Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 12:55
Antoine de Saint-Exupéry (page FB)

Antoine de Saint-Exupéry (page FB)


29.06.2015 source SHD
 

29 juin 1639 : prise de Hesdin (actuel Pas-de-Calais). Durant la guerre de Trente ans, le marquis de la Meilleraye, prend la ville de Hesdin aux Impériaux. Le jour même, Louis XIII, sur les remparts de la ville, le fait Maréchal de France. Quelques années plus tard (1663), Louis XIV en fait un Duc.

 

29 juin 1900 : naissance de Saint-Exupéry (Lyon).

 

29 juin 1966 : bombardement des villes de Haiphong et Hanoï par les Américains. Devant l’échec des bombardements aériens du Nord-Vietnam, jusque-là limités aux zones rurales et aux installations militaires localisées, le président américain Lyndon Johnson déclenche les premiers raids aériens sur les villes de Haiphong et Hanoï (dépôts de carburant) ; constituant une nouvelle «escalade» dans la guerre non déclarée qui oppose les États-Unis et leur allié sud-vietnamien au Nord-Vietnam.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 11:55
photo Hubert de M.

photo Hubert de M.

 

source ot-saumur.fr

 

SAUMUR - Accompagné d'un guide-conférencier de la ville, découvrez Saumur, cité équestre et militaire, chaque mercredi du 8 juillet au 26 août 2015 à 15h.

 

La prestigieuse Ecole de Cavalerie de Saumur a été créée il y a 250 ans par le Duc de Choiseul, ministre de la guerre de Louis XV.

La visite permet de découvrir les bâtiments historiques (casernes du 18e siècle, manèges et écuries du 19e siècle), et d’appréhender l’usage de ces lieux aujourd’hui et la place qu’occupe l’armée à Saumur.

 

Informations pratiques

 

Mercredi 8 juillet 2015 à 15h.
Rendez-vous devant le monument aux Morts de l’École de Cavalerie, place du Chardonnet à Saumur.

Tarifs
Plein : 5 €
Réduit (enfant de 7 à 16 ans, étudiants, demandeurs d’emploi) : 2 €
Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans.

Durée
1h30

Les Écoles militaires de Saumur étant toujours en activité, il est nécessaire de se munir d’une pièce d’identité.

Autres dates
Tous les mercredis à 15h du 8 juillet au 26 août 2015.

Renseignements et réservations
OFFICE DE TOURISME DU SAUMUROIS
CS 54032 - 8 bis quai Carnot
49415 SAUMUR CEDEX
Tél.02 41 40 20 60 - Fax.02 41 40 20 69
courriel

SERVICE VILLE D'ART ET D'HISTOIRE
Direction de la Culture et du Patrimoine Historique
49400 SAUMUR
Tél. 02 41 83 30 31
courriel

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 07:45
photo Cameroon Defence Ministry

photo Cameroon Defence Ministry

 

26/06/2015 Par Journalducameroun.com

 

Le chef des armées a signé deux décrets portant activation de la Brigade d’intervention rapide et création de centres d’entraînement et d’aguerrissement, a rapporté jeudi un communiqué du Mindef

 

Le président de la République du Cameroun a signé deux décrets, rapporte un communiqué publié jeudi, 25 juin 2015, par le Ministre de la Défense (Mindef).

Le premier, 2015/270 du 15 juin 2015 porte sur l’activation et l’organisation interne de la Brigade d’intervention rapide. Le second, 2015/271 du 15 juin 2015 a pour objet la création et l’organisation des centres d’entraînement et d’aguerrissement de l’armée de terre.

 

Activation de la Brigade d’intervention rapide

Créée dans le cadre de la réforme des forces de défense de2001, il s’agit d’une grande unité tactique de l’armée de terre, composée de trois structures d’élite des forces de défense camerounaises, indique le communiqué du Mindef. Notamment, le Bataillon des troupes aéroportées (BTAP) de Koutaba, le Bataillon blindé de reconnaissance (BRR) basé à Douala et le Bataillon spécial amphibie (BSA) à Tiko. Placée sous l’autorité du chef d’état-major des armées, cette Brigade a son poste de commandement à Bafoussam dans l’Ouest du pays.

 

Création et organisation des centres d’entraînement et d’aguerrissement de l’armée de terre

Trois centres d’entraînement et d’aguerrissement viennent d’être créés. Celui en zone forestière (CEAF) avec un poste de commandement à Motcheboum dans la région de l’Est, en remplacement de la 123ème compagnie d’infanterie motorisée déplacée à Garoua-Boulaï; celui de la zone sahélienne (CEAS) qui a un poste de commandement à Mindif à l’Extrême-Nord du pays; et un dernier en zone montagneuse (CEAM) qui a un poste de commandement à Babadjou dans la région de l’Ouest.

 

Tous les trois, ils ont pour mission: le recyclage des unités de l’armée de terre; l’aguerrissement des hommes et des unités; et la préparation opérationnelle des unités projetables.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 05:56
photo GMP - Armée de Terre

photo GMP - Armée de Terre

 

26.06.2015 Propos recueillis par Guillaume Perrault  - FIGARO Vox Politique

 

FIGAROVOX / ENTRETIEN - Le député européen Arnaud Danjean* (Les Républicains) explique les difficultés concrètes des services de police dans leur lutte contre le terrorisme islamiste.

 

LE FIGARO: Diriez-vous, comme d'autres responsables politiques, que la France est en guerre?

 

Arnaud DANJEAN : La France est en guerre quand son armée intervient pour tuer des ennemis. C'est le cas au Sahel et en Irak. En revanche, je n'emploie le mot de «guerre» pour désigner la lutte contre le terrorisme dans notre pays. Le terrorisme est un acte criminel et politisé qui a pour but de créer la peur, l'effroi et de susciter une vague d'émotion. Répondre en retour par une rhétorique excessivement martiale, c'est déjà entrer dans le jeu du terrorisme et lui offrir une satisfaction symbolique. Gardons la tête froide. Nommer correctement le phénomène que nous devons affronter, ce n'est pas être moins intransigeant et moins implacable contre lui. Par ailleurs, il est paradoxal d'entendre des responsables politiques déclarer «nous sommes en guerre» et paraître étonnés à chaque nouvelle attentat. Qu'un nouvel attentat frappe la France n'est malheureusement pas une surprise.

 

Suite de l’entretien

 

* Arnaud Danjean, député européen (Les Républicains) et conseiller régional de Bourgogne, est un spécialiste reconnu des questions de sécurité et de défense. Il [est membre de] la sous-commission «Sécurité et Défense» du Parlement Européen.

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 05:50
Servir à l’OTAN

Naples, le 21 mai 2015. Emblème du Joint force command de Naples (JFC, Commandement des forces interarmées), drapeaux des pays membres et de l'OTAN. Crédit : Armée Terre/J. Bardenet

 

28/06/2015 Armée de Terre 2015

 

En 2009, la France a réintégré la structure militaire de commandement de l’Organisation du Traité d’Atlantique Nord pour renforcer son influence au sein de l’OTAN. Désormais, on distingue deux types de postes dans les états-majors otaniens : les insérés et les non insérés. Découvrez le témoignage de trois militaires français du commandement des forces interarmées de Naples (JFC).

 

Intégrés dans des bureaux internationaux, les militaires français insérés apportent leur expertise dans tous les services des états-majors de l’OTAN. L’adjudant Sonia est en poste au service infrastructure du JFC tandis que le commandant Alfredo est intégré au centre de commandement interarmées des opérations (JOC).

 

Les militaires français non-insérés, quant à eux, sont des éléments de soutien national (ESN). Ils assurent l’administration des services financiers, des systèmes d’information et de communication, des chancelleries et des ressources humaines incluant le volet condition du personnel.

 

Portrait de l'adjudant, du Joint force command de Naples (JFC, Commandement des forces interarmées). Crédit : Armée Terre/J. Bardenet

Portrait de l'adjudant, du Joint force command de Naples (JFC, Commandement des forces interarmées). Crédit : Armée Terre/J. Bardenet

L’adjudant-chef Jean-Paul, chef de la cellule budget à l’ESN explique : « Mon travail est de soutenir nos soldats français insérés dans l’état-major otanien. Chacune des spécialités sont représentées à l’ESN, mais nous avons aussi d’autres casquettes. Je suis par exemple responsable de l’habillement ». En lien avec le Groupement de soutien au personnel isolé (GSPI), il fournit les paquetages complémentaires aux militaires français projetés en opération. « Je m’occupe également des dossiers de changement de résidence ou de l’état des vivres pour les marins insérés », détaille-t-il.

 

« Nous avons à charge le soutien administratif global, comme le ferait une GSBDD en France, mais à plus petite échelle. À l’ESN, nous travaillons entre français, au sein d’un état-major international. » Il ajoute : « Je suis de l’arme des troupes de marine. Je connais l’Afrique et l’outre-mer et pour moi cette mutation est atypique. Nous travaillons avec d’autres nations et nos échanges sont très enrichissants. En tant que spécialiste, le suivi du budget n’est pas complexe, mais nous sommes en contact avec des fournisseurs locaux. Cette expérience m’a permis de revaloriser mon anglais et d’apprendre l’italien. Les TDM ont l’habitude de partir en séjour, mais en Europe, c’est encore différent. Cette expérience m’apporte une autre vision des choses. Je la renouvellerai avec plaisir, mais du côté inséré cette fois. »

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 05:20
L'Hermione sera à New York du 1er Juillet au 5 juillet matin

photo Marquis Sword

 

source presse.rivacom.fr

 

Du 1er au 4 juillet matin : la frégate sera au Pier 15, Sout Street Seaport Museum

 

  • 1er juillet : 

HERMIONE Arrivée du bateau 

Media Check-in: 7:15AM, Pier 15
Hermione Arrival: between 8:00-8:30AM
Arrival Ceremony: 10:00AM : 

Accueil par le bagad de Lann Bihoué.
Discours de bienvenue de Craig Stepelton, Ambassadeur, de Bertrand Lortholary, Consul Général de France à New-York et Penny Abeywardena, NYC commissioner for international affairs, de Miles Young, président de Friends of Hermione in America.

Débarquement de la seconde barrique d'eaux de vie (Coupe 250) embarquée en France pour le Voyage de l'Hermione. Cette barrique sera vendue au profit d'une oeuvre caritative le 7 juillet à l'occasion du Diner de Gala organisé pour célébrere les 250 ans de la Maison Hennessy

10h50 : Visite presse à bord

Contact cérémonie / presse : Lauren O’Leary  Cell : +1(646) 643 2500 -lauren.o'leary@ogilvy.com

 

VILLAGE A QUAI 

Ouverture publique du Village HERITAGE
de 9:00 à 19:00 locale (le bateau n'est pas ouvert)

 

  • Le 2 juillet  -  

HERMIONE

 : Pier 15 , Sout Street Seaport Museum
Quand 
- de 9:00 à 19:00 : Ouverture du Village HERITAGE et de 
- de 9:00 à 16:00 : L'HERMIONE est ouvert à la visite

 

BREAK A MOZART

Quand : 20:00 
Où : Central Park - RUMSEY Playfield (entrée au niveau de la 69th Street et 5e Avenue) 

Quoi : Pour fêter l'évènement de L'Hermione, le Centre Chorégraphique National de La Rochelle donnera une représentation du nouveau spectacle créé par Kader Attou, "Break à Mozart".

"Break à Mozart" sera joué le 2 juillet prochain à Central Park au moment où l'Hermione sera en escale à New-York. Le nouveau spectacle de Kader Attou fait dialoguer les danseurs de street-dance du Centre Chorégraphique de La Rochelle avec les musiciens de l'Orchestre des Champs-Elysées jouant du Mozart. Dix danseurs hip-hop répondent sur scène à dix instrumentistes de l’Orchestre, tour à tour trio, quatuor ou ensemble de cordes. 

 

  • Le 3 juillet   

HERMIONE
 : Pier 15 , Sout Street Seaport Museum
Quand 
- de 9:00 à 19:00 : Ouverture du Village HERITAGE et de 
- de 9:00 à 16:00 : L'HERMIONE est ouvert à la visite

 

Cérémonie de levée des couleurs

Quand : 11:00-12:30
 : de Pier 15 et 16 à Bowling Green

Cérémonie de levée des drapeaux dirigée par la Lower Manhattan Historical Society.

L' événement débutera à Pier 16 avec un déferlement de drapeaux amenés à bord de L'Hermione lors de son voyage transatlantique . Un défilé se tiendra de Pier 16 à Bowling Green. Avec en tête de défilé les drapeaux français et américains , la parade se déroulera à partir de la rue Water jusqu'à Wall Street à Broadway, puis Bowling Green . A 12 heures , il y aura une cérémonie de lever des couleurs françaises et américaines .

 

" Les Demoiselles de Rochefort "

Où : Castle Clinton Plaza , Battery parc
Quand : 20h30

Projection du film " Les Demoiselles de Rochefort " à Battery Park . Parrainé par la Région Poitou- Charentes dans le cadre de «Le Festival de Hermione " .

Pour plus d'information:

contacter NYC Parks , +1 (212)-830-7754 ou www.nycgovparks.org
Pas de billets nécessaires

 

  • Le 4 juillet   

 

Exposition "Revolution : NYC & la guerre pour l'indépendance"
présentée par la New-York  Historical Society

Où : Governor's Island  @ Maison 18,  Nolan Park
Quand : 11h00

Une installation qui jette la lumière sur la vie de soldat et de civil de deux New-Yorkais au cours de la guerre d'indépendance.

L'exposition est visible du 4 Juillet au 27 Septembre, chaque samedi et dimanche 
Pour plus d'info : http://www.nyhistory.org/exhibitions/revolution-nyc-war-independence et http://govisland.com/calendar/exhibitions/the-american-revolution-nyc

 

LA GRANDE PARADE HERMIONE

A l'occasion des cérémonies officielles de la ville de New York pour la fête nationale du 4 juillet, célébrant l'indépendance de la Nation, l'Hermione 

Voir la carte LA CARTE DES PARCOURS, LIEUX ET FESTIVITES

9h00 : appareillage de l4Hermione du Pier 15

10h30 : rassemblement de l'ensemble des bateaux participant à la parade au sud du Pont de Verrazano 

11h00 : début de la Parade - l'Hermione ouvre la route

12h00 : passage prévu devant la Statue de la Liberté

Entrée dans l'Hudson River, navigation coté Manahattan 

13h00 : demi-tour devant l'Intrepid Museum et descente retour de l'Hudson River coté New Jersey
Dispersion devant le Morris Canal, coté New Jersey

L'Hermione rejoint Governors Island - Yankee Pier vers 15h00

http://parade.hermione2015.com/

 

EXPOSITION "Lafayette's Return: The “Boy General," the American Revolution, and the Hermione"

 : New-York Historical Society
Quand : du 1er Juin au 16 août de 09h00-17h00

L'exposition de la New-York Historical Society se concentre à la fois sur lla reconstruction de la Frégate et sur La Fayette lui-même, le "Garçon général" dont l'amitié étroite avec George Washington et ses réseaux diplomatiques à Paris a aidé à gagner la guerre. L'exposition met en lumière les premières années de Lafayette de son plaidoyer initial au nom de la Révolution à la fin des années 1770, au voyage de l'Hermione en 1780 et les événements qui ont conduit à la reddition britannique à Yorktown en 1781.

L'exposition s'appuie sur la riche collection de manuscrits sur La Fayette et la révolution américaine : peintures, gravures , des matériaux et objets  d'époque, dont certains du musée du chateau de La Grange, propriéte de La Fayette en France , encore jamais exposés,  ainsi que de nombreuses pièces appartenant à d'autres musées et des archives universitaires comprennent de précieux manuscrits de la Bibliothèque Skillman au Lafayette College . 

http://www.nyhistory.org/

Partager cet article

Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 11:55
La BA XXI, base aérienne de prochaine génération


26.06.2015 par Armée de l'Air

La base aérienne du XXIe siècle (BA XXI) prévoit d'accompagner ses restructurations, d'un volet "Smart Base". Celui-ci consiste à ouvrir la base sur le plan économique tout en recherchant, par le biais de l'innovation, à nouer des partenariats.

Partager cet article

Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 11:55
Héphaïstos : lancement de l’édition 2015 de la campagne anti feux de forêts

 

26/06/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 26 juin 2015 débute la campagne Héphaïstos 2015 de lutte contre les feux de forêts en zone méditerranéenne pour une durée d’environ 3 mois. L’an dernier, 1 501 hectares de forêt ont brûlé dans les départements méditerranéens pour 666 feux détectés.

 

Le plan Héphaïstos, protocole d'accord entre le ministère de la défense et le ministère de l'intérieur, prévoit la mise à disposition des autorités civiles de moyens militaires pour faire face à l'aggravation du risque feux de forêts dans cette région en période estivale. Dans cette mission, les armées interviennent chaque année en étroite coordination avec les unités militaires de la sécurité civile, les sapeurs-pompiers, l'office national des forêts.

 

Cette année, face à un contexte opérationnel dense pour les armées, la contribution des armées à ce dispositif interministériel a été maintenue, bien qu’allégée. Une cinquantaine de militaires, 17 véhicules, 3 hélicoptères et 2 camions ravitailleurs seront ainsi déployés.

 

Parmi ce dispositif, 20 militaires déployés en Corse sous forme de « modules adaptés de surveillance » (MAS) assureront une surveillance des massifs forestiers afin de détecter tout départ de feux, et informeront la population sur les arrêtés préfectoraux interdisant l’accès à certains massifs.

 

Un groupe de Génie du 19e régiment du génie de Besançon sera positionné dans le Var et l’Aude, pour ouvrir si besoin des pistes forestières nécessaires aux colonnes de sapeurs-pompiers pour approcher au plus près des incendies.

 

D’autre part, trois hélicoptères du 1er régiment d’hélicoptères de Phalsbourg seront en alerte permanente au Cannet des Maures. Assurant le transport des sapeurs militaires des unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile dans des zones inaccessibles par la route, ils assurent éventuellement le rôle de poste de commandement volant.

 

Enfin, trois officiers et trois opérateurs de surveillance aérienne seront mis en place auprès de la cellule des opérations aériennes de l’état-major du préfet de zone de défense et de sécurité. Dans le but de garantir la sécurité des vols, cette cellule apportera son expertise aéronautique et assurera la coordination de l’ensemble des moyens aériens liés aux opérations menées contre les feux, aux entraînements et aux activités hélicoptère.

 

La mission Héphaïstos constitue l’une des missions permanentes des armées françaises en protection du territoire national, avec l’opération Sentinelle, les postures permanentes de sûreté aérienne et de sauvegarde maritime, et la lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane ainsi que la protection permanente du centre spatial guyanais. Ces engagements permanents sont complétés d’engagements ponctuels sur des besoins spécifiques tels que la contribution à la sécurisation de grands événements, ou au secours à la population en cas de besoin. Chaque jour, 10 000 militaires sont en moyenne mobilisés en métropole et en outre-mer en protection du territoire français.

Partager cet article

Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 11:55
Recrutement de l'Armée de l'Air


24/06/2015 Armée de l'Air

 

Nous sommes tous prêts à croire en vous. À vous faire confiance et à vous faire progresser. A vous inviter à partager nos valeurs de respect, d’intégrité, de service et d’excellence au profit d’une mission supérieure : défendre le territoire et les personnes. De quoi exprimer tout votre potentiel en donnant du sens à votre engagement professionnel...

 

Retrouvez tous les détails de notre recrutement sur  : air-touteunearmee.fr

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 16:55
Partout, servir et combattre, Flottille 36F


26.06.2015 par Marine Nationale

Depuis 20 ans, de la cote d'Azur, à la Réunion, des Caraïbes aux Iles Kerguelen, la flottille 36F assure des missions de lutte anti navire, de lutte contre les trafics illicites, de contre terrorisme maritime. Au travers le témoignage de pilote ou de technicien découvrez 20 ans d'opérations extérieures

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 11:55
photo Tim GIGN

photo Tim GIGN

 

26.06.2015 Sources : GIGN
 

Le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) est doté d'une cellule cynophile regroupant des chiens intégrés au sein des missions de l'unité.

Le choix de la race de ces chiens s'est rapidement orienté vers le berger belge malinois. Il s'agit du chien le mieux adapté aux missions du GIGN. Le berger belge malinois capitalise de nombreuses qualités telles que l'équilibre, la stabilité, la sociabilité, le courage, la rusticité ou encore l'abnégation dans l'effort.

Au cours de leur formation, les chiens sont formés à la fois au mordant et à l'arrestation fulgurante. Les équipiers volontaires souhaitant devenir maître-chien effectuent un stage de trois mois au sein du Centre National d'Instruction Cynophile (CNIC) de la Gendarmerie nationale à Gramat.

Un binôme cynophile, soit un chien et son maître, est affecté au sein de chacune des quatre sections de la Force Intervention du GIGN. Le chien est systématiquement embarqué au cours d'un départ en mission d'une section de la Force Intervention.

La cellule d'appui cynophile est également employée au sein de la Force d'Appui Opérationnel (FAO). Elle fait appel à cette même race de chiens pour couvrir des missions de sécurisation de site en France, tel que des palais de justice, des palais nationaux ou encore des sites de sommets internationaux, et à l'étranger, par la recherche et la détection d'explosifs. Les binômes sont employés pour des levées de doute sur des zones identifiées à risques. Depuis 2007, des expérimentations en matière d'acquisition de renseignement sont menées, débouchant sur la mise en place de techniques encourageantes.

 

Cliquer ici pour afficher l'album sur la cellule cynophile sur la page Facebook external link

Cliquer ici pour afficher la vidéo sur la page Facebook external link

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 11:55
Commémoration des combats des Cadets de Saumur

 

26/06/2015 SCH Beltran – Armée de Terre

 

La commémoration des 75 ans des combats des cadets de Saumur s’est tenue le 19 juin, sur le site historique de la bataille menée par les élèves officiers de l’école d’application de la cavalerie.

 

16 anciens, seuls survivants des évènements, étaient présents à la cérémonie de souvenir présidée par Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.

 

Empreinte d’émotion, cette commémoration a permis de rappeler le courage de ces soldats sous-équipés et inexpérimentés qui se sont opposés à deux divisions allemandes, les 19 et 20 juin 1940, pour la défense de la France.

 

Les combats héroïques menés par cette poignée d’hommes furent reconnus par leurs vainqueurs. Ils leur attribuèrent dès lors le nom de « cadets ».

 

Détails de la journée en images.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 11:50
Photos : Bataillon Artillerie

Photos : Bataillon Artillerie

 

24/06/2015 Guy Verbruggen – MIL.be

 

Soixante militaires belges du Bataillon d'Artillerie se sont rendus en Pologne dans le cadre d'un exercice de la nouvelle « force éclair » de l'OTAN. Du 9 au 21 juin, ils se sont entraînés afin de participer à la Very High Readiness Joint Task Force (VJTF).

 

Lors de l'exercice Noble Jump à Zagan en Pologne, les unités ont été déployées et ont travaillé pour la première fois dans le cadre du nouveau concept VJTF. Les militaires du Bataillon d'Artillerie de Brasschaat sont, pour l'instant, en standby dans le cadre de la NATO Response Force (NRF), la force de réaction rapide de l'OTAN.

 

 

Photos : Bataillon ArtilleriePhotos : Bataillon ArtilleriePhotos : Bataillon Artillerie
Photos : Bataillon ArtilleriePhotos : Bataillon Artillerie
Photos : Bataillon ArtilleriePhotos : Bataillon ArtilleriePhotos : Bataillon Artillerie

Photos : Bataillon Artillerie

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 11:45
Mention spéciale Prix Erwan Bergot, le général Barrera à l’honneur

 

26/06/2015 SCH Beltran - Armée de Terre

 

Le général de division Barrera, chef de l’opération Serval en 2013, a reçu la mention spéciale du prix littéraire de l’armée de Terre Erwan Bergot pour son livre Opération Serval, notes de guerre.

 

Déployé en urgence au Mali avec 5 000 hommes, le général Bernard Barrera prend la tête des forces terrestres pour libérer le pays du joug des terroristes. Fasciné par la capacité de ses hommes à s’adapter aux conditions difficiles et à cet environnement hostile, il décide de leur rendre hommage au travers l’écriture d’un livre. Celui-ci prend la forme d’un carnet de notes détaillant avec précision la préparation de l’opération et son déroulement. Un témoignage poignant dans lequel les soldats de la force Sangaris se reconnaitront.

 

A l’occasion du 20 anniversaire de la création du prix littéraire de l’armée de Terre, le jury a décidé de lui décerner la mention spéciale. Il sera récompensé le 29 juin par le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre, lors de la soirée de gala.

 

Confidences de l’auteur en images.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 11:35
X15 Combat Boat

X15 Combat Boat

 

June 27, 2015: Strategy Page

 

An Indonesian shipbuilder (PT Ludin) with links to Swedish builders has adapted the Swedish CB90 fast patrol boat to a design better adapted for use in tropical waters. The first design was the X15 which was very similar to the 20 ton CB90. A smaller version of the X15, the 10 ton X12 has proved very popular in Indonesia and now Bangladesh, where a local firm is building 18 under license from PT Ludin. The X12 has a top speed of 63 kilometers an hour and is 11.7 meters (38 feet) long and 11.4 feet wide. They can operate in shallow (one meter/three feet deep) water and are usually armed with two machine-guns and small arms. The coast guard versions have a radar and a crew of six or more sailors. These boats cost less than $100,000 each.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 11:30
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

26/06/2015 Sources : Etat-major des armées

 

L’équipe EOD (Explosive Ordonance Disposal) de la mission Daman offre la caractéristique d’être mixte : elle est toujours constituée d’un EOD de l’armée de Terre et d’un aviateur ou d’un marin. Les 6 et 7 juin 2015, c’est donc un EOD du 19èmeRG (Régiment du Génie) et un plongeur-démineur du GPD (Groupe Plongeur Démineur) Méditerranée qui ont rencontré leurs homologues italiens sur le camp de Dayr Kifa. L’occasion, pendant deux jours, de découvrir d’autres matériels et d’échanger sur les différentes procédures et modes opératoires.

 

Un exercice destiné à tester la garde à l’entrée du camp de 9.10 s’est déroulé lors de la dernière journée d’entraînement. Après plus de deux heures de recherches et de manipulations sous l’œil acéré des Italiens, l’engin fictif a pu être considéré comme neutralisé. Un débriefing technique très fructueux a permis de mettre en lumière les points de vue et les méthodes de chacun face à une situation identique.

 

Un second débriefing, conduit entre les acteurs français, a amené à identifier diverses possibilités d’évolution très détaillées de nos propres procédures opérationnelles permanentes.

 

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701. Le volet naval de cette mission comporte en permanence plusieurs frégates déployées en force constituée (la Task Force448). Leur mission : surveiller les approches maritimes du Liban, et empêcher l’introduction d’armes par la mer.

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 16:55
Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun

 

25/06/2015 Marie Broyer - Armée de l'air

 

La première répétition en vol du défilé du 14 Juillet a eu lieu le 23 juin 2015.  À cette occasion, la totalité des aéronefs défilants se sont donné rendez-vous au-dessus de Châteaudun, pour un entraînement grandeur nature.

 

Un vol, des enjeux

«La totalité du dispositif est présent aujourd’hui, explique le commandant Olivier. La patrouille de France, l’A400M, tous sont là! C’est assez impressionnant, et d’autant plus important que nous volons en conditions réelles.». Première grande répétition en patrouille, celle du 23 juin est d’une importance capitale. En effet, la coordination des avions était semblable à celle du jour J. De même, l’axe de vol au dessus de Châteaudun est presque identique à celui du vol au-dessus de la capitale : «On ne s’entraine pas au-dessus de Paris avant le 9 juillet, car c’est trop compliqué pour réunir tous les avions en région parisienne.»

Pour le plus grand bonheur des riverains, les aéronefs ont effectué un parcours presque sans faute. D’ici au 14 juillet, chacun pourra de nouveau s’entraîner, pour que le défilé aérien soit le plus parfait possible.

 

Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de ChâteaudunRépétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun
Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun

A bord du Casa

Parti de Creil, l’équipage du CASA 235 se compose des capitaines Carole et Enguerran, respectivement commandant de bord et co-pilote, accompagnés du mécanicien navigant l’adjudant David. Tous les trois ont rejoint à Evreux les deux autres avions composant le bloc transport du 14 Juillet : un Transall et un CASA espagnol. Tous ensemble, ils ont procédé à un briefing d’avant-vol. Le commandant Olivier, pilote du Transall, avion leader a insisté sur l’importance de la symétrie du dispositif. L’avion leader du bloc a également une place capitale : en effet, son rôle est primordial. Les deux ailiers se basent sur lui pour se positionner. 

Pendant plus de deux heures, les pilotes ont maintenu leur position dans le dispositif. À droite du Transall, le CASA 235 a effectué un vol sans trop de difficultés, malgré quelques turbulences ressenties à bord.

 

C’était sa dernière répétition…

 

Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun

Engagé à 16 ans à l’école de Saintes, l’adjudant David, 35 ans, fut d’abord mécanicien sur hélicoptère sur la base aérienne 120 de Cazaux. Déployé deux fois au Mali, il devient mécanicien navigant sur CASA, poste qu’il occupe depuis 9 ans, dont 6 sur la base aérienne 110 de Creil.

Il se confie pendant le vol de répétition dans le ciel de Châteaudun : «Pour un mécanicien navigant, le 14 Juillet n’est pas une mission qui se démarque tellement des autres. Je dois juste prêter plus attention aux paramètres de l’avion, car les pilotes et copilotes sont davantage concentrés sur les échanges radios et sur la position de l’avion, par rapport aux autres. Ce que j’aime dans cette journée, c’est que l’on rappelle à la population que l’armée est toujours là. Car souvent les gens oublient que nous existons hors des journées exceptionnelles. »

Après deux défilés aériens et un défilé à pied, l'adjudant David participe ce jour-là à l’ultime répétition de sa carrière : «J’en garde un bon souvenir, c’est quand même quelque chose que de défiler le 14 Juillet !»

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 16:55
Le numéro de juin d’Air actualités est disponible !

 

24/06/2015 par Armée de l'Air

 

Un aéronef vit plusieurs vies en une seule. Dans le numéro 682 d’Air actualités, découvrez le parcours d’un appareil, de sa conception à son démantèlement, en passant par les missions auxquelles il participe, mais aussi l’entretien qu’une telle machine nécessite. 

 

Aux côtés des forces spéciales de l’armée de l’air, vivez le récit de leur semaine de préparation technique sur la base aérienne 123 d’Orléans avant l’exercice VOLFA (Vol Forces Aériennes).

Découvrez le phénomène paralysant de l’hypoxie, qui diminue la quantité d’oxygène apportée aux organes dans le sang, auquel le personnel naviguant et les parachutistes peuvent être confrontés.

Au sommaire de ce numéro, vous pourrez également en apprendre davantage sur la « base aérienne virtuelle », véritable réseau social réservé aux aviateurs, dont le lancement est prévu au mois de septembre 2015. 
Plongez au cœur du métier de technicien environnement aéronautique, leur formation, et leur quotidien au service de l’armée de l’air.
Enfin, parcourez l’historique de l’emblématique Jaguar, conçu dans les années 1960 dans un premier temps pour être avion d’entraînement tactique, devenu par la suite avion d’attaque au sol.

 

Et comme tous les mois, retrouvez en textes et en images toute l’actualité de l’armée de l’air. Pour plus d’informations et d’actualités, rendez-vous sur les réseaux sociaux de l’armée de l’air : Facebook, Twitter et Instagram

 

Le numéro de mai 2015 est désormais consultable en ligne. 

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 16:50
Le lieutenant général Ramirez reçoit le fanion du commandement par l’entremise du général allemand chef de la Défense Wieker - photo Eurocorps

Le lieutenant général Ramirez reçoit le fanion du commandement par l’entremise du général allemand chef de la Défense Wieker - photo Eurocorps

La Défense européenne en marche Photos : Eurocorps

 

26/06/2015 Virginie Flawinne – MIL.be

 

L'Eurocorps faisait l'objet d'une cérémonie hautement symbolique ce jeudi 25 juin à Strasbourg. Le lieutenant général belge Guy Buchsenschmidt transmettait le commandement de ce corps d'armée au lieutenant général espagnol Alfredo Ramirez. Cette passation coïncide avec l'engagement de l'Eurocorps dans des missions de l'Union européenne.

 

Le lieutenant général Buchsenschmidt a remis le fanion du commandement à son homologue espagnol après avoir précisé combien il était satisfait du travail de son équipe dans sa préparation à l'engagement opérationnel européen. « Nous vivons dans un monde tourmenté et l'Europe doit garantir sa propre sécurité. L'Eurocorps est une structure éprouvée dont la légitimité est basée sur sa multinationalité. »

 

photo Eurocorpsphoto Eurocorps
photo Eurocorps
photo Eurocorpsphoto Eurocorpsphoto Eurocorps

photo Eurocorps

Son successeur, le lieutenant général Alfredo Ramirez, abonde dans son sens : « Nous commencerons par envoyer un détachement de 57 hommes à l'EUTM (Mission d'entraînement des forces maliennes de l'Union européenne) en juillet, puis marquerons un grand coup avec le groupement tactique européen (EUBG). Tout ceci est, je l'espère, le germe de quelque chose de plus grand vers une Europe et sa défense commune. »

 

La parade militaire a vu les généraux quitter leur place et leurs remplaçants se mettre en position devant leurs détachements respectifs. Parmi eux, le général de brigade Herman Ruys. Il a pris la tête de la direction appui de l'Eurocorps. Il sera également le plus haut gradé belge sur place et défendra ainsi tant les intérêts belges qu'européens.

 

L'Eurocorps, qui effectuait exclusivement des missions OTAN, se présente dès à présent comme un acteur de la cohérence européenne en rejoignant ainsi sa vocation première.

 

Vidéo : Clint Soete

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 16:20
photo US Navy

photo US Navy

 

June 26, 2015: Strategy Page

 

In May 2015 the U.S. Navy ordered its new SM-6 (Standard Missile 6) anti-aircraft missile into full production. Over 200 have already been built or ordered for development or as initial (low quantity) production. In late 2014 there were successful several live fire tests in which SM-6 shot down aircraft, anti-ship missiles and cruise missiles under a variety of different conditions. This included the longest surface-to-air engagement (missiles shooting down target) in naval history. The distance achieved was not released, but the max range of the SM-6 is given as 240 kilometers. The new version of the Aegis fire control software was also successfully tested under realistic combat conditions.

 

It was only in 2013, two years after receiving the first production models, that the SM-6 successfully hit an aircraft (a BQM-74 target UAV) over the horizon. The SM-6 is basically the existing SM-2 anti-aircraft missile with the more capable guidance system of the AMRAAM air-to-air missile, as well as general improvements in the electronics and other components. The SM-6 is a 1.5 ton, 6.55 meter (21.5 foot) long, 533mm (21 inch) diameter missile. It has a max altitude of 33 kilometers (110,000 feet).

 

The older SM-2 is 1.35 ton, 8 meter (26.2 foot) long missile with a max range of 190 kilometers and max altitude of 24.4 kilometers (80,200 feet). The main change for the SM-6 is the guidance system which is self-contained and will seek out any target it comes within range of. The SM-2 uses a "semi-active" guidance system, which requires that a special targeting radar "light up" the target with a radar beam, which the SM-2 guidance system detects and homes in on. The "active" guidance system of the SM-6 is thus harder to jam and can home in on targets beyond the range of targeting radars. The SM-6 can attack anti-ship missiles as well.

 

The SM-6 took 9 years to develop and has been in limited production since 2011, with plans to obtain 1,200 missiles at a cost of $4.3 million each. SM-6 will replace many of the SM-2 missiles currently carried by American and Australian warships.

 

Meanwhile, the navy has been continuing years of improvements in the Aegis radar and fire control system that controls SM-2, SM-6, and the smaller SM-3 anti-missile version. The SM-3 can destroy ballistic missiles and low orbit satellites. Aegis equipped ships began getting version 4.0 of the Aegis anti-missile software in 2013 and the next major upgrade (5.0) makes the anti-missile capabilities a standard feature of Aegis software. New destroyers are having anti-missile Aegis software installed as standard equipment. Much of the anti-missile capability of the original Aegis anti-aircraft system came from upgrades to the Aegis software.

 

The Aegis anti-missile system has had a success rate of over 80 percent in knocking down incoming ballistic missile warheads during test firings. To achieve this, two similar models of the U.S. Navy Standard anti-aircraft missile are in service, in addition to a modified (to track incoming ballistic missiles version) version of the Aegis radar system.

 

The RIM-161A, also known as the Standard Missile 3 (or SM-3), has a range of over 500 kilometers and max altitude of over 160 kilometers. The Standard 3 is based on the anti-missile version of the Standard 2 (SM-2 Block IV). This SM-3 missile has a shorter range than the SM-2, which can destroy a warhead that is more than 200 kilometers up. The SM-3 is optimized for anti-missile work, while the SM-2 Block IV was designed to be used against both ballistic missiles and aircraft. The SM-2 Block IV also costs less than half of what an SM-3 costs. So going after aircraft with SM-3s is discouraged unless absolutely necessary.

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 13:55
Commémoration des combats des cadets de Saumur



26 juin 2015 Armée de Terre

 

La commémoration des 75 ans des combats des cadets de Saumur s’est tenue le 19 juin, sur le site historique de la bataille menée par les élèves officiers de l’école d’application de la cavalerie.
16 anciens, seuls survivants des évènements, étaient présents à la cérémonie de souvenir présidée par Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.
Empreinte d’émotion, cette commémoration a permis de rappeler le courage de ces soldats sous-équipés et inexpérimentés qui se sont opposés à deux divisions allemandes, les 19 et 20 juin 1940, pour la défense de la France.
Les combats héroïques menés par cette poignée d’hommes furent reconnus par leurs vainqueurs. Ils leur attribuèrent dès lors le nom de « cadets ».
Détails de la journée en images

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 13:55
Sylvain Tesson lauréat du prix Erwan Bergot

 

26/06/2015 SCH Beltran - armée de Terre

 

Le 20e anniversaire de la création du prix littéraire de l’armée de Terre sera célébré le 29 juin dans les salons de la Sorbonne, à Paris. L’occasion pour l’armée de Terre de manifester son attachement aux écrivains qui mettent en avant ses hommes et son histoire.

 

Cette vingtième édition consacre Sylvain Tesson, écrivain et voyageur français, pour son livre Berezina publié aux éditions Guérin. Récompensé déjà par le prix de la page 112 et le prix des Hussards, le prix Erwan Bergot confirme la qualité de l’œuvre et l’admiration des soldats pour leur histoire et le courage de leurs ainés.

 

Ce récit fabuleux raconte l’épopée en side-car de Sylvain Tesson. Parti de Moscou à Paris, sur les traces de la Grande Armée, deux cents ans après la retraite de Russie. L’occasion pour l’auteur de rendre hommage aux milliers de soldats morts pour l’idée qu’ils se faisaient de l’Empire.

 

Une équipe du SIRPA Terre l’a rencontré pour vous et vous dévoile en avant-première ses confidences.

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 13:45
photo EMA / ECPAD

photo EMA / ECPAD

 

26/06/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Engagé du 12 au 20 juin 2015 dans l’opération Tchera, le groupement tactique désert Est (GTD-E) Chimère a ainsi mené ses premières actions de lutte contre les groupes armés terroristes (GAT) dans le Nord-Niger depuis son arrivée à la tête du fuseau Est de l’opération Barkhane, le 3 juin dernier.

 

L’opération Tchera avait pour objectif de perturber les flux logistiques et financiers des GAT transitant dans la région de la passe de Salvador.

 

Menée en partenariat avec les forces armées nigériennes (FAN), Tchera a mobilisé près de 170 hommes dont deux sections d’infanterie du 8eRPIMa (régiment de parachutiste d’infanterie de marine), un peloton blindé du 3eRH (régiment des hussards), des sapeurs du 17eRGP (régiment du génie parachutiste). L’ensemble étant appuyé par des hélicoptères de manœuvre et des éléments de soutien logistique et sanitaire.

 

Après une phase de reconnaissance motorisée depuis la base avancée temporaire (BAT) de Madama, les hommes du GTD-E Chimère ont poursuivi leur effort par une action de contrôle de zone dans la région de la passe de Salvador. Dans ce vaste espace de transit entre la Libye et le Nord du Sahel, la force Barkhane a découvert puis détruit 3 plots logistiques de GAT. Elle a également appuyé la saisie par les forces armées nigériennes d’un véhicule contenant armement et munitions. Ce sont ainsi près de 1 500 cartouches de petit calibre, une trentaine d’obus de mortier, des roquettes et une mitrailleuse qui ont été interceptées.

 

Cette opération, par son bilan, porte un nouveau coup à l’activité des GAT agissant dans ce vaste espace entre la Libye et le Nord du Sahel.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes pouvant agir dans la bande sahélo-saharienne.

photo EMA / ECPAD

photo EMA / ECPAD

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 13:45
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

26/06/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 13 juin 2015, sur le camp de M’Poko, une délégation de l’ambassade de France et de l’Union européenne en Centrafrique a assisté à une démonstration capacitaire des moyens terrestres et aériens de la force française, déployés dans le cadre de l’opération Sangaris.

 

En présence de monsieur Malinas, ambassadeur de France, et du général Gillet, commandant de la force Sangaris, les soldats ont exposé leurs savoir-faire. Au programme, trois ateliers organisés autour des composantes majeures déployées en Centrafrique : l’infanterie avec le véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) et un groupe de combattants équipés du système FELIN ; la cavalerie avec les engins roues canon (ERC90) Sagaie et le véhicule blindé léger (VBL) ; ainsi que la composante aéromobile avec l’hélicoptère de combat Tigre. « J’ai vu arriver ces engins sur Bangui en 2013, au début de la crise. Je suis très impressionné de les voir de prêt aujourd’hui. Grâce à l’expertise des soldats de Sangaris et ces engins, qui allient technicité et puissance, on a retrouvé une sérénité, ici en Centrafrique. Je me sens en sécurité dans les rues de Bangui », témoigne un personnel de l’ambassade de France.

 

Tout en réduisant le format de la force, Sangaris conserve une puissance et un potentiel technique, matériel et humain important, constituant une force de réaction mobile en mesure d’appuyer la MINUSCA. « Sangaris constitue une force de réaction rapide et puissante, à l’image des matériels présentés ici sur le camp de M’Poko. La réduction de notre format n’impacte en rien nos missions de sécurisation et d’appui aux forces onusiennes »,explique le colonel Cluzel, chef d’état-major interarmées de la Force.

 

Au 1erjuillet 2015, environ 900 militaires seront déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 10 800 hommes de la MINUSCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise dorénavant à appuyer la MINUSCA, chargée de maintenir le niveau de sécurité atteint dans le pays.

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre
photo EMA / Armée de Terre
photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Partager cet article

Repost0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 11:55
Portes ouvertes du 13e RG

 

24/06/2015 Sources : officier communication 13e RG

 

Les samedi 27 et dimanche 28 juin 2015, le 13e régiment du génie de Valdahon, Franche-Comté, ouvre ses portes au grand public.

 

De 10h00 à 19h00, le public est invité à rencontrer les sapeurs autour de divers ateliers. Démonstrations dynamiques et présentation de matériels majeurs émailleront le weekend et raviront petits et grands. Les militaires et le personnel civil du 13e RG sont fiers d’accueillir tous les amateurs de l’armée de Terre. Ils partageront leurs expériences et leur quotidien avec enthousiasme et passion. Ils vous attendent nombreux.

 

A ne pas manquer également :

- Une cérémonie solennelle dédiée à la commémoration de la bataille de Bir Hakeim le samedi à 18h00.

- Un jeu concours avec de nombreux lots à gagner (séjour de luxe Relais & Château, Go Pro, Tablette tactile, ...)

 

Détail des informations :

Ouverture de 10h00 à 19h00 le samedi 27 et le dimanche 28 juin.

Entrée libre.

Possibilité de restauration sur place.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories