Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 11:20
Simthetiq Algeria VTE available in Openflight and correlated VBS 3 formats

Simthetiq Algeria VTE available in Openflight and correlated VBS 3 formats

 

Montreal, 31 May 2017 - Simthetiq

 

Meggitt Training Systems along with Simthetiq and TrianGraphics will showcase true joint simulation and training capabilities at CANSEC 2017. The powerful demonstration will connect virtual Armoured Fighting Vehicle, 81mm mortar and small arms trainers running in two different simulation platforms in the same correlated terrain environment.

 

 

Attendees at Canada’s annual Global Defence and Security Tradeshow will experience the benefits of interconnecting different training systems and technologies to unleash the full potential of collaborative training scenarios. Using a common 3D terrain of Algeria from Simthetiq as the collaborative environment, Meggitt’s Anti-Tank Guided Missile (ATGM) and Remote Weapon Station (RWS) trainers (running in an Openflight terrain) together with their flagship FATS 100MIL small arms trainer (using a correlated VBS3 output) will conduct tactical manoeuvres in a hostile training environment.

 

Simthetiq worked closely with TrianGraphics, using their VBS Exporter tool to generate a correlated VBS terrain that allows common, networked scenarios to be conducted across Meggitt’s different training systems.

 

Vincent Cloutier, Simthetiq CEO, stated: "The cross-platform flexibility we provide was key for Meggitt - who placed their trust in Simthetiq and TrianGraphics' expertise and innovative approach to terrain generation for their key simulation product demonstrations at CANSEC."

 

To see the collaborative demonstrations in action, visit Meggitt’s booth (#121) at CANSEC, held at the EY Centre in Ottawa from 31 May to 1 June 2017.

 

 

 

About Simthetiq

Simthetiq, a CADSI member, is a leading developer of 3D solutions for simulation, research and serious gaming. With over 2000 high-definition, plug and play 3D military and civilian vehicles, Simthetiq’s library facilitates rapid procurement of DIS/HLA compatible, standardized COTS products that enhance the training capability and value of any simulation and training tool.

 

For more information visit: www.simthetiq.com

 

About TrianGraphics

TrianGraphics is specialized in creative tools and services for terrain database generation. TrianGraphics' flagship product Trian3DBuilder is a database generation system with a comprehensive feature set and a modern user interface. Trian3DBuilder is meeting the most demanding visual and technical requirements for real-time simulation and has grown to become one of the most powerful and efficient solutions on the market.

 

For more information visit:

www.triangraphics.com

 

About the 3D terrain

The Algeria VTE product can help bring your simulation and training ever closer to reality. Companies interested in evaluating Trian3DBuilder or Simthetiq 3D terrains can contact sales@simthetiq.com to request an evaluation.

 

About Meggitt Training and Simulation

Meggitt’s networked simulation solutions provide for realistic synthetic training including state of the art visual effects and sounds. Training solutions that enable crews to train their tactics, techniques and procedures in a mounted or dismounted virtual domain.

 

Meggitt Training Systems leads the way in small arms marksmanship and judgmental simulation training, as well as armoured fighting vehicle trainers and simulators. Meggitt’s train-as-you-fight approach reflects a commitment to remaining true to fit, form and function in weapons simulation, helping ensure the preparedness and safety of the forces that protect us.

 

For more information visit: https://www.meggitttrainingsystems.com

Repost 0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 11:20
Le ministre Canadien de l'Industrie, James Moore, participe au CANSEC

 

Le 28 mai 2015 - Ottawa - Industrie Canada

 

Le ministre de l'Industrie James Moore a pris la parole aujourd'hui à CANSEC, le plus grand salon professionnel de la défense du Canada, où il a souligné comment les politiques d'approvisionnement en matière de défense du gouvernement renforcent la compétitivité des entreprises canadiennes de la défense et de la sécurité, tout en créant des emplois et en profitant à toute la chaîne d'approvisionnement

 

Le ministre Moore a discuté des mesures prises par le gouvernement pour maintenir le succès des industries de la défense et de la sécurité. Ces mesures comprennent les changements apportés à la Politique des retombées industrielles et technologiques qui aideront à attirer des investissements anticipés des entrepreneurs principaux dans des sociétés canadiennes, particulièrement des petites et moyennes entreprises, tout en réduisant les formalités administratives et en accroissant la transparence et la reddition de comptes à l'égard de la Politique.

 

Le ministre Moore a aussi réitéré l'engagement du gouvernement de continuer à travailler avec l'industrie à créer des emplois de grande qualité et à faire croître l'économie canadienne.

 

Les faits en bref

    Les acquisitions dans le domaine militaire jouent un rôle prépondérant dans l'économie canadienne. Le secteur canadien de la défense compte plus de 650 entreprises, emploie plus de 65 000 travailleurs à temps plein de façon directe et indirecte, et génère 9,4 milliards de dollars en revenus.

    Des changements sont apportés aux dispositions de mise en réserve et de mise en commun de la Politique des retombées industrielles et technologiques, ainsi qu'au cadre d'investissement de la Politique, qui applique un multiplicateur aux investissements réalisés par les entrepreneurs principaux dans de petites et moyennes entreprises canadiennes. Par ailleurs, des changements administratifs, comme l'instauration de formulaires électroniques et l'établissement d'une norme de service de six mois pour accorder des crédits aux entreprises canadiennes qui réalisent des investissements, permettront de réduire le fardeau administratif des entrepreneurs du domaine de la défense.

    La Politique des retombées industrielles et technologiques encourage les entreprises à s'établir ou à accroître leur présence au Canada, renforce les chaînes d'approvisionnement canadiennes et rehausse les capacités industrielles au Canada.

    La Politique des retombées industrielles et technologiques s'applique aux principaux approvisionnements de défense, de sécurité et de la Garde côtière annoncés après le 5 février 2014.

    Les objectifs de la Stratégie d'approvisionnement en matière de défense sont de fournir le bon équipement aux Forces armées canadiennes et à la Garde côtière canadienne en temps opportun, de mettre à profit les achats de matériel et de services de défense pour créer des emplois et favoriser la croissance économique au Canada, et de simplifier le processus d'approvisionnement en matière de défense.

 

Le ministre de l'Industrie, James Moore a déclaré : « Notre gouvernement s'efforce d'établir les conditions nécessaires pour renforcer la compétitivité des industries canadiennes de la défense et de la sécurité. Grâce aux améliorations annoncées aujourd'hui à la Politique des retombées industrielles et technologiques, les approvisionnements en matière de défense procureront un plus grand nombre d'avantages économiques. Ces modifications sont de bons exemples de la façon dont nous travaillons main dans la main avec l'industrie à créer des emplois et de la croissance économique pour les Canadiens. »

 

Le président et chef de la direction de l'Association des industries aérospatiales du Canada, Jim Quick, a déclaré : « Les changements annoncés aujourd'hui entraîneront des investissements dans les entreprises canadiennes et permettront aux petites et moyennes entreprises de décrocher plus facilement des contrats au titre de la Stratégie d'approvisionnement en matière de défense et de la Politique des retombées industrielles et technologiques. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour notre industrie, et cela démontre une fois de plus à quel point une consultation étroite entre le gouvernement et l'industrie est essentielle pour faire en sorte que les entreprises canadiennes et les emplois au pays profitent des approvisionnements en matière de défense. Nous félicitons le gouvernement pour le leadership dont il a fait preuve dans le cadre de ce dossier important, et nous nous réjouissons à la perspective de continuer à travailler avec lui pour renforcer les capacités du Canada dans les domaines de la défense et de l'aérospatiale. »

 

La présidente de l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, Christyn Cianfarani Produits connexes, a déclaré : « Les améliorations apportées à la Politique des retombées industrielles et technologiques devraient réduire le fardeau administratif des entreprises et permettre aux petites et moyennes entreprises canadiennes de saisir un plus grand nombre de possibilités d'affaires. Ces changements, qui ont été élaborés en consultation avec certains de nos membres, mettent à profit la forte relation de collaboration qui a uni l'industrie de la défense à Industrie Canada au moment de l'élaboration de la Stratégie d'approvisionnement en matière de défense. »

Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 17:25
Antilles : participation à la 14ème Conférence Régionale de Sécurité

 

 

18/02/2014 Sources : EMA

 

Du 27 au 31 janvier 2014, le contre-amiral Georges Bosselut, commandant supérieur des forces armées aux Antilles (COMSUP FAA), s’est rendu en République Dominicaine pour assister à la 14ème Conférence Régionale de Sécurité (CANSEC) organisée sous l’égide du commandement américain Sud (US COMSOUTH) et de l’organisation de la communauté de la Caraïbe (CARICOM).

 

Forum de discussions annuel, la CANSEC est un événement régional d’importance qui permet de réunir en un même lieu un panel d’interlocuteurs de haut niveau afin d’accroître la coopération des nations de la Caraïbe en matière de sécurité et de lutte contre les différents trafics. Depuis plusieurs années, le COMSUP FAA y représente le chef d’état-major des armées (CEMA). Cette année, il était entouré de Madame Blandine Kreiss, ambassadrice de France en République Dominicaine et du lieutenant-colonel Isabelle Vinciguerra, attaché de défense non résident.

 

A l’occasion de cette conférence, le contre-amiral Bosselut a rencontré plusieurs commandants régionaux canadiens,  hollandais et américains dont le général John Kelly, commandant général  du commandement Sud des forces armées des Etats-Unis. Il s’est également entretenu avec plusieurs autorités en charge de la sécurité dans les Etats voisins (ministres de l’Intérieur, de la Sécurité nationale, chefs de police et/ou garde côtes). Accompagné de Mme Kreiss et du lieutenant-colonel Vinciguerra, le COMSUP a notamment échangé avec l’amiral Sigfrido Pared  Perez, ministre de la Défense dominicain, l’amiral Martin Medina, vice-ministre pour la marine dominicaine, et l’Amiral  Edwin Dominici Rosario, chef d’état-major de la marine dominicaine.

 

La République Dominicaine fait partie de nos principaux partenaires dans la zone maritime des Antilles. A ce titre, notre coopération militaire bilatérale est régulière. Elle s’organise essentiellement autour d’échanges, de formations et d’interactions comme celles organisées à l’occasion d’escales de bâtiments de la Marine. Dans le cadre de la coopération structurelle bilatérale, l’Alliance française de Saint Domingue organise de  son côté des formations en langue française pour des officiers dominicains.

 

Les FAA constituent, avec les forces armées en Guyane (FAG), les forces de souveraineté françaises sur le « théâtre » Antilles-Guyane. Dans une logique de complémentarité et de mutualisation, les FAA mettent ainsi en œuvre un dispositif interarmées à dominante maritime, tandis que les FAG constituent un dispositif interarmées à dominante aéroterrestre. Dans le cadre de leurs missions, les FAA mènent des actions de coopération régionale et entretiennent des relations privilégiées avec l’ensemble des nations présentent dans la zone maritime Antilles, dont le contre-amiral Bosselut assure le commandement.

Repost 0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 18:20
L-3 WESCAM Unveils Its New Land Vehicle Surveillance System

May 31, 2013. David Pugliese -  Defence Watch

 

News release from L-3 WESCAM:

 

L‐3 WESCAM unveiled its new Land Vehicle Surveillance System, the MXTM-LVSS, at CANSEC.

 

Based on L-3 WESCAM’s industry-leading MX- Series of multi-spectral, highly stabilized imaging systems, the MX-LVSS is a modular and rugged solution consisting of low-risk, battle-proven, commercial-off-the-shelf subsystems currently operating in the world’s harshest terrains and climates.

 

L-3’s MX-LVSS consists of mast-mounted and remote-mounted surveillance suites with an integrated vehicle operator control station. The rugged system, adaptable to a wide range of platforms, obtains timely and accurate surveillance data on surrounding terrain and adversaries, day or night, while the host vehicle is stationary or on-the-move, mast-mounted or dismounted, in all weather conditions.

 

“As a turnkey ground vehicle ISR solution, the MX-LVSS provides state-of-the-art stability technology to ensure agile, responsive and adaptive surveillance. This greatly expands mission capability in real-world scenarios where the host vehicle is moving,” said Paul Jennison, vice president of government sales and business development for L-3 WESCAM. “The system’s scalable design supports a full range of surveillance capability and complexity, providing our customers around the world with system-level solutions customized to their precise specifications and budget. The new system is ideally suited for multiple platforms, such as the upcoming Canadian Light Armoured Vehicle (LAV) Recce Surveillance System (LRSS).”

 

The MX-LVSS’ performance is configurable from a basic mid-range surveillance capability with variable sensor payloads to a powerful long-range system with integrated ground surveillance radar. This flexibility extends to the host vehicle’s interior, with capability ranging from a basic localized sensor control package to a robust and fully integrated mission management system supporting the collection, storage, processing, manipulation, fusion and digital sharing of sensor data and imagery across the battlefield to enhance situational awareness at all levels.

 

L-3 WESCAM is a world leader in the design and manufacture of stabilized, multi-spectral imaging systems. To learn more about L-3 WESCAM, please visit the company’s website at www.wescam.com.

Repost 0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 18:20
Représentants d'entreprises canadiennes remerciés par Lockheed Martin pour leur participation au programme F-35. De gauche à droite : Peter Timeo, Dan Snyder, Michael Cybulski, Larry Glenesk, Tom Elias, Claude Baril, Jean Gravel, Gabe Batstone, Steve O'Bryan (Lockheed Martin), Kevin Russell, Mike Dorricott, Mark Van Rooij, Dave Mitchell, Doug Dubowski, Randy Joe et Scott McCrady. (Groupe CNW/Lockheed Martin)

Représentants d'entreprises canadiennes remerciés par Lockheed Martin pour leur participation au programme F-35. De gauche à droite : Peter Timeo, Dan Snyder, Michael Cybulski, Larry Glenesk, Tom Elias, Claude Baril, Jean Gravel, Gabe Batstone, Steve O'Bryan (Lockheed Martin), Kevin Russell, Mike Dorricott, Mark Van Rooij, Dave Mitchell, Doug Dubowski, Randy Joe et Scott McCrady. (Groupe CNW/Lockheed Martin)

OTTAWA, le 29 mai 2013 /CNW

 

 Lockheed Martin a accueilli aujourd'hui plusieurs entreprises canadiennes ayant participé à la conception et à la construction du F-35 au salon professionnel CANSEC pour leur exprimer sa reconnaissance. Chacune de ces entreprises a contribué au développement et à la production du F-35 Lightning II, depuis plus de 15 ans avant la date d'acquisition prévue du premier avion, créant ainsi des centaines d'emplois au Canada. Plus de 70 entreprises se sont partagé 450 M$ de contrats, et les possibilités d'affaires pendant toute la durée du partenariat pourraient se chiffrer à 10 G$.

« Le partenariat avec l'industrie canadienne au cours des dix dernières années est précieux aux yeux de Lockheed Martin », a déclaré Steve O'Bryan, vice-président, Intégration du programme et développement du F-35 à Lockheed Martin Aeronautics. « Dès les premiers stades du programme, le gouvernement canadien a fait en sorte que l'industrie joue son rôle, et aujourd'hui, chaque F-35 livré comprend des composants canadiens. »

Parmi les entreprises canadiennes ayant participé à cet événement de reconnaissance, citons :

  • Apex (Nouveau-Brunswick), choisi récemment pour fabriquer des ferrures pour le fuselage avant et des tronçons de voilure conçus pour le modèle du F-35 à décollage et à atterrissage tactiques (CTOL) et pour le modèle porte-avions (CV).
  • Avcorp Industries (Colombie-Britannique) a été retenue par BAE Systems comme le seul fournisseur de l'ensemble de l'aile extrême, unique au F-35 CV.
  • Asco Aerospace (Colombie-Britannique) fabrique la cloison en titane la plus complexe du tronçon de voilure du F-35, l'importante structure des longerons et les cadres en aluminium du fuselage avant ainsi que les longerons en titane du bord d'attaque de l'aile extrême d'Avcorp pour le modèle CV de l'avion.
  • CMC Electronics (Québec) produit un émetteur récepteur optique pour Harris Corporation, utilisé dans près de 57 endroits différents sur le F-35. CMC fournit aussi un module de récepteur à laser utilisé dans le système de ciblage électro-optique.
  • Celestica (Ontario) produit plus de 15 cartes de circuits imprimés pour le système de gestion thermique de l'électricité (PTMS) du F-35. Les composants sont envoyés à Honeywell Aerospace, à Toronto, pour leur assemblage dans un sous-système complexe de contrôle.
  • Composites Atlantic (Nouvelle-Écosse) fabrique le revêtement externe du contour pour Northrop Grumman. Les panneaux sont situés dans le fuselage central supérieur. L'entreprise fabrique aussi des garnitures composites complexes pour les portes de la soute d'armement.
  • GasTOPS (Ontario) conçoit et fabrique des capteurs uniques pour le moteur F-135 de Pratt & Whitney, installé sur tous les F-35. Ces capteurs fournissent des informations sur l'état des paliers réacteurs et des aubes en vue d'améliorer la gestion de la maintenance. GasTOPS développe aussi un capteur sur l'état des aubes du ventilateur de sustentation qui sera utilisé sur tous les F-35 à décollage court et atterrissage vertical (STOVL).
  • Handling Specialties (Ontario) a conçu et fabriqué un outillage d'assemblage unique utilisé dans la fabrication des ailes du F-35 dans les installations de Lockheed Martin à Fort Worth, au Texas. Handling a aussi fabriqué l'outillage utilisé dans l'assemblage final et la vérification systématique de l'avion.
  • Heroux Devtek (Ontario/Québec) doit assembler des boîtes en aluminium utilisées dans le système complexe de gestion du courant et de la chaleur (PTMS), développé et produit par Honeywell Aerospace, à Toronto. Ces unités sont utilisées sur tous les modèles du F-35. Heroux Devtek a aussi conçu, qualifié et fabrique aujourd'hui tous les loquets des portes des trains d'atterrissage principal et avant.
  • ITL Circuits (Ontario) fabrique des cartes de circuits imprimés pour l'éclairage externe utilisé sur tous les modèles du F-35.
  • Magellan Aerospace (Manitoba/Ontario) fait partie du programme F-35 depuis la phase de démonstration du concept, en 1998. Magellan a signé des contrats avec Lockheed Martin, BAES et Rolls Royce. De nombreuses divisions produisent des composants essentiels, notamment les empannages horizontaux pour décollage et atterrissage tactiques (CTOL), les logements de la boîte relais des moteurs du F-135, les portes de logement et le déflecteur de volet du ventilateur de sustentation de tous les modèles ADCAV.
  • NGRAIN (Colombie-Britannique) a développé un logiciel essentiel au système d'évaluation de l'état de l'avion (LOHAS), lequel permet d'entretenir le revêtement extérieur du F-35 pendant les opérations. Le système LOHAS aide les spécialistes de la maintenance à s'assurer, entre les vols, que le caractère furtif et l'aérodynamique du F-35 sont prêts et fournit une aide si des travaux doivent être entrepris sur l'avion.

Le F-35 Lightning II, chasseur de 5e génération, combine des caractéristiques avancées de vol furtif à la rapidité et à l'agilité de l'avion de chasse, des informations recueillies par capteurs et entièrement fusionnées, des opérations facilitées par réseau et un soutien de pointe. Trois modèles distincts du F-35 remplaceront le A-10 et le F-16 de la U.S. Air Force, le F/A-18 de la U.S. Navy, le F/A-18 et le AV-B Harrier du Corps des Marines américains ainsi que divers chasseurs d'au moins 10 autres pays.

Établie à Bethesda dans le au Maryland, Lockheed Martin, est une entreprise aérospatiale et de sécurité mondiale qui emploie environ 118 000 personnes dans le monde. Elle se consacre principalement à la recherche, à la conception, au développement, à la fabrication et à l'intégration et au maintien de systèmes, de produits et de services technologiques de pointe. Son chiffre d'affaires net s'est élevé à 47,2 G$ en 2012.

 

 

Repost 0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 11:20
Oshkosh Preparing For CANSEC 2013

May 12, 2013. David Pugliese - Defence Watch

 

Some details from Oshkosh about its plans for the upcoming CANSEC 2013, the military equipment trade show that takes place in Ottawa at the end of the month:

 

Oshkosh will have three vehicles on display – the Oshkosh HEMTT A4, the Oshkosh Light Combat Tactical All-Terrain Vehicle (L-ATV), and the Oshkosh Family of Medium Tactical Vehicles (FMTV) 6×6.

 

The likely Oshkosh submission for Canada’s Medium Support Vehicle System (MSVS) Standard Military Pattern (SMP) program is based on the leading-edge HEMTT platform, which has accumulated more than one billion real-word operational kilometres in a full range of mission profiles. The Oshkosh L-ATV was one of three vehicles downselected in the current phase of the U.S. military’s Joint Light Tactical Vehicle (JLTV) program, which will replace a portion of its HMMWV fleet as vehicles reach the end of their service lives. Oshkosh will also have a virtual trainer kiosk featuring the HEMTT A4 LHS Virtual Trainer.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories