Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:30
Jaguar OS Royal Air Force d'Oman photo UK MoD

Jaguar OS Royal Air Force d'Oman photo UK MoD

 

12/08/2014 Avia news

 

Le Sultanat d’Oman vient de retirer du service ses derniers avions de combat de type SEPECAT Jaguar. Une cérémonie d’adieu avec un défilé aérien a ponctué le départ à la retraite du vénérable chasseur-bombardier.

Les quatre derniers SEPECAT Jaguar encore en service au sein du 8 Escadron de la Royal Air Force d'Oman ont été retirés. Ces appareils étaient en service sur la base aérienne de Thumrait.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:30
Irak: ciel menaçant pour les djihadistes, après les Américains, les GR4 Tornado britanniques

 

12 août 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Les djihadistes de l’État islamique n’aimeront ce qu’ils vont voir dans le ciel d’Irak: après les chasseurs américains F/A-18 et F-15E, les Britanniques vont à leur tour déployer des chasseurs GR4 Tornado dans le nord de l’Irak pour soutenir la mission d’assistance humanitaire en cours dans le pays.

 

Les chasseurs Tornado vont bientôt quitter la base aérienne Royal Air Force (RAF) Marham, dans le Norfolk, et s’envoler pour l’Irak, où l’équipage d’un avion de transport RAF C-130 équipage avaient dû récemment renoncer à un deuxième parachutage de secours destinés aux civils pris au piège sur le Mont Sinjar pour des raisons de sécurité. sur les préoccupations pour la sécurité des civils pris au piège sur le mont Sinjar.

 

Un porte-parole de Downing Street a déclaré que le Royaume-Uni s’est engagé à poursuivre le largage de l’aide humanitaire dans les prochains jours et était à la recherche d’une solution à long terme qui permettra de fournir en toute sécurité de l’aide aux civils.

 

«Dans le cadre de ce travail, nous avons décidé de pré-positionner un petit nombre de chasseurs Tornado dans la région afin qu’ils puissent, si nécessaire, utiliser leur excellente capacité de surveillance», nous permettant de mieux connaître le nombre et la position exact des civils sur le mont Sinjar.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:25
Colombian Navy receives new warships from South Korea

 

August 12, 2014 by David Pugliese

 

The Colombian Navy received three vessels from South Korea in late July, including a second-hand guided-missile corvette and two new offshore patrol vessels, according to Jane’s. The 1,723-ton corvette, formerly ROKS Anyang, was retired from Republic of Korea Navy service in 2011, and was re-commissioned as ARC Nariño, the article noted. The two OPVs were built to Colombian order at a South Korean shipyard, are to be followed by a third vessel which is currently being built in Colombia.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:20
SBIRS GEO-1 satellite. (Lockheed Martin)

SBIRS GEO-1 satellite. (Lockheed Martin)

 

Aug. 13, 2014 - By MARCUS WEISGERBER – Defense News

 

HUNTSVILLE, ALABAMA — The Pentagon needs to fundamentally change the way it buys satellites in an effort to lower costs as US defense spending contracts, a top Air Force general said.

The military oftentimes spends between $3 billion and $5 billion to design, develop and test new satellites, Lt. Gen. John Hyten, vice commander of Air Force Space Command, said. Those so-called non-recurring engineering costs come before DoD buys an operational satellite.

"We should not have to spend billions of dollars in non-recurring engineering … to build these kinds of satellites," Hyten said Tuesday while speaking at the annual Space and Missile Defense Symposium.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:20
SB1-Defiant Photo Tamir Eshel  Defense-Update

SB1-Defiant Photo Tamir Eshel Defense-Update

 

August 12, 2014, Washington – Sikorsky Aircraft Corp.

 

SB>1 Defiant expected to fly in 2017

 

Sikorsky Aircraft Corp., a subsidiary of United Technologies Corp. (NYSE: UTX), and Boeing (NYSE: BA) have been selected to build a helicopter for the U.S. Army’s Joint Multi-Role Technology Demonstrator Phase 1 program (JMR TD), paving the way for the next generation of vertical lift aircraft.

 

The U.S. Army Aviation Technology Directorate (AATD) selected the Sikorsky-Boeing team to continue the development of the SB>1 Defiant, a medium-lift helicopter configured to Sikorsky’s X2™ coaxial design, through flight testing. First flight for the program is expected in 2017.

 

“Defiant will use Sikorsky’s proven X2 technology to overcome aircraft design challenges, which will be critical requirements on future vertical lift aircraft,” said Mick Maurer, Sikorsky president. “The Sikorsky-Boeing team’s integrated approach has created a unique blend of expertise, innovative spirit and customer commitment that are unmatched in the industry. The complementary capabilities of each team member have delivered a design that will provide the best future vertical lift solution to the U.S. Army, and the flexibility of our design makes it suited for naval applications as well. This is a major leap forward.”

 

The Defiant aircraft will feature counter-rotating rigid main rotor blades for vertical and forward flight, a pusher propeller for high-speed acceleration and deceleration, and an advanced fly-by-wire flight control system.

 

“Our team brings leadership and new ways of thinking to aircraft development,” said Shelley Lavender, president of Boeing Military Aircraft. “As the original equipment manufacturers for both the Black Hawk and Apache helicopters, we bring tremendous technological breadth and depth to the customer. I believe our technical capabilities and experience in development and flight testing of complex rotorcraft systems were a key factor in the customer’s decision.”

 

To date, Sikorsky and Boeing collectively have delivered more than 3,000 helicopters to the Army in support of its challenging missions.

 

The JMR TD program supports the Department of Defense’s Future Vertical Lift (FVL) program to deliver the next generation of vertical lift aircraft with greater performance, reliability and affordability. The Defiant aircraft packages evolutionary technologies in a new, innovative and affordable design that flies faster, farther and with more payload.

 

The JMR TD Program offers Sikorsky and Boeing the opportunity to partner with the U.S. Government in demonstrating the maturity of advanced and enabling future vertical lift technologies. Sikorsky and Boeing formed their JMR team in January 2013, and each company has invested significantly in the program.

 

Sikorsky Aircraft Corp., based in Stratford, Connecticut, is a world leader in aircraft design, manufacture and service. United Technologies Corp., based in Hartford, Connecticut, provides high-technology products and support services to the aerospace and building systems industries.

 

A unit of The Boeing Company, Boeing Defense, Space & Security is one of the world's largest defense, space and security businesses specializing in innovative and capabilities-driven customer solutions, and the world’s largest and most versatile manufacturer of military aircraft. Headquartered in St. Louis, Boeing Defense, Space & Security is a $33 billion business with 56,000 employees worldwide. Follow us on Twitter: @BoeingDefense

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:20
AARGM Advanced Anti-Radiation Guided Missile - photo ATK

AARGM Advanced Anti-Radiation Guided Missile - photo ATK

 

Aug 11, 2014 ASDNews Source : Alliant Tech Systems, Inc (ATK)

 

ATK, a world leader in precision-guided weapons, missile products and rocket motors, has been awarded a contract valued at $96.2 million by the U.S. Navy for the third full-rate production lot of the Advanced Anti-Radiation Guided Missile (AARGM). The contract covers AARGM and Captive Air Training Missiles for the U.S. Navy and Italian Air Force.

"AARGM continues to provide significant advanced capabilities to those who protect our nation each and every day," said Bill Kasting, vice president and general manager of ATK's Defense Electronic Systems division. "We look forward to continuing to provide this critical weapons system on schedule and on budget to the U.S. Navy and our allies."

 

Read more

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 15:45
Ratnik - source Ministry of Defence of the Russian Federation

Ratnik - source Ministry of Defence of the Russian Federation

 

JOUKOVSKI, 13 août - RIA Novosti

 

La Russie présentera son système d'armes individuel Ratnik en Afrique du Sud lors du salon Africa Aerospace and Defence qui se tiendra à Pretoria du 16 au 21 septembre, a annoncé mercredi Dmitri Semizorov, directeur général de l'Institut central russe de mécanique de précision (TsNIITochMash).

 

"Je me rendrai en Afrique du sud en septembre. Nous y présenterons l'ensemble du système d'arme modulaire au public d'Afrique du Sud et d'Asie du Sud-est ", a indiqué M.Semizorov lors du salon Oboronexpo-2014 qui se déroule à Joukovski, dans la région de Moscou.

 

La première mondiale de Ratnik a eu lieu au salon mondial de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres Eurosatory 2014 à Paris en juin dernier.

 

Selon M.Semizorov, le soldat du futur russe a suscité un grand intérêt en France. "Ils ont essayé de comparer leur Félin avec nos équipements et Félin n'a pas toujours remporté. Le marché européen est plutôt saturé, mais, fait réjouissant, les utilisateurs des meilleurs systèmes d'armes plébiscitent les équipements russes", a ajouté le responsable.

 

D'après M.Semizorov, l'adoption des sanctions contre la Russie n'a pas influé sur l'intérêt des militaires étrangers pour les systèmes d'armes russes.

 

Le système d'arme modulaire du "soldat du futur" Ratnik comprend une cinquantaine d'éléments - des armes d'infanterie, des munitions, un gilet pare-balles, des moyens de communication et de navigation, d'autres dispositifs faisant largement appel aux hautes technologies.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 15:35
Manoeuvres russes sur les îles Kouriles: ferme protestation de Tokyo

 

13 août 2014 Romandie.com (AFP)

 

Tokyo - Le Japon a fermement protesté mercredi auprès de la Russie qui a organisé des manoeuvres militaires sur les îles Kouriles, au coeur d'un contentieux russo-japonais qui remonte à la dernière guerre.

 

Ces manoeuvres sont très regrettables et nous avons transmis une ferme protestation à l'ambassade de Russie à Tokyo, a indiqué un porte-parole du ministère japonais des affaires étrangères.

 

Notre pays ne peut absolument pas accepter ça, a de son côté déclaré le Premier ministre Shinzo Abe mercredi à des journalistes, cité par l'agence de presse Jiji.

 

Techniquement et malgré d'importantes relations économiques, les deux pays n'ont toujours pas signé de traité de paix depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale en raison de leur différend sur les Kouriles à l'extrême nord de l'archipel nippon et que Tokyo appelle les Territoires du Nord.

 

Moscou et Tokyo se disputent en effet toujours quatre îles de l'archipel des Kouriles du Sud, annexées par les Soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 

Les propos de M. Abe interviennent quelques jours après l'annulation par la Russie d'une rencontre avec un haut diplomate japonais à propos du conflit sur les Kouriles, en guise de rétorsion après la décision de Tokyo d'adopter de nouvelles sanctions à l'encontre de responsables russes dans la crise ukrainienne.

 

La tenue de ces pourparlers, qui devaient avoir lieu à Moscou en août entre les vice-ministres des Affaires étrangères russe et japonais, serait mal à propos après les dernières sanctions antirusses décrétées par Tokyo, avait indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

 

Tokyo avait pris des premières sanctions fin avril, notamment une interdiction de visas touchant 23 citoyens russes. Moscou avait vivement réagi en promettant de riposter à cette décision qui ne resterait pas sans réponse.

 

Principal allié des Etats-Unis dans la région et membre du G7, le Japon se trouve depuis le début de la crise ukrainienne dans un dilemme fâcheux.

 

Depuis son arrivée au pouvoir fin 2012, Shinzo Abe a pourtant tout fait pour resserrer les liens avec Moscou, l'un des principaux fournisseurs de gaz de l'archipel. En l'espace d'un an et demi, il a ainsi rencontré le président Vladimir Poutine cinq fois.

 

 

Au-delà des intérêts purement économiques, Tokyo espérait aussi, en se rapprochant de la Russie, arriver à finalement résoudre le conflit des îles Kouriles.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 15:30
second air drop of Humanitarian Aid from a C-17 Globemaster III over Northern Iraq on Aug. 9, 2014 photo USAF

second air drop of Humanitarian Aid from a C-17 Globemaster III over Northern Iraq on Aug. 9, 2014 photo USAF

 

MOSCOU, 13 août - RIA Novosti

 

La mission humanitaire américaine en Irak pourrait s'avérer être plus coûteuse et plus longue que la Maison Blanche ne l'annonce, considère Micah Zenko du Conseil des relations étrangères américain.

 

Dans un article consacré aux interventions américaines paru dans le journal Foreign Policy, l'expert compare la situation actuelle en Irak à la politique menée par Washington lors du conflit libyen de 2011.

 

Selon lui, le fait que le président Obama ait reconnu que les objectifs de l'intervention armée en Libye ont été révisés au cours du conflit peuvent laisser douter de l'authenticité des "motifs et des objectifs" déclarés de la mission courante en Irak.

 

Il précise qu'après que M.Obama a annoncé le 7 août dernier que l'"Amérique fournira une aide", une série d'experts et d'analystes politiques ont pointé "l'ambigüité des objectifs américains en Irak".

 

"Les Etats-Unis ont à nouveau eu recours à la force en Irak sous couvert de raisons humanitaires et sans présenter une stratégie globale portant sur les conditions de l'arrêt de l'opération", écrit M.Zenko.

 

Selon ce dernier, quoique le secrétaire d'Etat américain John Kerry ait déclaré que le président Obama était prêt à toute éventualité, la Maison Blanche était focalisée sur une "intervention limitée", le dirigeant US voulant éviter "la création d'une pente glissante", d'après les sources au sein de son administration.

 

"Toutefois, lorsque les Etats-Unis procèdent à une intervention militaire dans un pays, ils ne peuvent pas contrôler la déclivité de cette pente glissante. Les actions actuelles des Etats-Unis peuvent avoir deux conséquences prévisibles: la vie de quelques civils sera prochainement sauvée, quant à l'opération militaire, elle sera plus importante et durable que l'administration [américaine] ne l'annonce maintenant", estime l'expert.

 

Le 29 juin dernier, l'Etat islamique (EI) a annoncé la création d'un "Califat islamique" en Syrie et en Irak, le titre de calife étant attribué au chef de file de ce groupe djihadiste, Abdullah Ibrahim al-Samarrai, connu également sous le nom d'Abou Bakr al-Baghdadi.

 

Dans la nuit du 7 au 8 août, le président américain Barack Obama a autorisé des frappes aériennes ciblées en Irak "pour aider les forces irakiennes qui se battent pour protéger les civils".

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 13:55
La DGA livre le quatrième A400M français

 

13/08/2014 DGA

 

La Direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné le quatrième exemplaire de série de l’avion de transport militaire A400M Atlas le 13  août 2014. L’appareil, qui porte le numéro de série MSN11, a été livré le même jour à l’armée de l’air et rejoindra la base aérienne d’Orléans-Bricy.

 

Avion de transport militaire tactique doté d’une allonge stratégique et à la pointe de la technologie, l’A400M, produit par Airbus Defence and Space, est sans équivalent sur le marché mondial. Equipé de quatre turbopropulseurs, il est conçu pour transporter jusqu’à 37 tonnes de matériel et réaliser l’ensemble des missions liées au transport, notamment les liaisons inter et intra-théâtre, les poser d’assaut sur terrains sommaires, l’aérolargage de personnel et de matériel y compris à très grande hauteur, le ravitaillement en vol ou les évacuations sanitaires.

 

Il s’agit du cinquième  avion de série livré sur les 170 commandés par les sept pays partenaires du programme : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Royaume-Uni, et la Turquie. Deux ont déjà été livrés à la France en 2013, le premier avion turc a été livré en avril dernier et le troisième avion français le 25 juillet.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 13:30
Cinq morts à Gaza au cours du démantèlement d'un missile

 

13/08/2014 Le Point.fr

 

L'opération de démantèlement d'un missile israélien a tué au moins cinq personnes, dont un journaliste italien, et a fait plusieurs blessés.

 

Au moins cinq personnes ont été tuées, dont un journaliste étranger, mercredi matin à Gaza lors d'une opération de démantèlement d'un missile israélien, selon les secours à Gaza. "Plusieurs experts en explosifs ont été tués alors qu'ils démantelaient un missile israélien à Beit Lahiya", a déclaré à l'AFP Iyad al-Bouzam, porte-parole du ministère de l'Intérieur à Gaza. Les secours ont fait état d'au moins cinq morts, dont quatre Palestiniens et un journaliste étranger qui couvrait l'opération de démantèlement du missile. Cinq Palestiniens ont été blessés, dont un journaliste local.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 13:30
Combattante kurde de Ras Al-Ayn. photo Hamid Mesud

Combattante kurde de Ras Al-Ayn. photo Hamid Mesud

 

Aug 11, 2014 ASDNews (AFP)

 

The United States has begun urgently shipping arms and ammunition to the Iraqi Kurdish forces battling an advance by extremist Islamic State militants, a State Department spokeswoman said Monday.

"We're working with the government of Iraq to increasingly and very quickly get urgently needed arms to the Kurds," Marie Harf told CNN.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:56
Soldat du futur: Moscou comptait acheter des éléments en France

 

JOUKOVSKI (région de Moscou), 13 août - RIA Novosti

 

Moscou souhaitait acheter des éléments pour son système d'armes individuel Ratnik en France, mais l'UE a adopté ses sanctions, a annoncé mercredi à Joukovski Igor Sevastianov, directeur général adjoint de l'Agence russe d'import-export d'armements (Rosoboronexport).

 

Système FELIN - photo Sagem

Système FELIN - photo Sagem

 

"Nous avions l'intention d'acheter certains éléments français pour notre système d'arme modulaire Ratnik avant l'adoption des sanctions", a indiqué M.Sevastianov.

 

Dans le même temps, il a reconnu que les éléments produits en Russie étaient plus performants que ceux fabriqués à l'étranger.

 

Le système d'arme modulaire du "soldat du futur" Ratnik comprend une cinquantaine d'éléments - des armes d'infanterie, des munitions, un gilet pare-balles, des moyens de communication et de navigation, d'autres dispositifs faisant largement appel aux hautes technologies.

 

Alexandre Romaniouta, responsable du Commandement central de l'Armée de terre russe, a annoncé début août que Ratnik serait livré à l'armée à partir d'octobre.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:55
Déchargement Assistance humanitaire française à Irbil 10 Aug 2014

Déchargement Assistance humanitaire française à Irbil 10 Aug 2014

 

13 août 2014 Romandie.com (AFP)

 

Paris - La France acheminera dans les heures qui viennent des armes en Irak pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l'Etat islamique, les jihadistes qui progressent vers Bagdad, a annoncé l'Elysée mercredi dans un communiqué.

 

Afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan, le chef de l'Etat (François Hollande) a décidé, en accord avec Bagdad, de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent, a déclaré la présidence française dans ce communiqué.

 

Rappelant l'entretien de jeudi entre François Hollande et le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani, l'Elysée précise que la France a déjà pris les dispositions nécessaires depuis plusieurs jours pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l'Etat islamique (EI).

 

La situation catastrophique à laquelle doit faire face la population dans la région du Kurdistan irakien nécessite la poursuite et l'amplification de la mobilisation de la communauté internationale, fait-elle valoir.

 

La France, poursuit l'Elysée, entend ainsi jouer un rôle actif en fournissant, en lien avec ses partenaires et en liaison avec les nouvelles autorités irakiennes, toute l'assistance nécessaire.

 

La présidence rappelle que de premières livraisons humanitaires ont eu lieu ces derniers jours et qu'elles vont se poursuivre, le président Hollande ayant demandé au ministre des Affaires étrangères et du développement international (Laurent Fabius) de suivre personnellement cette question.

 

Dix-huit tonnes d'aide humanitaire ont été livrées par la France dimanche à Erbil et un deuxième vol humanitaire français doit arriver à Erbil ce mercredi, selon le ministère français des Affaires étrangères.

 

Ce chargement est de vingt tonnes: il comprend des médicaments, des tentes et du matériel de traitement et de distribution de l'eau pour une cinquantaine de milliers de personnes, selon le ministère.

 

La France, ajoute de son côté la présidence, réitère son soutien au Premier ministre (irakien) désigné, M. Haïdar al-Abadi, ainsi qu'aux responsables politiques irakiens dont le président de la République et le président du Parlement.

 

Il est essentiel que soit rapidement mis en place un gouvernement d'union, représentatif de toutes les communautés irakiennes pour lutter efficacement contre l'Etat Islamique, insiste encore Paris.

 

Avant Paris, la Grande-Bretagne avait déjà annoncé mardi soir qu'elle allait acheminer aux forces kurdes du matériel militaire d'autres Etats contributeurs afin de les aider à faire face à l'offensive jihadiste.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:50
A day in the life of Taranis

 

13 août 2014 BAE Systems

 

A day in the life film of stealthy unmanned combat vehicle demonstrator Taranis, the most advanced aircraft ever built in the UK.

Video produced ahead of Farnborough International Airshow 2014.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:30
Combattante kurde de Ras Al-Ayn. photo Hamid Mesud

Combattante kurde de Ras Al-Ayn. photo Hamid Mesud

 

13 Août 2014 Elysée.fr

 

La situation catastrophique à laquelle doit faire face la population dans la région du Kurdistan irakien nécessite la poursuite et l’amplification de la mobilisation de la communauté internationale. La France entend jouer un rôle actif en fournissant, en lien avec ses partenaires et en liaison avec les nouvelles autorités irakiennes, toute l’assistance nécessaire.

 

De premières livraisons humanitaires ont eu lieu ces derniers jours. Elles vont se poursuivre. Le Président de la République demandé au ministre des Affaires étrangères et du développement international de suivre personnellement cette question.

 

Conformément aux termes de l’entretien du 7 août entre le Président de la République et le président Barzani, la France a déjà pris les dispositions nécessaires depuis plusieurs jours pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l’Etat islamique. Afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan, Le chef de l’Etat a décidé, en accord avec Bagdad, de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent.

 

La France réitère son soutien au Premier ministre désigné, M. Haïdar AL-ABADI, ainsi qu’aux responsables politiques irakiens dont le Président de la République et le Président du Parlement. Il est essentiel que soit rapidement mis en place un gouvernement d’union, représentatif de toutes les communautés irakiennes pour lutter efficacement contre l’Etat Islamique.

 

La mobilisation doit se poursuivre en faveur du Kurdistan et au profit de l’Irak toute entier. La coordination de l’aide internationale est essentielle.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 12:30
A Tornado GR4 equipped with the Litening III pod taking off from RAF Marham

A Tornado GR4 equipped with the Litening III pod taking off from RAF Marham

 

12 August 2014 Department for International Development, Ministry of Defence and The Rt Hon Michael Fallon MP

 

The Royal Air Force has sent Tornado aircraft from RAF Marham to support humanitarian operations in Iraq if required

A small number of aircraft, fitted with state-of-the-art Litening III reconnaissance pods, left Norfolk this afternoon. They will be positioned in Cyprus, available to fly over the crisis area at short notice to provide vital intelligence to assist the delivery of the UK aid.

So far, three consignments of aid, provided by the Department for International Development, have been delivered to the area by the RAF using Hercules aircraft.

The humanitarian aid drops by RAF C130 aircraft, which took place early this morning, included nearly 9,000 5-litre water bottles and 816 solar lanterns.

Defence Secretary Michael Fallon said:

Thousands of innocent people suffering in northern Iraq urgently need our help. Tornado aircraft will be able to play a specialist surveillance role to give us a more complete picture of the situation in the crisis area. I also want to express my gratitude to the aircrews and supporting personnel who have delivered three significant aid drops already and will continue to do so.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 11:55
Première transatlantique-nord pour l’A400M

 

13/08/2014 Armée de l'air

 

C’est une expérimentation de plus à mettre à l’actif de l’A400M «Atlas», le nouvel avion de transport tactique de l’armée de l’air!

 

Samedi 9 août 2014, l’A400M «MSN 08» a rejoint Washington (États-Unis) en près de 7h30 de vol, une prouesse réalisée notamment grâce aux performances remarquables de ses quatre turbopropulseurs TP400.

 

Évoluant à la vitesse de Mach 0.68 et au niveau de vol 350 (10 km d’altitude), l’Atlas a pour la première fois emprunté les fameuses North Atlantic Tracks (NAT), voies aériennes utilisées par la plupart des avions de ligne assurant des vols transatlantiques vers les côtes nord-américaines.

 

Au cours de cette mission réalisée  au profit de l'European Air Transport Command (EATC - commandement du transport aérien européen), l’équipage français a quitté la base aérienne 123 d’Orléans pour Cologne (Allemagne), où il a chargé du fret à destination de Washington, via une courte escale à Shannon (Irlande). L’Atlas s’est ensuite rendu au Canada, sur les aéroports de Calgary et de Québec, avant de rejoindre Bruxelles (Belgique) d’une seule traite, pour finalement regagner sa base de stationnement à Orléans.

 

La première traversée de l’Atlantique par l’A400M remonte au mois de mars dernier. L’avion de transport s’était alors rendu en Guyane et en Martinique.

 

Arrivé dans les forces à l’été 2013, l’A400M Atlas est un avion de transport militaire tactique disposant d'une capacité d'allonge stratégique. Unité du centre d’expériences aériennes militaires (CEAM) stationnée sur la base aérienne 123 d’Orléans, la Multinational Entry Into Service Team (MEST) est responsable de l’expérimentation de l’appareil et de la formation des embryons des premières unités A400M, dont notamment l’escadron de transport 1/61 «Touraine».

Première transatlantique-nord pour l’A400M
Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 11:30
L'UE renforce son aide humanitaire vers l'Irak et cherche à se coordonner

 

12 août 2014 Romandie.com (AFP)

 

Bruxelles - La Commission européenne a débloqué cinq millions d'euros supplémentaires d'aide aux populations déplacées en Irak et a réfléchi mardi aux moyens de mieux coordonner l'aide humanitaire, mais l'hypothèse d'une livraison d'armes aux Kurdes opposés aux jihadistes n'a pas été retenue.

 

Une réunion des ambassadeurs de l'UE a été organisée pour coordonner les actions en Irak, mais également en Ukraine et dans la bande de Gaza. Elle a permis un échange de vues entre États membres de l'UE sur ces crises.

 

Les ambassadeurs se sont mis d'accord pour renforcer de toute urgence la coordination humanitaire et accéder aux populations déplacées, a indiqué dans un communiqué le service diplomatique de l'UE, mené par Catherine Ashton.

 

La Commission va jouer le rôle de coordinateur et un mécanisme de protection civile a été activé. Il soutient et facilite la mobilisation des services de secours pour répondre aux besoins immédiats des pays frappés par une catastrophe ou qui risquent d'en subir une.

 

Les États membres de l'UE ont en outre salué les efforts des États-Unis et ses partenaires pour contrer l'avancée de l'État islamique et faciliter l'accès à l'aide humanitaire en Irak, même s'ils n'envisagent pas pour l'instant d'imiter Washington en transférant des armes aux combattants kurdes qui tentent de repousser les jihadistes dans le nord du pays.

 

La question de la livraison d'armes est la plus complexe et la plus sensible, souligne un expert. Personne ne peut empêcher un État de livrer des armes, mais la question est de savoir s'il est opportun pour l'UE de répondre favorablement à cette demande?, souligne-t-il.

 

La France est pour, la Suède y est farouchement opposée. Face à ces divergences, les ambassadeurs se sont contentés de prendre note des demandes de soutien militaire des autorités kurdes auprès de certains États membres, indique le communiqué, qui met l'accent sur l'importance de se coordonner avec les partenaires internationaux sur ce point.

 

La France et l'Italie plaidaient pour une réunion d'urgence des ministres des Affaires étrangères des 28 pour parler de la livraison éventuelle d'armements aux Kurdes irakiens opposés aux jihadistes.

 

Je sais bien que dans les pays occidentaux c'est la période des vacances mais enfin quand il y a des gens qui meurent, j'allais dire qui crèvent, il faut revenir de vacances, s'est exclamé mardi matin le ministre français, Laurent Fabius.

 

Cette question est de la responsabilité des États membres, c'est à eux de décider, a indiqué la commissaire en charge de l'Aide humanitaire, Kristalina Georgieva, tout en annonçant une aide de 5 millions d'euros en faveur des personnes déplacées en Irak.

 

L'aide de la Commission pour l'Irak s'élève désormais à un total de 17 millions d'euros en 2014.

 

Ce que nous voulons, c'est prêter main forte à des centaines de milliers d'Irakiens y compris les groupes minoritaires déplacés dans les montagnes de Sinjar, a déclaré la commissaire européenne.

 

L'avancée des jihadistes en Irak a jeté des centaines de milliers de personnes sur les routes, notamment des chrétiens chassés de Mossoul et de Qaraqosh, mais aussi des dizaines de milliers de membres de la minorité kurdophone et non musulmane des Yazidis.

 

De 20.000 à 30.000 membres de cette communauté restent piégées par l'insécurité dans les montagnes de Sinjar, sans nourriture, sans eau et sans abri, selon le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés.

 

Nous voulons aider les populations déplacées, a insisté la commissaire, qui brigue le poste de chef de la diplomatie européenne. Elle a précisé que le principal problème était l'accès aux populations concernés et non le financement de l'aide.

 

N'oublions pas que le Kurdistan abrite des réfugiés syriens, une aide sera aussi nécessaire pour cette population, a-t-elle ajouté.

 

La Hongrie a, elle, demandé que le sort des chrétiens d'Irak soit évoqué lors du prochain sommet européen fin août, selon un courrier du Premier ministre Viktor Orban envoyé mardi au président du Conseil, Herman Van Rompuy.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 11:30
Washington a envoyé 130 conseillers militaires supplémentaires en Irak

 

 

13 août 2014 Romandie.com (AFP)

 

San Diego (Etats-Unis) - Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a annoncé mardi l'envoi de 130 conseillers militaires supplémentaires en Irak, à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien (nord), pour évaluer plus en profondeur les besoins des Yazidis chassés par les militants sunnites de l'Etat islamique.

 

Le président (Obama) m'a autorisé à envoyer environ 130 nouveaux membres d'une équipe d'évaluation au nord de l'Irak, à Erbil, pour évaluer plus en profondeur ce que nous pouvons faire pour continuer à aider les Irakiens, a déclaré M. Hagel lors d'une allocution à Camp Pendleton, en Californie.

 

Ces conseillers sont arrivés dans la journée de mardi, a ajouté le chef du Pentagone, soulignant qu'ils n'avaient pas vocation à combattre, un peu plus de deux ans et demi après le départ des dernières troupes américaines d'Irak.

 

Le président l'a dit très clairement, nous n'allons pas retourner en Irak pour y effectuer le même type de missions de combat que nous menions par le passé, a déclaré M. Hagel face à un parterre de Marines.

 

Ces conseillers viennent en renfort des quelque 300 conseillers dont Barack Obama avait annoncé le déploiement en juin, pour épauler le gouvernement irakien dans sa lutte contre l'Etat islamique.

 

Selon un responsable du Pentagone, qui a requis l'anonymat, ils auront pour tâche de mettre en oeuvre des projets d'assistance humanitaire autres que les largages actuels de vivres aux Yazidis, une minorité kurdophone, chassés de chez eux par les insurgés et réfugiés dans les zones montagneuses autour de Sinjar.

 

Depuis que le président Obama a autorisé ces parachutages, près de 76.000 litres d'eau et 85.000 repas ont été largués, d'après le Pentagone.

 

Par ailleurs, les forces aériennes américaines ont effectué depuis vendredi 17 missions aériennes destinées à freiner l'avancée de l'Etat islamique.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 07:40
Russia to modernize MiG-31s

 

August 12, 2014 David Pugliese

 

MiG-31 interceptors will be modernized and remain in Russia’s Air Force for another 15 years, says Russia’s Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin. In a report in ITAR-TASS, Rogozin said the aircraft “cannot be compared to any other aircraft.”

 

More from the article:

 

The Mikoyan MiG-31 (NATO reporting name: Foxhound) is a long-range all-weather supersonic interceptor aircraft.

Production of MiG-31 began in 1979. Since then, the aircraft has been improved, modified and adjusted to new combat tasks.

As of early 1992, the CIS air defence units had over 200 aircrafts of the class. China bought 24 aircrafts.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 07:30
UAV Class - Israël Air Force

 

12.08.2014 .iaf.org.il

 

An operational training course, new UAV trailers and training representatives from foreign armies: the IAF UAV School is becoming a world leader in UAV operator training

 

In June, dozens of UAV operators officially joined the UAV Division as they received their UAV Operator pins during their graduation. The UAV operators from the "Hermes 450" Division will be the first ones to continue their operational training course at the UAV School and not in the squadrons.

"The UAV School is an institution that is capable of training at a highly professional level", says Lieutenant Colonel Daniel, commander of the school. "In our opinion, training is a real profession and we are looking to host the division's advanced training and not just the basic training".

 

The squadrons of the division need an increasing amount of intensive operational activity and moving the operational training course to the UAV School will allow them to devote much more time and resources to these missions.

 

The new operators have not had much time for routine work: all of them took a significant part in Operation "Protective Edge" in the skies above the Gaza strip.

 

"Source of great pride"

 

As part of the change, the UAV operator's course was shortened to six months and the school will acquire two new UAV trailers in the coming months that will allow more independence; until now, the school has used the UAV trailers of the UAV squadrons at Palmachim airbase.

 

Furthermore, over the past year, the school has begun training representatives from foreign armies and at the moment, a number of new courses are being planned for the future. "Training foreigners is a developing field at the school and will expand in the coming years", adds Lieutenant Colonel Daniel. "It is a source of great pride for us that there is someone crossing the ocean to learn from the IAF, which is a world leader in the field of UAVs and UAV operator training".

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 07:25
Hermes 900 - Elbit Systems

Hermes 900 - Elbit Systems

 

12.08.2014 IsraelValley Desk (i24News)

 

‘Le président israélien Reuven Rivlin, qui a pris ses fonctions le 24 juillet dernier, s’est entretenu lundi avec la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, selon un communiqué présidentiel mardi, au cours duquel il a souligné les excellentes relations entre les deux pays et s’excuse des propos désobligeants tenus récemment contre le Brésil. En effet, un fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères avait insulté de “diplomate nain” la présidente brésilienne, suite aux condamnations anti-israéliennes en pleine opération Bordure protectrice.

 

L’homologue de Rivlin a accueilli les excuses du président en fonction, soutenant par ailleurs les “excellentes relations bilatérales entre Israël et le Brésil depuis 1948”, selon le communiqué. La présidente du Brésil a également condamné les tirs de roquettes sur Israël et a souligné la nécessité évidente d’Israël de protéger ses citoyens. Dilma Rousseff avait qualifié de “massacre” l’offensive de l’Etat hébreu, récusant toutefois le terme de “génocide” employé par exemple par un député du parti socialiste au pouvoir au Venezuela, dont le président Nicolas Maduro a fustigé “une guerre d’extermination menée depuis presque un siècle à l’encontre du peuple palestinien”.

 

Signe de crispation entre le Brésil et Israël, la décision de Mme Rousseff la semaine dernière de rappeler pour consultations son ambassadeur à Tel Aviv lui avait valu le sobriquet de “nain diplomatique” attribué par un porte-parole de la diplomatie israélienne".

 

ISRAELVALLEY PLUS - Avner Myers

 

Favorables à des transferts de technologie, IAI et Elbit sont les principaux fournisseurs du Brésil en matière d’avions sans pilote.

 

Arrêté par les forces de police brésilienne, le « roi du médicament » connu aussi sous le nom de «Little P" a été suivi pendant plus d’un mois à l’aide d’un drone Heron, équipé d’une caméra thermique de détection. Fourni par Israel Aerospace Industries, le drone a permis à la police de surveiller jour et nuit le suspect.

 

«Little P" est devenu une cible stratégique pour la police lorsqu’il a étendu son contrôle sur Mare, l’une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro. Selon un rapport du Secrétariat d’État à la Sécurité de Rio, dans les jours qui ont précédé son arrestation et le siège qui a suivi, 16 personnes ont été tuées dans le secteur.

 

Adriano Barbosa, chef de la division du renseignement de la police fédérale, a confirmé que l’utilisation de drones a peut-être empêché des pertes de vies supplémentaires. «Au lieu d’avoir à envoyer la police dans la favela, vous pouvez utiliser des drones, ce qui réduit les risques de façon significative ».

 

L’arrestation de Little P n’est cependant qu’un exemple des nombreuses coopérations israélo-brésiliennes en matière de technologie de défense. Le pays qui compte plus de 16000 km de frontières connaît l’une des plus forte croissance au monde en matière de budget de défense.

 

Le Brésil jouant la carte du « tout drone » que ce soit au niveau de la surveillance des frontières, de l’inspection des cultures ou du suivi de la foule lors des matchs de Coupe du Monde, IAI, Elbit Systems et d’autres entreprises israéliennes remportent régulièrement des contrats de marché public auprès du gouvernement.

 

Une des raisons de ce succès est l’acceptation par les entreprises israéliennes de partager leur technologie en matière d’avion sans pilote. "Le Brésil veut construire sa propre industrie de défense, et privilégie dans cette optique les associations», a déclaré Michael Blades, un analyste du cabinet de conseil Frost & Sullivan.

 

AEL Sistemas, filiale locale de Elbit, a formé en 2011 une Joint Venture avec le fabricant de jet brésilien Embraer SA. L’entente a pour objet exclusif la production de drones.

 

De son côté, IAI est en train de négocier une deuxième participation dans une société brésilienne afin de renforcer ses chances de remporter un plus grand nombre de marchés publics auprès du gouvernement », a déclaré Henrique Gomes, chef de la direction de l’unité brésilienne d’IAI.

 

Israël est considéré comme le plus grand exportateur mondial de drones, avec un chiffre d’affaires de $ 4,62 milliards entre 2005 et 2012 – représentant près de 10% de ses exportations en matière de défense, selon un rapport de mars 2013 publié par Frost & Sullivan.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 07:20
Airborne Laser Mine Detection System on Maiden Deployment

 

12 août 2014 US Navy


The Navy's Airborne Laser Mine Detection System, or ALMDS, is making its maiden deployment in the 5th fleet area of responsibility

 

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 20:58
EDSTAR: quand l’AED harmonise les normes défense

 

12 août, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

L’Europe de la défense est notoirement à la traine, pourtant une intéressante initiative a été lancée il y a peu, sous l’impulsion de l’Agence Européenne de Défense (AED) et mérite que l’on en parle. Il s’agit du projet EDSTAR (European Defence Standards Reference System), visant à harmoniser les normes de défense entre les militaires et industriels européens.

 

De quoi s’agit-il ? Tout le monde se souvient des difficultés rencontrées par l’A400M pendant la phase d’industrialisation. Disposer de normes communes entre tous les pays européens participants au programme aurait très certainement réduit de manière importante ces tracas et délais. Les enjeux sont, on le comprends, importants. Et même s’il ne s’agit pas d’un programme emblématique, le projet est porteur et doit, même si c’est par  « le bas », participer à la construction d’une Europe de la défense en souffrance.

 

Ainsi EDSTAR apparaît être une étape absolument essentielle pour tout programme industriel commun ou même une opération militaire menée par des pays européens.

 

Avoir les mêmes normes, c’est parler le même langage.

 

L’harmonisation dans les procédures industrielles de développement et de production, quand les sites sont éparpillés en Europe, est essentielle. Mais pas seulement ! Si l’Europe veut se doter d’une armée commune, les soldats et leurs matériels doivent pouvoir se parler, être compatibles, interopérables, afin de pouvoir mener des actions conjointes, mais aussi être en mesure de soutenir une force multinationale déployée. On le comprend aisément, il ne peut y avoir d’armée européenne sans des standards communs.

 

Bien sûr, l’OTAN est déjà une source importante d’harmonisation des normes entre les pays membres, avec de nombreux « stanag ». Reste que ces stanag sont trop souvent vagues, généraux, nécessitant de nombreux documents d’applications techniques. Résultat, chaque pays a recours à la fois à ses propres normes nationales, en plus de celles internationales (AFNOR, CND, CEN, OTAN…). Bref, un vrai casse-tête pour tous les acteurs défense.

 

EDSTAR, déjà opérationnel

 

En 2011, sous l’impulsion de la Commission européenne, l’AED lance le projet EDSTAR. Très vite, la vingtaine de groupes d’experts européens se mettent à l’œuvre, les représentant industriels ou militaires experts présentent les meilleurs normes dans leurs domaines, confrontent, clarifient, identifient et font des choix afin d’élaborer une base de données, qui servira de référence à tous les pays européens. Sur plus de 10 000 normes défense identifiées de tous types, seules 1900 sont retenues. Mais l’initiative EDSTAR ne s’arrête pas là, outre le toilettage et l’identification des normes les plus pertinentes par secteurs, les experts identifient également les domaines lacunaires et expriment des besoins qui aboutiront à l’élaboration de nouvelles normes.

 

EDSTAR est ainsi une structure favorisant l’harmonisation européenne, les bonnes pratiques, et promouvant des guides normatifs. En bref, une interface coordinatrice entre la sélection des normes importantes comme « bonnes pratiques » et l’expression des besoins.

 

Opérationnelle depuis le début d’année, cette initiative EDSTAR a déjà fait l’objet de nombreux travaux, pas moins d’une dizaine sont en cours (traitement des obsolescences, NRBC, dépollution des eaux usées en opérations…). Un groupe européen de coordination vient d’être créé sous l’impulsion de l’AED: le Defence Standardisation Coordination Group (DSCG); il  va récupérer les besoins ainsi exprimés pour les affecter aux bonnes structures de normalisation (l’AED ne produisant pas de normes). Sachant que de plus en plus, les normes civiles sont préférées car sources d’économies pour les pays.

 

Aujourd’hui EDSTAR offre déjà une base de normes en anglais et en libre accès, accessible par n’importe qui depuis le site de l’Agence européenne de défense référencées par secteurs et mots clefs (cliquez ici). Seuls les documents complets et détaillés sont en accès réservés aux Ministères des défenses européennes. Autre avantage, ces références sont accompagnées des rapports des travaux des comités d’experts, fournissant de précieux conseils d’utilisation des normes et standards référencées.

 

Un sujet peu évident mais essentiel, une avancée utile et concrète vers la construction d’une défense européenne.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories