Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 16:20
Quand l'USAF externalise pour 5 milliards de dollars de prestations


26.06.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense



L'AFCAP (pour Air Force Contract Augmentation Program) numéro IV (ce programme date de 1997 et l'appel d'offres pour le programme IV a été lancé en mars 2014. Voir ici) a été attribué hier aux sociétés suivantes:
- CH2MHILL, 
- Fluor-Amec II, 
- Exelis Systems Corp.,
- KBR,
- RMS, 
- PAE-Perini, 
- URS,
- DynCorp International

C'est un contrat de six ans, d'une valeur maximale de 5 milliards de dollars (lire ci-dessous). L'AFCAP III avait une valeur maximale de 10 milliards de dollars mais il avait été lancé alors que les opérations battaient leur plein en Afghanistan.

 

CH2MHILL, Englewood, Colorado, (FA8051-15-D-0001); Fluor-Amec II, Greenville, South Carolina (FA8051-15-D-0002); Exelis Systems Corp., Colorado Springs, Colorado (FA8051-15-D-0003); KBR, Houston, Texas (FA8051-15-D-0004); RMS, Panama City, Florida (FA8051-15-D-0005); PAE-Perini, Arlington, Virginia (FA8051-15-D-0006); URS, Cleveland, Ohio (FA8051-15-D-0007); and DynCorp International, Fort Worth, Texas (FA8051-15-D-0008), have been awarded a combined not-to-exceed $5,000,000,000 indefinite-delivery/indefinite-quantity contract under the Air Force Contract Augmentation Program (AFCAP IV). The contractors will provide a full range of base life and operating support and logistical support on an as-required basis to support all programs with disciplines consistent with the AFCAP description of services. Requirements shall focus on contingency skills and resources to support the Air Force, any Department of Defense component, or any U.S. federal government entity operating in support of missions which could include National Command Authority, joint or combined U.S. military forces acting as part of or in concert with the North Atlantic Treaty Organization, or multinational forces utilizing U.S. government appropriations. Work will be performed at locations worldwide determined by individual needs effective Oct. 1, 2015, and is expected to be complete by Sept. 30, 2021. This award is the result of a competitive acquisition with 10 offers received. Funds will be obligated on individual task orders. The 772nd Enterprise Sourcing Squadron, Air Force Installation Contracting Agency, Tyndall Air Force Base, Florida, is the contracting activity.

 

L'AFCAP, comme le LOGCAP de l'armée de terre US et comme le Construction Capabilities (CONCAP)de la Navy et le programme d'affrètements de navires civils du Military Sealift Command, est un "multiplicateur de forces" qui permet de faire appel aux capacités logistiques du secteur privé au profit des Forces en cas de contingency operations.

Les prestations demandées sont variées et nombreuses, ainsi qu'en témoigne cet extrait du Performance Work Statement:

"disaster response (man-made or natural), Global War, Irregular Warfare, Major Theater War(s), Small Scale Contingencies, Full Spectrum Threat Response, Deliberate Planning or Joint Chief of Staff Sponsored Military Exercises, Base Operating Support, humanitarian response/relief [including response due to man-made causes, (e.g. political unrest, nation building, peacekeeping, anti-piracy, counter narcotics, etc.], world-wide recovery operations, or political considerations, Foreign assistance support (developmental assistance, humanitarian assistance and security assistance (includes Foreign Military Sales)), deliberate planning exercises, infrastructure/facility demolition and base denial if required."

 

Comme le LOGCAP, l'AFCAP a été critiqué à cause du manque de suivi et de contrôle par l'USAF du travail des contractors. On lira ainsi un rapport du 28 janvier 2015 de l'Inspector General de la Défense intitulé "Controls Over the Air Force Contract Augmentation Program Payment Process Need Improvement".

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 16:20
Déplacement de Jean-Yves Le Drian aux USA

 

01/07/2015 Ministère de la Défense

 

Du 3 au 6 juillet 2015, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, se rendra aux États-Unis d’Amérique pour une visite au cours de laquelle il rencontrera notamment son homologue américain Ashton Carter.

 

Du 3 au 4 juillet, le ministre sera à New-York pour marquer le passage de l’Hermione à l’occasion de la fête de l’Indépendance américaine. Dans ce cadre, le ministre présidera une cérémonie de remise des insignes de la Légion d’honneur à des vétérans américains s’étant distingués lors de la Libération de la France pendant la seconde guerre mondiale.

 

Le 6 juillet, le ministre poursuivra son déplacement à Washington pour rencontrer son homologue, Ashton Carter, secrétaire à la Défense des États-Unis d’Amérique. Ils reviendront notamment à cette occasion sur les partenariats stratégiques entre les deux pays alliés engagés, tous deux, dans la lutte contre le terrorisme. Le ministre rencontrera également Susan Rice, conseillère à la sécurité nationale des États-Unis d’Amérique. Il participera enfin à une table-ronde au German Marshall Fund pour évoquer le futur de la coopération franco-américaine sur la défense et la sécurité.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 15:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

01/07/2015 armée de Terre

 

Le 20 juin, à l’occasion de son « Grand Gala », la promotion Lieutenants Thomazo de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr a remis un chèque de 20 000 euros au général Thorette, président de l’association Terre Fraternité.

 

Dans la cour d’honneur des Invalides, « la Thomazo » a été présentée au général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre et parrain de l’évènement. Les jeunes officiers ont ensuite pu accueillir leurs invités dans le cadre prestigieux des jardins et salons du gouverneur militaire de Paris, où la soirée s’est prolongée jusqu’au milieu de la nuit.

 

L’importance de ce don scelle l’engagement des sous-lieutenants vis-à-vis des blessés de l’armée de Terre. Il manifeste un fort soutien des futurs chefs de section et peloton, à ceux qui ont perdu leur intégrité physique ou psychologique au service de la patrie.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 15:20
photo Balavoine Olivier - BZH-Network

photo Balavoine Olivier - BZH-Network

 

01.07.2015 source presse.rivacom.fr

 

Deux jours et demi après avoir quitté Philadelphie, après la descente de la Delaware et une navigation le long des côtes du New-Jersey, L’Hermione a fait ce mercredi son entrée dans la baie de New-York. Sous un ciel un peu voilé, la réplique de la frégate de La Fayette a progressé lentement vers Manhattan et son ponton d’accueil de South Street Seaport Museum. Après l’amarrage, la musique du  bagad de Lann Bihoué a salué officiellement l’arrivée de Yann Cariou et de ses hommes et femmes d’équipage au cœur de Big Apple et le début de quatre jours de festivités d’ici au 4 juillet.

C’est dans un silence presque religieux que l’équipage de l’Hermione a vécu l’approche de l’arrivée à New York, l’une des étapes les plus symboliques de son voyage américain. A bord, l’émotion de l’équipage, habillé en costumes historiques pour l’occasion, était palpable. Pas ou peu de mots, des étoiles plein les yeux, tout juste quelques clichés pour immortaliser le moment… pour tous cette arrivée à New-York a pris des allures de rêve éveillé. Circulant Au milieu du trafic maritime habituel de la baie de New York , la frégate de la Liberté a tour à tour salué le pont Verrazano, la Statut de la Liberté puis Manhattan, arrachant quelques regards humides à certains gabiers, avant de s’amarrer au Pier 15 de South Street Seaport Museum.

L’Hermione restera à quai jusqu’à samedi 4 juillet, jour de la fête nationale des Etats-Unis commémorant la Déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776, à l’occasion duquel elle sera l’invitée d’honneur d’une grande parade navale sur l’Hudson River. Elle retrouvera ensuite son ponton, avant son départ pour Greenport, le 5 juillet. D’ici là, les rendez-vous et les sollicitations médiatiques seront nombreux pour Yann Cariou et l’ensemble de l’équipage.

 

Rappel du programme de L’Hermione à New-York

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 12:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air


01/07/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 24 juin 2015, entouré des chefs d’état-major d’armées, le général d’armée Pierre de Villiers s’est rendu sur la base aérienne 721 de Rochefort pour présider le baptême de la promotion des sous-officiers de l’Ecole de formation des sous-officiers de l’armée de l’air (EFSOAA) et participer à un comité des chefs d’état-major (COCEM).

 

Retenu en début de matinée par un conseil de défense convoqué la veille par le président de la République, le général de Villiers s’est envolé au plus vite vers Rochefort afin de retrouver jeunes et anciens lors du baptême de la promotion « sous-lieutenant Penverne », cérémonie qui, par nature, marque une étape importante de la carrière d’un sous-officier. Dans son adresse, il leur a fait partager ses convictions et leur à témoigner de sa confiance : « Servir sous l’uniforme est un choix qui vous honore. Vous avez choisi un beau métier indispensable à la défense de notre pays et à la protection de nos concitoyens ».

Profitant de ce déplacement dans une école dont la dimension interarmées est particulièrement marquée, le CEMA a choisi une nouvelle fois de réunir son « équipe de commandement » au cœur des forces. Comme il l’avait fait le 5 mars dernier à bord du BPC Dixmude à Toulon, il a présidé un COCEM, rendez-vous hebdomadaire qui lui permet d’arrêter, avec les chefs d’état-major d’armée, les orientations liées aux sujets d’intérêt stratégique pour les armées.

 

REPERE 

COCEM :

Chaque semaine, le comité des chefs d’état-major (COCEM), rassemble à Paris, autour du général de Villiers, le major général des armées (MGA) ainsi que les chefs d’état-major des armées de Terre (CEMAT), de l’Air (CEMAA) et de la Marine nationale (CEMM) pour arrêter, selon un ordre du jour spécifique, la politique des armées sur les sujets d’avenir.

EFSOAA :

L’Ecole de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air (EFSOAA) constitue un pôle interarmées de formation à la maintenance aéronautique de la Défense.

Avec environ 9000 élèves et stagiaires formés par an, elle assure la formation militaire initiale et au commandement de l’ensemble des sous-officiers de l’armée de l’air. Elle dispense également une formation technique à 60% des aviateurs sous-officiers. Enfin, l’EFSOAA assure la formation des différents spécialistes aéronautiques de l’armée de l’air, de l’aéronavale, de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT) et de la gendarmerie. Elle propose également des formations au personnel civil du service industriel de l’aéronautique (SIAé).

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 12:50
NATO’s Readiness Action Plan


1 juil. 2015 by NATO

 

NATO's undertaking more land, sea and air exercises and is creating a new task force, around 5000 strong, which will be able to deploy with 48 hours notice to wherever it is needed. It's all part of RAP or the Readiness Action Plan.

More information about RAP: http://goo.gl/ZhZ0tg

SUBSCRIBE to NATO YouTube http://bit.ly/NATOsubscribe

Connect with NATO online:

Visit the Official NATO Homepage: http://bit.ly/NATOhomepage
Find NATO on FACEBOOK: http://bit.ly/NATOfacebook
Follow @NATO on TWITTER: http://bit.ly/NATOtwitter
Find NATO on Google+: http://bit.ly/NATOgoogleplus
Find NATO on LinkedIn: http://bit.ly/NATOlinkedin
Find NATO on Flickr: http://bit.ly/NATOflickr

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 12:50
Modern And Flexible Forces Required For Army Of The Future


1 juil. 2015 by Forces TV

 

In Rosie Laydon's report, General Sir Nick Carter explains how flexible working hours and a force able to take on a technological-savvy enemy must be a priority for a modern Army in the 21st century.

The plans were announced by the Chief of the General Staff at the annual Land Warfare Conference in London.

Soldiers will be given the opportunity to job share, work part-time or choose flexible hours in a bid to double the number of female troops.

Flexible working hours will be introduced from 3 September but will not apply to people in units, on military operations, or are about to be deployed.

General Carter said: "If you are working in a job that is not at high readiness in an operational unit there is absolutely no reason why you should not perhaps be able to parade a bit later in the morning so that you children will be able to be dropped at the school."

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:55
photo CEAM

photo CEAM


30 juin 2015 par CEAM

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
Les Français prennent l’alerte européenne de la force de réaction rapide

 

01.07.2015 Nicolas Gros-Verheyde – Bruxelles2

 

Les Français (et les Belges) ont pris le relais des ‘Nordiques » pour assurer le tour d’astreinte du battlegroup, la force de réaction rapide de l’UE, qui sera de permanence ce semestre jusqu’à la fin décembre 2015.

 

Un seul groupe d’astreinte

Une fois n’est pas coutume, il n’y aura qu’un seul battlegroup d’astreinte durant cette période. Mais ce n’est pas la première fois. Les plannings contraints des armées européennes comme les budgets à la baisse – et un certain manque d’entrain politique – ont entraîné quelques « trous » dans le planning.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
photo EDA

photo EDA

 

Brussels - 26 June, 2015 European Defence Agency

 

The European Defence Agency has just launched a €1 million, 18-month feasibility study to prepare a future cooperative governmental satellite communications (Govsatcom) programme.

The study will be delivered by a consortium led by Euroconsult with Airbus Defence & Space, CGI, Istituto Affari Internazionali, Hisdesat and SpaceTec Partners working as subcontractors. This work is expected to be complemented by other studies funded by the European Space Agency (ESA). Some synergies are also expected with the work currently performed by the European Commission.

“This study will help us to find new ways to cooperate in a complex institutional setting”, EDA Chief Executive Jorge Domecq stated upon signing the study contract. “Considering that Govsatcom capabilities are inherently dual-use, one of the main objectives will be to identify an efficient, innovative and sustainable cooperation model in particular by implementing synergies with the Commission. This will certainly be reflected by a genuine governance of the system”, he added. 

“Government satellite communications are evolving, due to changes in operational requirements and to the availability of innovative and cost effective solutions serving these,” stated Euroconsult CEO Pacome Revillon. ”The international consortium combines expertise across the full satellite communications value chain, while the project governance will guarantee the independence and neutrality of the results. All partners are fully committed to delivering a study that lays the groundwork for future European capability,” he added. 

Govsatcom was identified in December 2013 by EU Heads of State and Government as one of four priorities for capability development, along with air-to-air refuelling, remotely piloted aircraft systems and cyber defence. 

Under the lead of Spain, a common staff target harmonising the needs of military users was adopted by all EDA Member States in 2014. Based on this commonly-agreed document, a preparation phase started ahead of the launch of a full-scale cooperative project. By the end of 2016, a business case including more detailed technical requirements as well as a through-life management plan should allow Member States to assess various options in terms of cooperation models and system architectures. These findings will be to a large extent supported by the outcome of the feasibility study.

 

More information:

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
Commissioner Christos Stylianides visits EDA

 

Brussels - 30 June, 2015 European Defence Agency

 

European Commissioner for Humanitarian Aid and Crisis Management Christos Stylianides visited the European Defence Agency today to exchange views and cooperation opportunities with EDA staff and top management.

 

The Commissioner started his visit with a meeting with EDA Chief Executive as well as the Agency’s top management, with whom he exchanged views on the EDA’s way of working, especially its role of interface with wider EU policies, as well as on current workstrands that might contribute to support Humanitarian missions and initiatives.

After the meeting, Commissioner Stylianides met with EDA project officers who briefed him on some of the Agency’s ongoing initiatives in the field of operations support, satellite communications or medical. Current EDA projects focusing on maritime surveillance, personnel recovery or airlift support to humanitarian missions were also discussed.

A lot of activities and projects developed under the framework of the Agency have a potential dual-use role, and thus can be as useful in humanitarian missions as they are in high-intensity conflicts”, EDA Chief Executive Jorge Domecq commented during the visit. “As part of our close cooperation with the European Commission we stand ready to provide support  in areas of dual-use capabilities and dual-use research, while at the same time enhancing the pooling and sharing of capabilities”, he added.

 

More information

  • Link to Commissioner Christos Stylianides' website
  • Link to EDA Operations Support project page

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
Le Fly in Koksijde à l’heure de la Grande Guerre

 

30.06.2015 par Aerobuzz.fr

 

Située à une dizaine de kilomètres de la frontière franco-belge, Coxyde (Koksijde) est une station balnéaire emblématique de la Flandre occidentale avec la plus haute dune de la côte. Voici tout juste un siècle, Coxyde rentrait dans l’histoire de la Grande Guerre grâce à son aérodrome de Bogaerde...

Les 4 et 5 juillet 2015, l’événement « Fly In » renouvellera le succès de sa première édition de 2014 qui accueillit pas moins de 230 avions admirés par plus de 23.000 visiteurs. Pendant ces deux journées, la base militaire aérienne de Coxyde sera cette année encore le lieu d’expositions avions mythiques et véhicules de la 1re guerre, de baptêmes de l’air en avions historiques, de reconstitution par une cinquantaine de bénévoles en habit d’époque d’un « Village Guerre Mondial I » au cœur de la tourmente, d’animations et ateliers pour les familles et enfants, de projections cinématographiques d’époque et expositions photographiques, de cérémonies de commémorations,...

 

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
Sferion – Pioneering Flight Demonstration in Bueckeburg July 2015


1 juil. 2015 by Airbus DS

 

Search and Rescue (SAR) teams and Special Operation Forces flying helicopters face a number of safety challenges because they have to fly at low altitudes and also in Degraded Visual Environments (DVE), such as brown-out, white-out, and zero-light conditions. This makes normal flight impossible.

The usage of Airbus Defence and Space developed Sferion system shows how today’s technologies can improve the helicopter pilots’ safety and help solve their problem of DVE. Where human eyesight alone is not enough, powerful software can process and combine information from sensors, databases and data links and present it in visual format.

More information on Sferion: http://bit.ly/1Nwlcoe

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:50
EDA Chief Executive attends EATT 15 training in Portugal

 

Beja, Portugal - 25 June, 2015 by European Defence Agency

 

EDA Chief Executive Jorge Domecq travelled to Portugal yesterday to attend a Distinguished Visitors Day held during this year’s edition of the European Air Transport Training (EATT), a multinational training event gathering 15 military transport aircraft from 11 different European nations: Belgium, Germany, Finland, France, Italy, Lithuania, the Netherlands, Portugal, Romania, Sweden and the United Kingdom.

 

Initiated by EDA, run by the European Air Transport Command and hosted by Portugal, EATT 15 takes place in Beja from 14 to 26 June. The EATT series of events aims to pool resources and share knowledge in order to develop comprehensive airlift training opportunities in Europe. Activities are based on national requirements and are designed to make the best use of multinational training opportunities.

Exercises organised under the framework of the European Air Transport Fleet (EATF) keep proving their value over the years, with an increasing number of Member States and aircraft types taking part – for instance, we have six of the eight European military air transport aircraft types participating in EATT 15”, Jorge Domecq stressed during the DV Day. “Since 2011, more than 70 crews have benefitted from the training delivered during EATF live-flying events, effectively increasing interoperability between European armed forces”, he added.

I also wish to underline the good cooperation between EDA, the European Air Transport Command as well as host nations – Portugal in this case – who all work very hard to enhance airlift capabilities in Europe and to make these events possible”, EDA Chief Executive Jorge Domecq stated.

The EATT series of training events form part of a wider ecosystem of EATF events that all converge towards the same objective of increasing the European Union’s airlift capabilities. In 2015, two editions of the European Advanced Airlift Tactics Training Course, or EAATTC, have already taken place in Bulgaria and France, with a third one planned for September in Spain. In the meantime, four European Advanced Tactical Instructor Courses (EATIC) will be organised in Italy this year.

 

More information

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:35
Resolute Support - Train Advise Assist im Camp Shaheen


1 juil. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 05/2015 15E18802

 

Bei der Mission Resolute Support in Afghanistan ist Deutschland als sogenannte Rahmennation im Norden des Landes die Lead Nation.
Unter deutschem Kommando arbeiten im Train Advise Assist Command North (TAAC N) rund 1600 Soldaten aus 21 Nationen zusammen. Davon kommen täglich bis zu 120 Berater ins Camp Shaheen, um ihre Partner bei den afghanischen Sicherheitskräften zu unterstützen. Einen dieser Berater haben wir begleitet.


Musik: Next Mission, Hunter, Jr./Slott/Zattary, Universal

 

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:20
photo DARPA

photo DARPA

 

Jun. 30, 2015 Jeremy Bender - uk.businessinsider.com

 

The US Navy is currently testing a robotic ship that would be able to autonomously hunt enemy diesel submarines. Originally conceived as a DARPA project, the Anti-Submarine Warfare Continuous Trail Unmanned Vessel (ACTUV) is designed to hunt the next generation of nearly silent enemy diesel submarines.

 

Read more

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 10:55
Partenariat Saint Cyr-Paris II : Deux élèves-officiers distingués

 

30/06/2015 Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

 

Pour la 4e  année consécutive, deux élèves-officiers de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr ont été accueillis à l’Université Panthéon-Assas (Paris II) pour y suivre le quatrième semestre de leur formation qui en compte six.

 

Les élèves-officiers Bouquin et Le Floc'h ont suivi des cours et séminaires proposés dans le cadre du Master 1 « Gouvernance économique internationale » et des Master 2 « Défense et Dynamiques Industrielles », « Sécurité et Défense  » ou « Commerce et Management International ». Ils ont ainsi complété leur formation académique en suivant des enseignements de « droit de la défense », « méthodologie décisionnelle en situation de crise », « libertés fondamentales, déontologie et droit pénal de la sécurité et de la défense », ou encore « environnement économique international » pour n'en citer que quelques-uns.

 

Cette scolarité externalisée s'est achevée par la soutenance de leurs mémoires le 11 juin 2015. Le jury, composé du Professeur Olivier Gohin (directeur des mémoires, Directeur du M2 « Sécurité et Défense »), du Professeur Lecaillon (chargé de mission auprès du président de l'Université pour les relations avec les Ecoles militaires et les industries de défense, directeur du M2 « Commerce et Management International ») et de Mme Traversac (Maître de conférences à l'Université Panthéon-Assas, Chercheur-associé au Centre de Recherche des Ecoles de Coëtquidan), a salué la qualité de leurs travaux portant cette année sur « la doctrine de la dissuasion nucléaire française » (V. Bouquin) et sur « les associations professionnelles dans les forces armées » (T. Le Floc'h).

 

A l'issue de ce semestre, et au regard de l'ensemble de leurs bons résultats, le certificat « Gouvernance, Géostratégie et Défense » de l'Université leur a été délivré.

 

Ces deux élèves-officiers ont su tirer profit de la chance qui leur a été donnée d'intégrer une grande université française pour se confronter ainsi, aux côtés d'étudiants civils, à l'exigence scientifique et méthodologique de l'Université. Parallèlement, ils contribuent à la meilleure connaissance et au rayonnement de leur Ecole et ainsi, à leur niveau, à l'affermissement du lien armée-nation.

 

Rappelons que cette formation s'inscrit dans le cadre d'un partenariat plus vaste entre l'Université Paris II et les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan, partenariat qui permettra, début juillet, à des étudiants de quatre masters de Paris II d'y faire un stage de Leadership .

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 10:55
The Battle Of The Somme - Attack Of The Ulster Division - By J. P. Beadle (Cranston Fine Arts)

The Battle Of The Somme - Attack Of The Ulster Division - By J. P. Beadle (Cranston Fine Arts)


01.07.2015 source SHD
 

1er juillet 1097 : bataille de Dorylée (Turquie actuelle). Les combattants de la première croisade (Godefroy de Bouillon, Tancrede de Hauteville, Bohémond de Tarente,…) après avoir pris Nicée quelques jours plus tôt, se dirigent vers Dorylée où les attend Kilidj Arslan, sultan de Roum. Ce dernier sous-estime la nouvelle croisade après sa victoire sur la croisade populaire à Civitot (1096) et ne s’attend pas à une forte résistance. Il mise sur l’embuscade qu’il tend à l’avant-garde des croisés en zone montagneuse. Dans un premier temps, Bohémond est submergé et forme le cercle en attendant les renforts qu’il a demandés par messagers dès le début de l’embuscade. Les puissantes charges de sa cavalerie franque sont sans effet sur  les archers montés turcs qui pratiquent le harcèlement. Dès l'annonce de la bataille par les messagers de Bohémond, la chevalerie des autres corps se précipite en plusieurs escadrons vers le champ de bataille (laissant en arrière l'infanterie) et oblige Arslan à se replier. Il choisit de se retrancher sur des hauteurs qu’il pense imprenables. Or, les croisés se réorganisent très rapidement et démontrent une belle coordination en attaquant sa position selon quatre axes différents au même moment. L’attaque est victorieuse et les forces turco-arabes complètement défaites.

 

1er juillet 1690 : bataille de Fleurus (Belgique). « La bataille remportée à Fleurus près de Charleroi (lieu de la bataille du même nom de 1794 et de celle de Ligny de 1815) est le chef-d’œuvre tactique du maréchal de Luxembourg et la plus nette victoire de celles remportées sur le front des Pays-Bas espagnols par celui qui fut surnommé le « Tapissier de Notre-Dame » (les emblèmes pris à l’ennemi étant suspendus dans la cathédrale de Paris lors des traditionnels Te Deum). Face à une armée alliée trop attentiste, Luxembourg, en adepte de l’offensive et de la prise de risque, décide de scinder ses 40 000 hommes et de lancer un vaste mouvement tournant pour prendre à revers la gauche adverse. Il y parvient après avoir masqué la marche de sa colonne et rompt presque complètement le dispositif ennemi. Un corps d’infanterie hollandaise formé en carré refuse de se rendre et offre une ferme résistance dont seule l’artillerie et la cavalerie françaises viennent à bout dans le sang. L’armée du prince de Waldeck a perdu de 15 à 20 000 tués, blessés et prisonniers, soit la moitié de ses effectifs ». M. Bertrand Fonck (SHD).

 

1er juillet 1911 : coup de force d'Agadir (Maroc). L'empire allemand cherchant à faire pression sur la France pour obtenir des possessions coloniales en Afrique, envoie la canonnière Panther dans la baie d'Agadir. Le différend est réglé à l'issue de tractations internationales où l'Entente cordiale (France et Grande-Bretagne) fait face à l'empire allemand. Ce dernier obtient en guise de compensations des terres d'Afrique équatoriale permettant d'agrandir le Cameroun allemand. La guerre est évitée pour un temps.

 

1er juillet 1916 : hécatombe britannique lors de la bataille de la Somme. 20 000 soldats britanniques sont tués en une seule attaque alors qu’ils avancent à découvert vers les tranchées allemandes qu’ils pensent ravagées par une semaine de bombardement.

 

Note RP Defense:

voir The Battle of the Somme

 voir La bataille de la Somme (juillet 1916)

1er juillet 1944 : Garbo trompe les Allemands au sujet des V1. « A cette date, 2415 V1 ont été lancés sur Londres. L’analyse des impacts montre que si 27% des engins atteignent Londres, les autres sont tombés au sud-est de l’agglomération avec des effets limités. Les Allemands tirent donc trop court et à droite. Dès le début de la campagne, les agents doubles, en particulier Garbo et sa vingtaine d’agents fictifs, sont mis à contribution. Les responsables civils et militaires des plans de déception décident d’indiquer obligeamment à l’Abwehr, en se fondant sur l’heure d’impact de nombreux V1 tombés au sud-est de Londres, que ceux-ci ont atteint le centre de la cité. Les Allemands sont donc encouragés à maintenir tel quel leurs réglages. Les Britanniques contrôlent l’efficacité de la ruse en décryptant le trafic de l’Abwehr et celui du régiment lançant les engins. Bien que certains V1 soient équipés de radio-balise permettant de suivre leur trajectoire, les Allemands donnent la priorité aux informations de Garbo en cas ce contradiction, tant la fiabilité de Garbo, Brutus et Tricycle, est grande à leurs yeux. Cette ruse sera reconduite dans le cas des V2.

Source : British Intelligence in the second World War, volume 5 ». Guy Malbosc

 

1er juillet 1945 : création de l’ESMIA à Coetquidan. L’école spéciale militaire interarmes est créée à Coetquidan pour héberger l’ESM (bâtiments de St Cyr l’école détruits en 1944) et accueillir les différentes écoles de cadres créées durant la guerre.

 

Note RP Defense: voir L'ECOLE MILITAIRE INTERARMES ET L'ECOLE SPECIALE MILITAIRE DE SAINT-CYR A COETQUIDAN DE 1945 A NOS JOURS

 

1er juillet 1968 : Signature du traité de non-prolifération nucléaire (TNP). « Il engage les cinq États dotés de l’arme nucléaire (EDAN) — États-Unis, URSS, Royaume-Uni, Chine et France — à ne pas diffuser les technologies nucléaires militaires à d’autres États. La France ratifie le traité sur la non-prolifération nucléaire (TNP) en 1992 ». (DGRIS/PROLIF)

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 10:55
MQ-9 Reaper - photo Armée de l'Air

MQ-9 Reaper - photo Armée de l'Air

 

01/07/2015 par Jean Esparbès, étudiant à Sciences Po Lille et qui réalise actuellement un stage à La Voix du Nord et au blog Défense globale

 

Alors que la France possède sept drones MALE (moyenne altitude longue endurance) et se refuse pour l’heure à les armer, il n’est pas inutile de revenir sur le cadre juridique et éthique de leur emploi. Et sur la probable évolution de la doctrine. Jean-Baptiste Jeangène Vilmer est chargé de mission « affaires transversales et sécurité » au Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère des Affaires étrangères, où il s’occupe notamment des drones armés. Il s’exprime ici en son nom propre et ses propos n’engagent aucunement le ministère des Affaires étrangères. Prenons donc un peu de hauteur en ce temps caniculaire.

 

A paraître ce jeudi 2 juillet, un second volet au titre intrigant : Et si la France armait ses drones...

 

Lire l’article

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 10:55
photo ESCC-DIRCOM

photo ESCC-DIRCOM

 

19/06/2015 Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan

 

Le vendredi 12 juin 2015, s’est tenue aux ESCC une cérémonie de remise de galons et d’adoubement des élèves-officiers sous-contrat des filières spécialistes et pilotes.

 

Rassemblés sur la cour Rivoli sous les yeux de leurs familles et amis, ces jeunes officiers ont reçu des mains de leur parrain leurs premiers galons d’officier. Ensuite, et conformément à la tradition, ils ont été adoubés, symbolisant ainsi leur entrée dans la grande fraternité d’armes du corps des officiers. Ils vont désormais rejoindre leurs affectations afin de parachever leur formation puis servir dans la spécialité qu’ils ont choisie.

Les officiers sous-contrat sont formés au sein du 4e  bataillon de l’école spéciale militaire. Au même titre que leurs camarades issus de l’école militaire interarmes ou de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, les officiers sous-contrat ont vocation à participer à l’encadrement des formations, à occuper des emplois et exercer des responsabilités au sein de l’environnement des forces et de participer aux missions de l’aviation légère de l’armée de Terre en qualité de pilotes d’hélicoptère. L’armée de Terre propose ainsi un ensemble diversifié d’expériences professionnelles et de parcours aux jeunes bacheliers et diplômés de l’enseignement supérieur, les ESCC en assurant la formation initiale. La cérémonie de remise de galons marque le terme de celle-ci.

 

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 10:55
Le Triomphe des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan 2015 : tout ce qu'il faut savoir

 

09/06/2015  ESCC

 

Le Triomphe des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, est une manifestation traditionnelle qui trouve son origine dans une visite du duc d'Orléans à Saint-Cyr, le 27 juillet 1834.

Aujourd'hui, il clôt les cycles de scolarité des élèves en dernière année (ESM1, EMIA1 ) tout en associant les autres recrutements. Lors de la cérémonie les nouvelles promotions (ESM3 et EMIA2) reçoivent solennellement leur nom de baptême.
C'est également une fête commune à l'ensemble des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (élèves, personnels civils et militaires du cadre) consolidant le lien armée-nation et qui engage la participation et les moyens de toutes les écoles et de nombreux extérieurs.

 

Le prochain Triomphe des Écoles se déroulera le samedi 25 juillet 2015.

 

Pour pouvoir assister aux activités du Triomphe, il est impératif de s'inscrire individuellement. Cette inscription génèrera une autorisation d'accès individuelle (pour les enfants à partir de 5 ans) qu'il faudra imprimer et présenter à votre arrivée aux points de contrôle.

 

Pour vous inscrire:  Formulaire d'inscription

Pour réserver: Bulletin de renseignements et bon de réservation Triomphe 2015.pdf 2,29 MB

Renseignements :

Bureau Organisation Triomphe

Tél : 02 97 70 72 57

Email : triomphestcyr@gmail.com

 

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 07:55
Coopération inter-armées

 

11-06-2015 par 4e RE  Réf : 497 | 350

 

Le 4 a participé à l’aide à la formation des marins du CTM France Sud sur les postes de 4ème génération.

C’est avec plaisir que les fortes têtes ont accueilli leurs camarades de la Royale !

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 07:55
A Brest, c'est bientôt l'été, le bon moment pour visiter la base navale

 

28.06.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense


C'est désormais une tradition: la visite de la base navale de Brest dès qu'arrivent les vacances.

Elle se visite en continu à pied, du lundi au vendredi, depuis la porte de la Grande Rivière (rive droite, route de la Corniche) du 29 juin au 28 août inclus de 10h à 16h (sauf les weekends, jours fériés, le 13 juillet et le 14 août). Les marins brestois accueillent les visiteurs durant une à deux heures pour une visite de la base navale et d’un navire de la marine nationale selon disponibilité, le tout parsemé d’anecdotes et d’informations permettant de découvrir la marine d’aujourd’hui.

Informations au 0800 523 535.

Modalités pratiques: 
- visites ouvertes aux ressortissants de l’union européenne, d’un pays de l’Otan ou de la Suisse. Pour les autres, une demande préalable doit être formulée au 02 98 22 06 12.
- Sur présentation d’une carte nationale d’identité en cours de validité.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 07:55
Credits photo : Musée de la gendarmerie nationale

Credits photo : Musée de la gendarmerie nationale


28.05.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Après deux années de travaux (depuis juin 2013), le musée de la Gendarmerie nationale ouvrira ses portes le 10 octobre prochain à Melun, dans un ancien bâtiment de caserne entièrement réhabilité. 

A la fois chronologique et thématique, le nouveau parcours du musée retracera l'évolution de la gendarmerie à travers les époques et les régimes successifs, du Moyen-Age à nos jours. Les travaux encore en cours permettront de dévoiler la collection, riche de 30 000 pièces.

Pour en savoir plus sur le projet architectural, cliquer ici.

Pour l'ouverture, le musée a naturellement choisi de dédier sa première exposition temporaire au rôle du gendarme pendant la Première guerre mondiale. "La grande guerre des gendarmes" sera une exposition labellisée Centenaire.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 07:55
Le lieutenant-colonel de Sercey commande le 2e REG depuis le 26 Juin


29-06-2015 par 2e REG Réf : 577 | 297

 

Officier saint-cyrien de l’arme du génie, le lieutenant-colonel Guillaume de Sercey a effectué sa carrière opérationnelle à la Légion étrangère et dans l’arme du génie : au 4e Régiment étranger à Castelnaudary, au 2e Régiment étranger de génie à Saint-Christol, et au 6e Régiment de génie à Angers.

Il a été déployé à deux reprises à Djibouti en 1999 et en 2003, en Bosnie en 2000, et en Afghanistan de 2010 à 2011.

Il a également servi à l’état-major de la 2e Brigade blindée, à l’état-major de l’Armée de terre à Paris et à l’école d’application du génie à Angers.

Le lieutenant-colonel de SERCEY est diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP) et breveté de l’Ecole de guerre.

Ayant préalablement servi au 2e Régiment étranger de génie comme chef de section, officier traitant et commandant d’unité, le lieutenant-colonel de SERCEY en a pris le commandement le 26 juin 2015 et assume également depuis cette date les fonctions de commandant de la Base de défense de Saint-Christol.

Il est décoré de la médaille d’or de la défense nationale échelon argent et de la croix du combattant.

Né en 1971, lieutenant-colonel de SERCEY est marié et père de six enfants.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories