Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 15:35
Thales welcomes Watchkeeper operations for British Army in Afghanistan


 

September 29, 2014 Thales Group
Key points
  • Watchkeeper begins operations in Afghanistan.
  • Providing information, surveillance and reconnaissance (ISR) support and protection for British forces.
  • Major milestone for Europe’s leading tactical UAV.

 

The UK Ministry of Defence (MOD) today announced the first operational flights in Afghanistan of Thales’s unmanned air system, Watchkeeper.

Commenting on the announcement, Victor Chavez, CEO of Thales UK, said: "It is a proud moment for everyone at Thales to receive the great news that Watchkeeper is operational in Afghanistan, supporting and protecting British forces on the ground. It is an important milestone for the MOD, Thales and the wider European aerospace industry, made possible by its ground-breaking safety certification. The system embodies a number of major technological innovations including ultra-high resolution, multi-modal radar and automatic take-off and landing to deliver an outstandingly effective military capability for the British Army.”

The news comes as other countries assess Watchkeeper for their tactical unmanned requirements.

Thales is the prime contractor for Watchkeeper. The programme has established the company as a leader in unmanned air systems, setting new benchmarks in safety. Watchkeeper secured the first Statement of Type Design Assurance from the Military Aviation Authority for an unmanned air system, a critical step to ensure the best in class system. Watchkeeper was given a Release To Service (RTS) in March 2014.

Thales has also delivered a new comprehensive training capability based at MOD Larkhill and Boscombe Down, and has helped to establish Aberporth, West Wales as a leading UAV Testing Centre in Europe.

Watchkeeper is a dual sensor, all-weather system that can provide round-the-clock intelligence surveillance and reconnaissance, anywhere in the world.

 

“Watchkeeper is the first Unmanned Air System developed and built in the UK to become operational and will be a significant surveillance and reconnaissance capability for the Army for years to come. There is no doubt that it will prove to be a battle-winning technology. Watchkeeper will provide real-time information for troops conducting operations on the ground, allowing them to understand better and thereby overcome threats they may face. ”

Michael Fallon, British Defence Secretary

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 14:30
Turkey sends tanks to border as IS advances in Syria

 

30 September 2014 army-technology.com

 

Turkey has deployed tanks and armoured vehicles to reinforce its border with Syria after Islamic State (IS) militants advanced on Syria's Kurdish-controlled town of Kobani.

 

Nearly 30 Turkish tanks and armoured vehicles, some with their guns pointed towards Syrian territory, were moved to a military base located north-west of Kobani, after two shells and a stray fire from IS landed on Turkish soil, Reuters reported.

 

Turkish interior minister Efkan Ala said: "We have taken the border under full control. We have ramped up our security measures in the Suruc region."

 

Also known as Ayn al-Arab, Kobani was besieged by IS from three sides last week, forcing more than 150,000 Kurds to flee into Turkey.

 

Syrian Observatory for Human Rights founder Rami Abdulrahman said the IS fighters had advanced to within 5km of the town, and launched nearly 15 mortar rounds yesterday, killing at least one civilian.

 

The Turkish military reportedly fired back on 28 September after two mortar bombs crossed the border.

 

Having earlier refused to join a US-led anti-IS coalition, Turkey is set to submit motions to its parliament seeking approval to join the ongoing fight in Iraq and Syria against the terrorist group..

 

Turkish Parliamentary speaker Cemil Cicek was quoted by NTV television as saying: "The motions have not yet been sent to parliament. They may come tomorrow (Tuesday)."

 

Turkish President Recep Tayyip Erdogan said: "We will hold discussions with our relevant institutions this week.

 

"We will definitely be where we need to be. We cannot stay out of this."

 

According to Turkish Prime Minister Ahmet Davutoglu, the motions are expected to be debated on 2 October.

 

Ankara has also indicated that Turkish soldiers could be used to help set up a secure zone in Syria, if an international agreement to establish such a haven for refugees fleeing IS is signed.

 

The US and its Arab allies are continuing air strikes against IS in Syria, with the latest raids targeting the towns of Dayr ar Zawr, Ar Raqqah and Aleppo, as well as an area adjacent to an IS-held grain storage facility near Manbij, and Koniko Gas Plant located near the town of Khasham.

 

The air strikes reportedly destroyed IS vehicles and training camps, and injured some militants.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 13:30
Irak: les troupes kurdes lancent une offensive contre l'EI sur trois fronts

 

30 septembre 2014 Romandie.com (AFP)

 

Erbil (Irak) - Les forces kurdes ont lancé mardi une offensive sur trois fronts contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak, ont annoncé à l'AFP des officiers peshmergas.

 

Les opérations, qui ont débuté avant l'aube, se déroulent au nord de la ville de Mossoul, contrôlée par les jihadistes, au sud de la ville pétrolière de Kirkouk et contre une ville à la frontière syrienne, ont-ils précisé.

 

Un haut gradé a indiqué que des peshmergas, les combattants kurdes, étaient entrés dans la ville de Rabia, à la frontière syrienne, après avoir pris deux villages, As-Saudiyah et Mahmoudiyah.

 

Les soldats sont en train de se battre dans le centre de Rabia, située à une centaine de km au nord de Mossoul, deuxième ville d'Irak, a-t-il précisé.

 

Soutenus par des frappes aériennes, les peshmergas ont également attaqué la ville de Zoumar, à environ 60 km de Mossoul et à proximité du lac du barrage de Mossoul.

 

L'officier, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, n'a pas donné de détails sur la nature du soutien aérien.

 

Les appareils de l'armée irakienne effectuent des missions quotidiennes au dessus du pays, tandis que ceux de la coalition, notamment américains et français, mènent des raids ciblés sur des installations de l'EI.

 

Rabia et Zumar sont deux localités dont les forces kurdes avaient pris le contrôle lors de la vaste offensive lancée en juin par l'EI qui avait mis en déroute l'armée irakienne, notamment à Mossoul.

 

Deux mois plus tard, les combattants jihadistes avaient mené une offensive contre les positions des peshmergas qui avaient été contraints de reculer.

 

Plus au sud, les forces kurdes ont repris des villages autour de Daquq qui étaient contrôlés par l'EI depuis juin. Ils ont libéré les villages de Saad et Khaled, et ont pris le contrôle total de la zone après de durs combats, a souligné le général kurde Westa Rasul.

 

Il a précisé que les peshmergas faisaient face à une forte résistance en avançant vers un autre village, Al-Wahda, à une trentaine de km au sud de Kirkouk.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:56
« Chacun doit être acteur de sa propre cybersécurité »

Nicolas Caproni, membre du réseau cyberdéfense de la réserve citoyenne (RCC).


30/09/2014 Economie et technologie

 

Derrière leurs écrans, les experts opérationnels et techniques du ministère de la Défense font face quotidiennement aux cybermenaces.  Issus du Centre d’analyse de lutte informatique défense (CALID), de la Direction générale de l’armement (DGA) ou encore membre du réseau cyberdéfense de la réserve citoyenne (RCC), nous allons vous présenter ou/ voici les différents acteurs de la cyberdéfense.

 

Nicolas Caproni, membre du réseau cyberdéfense de la réserve citoyenne (RCC).
 

Je suis consultant en sécurité des systèmes d’information. Vol, sabotage, paralysie, les institutions et les entreprises dépendent de l'informatique. Aujourd'hui, c'est plus facile de lancer une cyberattaque que de cambrioler une banque, il faut donc bien prendre en compte les risques. Depuis deux ans, je fais partie de la Réserve citoyenne de cyberdéfense (RCC), où je participe à des actions de sensibilisation. J'ai toujours été attiré par le côté défense et sécurité nationale.

La réserve me permet donc de travailler avec un réseau de confiance d'experts du ministère de la Défense et de la sécurité civile. C'est très enrichissant et c'est également un engagement patriote pour aider son pays en parallèle de son activité professionnelle. Les personnes auprès desquelles nous intervenons sont très réceptives. La cyber attire les jeunes. Écoles, formations universitaires, nous souhaitons vraiment accentuer la sensibilisation auprès des jeunes. Nous présentons les menaces, tout en donnant les bons outils, pour faire face au danger. Nous pouvons toujours améliorer la sécurité avec des petits gestes quotidiens. Ce ne sera jamais parfait mais il ne faut garder que le positif et ne pas tomber dans le fatalisme.

Si chacun est acteur de sa propre cybersécurité, en adoptant les bons réflexes, nous améliorerons globalement la cyberdéfense.

>>> Découvrir d'autres portraits

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:56
« Mon opex c’est le monde » - CALID


 30/09/2014 Economie et Technologie

 

Derrière leurs écrans, les experts opérationnels et techniques du ministère de la Défense font face quotidiennement aux cybermenaces.  Issus du Centre d’analyse de lutte informatique défense (CALID), de la Direction générale de l’armement (DGA) ou encore membre du réseau cyberdéfense de la réserve citoyenne (RCC), nous allons vous présenter ou/ voici les différents acteurs de la cyberdéfense.

 

Chef de bataillon Arnaud, chef du pôle opérations du CALID.

 

Mon métier au sein du Centre d'analyse de lutte informatique défensive (CALID) est comparable à une opération extérieure. Cependant le théâtre d’action n’est pas limité géographiquement, c’est le monde entier. Le pôle opération est un petit état-major composé de plusieurs cellules : renseignement, opération, planification et retour d’expérience.

Nous avons ainsi toutes les composantes pour commander les opérations de lutte informatiques défensive (LID). Aujourd’hui le commandement de la LID est exactement comme le celui d’une opération militaire. Nous avons à faire à une menace offensive qu’il faut détecter et empêcher, comme les menaces offensives sur un théâtre d’opération. Nous avons également une mission d’anticipation des attaques, c'est-à-dire savoir qui pourrait nous attaquer et comment. Voilà pourquoi le renseignement guide notre cyberdéfense.

La première chose que je fais quand j’arrive le matin est de lire les notes d'informations de la cellule renseignement. Je m’imprègne de ce qu'il se passe sur le terrain pour suivre le combattant au plus près et faire en sorte que le système d’information, qui lui permet de mener à bien sa mission, soit fiable et sécurisé. Il ne peut pas y avoir de LID s’il n’y a pas de prise en compte des opérationnels sur le terrain et du fait que derrière des vies sont en jeu.

 

>>> Découvrir d'autres portraits

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:55
Hélicoptères Caracal lors d'un entraînement interarmées de recherche et de sauvetage au combat

Hélicoptères Caracal lors d'un entraînement interarmées de recherche et de sauvetage au combat

 

29/09/2014 Armée de l'air

 

Depuis le 22 septembre 2014, la base aérienne (BA) 126 de Ventiseri-Solenzara voit ses activités opérationnelles s’intensifier. Mirage 2000-5, Alphajet, Fennec et Caracal se succéderont au fil des semaines pour effectuer des campagnes de tir air-air et air-sol sur la base aérienne corse.

 

La BA 126 accueille jusqu’au 3 octobre 2014, les Mirage 2000-5 de l’escadron de chasse 1/2 « Cigognes » de la base aérienne 116 de Luxeuil qui effectueront des tirs air-air sur des cibles tractées au-dessus de la mer par les Alphajet de l’escadron d’entraînement 2/2 « Côte d’Or » implanté sur la base aérienne 120 de Cazaux.

 

Du 6 au 17 octobre 2014, ce sont les Fennec de l’escadron d’hélicoptères 3/67 « Parisis » de la base aérienne 107 de Villacoublay et ceux de l’escadron d’hélicoptères 5/67 « Alpilles » stationné sur la base aérienne 115 d’Orange qui opéreront sur l’Île de Beauté. Les tireurs d’élites s’exerceront spécifiquement sur la mesure active de sûreté aérienne (MASA). Ce savoir-faire est essentiel pour la protection de l’espace aérien national contre des menaces aériennes évoluant à basse vitesse.

 

Dans le même temps s’effectuera la campagne de parachutage par haute altitude, activité menée conjointement par l’armée de l’air et l’armée de terre, suivie immédiatement de la mise en place d’hélicoptères Caracal pour des entraînements interarmées de recherche et de sauvetage au combat.

 

Les Fennec en exercice sur la BA 126

Les Fennec en exercice sur la BA 126

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:55
Le marché de la Défense s'ouvre aux PME

 

30 septembre 2014 nicematin.com

 

Dossier. Très présente en PACA, et particulièrement dans le Var, l'Armée est au cœur d'une économie gigantesque. Les grands groupes ne sont pas les seuls sur ce marché.

 

C'est une industrie essentielle à l'économie de la Paca. Et pourtant, de La Seyne à Sophia, on parle bien moins de l'industrie de la Défense que du "BTP et du tourisme, les deux tropismes de la région ", regrette le dirigeant d'un des grands donneurs d'ordre du secteur.

Ils sont légion dans le Sud-Est : Thales Underwater Systems, Thales Alenia Space, DCNS, CNIM et, en poussant jusque dans les Bouches-du-Rhône - à ce niveau d'industrialisation, les échelles sont au moins régionales -, Dassault Aviation à Istres et Airbus Helicopters, à Marignane. "On arrive à balayer pratiquement toutes les technologies nécessaires à l'armement", se félicite-t-on à la CCI du Var, qui suit la filière de près.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:50
Barco vend sa division "Defense & Aerospace" à Esterline Corporation

 

29 septembre 2014 RTBF.be

 

L'entreprise courtraisienne Barco, spécialisée dans les systèmes de visualisation, a trouvé un accord avec la société américaine Esterline Corporation pour la vente de sa division "Defense & Aerospace". La vente, dans laquelle sont compris des actions et actifs, est évaluée à 150 millions d'euros, annonce Barco dans un communiqué.

 

"La transaction cadre dans la stratégie à long terme de Barco, qui veut rationaliser son portefeuille d'activités et renforcer ses activités clés" au sein de ses divisions "Healthcare", "Entertainment & Corporate", et "Industrial & Government", souligne la société belge.

L'opération devrait être clôturée au cours des trois à quatre prochains mois. L'accord est cependant encore "sujet aux conditions de clôture habituelles et aux procédures de protection des droits des salariés français".

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:45
Barkhane : visite du COMANFOR dans la BSS

 

 

30/09/2014 Sources : Etat-major des Armées

 

Du 21 au 23 septembre 2014, le général de division Jean-Pierre Palasset, commandant l’opération Barkhane, dont l’état-major est au Tchad, a effectué une visite de commandement au Mali et au Niger.

 

Ce déplacement lui a permis de participer aux cérémonies de la fête nationale malienne, de décorer des soldats maliens, et de constater la montée en puissance du dispositif de régionalisation de l’opération Barkhane. Il est également allé à la rencontre des soldats de la force alors que plusieurs unités sont en cours de relève. Au bilan, ce déplacement a été placé sous le signe de la solidarité et de l’exemplarité entre partenaires.

 

A Bamako, le général Palasset s’est entretenu avec les responsables des forces armées maliennes (FAMa), de la MINUSMA et de l’EUTM, forces avec lesquelles Barkhane agit en étroite coopération. Il a ensuite présidé une cérémonie de remise de la médaille de la défense nationale française à 14 soldats maliens, récompensant ainsi leur abnégation et leur courage lors des opérations de reconnaissance menées dans le Nord, et lors des combats de la boucle du Niger et du grand Gao.

 

A cette occasion, il a évoqué la fermeture du camp Boiteux, à Bamako, et le transfert progressif des moyens vers les autres camps de la force, soulignant la qualité du travail du centre opérationnel de désengagement. Ce transfert de moyens va renforcer le dispositif régionalisé français et rendre Barkhane plus efficace face à la menace terroriste en lui opposant un dispositif réactif et complémentaire de nos partenaires dans la région sahélienne.

 

Le 22 septembre, le général Palasset a assisté, à Bamako, aux cérémonies commémorant l’indépendance du Mali sous l’autorité du président de la République du Mali. Il s’est ensuite rendu à Gao, point d’appui permanent de la force Barkhane au Mali, afin de s’adresser au groupement tactique (GT) As de Trèfle qui vient de prendre la relève du GT Dio. Il a assuré les militaires nouvellement déployés de sa confiance et de sa détermination à poursuivre la mission de lutte contre les groupes armés terroristes.

 

Sa tournée s’est achevée à Niamey le 23 septembre. Le général y a observé avec satisfaction la montée en puissance de l’APOD (Airport of Disembarkation) amené à remplacer celui de Bamako.

 

Cette tournée témoigne de l’approche régionale sur laquelle se fonde l’opération Barkhane et de l’adaptabilité du dispositif qui permet d’intervenir dans toute la bande sahélo-saharienne (BSS) et d’effectuer des bascules d’effort en fonction de la situation.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes pouvant agir dans la bande sahélo-saharienne.

Barkhane : visite du COMANFOR dans la BSSBarkhane : visite du COMANFOR dans la BSSBarkhane : visite du COMANFOR dans la BSS
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:40
S-400 photo Russian Defence Ministry

S-400 photo Russian Defence Ministry

 

MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti

 

Douze régiments des Troupes de défense aérospatiale russes seront dotés de missiles sol-air S-400 d'ici 2020, a annoncé lundi à Moscou le porte-parole des troupes, Alexeï Zolotoukhine.

 

"Les militaires d'un régiment de missiles sol-air des Troupes de défense aérospatiale russes déployé dans la région de Moscou sont prêts à accueillir de nouveaux missiles S-400 Triumph. Au total, 12 régiments des Troupes de défense aérospatiale seront équipés de missiles S-400 Triumph d'ici 2020", a indiqué le colonel Zolotoukhine.

 

La Russie compte déjà deux régiments équipés de missiles S-400 dans la région de Moscou (à Dmitrov et à Elektrostal), ainsi que des régiments sur la mer Baltique, à Nakhodka et dans la région militaire du Sud.

 

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles éloignées à une distance de 400 km.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:35
Taïwan repense sa défense face à la Chine

 

30/09/2014 Par Patrick Saint-Paul, envoyé spécial à Taïpeh – LeFigaro.fr

 

Si les puissantes armées de Pékin attaquaient, Taïpeh devrait s'engager dans une guerre asymétrique.

 

Lâchée par ses alliés, confrontée à la montée en puissance et la modernisation à marche forcée de l'Armée populaire de libération (APL), Taïwan change sa doctrine militaire. Toujours considérée par Pékin comme une «île rebelle» qu'il n'exclue pas de reconquérir par la force, Taïpeh se prépare désormais à résister à une éventuelle invasion chinoise de façon asymétrique.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:35
Mi-17V-5 photo  Russian Helicopters

Mi-17V-5 photo Russian Helicopters

 

MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti

 

L'armée thaïlandaise a signé un contrat sur l'achat d'un deuxième lot d'hélicoptères russes pour 40 millions de dollars, a annoncé lundi à Moscou un porte-parole du Centre russe d'analyse de commerce mondial d'armes (TsAMTO).

 

"Les discussions sur le nouveau contrat ont commencé en octobre dernier. La cérémonie de signature du contrat portant sur l'achat de deux hélicoptères Mi-17V-5 s'est tenue à Moscou", a indiqué le porte-parole.

 

L'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) n'a pas commencé cette information.

 

La Thaïlande a acheté trois hélicoptères russes Mi-17V-5 en février 2011.

 

Le gouvernement du pays a approuvé en octobre 2013 l'achat de huit hélicoptères polyvalents supplémentaires pour l'armée thaïlandaise dont deux Mi-17V-5 russes pour 39,9 millions de dollars et six UH-72A Lakota d'Eurocopter North America pour 55,4 millions de dollars.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:30
Thales équipera les aérodromes de la Garde Nationale d’Arabie Saoudite

 

29 septembre Aerobuzz.fr

 

Thales vient d’être sélectionné par l’US Air Force dans le cadre d’un contrat de type FMS (Foreign Military Sales) pour fournir à la Garde Nationale d’Arabie Saoudite des aides à la navigation et des systèmes destinés aux tours de contrôle. Les technologies déployées répondront aussi bien aux exigences des procédures de vol aux instruments et de vol à vue pour les aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante. Elles seront installées sur deux nouveaux aérodromes du pays - Khashm al- An, à l’est de Riyad, et Dirab, au sud-ouest de la ville.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:20
Christyn Cianfarani nommée présidente de l'AICDS


source affaires.lapresse.ca

 

Le Conseil d'administration de l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité (AICDS) a le plaisir d'annoncer la nomination de Christyn Cianfarani au poste de présidente de l'Association, à compter du 22 septembre 2014.

 

Christyn Cianfarani nommée présidente de l'AICDS

Mme Cianfarani se joint à l'AICDS après avoir été au service de CAE Inc. pendant 17 années où elle occupait jusqu'à tout récemment le poste de directrice des Solutions avancées de formation et des relations gouvernementales. Elle a également occupé le poste de directrice des programmes gouvernementaux, de la recherche et du développement, et de la propriété intellectuelle, en plus de gérer au cours de sa carrière une vaste gamme de portefeuilles de produits et plusieurs importants projets, de même que des soumissions et des propositions. Avant de se joindre à CAE Inc., elle a servi dans la Marine royale canadienne en tant qu'officière aux opérations maritimes de surface et sous marines (MAR SS).

En 2012, Mme Cianfarani a agi en tant que conseillère-expert à l'appui du Conseiller spécial, M. Tom Jenkins dans le contexte de son rapport « Le Canada d'abord : Exploiter l'approvisionnement militaire en s'appuyant sur les capacités industrielles clés ». Ce rapport, présenté à la ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, est à la base de la nouvelle stratégie d'approvisionnement du gouvernement canadien dans le domaine de la défense. Mme Cianfarani a également représenté l'industrie canadienne pour l'examen du soutien fédéral de la recherche-développement de Tom Jenkins et a contribué à l'examen de l'aérospatiale de l'honorable David Emerson.

En février 2014, elle a accepté un poste au conseil d'administration intérimaire de l'Institut d'analyse de la défense, où elle a été amené à travailler en collaboration avec les partenaires d'Industrie Canada, de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et de la Défense nationale pour en préciser la fonction au Canada.

Mme Cianfarani détient un baccalauréat du Collège militaire royal du Canada et une maîtrise de l'Université de Toronto. Elle parle couramment les deux langues officielles du Canada.

 

À propos de l'AICDS

L'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité est une association professionnelle à but non lucratif représentant les industries canadiennes de défense et de sécurité. L'Association représente plus de 1 000 compagnies membres offrant des produits et services aux marchés de la défense et de la sécurité publique. Les industries emploient plus de 109 000 Canadiens et génèrent 12,6 milliards de dollars en revenus annuels, dont environ 50 pour cent proviennent des ventes au niveau international. Les compagnies membres de l'AICDS sont de toutes les tailles et offrent des produits et services à leurs clients et partenaires d'affaires au Canada, aux États-Unis et à travers le monde

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:20
First A-29 Super Tucano delivered at Roll-Out Ceremony

First A-29 Super Tucano delivered at Roll-Out Ceremony

 

JACKSONVILLE, Fla. (Sept. 25, 2014) sncorp.com

 

Sierra Nevada Corporation (SNC) and Embraer Defense & Security today presented the first United States-built A-29 Super Tucano light air support aircraft in a roll-out ceremony with the U.S. Air Force and government officials, industry and community representatives, and news media. The aircraft, which also performs as an outstanding advanced trainer, is the first of 20 that are being delivered to the U.S. Air Force for its Light Air Support (LAS) program to support the stability of Afghanistan as it assumes increased responsibility for security with the redeployment of NATO forces.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 10:55
Défense : la facture de la maintenance des matériels va-t-elle tuer la loi de programmation militaire ?

Armement - L’opération Serval au Mali montrent un taux d’usure important des matériels, lié au milieu hostile (photo EMA)

 

30/09/2014 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Liban, Afghanistan... Y aurait-il une erreur d'appréciation dans le financement des Opex? La Cour des comptes estime, dans un rapport sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels militaires, que la croissance constatée des dépenses de MCO compromet la trajectoire financière 2014-2019 prévue par la loi de programmation militaire.


 

Dur, dur pour la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Après le pari des recettes exceptionnelles (REX), des exportations du Rafale et des frégates multimissions (FREMM) et enfin des économies financières à réaliser, c'est au tour du maintien en condition opérationnelle (MCO), dont la facture s'envole trop, de peut-être compromettre elle-aussi la trajectoire financière de la LPM. C'est la Cour des comptes qui a levé ce nouveau lièvre dans son rapport "Maintien en condition opérationnelle des matériels militaires : des efforts à poursuivre", publié ce lundi.

Que dit la Cour des comptes ? "La croissance constatée des dépenses de MCO compromet la trajectoire financière 2014-2019 prévue par la loi de programmation militaire". Ni plus, ni moins. Selon les estimations du ministère de la Défense, les dépenses globales de MCO atteindraient de "l'ordre de 6,5 milliards d'euros par an" sur la durée de la LPM, contre 6 milliards en 2012 (15,5 % du budget de la mission défense - 38,8 milliards), dont 3,2 milliard pour le MCO aéronautique. "Les travaux du ministère de la Défense montrent que les besoins en EPM pourraient atteindre 4,10 milliards d'euros en fin de LPM en 2019, soit un écart cumulé potentiel d'environ 3,5 milliards d'euros, en euros courants, entre les ressources et les besoins sur les 6 années de la LPM", expliquent les sages de la rue Cambon.

 

Pourquoi un tel dépassement ?

Selon la Cour des comptes, "les ressources financières budgétées n'ont pas prévu le financement de la remise à niveau des matériels de retour d'opérations extérieures. Or, 1.400 engins sont rentrés d'Afghanistan et du Liban en 2013, soit l'équivalent des parcs de service permanents de 23 régiments de l'armée de terre". Les opérations extérieures représentent donc une très forte contrainte pour le support des trois armées. Notamment l'engagement de plusieurs opérations simultanément sur plusieurs théâtres constitue une charge lourde pour le MCO. En outre, le retour en métropole des matériels de l'armée de terre montre une usure importante des équipements. Par exemple, les VAB (Véhicules de l'avant blindé) peuvent faire plus de 1.600 km par semaine au Mali (contre une moyenne de 100 km par mois en Afghanistan et de 5.000 km par an en France).

En outre, les dépenses de MCO sont en augmentation rapide ces dernières années. Le rapport conjoint de l'Inspection générale des finances et du contrôle général des armées de septembre 2011 chiffrait à 5,5 milliards d'euros la dépense budgétaire du MCO des trois armées en 2010 et estimait que la poursuite des tendances observées allait aboutir à une hausse de 8,7 % d'ici à 2014 en euros constants, soit un chiffre de 6 milliards d'euros en 2014. Toutefois, ce niveau a déjà été atteint pour l'exercice 2012. Les dépenses portant sur l'entretien programmé du matériel (EPM) sont passées de 2,65 milliards d'euros en 2011 à 2,91 milliards d'euros en 2013, soit une hausse de 10 % sur deux ans.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 10:55
Défense: avec Le Drian, la Bretagne est bien armée

 

29/09/2014 Par Stéphane Grammont - France3

 

Jean-Yves Le Drian a usé de son poids politique pour "sanctuariser" le budget de la Défense. L'ancien président de Région est aussi le "monsieur bonne nouvelle" du secteur en Bretagne. Revue de liens.

 

Jean-Yves Le Drian est venu deux fois en déplacement officiel en Bretagne en ce mois de septembre. Avec le sourire. Il est venu à Saint-Aubin du Cormier rencontrer les soldats du 11ème RAMa qui étaient intervenus au Mali. Et rassurer tout le monde sur l'avenir de ce site spécialisé dans la logistique et les transmissions: il n'y aura pas de réduction d'effectifs du côté de la Lande d'Ouée.
Après la publication du Livre Blanc de la Défense, qui  prévoit la suppression de 34 000 postes au sein des forces armées d'ici 2019, les élus locaux se faisaient du mouron. Finalement, la commune qui fut le lieu de la dernière bataille entre le duché de Bretagne et le royaume de France, gardera ses troupes.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 16:55
Jean-Louis Carrère, président de la commission défense du Sénat laisse sa place

Jean-Louis Carrère, président de la commission défense du Sénat laisse sa place

 

29 septembre, 2014 Guillaume Belan

 

Les sénatoriales de ce week-end ont acté le retour de la droite, après 3 années à gauche. Une sorte de retour à la normale, la haute assemblée étant traditionnellement à droite depuis sa création en 1958. Pour ce qui concerne notre domaine, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées va évoluer en conséquence. Jean-Louis Carrère, sénateur des Landes, quitte le Sénat et donc la présidence de la commission. Ce personnage haut en couleur, aura mouillé sa chemise, alerté constamment du danger de sacrifier l’outil de défense français sans tenir compte du contexte géostratégique. Grand défenseur du budget de la défense, il aura officié pendant une période sensible et importante, celle de l’élaboration de la LPM (Loi de Programmation Militaire). Il aura également significativement renforcé le contrôle parlementaire sur l’exécution de la LPM. Inventeur de la clause de sauvegarde (sur l’exécution des ressources exceptionnelles), il aura réussi à instaurer une position de consensus au sein de la commission sénatoriale.

 

Les futurs membres de la commission défense du Sénat ne sont pas encore nommés, mais les deux sages, véritables chevilles ouvrières des travaux du Sénat en matière de défense devraient continuer à assurer la continuité de la commission: les sénateurs Jacques Gautier (UMP) et Daniel Reiner (PS).

 

Quant à la future présidence de la prestigieuse commission, elle pourrait, dans l’affrontement entre Jean-Pierre Raffarin et Gérard Larcher, être donnée en lot de consolation au candidat malheureux au « plateau », la présidence du Sénat.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 13:50
Intervention du Général P. de Rousiers, Président de l'EUMC - SEDE meeting (24 Sept)


29.09.2014 source SEDE

 

Intervention du Général Patrick de Rousiers, Président du Comité militaire de l'Union Européenne

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
British Army’s new Foxhound all-terrain vehicle

 

22 sept. 2014 British Army

 

The British Army’s new Foxhound all-terrain vehicle is put through its paces. Designed and built in Britain, the Foxhound has been tested in action out in Afghanistan and is set to become one of the mainstay vehicles within the UK forces. With unprecedented levels of blast protection for its size and weight, it has been designed to provide the highest levels of protection for our troops.

Read more about Foxhound

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
U-31 - die Serie: Der Sonarmaat


26 sept. 2014 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 09/2014 13E15003

 

Es gibt viele Möglichkeiten bei der Marine als Freiwilliger Karriere zu machen. Eine davon ist als Sonarist, in diesem Fall auf einem U-Boot, aber auch auf Überwassereinheiten
werden sie gebraucht.

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
Exercise Albanian Lion


24 sept. 2014 Royal Navy
 

This short video shows 40 Cdo at the start of Exercise Albanian Lion which is part of the Cougar 14 deployment.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
Training facility - Military Operations Urban Terrain


19 sept. 2014  Saab AB

 

This is a video produced by Saab and the Swedish Army from the Swedish Land Warfare Centre. The video describes a new Combat Training Center from Saab.

STA MOUT (Training facility - Military Operations Urban Terrain) is a purpose built urban operations training area that contains a generic mix of building types and access roads/paths. Here training troops can train and experience the full spectrum of urban operations from peace keeping to all-out war with the support of personnel from the Land Warfare Centre. The area is made up of 42 buildings containing a total of 958 rooms. The whole complex is instrumented so the movement of troops and their status, together with the simulated effect of direct and indirect fires, can be monitored and recorded to facilitate post exercise After Action Reviews. STA MOUT is the largest of its kind in Sweden and can support up to company level collective training exercises. Instrumented training exercises are also supported by Saab Training & Simulation.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
général-major Deconinck, commandant de la Composante Terre photo BelgianDefense

général-major Deconinck, commandant de la Composante Terre photo BelgianDefense

 

25/09/2014 MIL.be

 

Le mardi 30 septembre prochain, le général-major Hubert De Vos remettra le commandement de la Composante Terre au général-major Jean-Paul Deconinck lors d’une cérémonie à Bourg-Léopold en présence de détachements de toutes les unités.

 

A cette occasion, le général-major De Vos quittera également le service actif. Le nouveau commandant, le général-major Deconinck vient du Département d’état-major Opérations et Entraînement où il exerçait  la fonction d’adjoint au sous-chef d’état-major. Précédemment, il a commandé  la 7ème Brigade à Marche-en-Famenne ainsi que le Battlegroup européen en 2009.

 

Avec environ 300 personnes sur les théâtres, la Composante Terre fournit une contribution importante aux opérations de la Défense à l’étranger, entre autres en Afghanistan, au Liban, au Mali et en République Démocratique du Congo. Durant ces opérations, nos militaires vivent et travaillent parmi les populations locales. Avec ses boots on the ground,  la Composante Terre est ainsi un maillon indispensable pour l’exécution des opérations. « With people amongst people ».

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
Joint Warrior 2014


22 sept. 2014 Royal Navy

 

Exercise Joint Warrior is a UK led multi-national exercise, involving warships from several nations, multiple aircraft as well as Royal Marine Commandos and soldiers. One of Europe's largest naval exercises, it takes place off the coast of Scotland this autumn.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories