Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 17:30
Liban : monitorat TIOR entre soldats français et libanais

 

02/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Du 24 novembre au 5 décembre 2014, la Force Commander Reserve (FCR) conduit un stage mixte franco-libanais visant à former des moniteurs aux techniques d’intervention opérationnelles rapprochées (TIOR).

 

Pendant ces deux semaines, sur le camp français de Deyr Kifa, une section mixte franco-libanaise suit ce stage qui octroie le monitorat TIOR, monitorat qui rassemble la plupart des sports de combat, de la boxe au krav maga.

 

La section, composée de 30 soldats (10 libanais et 20 français), suit des entrainements théoriques et pratiques : endurance, combativité, résistance. Les cours dispensés permettent ainsi aux stagiaires d’aborder non seulement les aspects techniques du TIOR mais aussi la pédagogie nécessaire pour diriger une séance.

 

Sélectionnés au sein des brigades des Forces Armées Libanaises (FAL), les soldats libanais font preuve d’une réelle motivation afin de s’intégrer à la section française et aux unités qui encadrent et renforcent le stage. Un exercice de synthèse, en fin de stage, permettra la restitution des savoir-faire acquis. Le stage se clôturera par une prise d’armes, en présence de nombreuses autorités militaires du secteur Sud-Litani.

 

Cette période de formation commune est un symbole fort de la coopération établie entre la FCR et les FAL. Ce type de stage contribue à renforcer les liens qui unissent les deux armées. Echange de savoir-faire et cohésion par l’effort  sont les maitres-mots de ce monitorat TIOR.

 

Présente depuis 1978 au Liban, la France est le cinquième pays contributeur de la FINUL avec près de 900 soldats. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l'ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 15:35
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

Dec 02, 2014 Spacewar.com

 

New Delhi - The French and Indian defence ministers agreed to press ahead with negotiations on the sale of 126 Rafale fighter jets to India, both sides said Tuesday, after slow progress cast doubt on the estimated $12 billion deal.

 

Successive deadlines to complete one of the world's biggest airline contracts have slipped by, leading to reports that Britain's Eurofighter could try to re-enter the race.

 

French Defence Minister Jean-Yves Le Drian said negotiations were "proceeding well" after he met his newly appointed Indian counterpart Manohar Parrikar in New Delhi on Monday.

 

"For a project of this scale and such complexity... the pace is comparable to that of other negotiations," he said in an interview with Indian daily The Pioneer Tuesday.

 

"Both our governments share the will to conclude it (Rafale deal) and this is, of course, essential."

 

The pair discussed "all issues including Rafale", an Indian defence ministry spokesman told AFP.

 

"It was decided that whatever differences still existed would be resolved in a fast-track manner."

 

French company Dassault Aviation won the right in 2012 to enter exclusive negotiations with India to supply 126 fighters after lodging a lower bid than rival firm Eurofighter.

 

The deal would see Dassault supply 18 Rafales -- twin-engine multi-role fighters -- by 2015.

 

India, the world's top weapons importer, is in the midst of a $100-billion defence upgrade programme and experts say it urgently needs the jet fighters to maintain a combat edge over nuclear rival Pakistan.

 

The remaining 108 would be made by state-run Hindustan Aeronautics Ltd under technology transfer agreements with India, which is keen to boost homemade defence manufacturing.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:56
Découvrir la méthode d’élaboration d’une décision opérationnelle dans l'armée de Terre

 

02.12.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Le pôle de rayonnement du Centre d’études stratégiques de l’armée de Terre (CESAT) organise le jeudi 4 décembre une journée de découverte de la "méthode d’élaboration d’une décision opérationnelle".

Entre 9h15 et 19h, seront présentés les processus de gestion de crise propres à l’armée de Terre et l’organisation des états-majors opérationnels. Une étude dirigée autour d'un exercice aura lieu de 11h à 18h. Il s'agit de montrer comment sont construites et prises des décisions en situation d’urgence.

Cette journée, qui est la première, se renouvellera trois ou quatre fois par ans. Elle s’adresse à des civils (non-réservistes opérationnels) curieux de découvrir de l’intérieur comment parvenir à fédérer les énergies au sein d’un groupe et à prendre en compte des impondérables extérieurs pour parvenir à une décision réaliste et efficace.

Participation: 10 €.

Renseignements: hugues.esquerre@intradef.gouv.fr

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:55
L’armée de Terre primée pour sa communication

 

02/12/2014 Armée de Terre

 

Vendredi 28 novembre 2014, à Cannes, le SIRPA Terre a reçu deux récompenses pour Terre information magazine et le compte Facebook de l’armée de Terre.

 

Comme le cinéma a ses Césars et la musique ses Victoires, la communication a ses Trophées. La rédaction du SIRPA Terre a obtenu le premier prix du "meilleur magazine d’information réalisé par un organisme public" et a été classée cinquième dans la catégorie "meilleure action de communication dans les médias sociaux". Pour cette 13e édition des Trophées de la communication®, près de 600 dossiers d’entreprises privées et d’organismes publics ont été évalués par un jury professionnel. Parmi les critères de sélection étaient pris en compte l’originalité de la stratégie, l’esthétique des documents observés, la pertinence des visuels, l’adéquation de l’outil avec le public cible, la rigueur dans les mots choisis…

« Ces deux prix, attribués par un jury de spécialistes extérieurs à l’institution, traduisent la reconnaissance du professionnalisme et de la qualité du travail d’une équipe passionnée et motivée pour valoriser l’action quotidienne des hommes et des femmes de l’armée de Terre », a déclaré le lieutenant-colonel Olivier Delplace, chef de la section rédaction du SIRPA Terre.

 

Pour lire Terre Information Magazine sur calameo

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:55
Le 1er RIMa à l’épreuve

 

02/12/2014 Armée de Terre

 

Dans le cadre de sa préparation opérationnelle décentralisée, le 1er régiment d’infanterie de marine (1er RIMa)  a conduit, du 16 au 22 novembre, un rallye pelotons dans la région d’Angoulême.

 

L’objectif de ce rallye était d’évaluer le niveau opérationnel des pelotons de combat, dans des conditions rustiques et en état de fatigue. Plus de 230 marsouins provenant de six pelotons blindés sur AMX 10RC, de trois pelotons de reconnaissance et d’intervention antichars et de deux pelotons d’éclairage et d’investigation sur VBL ont participé à cet exercice. Durant trois jours et trois nuits, chacun, du soldat au lieutenant, a été mis à l’épreuve. Ils ont parcouru 60 kilomètres à pied, avec des sacs d’environ 25 kilos sur le dos.

 

Infiltration, exercices de tir, décontamination de matériel, reconnaissance et fouilles de zones hostiles, franchissement de coupures humides… : soixante-six heures d’effort pour seulement sept heures de sommeil. Ce rallye a mis les nerfs des militaires à rude épreuve mais a confirmé les qualités opérationnelles et renforcé la cohésion du régiment.

 

La préparation opérationnelle décentralisée vise la maîtrise des savoir-faire fondamentaux du niveau section. Elle s’inscrit dans le cycle à 5 temps et constitue un palier avant tout passage dans les centres d’entraînement spécialisé ou toute mise en condition avant projection.

Le 1er RIMa à l’épreuve
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:45
Barkhane : Visite du général de Lapresle au Nord-Mali

 

02/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Du 26 au 28 novembre 2014, le général François de Lapresle, représentant de la force Barkhane au Mali (RBM), s’est rendu sur les emprises de la force au Nord du Mali.

 

L’objectif de cette visite était de rencontrer les autorités politiques et militaires locales, et d’étudier les futures actions de développement à mener. Il s’est ainsi rendu à Gao, Kidal, Tessalit et Tombouctou, en compagnie de représentants du service de coopération et d’action culturelle (SCAC) et de l’agence française de développement (AFD), travaillant au sein de l’ambassade de France à Bamako.

 

Cette visite a aussi permis de faire le point sur les actions qui ont déjà été entreprises, aussi bien par la force Barkhane que par l’ambassade de France. Le RBM a pu s’appuyer sur le travail de coopération effectué par les détachements de liaison et d’appui opérationnels (DLAO) auprès des forces partenaires et des autorités locales, pour rencontrer leurs représentants ainsi que la population.

 

Présent de façon permanente à Bamako, le général de Lapresle a pour mission d’être un relais et un coordinateur du COMANFOR en maintenant des relations étroites avec l’ambassade de France à Bamako et avec les autorités maliennes et de la MINUSMA.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la bande sahélo-saharienne.

Barkhane : Visite du général de Lapresle au Nord-Mali
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:35
La frégate de surveillance Vendémiaire en escale au Vietnam

 

02/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Partie de Jakarta après avoir conduit une patrouille en mer de Chine méridionale, la frégate de surveillance (FS) Vendémiaire, actuellement déployée dans la mission « Asie 2014 », a rejoint, le 15 novembre dernier, Da Nang au Vietnam.

 

« Asie 2014 » est une mission de présence maritime dans le Sud-Est Asiatique qui  s’inscrit dans le cadre du déploiement quasi régulier de nos armées sur le « théâtre Pacifique ». Déployée depuis le 20 octobre pour deux mois de campagne, et après deux escales déjà réalisées en Australie et en Indonésie, le Vendémaire a accosté le 15 novembre au matin dans le port de Danang.

 

Accueilli par une délégation militaire et civile vietnamienne, le commandant du Vendémiaire, le capitaine de frégate Hervé Siret, a participé à plusieurs rencontres officielles qui ont chacune été l’occasion de réaffirmer notre intérêt mutuel pour la coopération bilatérale engagée.

 

Outre ces rencontres officielles, le bâtiment et son équipage ont participé à plusieurs interactions fructueuses avec la marine vietnamienne. Ainsi, après l’appareillage, la frégate a été rejointe par un patrouilleur de 400 tonnes : ces derniers ont mené conjointement un exercice de recherche et de secours en mer au large des côtes vietnamiennes. Il s’agissait du premier exercice commun de ce type pour les deux équipages.

 

Ces interactions visent principalement à entretenir notre connaissance de la zone Asie-Pacifique  et à animer la coopération régionale avec les pays riverains, tout en réaffirmant l’attachement de la France à la libre circulation.

 

Ayant rejoint la zone de responsabilité relavant de l’amiral commandant la zone maritime de l’océan Pacifique (ALPACI), le Vendémiaire poursuit aujourd’hui sa mission en mer de Chine méridionale sous le commandement opérationnel d’ALPACI. La frégate et son équipage ont repris la mer vers l’île de Bornéo, rappelant également par ce déploiement l’attachement de la France au principe de la libre circulation sur mer.

La frégate de surveillance Vendémiaire en escale au Vietnam
La frégate de surveillance Vendémiaire en escale au Vietnam
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:30
F-16 Photo Staff Sgt. Evelyn Chavez US Air Force

F-16 Photo Staff Sgt. Evelyn Chavez US Air Force

 

December 1, 2014 By Brian Everstine - airforcetimes.com

 

A U.S. Air Force F-16 pilot was killed in a crash in the Middle East on Sunday, U.S. Central Command said Monday morning. The jet was tasked to bomb targets in support of operation Inherent Resolve, the campaign against the Islamic State group, according to CENTCOM. The command would not say if the jet was headed to Iraq or Syria.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:30
L'Irak veut combattre la corruption après la découverte de 50 000 soldats fictifs

 

30.11.2014 Le Monde.fr

 

Le premier ministre irakien Haidar al-Abadi a annoncé, dimanche 30 novembre, une intensification de la lutte contre la corruption, après avoir découvert que le pays payait des salaires à 50 000 soldats fictifs, représentant l'équivalent de près de quatre divisions.

 

« Ces dernières semaines, M. Abadi a pris des mesures sévères pour révéler l'existence de ces soldats fantômes et lutter contre le problème à la racine », a précisé le porte-parole de M. Abadi, Rafid Jabouri. L'enquête a débuté par un décompte rigoureux des effectifs durant la dernière distribution des salaires. Des soldats ont confirmé que les salaires avaient été versés récemment, avec un retard de deux mois, sans qu'aucune justification ne leur ait été alors donnée.

« Il y a deux sortes » de soldats fictifs, a expliqué un officier. « Dans le premier cas : chaque officier est autorisé, par exemple, à avoir cinq gardes. Il en garde deux, en renvoie trois à la maison et garde leur salaire ou un grand pourcentage de celui-ci ». « Le deuxième cas (...) a lieu au niveau de la brigade. Un commandant de brigade a en général 30, 40 soldats ou plus, qui restent à la maison ou n'existent pas ».

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 13:25
Peru receives first deliveries of latest Mi-171Sh helicopters

 

Dec. 2, 2014 by Dominic Perry - FG

 

Russian Helicopters has handed over the first batch of four Mil Mi-171Sh transport utility rotorcraft to Peru for use by its army.

Part of a 24-unit order placed by the Latin American nation in December 2013, the helicopters were handed over a month ahead of schedule, the airframer says.

A further four helicopters will be delivered this year, with the remainder following in 2015.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 12:30
Irak: frappes iraniennes contre Daesh

 

03/12/2014 Par LEXPRESS.fr

 

La confirmation par les Etats-Unis que l'Iran mène des frappes aériennes contre le groupe EI illustre la manière dont la menace posée par le groupe islamiste a rapproché les deux anciens ennemis.

 

C'est la première fois que Washington confirme des raids aériens menés par des avions de chasse iraniens contre le groupe Etat islamique. Des avions de chasse iraniens ont lancé des frappes contre les djihadistes de l'EI dans l'est de l'Irak ces derniers jours, sans que ces frappes soient coordonnées avec celles des Etats-Unis, a indiqué mardi le Pentagone. "Nous avons des indications qu'ils ont lancé des raids aériens avec des avions F-4 Phantoms ces derniers jours", a déclaré le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.

 

Ses déclarations intervenaient après que la chaîne Al-Jazeera a montré des images d'avions semblant être des chasseurs F-4, similaires à ceux utilisés par l'armée de l'air iranienne. Ces avions attaquaient des cibles dans la province de Diyala, frontalière de l'Iran.

 

Lors d'une conférence de presse, John Kirby avait auparavant noté qu'il revenait au gouvernement irakien de coordonner les frappes aériennes menées par les différents pays participant à la coalition internationale contre le groupe EI, et non aux Etats-Unis. "Nous effectuons des missions aériennes au-dessus de l'Irak. Nous les menons après nous être concertés avec le gouvernement irakien. Il revient au gouvernement irakien de gérer cet espace aérien", a dit John Kirby. "Rien n'a changé concernant notre politique selon laquelle nous ne coordonnons pas nos activités avec les Iraniens", a-t-il ajouté.

 

Rapprochement Etats-Unis - Irak

 

L'armée iranienne est active au sol, assistant les milices chiites ainsi que des unités de l'armée irakienne. L'Iran a également mis à la disposition de l'Irak des Soukhoï Su-25. La rumeur veut même que des pilotes iraniens soient aux commandes de ces appareils.

 

La confirmation par les Etats-Unis que l'Iran mène des frappes aériennes contre le groupe EI illustre la manière dont la menace posée par le groupe islamiste a rapproché les deux anciens ennemis.

 

Le gouvernement chiite iranien entretient des liens étroit avec le gouvernement chiite de Bagdad, qui éprouve de sérieuses difficultés à repousser les assauts des djihadistes sunnites. Des avions américains mènent des missions au-dessus de l'Irak quotidiennement, appuyés par des appareils d'autres pays alliés comme la France, l'Australie ou le Canada par exemple.

 

Les Etats-Unis ont commencé leurs frappes aériennes contre le groupe EI le 8 août en Irak, et en septembre au-dessus de la Syrie voisine.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 11:55
Protéger les forces - Fusiliers-Commandos de l'armée de l'air


03/12/2014 Armée de l'Air

 

3300 aviateurs, 3 commandos parachutistes de l’air, une vingtaine d’escadrons de protection, plus de 15% des effectifs en opérations extérieures… Les fusiliers-commandos, spécialistes de la protection de l’armée de l’air, remplissent au quotidien une mission essentielle : permettre aux opérations de se dérouler, en protégeant le personnel, les moyens et les installations.

 

Et pour ceux qui souhaitent en savoir davantage, rendez-vous dans le numéro de novembre du magazine Air Actualités, à paraître très prochainement. Un article complet de six pages vous plonge dans le quotidien des fusiliers-commandos de l'armée de l'air!

 

  Passage en revue de ces combattants

Protéger les forces - Fusiliers-Commandos de l'armée de l'airProtéger les forces - Fusiliers-Commandos de l'armée de l'air
Protéger les forces - Fusiliers-Commandos de l'armée de l'air
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 08:55
 2S 209 aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

 

02/12/2014 ESCC / DIRCOM

 

La traditionnelle reconstitution de la bataille d’Austerlitz s’est déroulée le 29 novembre 2014 sur le site de Pratzen en présence du général de corps d’armée Christophe de Saint-Chamas, officier général de la zone de défense Ouest, et du général Antoine Windeck, commandant les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et la base de défense de Vannes- Coëtquidan.

 

Au cours de cette journée, les élèves officiers et officiers élèves de l’ensemble des formations d’élèves ont fêté le 209e anniversaire de la bataille d’Austerlitz, rendant hommage aux premiers Saint-cyriens morts pour la France à cette occasion et au génie militaire de l’empereur Napoléon Ier , fondateur de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr trois  ans auparavant en 1802.

Au cours de cette bataille, l’empereur Napoléon Bonaparte avait affronté le 2 décembre 1805 sur le site d’Austerlitz les armées coalisées des empereurs de Russie et d’Autriche et les avait vaincues en faisant preuve de son génie militaire.

Cette journée a aussi permis de réunir les représentants des anciennes promotions de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr  au cours de la cérémonie de l’appel des promotions qui s’est déroulée sur la cour Rivoli.

L’appellation « 2S » tire son nom du calendrier utilisé à l’époque par les élèves de la Spéciale, qui associaient les lettres du mot Austerlitz aux mois de l’année, le S correspondant au mois de décembre.

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 18:30
L’Egypte a contrecarré une tentative de l’Etat islamique visant Israël

 

1 décembre 2014, Times of Israel

 

Des hommes armés avaient détourné un bateau lance-missiles de la marine égyptienne le 12 novembre ; 8 personnes sont décédées

 

L’Egypte a contrecarré une tentative d’attaque menée par des terroristes affiliés à l’Etat islamique. Ils souhaitaient frapper des cibles israéliennes en mer méditerranéenne le mois dernier, annonce la Deuxième chaîne lundi. Les terroristes ont détourné un bateau lance-missiles de la marine égyptienne pour mener cette attaque, précise le reportage télévisé. Mais ils ont été arrêtés en mer par un navire qui les avait pris en chasse. On pense que huit personnes ont été tuées dans la bataille qui s’en est suivie. Au moment de l’incident, le 12 novembre, l’armée égyptienne avait déclaré que l’un de ses navires avait subi une attaque « terroriste » en Méditerranée.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 17:55
Fenêtre sur mer

 

20 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

La vie des sémaphores, ses anecdotes, ses confidences, ses témoignages ou l’envers du décor de ces vaisseaux de pierre implantées sur les façades maritimes de l’Hexagone comme outre-mer. Un récit de l’intérieur signé par un marin guetteur-sémaphorique.

 

Secrets de guetteurs de Romain Godest. Préface de Jean-Yves Le Drian. 128 pages – 12 € (Éditions des Montagnes noires)

Fenêtre sur merFenêtre sur mer
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 17:50
Building European military capabilities - SEDE

 

02-12-2014 SEDE

 

 

The Subcommittee will exchange views with General Jean-Paul Paloméros, Supreme Allied Commander Transformation, NATO and Claude-France Arnould, Chief Executive, European Defence Agency, on military capability development in Europe, after the Wales NATO Summit and before the 2015 European Council.

 

When : 3 December 2014


Further information
Draft agenda and meeting documents

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 17:30
Les EAU créent un Emirates de la défense, dirigé par l'ancien patron de Thales Luc Vigneron

 

03 décembre 2014 Usine Nouvelle (Reuters)

 

Les Emirats arabes unis (EAU) ont annoncé le 2 décembre la fusion de plusieurs sociétés publiques de défense pour créer une entreprise intégrée de services et de construction baptisée Emirates Defence Industries Company (Edic).

 

Les Emirats Arabes Unis créent un nouveau groupe industriel dédié à la défense. Luc Vigneron, l'ancien PDG du groupe français Thales, prendra la direction de cette nouvelle entité, selon l'agence officielle WAM.

Edic (Emirates Defence Industries Company) rassemblera 11 sociétés issues des filiales d'entreprises publiques d'investissement appartenant à Mubadala Development Company, Tawazun Holding et Emirates Advanced Investment Group dans la première phase d'intégration. Plusieurs autres filiales industrielles de Mubadala et Tawazun sont à l'étude pour la deuxième phase d'intégration, qui sera lancée début 2015, a ajouté l'agence.

 

Stratégie de diversification de l'économie

"Le résultat (...) sera une plate-forme de défense intégrée bénéficiant des améliorations dans l'alignement, la performance et l'augmentation de capacité, qui est mieux placée pour servir les forces armées des EAU et participer aux appels d'offres dans la région," a déclaré Homaid Al Shemmari, président de la nouvelle structure.

Le développement des industries de défense fait partie des initiatives déployées par Abou Dhabi, principal exportateur de pétrole des Emirats arabes unis, pour diversifier son économie.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 12:55
Entretien avec le VAE Yves Joly, préfet maritime de la Méditerranée

VAE Yves Joly, préfet maritime de la Méditerranée - Crédits photos Marie Brébel MN

 

27 Novembre 2014 par le CC Yann Bizien

 

Autorité militaire et civile pour la Méditerranée, zone maritime stratégique, fermée par le troisième détroit le plus emprunté au monde, le VAE Yves Joly s’appuie dans ses fonctions sur un état-major opératif de haut niveau qui maitrise la complexité de la conduite des opérations militaires et coordonne les opérations de protection dans le cadre de l’action de l’Etat en mer.


Amiral, vous avez pris vos fonctions le 1er septembre 2013 ; avec ce recul d’une année, quel est votre regard sur vos responsabilités aujourd’hui ?

J’ai pris mes fonctions dans le contexte post-Printemps arabe et au moment du pic de tension internationale en Syrie qui s’est accompagné d’un  fort impact opérationnel en mer. Mes fonctions concentrent sur un seul homme plusieurs responsabilités que j’exerce en m’appuyant sur un état-major  « pluridisciplinaire » et très optimisé : il rassemble une  mosaïque de compétences civiles et militaires, et de savoir-faire opérationnels, indispensables pour aborder avec  sérénité les nombreux défis  liés à la diversité et à la complexité de nos missions opérationnelles de défense et de protection. Mes interlocuteurs, autorités civiles et militaires sont implantés  9 départements littoraux, soit près de 2000 km de côtes, ainsi que sur l’ensemble des pays bordant la Méditerranée. En tant que « commandant de cette zone maritime », j’exerce, sous les ordres directs du CEMA, via le centre opérationnel de la marine (COM) à Toulon, le contrôle opérationnel des forces armées déployées en Méditerranée et en mer Noire. Nous sommes les experts de cette zone complexe, riche d’opportunités mais aussi de tensions. Elle est fréquentée par les plus grandes marines : américaine, russe, française, italienne, espagnole, britannique, mais désormais aussi chinoise, indienne et brésilienne. La France  y  assume ses responsabilités : il s’agit de préserver nos intérêts, d’intervenir si nécessaire sur le plan militaire - notamment pour la protection de nos ressortissants -, ou d’agir dans un cadre interministériel pour la lutte contre les trafics illicites en haute mer ou pour la gestion d’un accident maritime. J’ai également la responsabilité de la surveillance de nos approches maritimes qui s’appuie sur, outre les moyens aériens et navals, un réseau de 19 sémaphores. Tout ceci nécessite de déployer des navires, des sous-marins, des aéronefs, pour entretenir notre expertise de la zone et anticiper pour être en mesure d’être réactif dans les meilleurs délais. J’ajoute que la coopération régionale avec les pays riverains est également indispensable pour accroître notre efficacité. En ma qualité de « préfet maritime », je m’appuie non seulement sur le COM mais principalement sur un autre centre opérationnel, le CROSS MED. Ce dernier assure sous ma responsabilité la coordination de 3000 opérations  de recherche et de sauvetage en mer chaque année. Il exerce également, avec le concours de nos sémaphores, la surveillance de la navigation dans la zone confiée à la France, espace particulièrement fréquenté d’environ 115000 km². J’estime  que notre pays, Etat côtier qui voit passer au large de son littoral un trafic maritime intense et varié, propose une organisation souple, efficace et particulièrement réactive : je dispose en permanence de trois navires spécialisés dans le remorquage d’urgence et dans la lutte contre les pollutions. Ces « Saint Bernard des mers » sont affrétés à l’année par la marine ; c’est le COM Toulon qui assure leur contrôle opérationnel ; là aussi, je relève que la boucle courte, celle qui rattache le Préfet maritime au Premier ministre par l’intermédiaire du Secrétaire Général de la Mer, me procure un avantage opérationnel significatif pour sauver des vies, maintenir l’ordre public, lutter contre les trafics, préserver le milieu marin et protéger notre littoral. Je suis enfin «  commandant d’arrondissement maritime » ; implanté sur la plus grande base de défense, qui compte près de 25000 militaires et agents civils, j’ai à ce titre des responsabilités territoriales. Il s’agit de garantir en permanence la protection, la sûreté et la sécurité de nos installations à caractère nucléaire, de nos dépôts de munitions et de carburant et, si nécessaire, de traiter les événements accidentels par le biais du centre de traitement des crises (CTC) qui permet aussi d’établir les liens inter-administrations indispensables. Sous l’arbitrage du COMBdD, le personnel responsable du soutien déploie un effort significatif et continu pour appuyer nos capacités de projection de forces et de puissance déployées depuis le port militaire majeur de Toulon.

 

Quel est d’ailleurs le poids de la marine dans la région ?

Le port militaire concentre une somme exceptionnelle d’activités humaines, militaires, logistiques, nautiques et industrielles variées et importantes que la base navale  coordonne pour les rendre compatibles en termes de sécurité. Dans le bassin d’emploi du département du Var, la défense est le 1er site industriel et le 1er employeur. La marine pèse beaucoup dans ce bassin d’emplois, en particulier sur le plan économique et social : le maintien des performances militaires et nautiques de la flotte, pour conserver des capacités disponibles et opérationnelles, représente environ 450 M€ par an dépensés au profit du tissu industriel régional de la réparation navale. La construction et l’entretien de nos infrastructures portuaires et opérationnelles nécessite 250 M€ d’investissement chaque année. Il faut aussi faire fonctionner la base de défense avec 54 M€ par an, loger le personnel et les familles … Ces budgets sont autant d’investissements essentiels et nécessaires pour la sécurité des Français.

 

À quoi ressemble votre quotidien, celui de votre état-major opératif, et votre zone de responsabilité ?

La permanence, la vigilance et l’action rythment notre exigence au quotidien ! Autrement dit, nous ne connaissons pas l’ennui … Le théâtre méditerranéen est un espace unique au monde qui vit au rythme de relations souvent amicales, parfois tendues, voire conflictuelles sous tendues par des enjeux religieux, ethniques, économiques et politiques. Cet espace, formé par trois bassins, occidental, central, oriental,  dotés de gisements importants de ressources, concentre toutes les coopérations mais aussi toutes les tensions. C’est une mer fermée avec « trois portes » qui font le lien avec l’Océan Indien, l’Océan Atlantique et la mer Noire. C’est aussi une voie commerciale bien plus rapide et économique que le contournement de l’Afrique par le cap de Bonne Espérance. C’est également une zone historique d’échanges entre grandes civilisations et une zone de rencontre physique entre trois continents. Il s’agit d’un espace stratégique de première importance pour la France et pour l’Europe : il est bordé par 25 pays riverains aux régimes et aux maturités politiques différents. Cette zone est, de fait, très militarisée : la puissance maritime s’y exprime et s’y affirme tous les jours ; les forces navales de l’OTAN y sont très présentes ; les marines américaines et russes y fournissent un effort naval très important avec une présence permanente de bâtiments de combat fortement armés. Dans cette agitation permanente, la France reste un acteur majeur, grâce à sa marine complète, polyvalente et réactive. Le COM Toulon agrège d’importantes données militaires, douanières, géopolitiques et environnementales, collectées par les moyens déployés, pour rester constamment en phase avec les dynamiques stratégiques. Nous partageons aussi notre savoir-faire et entretenons des liens précieux en coopérant avec nos partenaires des rives de la Méditerranée : je pense au Maroc, à l’Algérie, à l’Egypte, à la Tunisie, au Liban et à nos alliés de l’OTAN.

 

Justement, quelles sont les interventions qui vous ont le plus marquées depuis septembre 2013 ?

Nous pouvons et nous savons faire tout ce qu’une marine de guerre et hauturière complète est en mesure de proposer au Président de la République ou au Premier ministre en coopération avec les autres acteurs de l’action de l’Etat en mer. Il y a eu la mission de transport opérationnel d’un BPC pour la relève en sécurité du détachement « Daman » du contingent français de la Finul au Liban. Je pense également à la lutte contre le narco trafic, avec la saisie en septembre 2013 de près de 22 tonnes de cannabis à 600 km au Sud de Toulon. Nous avons, sous très faible préavis, dans l’urgence et dans un contexte de guerre civile, évacués des ressortissants français et britanniques depuis Tripoli fin juillet, au moment où la mer était la seule et dernière option possible. Nous maintenons une présence navale en Mer noire depuis cinq mois et en Méditerranée orientale depuis deux ans pour préserver notre autonomie d’appréciation dans ces zones d’intérêts prioritaires tournées vers le Levant. Nous luttons aussi contre les pollutions « marines » et nous nous entraînons régulièrement avec nos partenaires italiens et monégasques dans le cadre particulier de l’accord RAMOGE, avec le concours de l’Espagne et de l’agence européenne de sécurité maritime. Nous étions prêts à protéger le littoral corse avec le BSAD Jason lors du transit de l’épave du Costa Concordia, remorquée vers Gênes en juillet dernier. Nous sommes aussi parés à engager une opération de contre-terrorisme maritime d’ampleur. A cet effet, l’action de plus de 1000 militaires, dont celle des commandos marine et du GIGN, dans le cadre de l’exercice « Esterel »a éprouvée sous mon commandement la qualité d’une organisation de type sécurité civile..

 

Quelle est votre conclusion ?

Je voudrais conclure sur le souvenir récent de la revue navale du 15 août organisée à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement de Provence. C’est un symbole fort et l’expression de la fierté légitime des acteurs qui ont contribué à son succès. La fierté de présenter en quelques heures, au chef des armées et à une délégation d’une trentaine de chefs d’Etats et de Gouvernements,  le panorama complet des capacités que la marine met en œuvre tout au long de l’année. La fierté, aussi, de synthétiser sur un événement digne et populaire tout le savoir-faire des équipages dans l’action quotidienne d’une marine utile, combative, qui prépare l’avenir avec l’accueil futur des FREMM et des SNA Barracuda. Je partage cette fierté avec tous ceux qui en ont été les témoins ou les acteurs.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 12:50
Briefings on Defence Council and CSDP Civilian Missions - SEDE

 

source SEDE

 

The Subcommittee will discuss the state of play of the EU's civilian missions with Kenneth Deane, Director, Civilian Planning and Conduct Capability, EEAS. In the afternoon at it will also be debriefed on the results of the Foreign Affairs Council (Defence) held on 18 November, by Maciej Popowski, Deputy Secretary General, EEAS.

 

When: 3 December 2014

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 12:50
Financial rules applicable to the Union budget - SEDE

 

02-12-2014  SEDE

 

The Subcommittee will consider the draft opinion on Financial rules applicable to the general budget of the Union, by Rapporteur Christian Ehler (EPP). The committee responsible is BUDG (Rapporteur: Ingeborg Gräßle, EPP).

 

When : 3 December 2014


Further information Draft agenda and meeting documents

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 11:55
Le Service de santé des armées dévoilera son "plan 2020" le 11 décembre

 

02.12.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Le "SSA 2020" (voir ici les détails de ce projet officiellement présenté le 25 novembre 2013) sera lancé le 11 décembre.

 

Le lancement de la feuille de route se fera en deux temps:
- le matin, une présentation au personnel lors d'une réunion au Val de Grâce,
- l'après-midi aux Invalides, avec en point d'orgue la remise de la Croix de la valeur militaire à 6 établissements du SSA.

A cette occasion, le SSA dévoilera sa nouvelle identité visuelle et son nouveau un slogan: "Votre vie, Notre combat" et des outils rénovés : nouvel InTRAnet, un compte twitter officiel homologué: @santearmees.

Sera aussi annoncé le lancement en janvier d'un blog du directeur central adjoint pour accompagner le SSA2020.

 

Note RP Defense : voir La médecine militaire se réforme : le projet « SSA 2020 » présenté à Paris

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 08:56
Le calepin des entreprises internationales de défense 2014 est en ligne

 

01/12/2014 DGA

 

Le service des affaires industrielles et de l’intelligence économique (S2IE) de la direction générale de l’armement (DGA), en partenariat avec la fondation pour la recherche stratégique (FRS), met en ligne l’édition 2014 du calepin des entreprises internationales de défense.

Cet ouvrage présente un vaste panorama de l’industrie de défense mondiale en fournissant, pour chaque entreprise française ou étrangère, les données synthétiques essentielles (gouvernance, actionnariat, données économiques, principales filiales et participations, programmes et coopérations). En complément de ces informations, une partie « orientation stratégique » a été ajoutée pour chaque entreprise.

Au-delà du fond, le format de publication a également été entièrement modifié pour offrir une lecture simplifiée et encore plus fluide.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations plus détaillées ou pour nous faire part de vos commentaires ou propositions d’amélioration. Ce document peut être diffusé à l’extérieur de la DGA et du ministère de la défense sans aucune restriction. Une édition papier est en cours d’impression et peut être demandée auprès de Alain Durand : alain3.durand@intradef.gouv.fr 

Bonne lecture.

 

> Télécharger le calepin (PDF - 3,83 Mo)

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 08:55
Venez à la rencontre des marins au NAUTIC 2014


1 Décembre 2014 Source : Marine nationale

 

Du 6 au 14 décembre 2014, la Marine nationale sera présente au NAUTIC 2014 où elle mettra en avant ses forces et ses missions selon le thème "Se former pour naviguer loin longtemps et en équipage". Elle rendra également un hommage au marin et au navigateur renommé, Eric Tabarly. Le stand de la Marine nationale accueillera l’École navale, le service de recrutement de la Marine, des marins de tous horizons et l’Association pour le développement des œuvres sociales de la Marine (ADOSM).

 

De nombreuses animations autour de la formation et de la navigation seront proposées sur le stand. Vous y trouverez des maquettes, un atelier matelotage et des tables à cartes pour vous essayer à la navigation.

 

Le programme est susceptible d’être mis à jour, il sera actualisé chaque jour.

Samedi 6 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         11h30 : "La frégate, un équipage pour une multitude de missions"
-         14h00 : présence d'un réserviste citoyen
-         15h00 : présentation "Les spécificités de la navigation sous-marine"
-         16h00 : "La frégate, un équipage pour une multitude de missions"
-         17h00 : inauguration du stand par le chef d’état-major de la Marine

Dimanche 7 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         11h30 : "La frégate, un équipage pour une multitude de missions"
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         16h00 : lancement du grand prix de l’École navale 2015

Lundi 8 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « La navigation dans la rade de Brest » par l’École navale
-         14h00 : témoignage d'un Sportif de haut niveau de la Défense
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         16h00 : "La frégate, un équipage pour une multitude de missions"
-         17h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »

Mardi 9 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         11h30 : "La frégate, un équipage pour une multitude de missions"
-         14h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         17h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »

Mercredi 10 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         14h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         17h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »

Jeudi 11 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les missions de la 32F »
-         14h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         16h00 : présentation « Les missions de la 32F »
-         17h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »

Vendredi 12 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les missions de la 32F »
-         13h30 : briefing sécurité par un équipage de la flottille 24F
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         16h00 : présentation « Les missions de la 32F »
-         17h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »

Samedi 13 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les goélettes de l’Atlantique »
-         13h30 : briefing sécurité par un équipage de la flottille 24F
-         14h00 : présence d'un réserviste citoyen
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         16h00 : présentation « Les goélettes de l’Atlantique »
-         17h00 : présentation « La sécurité à bord : lutte contre la voie d’eau »

Dimanche 14 décembre

-         10h00 : ouverture du salon au public
-         11h00 : présentation « Les goélettes de l’Atlantique »
-         13h30 : briefing sécurité par un équipage de la flottille 24F
-         15h00 : présentation « Les spécificités de la navigation sous-marine »
-         16h00 : présentation « Les goélettes de l’Atlantique »

 

Informations pratiques

 

Dates
Du 6 au 14 décembre 2014

Horaires
Tous les jours de 10h à 19h. Nocturne le vendredi 12 décembre jusqu’à 22h

Lieu
Paris – Porte de Versailles – 75015

Emplacement
Pavillon 1 – Stand J80

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 08:55
Le Drian revient à Varces pour parler de Louvois et de Scorpion

 

01/12/2014 Par Fabrice MARGAILLAN - ledauphine.com

 

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, sera en visite chez les troupes de montagne vendredi à Varces-Allières-et-Risset. Il devrait refaire le point sur le remplacement du logiciel Louvois mais aussi faire des annonces sur le programme d'armement Scorpion.

 

Concernant Louvois, du nom du logiciel unique de gestion des soldes, le ministre avait été interpellé en septembre 2012 à Varces par des militaires qui avaient témoigné de la difficulté de leur situation liées aux dysfonctionnements du système qui aboutissaient à des non verserments, ou des versement tronqués, de soldes.

 

Quatorze mois plus tard, en décembre 2013, il était revenu à Varces pour faire une annonce forte, celle du remplacement du logiciel dont des audits avaient démontré qu’il était instable te ne serait jamais maîtrisable. Dans l’auditorium, comble, il avait déclaré : « Aujourd’hui, je reviens à l’endroit où j’ai décidé de relever ce défi. Je le reconnais, depuis que j’ai pris mes fonctions de ministre, ce défi est sans doute l’un des plus difficiles dans lesquels je me suis engagé. C’est l’un de ceux qui m’a vu le plus déterminé aussi, parce que je n’ai pas accepté, je n’accepterai jamais, que le contrat moral qui lie la Nation à l’engagement de ses soldats soit ainsi mis à mal […]. Confusion, précipitation et aveuglement ont conduit au désastre Louvois. Aujourd’hui, c’est par la clarté, la détermination mais aussi la sécurité de notre démarche que nous voulons changer de système ».

 

Il avait aussi annoncé le lancement d’un dialogue compétitif « auprès de professionnels des systèmes d’information qui auront un an pour présenter un prototype et le tester. L’organisation de projet reposera sur une équipe de direction de programme intégrée, sur le modèle des programmes d’armement. L’objectif est de faire basculer une première armée dans le futur système de solde dès 2015. »

 

Par ailleurs, le ministre devrait évoquer le programme d'armement Scorpion. Dès 2016, 1000 véhicules blindés multirôles (VBMR) voués à remplacer l’actuel véhicule de l’avant blindé (VAB) devraient être livrés. Dès 2019, des engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC) succéderont aux blindés légers AMX 10 RC et Sagaie, des blindés actuellement en service au 4e Régiment de chasseurs (pour ce qui concerne la 27e Brigade d’infanterie de montagne) et basé à Gap.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 08:50
Swedish Armed Forces to Test CybAero RPAS from Visby Corvette

 

December 2nd, 2014 defencetalk.com

 

First North-listed CybAero has been selected by the Swedish Defence Materiel Administration (FMV) to conduct test and demonstration flights from Sweden’s world-leading Visby class corvette in Q3, 2015.

 

Sweden-based CybAero was chosen ahead of other international competitors. It is estimated that the flights, which will employ CybAero’s APID helicopter systems, are to be conducted by the Swedish Armed Forces over Swedish waters in Q3, 2015. The purpose of the flights is to test the strategic and tactical benefits of these systems onboard Swedish Navy vessels.

 

“We are, of course, very proud to have been selected, and this is a testament to the high level of confidence FMV has placed in us,” says Mikael Hult, CEO of CybAero.

 

One of the most important applications of remotely piloted aircraft systems (RPAS) is within maritime applications, and in recent years, CybAero has worked hard to establish its systems in this segment. CybAero will soon make its first deliveries to China Customs, which is the company’s first end client within maritime applications.

 

“Now that we have been chosen by FMV to conduct the test and demonstration flights, we have a great opportunity to put our systems on display, and this will serve as a good reference point for potential clients in Sweden and abroad,” says Mikael Hult.

 

CybAero develops and manufactures Remotely Piloted Aircraft Systems (RPAS) and associated sensor systems for safer and more cost-effective operations in hazardous environments. The company has made a great international impact with its APID 60 helicopter, which can be adapted to coastal and border surveillance, search and rescue missions, and mapping.

 

CybAero’s head office is in the Mjärdevi Science Park in Linköping, Sweden. The company has more than 40 employees and has been listed on the NASDAQ OMX First North since 2007. Remium Nordic AB is the company’s certified adviser.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories