs de la Royal Air Force et de l’aéronavale, a permis de perfectionner les techniques et les procédures dans le domaine des tirs d’artillerie, de l’observation et de la coordination des feux.  Le 11e RAMa coopère régulièrement avec le 29 Cdo Regt mais c’est la première fois que des CAESAR tiraient sur le sol britannique. La particularité de l’exercice était de faire tirer les bigors sous commandement britannique et les Britanniques sous commandement français. Un réel succès qui, selon le commandant du 29 Cdo Regt, marque l’interopérabilité avérée entre les deux pays et « contribue directement à créer une force expéditionnaire interarmées commune».

 

Suite de l’article

Repost 0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 11:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

21/05/2015 Armée de Terre

 

Le 12 mai, sur les champs de tirs du camp de Suippes, le général Bellot des Minières, commandant la 1ère brigade mécanisée (1ère BM) et le colonel Malod, chef de corps du 1er régiment d’artillerie de marine (1er RAMa), ont assisté aux derniers coups de canon du régiment.

 

L’émotion était palpable sur la position du tir CAESAR lorsque le chef de corps donna l’ordre au capitaine Guilbeault, commandant d’unité de la 3e batterie, de tirer le dernier coup de canon de l’histoire du régiment. Cet évènement solennel était organisé pour rendre hommage aux nombreux militaires ayant servi en son sein. Un parterre d’autorités militaires et politiques, parmi lesquels Benoît Apparu, maire de Chalons en Champagne, étaient invités pour la circonstance.

 

Créé sur ordonnance royale du 16 février 1692, de tous les champs de bataille de l’armée française, le plus décoré des régiments d’artillerie, Compagnon de la Libération, le 1er RAMa est encore projeté  aux Emirats arabes unis et à la Réunion en 2015, après la Centrafrique (opération SANGARIS), le Mali (opération BARKHANE),  Djibouti et  Mayotte en 2014. A l’issue de la cérémonie officielle le 30 juin, il sera administrativement dissous le 1er août 2015.

Repost 0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 17:55
Nexter 2014 Net Reaches €118M As Sales Jump 33%

 

Mar 18, 2015 defense-aerospace.com

(Source: Nexter; issued Mar 17, 2015)

 

Nexter: Confirmed Strong Growth

 

VERSAILLES, France --- In 2014, Nexter confirmed its strong growth, founded on its solid industrial, economic and financial fundamentals. The sustained innovation and sales activity at the heart of its organic development, combined with a targeted external growth strategy, with the acquisition of Mecar in Belgium and Simmel Difesa in Italy, allowed the Group to increase orders taken two-fold in the course of the financial year. International markets accounted for 56% of orders taken.

 

With a book-to-bill of 1.2, the order book totaled €5 billion at the end of December 2014, of which €2.8 billion of intentions to order for the conditional tranches of firm contracts on December 31, 2014. These orders represent more than 2 years of activity, with firm export orders now accounting for 53.2% of the order book.

 

The share of the ammunition sector increased to €883 million, as a consequence of the external growth in the course of the year, positioning the Group's ammunition activity amongst the top three ammunition manufacturers in Europe.

 

Turnover was €1.048 billion in 2014, up 33% on the preceding financial year. International activity progressed significantly, now accounting for 53% of turnover. On a like-for-like basis, and excluding external growth, turnover increased by about 25%.

 

For the ninth consecutive year, the Nexter Group posted an operating margin in excess of 13% of its turnover, reflecting the fact that it has honored its contractual commitments to its customers.

 

In 2014, Nexter Systems and KMW, convinced of the need to reinforce the defense sector on a European scale, announced their intention to share their future road ahead. On July 1, 2014, the shareholders of the two French and German companies signed a memorandum of understanding for an equally owned alliance. This project is progressing and should produce concrete results in 2015.

 

 

Nexter’s business includes the supply of weapons systems and ammunition for Army, Air Force, Navy and law enforcement applications. The range of products offered by Nexter includes: Artillery systems CAESAR, TRAJAN and, 105LG1, Leclerc MBT, VBCI IFV, ARAVIS highly protected armoured vehicle, TITUS, an armoured 6x6, BONUS smart ammunition, all backed up by customer service, support and recycling.

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 08:55
L’artillerie fête la Sainte Barbe


14 déc. 2014 Armée de Terre

 

L’artillerie fête sa sainte patronne aux Invalides. Cet évènement, organisé en collaboration avec le musée de l’armée, à permis de faire découvrir l’arme et son histoire au public nombreux.

Repost 0
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 12:55
Mise en place d'un CAESAR (camion équipé du système d'artillerie), par la 1re section de la 4e batterie du 93e RAM.

Mise en place d'un CAESAR (camion équipé du système d'artillerie), par la 1re section de la 4e batterie du 93e RAM.

 

10.12.2014 Armée de Terre

 

Du 24 novembre au 5 décembre 2014, le 93e RAM (régiment d’artillerie de montagne) a participé à l'exercice AIGLE 2014 à Valloire. Cette manœuvre a permis d’entrainer les composantes de l'appui feux Sol-Sol CAESAR et mortier de 120mm.

 

Repportage photos

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 17:55
Aigle : Exercice d’artillerie en montagne du 93e RAM


10 déc. 2014 Armée de Terre


Du 24 novembre au 5 décembre, le 93e régiment d’artillerie de montagne (93e RAM), s’est entraîné sur le grand champ de tir des Alpes.

Pendant deux semaines, les montagnes de la zone du Galibier, des Rochilles et de Valloire dans les Alpes ont résonné de l’impact puissant des obus du 93e RAM. Toutes les composantes de l’artillerie ont pu démontrer leur force avec, notamment, du tir au mortier de 120 mm et du tir au Caesar de 155 mm. L’exercice AIGLE a permis aux artilleurs de s’entraîner dans un environnement où le relief, la température et la pression atmosphérique demandent une attention particulière. Pour que la précision de leur matériel soit optimale, aucun élément n’a été laissé au hasard.

Repost 0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 17:35
L’Inde lance la compétition pour des canons automoteurs


02.12.2014 par Guillaume Belan (FOB)
 

Le Defence Acquisition Council (DAC) indien vient (enfin!) de décider, le 25 novembre dernier, de lancer la procédure d’acquisition pour 814 canons d’artillerie autopropulsés de 155 mm 52 calibre, pour un montant de 2,5 milliards de dollars. Le RfP (Request for Proposal) serait imminent. Ce programme d’acquisition remonte aux années 80. Las, un scandale de corruption avait alors annulé la procédure. L’armée de terre indienne a lancé plusieurs compétitions pour remplacer ses 2000 canons de 105 mm : canons tractés, embarqués sur camions ou chenillés de différents calibres, pour un marché total estimé à plus de 5 milliards d’euros.

Pour la compétition canons autopropulsés, le français Nexter s’est allié à Larsen & Toubro et propose une version locale du Caesar (relier ici l’article de FOB). Les 100 premiers systèmes doivent être achetés sur étagère et les 714 suivant produits localement.

Repost 0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 06:35
Decks Cleared For Indian Truck-Mounted 155mm Gun Competition

 

November 22, 2014 Livefist

 

The Indian MoD's Defence Acquisition Council (DAC), the first chaired by new defence minister Manohar Parrikar, today cleared the Indian Army's proposal to tender for 814 mounted gun systems (MGS), a deal that could be worth $2 billion. Known contenders are Tata SED with its 155mm Tata-truck mounted gun system and the L&T-Ashok Leyland-Nexter 155mm CEASAR gun mounted on an Indian-built Super Stallion 6x6 chassis (photo). More details soon.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:50
19 VBCI et 2 CAESAR mis à disposition de la British Army, sur le sol français, pour six mois

 

04.07.2014 par Philippe Chapleau – Lignes de Défense

 

Lors du point presse de jeudi matin au Mindef, il a été annoncé que dans le cadre du volet "équipement" des accords franco-britanniques de Lancaster House signés en 2010, l’armée de terre va mettre à disposition de l’armée de terre britannique 19 VBCI et 2 CAESAR pour une période de 6 mois. Ce projet baptisé "Brittany" démarrera à l'automne après la signature des aménagements techniques.

 

En janvier dernier sur le théâtre malien, le chef d’état-major de l’armée de terre britannique avait pu apprécier les capacités opérationnelles du VBCI. L’armée de terre britannique avait alors formulé une demande formelle de mise à disposition de matériel qui se concrétise.

 

La letter of interest, encadrant ce prêt, a été signée le 1er juillet à Londres par les deux CEMAT. Selon la Dicod, "l’opération aura un coût très limité pour la France", les Britanniques prenant en charge les coûts de fonctionnement et de formation.

 

Cette formation sera assurée par le 1er régiment de chasseurs d’Afrique (Canjuers). Un autre régiment français sera impliqué dans la formation qui aura aussi lieu à Mourmelon. Les équipements seront pris sur le parc de gestion (PEGP) et non pas dans le parc des régiments.

 

Une première phase consistera en la formation des pilotes britanniques. La seconde phase, dite de "mentoring", verra l'étude de l'adaptation de la doctrine britannique en fonction du VBCI et de ses capacités.

Repost 0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 08:58
Photo Nexter

Photo Nexter

 

Villepinte, EUROSATORY, le 18 juin 2014 - Nexter Group

 

Les groupes NEXTER et AVIBRAS ont annoncé lors du salon EUROSATORY la signature d'un accord de coopération pour le développement d'une artillerie de 155 CAESAR® pour l'Armée Brésilienne, basée sur une solution de mobilité, un soutien logistique et un système de commandement partagés avec l'ASTROS brésilien.

 

C'est pour NEXTER l'opportunité de consolider sa position en Amérique du Sud et pour AVIBRAS de présenter au Brésil un nouveau produit dans le domaine de l'Artillerie.

 

L'accord a été signé en présence de Son Excellence l'Ambassadeur du Brésil en France, le Secrétaire d'Etat brésilien à la Défense, ainsi que de hautes autorités de l'armée de Terre brésilienne.

 

 

A propos de Nexter Systems

Nexter, grâce à sa maîtrise des systèmes blindés de combat terrestre, a pour vocation de répondre aux besoins des armées de Terre française et étrangères. Son domaine d'activité s'étend à la fourniture de systèmes et de munitions pour les armées de l'Air et de Terre, et la Marine. Le chiffre d'affaires de Nexter s'est établi pour 2013 à 787 M€ et l'entreprise alloue 18% de son chiffre d'affaires aux activités de Recherche & Développement. La gamme de produits proposés par Nexter est notamment composée de véhicules multi-missions ARAVIS®, véhicules de combat VBCI, systèmes d'artillerie CAESAR®, TRAJAN® et 105 LG, munitions intelligentes BONUS, services clients, soutien et revalorisation.

Pour plus d'informations: www.nexter-group.fr

 

 

A propos d'AVIBRAS

Avibras Indústria Aeroespacial S.A. (AVIBRAS) mondialement reconnue pour l'excellence et la qualité de ses produits et systèmes, a été fondée en 1961 et est une société privée brésilienne. S'appuyant sur d'importantes infrastructures industrielles installées au cœur du parc technologique brésilien, AVIBRAS est un véritable systémier. La société comprend un réseau de centres de développement, d'infrastructures industrielles et de compétences en électronique, télécommunication, transport, recherche spatiale, et systèmes de défense. Son produit le plus connu est l'artillerie de saturation à roquettes ASTROS, un système éprouvé au combat.

Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 13:59
Eurosatory 2014- canon CAESAR

 

 

13.06.2014 ministeredeladefense

 

Camion équipé d'un système d'artillerie

Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 12:56
Eurosatory 2014 ouvre ses portes (article)



13/06/2014 Ministère de la Défense

 

Eurosatory, le plus grand salon International de Défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres, se tiendra au Parc des Expositions de Villepinte, du 16 au 20 juin 2014.  Cette plateforme d’échanges internationale dédiée à tous les experts accueillera plus de 1 500 exposants dont le ministère de la Défense.

 

Eurosatory 2014, vivez le salon comme si vouz y étiez ! retrouvez  sur le site un dossier spécial « Salon Eurosatory 2014 » et découvrez le VBCI, le CAESAR, le TIGRE, le SAMP/T, le NH 90 Caïman TTH, FELIN et d’autres matériels opérationnels ou innovations au profit des forces.

Également en exclusivité, visitez le au travers d’une visite virtuelle (disponible dès lundi 16 juin).

Enfin, suivez l'actualité quotidienne et les temps forts du salon grâce au journal télévisé - en direct à 14h ou en replay - sur le site, ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter (#eurosatory).

 

Le stand Défense est constitué de 3 pôles :

  • Le stand principal – Hall 5a – stand F147
  • Le stand simulation de défense (SIMDEF) – Hall 5a – Stand K884, LK882, LK 830
  • Le stand du Service des essences des armées (SEA) à l’extérieur stand A390
Repost 0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 16:55
photo Jérome Soucheres

photo Jérome Soucheres

 

source 1e BM

 

L’exercice « Marne » de la première brigade mécanisée s’est déroulé du 31 mars au 18 avril 2014 entre Charleville-Mézières (08) et Châlons-en-Champagne (51).


Rassemblant près de 1200 militaires provenant essentiellement de la 1re brigade mécanisée, mais aussi de la 1re brigade logistique, du 2e régiment de dragons et des 1er et 3e régiment d’hélicoptères de combat et près de 350 véhicules de différents types (VBCI, VAB, AMX 10 RC, PVP, VBL, CAESAR, PFM, PUMA, GAZELLE, etc.…), cet exercice a permis de conduire les ANTARES des trois régiments de mêlée (1er Régiment de Spahis, 1er Régiment d’infanterie et 1er Régiment de tirailleurs) et de mettre en situation les deux régiments d’appui (1er Régiment d’Artillerie de Marine et 3e Régiment du Génie) dans un environnement complet, réaliste et déployé.


Trois groupements tactiques interarmes (GTIA) identiques, composés d’un État-Major Tactique, de trois sous groupements interarmes (SGTIA), d’un TC2 et de renforcements, ont ainsi pu manœuvrer en terrain libre et sur le camp de Mourmelon.


Le scénario joué durant quatre jours se composait d’un déploiement en terrain libre la première journée, d’un desserrement, d’un franchissement de l’Aisne en milieu naturel sur 2 ponts du 3e RG puis d’une reconnaissance offensive en terrain libre la deuxième journée, de réductions de résistances isolées sur le camp de Mourmelon la troisième journée et enfin d’un contrôle de zone avec incident NBC la quatrième journée.


Trois principes fondamentaux ont été retenus pour la construction de cet exercice :
La liberté d’action : cet exercice en terrain libre s’est déroulé grâce au PSP (parc soutien permanent) des régiments de la brigade renforcé des PEB (porte engin blindé) de la 1re BL.
La concentration des efforts : trois ANTARES ont été réalisés durant trois semaines consécutives.


L’économie des moyens : l’utilisation d’un parc unique centralisé a permis de diviser par 2 le coût de l’exercice, en réduisant au strict minimum les mouvements de mise en place et en bénéficiant de l’appui d’un peloton PEB. Les 75 heures de potentiel utilisées par engin blindé n’ont été que des heures tactiquement productives.


Cet exercice majeur de l’année 2014 pour la 1re brigade mécanisée, marque la fin d’un processus cohérent de la préparation opérationnelle décentralisée (POD) commencé en mars par les exercices de simulation MASCARA et SIMULNEB.

 

Reportage photos

Repost 0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 16:30
Exercice 13e Demi Brigade de Légion étrangère

 

22.04.2014 par Légion étrangère

 

Composante terrestre des Forces françaises aux Émirats Arabes Unis (FFEAU), la 13e Demi-Brigade de Légion étrangère est maintenant bien implantée dans le Golfe arabo-persique. Elle a organisé une démonstration de ses capacités opérationnelles au profit des autorités militaires émiriennes et françaises.

 

Des démonstrations convaincantes

Le 10 mars sous les yeux curieux et étonnés d'une trentaine d'officiers d'état-major, d'unités et de l'EMIA FFEAU, la Phalange magnifique a prouvé qu'elle était une unité parfaitement opérationnelle dans un environnement entièrement nouveau et une zone régionale sensible.

Équipés des matériels les plus modernes (VBCI, VAB ULTIMA, CAESAR, FELIN), les légionnaires et les personnels tournants ont réalisé plusieurs démonstrations dynamiques, qui ont mis en valeur leur connaissance de ces matériels mais aussi leurs savoir-faire tactiques et techniques en combat en ZURB ou en milieu désertique. L'utilisation des moyens 3D (AH-64 APACHE et RAFALE) a également permis de démontrer que la 13 est également capable de travailler dans un environnement interarmes et interallié.

 

L'importance de l'instruction

Les visiteurs ont enfin découvert que cette maîtrise des savoirfaire opérationnels s'appuie sur des moyens d'instructions performants regroupés au sein du CECAM. Disposant d'infrastructures variées pour le combat ZURB et d'un terrain de manoeuvre désertique immédiatement accessible, les instructeurs du centre sont en mesure de dispenser un large panel de cours, y compris dans le domaine de la lutte contre EEI, du TIOR/C4 ou de pistes d'aguerrissement.

 

Numérisation de l'espace de bataille

Enfin, les autorités émiriennes ont vu que la 13e DBLE possède des moyen de commandement modernes, et que son CO entièrement numérisé lui permet d'intervenir dans toute la région en pouvant intégrer d'éventuels renforts de la métropole. C'est donc convaincues de posséder un allié solide que les autorités ont quitté le quartier de la 13e DBLE.

 

Lexique :
EMIA : État major interarmes.
VBCI : Véhicule blindé du combat de l'infanterie.
CAESAR : Canon autoporté équipé d'un système d'artillerie.
FELIN : Fantassin équipé de liaison intégré.
ZURB : Zone urbaine.
3D : 3e dimension.
CECAM : Centre d'entraînement au combat et d'aguerrissement du Moyen-Orient.
EEI : Engin explosif improvisé.
TIOR/C4 : Techniques d'intervention opérationnelles rapprochées.
CO : Centre opérationnel.

 

Source : Képi Blanc magazine

Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 11:55
Le 4X4 blindé Aravis fait face à 79 concurents dans le monde. (crédit photo Yves Debay, Nexter)

Le 4X4 blindé Aravis fait face à 79 concurents dans le monde. (crédit photo Yves Debay, Nexter)

 

 

01/03/2013 Par Véronique Guillermard – LeFigaro.fr

 

Détenu à 100% par l'État, le fabricant français de matériels militaires terrestres monte en puissance à l'exportation.

 

C'est une révolution discrète mais cruciale. En quelques années, Nexter (l'ex-Giat Industrie) a inversé le balancier entre la commande nationale et l'exportation. Les contrats export ont représenté 75% des 862 millions d'euros des nouvelles affaires signées en 2012. Le groupe vient d'ailleurs d'annoncer la signature d'une commande de 37 canons autotractés Caesar en Indonésie pour une valeur de 115 millions d'euros.

 

Une percée à l'international qui est d'autant plus belle que la concurrence est devenue redoutable. 80 fabricants de véhicules blindés légers - comme le gros 4X4 armé Aravis de Nexter -, dont 12 occidentaux se battent sur ce segment de marché. On compte 27 acteurs dont 12 européens et américains sur celui des munitions, 35 dont 29 dans les BRICS sur celui des blindés moyens... mais seulement 14 spécialistes des chars de bataille dont 5 en Europe et en Amérique du Nord.

 

Un contrat d'artillerie géant en Inde

 

«Dans un monde de plus en plus incertain, les opportunités sont nombreuses et Nexter a des atouts pour les transformer en réussite», estime Philippe Burtin, PDG du groupe détenu à 100% par l'Etat. Et d'abord une gamme de produits renouvelés et enrichis que l'on retrouve en compétition sur tous les grands appels d'offres dans le monde.

 

Le VBCI, le véhicule blindé de combat d'une valeur catalogue de 4 millions d'euros, est en short list au Canada qui veut acheter 138 engins. «Ni Boxer, ni Patria ne sont là. Nous avons comme rival l'américain General Dynamics et son véhicule à roues Piranha», note Philippe Burtin. Ottawa devrait choisir son fournisseur cette année, les armées canadiennes piaffant d'impatience depuis 2009, année de la remise des premières offres, de moderniser leur parc.

 

Au Danemark, Nexter et son rival américain s'affrontent également à l'issue des premières sélections pour un contrat de 250 blindés. Mais ils doivent aussi faire face à trois autres groupes porteurs d'offres pour des engins à chenilles. L'arbitrage des Danois est attendu en 2014.

 

Le VBCI est aussi en lice aux Emirats Arabes Unis pour une commande géante de 700 exemplaires. A la clef, un partenariat industriel assorti d'un transfert de technologie: Abu Dhabi veut développer sa propre industrie d'armements terrestres. L'engin blindé interesse également le Qatar et le Koweit.

 

En Inde, «le grand marché de l'artillerie pour les dix ans à venir», Nexter est seul en lice avec Trajan, son canon tracté de 155 mm, face au groupe industriel Israélien Elbit. L'enjeu? Un énorme contrat pour 1 400 canons.

 

34 VBCI engagés au Mali

 

Après l'Afghanistan, Nexter profite à plein de l'engagement de l'armée française au Mali pour démontrer les capacités de ses matériels. «34 VBCI, 2 canons Caesar et 30 AMX 10RC dont nous assurons la maintenance, sont en opération au Mali», confirme Philippe Burtin.

 

Cette accélération à l'international permettra à Nexter de contrebalancer la baisse attendue des commandes d'équipements destinés à l'armée de terre qui risque, selon plusieurs experts, d'être la grande perdante des arbitrages du gouvernement dans le cadre de la future loi de programmation militaire.

 

Pour l'heure, le contrat de 630 VBCI pour l'armée française n'est pas encore achevé. «Les dernières livraisons sont prévues en 2015 et le VBCI sera prolongé avec un véhicule de tonnage supérieur (32 tonnes) dont le contrat a déjà été notifié», souligne le PDG de Nexter. Il rappelle que le contrat VBCI pour l'armée française représente 30% de la charge de travail des usines françaises du groupe.

Repost 0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 07:57
VBCI in Mali - photo EMA

VBCI in Mali - photo EMA

 

Apr. 1, 2014 - By PIERRE TRAN – Defense News

 

PARIS — French forces described how their new infantry fighting vehicle performed in the sub-Saharan desert when the British senior commander visited them in Mali on the Serval campaign, which could encourage London in ordering the kit, French Army Chief of Staff Bertrand Ract-Madoux said.

“Our two armies say they have very identical equipment requirements,” Ract-Madoux said in an article posted on the website of the Franco-British Council.

The operational needs may be there, but political backing may be absent.

Asked about a possible sharing of equipment, Ract-Madoux said, “Sharing capabilities is a big challenge which calls above all for a very ambitious choice by our heads of state and government,” he said.

“I am not sure our two countries have reached such a high level of cooperation,” he said.

Ract-Madoux was replying to questions about London and Paris possibly sharing the Watchkeeper tactical drone and VBCI.

“On the Véhicule Blindé de Combat d’Infanterie, our mission in Mali with Gen. Sir Peter Wall gave me the opportunity to answer his questions and for him to appreciate the mobility and firepower of the French VBCI in the Mali desert, in the light of a possible acquisition by the United Kingdom,” Ract-Madoux said.

 

photo EUTM Mali

photo EUTM Mali

Ract-Madoux had invited Wall, the British Army chief of General Staff, to go with him to Mali in January, the report said.

France at the Jan. 31 Anglo-French summit handed over a VBCI fighting vehicle for trials by the British forces.

Nexter builds the VBCI, with the last unit to be built next year.

Regarding Watchkeeper, Ract-Madoux said, “Our operational expectations are the same, our tactical organization is similar and the evaluation phase conducted by our teams is fairly conclusive.

 

Similar Requirements Could Spur French-UK Sharing of Systems

“The level of operational cooperation that we share with the British on the Watchkeeper should help bring together the two nations on this subject,” Ract-Madoux said.

French non-commissioned officers have been assigned since November to a British Royal Artillery unit flying the UAV and could be sent to a British Army Watchkeeper team in operation this summer, the report said.

Thales is the prime contractor on the Watchkeeper, based on Elbit Systems’ Hermes 450.

The British and French forces are telling their authorities that they are on the same time cycle for a number of equipment programs, including the 40mm gun and cased telescoped munition, Ract-Madoux said.

 

Caesar in Mali - photo EMA ECPAD

Caesar in Mali - photo EMA ECPAD

On the Caesar, the strategic mobility and good performance of the French truck-mounted artillery “could interest the British Army,” Ract-Madoux said.

Nexter builds the Caesar and is a joint venture partner with BAE Systems on the 40mm gun and shell.

Wall, asked about the French campaign in Mali, said, “The political and strategic outcome has to be questioned in any military intervention and the French operation Serval is a model for preventive containment with a strategic efficiency at low political cost.

“I have been impressed by this style of operation that we might have to execute when we leave Afghanistan, so politically and militarily the French expertise is very interesting for us.”

Repost 0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 13:57
Sagem reçoit de Nexter Systems une commande de 37 centrales de pointage SIGMA 30 pour les canons CAESAR (màj)

 

Paris, le 05 Mars 2014 Sagem

 

Sagem (Safran) vient de signer avec Nexter Systems une nouvelle commande de 37 centrales SIGMA 30 de navigation et de pointage destinées à un client asiatique du système d’artillerie CAESAR.

 

La centrale de pointage SIGMA 30 de Sagem confère aux systèmes d’artillerie à longue portée une capacité de tirs d’emblée très précis en s’affranchissant du GPS.

 

La SIGMA 30 s’appuie sur la maîtrise industrielle de Sagem en matière de systèmes de navigation et de senseurs inertiels et intègre une technologie gyrolaser numérique à grand périmètre optique. Ses performances en font un équipement parfaitement adapté aux besoins actuels de l’artillerie. Elle autorise des déploiements en pièces réparties, et concourt ainsi à la mobilité et à la protection d’un dispositif d’appui. Fixée sur le tube, totalement autonome, elle opère à l’abri des actions de brouillage et de leurrage adverses.

 

La centrale SIGMA 30 contribue aux résultats opérationnels des CAESAR de l’armée de Terre, en navigation comme en pointage, sur les théâtres les plus sévères, en Afghanistan et, récemment au Mali pour l’opération Serval.

 

Ce nouveau contrat consolide le partenariat entre Sagem et Nexter Systems pour le CAESAR en associant les dernières générations d’équipements inertiels à l’ensemble de sa gamme de véhicules de combat (cavalerie, infanterie) en production ou en développement. Sur le segment artillerie, la totalité des systèmes CAESAR en service, soit plus de 250 unités, est équipée de la centrale SIGMA 30. Elles sont produites dans l’établissement de Sagem à Montluçon.

 

Outre le canon CAESAR, la centrale SIGMA 30 de Sagem équipe 40 systèmes d’artillerie, tels que : PzH2000 (Krauss Maffei Wegmann), MLRS M270 (Airbus Defense), Nora (SDPR), Archer (BAE), ou encore le mortier mobile 2R2M (Thales).

 

Sagem maîtrise l’ensemble des technologies inertielles (mécanique, laser, fibre optique, vibrant) et affiche plus de 60 ans de savoir-faire dans les systèmes de navigation civils et militaires opérant en tout milieu, en France et à l’international.

****

 

Sagem, société de haute technologie de Safran, est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Sagem est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents via le réseau international du groupe Safran, Sagem et ses filiales emploient 7 500 personnes en Europe, en Asie du Sud-est et Amérique du Nord. Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité.

 

Pour plus d’informations : www.sagem-ds.com

Sagem reçoit de Nexter Systems une commande de 37 centrales de pointage SIGMA 30 pour les canons CAESAR (màj)
Repost 0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 13:35
Sagem wins order from Nexter Systems to supply 37 SIGMA 30 pointing systems for CAESAR gun export contract

 

Paris, March 05th, 2014 Sagem

 

Sagem (Safran) has won a new order from Nexter Systems to supply 37 SIGMA 30 navigation and pointing systems for CAESAR guns, to be delivered to an Asian customer.

 

Sagem’s SIGMA 30 system gives long-range artillery system immediate, high-precision firing capability, since they do not need GPS.

 

Drawing on Sagem’s proven expertise in navigation systems and inertial sensors, the SIGMA 30 features large digital ring laser gyro technology. Its performance characteristics make it a perfect solution for today’s artillery. Enabling deployment in distributed configurations, the Sigma 30 system enhances the mobility and protection of support forces. It is mounted on the cannon, and offers totally independent operation, protected from enemy countermeasures.

 

 

Sagem wins order from Nexter Systems to supply 37 SIGMA 30 pointing systems for CAESAR gun export contract

The SIGMA 30 system contributes to the excellent operational results of CAESAR guns deployed by the French army in today’s most demanding theaters, including Afghanistan and, most recently, Mali, for Operation Serval.

 

The contract announced today consolidates Sagem’s partnership with Nexter Systems for the CAESAR gun, by bringing the advantages of latest-generation inertial systems to the company’s entire range of combat vehicles, whether in production or under development. All CAESAR artillery systems now in service, more than 250 units, are equipped with the SIGMA 30 navigation and pointing system. They are produced at Sagem’s Montluçon plant.

 

In addition to CAESAR guns, Sagem’s SIGMA 30 system outfits 40 other artillery systems, including: PzH2000 (Krauss Maffei Wegmann), MLRS M270 (Airbus Defense), Nora (SDPR), Archer (BAE), and the 2R2M mobile mortar (Thales).

 

Sagem has developed proven expertise in all inertial technologies (mechanical, laser, fiber-optic, vibrating), with more than 60 years of experience on both civil and military navigation systems operating in all environments around the world.

 

* * * *

 

Sagem , a high-tech company of Safran, holds world or European leadership positions in optronics, avionics, electronics and safety-critical software for both civil and military markets. Sagem is the No. 1 company in Europe and No. 3 worldwide for inertial navigation systems (INS) used in air, land and naval applications. It is also the world leader in helicopter flight controls and the European leader in optronics and tactical UAV systems. Operating across the globe through the Safran group, Sagem and its subsidiaries employ 7,500 people in Europe, Southeast Asia and North America. Sagem is the commercial name of the company Sagem Défense Sécurité.

For more information: www.sagem.com

Repost 0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 12:35
Nexter, Ashok Leyland offer the Caesar truck artillery at DefExpo

 

February 22, 2014 stratpost.com

 

Check out the Ceasar artillery system mounted on an Ashok Leyland platform as Evelyne Montet shows it off at DefExpo.

 

Produced by Shruti Pushkarna

Repost 0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 22:55
Photos Armée de Terre

Photos Armée de Terre

 

13/02/2014 CNE ROSSI - Armée de Terre

 

Les feux indirects impliquent que la personne qui désigne la cible soit différente de celle qui tire. C’est un appui interarmées dont l’emploi est soumis à la décision du chef tactique.

 

Dans l’armée de Terre, c’est l’artillerie sol-sol qui incarne la fonction appui feu. Pour produire un effet sur le terrain, celle-ci dispose d’un panel de moyens, employés selon l’effet à obtenir : éclairement, aveuglement, neutralisation, destruction, etc.

 

« Les moyens sont répartis en fonction des besoins », précise le lieutenant-colonel Jean-Marie Delion, officier traitant feux 3D du CDEF. Ces trois types de moyens sont : le mortier de 120 mm avec une portée de 8 km, les canons de 155 mm du TRF1et de l’AUF1 d’une portée de 28 km ou encore celui du Caesar d’une portée de 38 km, et enfin, le lance-roquettes unitaire (LRU).

 

Ce nouvel équipement, avec une portée de 80 km et une précision métrique, sera livré courant 2014.

 

La coordination est indispensable pour la gestion des feux et des intervenants 3D dans la zone d’action. L’organisation de l’espace aérien répond à la double obligation de conserver la liberté d’emploi de tous les moyens feux tout en assurant la sécurité des vecteurs évoluant dans la 3D. « Si un hélicoptère de manœuvre intervient pour une évacuation sanitaire et l’extraction d’un blessé, le spécialiste artillerie interdit temporairement tout tir indirect, souligne le LCL Delion. Il y a un responsable de la gestion de la 3D à chaque niveau. »

 

Pour neutraliser les aéronefs ennemis, la défense surface air prend le relais pour la défense aérienne. Sous l’autorité du commandant de la force, l’Air Defence Commander suit les mouvements aériens dans la zone des combats et centralise l’engagement des feux antiaériens. Située au niveau interarmées, cette autorité coordonne le tir des frégates de défense aérienne de la marine, des aéronefs et unités sol-air de l’armée de l’air, et des Mistral de l’armée de Terre.

Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Appui au contact : Les feux indirects
Repost 0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 17:35
Nexter dévoile son Caesar pour l’Inde

Le canon Caesar monté sur un châssis indien d’Ashok Leyland (crédits: Nexter)

 

7 février, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

Durant le salon indien de Defexpo, Nexter a dévoilé son imposant canon Caesar pour la première fois sur un châssis indien. Suite à l’accord de partenariat signé durant la précédente édition du salon Defexpo (relire l’article de FOB ici) entre Nexter et Larsen & Toubro, Nexter présente pour la première fois son canon de 155 mm Caesar monté sur un châssis de camion militaire indien d’Ashok Leyland. Outre le fait que Nexter en impliquant fortement l’industrie indienne remplit son quota de Transfert de Technologie (ToT), le Caesar sur châssis Super Stallion est aussi mieux adapté aux besoins indiens.

 

Nul besoin d’être aérotransportable, comme le Caesar français, le châssis est donc plus lourd (25 tonnes contre 18 pour le châssis RTD) et permet une capacité d’emport supérieure (notamment pour embarquer d’avantage de munitions) ainsi que des améliorations ultérieures. A noter également que la cabine n’est pas sur-blindée mais pourrait l’être. Le système d’artillerie (« la partie haute ») est exactement le même que le système français, offrant la même précision, allonge (portée de 42 km pour des obus conventionnels) et rapidité d’action (6 tirs/ minute). Le châssis, avec une bonne mobilité, offre une vitesse maximale supérieure à 80 km/h sur route, plus de 30 km/h en tout-terrain, une autonomie de 600 km ainsi qu’un rayon de braquage de 20 mètres.

 

Pour l’appel d’offre indien, Larsen & Toubro est le chef de file. Rappelons que le besoin indien pour le Mounted Gun System (MGS) est de 800 pièces d’artillerie sur camion. Le Request for Information (RfI) a été émis en juin. La procédure en cours est donc encore « papier » et les essais pourraient débuter prochainement. Larsen & Toubro est donc le prime contractor avec Nexter pour la partie artillerie et Ashok Leyland pour le châssis, L&T réalisant certains équipements de la partie haute. Le Caesar indien est prévu pour être assemblé localement.

 

Le TGS (Tracted Gun System)

 

Nexter est également en compétition pour fournir à l’armée indienne son canon tracté Trajan de 155 mm/52 cal (relire l’article de FOB ici). Toujours avec son partenaire indien L&T, qui réalise la partie basse. Les essais « temps été » ont été réalisé dans le Rajasthan en juillet et aout dernier tandis que ceux « hiver » ont été terminé en décembre dans l’Himalaya. Cette campagne d’essais devraient s’achever cet été. L’appel d’offre indien concerne 1580 pièces d’artillerie. Nexter propose que les 400 premiers soient réalisés en France et le reste en Inde, sous licence à l’arsenal d’Etat OFB (Ordnance Factory Booard).

 

Rénovation des M-46

 

Nexter est aussi en lice pour proposer la modernisation des 300 pièces d’artillerie indiens de 130 mm M-46., L’objectif est de les porter au calibre 155 mm/46 cal. Le RfP (Request for Proposal) vient d’être émis. Là aussi, le français s’appuit sur son partenaire L&T.

Repost 0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 08:50
La Norvège abandonne le programme Archer

L’imposant système d’artillerie Archer sur camion Volvo (Crédits FMV Ministère de la Défense suédois)

 

11 décembre, 2013 Guillaume Belan (FOB)

 

Bonne nouvelle pour l’industrie terrestre française, le canon d’artillerie automoteur Caesar se débarrasse de son concurrent britannique  !

 

La Norvège vient de signifier à la Suède, son partenaire dans le programme d’artillerie  Archer, qu’il abandonnait le programme. Lancé au milieu des années 90, le canon de 155 mm/52 calibre sur châssis articulé Volvo 6X6 A30D de 30 tonnes, était le fruit d’un développement commun entre l’industriel suédois Bofors (qui appartient aujourd’hui au groupe britannique BAE System) et la Norvège, selon un accord signé en 2008. Selon cet accord, la Norvège et la Suède partageaient les coûts de développement et de production et s’engageaient à acquérir 48 systèmes (24 pour Oslo et autant pour Stockholm). Patatras! Après quelques retards dans le développement du système, la Norvège qui a reçu l’exemplaire de pré-série fin septembre de cette année pour évaluation, vient de juger ce matériel trop lourd et pas suffisamment mobile. L’Archer « ne correspond plus au changement de concepts de notre armée » a annoncé la ministre de la Défense Eriksen Søreide, qui met ainsi un terme à la coopération nordique et de facto au programme Archer.

 

Canon Caesar - photo Armée de Terre

Canon Caesar - photo Armée de Terre

Cette décision met le groupe britannique BAE en difficulté sur ce programme, le privant d’un système d’artillerie autopropulsé pour les marchés export. C’est donc une excellente nouvelle pour les français Nexter et Renault Trucks Défense (RTD), qui avec le Caesar, il est vrai nettement plus léger (18 tonnes) et mobile voient un sérieux candidat s’effacer. L’Archer était notamment positionné sur des appels d’offres au Canada, en Croatie, au Danemark ou encore en Inde.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories