Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 13:45
Barkhane : Cérémonie de rétrocession du camp Damien Boiteux

 

28/10/2014 Sources : État-major des armées

 

Lundi 27 octobre 2014, s’est déroulée à Bamako une cérémonie marquant symboliquement la rétrocession du camp Damien Boiteux aux autorités maliennes. Cette cérémonie présidée par le général de division Jean-Pierre Palasset, commandant l’opération Barkhane (COMANFOR), a réuni plusieurs personnalités parmi lesquelles M. Gilles Huberson, ambassadeur de France au Mali, le général de division Mahamane Touré, chef d’état-major général des armées du Mali et le chef d’état-major de l’armée de l’air du Mali, le colonel-major Souleymane Bamba.

 

Avant que le drapeau malien remplace les couleurs françaises sur le mât de pavillon du camp, le général Palasset a réaffirmé dans son ordre du jour la continuité de l’engagement de la France au Mali, désormais incarné par l’opération Barkhane, et rendu hommage à la mémoire du chef de bataillon Damien Boiteux, mort pour la France le 11 janvier 2013, au Mali :nous voici réunis, pour marquer une évolution de la présence militaire française et du camp Damien Boiteux, tournant ainsi une page de l’histoire des hommes de l’opération Serval et de l’opération Barkhane. Cette page que nous tournons ne constitue pas un adieu. Certes, elle marque la fin d’un dispositif visible et important, ici à Bamako. Mais elle manifeste surtout le retour de ce site stratégique sous le contrôle des autorités maliennes. (…) Cependant, soyez assurés que malgré le désengagement de ce camp à Bamako, les liens tissés entre les soldats français et leurs frères d’armes maliens ne s’effaceront pas dans le sable ou dans l’oubli. Un nom symbolise ces liens profonds tissés dans la victoire et la peine partagées, c’est celui de Damien Boiteux. (…) La force Barkhane, quant à elle, poursuit la lutte contre le terrorisme dans le cadre régional des pays de la bande sahélo-saharienne. Elle est déterminée à affaiblir durablement les groupes armés terroristes et à appuyer le renforcement des capacités opérationnelles de ses partenaires, dans le même état d’esprit que Damien Boiteux, aux premiers jours de la reconquête. »

 

Les clés du camp ont été symboliquement remises au colonel Daouda Dembelé, président directeur général des aéroports du Mali, puis la cérémonie s’est conclue par la descente des couleurs françaises et par la levée des couleurs maliennes.

 

 Les opérations de désengagement du camp Damien Boiteux ont débuté à la fin du mois de juillet 2014, lors du transfert du poste de commandement interarmées de théâtre (PCIAT) de l’opération Barkhane à N’Djamena, au Tchad. Ces opérations ont été conduites par le centre opérationnel de désengagement de Bamako, aux ordres du colonel Antoine Olphe-Galliard, qui a compté jusqu’à 150 militaires principalement issus du 2èmeRD-NBC, du 515èmeRT et du 53èmeRT.

 

Malgré cette rétrocession, Barkhane sera toujours présente à Bamako grâce à la représentation militaire Barkhane au Mali (RMBM), crée le 17 juillet dernier et dirigée par le général Francois de Lapresle. Appuyé par une petite équipe, sa mission consiste à être un relais et un coordinateur au profit du COMANFOR en maintenant au quotidien des relations étroites avec l’ambassade de France à Bamako et avec les autorités militaires maliennes et de la MINUSMA.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la bande sahélo-saharienne.

Barkhane : Cérémonie de rétrocession du camp Damien BoiteuxBarkhane : Cérémonie de rétrocession du camp Damien Boiteux
Repost 0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:54
Raid à la mémoire du commandant Boiteux

 

07.07.2014 Armée de Terre

 

Du 23 au 29 juin, 13 militaires, coureurs cyclistes, de l'école de l'aviation légère de l'armée de Terre se sont élancés dans un raid de 800 km de Dax au Cannet des Maures. Une épreuve sportive dédiée à la mémoire du commandant Boiteux, mort pour la France au Mali, qui a permis de récolter des dons pour les associations d'aide aux blessés de l'armée de Terre.

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 18:45
Serval : inauguration du camp « CBA Damien Boiteux »

 

12/11/2013 Sources : EMA

 

Le 11 novembre 2013, le général Marc Foucaud, commandant la Force Serval (COMFOR Serval) a inauguré le nouveau camp des troupes françaises à Bamako baptisée « CBA Damien Boiteux » en souvenir du premier soldat français tué au Mali le 11 janvier 2013.

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Défense et des anciens combattants malien, Monsieur Soumeylou Boubéye Maïga, de l’ambassadeur de France au Mali, Monsieur Gilles Huberson, ainsi que des représentants de la MINUSMA et d’EUTM Mali.

 

Réalisé par le service d’infrastructure de la Défense (SID), ce nouveau camp a pris le nom du chef de bataillon Damien Boiteux, premier soldat tombé dans la cadre de l’opération Serval. Les militaires positionnés à Bamako sont dorénavant regroupés sur une même zone. Elle inclut les moyens de communication de la force (PCIAT), ainsi que l’unité médicale de transit (UMT) et la zone vie. Près de 1000 hommes, opérationnels armant le poste de commandement, transmetteurs, logisticiens, responsables du soutien et du transit sont présents sur ce camp.

 

Moins de 3000 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de sécurisation visant à affaiblir durablement les groupes terroristes, tout en appuyant le transfert de la zone aux contingents relevant de la MINUSMA.

Repost 0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 11:45
Remise d’épaulettes aux 46 élèves officiers - Crédits : Armée malienne

Remise d’épaulettes aux 46 élèves officiers - Crédits : Armée malienne

01/08/2013 Sources : LV Thibault Richard

 

Le vendredi 26 juillet 2013, la 34e promotion de l’Ecole militaire interarmes (EMIA) de Koulikoro a effectué sa cérémonie de fin de promotion. Son nom de baptême est « chef de bataillon Damien Boiteux » en hommage au premier soldat français mort au début de l’opération Serval. Le pilote du 4e régiment d’hélicoptère des forces spéciales (RHFS) avait été tué aux commandes de sa Gazelle, le 11 janvier 2013.

 

La cérémonie s’est déroulée au centre d’instruction, Boubacar Sada Sy, en présence du général Yamoussa Camara, ministre malien de la Défense et des anciens combattants, du général Grégoire de Saint-Quentin, commandant l’opération Serval et de Jean-Bosco Kazura, commandant la mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA). Les 46 élèves-officiers de six nationalités (béninois, burkinabés, camerounais, maliens, nigériens, et togolais) ont ainsi achevé leur formation d’officier sur le camp de Koulikoro où se déroule la formation des militaires maliens (European Union Training Mission - EUTM). Le colonel Philippe Testart, chef de corps du 1er RI, a pris le commandement de ce camp d’entraînement, le 17 juillet 2013. 426 militaires, issus de 19 pays de l’Union Européenne, participent à cette mission d’instruction.

Repost 0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 16:55
Challenge tireurs d'élite 2013 - Crédits MDL Martinez

Challenge tireurs d'élite 2013 - Crédits MDL Martinez

12/08/2013 Laura Bataille - Actu Terre - Sources : LTN Le Clanche

 

Du 15 au 19 juillet 2013 a eu lieu le challenge appui feu tireur embarqué (AFTE), organisé par le 4e régiment d’hélicoptère des forces spéciales (4e RHFS), sur le camp de Caylus. La compétition a été rebaptisée « challenge Damien Boiteux 2013 » en hommage à notre frère d’arme mort au combat le 11 janvier 2013 au Mali.

 

Les différents compétiteurs venaient des unités suivantes : le 1er régiment de parachutiste d’infanterie de marine (1er RPIMa), le RAID, le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), le commando parachutiste de l’air n°10 (CPA10) ainsi que le commando de Montfort. Le chef du détachement du 4e RHFS a mis à la disposition des tireurs d’élite ses meilleurs équipages, ses pilotes et ses chefs de bord expérimentés, permettant ainsi une parfaite symbiose entre eux et les tireurs.

 

La compétition s’est déroulée en plusieurs séquences et a mis à dure épreuve les qualités techniques et tactiques des militaires qui sont inséparables à la pratique de l’AFTE. Après chaque séquence, un débriefing donnait lieu à des échanges techniques. Une synthèse de toutes ces séquences sanctionnait la dernière journée et le résultat final. Le 1er RPIMa a pris la tête du challenge dès le début de la compétition avec le binôme vainqueur du challenge de l’année dernière. Le rendez-vous est déjà pris pour le challenge 2014 !

Repost 0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 23:13

operation-serval-4

 

26.02.2013 par P. CHAPLEAU Lignes de Défense

 

France. Deux tués du côté français:

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/deces-militaires-et-honneurs/lieutenant-damien-boiteux/2134423-1-fre-FR/lieutenant-damien-boiteux.jpg

un pilote de Gazelle, Damien Boiteux, tué le 11 janvier,

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/actualites/images-actu/adjudant-vormezeele/2198867-1-fre-FR/adjudant-vormezeele.jpg

et un sous-officier du 2e REP, Harold Vormezeele, tué le 19 février près de Tessalit.

 

Mali. Selon la Direction de l’information et des relations publiques de l’Armée (DIRPA) malienne, depuis le début de l’offensive militaire lancée le 11 janvier 2013 contre les islamistes, le bilan humain est de 37 soldats maliens tués et 138 blessés, sur l’ensemble des théâtres d’opération.

 

Tchad. 24 soldats ont trouvé la mort lors des affrontements de vendredi dernier dans l'Adrar des Ifoghas, et 68 ont été blessés selon des sources françaises.

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 18:17

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/deces-militaires-et-honneurs/lieutenant-damien-boiteux/2134423-1-fre-FR/lieutenant-damien-boiteux.jpg

 

14.01.2013 Gouvernement militaire de Paris

 

Le général de corps d’armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, vous informe des honneurs militaires qui seront rendus au lieutenant Damien Boiteux le mardi 15 janvier 2013 en l’Hôtel national des Invalides, Paris 7e.

 

Le lieutenant Damien Boiteux a été mortellement blessé aux commandes de son hélicoptère,  le 11 janvier 2013, lors de la première phase de l’opération Serval, consistant, en appui des forces maliennes, à stopper l’avancée des groupes djihadistes vers le sud du Mali.

 

Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux compagnons d’armes sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’arméede terre, à l’Hôtel national des Invalides à partir de 14h45.

 

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III entre 14h30 et 14h45.

 

Une cérémonie nationale d’hommage, présidée par monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, aura lieu ensuite aux Invalides à partir de 16h30.

 

En cette circonstance, le général de corps d’armée Hervé Charpentier invite le plus grand nombre de citoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec notre héros mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France dans une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, à partir de 14h15, puis dans la cour d’honneur des Invalides à partir de 16h00.

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 16:30

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/deces-militaires-et-honneurs/lieutenant-damien-boiteux/2134423-1-fre-FR/lieutenant-damien-boiteux.jpg

photo Ministère de la Défense

 

14.01.2013 Secrétariat ANOPEX

 

Le bureau communication du Général  Gouverneur militaire de Paris (GMP), nous informe que l' hommage sobre et solennel au passage du convoi funèbre du Lieutenant Damien BOITEUX aura lieu mardi 15 Janvier entre 14h15 et 14h45 sur le pont Alexandre III à Paris.

 

 

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, présidera à 16h30 la cérémonie d’hommage national au premier soldat français tombé au Mali à l’hôtel national des invalides.

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 14:54

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/deces-militaires-et-honneurs/lieutenant-damien-boiteux/2134423-1-fre-FR/lieutenant-damien-boiteux.jpg

photo Ministère de la Défense

 

14.01.2013 Secrétariat ANOPEX

 

Le bureau communication du Général  Gouverneur militaire de Paris (GMP), nous informe que le retour de la dépouille du Lieutenant Damien BOITEUX, mort au combat au Nord MALI, aura lieu le mardi 15 janvier 2013 en début d'après-midi.

 

Le plan hommage sur le pont Alexandre III sera mis en œuvre.

 

Les détails de ce plan hommage, vous seront communiqués dès que possible

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 11:12

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/terre/terre-images/deces-militaires-et-honneurs/lieutenant-damien-boiteux/2134423-1-fre-FR/lieutenant-damien-boiteux.jpg

 

12/01/2013 Armée de Terre

 

Le 11 janvier 2013, lors de la première phase de l’opération Serval consistant, en appui des forces armées maliennes, à stopper l’avancée des groupes djihadistes vers le Sud du Mali, le Lieutenant Damien BOITEUX du 4e régiment d’hélicoptères des Forces spéciales a été mortellement blessé alors qu’il était aux commandes de son hélicoptère.

 

Né le 24 novembre 1971, le lieutenant Damien BOITEUX aura servi la France durant 22 ans.

 

A 19 ans, il s’engage le 1er janvier 1991 en qualité d’élève sous-officier à l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent. A l’issue d’une brillante formation initiale, il rejoint l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre de DAX le 5 août 1991. Il est nommé sergent le 1er avril 1992.

 

Breveté pilote, il est affecté au 1er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg le 9 juin 1992. Sportif et enthousiaste, il progresse rapidement, c’est un jeune sous-officier consciencieux, discipliné et appliqué. Il s’impose déjà comme un pilote doué puis comme un chef de bord d’hélicoptère d’attaque atteignant rapidement un excellent niveau. Il est promu maréchal des logis-chef le 1erjuillet 1999 et est admis dans le corps des sous-officiers de carrière le 1er décembre suivant.

 

Le 1er août 2000, il est appelé à servir en qualité de moniteur à l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre de DAX. D’un naturel calme et mesuré, il tire son ascendant d’un comportement et d’un esprit militaire remarquables. Instructeur de talent et pétri de nombreuses qualités pédagogiques, il maîtrise parfaitement l’exercice de sa fonction d’instructeur. Il est promu adjudant le 1er avril 2004.

 

Le 1er août 2005, il rejoint le 6e régiment d’hélicoptères de combat de Margny les Compiègne. Très disponible, il se porte volontaire pour suivre les stages lui permettant d’évoluer en milieu opérationnel. Il retrouve ainsi rapidement sa place en escadrille de combat.

 

Le 1er juillet 2007, il est sélectionné pour rejoindre le détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre des opérations spéciales (DAOS) de Pau. Elément moteur de l’escadrille, il est une force de proposition crédible et écouté de ses chefs comme de ses pairs. Son sens du commandement et son fort potentiel l’amènent tout naturellement au recrutement officier. Nommé aspirant le 30 juin 2008 puis sous-lieutenant le 1er octobre suivant, il s’impose sans peine dans l’exercice du commandement.

 

Le 1er août 2009, le DAOS devient 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales. Officier particulièrement aguerri, il est promu lieutenant le 1er octobre de la même année. Il s’illustre par son sens tactique élevé dans la préparation des missions et ses qualités de chef de patrouille et de moniteur Gazelle hors pairs. Spécialiste des interventions en milieu désertique de jour comme de nuit, il sert de manière remarquable au sein des forces spéciales.

 

Le lieutenant BOITEUX a effectué de nombreuses missions extérieures aux cours desquelles son dévouement et sa volonté de réussite ont été remarquées : Djibouti en 1993, l’ex-Yougoslavie en 1998, la République de Côte d’Ivoire en 2005, 2007 et 2009, à nouveau Djibouti en 2008 et 2009, la Mauritanie en 2010 et le Burkina-Faso en 2010, 2011 et 2012.

 

Il était titulaire de la médaille de l’aéronautique, de la médaille d’outre-mer avec agrafe « République de Côte d’Ivoire », d’une citation à l’ordre du régiment avec attribution de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze et de la médaille d’or de la défense nationale avec agrafe « aviation légère » et « missions d’assistance extérieure ».

 

Agé de 41 ans, pacsé et père d’un enfant, il a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

 

Dès l’annonce de son décès, le président de la République a présenté à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances. Son action a contribué à arrêter l'avancée des forces terrestres vers Mopti et restera dans nos mémoires. Il a également salué le courage et le dévouement de nos soldats engagés aux côtés des forces maliennes contre les mouvements terroristes.

 

L’armée de Terre, profondément unie dans la peine, partage le deuil des proches et des camarades du Lieutenant Damien BOITEUX.

Repost 0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 13:55

Gazelle sa 342 l1 credits Sirpa Terre

 

12/01/2013 Par SudOuest.fr, avec AFP

 

Le lieutenant Damien Boiteux du régiment "hélicoptères des forces spéciales" a été mortellement blessé lors des combats contre les islamistes

 

Un soldat français a été tué vendredi lors des raids par hélicoptères menés car les terroristes islamistes de l'Aqmi au Mali.

 

Il s'agit du lieutenant Damien Boiteux du régiment d'hélicoptères de combat de Pau, 4e RHFS (hélicoptères des forces spéciales). C'est le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian qui l'a annoncé ce samedi lors d'une conférence de presse consacrée aux interventions militaires au Mali et en Somalie.

Ce raid a été mené "vers 16h00" et "en appui de l'armée malienne a permis la destruction de plusieurs unités" terroristes et "stoppé leur progression", a affirmé Jean-Yves Le Drian indiquant que "dans ce combat intense, l'un de nos pilotes (...) a été mortellement blessé".

 

Un communiqué publié sur le site de l'Elysée salue sa mémoire :  "C’est avec une vive émotion que le Président de la République a appris le décès au Mali du lieutenant Damien Boiteux, chef de bord d’un hélicoptère du 4ème régiment d’hélicoptères des forces spéciales de Pau. Le chef de l’Etat adresse à la famille et aux proches du défunt ses sincères condoléances et s’associe pleinement à leur douleur. Il salue le courage et le dévouement de nos soldats engagés aux côtés des forces maliennes contre les mouvements terroristes.

 

Jean-Yves Le Drian, a indiqué que des unités françaises étaient déployées à Bamako, capitale du Mali, depuis la veille au soir en particulier pour "assurer la sécurité de nos ressortissants".

 



Vendredi, la contre-attaque de l'armée malienne, appuyée par des appareils militaires aériens français, est partie de Sévaré, localité à 70 km au sud de Konna, dotée du plus important aéroport de la région de Mopti (centre) d'où ils islamistes voulaient partir à la conquête du sud du Mali sous contrôle gouvernemental.

 

"Les hélicoptères ont frappé les véhicules des jihadistes qui se sont dispersés dans la nature. L'armée nettoie la ville", a indiqué l'armée malienne.

Repost 0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 13:46

Drapeau-Francais-en-berne-source-LignesdeDefense.jpg

 

12 Janvier 2013 Elysée.fr

 

C’est avec une vive émotion que le Président de la République a appris le décès au Mali du lieutenant Damien BOITEUX, chef de bord d’un hélicoptère du 4ème régiment d’hélicoptères des forces spéciales de Pau.

 

Le chef de l’Etat adresse à la famille et aux proches du défunt ses sincères condoléances et s’associe pleinement à leur douleur.

 

Il salue le courage et le dévouement de nos soldats engagés aux côtés des forces maliennes contre les mouvements terroristes.

 

Son action a contribué à arrêter l’avancée des forces terrestres vers Mopti et restera dans nos mémoires.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories