Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 07:55
Formation internationale au programme NH90 (màj)

 

19/12/2014 Camille Pégol - Armée de Terre

 

Le 4 décembre, l'École de l’aviation légère de l’armée de Terre (EALAT) a ouvert les portes de son centre de formation interarmées (CFIA) NH90 à l’interalliés. Des mécaniciens aéronautiques belges et des pilotes espagnols y ont suivi, pendant une semaine, un stage de familiarisation et de formations techniques sur l’hélicoptère NH90.

 

L’EALAT, dont l’expertise est recherchée, est reconnue sur la scène internationale comme pôle d’excellence dans la formation du domaine aéromobilité, qui est au cœur des engagements des forces armées françaises, notamment dans la lutte contre le terrorisme. Les cursus de formation et les moyens leur étant dédiés font donc partie des meilleurs du monde.

 

Actuellement, l’interopérabilité avec les armées étrangères et l’accroissement du parc de NH90 chez nos alliés contribuent à faire de l’EALAT, et du CFIA en particulier, le formateur incontournable et reconnu sur cet hélicoptère.

Repost 0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 08:56
Tigre HAD

Tigre HAD

 

12 décembre, 2013 Frédéric Lert (FOB)

 

Le 1er Régiment d’Hélicoptère de Combat de Phalsbourg prend officiellement possession aujourd’hui de deux hélicoptères nouveaux : le Tigre HAD et le NH90-TTH « Caïman ». Une journée à marquer d’une pierre blanche pour l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (Alat), qui n’avait pas connu une telle arrivée de sang neuf dans ses unités opérationnelles depuis l’entrée en service du Tigre HAP en 2005. De quoi mettre un peu de baume au cœur d’une Alat également bien touchée par la réduction de cible et les étalements de commandes signifiés par la loi de programmation militaire. Rappelons en deux mots que le HAD (pour Hélicoptère d’Appui Destruction) apporte une capacité anti-char au Tigre grâce au missile américain Hellfire (guidage laser, portée de 8 kilomètres). Le Tigre HAD bénéficie également d’une puissance motrice accrue de 14% : idéal pour faire face à des scénarios d’emploi où les températures excessives et l’altitude pèsent sur l’efficacité de la motorisation… Avec la version HAD, le Tigre joue enfin dans la même catégorie que l’Apache américain, tout en conservant le formidable atout que représente son canon Nexter de 30mm, redoutablement précis.

 

Les deux premiers appareils du 1er RHC seront rejoints en mars par un troisième. La constitution d’une première escadrille de 8 appareils promet donc d’être très progressive. Quant à la suite, elle est encore incertaine : une deuxième escadrille du 1er RHC sera-t-elle formée en priorité, ou bien les Tigre HAD suivants seront-ils réservés au 5ème RHC de Pau ? A moins que le 4ème Régiment Hélicoptères des Forces Spéciales ne parvienne à mettre le grappin sur quelques exemplaires ? Les choses sont un peu plus claires pour le Caïman dans sa version TTH, aujourd’hui commandé à 68 exemplaires pour l’Alat (avec une cible totale qui reste à 80 appareils). Le 1er RHC sera le premier régiment équipé de trois escadrilles d’hélicoptères de manœuvre où le Caïman remplacera les vénérables Puma. Vingt-quatre hélicoptères à livrer donc, au rythme ébouriffant des livraisons actuelles : quatre appareils par an dans un premier temps, puis six par an à partir de 2016…

 

photo-GAMSTAT

photo-GAMSTAT

Synonyme d’une révolution pour le 1er RHC, la mise en service du Caïman dans les forces est également une satisfaction pour le CFIA (Centre de Formation Interarmées) du Cannet des Maures qui a géré depuis 2006 la formation du personnel navigant et technique et la montée en puissance pour l’armée de Terre et la Marine de cet appareil très novateur (création des cours pour les équipages et les mécaniciens, mise en place des outils didactiques, de l’enseignement assisté par ordinateur et des simulateurs). Les trois appareils du 1er RHC partiront d’ailleurs en milieu de journée du parking du CFIA pour rejoindre Phalsbourg.

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 11:55
Le premier simulateur de vol de l’hélicoptère NH90-TTH

Le premier simulateur de vol de l’hélicoptère NH90-TTH

 

09/12/2013 DGA

 

La DGA a réceptionné le premier simulateur de vol de l’hélicoptère NH90-TTH le 18 novembre 2013. Il a été livré au centre de formation interarmées (CFIA) du Luc-en-Provence. Les équipages de l’armée de terre et de la marine ont commencé le jour même à l’utiliser.

 

Ce simulateur est de type « Medium Range Training Device » (MRTD) qui se caractérise par un très haut niveau de représentativité. Il permet aux forces de réaliser une part importante de la formation en simulation et de minimiser le complément nécessaire sur hélicoptère.

 

La France a commandé six simulateurs au travers d’un marché multinational passé par l’agence OTAN NAHEMA (agence en charge du développement, de la production et du soutien de l’hélicoptère NH90) :

- 3 MRTD en version TTH ;

- 2 MRTD en version NFH (avec un simulateur de la console tactique) ;

- 1 « Full Flight Simulator », sur vérins, pour le CFIA.

 

La Finlande a également décidé de rejoindre ce contrat pour l’acquisition d’un MRTD en version TTH.

 

Au-delà de la formation initiale, ces moyens permettront également aux équipages de s’entraîner dans un environnement tactique complexe et extrêmement réaliste, avec jumelles de vision nocturne ou visuel de casque et en utilisant l’ensemble de ses équipements de mission (radar, FLIR, système de contre-mesures…).

 

Ce simulateur est équipé d’un dôme “partiel” de 7,3m de diamètre conférant un champ de vue de 210° en horizontal et de 67° en vertical.

 

Ce simulateur, produit par la société Sogitec à Bruz, a été développé et livré en moins de 22 mois.

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 11:55
Vidéo - Le CFIA forme les pilotes et mécaniciens du Caïman

 

 

11/10/2013 Armée de Terre

 

3 octobre 2013, au Cannet-des-Maures dans le Var, inauguration du centre de formation interarmées (CFIA) dont la mission est de former les futurs pilotes de l’hélicoptère de manœuvre dernière génération NH90. 200 élèves seront formés sur une année grâce aux cours pratiques avec à disposition, 6 hélicoptères. Une majeure partie de la formation (80%) sera dispensée grâce aux simulateurs dernière génération (80% de la formation).

Repost 0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 19:55
Le CFIA monte en puissance

Transmission de l’étendard de l’école à la 21ème promotion des officiers élèves pilotes de l’Alat. photo Philippe HILAIRE SIRPA Terre

 

04.10.2013 par Frédéric Lert (FOB)

 

Comme chaque année, l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (Alat) s’est retrouvée hier sur la base école du Cannet des Maures pour marquer la transmission de l’étendard de l’école entre les deux promotions du groupe d’application des officiers élèves pilotes. Par cette cérémonie solennelle, l’Alat accueille et reconnait ainsi officiellement chaque nouvelle promotion de pilotes d’hélicoptère. Cette cérémonie a gagné cette année une dimension particulière avec l’inauguration concomitante du Centre de Formation Interarmées (CFIA) NH90 qui avait été créé à l’été 2010.

 

Le CFIA, qui doit former les équipages et le personnel technique des flottes NH90 de l’armée de Terre et de la Marine, a accueilli ses premiers stagiaires issus des forces (1er RHC de Phalsbourg) en mars dernier. Parmi les 12 pilotes reçus à cette occasion, 6 chefs de bord termineront leur formation en décembre de cette année. Les six autres pilotes, qui ne recevront pas la qualification chef de bord, ont suivi le tronc commun de la formation avant de repartir pour quelques semaines dans leur régiment. Ils sont depuis revenus au CFIA pour terminer leur cursus et seront qualifiés sur le NH90 début 2014. Les Marins, qui ont reçu leurs premiers NH90 deux ans avant l’armée de Terre, avaient quant à eux formé leurs premiers équipages en interne, sans attendre le CFIA. Maintenant que ce dernier est pleinement opérationnel, la marine va pouvoir rejoindre le tronc commun de la formation, ses premiers équipages étant attendus incessamment au Cannet des Maures. Les plans actuels prévoient la formation annuelle au CFIA d’environ 200 personnes, armée de Terre et Marine confondus. Le Centre dispose à ce jour de 6 NH90 (dont une maquette statique pour la formation des mécaniciens) et devrait recevoir son « full flight simulator » en 2015. « Le CFIA est aujourd’hui opérationnel et va très rapidement s’ouvrir à l’international » explique-t-on au Cannet des Maures.

 

Présentation du NH90 aux autorités de la Marine et de l’armée de Terre photo Philippe HILAIRE SIRPA Terre

Présentation du NH90 aux autorités de la Marine et de l’armée de Terre photo Philippe HILAIRE SIRPA Terre

Repost 0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 16:35
Arrivée du 1er hélicoptère Caïman au Centre de formation interarmées NH90

 

31.07.2012 Armée de Terre

 

Le premier Caïman s’est posé [en Juillet] au centre de formation interarmées NH90 au Cannet des Maures (Var).

 

Après une cérémonie de livraison officielle sur le site d’Eurocopter à Marignane, l’hélicoptère Caïman s’est envolé pour rejoindre le nouveau centre de formation interarmées (CFIA) NH90. Il est le premier des 8 Caïmans attendus par le CFIA. L’appareil est destiné à la formation du personnel technico-logistique.

 

Depuis fin décembre 2011, le Caïman était en cours d’évaluation technico-opérationnelle à Valence au Groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre (GAMSTAT). Cette évaluation a permis de vérifier qu’il répondait bien aux attentes de l’armée de Terre. C’était donc un équipage commun GAMSTAT (chef de bord) et CFIA (pilote) qui a amené l’aéronef de Marignane au Cannet des Maures où les attendaient des autorités civiles et militaires.

 

Le Caïman sera employé au sein de la composante aéromobilité de l’armée de Terre et sera mis en œuvre par l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT). Il pourra embarquer 12 combattants équipés avec 5 membres d’équipage, ou bien 20 passagers. L’appareil reprendra les missions dévolues aux hélicoptères de manœuvre et d’assaut (type Puma et Cougar) : héliportage tactique de combattants et de matériel, évacuations sanitaires, soutien des civils lors d’opération d’urgence et de crise, recherche et sauvetage, poste de commandement.

 

La technologie déployée dans cet appareil de nouvelle génération va permettre une grande liberté d’action au chef et une permanence tout temps sur le terrain. Sa manœuvrabilité, son agilité, sa résistance, sa capacité de pénétration et son autoprotection vont faire de cet hélicoptère de l’armée de Terre un appareil incontournable de l’aérocombat à l’instar de l’hélicoptère d’attaque Tigre.

 

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories