Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 16:20
DARPA Close Air Support Success


7 avr. 2015 by DARPA

 

Close air support (CAS)—delivery of airborne munitions to support ground forces—is difficult and dangerous because it requires intricate coordination between combat aircrews and dismounted ground agents. DARPA’s Persistent Close Air Support (PCAS) program focuses on technologies to enable sharing of real-time situational awareness and weapons systems data through approaches designed to work with almost any aircraft. PCAS envisions more precise, prompt and easy air-ground coordination for CAS and other missions under stressful operational conditions, and seeks to minimize the risk of friendly fire and collateral damage by enabling the use of smaller munitions to hit smaller, multiple or moving targets.

On March 27, DARPA successfully tested the full PCAS prototype system for the first time as part of a U.S. Marine Corps infantry/aviation training exercise conducted in partnership with the Marine Aviation Weapons and Tactics Squadron One, stationed in Yuma, Arizona. The demonstration marked the first successful integration of automated, digital, real-time coordination capability into a military aircraft system, including rail-launched munitions, digital data links and advanced software.

Repost 0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:20
MBDA Dual Mode Brimstone Missile Close Air Support


26 mars 2015 MBDA Inc
 

MBDA Dual Mode Brimstone Missile Close Air Support

Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 12:20
F-35 Close Air Support Testing


22 janv. 2015 Lockheed Martin

 

The Edwards Air Force Base Integrated Test Force team conducts tests for mission effectiveness testing to evaluate the F-35's capabilities in the operational environment.

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 17:55
La première édition 2015 de VOLFA bat son plein dans le centre de la France

 

 

21/01/2015 Armée de l'air

 

L’exercice VOLFA 15-1 a débuté le 21 janvier 2015 dans le centre de la France. D'une durée de dix jours, cette première édition de l'année a pour thématique la capacité d’entrée en premier de la force aérienne.

 

Aérolargage de troupes, missions d’Air Interdiction (interdiction aérienne) ou de Close Air Support (appui aérien rapproché), recherche et sauvetage au combat, interventions des forces spéciales... De multiples missions menées au quotidien par les forces aériennes sont au programme.

 

Conduite à partir de Lyon, cette session a été conçue à partir des retours d’expérience des précédentes éditions. Pour faciliter les échanges entre les différents participants, la plupart des forces est ainsi regroupée au même endroit, sur la base aérienne (BA) 118 de Mont-de-Marsan. La base montoise accueille donc près d’une vingtaine de chasseurs, une demi-douzaine de transporteurs et une cinquantaine de commandos de l’air. Deux hélicoptères opèrent à partir de la BA 120 de Cazaux.. Cette force «blue» sera opposée à une force «red» constituée des moyens de la BA 120 et de la BA 115 d’Orange.

 

Ce regroupement permet notamment à l’ensemble des équipes de pouvoir, de manière directe, briefer et débriefer les missions aériennes menées durant l’exercice. Ces réunions sont enrichies par la présence d’un «Airboss» du centre tactique de Mont-de-Marsan, véritable arbitre du combat aérien, et du centre d’expertise et d’instruction des liaisons de données tactiques (CEILDT), en charge d’animer les différents combats et engagements en zone. L’utilisation de la liaison 16 est par ailleurs privilégiée durant tout l’exercice.

 

Chaque composante, «blue» et «red», est commandée par un centre de contrôle autonome, fonction assurée par les centres de détection et de contrôle, par l’E-3F de l’escadron de détection et de contrôle aéroportés d'Avord ou par l’escadron de détection et de contrôle mobiles d’Évreux. À ce titre, un radar et deux cabines d’émission-réception ont été déployés dans le centre de la France.

La première édition 2015 de VOLFA bat son plein dans le centre de la France
Repost 0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 11:55
Le 93e RAM s’exerce en montagne

 

26 sept. 2014 Armée de Terre

 

Le 93e régiment d’artillerie (93e RAM) participait à un exercice sur la couverture aérienne rapprochée, dans la région de Briançon, du 21 au 24 septembre. Intitulé « exercice CASALPS », ce stage avait pour objectif de perfectionner les militaires dans le domaine de l’appui aérien des troupes au sol. La couverture aérienne rapprochée, aussi appelée CAS pour « close air support », est utilisée par l’artillerie en montagne, afin d’appuyer la manœuvre.

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 12:55
Forces Spéciales : CPA10, experts 3D

 

Poser d’assaut - Les posers d’assaut permettent un « déchargement » rapide d’hommes ou de matériels en toute discrétion, avec redécollage immédiat quelques minutes plus tard

 

Crédits R. Connan©DICoD

 

Ils maitrisent le savoir-faire commando et sont spécialistes du domaine aéronautique. Les commandos parachutistes de l’air n°10 (CPA10) d’Orléans cultivent leur expertise au profit des opérations spéciales. Nous avons pu passer quelques jours à leurs côtés lors de manœuvres d’entrainements à Djibouti, dans la corne de l’Afrique.

Forces Spéciales : CPA10, experts 3D

Au programme : guidage appui feu et poser d’assaut, ou en d’autres termes, comment guider un avion de chasse pour détruire une cible ou faire atterrir un avion en plein désert ?

 

La réponse en images.

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 13:45
FFDj : Exercice interalliés d’appui aérien rapproché

 

 

19/02/2014 Sources : EMA

 

Du 25 janvier au 9février 2014, les Forces Françaises stationnées à Djibouti (FFDJ) ont accueilli une délégation franco-allemande du centre de formation à l’appui aérien (CFAA) de Nancy, dans le cadre d’un exercice d’entraînement CASEX (Close Air Support Exercice) avec les FAC (Forward Air Controler) en milieu désertique.

 

Au plus près de l’action, les FAC sont les spécialistes du combat aéroterrestre air-sol. Ils ont pour mission de guider les aéronefs sur les objectifs, afin d’assurer l’appui des unités engagées dans la manœuvre : on parle de CAS (Close Air Support) ou « appui aérien rapproché ». Les FFDJ sont idéalement implantées pour permettre toutes les combinaisons possibles : appui aérien rapproché, manœuvres dynamiques en terrain ouvert,opération amphibie, poser d’assaut, livraison par air,héliportage, évacuation médicale, tirs combinés des aéronefs et de l’artillerie sol-sol, menace sol-air, etc. CASEX a réuni 150 militaires issus des Forces Françaises stationnées à Djibouti,toutes armées confondues.

 

Trois équipes de l’US Marine Corps (USMC), soit une douzaine de militaires, ont aussi été engagées sur l’exercice. Cette présence a permis de croiser les expertises et les savoir-faire indispensables aux FAC dans un environnement interarmées et international réaliste les préparant au mieux à leurs futurs engagements.

 

Résultat concret d’une coopération interarmes, interarmées et interalliée, CASEX est un exemple parfait de partenariat entre les FFDJ et les unités de métropole venues chercher les conditions d’un entraînement exceptionnel à Djibouti.

 

Les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) constituent depuis 2011 la base opérationnelle avancée française sur la côte est de l’Afrique. Les FFDj participent au dispositif militaire français pré-positionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Dans le cadre des accords de partenariat de défense entre la République de Djibouti et la France, les FFDj constituent l’un des cinq pôles de coopération de la France en Afrique. A ce titre, elles assurent des missions de coopération militaire avec les forces armées djiboutiennes, mais aussi avec les instances de la force africaine en attente en Afrique de l’est. Parmi leurs missions, les FFDj apportent également un soutien logistique et opérationnel aux moyens aériens et navals français et étrangers engagés dans le cadre de la force européenne de lutte contre la piraterie.

FFDj : Exercice interalliés d’appui aérien rapprochéFFDj : Exercice interalliés d’appui aérien rapproché
FFDj : Exercice interalliés d’appui aérien rapproché
FFDj : Exercice interalliés d’appui aérien rapprochéFFDj : Exercice interalliés d’appui aérien rapproché
Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 17:30
Coopération franco-égyptienne au 2/2 « Côte d’Or »

 

 

04/02/2014 Actus Air - Armée de l'air

 

Deux pilotes égyptiens se sont rendus, du 27 au 29 janvier 2014, sur la base aérienne de Dijon au sein de l’escadron d’entraînement 2/2 « Côte d’Or ». Les deux pilotes ont participé à l’activité de l’escadron et effectué des vols en place arrière.

 

L’occasion était pour ces deux pilotes de mieux appréhender la mission de l’unité. Particulière, mais essentielle pour les unités de combat, cette dernière apporte quotidiennement un soutien pour leurs missions d'entraînement. La mission de sparringpartner est plus communément appelée Red Air.

 

L’accueil des deux pilotes égyptiens au sein de l’escadron bourguignon fait suite à l’échange de deux pilotes du 2/2 « Côte d’Or » sur la base aérienne d’El Salheya en Égypte en mai 2013, dans le cadre de la coopération militaire franco-égyptienne. À cette occasion, les pilotes français ont participé aux missions de Close Air Support (CAS - appui aérien rapproché) de l’unité, activité principale de cet escadron égyptien.

 

Cette coopération permet d’une part de perpétuer les échanges d’expérience entre les deux escadrons et d’autre part d’entretenir les bonnes relations entre les armées de l’air des deux pays.

 

 

Le pilote égyptien en place arrière de l'Alphajet est prêt au décollage

Le pilote égyptien en place arrière de l'Alphajet est prêt au décollage

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 17:20
Air Force orders new software from Rockwell Collins

 

 

CEDAR RAPIDS, Iowa, Nov. 27 (UPI)

 

Next-generation software for the U.S. Air Force's Tactical Air Control Party close air support system is to be developed by Rockwell Collins.

 

The contract for development, testing, fielding and support of the software is worth $15 million, the company said.

 

"The Rockwell Collins TACP 1.4.5 software offering capitalizes on our company's vast experience in close air support system solutions," said Tommy Dodson, vice president and general manager of Rockwell Collins Surface Solutions. "We are building on 12 years of continuous support to the TACP-Modernization Program to deliver next generation solutions for the dismounted, static, mounted, and C2 echelons of the TACP community."

 

Rockwell said it expects development of the software to be completed by the summer of 2016 and that it will provide "a modern graphic user interface and updated aircraft capabilities, and integration of TACP modernization systems."

 

Additional details were not provided.

 

The Tactical Air Control Party system is used to help coordinate Air Force support for ground forces.

Repost 0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 21:50
L'instructeur allemand du CFAA installé en place arrière

L'instructeur allemand du CFAA installé en place arrière

 

 

04/10/2013 armée de l'air

 

Mardi 1er octobre un vol symbolique a eu lieu au départ de Dijon vers l'Allemagne : le capitaine Christian Karotsch, instructeur allemand affecté au centre de formation à l’appui aérien (CFAA) de Nancy, a pu effectuer une mission de Close Air Support(CAS/appui aérien rapproché) en place arrière d'un Alphajet de l'escadron d’entraînement 2/2 « Côte d'Or » au-dessus du camp de Stetten (au sud de Stuttgart).

 

Cette mission fut un exemple de la coopération fructueuse entre nos deux nations puisque le CFAA est l'unique école pour les deux pays. Unité interarmées et internationale, le CFAA forme tous les Forward Air Controllers  (FAC/contrôleurs aériens avancés) aux standards OTAN à la mission de CAS. Le FAC est un combattant aéroterrestre polyvalent, démultiplicateur d'effets sur le champ de bataille.

 

Le capitaine Christian Karotsch prend place à bord de l'Alphajet

Le capitaine Christian Karotsch prend place à bord de l'Alphajet

 

Chargé de localiser les objectifs et les positions adverses, il conseille le commandement des troupes engagées au sol et assure le guidage terminal des aéronefs vers leurs objectifs. À l'aide de puissants moyens optroniques, il peut aussi guider les munitions de précision sur les points tenus par les combattants hostiles. Expert de la « juste frappe », il met en œuvre toute une panoplie de matériels sophistiqués et jouit d'une grande autonomie de manœuvre pour remplir sa mission.

 

Le chef d'état-major de la Luftwaffe assistait ce jour-là, dans l'enceinte même du camp, à la cérémonie de dissolution du centre de contrôle radar « Sweet Apple ». Il a ainsi pu apprécier le travail d'un FAC qui a guidé, au sol, un défilé aérien. En cette année de commémoration du cinquantenaire du traité de l'Élysée, chaque exercice ou entraînement en commun permet d'affermir un peu plus un partenariat dont la force et la pertinence ne se démentent pas.

 

Un exemple de la coopération fructueuse entre nos deux nations

Un exemple de la coopération fructueuse entre nos deux nations

Repost 0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 16:55
Exercice Casex 2013

Exercice Casex 2013

30/07/2013 CFAA

 

Du 15 au 26 juillet 2013, le centre de formation à l’appui aérien (CFAA) s’est déployé sur le camp de Valdahon afin de terminer la formation ForwardAir Controller (FAC- contrôleurs aériens avancés) de la promotion 13 "Charlie".

 

Les stagiaires français et allemands ont réalisé leur Advanced Training Course (module de formation perfectionnée) dans des conditions au plus proche de la réalité opérationnelle à venir, à savoir le Mali ou l’Afghanistan selon la nation d’appartenance. Déployés dans une Forward Operating Base (FOB) plus vraie que nature, ces spécialistes de l’appui aérien rapproché (CAS - Close Air Support) ont appréhendé leurs futures conditions d’engagement. Durant deux semaines consécutives, ils ont enchaîné l’application de scénarios offensifs ou défensifs et coordonné les moyens aériens dans le cadre d’une manœuvre globale au sol.

 

Plusieurs escadrons de chasse de l’armée de l’air, du Rafale à l’Alphajet, et compagnies contractualisées allemandes (Learjet équipés de nacelles de désignation Litening III) ont donc été engagés au cours de ces deux semaines. Pour simuler des moyens plus légers, un DR-400 de la section aérienne de réserve de l’armée de l’air a même été sollicité.

 

Les exercices ont été coordonnés depuis un Tactical Operations Center, gérant les moyens et l’espace aérien dédiés. Pour cette occasion, il a notamment disposé de moyens de détection et de communication dont un radar Giraffe, mis en œuvre par l’escadron de détection et de contrôle mobile (EDCM).

 

A l’issue de cette formation longue et difficile avec 30% d’échec en moyenne, le brevet FAC sera remis à ces spécialistes de l’intégration aéroterrestre, indispensables démultiplicateurs d’efficacité militaire.

 

 

Formation « Forward Air Controller » (FAC- contrôleurs aériens avancés) de la promotion 13 Charlie

Formation « Forward Air Controller » (FAC- contrôleurs aériens avancés) de la promotion 13 Charlie

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 12:50
Joint Warrior 13 - photo Marine nationale Cyril Davesne

Joint Warrior 13 - photo Marine nationale Cyril Davesne

24/04/2013 Marine nationale

 

Après la première phase de l’exercice opérationnel Joint Warrior 13-1, dédiée à l’entraînement des participants dans les différents domaines de lutte, les unités de la Marine nationale - dont le groupe aérien - entrent dans la seconde phase.

 

Cette ultime semaine est consacrée à un «Livex», entraînement sur un thème de crise dont le scénario n’est pas connu des unités participantes durant lequel le niveau de crise évoluera. Elles seront confrontées à des menaces traditionnelles et mettront en œuvre leurs capacités anti-sous-marine ou les opérations amphibies.

 

Cet entraînement a pour objectif de développer la capacité des forces à opérer en interarmées en renforçant l’interopérabilité dans la conduite des opérations aériennes, terrestres et maritimes.

 

Ainsi, lors d’une mission de Close Air Support – Appui aérien (CAS) réalisée dernièrement sur les champs de tir au nord de l’Écosse, le groupe aérien a coopéré avec les forces au sol pour le guidage tactique des aéronefs français et britanniques. Durant cette mission, des Super-Étendard Modernisé ont délivré de nuit leurs obus sur les cibles du champ de tir de Tain désignées par les forces au sol. A cette occasion, 7 contrôleurs avancés (FACS) étrangers ont bénéficié d’un entraînement de nuit avec délivrance d’armement, il s’agit d’une possibilité rare en Europe.

 

Simultanément, les Rafale Marine ont délivré de nuit leurs bombes d’entraînement guidées laser sur les cibles du champ de tir de Cap Wrath conjointement avec l’artillerie et des bâtiments de surface. Les frégates exécutaient leurs tirs contre terre depuis le nord, l’artillerie depuis le sud et les avions depuis l’est.

 

Le succès d’un tel entraînement repose sur une grande rigueur, une parfaite coordination des acteurs et une maîtrise de savoir-faire spécifiques qui sont l’apanage d’un nombre restreint de nations.

 

Joint Warrior contribue à maintenir au plus haut niveau opérationnel les forces françaises et étrangères.

 

Joint Warrior, c’est :

 

    neuf nations participantes

    13 000 militaires

    55 navires

    40 aéronefs

    Le groupe aérien constitué de 8 Super-Etendard Modernisé, 7 Rafale Marine, 1 Hawkeye

    2 avions de patrouille maritime Atlantique II

    1 sous-marin nucléaire d’attaque

    1 bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR Marne) et son hélicoptère ( AlouetteIII) ;

    1 détachement du commandement de la force aéromaritime française de réaction rapide.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories