Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 12:50
Typhoon - F-35 - Tornado photo UK MoD

Typhoon - F-35 - Tornado photo UK MoD

 

January 14, 2015 A guest post from AndyC - Think Defence

 

January 9th 2015 is an historic day for the Royal Air Force as it marks the first increase in the number of frontline combat squadrons since the mid-1980’s.

 

In a dangerous world where putting ‘boots on the ground’ is increasingly politically difficult the RAF is inevitably thrust to the front row of the UK’s force projection.

The increased assertiveness of Russia has led to the return of their aircraft to probing our air space as well as the need for a higher presence in Eastern Europe, especially in the Baltic States.

The success of IS in Iraq and Syria has led to the deployment of Tornados to Cyprus while the Afghanistan mission has finally drawn to a close.

All of these commitments have put strain on the RAF when it has fewer fast jet squadrons than at any time in its history. No amount of training or having the latest equipment can always make up for the stretch caused by multiple commitments occurring at the same time.

The question we face is: does the RAF have enough aircraft to do all the things the government and the international situation require of it?

 

Read more

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 12:50
Swiss Army Opts for Leguan Bridge Layers

 

January 16th, 2015 By Krauss-Maffei Wegmann - defencetalk.com

 

The Swiss Defence Procurement Agency and Krauss-Maffei Wegmann (KMW) signed a contract for the purchase of twelve Leguan bridge layers on a Leopard 2 chassis together with the associated peripherals and training equipment in Berne.

 

This brings to 16 the number of countries now using the Leguan system. As a major initiator of the Leopard 2 chassis variant, the Swiss Army is now one of four to be using these bridge layers.

 

The system is capable of laying one 26 – metre bridge or two separate bridges, each 14 metres in length. With a carrying capacity of around 70t (MLC 80), the bridge allows very heavy equipment to be used. The widespread use of the system results in very good interoperability.

 

This versatility, coupled with the unique protection and mobility characteristics of the Leopard 2 chassis, enables the Leguan to also be used for civilian purposes, for example, to quickly restore supply routes after natural catastrophes.

 

Krauss Maffei Wegmann GmbH & Co. KG leads the European market for highly protected wheeled and tracked vehicles. At locations in Germany, Brazil, Greece, Mexico, the Netherlands, Singapore, the United Kingdom, the USA and Turkey some 3,200 employees develop, manufacture and support its products.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 12:30
Turkey suspends prosecutors in 'Syria arms' case

 

Jan 15, 2015 Spacewar.com (AFP)

 

Istanbul - Turkey has suspended five prosecutors working on a contentious investigation into an alleged delivery of arms for Syrian rebels that was intercepted on the border last year, media reports said Thursday.

 

The top Turkish judicial committee said the decision was taken so as not to hamper the inquiry or tarnish the reputation of the judiciary, the official Anatolia news agency reported.

 

The move came a day after Turkey imposed an all-out media blackout, including on Facebook and Twitter, prohibiting publication of reports on the issue.

 

In January last year, Turkish police stopped and seized seven trucks near the Syrian border that were suspected of smuggling weapons into Syria.

 

The move came as the government in Ankara denied suspicions it was aiding rebel forces fighting the regime of President Bashar al-Assad.

 

A series of documents were then leaked on the Internet indicating that the seized trucks were actually National Intelligence Agency (MIT) vehicles delivering weapons to Syrian Islamist rebels fighting President Bashar al-Assad.

 

Turkey has vehemently denied aiding Islamist rebels in Syria, such as the Islamic State (IS) jihadist group.

 

Nineteen security officials who stopped the trucks are currently on trial on "spying" charges. They face so-called aggravated life sentences if found guilty.

 

The Radikal online newspaper spoke to one of the suspended prosecutors, Aziz Takci, who said "I did my work well and I stick by my position."

 

However opposition Turkish daily BirGun openly flouted the publication injunction, putting the allegations and the documents on its front page Wednesday.

 

Anti-secrecy websites outside Turkey have also posted the documents which have now been taken off the Internet inside the country.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 12:25
Mi-171E transport helicopter - photo Rostec

Mi-171E transport helicopter - photo Rostec

 

BUENOS AIRES, 17 janvier - RIA Novosti

 

L'Argentine envisage d'acheter des hélicoptères russes, a annoncé vendredi à Buenos Aires le ministre argentin de la Défense Agustin Rossi.

 

"Nous coopérons intensément avec la Russie. Nous avons déjà acheté des hélicoptères Mi-17 et envisageons d'augmenter nos achats", a indiqué M.Rossi lors d'une rencontre avec l'équipage du navire diesel-électrique russe Vassili Golovnine chargé de ravitailler les bases argentines en Antarctique.

 

Selon le ministre, l'Armée de l'air argentine a acheté deux hélicoptères russes Mi-171E en 2011 pour réaliser des missions de sauvetage au Pôle Sud. C'était une grande première, car auparavant, la coopération militaire et technique entre la Russie et l'Argentine était quasi inexistante.

 

Le Mi-171E, version modernisée de l'hélicoptère Mi-8,  n'a pas son égal dans le monde en termes de fiabilité, de robustesse et de polyvalence.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 12:20
Pilotes de drone photo Chris Flahive - US Air Force

Pilotes de drone photo Chris Flahive - US Air Force

 

16 janvier 2015 Par Julien Bergounhoux - Usinenouvelle.com

 

L'US Air Force connaît une véritable pénurie de pilotes de drones. Une situation d'autant plus problématique qu'elle investit de plus en plus dans ces technologies et se repose sur elles pour un nombre sans croissant d'opérations.

 

L'US Air Force a annoncé lors d'un briefing jeudi 15 janvier que ses pilotes de drone allaient voir augmenter la prime spéciale dont ils bénéficient chaque mois. Elle passera de 600 dollars à 1500 dollars.

Le but de cette manoeuvre est d'endiguer le flot de départ parmi les pilotes d'aéronefs contrôlés à distance au sein de l'armée de l'air, qui se tournent de plus en plus vers le privé. Ils sont en effet moins bien rémunérés que les pilotes d'avions de chasse et ne bénéficient pas des mêmes avantages, malgré un nombre d'heures de vol trois fois supérieur à celui de leurs collègues.

 

Les équipes sont surmenées

Avec l'augmentation constante des demandes de renseignement, de surveillance et de support aérien, malgré le retrait des troupes américaines de l'Irak et de l'Afghanistan, les équipes sont surmenées. L'Air Force emploie actuellement 1000 pilotes de drones (principalement sur des MQ-1 Predator et des MQ-9 Reaper, en attendant le déploiement de l'Avenger), pour un besoin estimé supérieur à 1200 pilotes. Elle forme 180 nouveaux pilotes de drones chaque année, mais en aurait besoin de 300 et en perd 240.

 

Appel à des volontaires

Le département de la Défense américain prévoit par ailleurs d'investir 5 milliards de dollards dans les drones pour l'année fiscale 2015. Pour pallier la pénurie dans l'immédiat, l'armée a annoncé qu'elle va faire appel à la Garde Nationale, à ses réservistes, ainsi qu'à des volontaires.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:55
3e RH - Vigipirate (Archives Nov 2014 - Crédits  J.Prud'homme Armée de terre)

3e RH - Vigipirate (Archives Nov 2014 - Crédits J.Prud'homme Armée de terre)

 

16/01/2015 par Céline KILLE - republicain-lorrain.fr

 

Le plan Vigipirate déclenché après les attentats mobilise à ce jour 10 500 militaires à Paris et dans toute la France. Plus de 120 hussards messins ont été déployés dans la capitale et dans l’Est pour renforcer ce dispositif.

 

Le plan vigipirate déclenché mercredi 7 janvier par le premier ministre après l’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo n’a cessé de se renforcer. Depuis hier, il mobilise 10 500 militaires et policiers à Paris et dans le reste du pays pour assurer la sécurité des Français. C’est plus que le nombre de soldats mobilisés actuellement en opération extérieure dans le monde entier. Les hommes et les femmes du 3e régiment de hussards participent aussi à cette mission de grande envergure.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:50
photo Ülo Josing (ERR)

photo Ülo Josing (ERR)

 

MOSCOU, 16 janvier – RIA Novosti

 

Le président estonien Toomas Hendrik Ilves a exprimé vendredi dans une interview au quotidien allemand Die Welt son insatisfaction par un nombre insuffisant de soldats américains à la frontière avec la Russie et espéré que l'Otan serait plus active, en assurant la sécurité des Etats baltes.

 

"L'Otan n'écoute pas, comme il se doit, l'avis des pays baltes", a déclaré M.Ilves, déplorant que les partenaires de l'Alliance évitent d'aborder le problème de sécurité et refusent de changer d'attitude.

 

En septembre dernier, le chef de l'Etat estonien est intervenu en faveur du déploiement de bases militaires permanentes de l'Alliance sur le territoire de son pays.

 

"Nous ne devons pas avoir une Otan avec des Etats à niveaux différents, soit avec des bases permanentes et sans elles", a-t-il déclaré à l'époque.

 

Selon M.Ilves, des bases militaires protégeraient l'Estonie face à la Russie et atténueraient les craintes des Etats baltes qui risquent de devenir le prochain foyer de crise après l'Ukraine.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:50
Jorge Domecq (credits Spain MoD)

Jorge Domecq (credits Spain MoD)

 

09/01/2015 EEAS ref 150109_02_en

 

Today [9 jan 15], the High Representative / Vice President and Head of the European Defence Agency Federica Mogherini appointed Jorge Domecq as the next EDA Chief Executive, as a result of a selection process which started last December.

 

Jorge Domecq, a senior Spanish diplomat, is the current Ambassador Permanent Representative of Spain to the Organisation for Security and Cooperation in Europe (OSCE). Prior to that, he served as Ambassador of Spain to the Republic of the Philippines.

Since the start of his diplomatic career in 1985, Jorge Domecq has held several positions with the Spanish Ministry of Foreign Affairs where he acted as Director General for United Nations, Global Affairs and Human Rights, as well as Director General for Multilateral Affairs. Prior to that, he also acted as Director of the Private Office of the NATO Secretary General and as Diplomatic Adviser to the Spanish Minister of Defence.

 

Jorge Domecq will take up his new functions on 1st February 2015.

 

“The diplomatic experience of Jorge Domecq as well as his knowledge of the European security and defence environment make him highly suitable for this position. He will help steer the European Defence Agency ahead of the June 2015 European Council and make an important contribution to the many challenges faced by Member States in the field of defence cooperation”, Federica Mogherini said.

 

The European Defence Agency is currently involved in major capability development projects in various domains such as air-to-air refuelling, remotely piloted aircraft systems, satellite communications and cyber defence. It also supports cooperation between Member States more broadly in areas such as standardisation, certification, research & technology and industrial issues.

 

“I would also like to express my sincere thanks to Claude-France Arnould for her work as EDA Chief Executive over the past four years. During that period we have witnessed increased European defence cooperation in several domains, of which the recent development to move forward with a fleet of air-to-air refuelling aircraft is only one of many examples.” added Federica Mogherini.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:50
Organisation d'une réunion de la coalition contre l'Etat islamique à Londres

 

18.01.2015 Le Monde.fr avec AFP

 

Les chefs des diplomaties britannique Philip Hammond et américaine John Kerry organisent une réunion des pays membres de la coalition contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) jeudi 22 janvier à Londres.

Les ministres des affaires étrangères d'une vingtaine de pays, dont les partenaires arabes de la coalition, sont attendus à cette journée de discussions. L'objectif est de faire le point sur les progrès réalisés dans la lutte contre le groupe extrémiste qui a conquis de vastes régions en Irak et en Syrie l'an dernier.

 

Lire aussi (en édition abonnés) après les attentats en région parisienne : Les pays arabes réaffirment à Paris leur appui à la coalition anti-EI

 

ARRÊTER LES FINANCEMENTS DE L'EI

Selon un haut responsable britannique, la réunion se tiendrait à Lancaster House dans le centre de la capitale anglaise, deux semaines après les attentats de Paris lors desquels trois djihadistes ont tué 17 personnes en se revendiquant d'Al-Qaida et de l'Etat islamique.

« Il est vital de réfléchir à tout ce que nous pouvons encore faire pour venir à bout de la problématique des combattants étrangers, pour arrêter les financements de l'EI, d'améliorer l'assistance humanitaire et pour continuer notre campagne militaire coordonnée », a ajouté cette source.

L'annonce de cette réunion intervient après une rencontre entre le président américain Barack Obama et le premier ministre britannique David Cameron, vendredi 16 janvier, à Washington.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:45
Centrafrique: première femme à la Défense depuis l'indépendance

 

16/01/2015 lorientlejour.com (AFP)

 

Une femme, Marie Noëlle Koyara, est devenue pour la première fois depuis l’indépendance en 1960 ministre de la Défense en Centrafrique, à la faveur d'un remaniement technique du gouvernement du Premier ministre Mahamat Kamoun. Deux portefeuilles concernant la sécurité changent de propriétaire.

Mme Koyara, qui était ministre de l'Equipement dans le précédent gouvernement, aura un dossier capital à gérer: la réforme des Forces armées centrafricaines étant considérée comme un des points clé pour réussir à remettre sur le bon chemin un pays miné par les affrontements depuis 2013.

Elle a été plusieurs fois ministre sous François Bozizé, Michel Djotodia et Catherine Samba Panza. Elle a aussi été représentante de la FAO au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:40
Russia Will Test Launch Iskander-M Missiles During March Drills

 

Jan 16, 2015 Spacewar.com  (Sputnik)

 

Moscow, Russia - Also known as SS-26 Stone, the Iskander is a powerful missile strike system with "quasi-ballistic" capability in use by the Russian Ground Forces.

 

Two missile battalions of the Central Military District (CMD) will test launch a number of Iskander-M tactical ballistic missiles during exercises in southern Russia in March, CMD spokesperson Col. Yaroslav Roshupkin said Thursday.

 

"In early March, after the completion of military training courses, the full-size unit will take part in combat launching exercises at the Kapustin Yar testing range," Roshupkin said.

 

The spokesperson added that two CMD missile force battalions have arrived at a testing range in Astrakhan Region to undergo an Iskander-M command and control training course ahead of the drills.

 

The units were fully equipped with Iskander-M theater ballistic missile complexes last November.

 

Following tactical drills, the missile forces are expected to return to their home base in Orenburg Region, which is fitted with the infrastructure needed to house the Iskander-M complexes, Roshupkin said.

 

Also known as SS-26 Stone, the Iskander is a powerful missile strike system with "quasi-ballistic" capability in use by the Russian Ground Forces. The missiles have a range of 400 km (250 miles) and can reportedly carry conventional and nuclear warheads.

 

Tests of the system were successfully carried out in 2007 and it is supplied by the Mashinostroyenia military-industrial corporation under a 2011 contract with the Russian Defense Ministry.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:40
BPC Vladivostok photo RP Defense

BPC Vladivostok photo RP Defense

 

15 janvier 2015 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Au cours des six prochains mois, Moscou pourrait déposer une plainte contre Paris pour la non-livraison du Vladivostok, le premier des deux bâtiments de guerre de classe Mistral commandés par la Russie à la France, a annoncé ce jeudi 15 le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, rapporte l’agence officielle russe Ria-Novosti.

 

Le contrat pour la livraison de porte-hélicoptères Mistral à Moscou serait rompu si Paris ne livrait pas le premier bâtiment fin janvier, écrit pour sa part le même jour le quotidien russe Novye Izvestia, qui rappelle en outre, pour sa part, que plusieurs militaires russes estiment que le Mistral n’est pas n’est pas un ajout essentiel aux forces navales russes.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:35
Yes, It's A Big Deal: IAF Gets First Tejas Fighter


17.01.2015 by Livefist
 

With the media shut out, HAL quietly handed over the first series production Tejas light combat aircraft to the Indian Air Force today, marking the beginning of what will hopefully be a long series of handings over over the next few decades. With the Tejas still months away from final operational clearance, today's ceremony -- and it really was a ceremony -- was mostly for the cameras (which weren't there, so who was this for?). But seriously. For all the symbolism that today's 'handing-over' was about, I'm not about to rain on the programme's parade. Not today.

 

Ten years ago, when I began reporting defence, then IAF chief Air Chief Marshal S. Krishnaswamy was on his way into retirement. I ambushed him at a government event in October 2004 for a quote on the LCA Tejas, which at the time was having considerable trouble. He wasn't happy. But he did say something no other chief did say. Not that I remember at least. He said, "I'm fed up of the to-and-fro between us and the builders of the LCA. I'm willing to accept the aircraft right now, as is. I am willing to commit my pilots to start clocking numbers on this machine. We need to spend time learning about it, not fighting about it. I am willing to make that commitment."

 

He meant what he said. But he retired weeks later. And there isn't a lot you can do after that. Not for a moment am I suggesting that there weren't other chiefs who wanted to see the Tejas in service as soon as possible, but a book remains to be written about the schadenfreude that was the development of the Tejas. It is in that light alone, if nothing else, that the handing over of an airframe to the IAF today is an occasion that shouldn't be made light of.

 

[On a separate note: I've been stricken by a severe allergic sinusitis, the likes of which I've never experienced before. I wouldn't wish it on anyone. Anyone. Spring couldn't be here sooner. Have a good season, all.]

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:35
Le général de corps d’armée Nguyễn Chí Vịnh avec Adjit Dovan, conseiller à la sécurité nationale

Le général de corps d’armée Nguyễn Chí Vịnh avec Adjit Dovan, conseiller à la sécurité nationale

Le général de corps d’armée Nguyễn Chí Vịnh avec Adjit Dovan, conseiller à la sécurité nationale

 

17 janvier 2015 Viêt Nam, la Rue des Soldats

 

Du 14 au 16 janvier 2015, le général de corps d’armée Nguyễn Chí Vịnh a participé, à la tête d’une délégation du ministère de la défense, à la neuvième session du dialogue de défense indo-vietnamien, organisée à New Delhi.

Alors que la presse – indienne, reprise en écho par celle du Viêt Nam - annonçait un déplacement imminent en Inde du général d’armée Phùng Quang Thanh, ministre de la défense, c’est le général Nguyễn Chí Vịnh, vice-ministre de la défense et chargé des relations extérieures du ministère, qui a dirigé la délégation vietnamienne.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:30
Des centaines de militaires américains pour entraîner l’opposition syrienne modérée

Un soldat américain aide un soldat irakien a bien se positionner et tenir son arme, le 7 janvier 2015. (Master Sgt. Mike Lavigne/1st Infantry Division/US Army)

 

16 janvier 2015 45eNord.ca (AFP)

 

Les Etats-Unis prévoient de dépêcher plusieurs centaines de militaires américains pour entraîner des membres de l’opposition syrienne modérée, qui seront ensuite chargés de combattre les djihadistes de l’EI en Syrie, a annoncé le Pentagone vendredi.

 

Au total, entre les formateurs eux-mêmes et le personnel de soutien, le nombre de militaires américains pour cette mission pourrait atteindre le millier ou un peu plus, a indiqué le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, lors d’un point de presse.

 

L’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar ont donné leur accord pour accueillir des sites d’entraînement, et fournir eux aussi des formateurs.

 

Plusieurs mois de négociations ont été nécessaires pour parvenir à un accord entre les différents pays concernés.

 

L’administration américaine espère que l’entrainement des premiers Syriens pourra commencer à la fin mars, de manière à ce que les premiers formés puissent être opérationnels à la fin de l’année, a expliqué le porte-parole.

 

Mais nous avons encore beaucoup de travail à faire pour que ces échéances puissent être respectées, a prévenu le contre-amiral.

 

La mission des Syriens formés sera d’abord de protéger leur communautés, leurs concitoyens et de mener des offensives contre l’organisation de l’Etat islamique (EI).

 

Elle sera aussi chargée de soutenir l’opposition au président Assad, pour parvenir à un règlement du conflit syrien, a indiqué le porte-parole.

 

L’objectif des Etats-Unis et de leurs partenaires est de former plus de 5.000 Syriens la première année.

 

Le Congrès américain a approuvé le mois dernier le financement de programmes de formation et d’équipement des forces irakiennes et de l’opposition syrienne modérée.

 

Le président Obama a été accusé par des Syriens modérés et des parlementaires américains de traîner des pieds pour soutenir l’opposition au régime du président Assad.

 

L’un des problèmes de l’administration américaine est de repérer qui sont les militants susceptibles de bénéficier de l’entraînement, et de vérifier qu’ils n’ont pas de liens avec l’EI.

 

Aucun Syrien n’a encore été formellement recruté pour être formé, a souligné le contre-amiral Kirby.

 

Les Etats-Unis et leurs partenaires mettent en place une procédure de vérification très poussée du profil des candidats pour éviter les infiltrations, qui se poursuivra y compris après le démarrage de l’entraînement.

 

Il vaut mieux faire bien que faire vite, a souligné le porte-parole.

 

Le général Nagata, qui commande les forces spéciales américaines au Moyen-Orient a rencontré récemment à Istanbul des groupes de l’opposition syrienne modérée pour discuter du soutien américain.

 

Le général est ressorti de ces rencontres avec la conviction que ces groupes sont intéressés à fournir des recrues, a expliqué le contre-amiral Kirby.

 

La CIA a déjà mis en oeuvre un programme d’entraînement de militants syriens, d’ampleur limitée.

 

Les premiers formateurs américains pourraient être déployés d’ici 4 à 6 semaines, selon le contre-amiral Kirby. La plupart d’entre eux seront issus des forces spéciales américaines.

 

En plus des Etats-Unis, de l’Arabie saoudite, du Qatar et de la Turquie, deux autres pays pour l’instant ont aussi promis de fournir des formateurs, selon le contre-amiral Kirby, qui n’a pas précisé quels étaient ces pays

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:30
An F/A-18E Super Hornet from the Sunliners of Strike Fighter Squadron (VFA) 81 - photo USS Carl Vinson

An F/A-18E Super Hornet from the Sunliners of Strike Fighter Squadron (VFA) 81 - photo USS Carl Vinson

 

15 January 2015 by Mark Urban Diplomatic and defence editor, BBC Newsnight

 

How is progress measured on board the US aircraft carrier which is playing a key role in the fight against Islamic State?

 

The aircraft carrier USS Carl Vinson, plying the waters of the Gulf, represents a big slice of the coalition effort being used to pound the self-proclaimed Islamic State in Syria and Iraq - an onslaught that has been going on for the best part of five months now.

It is a floating town of more than 5,000 souls and 60 fighter aircraft engaged in a costly and complex campaign.

Each time it launches one of its jets, catapulting it over the green waters south of Iran, the event is so dramatic and inherently dangerous that it would be understandable if many a spectator forgot the question - is this air offensive working?

It's extremely hard for Western reporters to seek the answers to that on the ground, in Mosul or Raqqa. But we can be on board the carrier, speaking to those carrying out this operation, as I was for four days, gauging their sense of the task, its challenges, and whether it's achieving results.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:30
Le Japon débloque 200 millions de dollars pour la lutte contre l'EI

 

MOSCOU, 17 janvier - RIA Novosti

 

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé samedi que son gouvernement allait octroyer 200 millions de dollars aux pays du Proche-Orient engagés dans la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI).

 

Le chef du gouvernement japonais, qui se trouve en visite au Caire, a pourtant souligné qu'il s'agissait d'un "soutien non militaire". Evoquant la lutte contre le terrorisme, M. Abe a indiqué que "le monde subirait des pertes irréparables si le terrorisme se propageait au Proche-Orient".

 

L'expansion de l'Etat islamique, qui a conquis de vastes territoires en Irak et en Syrie, constitue actuellement l'un des problèmes internationaux les plus graves. Ce groupe, qui compte environ 30.000 combattants selon la CIA, a proclamé un califat sur les territoires occupés et envisage d'élargir ses conquêtes territoriales.

 

Depuis août, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition antiterroriste effectuent des frappes contre les positions de l'EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:25
photo Diario El Peruano

photo Diario El Peruano


18.01.2015 Defesa Global
 

The Peruvian Ministry of Defence has ordered additional two C-27J Spartan medium transport aircraft according a contract, valued at around EUR100 million signed on 31 December 2014 with Finmeccanica’s Alenia Aermacchi.

The contract, which brings the number of aircraft ordered by Peru to four, also includes integrated logistic support and technical assistance. The first two aircraft, ordered in December 2013, will be delivered to the Peruvian Air Force (FAP) in the first few months of 2015, while the second order will be delivered in 2016 and 2017. The aircraft will be operated by the service’s 8th Air Group based at Callao AFB.

Other than Peru, the aircraft has been earlier ordered by the air forces of Italy, Greece, Bulgaria, Lithuania, Romania, Morocco, Slovakia and by United States, Mexico, Australia and Chad. 80 of the aircraft have been ordered so far.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:20
photo US Navy

photo US Navy

 

Jan 15, 2015 Spacewar.com  (UPI)

 

The U.S. Navy has authorized the use of long-range multi-role SM-6 missiles by more ships in the fleet equipped with the Aegis Combat Weapons System.

 

Raytheon, the missile's manufacturer, said the authorization affects more than 35 ships with the Aegis baseline 5.3 and 3.A.0 system series.

 

"SM-6 is the longest range integrated air and missile defense interceptor deployed, and its multi-role capabilities are unprecedented," said Mike Campisi, Raytheon's Standard Missile-6 senior program director. "Its use is transforming how we define fleet defense."

 

The SM-6 is a surface-to-air supersonic missile. It is designed to defeat manned and unmanned aerial vehicles, fixed- and rotary-wing aircraft and anti-ship cruise missiles in flight. It features active and semi-active guidance, advanced fuzing techniques and signal processing and guidance control capabilities.

 

Raytheon assembles the weapon at its facility at the Redstone Arsenal in Huntsville, Ala.

 

Details on any ramp up in production of the missiles were not disclosed by the company.

 

Aegis is a naval weapons system that integrates computer and radar technology to track and guide weapons to targets.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:20
U.S. Navy Poised to Launch Lockheed Martin-Built MUOS-3 Secure Communications Satellite

 

CAPE CANAVERAL AIR FORCE STATION, Fla., Jan. 16, 2015Lockheed Martin

 

The U.S. Navy and Lockheed Martin are ready to launch the third Mobile User Objective System (MUOS) satellite, MUOS-3, here on Tuesday, Jan. 20 aboard a United Launch Alliance Atlas V rocket. The launch window is between 7:43 p.m. and 8:27 p.m. EST.

A live launch broadcast will begin at 7:23 p.m. EST and will be accessible via the United Launch Alliance webcast. Click here for the live launch broadcast and webcast details.
 
MUOS operates like a smart phone network in the sky, vastly improving current secure mobile satellite communications for warfighters on the move. Unlike previous systems, MUOS provides users an on-demand, beyond-line-of-sight capability to transmit and receive high-quality, prioritized voice and mission data, on a high-speed Internet Protocol-based system.

“The launch of MUOS-3, and the near-term certification of our fourth and final Radio Access Facility, brings us to the brink of the global coverage we anticipate for MUOS communications. This government and contractor team knows how important this capability is for our protectors in harm’s way,” said Iris Bombelyn, vice president of Narrowband Communications at Lockheed Martin. “To deliver a satellite like MUOS is no small task and the team worked around the clock and through every holiday. We are honored to do so, because we know that our warfighters never stop in their own mission to keep us safe.”

Replacing the legacy Ultra High Frequency (UHF) Follow-On system, MUOS satellites have two payloads to ensure access to UHF narrowband communications as well as new capabilities. MUOS’ advanced Wideband Code Division Multiple Access (WCDMA) payload incorporates commercial technology and a new waveform to provide users priority-based capacity. Once fully operational, MUOS will provide 16 times the capacity of the legacy system. More than 50,000 terminals that are in the field today can be retro-fitted with WCDMA.

The MUOS-3 satellite was built at Lockheed Martin’s Sunnyvale, California manufacturing facility. The satellite was shipped to Cape Canaveral Air Force Station on Nov. 5, and encapsulated into its launch fairing on Dec. 18.

Lockheed Martin Space Systems, Sunnyvale, California, is the MUOS prime contractor and system integrator. The Navy’s Program Executive Office for Space Systems and its Communications Satellite Program Office, San Diego, California, are responsible for the MUOS program.

Headquartered in Bethesda, Maryland, Lockheed Martin is a global security and aerospace company that employs approximately 113,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. The Corporation’s net sales for 2013 were $45.4 billion.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:20
US Air Force: pilote de drone, le combat contre l’EI change la donne

L'armée de l'Air américaine a annoncé jeudi une série de mesures pour renforcer les effectifs de ses pilotes de drones, surmenés par un rythme de travail effréné, du fait notamment de la campagne aérienne américaine en Irak et en Syrie (US Air Force)

 

16 janvier 2015 par Jacques N. Godbout - 45eNord.ca

 

En pénurie de personnel, ses pilotes de drones surmenés par la guerre en Irak et en Syrie, la US Air Force va plus que doubler la prime spéciale qui leur est allouée, la faisant passer de 600 $ US à 1.500 $ US, a annoncé jeudi 15 janvier la Secrétaire à l’Armée de l’Air américaine, Deborah Lee James, qui compte aussi ajouter d’autres mesures d’incitation financière qui sont pour l’instant encore en préparation.

 

« Je viens de signer la note de service plus tôt aujourd’hui », a-t-elle déclaré en conférence de presse au Pentagone en compagnie du chef d’état-major de l’armée de l’Air, le général Mark Welsh.

Elle n’a toutefois pas précisé dans combien de temps l’argent supplémentaire sera disponible pour les aviateurs qualifiés.

Deborah Lee James a dit qu’elle a pris cette décision après avoir visité des équipages l’an dernier à la base aérienne Creech, dans le Nevada, le quartier général pour les missions de drones à l’étranger.

Ces pilotes sont dans une situation de stress notable, du fait d’un rythme d’activité incessant, a-t-elle souligné.

« Ils travaillent 6 jours par semaine, 13 ou 14 heures par jour », de dire la Secrétaire à l’Armée de l’Air.

« Ils totalisent 900 à 1100 heures de vol par an en moyenne, contre 2 à 300 heures de vol pour un pilote d’avion. Et de plus, bon nombre d’entre eux s’approchent de la fin de leur contrat, ce qui risque de compliquer encore la situation ».

Pour faire face à la situation, outre augmenter la prime dévolu aux pilotes de drones, l’US Air Force a décidé de mobiliser des ressources de la Garde nationale et des réservistes. Elle compte rappeler des pilotes partis dans d’autres unités, et garder plus longtemps les pilotes actuellement en poste.

 

L’offensive contre l’EI a changé la donne

 

Les pilotes de drones mènent depuis le territoire américain des opérations de reconnaissance ou de frappe partout dans le monde, en particulier en Irak et en Syrie dans la lutte contre l’organisation de l’État islamique (EI).

« Le lancement de l’offensive contre l’EI à l’été 2014 a perturbé les plans de l’US Air Force, qui prévoyait dans son budget 2015 de réduire le nombre de drones en opération », a expliqué le général Welsh.

« Oui, nous avons remis en cause cette décision de réduction, et cela a exacerbé le problème des effectifs. Si nous avions réduit comme prévu, nous n’aurions pas de problème aujourd’hui », a précisé le chef d’état-major de l’armée de l’Air américaine.

Début janvier 2015, l’US Air Force utilisait environ 368 drones, dont 150 Predators (reconnaissance et combat), 178 Reapers (reconnaissance et combat) et 40 Global Hawk (reconnaissance), selon ses chiffres.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 23:57
RP Defense 4th birthday !
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 23:55
RP Défense fête ses 4 ans d'existence.
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 23:40
Le navire-amiral de la flotte russe de la mer Noire est entré en Méditerranée

 

16 Janvier 2015 Par Marine & Océans

 

Le croiseur lance-missiles russe Moskva, navire-amiral de la flotte de la mer Noire, est entré jeudi15 janvier en Méditerranée par le canal de Suez, a annoncé le chef par intérim du service de presse de la flotte russe de la mer Noire, Nikolaï Voskressenski. "Un groupe de navires de la Marine russe comprenant le navire-amiral de la flotte de la mer Noire, le croiseur Moskva, et le pétrolier Kola de la flotte de la Baltique, est entré en Méditerranée", a indiqué le porte-parole. Selon lui, les deux navires mettront le cap sur les détroits de la mer Noire au terme de leur mission. Le croiseur lance-missiles russe Moskva est doté de 16 systèmes de lancement de missiles antinavires Voulkan, de missiles antiaériens à longue portée S-300M Fort et de missiles à courte portée Osa-MA.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 21:45
Mali: nouvelle attaque contre le camp de l’ONU à Kidal, un Casque bleu tchadien tué

Des Casques bleus près de Ber, au nord-est de Tombouctou, au Mali (Marco Dormino/MINUSMA)

 

17 janvier 2015 45eNord.ca (AFP)

 

Le camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d’une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été tué, a indiqué à l’AFP une source à la Minusma.

 

Tôt samedi matin à Kidal, le camp de la Minusma a été attaqué par les terroristes. Ils ont d’abord lancé un camion piégé vers une entrée du camp. Ensuite, ils ont attaqué. Les soldats de la Minusma ont riposté. Malheureusement, un soldat tchadien de la Minusma a été tué, un autre blessé, a déclaré cette source, travaillant à la Minusma dans cette ville à plus de 1.500 km au nord-est de Bamako.

 

C’est la première fois que les forces de la Minusma interviennent aussi énergiquement pour faire repousser une attaque, a-t-elle souligné. Plus de dix obus, selon cette source, ont été tirés contre le camp lors de l’assaut.

 

Un habitant de Kidal joint par l’AFP a affirmé avoir entendu samedi matin des coups de feu nourris vers le camp de la Minusma, avec des tirs et des +contre-tirs+, sans être en mesure d’en identifier les sources. Ces échanges de tirs poussaient les résidents à rester calfeutrés chez eux.

 

La Minusma, qui a pris en juillet 2013 le relais d’une force panafricaine pour contribuer à la stabilisation du Mali, a perdu ces derniers mois plusieurs Casques bleus dans les attaques, qui ont également causé de nombreux blessés dans ses rangs.

 

Le 9 janvier, sept Casques bleus sénégalais avaient été blessés lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif à Kidal, selon la Minusma, qui avait dénoncé une attaque terroriste contre ses forces.

 

Le 4 janvier, six soldats nigériens de l’ONU avaient aussi été blessés par un engin explosif entre les localités de Ménaka et Ansongo, dans la région de Gao, au sud de Kidal.

 

Les violences, qui étaient généralement localisées dans les trois régions administratives formant le Nord, sont également été enregistrées depuis début janvier dans des régions du centre du pays.

 

Vendredi, des jihadistes ont attaqué la ville de Ténenkou, dans la région de Mopti, où l’armée malienne a riposté. Au moins deux militaires maliens y ont été tués, selon une autorité locale et une source au sein de la Minusma.

 

La semaine dernière, des combattants islamistes avaient tenté sans succès d’attaquer Ténenkou mais avaient réussi à frapper d’autres localités de la région voisine de Ségou: une garnison à Nampala, le 5 janvier, la mairie de Dioura dans la nuit du 6 au 7 janvier. Au moins onze soldats maliens ont péri à Nampala, et un civil a été tué près de Dioura, d’après des sources concordantes.

 

L’attaque contre la garnison de Nampala avait été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dans des déclarations à l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar.

 

Le centre du Mali se situe à la frontière d’une zone où opèrent les groupes armés, dans le vaste Nord ayant été contrôlé pendant près de dix mois – entre 2012 et début 2013 – par divers mouvements dont certains liés à Al-Qaïda.

 

Les groupes jihadistes ont été chassés en grande partie de ces régions par une intervention militaire internationale lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France à travers l’opération Serval, ensuite rejointe par des troupes de plusieurs pays.

 

Des islamistes restent cependant actifs dans ces zones, où opèrent également diverses bandes armées qui se sont également affrontées entre elles dernièrement.

 

Serval a cédé la place en août 2014 à Barkhane, dont le rayon d’action s’étend à l’ensemble de la zone sahélo-saharienne.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories