Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 09:55
photos Armée de l'Air

photos Armée de l'Air

 

29/01/2016 Alexandra Milhat - Armée de l'air

 

Du 20 au 29 janvier 2016, l’exercice « VOLFA », réalisé au profit des forces des unités aériennes et des unités au sol du commandement des forces aériennes (CFA), se déroule dans le massif central.

 

Exercice « VOLFA » : entraînement intensif pour les forces aériennes

De nombreux moyens humains et matériels

25 avions de chasse, cinq avions de transport, des drones, des commandos parachutistes, des radars participent à cette nouvelle édition de l’exercice « VOLFA ». Objectif : entraîner toutes les forces à des missions complexes durant deux semaines, de jour comme de nuit. Parmi celles-ci, des missions de bombardement ou encore de parachutisme de masse. 

 

Exercice « VOLFA » : entraînement intensif pour les forces aériennes

Un entraînement au combat aérien

Depuis le 25 janvier dernier, le groupe « bleu » (blue forces) est concentré sur la base de Mont-de-Marsan, tandis que le groupe « rouge » (red forces) opère depuis ses bases aériennes d’origine (Orange et Cazaux). Celui-ci joue le rôle du « méchant » face au groupe « bleu » (les « gentils »), qui ne connaît pas à l’avance le scénario. Ils sont ainsi chargés de se défendre face à cette menace « rouge ».  « L’exercice « VOLFA » est très enrichissant car il permet la rencontre de tous les pilotes et équipages participants, explique le directeur de l’exercice. Nous pouvons échanger, briefer et débriefer tous ensemble, savoir quelles sont les contraintes pour chaque appareil, pour chaque mission. Cela permet de progresser et d’être plus opérationnel. »

 

Exercice « VOLFA » : entraînement intensif pour les forces aériennes

VOLFA : bilan positif et entraînement nécessaire pour les opérations extérieures

« Je suis très satisfait de l’entraînement effectué jusqu’à présent, indique le lieutenant-colonel Yann Malard, commandant de la 30e escadre et directeur de l’exercice. Nous avons des conditions météorologiques très favorables pour un mois de janvier. Jusqu’à présent, nous avons réalisé toutes les missions, huit au total, il nous en reste cinq jusqu’à vendredi. »

Le lieutenant-colonel Malard est formel, toutes les connaissances acquises durant les exercices et l’entraînement sont mises à profit lors des opérations extérieures : « Les forces présentes à cet exercice sont celles qui ont été déployées hier et le seront demain. L’entraînement que nous menons nous est très profitable : les missions évoluent sur une menace de très haute intensité. Il s’agit vraiment de combat. En opérations extérieures, nous pratiquons davantage un combat asymétrique contre les terroristes djihadistes. »

Exercice « VOLFA » : entraînement intensif pour les forces aériennes
Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 16:55
Projet "CFA 2015" - Plan startégique Unis pour "Faire Face"


17 juin 2015 par Armée de l'Air

 

Le projet "CFA 2015" place ce commandement organique majeur de l'armée de l'air au centre de la cohérence technico-opérationnelle des bases aériennes. Il fusionne le commandement des forces aériennes (CFA) et le commandement du soutien des forces aériennes (CSFA) sur un seul et même site, la base aérienne 106 de Bordeaux-Merignac.

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 08:55
Visite de la SIMMAD

Visite de la SIMMAD

 

20/01/2015 Armée de l'air

 

Jeudi 15 janvier 2015, le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), s’est rendu sur la base aérienne 106 de Bordeaux Mérignac au sein du commandement des forces aériennes (CFA) et de la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la Défense (SIMMAD).

 

Une délégation constituée de ses principaux collaborateurs de l’état-major de l’armée de l’air, du général Antoine Creux, major-général, du général Patrick Pacorel, inspecteur et du général Claude Tafani, directeur des ressources humaines a accompagné le CEMAA.

 

La délégation a été accueillie par le général Serge Soulet, commandant les forces aériennes (CFA), et par le général Guy Girier, directeur central de la SIMMAD.

 

La première partie de la visite a été consacrée à une présentation du CFA, de son architecture actuelle et de ses perspectives. Le CEMAA s’est ensuite rendu au sein de la cellule de crise du centre de permanence et de synthèse du soutien (CPSS), chargé de la manœuvre aérienne sur l’ensemble des théâtres où l’armée de l’air est déployée.

 

L’après-midi, une cérémonie militaire a été présidée par le CEMAA. Après une remise de décorations, des poignards ont été décernés à 19 adjudants de la SIMMAD et du CFA.

 

Enfin, le CEMAA s’est rendu à la SIMMAD où il a été accueilli par le directeur central, le général Girier. Ce dernier lui a présenté la complexité du maintien en condition opérationnelle (MCO) aéronautique et l’étendue des actions qui concourent à l’atteinte des objectifs et de la performance.

 

Le chef d’état-major a dit sa satisfaction d’avoir rencontré un personnel engagé et tourné vers l’amélioration des processus du MCO aéronautique.

Visite du CEMAA sur la BA 106 de Bordeaux
Visite du CEMAA sur la BA 106 de Bordeaux
Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 08:56
 Remise officielle du nouvel insigne au CFA


13/01/2015 Armée de l'Air

 

Mardi 13 janvier 2015, le général Serge Soulet, commandant les forces aériennes (CFA) de nouvelle génération arbore pour la première fois le nouvel insigne du nouveau commandement issu de la fusion du CFA et du commandement du soutien des forces aériennes.

 

Après la première session du comité stratégique (COSTRAT) de l’année 2015, sur la cité de l’air et base aérienne 117 de Balard, le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA) a remis officiellement l’insigne au général Soulet, en présence de l’ensemble des hautes autorités militaires siégeant au COSTRAT.

« Cet insigne marque une étape importante de la réorganisation et de la transformation de notre armée de l’air », assure le général Mercier. Le CEMAA a ainsi souligné l’importance de cette remise qui est séquencée en trois phases : la remise au général Soulet, à ses brigadiers dès le lendemain, puis à l’ensemble du personnel du CFA le 15 janvier.

« Je suis très ému car c’est le symbole d’une naissance d’un commandement, explique le général Soulet. J’espère que tout mon personnel se retrouvera derrière cet insigne. » Des insignes ont été également créés pour deux brigades du nouveau commandement : la brigade aérienne des systèmes d’armes aériens et la brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne. Le personnel pourra arborer l’insigne du commandement ou celui de sa brigade.

« Depuis le 1er septembre 2013, nous vivons une formidable aventure, très exigeante pour le personnel du commandement  mais qui porte en elle autant de résultats concrets que de germes pour notre avenir commun, a annoncé le général Soulet dans le numéro double décembre-janvier 2015 du magazine Air Actualités. Le bilan intermédiaire se révèle très positif s’agissant tant du résultat obtenu par nos forces engagées dans les missions permanentes et d’intervention que des processus, rénovés et innovants, qui irriguent notre quotidien d’état-major organique. »

 
 Remise officielle du nouvel insigne au CFA

Description de l'insigne

Le nouvel insigne est en acier brossé et représente un rapace armé d’un glaive d’or et surmonté d’une étoile. L’ensemble domine un globe terrestre stylisé. Il fédère ainsi les symboliques des six brigades aériennes qui composent le commandement des forces aériennes. Le choix de l’acier, métal unique, évoque la rusticité et la noblesse du combattant. L’étoile d’or qui surplombe l’insigne exprime le commandement exercé par le CFA sur ses unités. Le rapace rappelle la force et la puissance aérienne. L’œil rouge marque sa précision. Le globe terrestre évoque aussi bien les unités outre-mer que la mobilité des forces. Enfin, le glaive d’or dressé incarne traditionnellement les unités de combat et l’emploi conscient et maîtrisé de la force.

Héraldique

« Rondache d’argent à un globe terrestre du même issant de la pointe, une aigle contournée et éployée également d’argent, allumée de gueules, dépassée au chef et enserrant une épée d’or, brochant, une étoile dépassée du second métal au chef. »

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 17:55
Flotte Casa CN-235 à Creil

Flotte Casa CN-235 à Creil

 

28/10/2014 Armée de l'air

 

Le général Serge Soulet, commandant les forces aériennes (CFA) s’est rendu sur la base aérienne (BA) 110 de Creil, jeudi 23 octobre 2014, après l’annonce par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de la fermeture de la plateforme aéronautique en 2016.

 

Le commandeur a notamment rencontré les aviateurs de la flotte Casa CN235, des escadrons de transport (ET) 1/62 « Vercors » et 3/62 « Ventoux », unités impactées par les restructurations, pour leur en expliquer les implications.

 

Les ET 1/62 « Vercors » et 3/62 « Ventoux » seront transférés vers la base aérienne d’Évreux en 2016. Un échelon précurseur d’une vingtaine d’aviateurs sera également constitué en 2015 pour préparer l’accueil des Casa CN235, de leurs équipages et de leurs mécaniciens.

 

La montée en puissance de l’A400M Atlas, accompagnée du retrait progressif des C160 Transall, permet de moderniser la flotte de cargos tactiques et de simplifier le réseau de bases « transport ». Ce dernier sera réarticulé autour de deux pôles : un pôle A400M sur la BA 123 d’Orléans-Bricy et un pôle cargo léger et moyen sur la BA 105 d’Évreux. Les visites aux ET 3/60 « Estérel » et escadron de transit et d'accueil aérien (ETAA) ainsi que plusieurs tables rondes sur le thème des restructurations ont également ponctué cette journée.

 

Retrouvez un focus sur les restructurations dans le prochain numéro d'Air actualités, à paraître en novembre.

Le commandant des forces aériennes rencontre les aviateurs de CreilLe commandant des forces aériennes rencontre les aviateurs de Creil
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 10:55
Jean-Yves Le Drian annonce le transfert du commandement des forces aériennes à Bordeaux

 

21/06/2014 Par Hélène Chauwin

 

Le ministre de la Défense était à Cazaux en Gironde. Il a assisté au meeting aérien organisé pour les 100 ans de la BA 120. 

 

"L'Armée de l'air est en train de mettre en application son plan stratégique, ce qui amènera à faire de Bordeaux le pôle majeur de l'organisation de l'Armée de l'air" a-t-il expliqué.

 

Suite de l'article

Repost 0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 12:54
Première étape pour le futur centre de détection et de contrôle de Cinq-Mars-la-Pile

 

 

12/12/2013 Armée de l'air

 

Le 9 décembre 2013, la partie infrastructure de l’ARS1, le futur centre de détection et de contrôle, a été inaugurée sur le site « Mailloux » de Cinq-Mars-la-Pile.

 

L’événement s’est déroulé en présence d’autorités civiles et militaires, ainsi que de représentants des entreprises ayant participé au chantier. À cette occasion, les invités ont pu visiter une partie des futurs locaux nouvellement conditionnés dans les galeries souterraines.

 

Le chantier, commencé en juin 2012, s’est terminé un an plus tard, en septembre 2013. Ce projet d’envergure, mené en plusieurs étapes, a fédéré de nombreux acteurs : le service national de l’ingénierie aéroportuaire (SNIA), le service infrastructure de la Défense (SID) et notamment son établissement de Rennes et son antenne de Tours, l’état-major de l’armée de l’air, le commandement du soutien des forces aériennes (CSFA), le commandement des forces aériennes (CFA), la base aérienne 705 ainsi que les nombreuses entreprises. Son coût a été maîtrisé de bout en bout.

 

L’ARS, centre de détection et de contrôle aux normes Otan sera caractérisé par une vision élargie de l’espace aérien et par une interopérabilité accrue avec les pays membres de l’organisation. L’efficacité de nos systèmes de sûreté aérienne, notamment celui de la PO (permanence opérationnelle) dans le cadre de la posture permanente de sûreté sera ainsi renforcée. Sa mise en service opérationnelle sera effective à l’horizon 2016.

 

(1) L’ARS est un acronyme de sigles regroupant les notions d’Air Control System (centre de contrôle aérien), de Recognized Air Picture Centre (centre d’élaboration d’une situation aérienne) et de Sensor Fusion Post (centre de fusionnement des informations).

Repost 0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 06:55
L'état-major du CFA / CSFA

L'état-major du CFA / CSFA

03/09/2013 Sources : CFA - Armée de l'air

 

Lundi 2 septembre 2013, le général Serge Soulet a pris ses fonctions de commandant des forces aériennes (CFA) et de commandant du soutien des forces aériennes (CSFA).

 

À son arrivée sur la base aérienne 102 de Dijon-Longvic, après que les honneurs lui aient été rendus, le général Soulet a été accueilli par son second à la tête du CFA et du CSFA, le général Gilles Modéré. À cette occasion, le général Soulet a rendu hommage à l’action de ses prédécesseurs et a présenté les défis qui attendent le personnel de ce nouveau grand commandement organique. « Les forces du CFA et du CSFA démontrent au quotidien, dans l’exécution de leurs missions permanentes et sur les théâtres d’opérations, de rares et solides compétences et un engagement sans faille. Néanmoins, notre organisation a besoin d’évoluer pour gagner en robustesse, simplification et clarté et offrir aussi une meilleure lisibilité à nos partenaires. Cette évolution a été voulue pour que nos forces, unies au sein d’un commandement unique, soient en mesure de répondre aux défis d’aujourd’hui et, surtout de demain ».

 

Pilote de chasse, le général Serge Soulet a notamment commandé le 1/30 « Alsace » à Colmar (1999-2000) et la base aérienne de Cambrai (2004-2007). Il occupait le poste de sous-chef « emploi-soutien » à l’état-major de l’armée de l’air jusqu’au 30 août dernier.

 

Le général Soulet à la tête du CFA et du CSFA

Le général Soulet à la tête du CFA et du CSFA

Biographie en 10 dates

 

1985 : Breveté pilote de chasse – Escadron de chasse 2/4 «La Fayette», Luxeuil

 

1989 : Officier d’échange, 433ème ETAC Bagotville, Canada

 

1992 : Chef des opérations, escadron de chasse 3/30 « Lorraine », Reims

 

1999 : Commandant de l’escadron de chasse 1/30 « Alsace », Colmar

 

2000 : Conseiller du personnel navigant « chasse », Direction du personnel militaire de l’armée de l’air, Paris

 

2004 : Commandant de la base aérienne 103, Cambrai

 

2007 : Auditeur du Centre des hautes études militaires (CHEM) et de la session nationale de l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN), Paris

 

2008 : Chef de la cellule « organisation et ressources humaines » et adjoint-Air du chef du cabinet militaire du ministre de la Défense, Paris

 

2010 : Sous-chef « emploi-soutien », État-major de l’armée de l’air, Paris

 

2013 : Commandant du CFA et du CSFA

           

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories