Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 17:55
Débarquement de soldats en Algérie depuis un hélicoptère Vertol H-21 -  Musée de l'ALAT

Débarquement de soldats en Algérie depuis un hélicoptère Vertol H-21 - Musée de l'ALAT


13/01/2015 Bernard Edinger

 

L’aviation légère de l’armée de Terre a soixante ans. Mais ses origines remontent aux guerres de la Révolution française. C’est l’armée française qui inaugura la première reconnaissance aérienne au-dessus d’un champ de bataille, il y a 220 ans.

 

Le 2 juin 1794, à la bataille de Fleurus, en Belgique, face aux troupes autrichiennes, l’armée française est la première à utiliser un ballon d’observation à des fins militaires. « Ce fut l’acte fondateur de l’ALAT. En arrivant au camp de Maubeuge, le capitaine Coutelle et la petite équipe du ballon ont été regardés avec des yeux étonnés par les soldats au sol », raconte le général André Martini, ancien commandant de l’école de l’ALAT. « Pour affirmer sa présence, le CNE Coutelle a ordonné à ses gens de laisser là le ballon pour faire le coup de feu, au coin du bois, avec leurs camarades. Ils ont eu deux blessés. Cette petite histoire illustre bien la vocation de l’ALAT ; à la fois aéronautique et terrestre. »

Les ballons, puis les dirigeables, furent d’une grande utilité pour l’observation d’artillerie, jusqu’aux débuts de la Grande Guerre quand ils devinrent des cibles faciles pour l’aviation de chasse.

À partir de 1942, des sections d’observation d’artillerie, équipées de monomoteurs Piper Cub, furent créées dans chaque division de l’armée de Terre. Puis, c’est en Indochine que l’armée de Terre commença à utiliser les hélicoptères, notamment dans de très difficiles missions d’évacuation de blessés sous le feu.

L’ALAT est officiellement née le 22 novembre 1954, trois semaines après le début de la guerre d’Algérie pendant laquelle la nouvelle arme va se distinguer.


>>> Retrouvez l’intégralité de cet article dans Terre information magazine n° 259

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 17:50
A Rocket Renaissance

 

by

 

Over the last few years there has been a quiet revolution in ground launched long range rockets that has the potential to challenge existing thinking on Close Air Support, Attack Helicopters, Carrier Strike and Naval Gunfire Support/Land Attack.

To be clear, long range precision rockets are not a replacement for any of these but they do reduce the need.

We should not be thinking about firing GMLRS illumination rounds and a precision rocket cannot provide combat ISTAR like a fast jet but they can provide effective support for ground forces in contact with the enemy and long range interdiction at a greatly reduced cost and in response to enemy countermeasures like air defence systems.

They are rather unglamorous and lacking in expensive contracts though, which means they are not prioritised. The blinkered ‘not invented here’ theme is also strong, it is often assumed that Israeli, Brazilian, Russian and Turkish systems are unsuitable or incapable when nothing could be further from the truth.

 

Read full article

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 17:30
Oman : future pièce maîtresse de la stratégie américaine dans le Golfe et l’océan Indien

 

13/01/2015 Pierre RAZOUX Notes de Recherche Stratégique de l'IRSEM

 

Si à court terme, l’avenir du sultanat d’Oman est empreint d’incertitudes liées à la crise de succession qu’engendrerait la disparition du sultan Qaboos (malade et sans héritier), la valeur géostratégique d’Oman est indubitablement en forte hausse à moyen et long termes, justifiant une plus grande attention des milieux de la recherche stratégique.

 

Note de recherche stratégique n°15 - 2015 (pdf - 1,3 Mo)

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 17:30
Patria and KONGSBERG to pursue a major combat vehicle and weapon system program

 

13.01.2015 KONGSBERG

 

Patria and KONGSBERG have announced a teaming agreement to pursue together a major combat vehicle and weapon system program in the Middle East region.

 

Patria is the market leader of modern 8x8 wheeled armoured vehicles and turreted 120 mm mortar systems with strong sales track-record. Both Patria AMV 8x8 wheeled armoured vehicle and Nemo 120 mm turreted mortar are already in use in the Middle East. Patria AMV 8x8 is currently in commission by seven nations in wide range of environments. The vehicle is combat-proven in the real mission environment. KONGSBERG offers products and systems for remotely controlled weapon systems, command and control, weapons guidance, communications solutions and missiles. The two companies make a strong team together and will now develop their solution further to meet the future customer needs.

 

“Together with KONGSBERG we are a strong competitor with outstanding performance, skills and solutions, enabling us to offer the state of the art systems for next generation soldiers”, says Mika Kari, President of Patria’s Land business unit.

 

“This is a strategic partnership - combining each company’s unique strengths and expertise as well as our best practices means we can build even better solutions to future markets”, says Espen Henriksen, President of Kongsberg Protech Systems.

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 16:55
L’armée appelée à être plus visible sur le territoire national

 

13.01.2015 Par Nathalie Guibert – LeMonde.fr

 

L’armée sera-t-elle, demain, engagée sur le territoire national contre des citoyens français, dans une «  guerre  » contre le terrorisme ? Le cadre légal de la République l’exclut, mais les attentats de ces derniers jours ont montré que les capacités militaires étaient jugées indispensables, en appui de la police.

 

Le ministre de la défense a mobilisé, lundi 12 janvier, sur ordre du chef de l’Etat, 10 000 soldats au total dans le cadre du plan Vigipirate. « Une opération militaire à part entière », selon les mots officiels, sous le commandement d’un préfet, pour protéger les points sensibles. C’est le volume maximal prévu en appui des forces de sécurité intérieure et civile par le Livre blanc sur la défense de 2013. Mais c’est plus que l’effectif déployé dans les opérations extérieures, qui s’établit actuellement à 9 000 hommes, et cela représente un effort très conséquent pour l’armée de terre. Vingt-six régiments sont concernés. Plus de la moitié des effectifs seront consacrés à la région parisienne.

 

Dimanche 11  janvier, pour la marche parisienne, tous les moyens aériens de l’armée de l’air, à l’exception de drones (satellite, avions, hélicoptères) avaient été employés. Le gouvernement avait déjà, dans la foulée des attentats, triplé en trois jours les effectifs de Vigipirate sur l’Ile-de-France, d’abord portés à 1 350 militaires, tandis que le niveau « Vigipirate attentat » permettait d’armer les patrouilles – dans les échelons inférieurs du plan, les munitions sont disponibles mais ne sont pas chargées dans les fusils.

 

Suite de l'article

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 16:55
Soldats du 6e RG devant la synagogue de Lille, photo Christophe Lefebvre, La Voix du Nord

Soldats du 6e RG devant la synagogue de Lille, photo Christophe Lefebvre, La Voix du Nord

 

13.01.2015 par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord.

 

C'est du jamais vu, sans doute depuis mai 68 et sûrement dans le cadre de la mission d'aide à la protection du territoire national. Mardi soir, dix mille militaires seront déployés pour assurer la sécurité des points sensibles. Il s'agit à la fois d'un record et du maximum du contrat opérationnel formulé dans le Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale de 2013.

 

Lire l’article

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 08:55
Signature d’une convention de partenariat entre MBDA et Phelma

Signée pour trois ans par Pierre Benech, directeur de Phelma, Stéphanie Kraemer, responsable relations écoles et marketing RH à MBDA et Bruno Lerat, responsable du département « composants, technologies & prototypes » de l’ingénierie éectronique à MBDA, cette convention de partenariat permettra d’inscrire dans la durée les relations entre MBDA et Phelma.

 

12 janvier 2015 par Jacques Marouani - electroniques.biz

 

Chaque année, MBDA recrute des stagiaires ou diplômés de Phelma.

 

Grenoble INP-Phelma, grande école d'ingénieurs de physique, électronique et matériaux, vient de signer une convention de partenariat avec MBDA, spécialiste des missiles et systèmes de missiles. MBDA recrute chaque année environ 300 collaborateurs. Les profils recrutés sont majoritairement des ingénieurs des secteurs de l’électronique, de la simulation, de la mécanique, des études systèmes, du logiciel ou du système embarqué. Dans une moindre mesure, le secteur des matériaux de structure est également concerné.

 

Chaque année, MBDA recrute des stagiaires ou diplômés de Phelma. Pour l’année 2014 la société a ainsi accueilli quatre stagiaires de troisième année en projets de fin d’études et embauché trois élèves diplômés Phelma. L’entreprise participe depuis 4 ans à sa Journée des partenaires. Son service RH participe également depuis plusieurs années à la journée de simulations d’entretiens d’embauches pour les élèves de 3ème année de Phelma.

 

MBDA est une société d’intérêt pour le groupe Grenoble INP et plus particulièrement pour les filières propres à Phelma (comme Systèmes électroniques intégrés – SEI) et celles communes avec l’Ense3 et l’Ensimag, (comme Signal, image, communication, multimédia – SICOM ou Systèmes et logiciels embarqués - SLE). Elle est fortement intéressée par la filière par apprentissage que Phelma propose depuis quelques années dans le domaine de la conception de systèmes intégrés.

 

Suite à ce partenariat, la société MBDA sera amenée à faire des conférences techniques au sein des cours pour les filières d’intérêt pour l’entreprise.

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 08:50
Nachtflugausbildung mit dem Hubschrauber CH53 GA

 

12 janv. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 01/2015 14E32601

 

Der bewährte Transporthubschrauber der Bundeswehr, der CH 53 hat ein Update bekommen. Die Erweiterung um neue Systemkomponenten und ein überarbeitetes Cockpit-Design erfordert eine Umschulung der Piloten auf das modernisierte Modell. Wir begleiten Soldaten der Lufttransportgruppe des Hubschraubergeschwader 64 am Standort Holzdorf bei der Nachtflugausbildung im Luftraum zwischen Berlin, Leipzig und Dresden. Riskiert einen Blick durch eine Nachtsichtbrille und über die Schulter eines Bordtechnikers beim Anlassen der Triebwerke.

 

Musik:
Dark Forces von Boris Nonte & Gregg Lehrman (Universal Music)
They won't die von Boris Nonte & Gregg Lehrman (Universal Music)
 

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 08:20
Lockheed Martin Logistics and Sustainment

12 janv. 2015 Lockheed Martin

Lockheed Martin logistics and sustainment solutions deliver performance reliability and support the full life cycle of our customers’ platforms and products, ensuring relevant capabilities at the lowest total cost.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 20:55
Vigipirate « Attentat »: 1 350 militaires engagés en Ile de France le 11 janvier 2015

12 janv. 2015 Crédits : Etat-major des armées / ECPAD

Dimanche 11 janvier, 1350 militaires étaient déployés en région Ile de France dans le cadre du plan Vigipirate.

Parallèlement, dans plusieurs villes de province les réserves du dispositif Vigipirate ont été engagées. Dimanche 11 janvier, ce sont donc près de 1900 militaires qui participaient au plan Vigipirate sur l'ensemble du territoire national.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 20:20
Exercise Red Flag 1 (Fighter) Squadron crosses the Atlantic

 

12 janv. 2015 Royal Air Force

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:55
Horizon Marine 2025

 

02.01.2015 par Fauteuil de Colbert

 

Chassé-croisé entre deux formats de Marine pour débuter l'année : Marine 2015 est chassée par Marine 2025. Occasion proposée de faire le bilan de la précédente maquette. C'est également le moment symbolique retenu par l'état-major de la Marine pour présenter ce projet (accessible à tous, d'un volume de neuf pages) sous la férule de son chef d'état-major, l'Amiral Bernard Rogel.

 

Suite de l'article

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:55
Le 4 s’est entrainé en terrain libre

 

03-12-2014 4e RE Réf : 430 -857

 

Déployé au camp de Caylus depuis le 17 novembre, le 4ème RE s’est ensuite mis en formation de combat pour un exercice régimentaire aux alentours du camp bâti du 23 au 27 novembre.

 

Centré sur la rusticité et le drill, le régiment a pu faire progresser l’ensemble de la chaine de commandement.

Du plus jeune légionnaire au chef de corps, chacun a pu mesurer que le drill reste, bien souvent, la clef de la réussite de la mission.

 

Reportage photos

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:55
Terre information magazine de décembre/janvier en ligne


12/01/2015 Armée de Terre

 

Le numéro de décembre/janvier de Terre information magazine vient de paraître.

 

Dans son éditorial, le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre, dresse un bilan de l’année écoulée et présente ses vœux. À lire également, la présentation du projet pour construire l’armée de Terre de demain. Au fil des pages, vous pourrez suivre les unités dans leur action en France et à l’étranger. Ce mois-ci l’accent est mis sur la BSS, avec les soldats de l’opération BARKHANE. 

Enfin, comme il est d’usage chaque année, ce numéro ne comporte pas de dossier à thème, mais le calendrier 2015 détachable, présentant une sélection de photos prises au cours des différents reportages réalisés à vos côtés.

 

Le numéro de décembre/janvier de Terre information magazine

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:45
DIO COMORES (Oct 2014)


10-12-2014 Source DLEM Réf : 121 | 186

 

Du 23 au 30 octobre 2014, dans le cadre des accords de coopération militaire liant la France et les Comores, le DLEM a effectué un Détachement d’Instruction Opérationnelle (DIO) Mise en Condition avant Projection (MCP) au profit de la Compagnie d’Intervention et de Projection (CIP) de la Force Comorienne de Défense (FCD) au camp d’ITSOUNDZOU sur l’île de Grande Comore.


Une montée en puissance progressive

La Compagnie d’Intervention et Projection (CIP) est née en septembre 2013 de la volonté du CEMA Comorien, le Colonel YOUSSOUF IDJIHADI, conscient des enjeux militaires et internationaux liés à la participation d’une unité de la FCD à une opération extérieure qui conférerait une dimension internationale à l’Armée Nationale de Développement comorienne. Le BOI du Détachement de Légion étrangère de Mayotte avait été associé à la réflexion et à la mise sur pied de cette compagnie dès l’origine.

Il avait alors été proposé que cette compagnie soit formée par les meilleurs soldats des six compagnies de combat de Forces Comoriennes de Défense (FCD) sélectionnés au cours du DIO OMP mené sur le camp d’ITSOUNZOU du 20 au 28 novembre 2013 qui avait validé la fin d’une longue période de formation cadres comptant 97 stagiaires élèves caporaux et élèves sous-officiers organisée par l’AND. Au cours de ce DIO, les stagiaires après avoir été formés sur la réglementation militaire et le droit des conflits armés, la mise en pratique de procédés particuliers liés aux opérations de maintien de la paix (patrouille, point de contrôle routier, techniques d’intervention opérationnelle rapprochée - TIOR) avaient été évalués individuellement en tactique (connaissance des actes élémentaires et individuels du combattant, cadres d’ordres simples), en sport (tests d’aptitude parachutistes français et parco
Les 50 meilleurs sous-officiers, caporaux et soldats issus de la FCD ont immédiatement enchaîné sur un DIO aguerrissement organisé du 29 novembre au 10 décembre 2013 à MALOUDJA qui a permis de former les deux premières sections de la CIP. Au cours de cette seconde formation, les stagiaires ont travaillé les savoir-faire « commando » : franchissement vertical et horizontal de coupures sèches et humides, natation utilitaire, palmage en mer, navigation en zodiac, techniques d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR)… mais ils ont aussi été formés en instruction sur le tir de combat (ISTC) et en secourisme.

Cette compagnie a ensuite été regroupée du 24 février au 09 mars 2014 pour effectuer un DIO combat à MORONI puis sur le camp d’ITSOUNZOU où elle a pu être formée en commandement (cadres d’ordres), en combat, et en tir. Ce DIO combat avait intégré une vingtaine de soldats supplémentaires pour former la 3ème section de la CIP.


Finalisation de la préparation

Le dernier Détachement d’Instruction Opérationnel Mise en Condition avant Projection (MCP) effectué par le Détachement de Légion étrangère de Mayotte (DLEM) aux Comores du 23 au 30 octobre 2014 sur le camp d’ITSOUNZOU en Grande Comore avait pour objectif de finaliser la préparation de la Compagnie d’Intervention et Projection (CIP) en vue de sa projection sur le continent africain courant 2015 dans le cadre d’une Opération de Maintien de la Paix (OMP). Alignée à 150 personnels issus de toutes les compagnies FCD de Grande Comore, Moheli et Anjouan répartis en trois sections de combat à 40 soldats plus une section de commandement, le commandement de cette compagnie a été confié au capitaine AZAD, bien connu des Légionnaires français pour avoir été l’officier de liaison de la plupart des DIO depuis 3 ans.

L’instruction de cette dernière formation a priorisé les missions se rapportant à la défense d’un quartier général dans le cadre d’une opération de maintien de la paix :
- le combat : apprentissage des missions liées à la protection d’un quartier général (tenir un point, la patrouille, le point de contrôle routier et piéton, l’escorte de convoi, le procédé particulier « garder une emprise », la sensibilisation au danger IED-engins explosifs improvisés) ;
- le tir : révision de l’Instruction Sur le Tir de Combat, tir au fusil d’assaut « AK 47 » sur le champ de tir d’ITSOUNDZOU ;
- le secourisme de combat : une demi-journée d’instruction en secourisme de combat et une séquence évaluation ;
- la réglementation militaire et l’application du Droit des conflits armés par les forces terrestres (devoirs du militaire en opération, droit international humanitaire, conventions de Genève).

L’effort a porté sur le commandement en cherchant à impliquer systématiquement les chefs tant pour l’instruction que lors des restitutions et la tactique en plaçant chaque séance d’instruction ou de tir dans un cadre opérationnel.

Ce DIO aux ordres du CES RHONE, adjoint au BOI du DLEM, fort de 23 instructeurs légionnaires et militaires français du DLEM (3 officiers, 9 sous-officiers, 11 caporaux chefs et caporaux) était le cinquième effectué par le DLEM aux Comores en 2014.


Une compagnie évaluée très opérationnelle

Contrôlée le 12 novembre 2014 par le brigadier général soudanais Ibrahim Mohamed, chef de liaison de la force Est africaine (EASF) venu évaluer si l’armée comorienne était prête à être engagée dans les pays en crise de la partie est du continent Africain, la CIP n’a pas démérité. Dans son intervention au moment de remettre au chef de l’Etat Comorien le document officiel d’évaluation, le brigadier général Ibrahim Mohamed n’a pas tari d’éloges déclarant être à la fois « surpris » et « impressionné par la démonstration » que la compagnie a exécuté. A l’entendre, après 10 années de préparation pour les composantes devant former l’EASF dont l’élément de police, l’élément civil et l’élément militaire « aujourd’hui, nous sommes arrivés à un stade où nous pouvons dire que l’EASF est prête pour ses missions ».

 

Reportage photos

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:45
 «Boko Haram n'est plus une secte, mais un groupe insurrectionnel islamiste»

 

12/01/2015 Par Eugénie Bastié – LeFigaro.fr

 

INTERVIEW - Pour l'islamologue Mathieu Guidère*, Boko Haram, qui sème la terreur dans le nord-ouest du Nigeria, a mis en place «une stratégie de massacre et de propagande par l'acte». Explications.

 

LE FIGARO - Certains parlent de Boko Haram comme d'une «secte», d'autres évoquent un mouvement insurrectionnel islamiste. Comment peut-on qualifier ce mouvement dirigé par Aboubakar Shekau?

 

Mathieu GUIDERE -Boko Haram a été une secte à ses débuts, de 2002 à 2009, année de la mort de son fondateur Muhammad Yussuf. Après une période de luttes internes pour sa succession, c'est l'actuel leader Aboubacar Shekhau qui en a fait un groupe islamiste insurrectionnel, usant des méthodes terroristes à large échelle. Parallèlement, la qualification juridique du groupe a évolué dans le temps, y compris au Nigeria. Aujourd'hui, il est quasi unanimement perçu comme terroriste et inscrit sur la liste des organisations terroristes.

 

Suite de l’interview

 

* Mathieu Guidère est islamologue, il enseigne à l'université de Toulouse 2 où il est titulaire de la chaire d'islamologie et pensée arabe depuis 2011. Il a écrit de nombreux ouvrages sur le monde arabe et l'islam dont le dernier Monde arabe - Monde musulman, collection (Éditions De Boeck, 2013).

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:45
Contre les djihadistes, la Libye veut de l'aide

 

 

12.01.2015 BBC Afrique

 

Le gouvernement libyen se plaint d'être abandonné tout seul à combattre les djihadistes à l'intérieur de ses frontières.

 

L'exécutif à Tripoli exhorte alors la communauté internationale à lui venir au secours.

Dans un entretien à l'Agence France Presse, le Premier ministre Abdallah Al-Thenni souligne que son pays ne reçoit aucune aide, tandis qu'il y a une offensive internationale contre les djihadistes en Syrie et en Irak.

La Libye est en proie à un chaos alimenté par des factions hostiles depuis la chute du colonel Kadhafi en octobre 2011.

La Libye est dirigée par deux gouvernements qui se disputent le pouvoir à distance.

L’équipe reconnue par la communauté internationale et chapeautée par Abdallah Al-Thenni siège à Al-Baïda dans l'est du pays.

L'autre gouvernement, proche des miliciens de Fajr Libya (Aube de la Libye), contrôle Tripoli, la capitale.

"Nous craignons une infiltration en Libye des membres de l'Etat islamique si l'étau se resserre autour d'eux en Syrie et en Irak," a déclaré le Premier ministre Thenni.

La campagne de l'Otan qui a conduit à la chute de Kadhafi a été emmenée par la France.

Mais récemment, le président François Hollande a écarté l'idée d'une intervention militaire de son pays en France.

"La France n'interviendra pas en Libye parce que c'est à la communauté internationale de prendre ses responsabilités," commente le Premier ministre libyen.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:45
La menace Boko Haram au centre des débats

 

12.01.2015 BBC Afrique

 

L'archevêque catholique de Jos, au centre du Nigeria, a accusé l'Occident d'ignorer la menace de la secte islamiste, Boko Haram.

 

Ignatius Kaigama a déclaré que la communauté internationale devait montrer plus de détermination pour freiner la progression du groupe au Nigeria.

Les dirigeants du monde entier doivent selon lui faire preuve du même esprit d'unité et d’engagement observé après les récents attentats en France.

Le secrétaire des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a également condamné des violences qualifiées de "perverses” qui ont cours au Nigeria. Il s’est dit consterné par les informations faisant état de centaines de morts dans l’Etat de Borno.

Cet avertissement intervient deux jours après des attaques à la bombe dans lesquels plus de 20 personnes ont trouvé la mort.

 

Suite de l’article

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:35
Philippines buying C-130s from U.S. for security, disaster relief

Philippine troops offload supplies from a U.S. C-130 for a disaster -relief operation. Photo by Senior Mass Communication Spc. Spike Call/US Navy

 

MANILA, Jan. 12 (UPI)

 

The Philippine military is acquiring C-130 aircraft from the United States and attack helicopters from AgustaWestland as part of a modernization drive.

The two separate deals have a combined value of nearly $58 million.

"The Armed Forces of the Philippines will purchase two C-130T aircraft for $55 million from the United States to improve the country's maritime security and interoperability, especially during a disaster," the U.S. Embassy said in a news release.

"As part of a joint investment program to build the capabilities of the Philippine military, the United States is providing $20 million in U.S. foreign military financing toward the purchase."

An agreement for the aircraft was signed recently at the Joint Reserve Naval Air Station in Fort Worth, Texas, by a Philippine military representative during a visit to inspect the transport aircraft.

Delivery of the planes, expected in early 2016, will bring to five the number of C-130 aircraft in operation in the country in military and humanitarian missions, such as airlifting supplies to islands following typhoons.

 

 

Read more

 
Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:30
U.S., Coalition Continue Airstrikes in Syria, Iraq

 

SOUTHWEST ASIA, Jan. 12, 2015 – From a Combined Joint Task Force Operation Inherent Resolve News Release

 

U.S. and coalition military forces have continued to attack Islamic State of Iraq and the Levant terrorists in Syria and Iraq, Combined Joint Task Force Operation Inherent Resolve officials reported today.

Officials reported details of the latest strikes, which took place between 8 a.m. yesterday and 8 a.m. today, local time, noting that assessments of results are based on initial reports.

 

Airstrikes in Syria

Attack, fighter and bomber aircraft conducted 11 airstrikes in Syria:

-- Near Kobani, nine airstrikes struck two large ISIL units and an ISIL tactical unit and destroyed 10 ISIL fighting positions, five ISIL buildings and two ISIL staging positions.

-- Near Abu Kamal, an airstrike destroyed an ISIL excavator.

-- Near Dawr az Zawr, an airstrike struck an ISIL oil refinery.

 

Airstrikes in Iraq

Attack, fighter and remotely piloted aircraft conducted 16 airstrikes in Iraq:

-- Near Beiji, four airstrikes struck four ISIL tactical units and destroyed two ISIL fighting positions.

-- Near Taji, an airstrike struck an ISIL tactical unit.

-- Near Qaim, two airstrikes destroyed two ISIL armored vehicles and 10 ISIL fighting positions.

-- Near Ramadi, an airstrike struck an ISIL tactical unit and an ISIL vehicle.

-- Near Tal Afar, an airstrike destroyed an ISIL artillery system and an ISIL checkpoint.

-- Near Asad, an airstrike destroyed an ISIL rocket launcher and an ISIL vehicle.

-- Near Sinjar, an airstrike struck a large ISIL unit and destroyed two ISIL buildings.

-- Near Mosul, five airstrikes struck an ISIL tactical unit and two large ISIL units and destroyed four ISIL vehicles, an ISIL VBIED, two ISIL armored vehicles, an ISIL semi-truck, an ISIL mortar system, three ISIL buildings, three ISIL boats and an ISIL tank.

 

Part of Operation Inherent Resolve

The strikes were conducted as part of Operation Inherent Resolve, the operation to eliminate the ISIL terrorist group and the threat they pose to Iraq, Syria, the region, and the wider international community. The destruction of ISIL targets in Syria and Iraq further limits the terrorist group's ability to project terror and conduct operations, officials said.

Coalition nations conducting airstrikes in Iraq include the United States, Australia, Belgium, Canada, Denmark, France, the Netherlands and the United Kingdom. Coalition nations conducting airstrikes in Syria include the United States, Bahrain, Jordan, Saudi Arabia and the United Arab Emirates.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 16:45
Centrafrique: le démenti de Sangaris (11 Jan. 2015)

 

11 janvier 2015 BBC Afrique

 

Selon leur porte-parole, Laurent Bastide, les soldats de cette opération militaire française basés à quelque 600 kilomètres de Bangui n’ont pas tiré en direction de la foule venue protester samedi près de leur base.

 

"Dans la matinée (samedi), une foule s’est approchée de la base où sont stationnés les éléments français présents à Bria", a dit Bastide lorsque BBC Afrique l’a joint par téléphone.

"Nous avons compté des jets de pierre et un jet de grenade venus de cette foule. Il n’y a eu aucun tir venu de Sangaris. (…) Aucun tir", a-t-il soutenu.

 

Des "remous depuis quelque temps"

 

Interrogé sur les raisons des manifestations hostiles aux soldats français, Laurent Bastide a répondu : "Nous n’avons pas de réponse à donner. Il faudrait demander cela aux manifestants."

Bastide signale qu’"il y a des remous depuis quelque temps, à Bria".

Plusieurs sources contactées par BBC Afrique ont fait état samedi de la mort d’une personne, lors d’une manifestation hostile aux soldats français, à Bria.

Les manifestants voulaient se rendre en masse sur le site de Sangaris, à l’aérodrome de la ville, mais ils ont été repoussés par des tirs des soldats de l’opération militaire française, selon des habitants de Bria.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 12:55
Unis pour « Faire Face » : interview du chef de projet "Centre de développement aérospatial"


12 janv. 2015 Armée de l'Air

 

Parmi les 38 projets du plan stratégique Unis pour "Faire Face", le général Richard Reboul présente le projet de création du centre de développement aérospatial sur la base aérienne de Mont de Marsan, afin de pouvoir répondre aux besoins des forces opérationnelles, sur l'expérimentation de leur matériel.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 12:45
Sénégal : DIO au Burkina Faso

 

09/01/2015 Sources EMA

 

Du 1er au 13 décembre 2014, deux détachements des éléments français au Sénégal (EFS) composés de cadres de l’unité de coopération régionale, se sont rendus au groupement d’instruction des forces armées burkinabé (GIFA) à Bobo Dioulasso.

 

Ces actions de formation consistaient à la préparation d’une partie de l’encadrement du GIFA à la pédagogie militaire et à la pratique du sport en vue de l’incorporation, au cours du mois de janvier 2015, de plus de mille nouvelles recrues.

 

Le premier détachement d’instruction opérationnelle (DIO) a permis de former vingt-cinq stagiaires à la pédagogie militaire et à l’exercice de l’autorité. Les stagiaires ont été réceptifs à l’instruction qui leur a été dispensée malgré les moyens pédagogiques très limités dont dispose le GIFA. Durant la deuxième semaine de stage, les stagiaires ont pu mettre en pratique leurs connaissances nouvellement acquises en préparant  un cours théorique ou pratique. Ces restitutions notées, ont été l’occasion de constater les progrès effectués au cours de ces deux semaines de stage.

 

Le deuxième DIO, centré sur la pratique de l’éducation physique militaire et sportive (EPMS), a permis de former vingt-trois stagiaires. Les sous-officiers formés sont maintenant capables de prendre en main et d’animer une séance d’EPMS en s’appuyant sur des militaires du rang en aides-moniteurs. Les formateurs se sont attachés à expliquer comment mener des séances de sport collectif, d’aguerrissement ou de course à pied.

 

Quarante-huit stagiaires ont bénéficié de la formation. Ces deux semaines ont été conclues par la traditionnelle remise d’attestations, présidée par le chef de corps du GIFA et le chef de détachement des EFS.

 

Depuis 2011, les EFS constituent un « pôle opérationnel de coopération à vocation régionale » en Afrique de l’Ouest. A ce titre, ils conduisent des actions bilatérales et régionales de coopération militaire opérationnelle visant à accompagner les États africains dans le renforcement de leur capacité de maintien de la paix. Les EFS ont par ailleurs la capacité d’accueillir, de soutenir et de commander une force projetée, comme cela a été le cas lors du lancement de l’opération Serval en janvier 2013.

Sénégal : DIO au Burkina FasoSénégal : DIO au Burkina FasoSénégal : DIO au Burkina Faso
Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 12:45
Tanzania flying Seeker observation aircraft

 

12 January 2015 by defenceWeb

 

Images have emerged confirming the Tanzania People’s Defence Force Air Wing as an operator of the Seabird Seeker light surveillance aircraft.

 

An article in Aero Australia magazine noted that by 2009, “Seekers had flown some 11 000 hours including 5 000 on surveillance and patrol duty, and were operating in Australia, Azerbaijan, Jordan, Iraq, South Africa, Tanzania, the United Arab Emirates and the USA.”

 

However, it was not clear how many aircraft were flying in Tanzania and it was only after a music video appeared last year that a Tanzanian Seeker was seen for the first time, in the music video entitled Jeshi La Wananchi Tanzania by Jay Moe, Juma Nature and Professor Jay.

 

The video shows SB7L-360 Seeker JW-9704, which, according to IHS Jane’s Defence Weekly, could indicate that four aircraft have been delivered. Wescam’s MX-10 video/infrared sensor turret has been demonstrated on the Seeker and appears to be fitted to the Tanzanian example.

 

The Seeker is produced by Seabird Aviation in Australia and Seabird Aviation Jordan.

 

In 2006 a Jordanian example was supplied to South Africa (JY-SE1). In September 2004 the Paramount Group ordered five Seeker SB7L-360 surveillance aircraft from Seabird Aviation Jordan, with options for a further five units. In September 2006 Jane’s information group reported that Seabird Aviation Jordan had appointed Paramount as the exclusive distributor of the Seeker SB7 observation aircraft in western, central, southern and east Africa and central Asia.

 

It is believed that four of the aircraft sent to South Africa were subsequently supplied to the Ghana Police Service. The fifth aircraft was set to remain with the Paramount Group in South Africa as a demonstrator aircraft representing Seabird Aviation Jordan in the central and southern African region but it appears it is this aircraft that was donated to SANParks to combat rhino poaching in the Kruger National Park in late 2012.

 

Paramount confirmed to defenceWeb that it did not supply Seekers to Tanzania. The aircraft most likely come from Jordan.

 

The Seeker is powered by a 168 hp Lycoming engine driving a pusher propeller and features a pod and boom layout with excellent visibility from the cockpit to support its surveillance role. It has good low speed and loiter capabilities, as it can loiter at a speed of 120 km/h. Maximum speed is 200 km/h. Endurance is up to six and a half hours.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 12:35
China Downplays Capabilities of New Type-055 Guided Missile Destroyer

 

January 12th, 2015 defencetalk.com

 

The U.S. media recently reported that the new type-055 guided missile destroyer of the Navy of the Chinese People’s Liberation Army (PLAN) and the U.S. Aegis warship are on a par with each other in terms of power and strength and that the type-055 destroyer is one of the five weapons China might use to change rules of the game in the future.

 

However, Yin Zhuo, a Chinese military expert, said in an interview that the so-called type-055 destroyer is not the world’s largest guided missile destroyer and speculation that it will change the rules of the game is just an exaggeration.

 

Previously, U.S. media reported that the PLAN’s type-055 destroyer has a displacement of 10,000 tons and can carry 128 anti-ship cruise missiles, anti-aircraft missiles and ship-to-ground attack cruise missiles. It can be even equipped with electromagnetic guns and laser weapons. The type-055 destroyer is able to carry out in-depth strikes through cruise missiles and also protect its taskforce through the control of airspace.

 

The U.S. media even believed that judging from its huge volume, strong arm system and advanced sensing equipment, the type-055 destroyer will meet or exceed the capability of “Aegis” destroyer which is current deployed by the U.S. and its allies in the Pacific.

 

Yin Zhuo said that the type-055 destroyer is not the world’s largest destroyer. In terms of tonnage, although the type-055 has a lot of advantages over the type-052C and the type-052D, it is certainly not the largest destroyer in the world.

 

Currently, the displacement of Russia’s Modern-class destroyer and Udaloy-class destroyer has reached 8,000 to 9,000 tons. The displacement of Japan’s Atago-class destroyer is over 9,000 tons and the U.S. DDG-1000 destroyer has a displacement of 12,000 tons.

 

The Type 055 destroyer can in no way change the rules of the game in the future.

 

Yin argued that “the interpretation of the type-055 new missile destroyer by Western media was excessive. Since the World War II, the emergence of nuclear weapons transformed conventional war into nuclear war; the emergence of the aircraft carrier has shifted the leading role in water battle from fleet to aviation personnel. These two forms of weapons have changed the war significantly. At present, relying solely on the destroyer could not change the rules of war. Even the DDG-1000 destroyer of the U.S. cannot change that.”

 

Some Western media reported that the type-055 destroyer might have some new operational capabilities and it has the ability to attack air, land and other ships. These are important to improving the capability of the PLAN.

 

Yin Zhuo believed that the type-055 destroyer is equivalent to the U.S. Arleigh Burke-class destroyer or Japan’s Atago-class destroyer. The type-055 destroyer is equipped with digital phased radar, similar to the U.S. and Japanese destroyers at the technical level. Meanwhile, the type-055 destroyer has large tonnage and thus can carry more weapons. If the Western media is correct, its payload will be about one hundred pieces.

 

Yin Zhuo also expressed that the type-055 destroyer might welcome a new power system. If the warship is equipped with new-concept weapons, a whole dynamic electric power system commanded by computers will be introduced. Because launching new-concept weapons including laser weapons and electromagnetic guns requires enormous energy within a short period of time. Using digital all-electric propulsion will be a revolutionary change for the PLAN.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories