Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 16:20
Uniform Changes Coming Soon



24 sept. 2014 US Navy

 

All Hands Update September 24, 2014 #3
Uniform changes are coming and you may have to update your seabag.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 16:20
Navy Successfully Tests Norwegian Missile from LCS 4

 

Sep 25, 2014 ASDNews Source : US Navy

 

The U.S. Navy successfully performed a live-fire demonstration of a Kongsberg Naval Strike Missile (NSM) from USS Coronado (LCS 4) Sept. 23, scoring a direct hit on its intended target, a Mobile Ship Target (MST).

 

Program Executive Office Integrated Warfare Systems (PEO IWS), together with Program Executive Office Littoral Combat Ships (PEO LCS), coordinated the demonstration for purposes of testing the capabilities of the Norwegian-made missile from a ship.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 16:20
photo by Mass Communication Specialist 1st Class Michael McNabb - U.S. Navy

photo by Mass Communication Specialist 1st Class Michael McNabb - U.S. Navy

 

23 Septembre 2014 enderi.fr

 

Le 15 septembre 2014, au terme d’un premier voyage inaugural, le Landing Helicopter Assault USS America a rejoint la base navale de San Diego. Tête de classe d’une nouvelle série de bâtiments, il est le résultat d’une évolution substantielle de la doctrine américaine en matière d’opérations amphibies.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 15:45
Aboubakar Shekau, chef de Boko Haram

Aboubakar Shekau, chef de Boko Haram

 

25.09.2014 Jean-Philippe Rémy (Johannesburg, correspondant régional) – LeMonde.fr

 

C'est un mauvais cliché, celui d'un homme mort, aux traits difficilement reconnaissables, mais pour l'armée nigériane, voici le visage de son ennemi. Et par ricochet, celui de sa propre victoire. Selon le major général Olukolade, porte-parole des forces armées, l'homme mort est celui qui se présente comme le chef du groupe d'insurgés islamiste Boko Haram : Aboubakar Shekau.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 14:45
Sangaris : point de situation du 25 septembre

 

 

25/09/2014 Sources : Etat-major des Armées

 

Les effectifs de la force Sangaris sont de l’ordre de 2 000 soldats.

 

La MISCA, force de l’Union Africaine, a été relevée le 15 septembre par la MINUSCA, force de l’Organisation des Nations Unies. Les effectifs de cette dernière sont de 6 700 hommes.

 

Depuis le 15 septembre, la force Sangaris multiplie, partout où elle est présente, les patrouilles communes avec la MINUSCA afin d’appuyer sa montée en puissance et faciliter son identification par la population. A l’ouest de Bangui, dans la ville de Boda, la situation sécuritaire s’est sensiblement améliorée. Sangaris y a donc allégé son dispositif. La situation s’est également apaisée à Dekoa, dans la région centrale du pays, où les autorités civiles sont revenues après trois semaines d’absence.

 

Le 19 septembre, à Bouar, une cérémonie a marqué la relève de la force Sangaris par la MINUSCA dans l’ouest du pays. Cette relève a été précédée le 16 septembre par une reconnaissance d’un échelon précurseur de militaires bangladais dont le bataillon s’est ensuite peu à peu installé dans le camp occupé jusqu’ici par Sangaris. A ce jour, le 25 septembre, ce contingent a pris en compte la mission pour laquelle la MINUSCA a été mandatée par la résolution 2149 du 10 avril 2014 du Conseil de sécurité des Nations-Unies (CSNU).

 

Le GTIA de Boissieu prépare désormais son retour, vers le Tchad pour une partie de ses éléments, et vers la France pour l’autre partie.

 

Une fois désengagé de cette zone, la force Sangaris s’appuiera sur deux GTIA dont les capacités seront densifiées afin de permettre l’évolution de sa mission vers des actions davantage orientées vers l’appui de la MINUSCA.

Sangaris : point de situation du 25 septembreSangaris : point de situation du 25 septembre
Sangaris : point de situation du 25 septembreSangaris : point de situation du 25 septembre
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:55
Thales recrute Pierre Schaeffer au poste de Directeur du Marketing

 

24 septembre Aerobuzz.fr

 

Pierre Schaeffer prend la direction du Marketing du groupe Thales, placée sous la responsabilité de Pascale Sourisse, Directeur général de Thales. Dans un contexte de croissance des activités de Thales à l’international, Pierre Schaeffer sera notamment chargé de développer une politique produit adaptée aux nouveaux marchés.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:30
L'armée syrienne reprend aux rebelles une ville au nord de Damas

 

25.09.2014 Romandie.com (ats )

 

L'armée syrienne s'est emparée jeudi de la ville d'Adra, au nord de Damas, tenue par les rebelles depuis décembre 2013, a affirmé un haut responsable de la sécurité dans la capitale. L'armée contrôlait déjà la zone industrielle d'Adra, la plus grande de Syrie, et la partie de la ville qui longe l'autoroute reliant Damas à Homs.

 

"Depuis ce matin, l'armée a repris le contrôle de la ville ouvrière d'Adra et y a rétabli la sécurité", a affirmé cette source.

 

Les quartiers surnommés "Adra ouvrière", où vivaient avant le début des violences en 2011 quelque 20'000 personnes employées dans les usines, avaient été pris par les rebelles il y a neuf mois et ont été repris jeudi par l'armée, selon la source de sécurité.

 

Cependant, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a affirmé que des combats se poursuivaient encore jeudi matin dans la ville ouvrière, composée de grands immeubles, et que les rebelles continuaient à contrôler "la vieille ville" d'Adra.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 10:45
Assassinat d'Hervé Gourdel: la Kabylie, fief terroriste

 

 

24-09-2014 Par RFI

 

L'otage français Hervé Gourdel a été enlevé et décapité dans la région montagneuse de Kabylie, à l’est d’Alger, une région qui est restée, ces dernières années, une des dernières poches du terrorisme en Algérie.

 

Les actes de banditisme et de terrorisme n'ont jamais vraiment cessé en Kabylie. Cette région montagneuse au sud-est d'Alger est le fief connu d'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et de son chef. C’est également le fief d'autres groupes dissidents - ont le voit aujourd'hui - et aussi de bandits qui se sont spécialisés dans le rapt de civils algériens contre des rançons. Les habitants sont d'ailleurs prudents et évitent souvent de rouler la nuit tombée dans les zones les plus montagneuses.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:55
La menace terroriste et ses réponses en France

 

25-09-2014 par RFI

 

L'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel en Algérie est venue prouver que les Français étaient désormais des cibles. François Hollande réunit ce jeudi un conseil de défense à l'Elysée. Pour le chef de l'Etat, il s'agit de «prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité de nos compatriotes en France et partout dans le monde». La surveillance a été renforcée dans l'Hexagone.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:50
GB: Cameron rappelle le Parlement en vue de s'associer aux frappes aériennes en Irak

 

24 septembre 2014 Romandie.com(AFP)

 

Londres - Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé mercredi sur son compte Twitter avoir obtenu le rappel du parlement vendredi, afin de débattre de la demande d'aide irakienne de frappes aériennes contre les djihadistes de l'Etat Islamique.

 

J'ai demandé que le parlement soit rappelé pour débattre de la réponse britannique à la demande du gouvernement irakien de soutien contre le groupe Etat islamique, a-t-il twitté, après avoir rencontré son homologue irakien Haidar Al-Abadi, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York.

 

Le Speaker (président de la chambre des Communes) a accepté ma demande de rappeler le parlement vendredi, a déclaré le Premier ministre dans un second message sur son compte officiel Twitter.

 

La Chambre des Communes se réunira vendredi pour un débat sur une motion de fond, a précisé un porte-parole de Downing Street, les services du Premier ministre.

 

Le Premier ministre ouvrira les débats et le Vice-Premier ministre (Nick Clegg: NDLR) les conclura, a-t-il également précisé, ajoutant que David Cameron présidera une réunion du cabinet ministériel jeudi à 13H00 (12H00 GMT).

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:50
ISIS security threat to be discussed with EU Counter-Terrorism Coordinator today - SEDE

 

24-09-2014 SEDE

 

The threat represented by the so-called Islamic State (ISIS) requires “more integrated approach” by the EU and the international community “than any other threat before”, Gilles de Kerchove, EU counter-terrorism coordinator, told Foreign Affairs and Security and Defence MEPs on Wednesday.

 

Military action, support for the new Iraqi government, its army and Peshmergas, putting an end to flows of arms and material, but also communication efforts and a joint approach to the Syrian conflict are all needed to put ISIS down, he stressed.

 

Mr de Kerchove estimated that over 3000 Europeans “were, are or are willing to go to Syria” as foreign fighters. Their return to Europe is “worrying, because they will get military training, indoctrination, will develop networks with comrades from around the world” and their level of sensitivity to violence will diminish, he said and stressed that getting to Syria is easy, especially via Turkey.

 

He also called for maximising the cooperation at the EU level and of the group of nine EU member states, led by Belgium and France, in exchange of information on the foreign fighters, but also called for a better use of existing Europol and Eurojust structures. Mr de Kerchove asked the MEPs to support the passenger name record (PNR) legislation, “one of the rare resources we have” in the field of prevention.

 

Florence Gaub from the EU Institute for Security Studies stressed that the degree of violence had been high in the region even before the arrival of ISIS. “Our level of sensitivity is not the same as on the spot,” she said and argued that ISIS “is the consequence, not the cause of what has been happening in Syria and Iraq. Iraq is where it was born and also where it will die.”

 

The need to isolate ISIS, namely by cutting it off from its resources, especially from the illegal oil smuggling but also from getting fuel for its fighters, to avoid any perception that the current conflict would be a one between the West and the Muslim world, and to assist Turkey to do more, in spite of its difficult situation, were among other issues raised by the MEPs during the debate.

 

N.B.: This is an informal message intended to help journalists covering the work of the European Parliament. It is neither an official press release nor a comprehensive record of proceedings.

REF. : 20140922IPR67207
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:45
Assassinat d'Hervé Gourdel: en Algérie, la traque des auteurs continue

 

25-09-2014 Par RFI

 

Après l'annonce de la décapitation de l'otage français Hervé Gourdel enlevé dimanche en Algérie par un groupe lié à l'Etat islamique, Alger a dénoncé «un crime abject». Et selon le président français, François Hollande, le gouvernement algérien a indiqué qu'il continuerait à mobiliser tous les moyens à sa disposition pour retrouver les assassins afin qu'ils soient punis.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:30
Syrie: Washington, Ryad et les Emirats frappent des raffineries contrôlées par Daesh

An F/A-18E Super Hornet from the "Eagles" of Strike Fighter Squadron (VFA) 115 launches from the flight deck of the U.S. Navy's forward-deployed aircraft carrier USS George Washington (CVN 73). George Washington and its embarked air wing, Carrier Air Wing (CVW) 5, provide a combat-ready force that protects and defends the collective maritime interests of the U.S. and its allies and partners in the Indo-Asia-Pacific region. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist Seaman Everett Allen/Released) Digital

 

25 septembre 2014 Romandie.com (AFP)

 

Washington - Les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont bombardé mercredi soir 12 raffineries contrôlées par le groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, a annoncé le Pentagone.

 

Pour la première fois, cette coalition contre l'organisation EI a touché des installations pétrolières dans le but d'assécher la source principale de financement des jihadistes, qui revendent le pétrole en contrebande à des intermédiaires des pays voisins.

 

Ces raffineries produisent entre 300 et 500 barils de pétrole par jour, qui rapportent environ 2 millions de dollars quotidiens aux jihadistes, a précisé le commandement américain chargé du Moyen-Orient et de l'Asie centrale (Centcom) dans un communiqué.

 

Les frappes ont visé 13 cibles --dont 12 raffineries-- dans l'est de la Syrie, a ajouté le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby sur CNN.

 

La treizième cible était un véhicule de l'EI près de Deir Ezzor, qui a été détruit, selon le Centcom.

 

Ces installations, de petite taille, ont été touchées par des missiles de l'aviation de la coalition. En réalité, il y avait, lors de cette opération, davantage d'avions de la coalition que d'avions américains, a précisé M. Kirby.

 

Les jihadistes, qui contrôlent plusieurs raffineries en Irak et en Syrie, revendent du pétrole en contrebande à la Turquie, l'Irak, l'Iran et la Jordanie, via des intermédiaires.

 

Depuis le 8 août, les Etats-Unis ont lancé près de 200 frappes aériennes contre des cibles du groupe Etat islamique en Irak.

 

Mardi à l'aube, ils ont élargi leurs frappes contre des cibles de l'EI en Syrie, avec le soutien de cinq pays arabes (Jordanie, Qatar, Arabie Saoudite, Emirats arabes unis, et Bahrein).

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:55
Un détachement Rafale de la marine accoste sur la base aérienne 125 d'Istres

 

24/09/2014 Armée de l'Air

 

Du 15 au 26 septembre 2014, la base aérienne 125 d’Istres accueille un détachement de la marine nationale pour son entraînement annuel à la simulation d’appontage sur piste (ASSP).

 

Le détachement de la flottille 12F composé d'une dizaine de Rafale et d'une centaine de marins en provenance de la base aéronavale de Landivisiau (Finistère) accomplit deux fois par an des campagnes similaires sur la plateforme aéronautique d’Istres. Cet exercice à terre est indispensable aux pilotes de l'aéronavale avant de pouvoir envisager l'appontage réel en mer sur une piste de quelques dizaines de mètres de long seulement. En partenariat avec les aviateurs, les marins s’entraînent de jour comme de nuit en vue d’entretenir leurs qualifications.

 

Une piste transformée en porte-avions

 

L’ASSP consiste à effectuer un circuit d’atterrissage similaire à celui effectué lors d’un appontage à bord d’un porte-avions. Pour augmenter le réalisme de l'entraînement, un miroir est installé sur le bord de la piste au sol. Ce miroir est un dispositif optique fournissant au pilote des indications précises sur la qualité de son approche finale. Une ligne de référence verte et un signal lumineux indique au pilote sa position. Si le signal est au-dessus de cette ligne verte, l’avion vole trop haut, s’il est en-dessous, l’avion vole trop bas.

 

Plus d'informations

Un détachement Rafale de la marine accoste sur la base aérienne 125 d'Istres
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:55
CPA 20 sous voile en EPC

CPA 20 sous voile en EPC

 

24/09/2014 Armée de l'air

 

Du 13 au 26 septembre 2014, l’exercice interarmées «Orage d’acier» se déroule dans la région de Calvi (Corse).

 

Cet entraînement s’inscrit dans le cadre du maintien des compétences des groupes spécialisés du commando parachutiste n°20 (CPA 20) stationné sur la base aérienne 102 de Dijon.

 

Plusieurs unités sont également mobilisées: l’escadron de transport 1/64 «Béarn», l’escadron d’hélicoptères 1/64 «Solenzara», l’escadron de chasse 2/4 «La Fayette», ainsi que le 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP) de Calvi, unité accueillant la plupart des participants.

 

Au cours de ces quinze jours d’exercice, les unités ont mené conjointement des entraînements tactiques, de jour comme de nuit. Au programme: parachutisme, tir, aérocordage, techniques de combat commando, exercices d’appui aérien rapproché (Close Air Support – appui aérien rapproché), parcours nautiques, mise en œuvre de transmissions…

               

Les exercices «Orage d’acier» sont organisés deux fois par an. En avril 2014, une précédente édition s’était ainsi déroulée également dans la région de Calvi.

Le CPA 20 participe à un parcours nautique

«Orage d’acier»: le CPA 20 s’aguerrit en Corse«Orage d’acier»: le CPA 20 s’aguerrit en Corse«Orage d’acier»: le CPA 20 s’aguerrit en Corse
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:54
L’ANAJ-IHEDN lauréate des Trophées de la Sécurité 2014
 

24.09.2014 François Mattens - Président de l’ANAJ-IHEDN

 

Le 22 septembre dernier, devant plus de 1200 professionnels du secteur présents au Casino de Paris, l’ANAJ-IHEDN a été récompensée aux Trophées de la Sécurité 2014 dans la catégorie « Sensibilisation et formation des publics » pour son action auprès des citoyens, et des jeunes plus particulièrement, de sensibilisation aux enjeux de Défense de Sécurité.

Avec près de 80 événements par an, plus de 9000 personnes mobilisées, une implantation dans 22 régions françaises et dans 2 pays étrangers (Etats-Unis et Chine), le travail des bénévoles de l’ANAJ a été salué et récompensé par un jury composé de personnalités prestigieuses : Alain Juillet (Président du CDSE), Bruno CAYZAC (Directeur de la sécurité de DANONE), Pierre NOVARO (Chef du département Gouvernance de la Sûreté de TOTAL), Eric DELBECQUE (Chef Département Sécurité économique de l’INHESJ), Claude TARLET (Président de l’USP), etc. Voir la liste complète des jurés

Ce trophée vient récompenser une démarche d’intelligence collective lancée en 1996 et qui, année après année, connait un développement toujours plus important. Grâce au dynamisme et à la passion de ses membres, jeunes ou moins jeunes, l’ANAJ-IHEDN est désormais un acteur connu et reconnu de l’écosystème de la Défense et la Sécurité.

Cette distinction n’est pas une finalité mais une nouvelle étape. Les compliments et la reconnaissance par les acteurs clés du secteur nous poussent à persévérer dans cette voie tout en restant vigilants et humbles dans notre démarche. En effet la mission de sensibilisation n’est pas un long fleuve tranquille. Mais comme le disait très justement André Malraux : la culture ne s’hérite pas, elle se conquiert.

Encore merci à tous pour votre soutien et au plaisir de vous retrouver très prochainement.

 


president@anaj-ihedn.org
www.anaj-ihedn.org

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:50
photos: LV Thierry Maguet, ASP Omer Aury, Marine nationale

photos: LV Thierry Maguet, ASP Omer Aury, Marine nationale

 

24 Septembre 2014 Marine Nationale

 

Son parcours :

 

1999 : Diplômé de l’École navale.

2003 : Affecté au sein des forces sous-marines, sur le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Améthyste.

2004 : Premier déploiement Agapanthe avec l’Améthyste en océan Indien.

2007-2008 : Commandant du bâtiment école Lynx.

2011-2013 : Officier d’échange de la Force océanique stratégique (FOST) au Royaume-Uni.

2014 : Stagiaire au cours du « Perisher » au Royaume-Uni. (voir encadré « son unité »)

 

Meilleurs souvenirs :

 

La nuit du 24 décembre 2010, sous la surface de l’océan Indien, la conjugaison entre l’esprit de Noël et la tension palpable de la mission sortait de l’ordinaire. Loin de nos familles, entre communion et poste de combat, nous avons vécu un réveillon hors du commun.

La réception au stage « Perisher » est un autre temps fort de ma vie de marin. Le rituel de rentrée se tenant à bord du HMS Victory, dans le bureau même où l’amiral Horatio Nelson prépara la bataille de Trafalgar, constitue un moment fortement symbolique qui restera gravé dans ma mémoire.

 

Portrait :

 

Le sous-marinier, tapi plusieurs mois par an au fond des mers, intrigue le commun des mortels. Dans les profondeurs, le capitaine de corvette Thomas Legrand est allé chercher la cohésion et le dévouement d’un équipage, comme le goût de l’effort et le dépassement de soi. Des valeurs qu’il aime à retrouver à terre dans le rugby, son sport de prédilection. Depuis son plus jeune âge, le CC Legrand veut être marin. Lors de sa première immersion, il choisit son navire. « Dans un sous-marin, l’équipage est réduit au minimum, raconte-t-il. Au contact permanent de ses hommes, le commandant est en prise directe avec son bâtiment, voire à la manœuvre quand la mission se corse.  Cette réalité m’a convaincu de mon choix de carrière », explique-t-il, tout juste sorti du Perisher, ce stage draconien de sélection des commandants de sous-marins nucléaires de la Royal Navy. Ainsi le CC Legrand est-il un témoignage de l’amitié franco-britannique. Officier d’échange au sein des forces de sa Majesté, il s’est familiarisé aux us et coutumes d’outre-manche. Fort de ce bagage, sélectionné pour le stage Perisher, il s’est naturellement plié à l’expérience décisive. Sur les six candidats retenus, seuls quatre ont franchi la « mini war », l’exercice de synthèse qui conclut un cursus long de quatre mois. Pour les autres, leur carrière de sous-marinier s’est arrêtée là. Perisher est implacable. Dans sa réussite, le commandant Legrand est conscient que travail et détermination vont de pair avec le petit coup de pouce de la chance, qui arrive « au bon moment, au bon endroit », selon ses mots. Pour leur part, ses formateurs n’évoquent rien d’autre que le leadership et les qualités tactiques du stagiaire français. De cette épreuve, ce dernier retient la confiance qu’ils lui ont portée, sans laquelle un tel échange n’aurait pas eu lieu. Bricoleur, passionné par une vielle longère bretonne, le CC Legrand lui consacrera une bonne partie de ses permissions bien méritées, avant, nous lui souhaitons, de troquer truelles et marteaux pour les commandes d’un « bateau noir ».

 

Perisher :

 

Au Royaume-Uni, la sélection des commandants de sous-marins nucléaires se fait par le biais du Submarine Command Course (SMCC), mieux connu sous le nom de « Perisher » (du verbe to perish, périr en anglais), en raison de son taux d’échec important. Au terme de trois mois de formation théorique, des exercices complexes s’enchainent en mer un mois durant pour finir de tester les candidats. Les évolutions tactiques par faibles fonds, sous la menace de navires de surface et d’avions de patrouille maritime, constituent des classiques parmi de nombreuses autres épreuves. Soumis à une pression soutenue qui vise à tester leur potentiel et vérifier leur aptitude à assurer la mission en sécurité, à peine 70% des stagiaires réussissent à obtenir le précieux sésame qui leur offrira le commandement d’un sous-marin. En 2014, la participation d’un marin français au stage Perisher témoigne tant de la confiance de la Royal Navy en les équipages de la Marine nationale française que de la volonté commune des deux marines de développer plus encore leur interopérabilité. Les forces sous-marines britanniques sont composées de quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de type Vanguard et de sept sous-marins nucléaires d’attaques (SNA) de type Trafalgar et Astute. Au cours du stage Perisher, le capitaine de corvette Thomas Legrand était intégré à l’équipage du sous-marin nucléaire d’attaque HMS Torbay de type Trafalgar.

Portrait du Capitaine de Corvette Thomas Legrand, Sous-marinier, stagiaire au PERISHERPortrait du Capitaine de Corvette Thomas Legrand, Sous-marinier, stagiaire au PERISHER
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:50
Organisation des industries de défense en Europe source ead-minerve.fr

Organisation des industries de défense en Europe source ead-minerve.fr

 

25-09-2014 French.china.org.cn

 

L'Unon européenne (UE) a estimé mercredi que la défense devait rester une priorité de son agenda étant donné l'instabilité croissante, notamment au voisanage de l'UE, et les coupes budgétaires constantes chez ses Etats membres.

 

La défense européenne sera l'un des principaux sujets du premier Conseil "Compétitivité" sous le mandat de la présidence italienne de l'UE, qui aura lieu à Bruxelles les 25 et 26 septembre.

 

Le vice-président de la Commission européenne Michel Barnier et le commissaire européen Nelli Feroci présenteront la feuille de route de la commission pour la mise en oeuvre du "New Deal pour la défense européenne" adopté le 24 juin 2014.

 

Ils préciseront les priorités et le calendrier établi par la feuille de route afin de fournir des résultats concrets lors du Conseil européen en juin 2015.

 

L'industrie de la défense de l'UE est un secteur majeur avec un chiffre d'affaires de 96 milliards d'euros (122,73 milliards de dollars US) rien que pour 2012, employant environ 400 000 personnes et générant jusqu'à 960 000 emplois indirects.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:50
Le CEMA participe à la réunion du comité militaire de l’OTAN

 

24/09/2014 Sources : Etat-major des armées

 

Le 20 septembre 2014, le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), a participé au comité militaire de l’OTAN à Vilnius, en Lituanie.

 

Ce comité réunit trois fois par an les chefs d’états-majors des pays membres de l’OTAN afin d’aborder l’évolution de l’environnement stratégique de l’Alliance et son adaptation. Cette édition était plus particulièrement centrée sur la mise en œuvre des décisions prises lors du 24ème sommet de l’OTAN qui s’est tenu à Newport les 4 et 5 septembre derniers.

 

L’un des principaux volets des discussions a porté sur le renforcement des capacités de réaction rapide de l’OTAN dans le cadre d’un « plan d’action pour la réactivité » (Readiness action plan – RAP) et la création d’une force interarmées à très haute réactivité (Very high readiness joint task force –VJTF). Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la rénovation de la NATO rapid response force (NRF).

 

Dans un contexte marqué par la crise russo-ukrainienne, les autorités militaires ont fait un point de sur la situation et procédé à un échange de vue sur l’évolution de l’environnement stratégique en Europe de l’Est et notamment les mesures de réassurance déjà adoptées. Elles ont également abordé la question des enjeux sécuritaires dans le « flanc Sud » (régions africaine, proche et moyen orientale) et du rôle que l’OTAN peut jouer dans la prise en compte des menaces transnationales qui constituent un enjeu d’intérêt partagé pour les Alliés.

 

Cette réunion s'est conclue par l'élection du général tchèque Petr Pavel comme futur président du comité militaire, en relève du général danois Knud Bartels qui quittera ses fonctions en juin 2015.

Le CEMA participe à la réunion du comité militaire de l’OTAN
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:40
L’aviso Commandant Birot déployé en mer Noire

 

24 Septembre 2014 Etat-major des armées / Marine nationale

 

L’aviso Commandant Birot est déployé en mer Noire depuis le début du mois de septembre. Il effectue une mission de présence, de renseignement et de veille stratégique. Il contribue ainsi à procurer aux Armées une capacité d’anticipation et d’appréciation autonome de la situation.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 18:56
L’ALAT incontournable

 

24/09/2014 LTN Valérian Fuet et LTN Hélène Facchin - Armée de Terre

 

Dernière-née de l’armée de Terre, l’ALAT a su se rendre indispensable sur les théâtres d’opération. Retour sur ses trois derniers engagements : Libye, Mali et République centrafricaine.

 

HARMATTAN ou les raids hélico

 

Début 2011, la population libyenne tente de renverser le régime du colonel Kadhafi. Le 19 mars, sous commandement OTAN, la France s’engage dans l’opération HARMATTAN. Les raids aériens se compliquent quand les forces loyalistes adoptent des parades aux bombardements : utilisation de véhicules civils de type 4×4, dispersion dans des zones périurbaines, mise à couvert dans des hangars ou des lisières… rendant difficile l’identification des objectifs ennemis. Un groupement aéromobile (GAM) armé par 18 hélicoptères est donc déployé le 18 mai 2011. Avec pour mission principale : conduire des frappes sur des objectifs ennemis via une reconnaissance offensive menée par des « raids hélico ». L’ALAT opère de nuit, où seule la thermographie permet de « voir » quelque chose, les troupes libyennes ne disposant pas de cette technologie. Les Gazelle traitent leurs cibles sous la protection des Tigre, suivis de près par les Puma commandement et IMEX.

Le golf de Syrte est le théâtre principal des affrontements. L’objectif est double : neutraliser des moyens lourds et accentuer la pression sur les forces gouvernementales, qui continuent de menacer la population de Syrte. Le GAM concentre ses efforts sur Brega où une vingtaine de raids est conduite. Avec 10 raids sur les environs de la ville, Misrata constitue la deuxième cible du GAM, loin devant Tripoli qui n’en subit qu’un seul. La chute de la capitale dans les derniers jours d’août réduit les activités du GAM mais les hélicoptères continuent leur travail de « laminage » des ultimes défenses ennemies. Le 20 octobre 2011 marque la fin de sept mois d’intervention militaire, dont cinq d’intense activité pour l’ALAT. En 41 raids donnant lieu à 316 sorties, les hélicoptères ont tiré 425 missiles HOT, 1 618 roquettes et 13 500 obus, détruisant 600 cibles militaires, dont 400 véhicules.

 

HOMBORI au cœur de SERVAL

 

La progression des groupes djihadistes vers le sud de son territoire pousse le gouvernement malien à demander une aide militaire internationale. La France déclenche l’alerte Guépard. Le 16 janvier 2013, le 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC) projette un GAM composé de 17 aéronefs, Puma, Gazelle Viviane et Tigre, 300 militaires et 70 véhicules, dont un détachement de l’armée de l’Air.

Réparti en un sous-groupement aéromobile (SGAM) et plusieurs patrouilles, il couvre quatre zones principales : Gao, Tombouctou, Sévaré et Tessalit.

Engagements au contact, destruction d’objectifs, reconnaissance offensive, appui des troupes au sol, soutien aux évacuations sanitaires, les missions du GAM sont variées et soumises à des élongations extrêmes. Au cours des trois premiers mois de l’intervention, le GAM a tiré plus de 20 missiles HOT, 150 roquettes et plus d’un millier d’obus.

Après la relève par le 1er RHC,  un GTIA à dominante aéromobile (GTIA-A) est constitué et des bases opérationnelles avancées sont construites. Elles permettent au GAM de se rapprocher de l’objectif en disposant de l’ensemble des moyens humain et mécaniques qui composent un GTIA-A.                 

 

SANGARIS, rétablir la sécurité

 

Le 5 décembre 2013, dans une déclaration à l’issue du Conseil restreint de Défense sur la situation en République centrafricaine, le président de la République annonce que le dispositif militaire français dans ce pays est renforcé, afin « d’éviter une catastrophe humanitaire ». Le 18 février, un SGAM mixte, constitué de Puma et Gazelle et d’une dizaine de véhicules, est projeté en RCA. Leur mission, encore en cours, est d’appuyer la force SANGARIS ainsi que la mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), afin d’instaurer un climat sécuritaire. Le SGAM, en partie numérisé, est déployé sur l’ensemble du territoire : de Bangui pour les opérations de contrôle ciblées, jusqu’aux frontières de l’est, zone diamantifère, en vue d’éviter l’éclatement territorial. En complément, sécurisation des axes routiers et évacuations sanitaires sont des actions quotidiennes.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 18:45
Dans la peau d’un instructeur au détachement d’instruction opérationnelle en Ouganda

 

24/09/2014 Sources : EMA

 

Originaire du Régiment d’Infanterie de Char de Marine (RICM) de Poitiers, le caporal-chef Ken a été désigné pour partir en mission durant quatre mois au sein du 5e Régiment Interarmes d’Outre-Mer (RIAOM) à Djibouti comme adjoint d’escouade sur véhicule blindé léger (VBL).

 

Peu de temps après son arrivée dans ce pays de la corne de l’Afrique, il prépare son paquetage en direction de Kampala, en Ouganda, pour aider à former les soldats ougandais qui participent à la mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM).

 

Il se dirige donc vers le camp de Singo situé à 200 km au nord-ouest de Kampala. Ce camp est le centre d'entraînement aux opérations de maintien de la paix. Les forces françaises à Djibouti (FFDj) y interviennent dans le cadre de la formation des forces armées ougandaises (UPDF).

 

Durant six semaines, le caporal-chef Ken y a œuvré en tant qu’instructeur, et plus particulièrement pour le module « check-point » qui forme au contrôle des individus et des véhicules. Pour cela, il a eu recours à deux atouts : ses compétences de moniteur technique d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR) et la French touch. C’est ainsi que le caporal-chef désigne le comportement des militaires français : « on s’imprègne de la culture de nos hôtes, on partage des repas, on passe du temps avec eux… les soldats de l’UPDF ont apprécié cette volonté d’intégration ».

 

Cette mission a requis de belles qualités de pédagogie, de patience et de grandes capacités d’adaptation. En raison des nombreux dialectes parlés en Ouganda, l’anglais est la langue de travail pour instruire, en particulier, les primo-formateurs qui transmettront le savoir à leurs camarades.

 

Le caporal-chef Ken et ses camarades ont formé plus de 2 000 stagiaires grâce à des sessions de trois jours fondées sur un apprentissage progressif : présentation théorique, exercices pratiques en individuel puis en collectif dans les villages avoisinants le camp.

 

Arrivé à mi-mandat et de retour à Djibouti, le caporal-chef Ken reste concentré sur son rôle de chef de bord et se prépare physiquement à débuter un stage au centre d'entraînement au combat et d'aguerrissement au désert de Djibouti (CECAD) jusqu’à sa prochaine mission.

 

En conformité avec le traité de coopération de défense signé en 2011 avec la république de Djibouti, les FFDj constituent une base opérationnelle avancée en Afrique de l’Est. A ce titre, elles participent au dispositif militaire français prépositionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Parmi leurs missions, les FFDj apportent également un soutien logistique essentiel au profit des bâtiments français et étrangers engagés dans les opérations de lutte contre la piraterie, notamment l’opération Atalante. Ce soutien concerne aussi la République de Djibouti dans le cadre de sa mobilisation contre la piraterie. Les FFDj bénéficient enfin d'une capacité d’entraînement permanente, avec comme principal « outil » le centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement au désert de Djibouti (CECAD) qui accueille des unités permanentes ou en mission de courte durée des FFDj, des unités ou écoles de métropole, ainsi que les forces armées djiboutiennes et étrangères.

Dans la peau d’un instructeur au détachement d’instruction opérationnelle en OugandaDans la peau d’un instructeur au détachement d’instruction opérationnelle en Ouganda
Dans la peau d’un instructeur au détachement d’instruction opérationnelle en Ouganda
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 16:50
Orbiter 2B unmanned air systems (UAS) - photo Aeronautics Defense Systems

Orbiter 2B unmanned air systems (UAS) - photo Aeronautics Defense Systems

 

24.09.2014 By: Arie Egozi – FG

 

Tel Aviv - Aeronautics Defense Systems is in the process of supplying a second batch of Orbiter 2B unmanned air systems (UAS) to the Finnish army.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 16:50
Spanish Minex : Déploiement de la force de guerre des mines française

 

23/09/2014 Sources : Marine nationale

 

Du 11 au 22 septembre 2014, un groupe de guerre des mines français a été intégré au sein d’une Task Force multinationale sous commandement espagnol dans le cadre de l’entraînement Spanish Minex au large de Carthagène.

 

Des munitions historiques sont retrouvées chaque année au large de nos côtes. Cette menace pour la sécurité maritime mondiale est prise au sérieux par les pays de l’OTAN qui équipent leurs marines de bâtiments spécialisés dans la lutte contre les mines. Dans le but d’améliorer la coopération des unités et des états-majors de guerre des mines de l’Alliance, l’Espagne organise chaque année un entrainement dédié, Spanish Minex.

 

En suivant un scénario de crise réaliste, il met à rude épreuve les marins des différentes nations impliquées. Cette année, pour l’édition 2014, ce sont 8 bâtiments qui s’entrainent au sein d’une coalition. Au-delà des ravitaillements à la mer et des exercices de tir, l’objectif recherché cette année était de sécuriser les approches maritimes avant une évacuation de ressortissants. Côté français, 4 chasseurs de mines étaient impliqués, la Croix du Sud, le Céphée, l’Orion et l’Eridan ainsi qu’un état-major issu principalement de la force aéromaritime de réaction rapide (FRMARFOR) embarqué sur le BCR Var.

 

Malgré des conditions assez difficiles pour la détection des mines en raison de la présence importante de posidonies dans les fonds de la zone d’exercice, les spécialistes de ce domaine d’excellence français sont satisfaits de ces quelques jours d’entrainement intensif, comme le souligne le capitaine de vaisseau Olieric, commandant du dispositif français : « Spanish Minex-14 fut une excellente occasion d’entrainement pour l'état-major et les équipages des bâtiments français. Pour les chasseurs de mines, évoluer sous une menace asymétrique particulièrement incisive et dans un environnement interallié n'est pas fréquent. Les équipages s'en sont pourtant très bien sortis et ont même obtenu de beaux résultats ! ».

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 16:35
Afghan Sandhurst Graduation

 

23 sept. 2014  Nato

 

The first group of students to attend the Afghan National Army Officer Academy have just graduated. The men have spent the past year learning various skills including leadership and tactics. The academy is sometimes referred to as ‘Sandhurst in the Sand’ as it’s modelled on the Royal Military Academy Sandhurst, in the UK.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories