Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 17:50
Autonomy without autarky: an EU ‘roadmap’ for security of supply

 

17 October 2014 Daniel Fiott Alert - No43 - EUISS

 

The disruption of the defence supply chain and the inability to replace or reproduce equipment: a nightmarish prospect for any military planner. To allay such fears, states have, whenever possible, sought to lower dependence on third-country suppliers by favouring national industry. Yet complete autarky is impossible to achieve in today’s globalised defence market. Consider, for example, the fact that British defence firm BAE Systems sources its components and services from over 20,000 suppliers across the world on an annual basis.

The globalisation of defence markets, technological change and rising costs of equipment mean that self-sufficiency comes at a high price. Maintaining a predominately national supplier base may also be risky from a strategic perspective, as this could significantly reduce the pool of technologies and capabilities available to military planners. In many cases, the most effective equipment can be found in third countries. Therefore, autarky does not automatically equal greater autonomy.

 

Download document

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 16:55
BPC Vladivostok est désormais dans la forme Joubert  21 nov 2014 photo Thierry Hameau Ouest France

BPC Vladivostok est désormais dans la forme Joubert 21 nov 2014 photo Thierry Hameau Ouest France

 

20/11/2014 Par Isabelle Lasserre – LeFigaro.fr

 

La tension avec la Russie fait craindre à certains la réédition du scénario des vedettes de Cherbourg. En 1969, pendant la nuit de Noël, les services secrets israéliens avaient exfiltré clandestinement les navires lance-missiles.

 

L'incident s'est produit lundi, lorsque les 400 marins russes en formation depuis le début de l'été à Saint-Nazaire, sur le Vladivostok, ont voulu emménager définitivement sur le bâtiment de projection et de commandement (BPC). La date officielle de livraison du Mistral à la Russie ayant été fixée au 14 novembre, en tout cas jusqu'à ce que l'État français annule la cérémonie de «remise des clés» organisée par le constructeur DCNS, les matelots ont fait comme si rien n'avait changé. Leur formation étant terminée depuis plusieurs jours, les dernières manœuvres en mer également, ils ont voulu transférer leurs affaires personnelles du bateau- école Smolny, où ils passaient toutes les nuits, sur le Vladivostok, qui est désormais prêt à prendre la mer. Mais ils en ont été empêchés. Et s'iIs ont depuis été autorisés à remonter sur le bateau, c'est seulement pendant la journée. «En transbordant leurs affaires sur le Vladivostok, les marins auraient pris possession du bateau, qui serait devenu russe. Il aurait été très difficile de les déloger. Ce déménagement, c'était peut-être le signal qu'ils préparaient leur départ…», confie une source bien informée.

 

Les autorités françaises auraient-elles peur que les marins russes filent à l'anglaise? Qu'ils rééditent le scénario des vedettes de Cherbourg, en décembre 1969, la nuit de Noël? Le contrat de vente de 12 vedettes lance-missiles à Israël remonte à 1965. Mais avec la guerre des Six-Jours (juin 1967), de Gaulle décrète un embargo sur les ventes d'armes - offensives - à destination d'Israël. Après le raid israélien sur l'aéroport de Beyrouth en décembre 1968, il rompt également le contrat des vedettes. Elles fausseront pourtant compagnie à leurs gardiens français en appareillant dans la nuit du 24 au 25 décembre 1969, à 2 heures du matin, pour rejoindre triomphalement le port de Haïfa. À l'époque, la manipulation des services secrets israéliens avait ridiculisé les autorités françaises. Des historiens affirment cependant que le gouvernement français avait été informé des intentions israéliennes et qu'il avait laissé faire, les vedettes ayant déjà partiellement été payées.

 

Surveillance discrète

 

Entièrement acquitté par la partie russe, le Vladivostok connaîtra-t-il le même destin? «J'ai peur qu'un matin on se réveille et que le Vladivostok ne soit plus là», confie une source proche du dossier. Elle ajoute: «Nous y pensons depuis longtemps. Les Russes sont des partenaires, mais mieux vaut parer à toutes les éventualités.» Pendant les essais en mer, le Vladivostok a fait l'objet d'une surveillance discrète mais serrée des forces de sécurité françaises. Là aussi, Cherbourg fournit un précédent: avant l'opération d'exfiltration menée par les Israéliens, deux vedettes avaient réussi à quitter les eaux territoriales françaises pendant des essais réalisés en mer… Les forces de l'ordre du ministère de l'Intérieur auraient récemment renforcé les mesures de surveillance dans le port de Saint-Nazaire. À quai, enserré dans un bassin clos, il faudrait aujourd'hui au Mistral, s'il voulait appareiller clandestinement, franchir plusieurs écluses et bénéficier de complicités locales...

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 13:45
Countering Boko Haram

 

21 November 2014 Cristina Barrios Alert - No49

Earlier this month, extremist group Boko Haram occupied new chunks of territory in northeastern Nigeria, including the town of Chibok – widely known because of the media attention it received following the #BringBackOurGirls campaign last spring. Although Nigeria’s military recaptured the town a few days later with the help of local armed groups, swathes of northern Nigeria remain unstable at best. Suicide-bomb attacks have claimed dozens of victims in Azar, while people in Maiduguri, where schools are now reopening following eight months of closure, fear that their city is still under threat.

The situation is worsening as the 2015 national elections approach: over 200 schoolgirls kidnapped from Chibok are still missing, and speculations about a recent botched deal with Boko Haram mediated by Chad have undermined, once again, Nigerian President Goodluck Jonathan’s authority and credibility.

 

Download document

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 13:30
Irak: nouvel assaut jihadiste pour prendre la ville de Ramadi

 

21 novembre 2014 Romandie.com (AFP)

 

Bagdad - Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont lancé vendredi une nouvelle offensive pour prendre la totalité de la ville irakienne de Ramadi, à une centaine de km à l'ouest de Bagdad, selon des sources de sécurité.

 

Le groupe extrémiste sunnite contrôle certains quartiers de Ramadi et le nouvel assaut vise à s'emparer du centre de la ville située dans la province à majorité sunnite d'Al-Anbar conquise en grande partie par les jihadistes.

 

Alors que le centre-ville était visé par des tirs de mortier des combattants extrémistes, des affrontements ont éclaté tout autour de Ramadi, l'une des dernières zones urbaines encore partiellement sous le contrôle des autorités à Al-Anbar.

 

L'EI a lancé une attaque surprise depuis quatre secteurs: le nord, l'ouest, l'est et le sud, a expliqué un lieutenant de police à l'AFP, en précisant que les jihadistes avaient notamment fait exploser des voitures piégées, ciblant les forces de sécurité.

 

Des combats sont en cours autour de la ville, une série d'attaques au mortier a visé des secteurs à l'intérieur, notamment le bâtiment du conseil provincial et un poste de police, a-t-il ajouté.

 

Un capitaine de police, Qoussay al-Doulaimi, a pour sa part indiqué que les tirs de mortier étaient continus depuis minuit.

 

Selon un membre du conseil provincial, Azzal al-Fahdawi, l'EI a pris le contrôle d'un quartier de l'est de Ramadi, Madiq, mais la police, l'armée et les forces tribales (alliées) sont parvenues à stopper l'attaque et encerclent les insurgés dans ce secteur.

 

Les forces de sécurité ont besoin d'aide. Nous n'avons pas encore reçu de soutien de l'armée de l'air ou (des avions de) la coalition internationale menée par les Etats-Unis, a-t-il déploré.

 

Le chef de la police dans le quartier de Madiq, le colonel Majed al-Fahdawi, a été tué par un tireur embusqué pendant l'attaque, selon un officier et un chef tribal.

 

Les jihadistes avaient lancé ces derniers mois des assauts pour tenter de prendre totalement Ramadi sans parvenir à s'emparer du centre-ville.

 

La quasi-totalité de la province d'Al-Anbar, qui jouxte l'Arabie saoudite, la Syrie et la Jordanie, est désormais contrôlée par les jihadistes de l'EI.

 

Une partie était tombée entre leurs mains dès janvier. Les combattants extrémistes sunnites ont encore étendu leur influence à la faveur de leur offensive fulgurante lancée en juin, et d'une série d'attaques ces dernières semaines.

 

Ces jihadistes contrôlent aussi de larges pans de territoire dans le nord irakien, ainsi que de vastes régions en Syrie voisine en proie à la guerre.

 

Au début de l'offensive des jihadistes en Irak en juin, les forces irakiennes avaient été incapables de résister à leur avancée, mais elles ont ensuite tenté de regagner du terrain avec l'aide des combattants kurdes et chiites et des membres de tribus ralliées au gouvernement, sans oublier le soutien aérien crucial des Etats-Unis.

 

Ces dernières semaines, elles ont enregistré quelques succès avec la reconquête notable de Baïji, plus importante ville reprise à l'EI, et en brisant le siège de la principale raffinerie du pays, toute proche.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 12:55
Le ministre de la Défense a annoncé la commande de 12 avions MRTT

 

20/11/2014 Ministère de la Défense

 

A l’occasion du colloque « 50eanniversaire des forces aériennes stratégiques et la dissuasion au 21esiècle » à l’École militaire, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a annoncé  que le contrat pour l'acquisition de 12 avions Multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT) est prêt à être notifié.

 

 Préparé par  la Direction générale de l’armement (DGA), le contrat vers Airbus Defence and Space couvre également l'acquisition des systèmes de soutien et de formation associés (rechanges, outillages, outils de simulation...) et des premières années de soutien et de formation. Le montant du contrat est d'environ 3 milliards d’euros. Conformément à la Loi de programmation militaire, la livraison du premier appareil est prévue en 2018, celle du second en 2019. Les livraisons se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an.

 « Notre volonté de moderniser la composante aéroportée de la dissuasion se concrétise avec ce contrat pour l’acquisition de 12 avions MRTT. » a indiqué Jean-Yves Le Drian. « Au-delà de cet engagement stratégique du Président de la République réaffirmé dans le Livre blanc et la Loi de programmation militaire, ce sont les capacités de transport à longue distance et d’évacuation sanitaire qui sont assurées sur le long terme ».

 Expliquant les missions futures de ce MRTT (ravitaillement en vol, transport de personnel et de fret, relais de renseignement et évacuation sanitaire de blessés graves en cas de situation de crise, le ministre a précisé : « Le nom qui a été retenu est « Phénix »,Airbus A330 « Phénix ». Ce choix n’est pas anodin. Il vient souligner la volonté d’associer le caractère légendaire de cet oiseau mythique avec un avion qui représente une avancée remarquable à tous les niveaux de performance. Ce sont de beaux et grands défis qui attendent les futurs équipages. »

 Ces avions sont réalisés à partir d’A330-200 assemblés par Airbus à Toulouse. Le projet fait intervenir Thales Avionics pour la conception et la réalisation du système avionique ainsi que Rolls Royce pour la fourniture des moteurs Trent 700. Outre la France et le Royaume Uni, le MRTT compte 4 clients export. C’est d’ores et déjà un succès commercial européen.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 12:55
Le BPC Sébastopol dans le bassin de Penhöet de Saint-Nazaire 21 nov 2014  - photo Thierry Hameau

Le BPC Sébastopol dans le bassin de Penhöet de Saint-Nazaire 21 nov 2014 - photo Thierry Hameau

 

20/11/2014

 

La manoeuvre a duré toute la nuit : le Vladivostok est désormais dans la forme Joubert du port et le Sébastopol a pris sa place dans le bassin de Penhoët

 

Suite de l'article, reportage photo et videos

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 12:20
Le patron de la CIA ordonne un remaniement de la célèbre agence

 

21.11.2014 Romandie.com (ats)

 

Le directeur de la CIA a ordonné une large refonte de la célèbre agence d'espionnage des Etats-Unis, critiquée pour n'avoir pas anticipé certaines menaces y compris l'offensive de l'Etat islamique. L'agence a besoin, selon lui, de tirer pleinement profit des nouvelles technologies.

 

Dans un message aux employés de la Central Intelligence Agency daté du 24 septembre, John Brennan affirme qu'il est temps que "nous nous regardions de près et honnêtement" pour voir si l'agence a besoin d'être restructurée afin d'être plus efficace.

 

"Je l'ai dit à plusieurs reprises l'an dernier: je suis devenu de plus en plus convaincu qu'il est temps de porter un regard neuf sur la manière dont nous sommes organisés (...) et sur notre structure actuelle, ainsi que les manières dont nous fonctionnons, pour voir si elles ont besoin d'être ajustées pour assurer notre réussite à l'avenir", déclare M. Brennan.

 

Il a demandé fin septembre à plusieurs responsables expérimentés "de conduire une révision en profondeur pour déterminer si l'agence est optimale dans l'efficacité de ses missions, notamment en matière d'intégration, de souplesse et de résilience", a précisé le porte-parole de la CIA, confirmant des informations du "Washington Post".

 

Unités centrées sur des régions

Selon le quotidien américain, qui cite d'anciens et d'actuels responsables du renseignement, la refonte pourrait consister à démanteler les départements de l'espionnage et de l'analyse, actuellement séparés, pour créer à la place des unités centrées sur des régions géographiques ou des menaces particulières.

 

La CIA a été critiquée ces dernières années, des élus lui reprochant d'avoir sous-évalué l'importance des soulèvements au Moyen-Orient dits du "printemps arabe" ou de n'avoir pas anticipé l'offensive cet été des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

 

Certains experts se sont inquiétés que la CIA soit chargée d'opérations paramilitaires - comme les tirs de drones contre des militants d'al-Qaïda - aux dépens d'un travail de renseignement plus traditionnel de collecte et d'analyse d'informations.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:35
HAL’s third LCH prototype conducts maiden flight

 

17 Nov 2014 By: Greg Waldron - FG

 

Hindustan Aeronautics (HAL) has conducted the maiden flight of the third test aircraft in the Light Combat Helicopter (LCH) programme, with the company confident of attaining initial operational capability by September 2015.

The aircraft, designated TD-3, flew a 20 minute flight on 12 November from the airfield adjacent to HAL’s Bengluru factory, says the airframer in a statement.

TD-3 joins TD-1 and TD-2 in the test programme for the new helicopter. The previous two examples have accumulated 285 flying hours in 388 flights since the maiden flight of TD-1 in March 2010.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:30
Liban : les pelotons de la FCR patrouillent avec les FAL

 

20/11/2014 Sources : État-major des armées

 

Mi-novembre 2014, un peloton de l’escadron d’éclairage et d’investigation de la Force Commander Reserve(FCR) a effectué une patrouille conjointe avec les forces armées libanaises (FAL).

 

Sur les routes et chemins du secteur espagnol, les véhicules blindés légers (VBL) ont patrouillé aux côtés des soldats libanais afin de contrôler une zone de près de 80 kilomètres. L’itinéraire, ouvert par le véhicule libanais, a permis de s’assurer du calme de la zone située entre le fleuve Litani et la Blue Line, conformément à la résolution 1701 du conseil de sécurité des Nations-Unies.

 

D’une durée moyenne de 4 heures, chaque patrouille est également l’occasion pour les pelotons d’échanger avec la population en faisant quelques pauses dans les villages à la rencontre des habitants et des commerçants.

 

Chaque jour, la FCR mène des missions d’observation et de reconnaissance dans la zone d’opération de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL). Comme préconisé par la Revue stratégique de la FINUL de mars 2012, ces patrouilles sont conduites quotidiennement, de jour comme de nuit, le plus souvent en coordination avec les FAL. Elles sont réparties entre la compagnie d’infanterie, équipée de véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI), et l’escadron d’éclairage et d’investigation (EEI), doté de véhicules blindés légers (VBL).

 

Les patrouilles permettent à la FCR, en complément de la surveillance de toute activité suspecte, d’acquérir une parfaite connaissance du terrain sur lequel elle est susceptible d’intervenir en appui des autres contingents déployés sur la zone d’action de l’ONU, pour faire face à toute situation d’urgence, sur ordre du général commandant la FINUL.

 

Présente depuis 1978 au Liban, la France est le cinquième pays contributeur de la FINUL avec près de 900 soldats. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l'ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701.

Liban : les pelotons de la FCR patrouillent avec les FALLiban : les pelotons de la FCR patrouillent avec les FALLiban : les pelotons de la FCR patrouillent avec les FAL
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:30
USNS Amelia Earhart (T-AKE 6)

USNS Amelia Earhart (T-AKE 6)

 

Dubai (Emirats arabes unis), 20 nov 2014 Marine & Océans  (AFP)

 

Deux navires de ravitaillement de l'US Navy sont entrés en collision jeudi dans le Golfe d'Aden, sans faire de blessé et ne provoquant que de légers dégâts, a annoncé la marine de guerre américaine dans un communiqué.

 

L'USNS Amelia Earhart et l'USNS Walter S. Diehl sont entrés en collision lors d'une opération de ravitaillement, a précisé l'US Navy.

 

Il n'y a eu que des dégâts mineurs et les deux navires ont pu continuer à naviguer par leurs propres moyens, selon la même source.

 

Les navires de ravitaillement de l'US Navy opèrent dans le Golfe, en mer Rouge et en mer d'Oman en soutien à la cinquième flotte américaine basée à Bahreïn.

USNS Walter S. Diehl (T-AO 193)

USNS Walter S. Diehl (T-AO 193)

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 08:25
FAA : réunion de travail franco-mexicaine sur la coopération dans la zone Caraïbe

 

20/11/2014 Sources : État-major des armées

 

Les 13 et 14 novembre 2014, les forces armées aux Antilles (FAA) ont accueilli une délégation mexicaine dans le cadre d’un groupe de travail sur la coopération de nos forces armées dans la zone Caraïbe. Cette s’inscrivait dans le cadre plus large de la préparation du plan de coopération franco-mexicain de Défense pour l’année 2015.

 

Durant ces deux journées, les délégations françaises et mexicaines ont échangé leur savoir-faire sur les missions de l’action de l’Etat en mer.

La lutte contre le narcotrafic est l’une des principales préoccupations communes à nos deux nations. Pour mesurer le savoir-faire français, la délégation mexicaine a pu se rendre à bord de la frégate de surveillance (FS) Ventôse, ainsi qu’au pôle aéronautique étatique du Lamentin où est stationné l’hélicoptère Panther de la Marine.

La préservation des ressources halieutiques et la lutte contre les pollutions maritimes générées par l’exploitation pétrolière constituent un second enjeu de coopération abordé dans le cadre de cette rencontre. Récemment, le Mexique a organisé un exercice de lutte contre la pollution auquel un officier français des FAA a été convié en tant qu’observateur. En 2015, un autre exercice, de niveau supérieur, sera réalisé avec comme scénario un accident sur une plateforme pétrolière. Les FAA sont à nouveau conviées et devraient y participer.

Le troisième domaine de coopération abordé durant cette réunion de travail franco-mexicaine concernait la recherche et le sauvetage en mer. Les mexicains ont fait part de leur souhait de découvrir plus avant l’ensemble des moyens français mis en œuvre à ce titre dans la zone, et de visiter notamment, lors de leur prochaine visite aux Antilles françaises, le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Antilles-Guyane.

Les FAA mènent dans le cadre de leurs missions des actions de coopération régionale et entretiennent des relations privilégiées avec l’ensemble des nations présentes dans la zone maritime Antilles. Le Mexique est l’un des principaux pays avec lequel la France coopère dans la région. Le 26 juin 2014 par exemple, la frégate de surveillance Germinal et le bâtiment auxiliaire logistique Huasteco ont réalisé un PASSEX au large de la Martinique. Cet entraînement conjoint a été suivi d’une escale de deux jours du navire mexicain à Fort-de-France.

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le Théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG)

FAA : réunion de travail franco-mexicaine sur la coopération dans la zone Caraïbe
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:50
Le secrétaire général de l'Otan cherche à rassurer les pays baltes

 

Tallinn, 20 nov 2014 Marine & Océans (AFP)

 

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a commencé jeudi une tournée éclair en Estonie, en Lettonie et en Lituanie destinée à rassurer ces petits pays membres de l'Otan, inquiets du comportement de la Russie dans le conflit ukrainien.

 

"L'Otan est là pour protéger et défendre l'Estonie", a-t-il dit sur la base aérienne d'Ämari (nord), où il a rencontré le Premier ministre estonien Taavi Roivas, ainsi que des militaires américains, allemands et estoniens.

 

Il a notamment félicité Tallinn pour avoir dépensé 2% de son PIB pour la défense, la donnant en exemple aux autres membres de l'Alliance, et rappelant "son rôle de leader dans le renforcement de la cyberdéfense". L'Estonie est considérée comme un des pays les plus avancés dans le développement de technologies numériques. Elle accueille cette semaine Cyber Coalition 2014, le plus grand exercice cybernétique dans l'histoire de l'Otan.

 

M. Stoltenberg a évoqué aussi l'augmentation du nombre de vols d'avions militaires russes autour de l'Estonie et d'autres pays de l'Otan. "Nous avons eu plus de 100 interception (d'avions russes), ce qui est le triple de l'année dernière", a-t-il dit.

 

Interrogé sur la vente de deux navires de guerre Mistral français à la Russie, M. Stoltenberg s'est abstenu de tout commentaire. "L'Otan de vend pas de matériel militaire, ce sont les Etats qui le font. Ce n'est pas à l'Otan de décider comment ils doivent conduire leurs affaires", a-t-il dit.

 

Il devait se rendre jeudi après-midi à Riga et visiter la Lituanie vendredi.

 

A Riga, il suivra de près la secrétaire d'Etat adjointe américaine pour l'Europe Victoria Nuland, qui s'y est arrêtée en route pour l'Ukraine pour accompagner le vice-président Joe Biden. Elle y a déclaré que les Etats-Unis "attendaient toujours de voir l'engagement de la Russie et des séparatistes" à appliquer les accords de Minsk, citant "un vrai cessez-le-feu sur la ligne de contact, la fermeture de la frontière internationale et le retrait des forces étrangères" du territoire ukrainien.

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:35
India to Develop a Competitor to the Trophy

 

12/11/2014 Ami Rojkes Dombe – Israel Defense

 

The Defence Research and Development Organisation (DRDO) of the Indian Army is looking to develop an active protection system for armored vehicles. If and when such a system will be materialized, it will compete against the Israeli "Trophy" by Rafael

 

An Expression of Interest (EOI) published by the Combat Vehicles Research and Development Establishment (CVRDE) of the Indian Army, which operates under the DRDO, the Indian R&D agency (Indian equivalent of MAFAT), invites interested parties to participate in developing an active protection system for armored vehicles against a broad spectrum of threats, including anti-tank missiles. So it seems that this system would compete against Rafael's "Trophy" system.

According to the tender proposal, the system should have "Multispectral Sensor based threat detection", including radar and laser sensors to cover a wide variety of threat velocities ranging from 70 - 240 m/sec. The system should have engagement range from 50 to 150 m, and quick reaction time to effect neutralization before 50 m.

Under the terms of the tender, the company chosen to develop the system will be required to develop the active defense system together with the DRDO, and it must be willing to manufacture the system in India. As the announcement states, there is nothing preventing foreign companies from participating in the tender. Are we likely to see Israeli companies participating? Proposals should be sent until January 29th, 2015. For tender details click here.

 

Vijainder K Thakur contributed to the article.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:30
La France intensifie son action contre Daesh

 

19.11.2014 JDD

 

Paris renforce son dispositif contre l'organisation de l'Etat islamique. Elle va déployer six Mirage, en Jordanie, en plus des neuf Rafale déjà basés aux Emirats arabes unis, a annoncé mercredi le ministre de la Défense.

Le déploiement de ces six nouveaux avions de combat pour lutter contre les djihadistes en Irak devrait se faire d'ici le mois de décembre, précise une source militaire. "Les forces françaises aériennes vont être renforcées (..) par six Mirage qui vont être placés en Jordanie pour compléter notre action", a déclaré Jean-Yves Le Drian à l'Assemblée nationale. Ce pays voisin de l'Irak va faciliter les interventions sur ce théâtre, où la France mène des missions d'appui aérien à l'armée nationale et aux peshmergas kurdes.

"Les succès (sur le terrain face au groupe terroriste, ndlr.) ne sont rendus possibles que parce qu'il y a un appui aérien de la coalition et dans la coalition la France joue un premier rôle", a ajouté le ministre. Deux Rafale français ont ainsi ciblé, dans la nuit de mardi à mercredi, un ensemble de tranchées utilisées par les combattants de l'Etat islamique pour tenir le siège de Kirkouk, dans le cadre d'un raid de grande ampleur de la coalition, a précisé le ministre.

 

Le détail du dispositif. L'opération française Chammal lancée le 19 septembre s'appuyait jusqu'à présent sur neuf Rafale, déployés sur la base française d'Al Dhafra aux Emirats, soit deux à trois fois plus loin de l'Irak que la Jordanie. Un avion de ravitaillement C135, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 complètent ce dispositif aux Emirats, de même qu'une frégate antiaérienne, le Jean Bart, dans le Golfe. "Nous formons par ailleurs les peshmergas et les forces irakiennes au maniement des armes que nous leur livrons", a rappelé Jean-Yves Le Drian. "La France assume ses responsabilités internationales pour sa sécurité", a-t-il conclu.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 06:45
Frontière Niger- Mali : zone de moins en moins sûre

 

20 novembre 2014 BBC Afrique

 

Plusieurs hommes armés non identifiés, à bord de motos et d'un véhicule tout terrain ont attaqué dans la nuit de mercredi, la localité de Banibangou, située à environ 160 km au nord de Niamey proche de la frontière du Mali.

 

Le bilan fait état d'un mort et 3 blessés parmi les forces nigériennes de défense et de sécurité.

 

Selon des témoins joints par la BBC, après deux heures de tirs nourris, les forces armées nigériennes sont parvenues à repousser les assaillants.

 

L’attaque n’a pas encore été revendiquée.

 

Le calme est revenu mais des patrouilles sillonnent les alentours du département de Banibangou.

 

Il y a deux semaines, 9 membres des forces de sécurité nigériennes ont été tués dans plusieurs attaques simultanées « d'éléments terroristes » dans la région de Tillabéri (ouest), proche du Mali.

 

Les attaques avaient visé le poste de sécurité du camp de réfugiés maliens de Mangaïzé, la prison de Ouallam ainsi qu'une patrouille militaire.

 

Depuis les événements au Mali et en dépit des patrouilles militaires, des bandits armés écument régulièrement les zones frontalières de ces 2 pays.

 

L'attaque de Banibangou survient vingt-quatre heures après la tenue d'une réunion des chefs d'Etat-major des pays de la sous-région (Mali , Burkina Faso, Mauritanie , Niger et Tchad) pour débattre des stratégies à mettre œuvre pour face au banditisme armé et au terrorisme transfrontalier dans le Sahel.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 20:55
photo MinDef FR

photo MinDef FR

 

20 Novembre 2014 par valeursactuelles.com

 

Coulisses. La tenue du budget de la Défense sur les engagements de la loi (à 31,4 milliards d'euros en 2015) n'est toujours pas complètement assurée.

 

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 19:55
Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

Airbus A330 MRTT tanker aircraft refuels Airbus A400M

 

20/11/2014 Airbus DS

 

Twelve aircraft to be acquired in multi-year programme.

 

Airbus Defence and Space has been selected by the French Ministry of Defence to supply 12 A330 MRTT new generation air-to-air refuelling aircraft for the French Air Force. The first delivery is foreseen for 2018, followed by the second in 2019, and then at a rate of one or two per year.

 

The contract agreed between the French procurement agency, la Direction Générale de l’Armement (DGA), and Airbus Defence and Space is now ready for the official award. The contract covers the development and qualification of the specific French configuration as well as the associated support and training systems, such as spares, ground support equipment, training devices and five years of in-service support from first delivery.

 

France’s choice of the A330 MRTT makes it the sixth nation to order the type following Australia, Saudi Arabia, Singapore, the United Arab Emirates, and the United Kingdom which have ordered a total of 34 aircraft. In addition, India and Qatar have selected the MRTT and are in the final stages of contractual negotiations for six and two aircraft respectively. A total of 22 aircraft are currently in service and the aircraft has been battle-proven in recent coalition actions.

 

The A330 MRTT has won every major tanker aircraft procurement competition outside the USA since it has entered the market.

 

Airbus Defence and Space Executive Vice President Military Aircraft, Domingo Ureña Raso said: “The French Air Force has enormous experience in the field of air-to-air refuelling. It knows the factors which are critical to success and its selection of the A330 MRTT is a real honour for us. In addition it is a long-standing operator of our transport aircraft and as always we are particularly proud in gaining the further confidence of an existing customer.”

 

In French service the A330 MRTT will be powered by Rolls-Royce Trent 700 engines, be equipped with a combination of the Airbus Refuelling Boom System and underwing hose-and-drogue refuelling pods, and can be configured in a variety of layouts carrying up to 271 passengers as well as medevac arrangements including the French MORPHEE intensive care module carrying up to ten patients as well as 88 passengers.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 19:55
Démonstration de décontamination bactérienne par plasma froid devant le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian

Démonstration de décontamination bactérienne par plasma froid devant le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian

 

19.11.2014 - ONERA

 
Ce 20 novembre, à Polytechnique, la Direction générale de l’armement organise son 3e Forum Innovation. L’ONERA y présente deux de ses innovations : un plasma contre les menaces bactériologiques et une caméra embarquable 3D infrarouge multispectrale

 

L’ONERA présente sur le stand de la DGA deux projets qui illustrent comme à l’accoutumée sa faculté à mener de front recherche amont et recherche appliquée. Ces projets ont en commun de s’appuyer sur l’expertise de pointe des chercheurs ONERA, en foudre et plasma pour JEBBIOS, et en instrumentation optique pour TEMOIN 3.

 

Décontamination d'un téléphone par plasma froid

Décontamination d'un téléphone par plasma froid

 

JEBBIOS vise à élaborer un nouveau dispositif de décontamination biologique basé sur la technologie des jets de plasma froid dans l’air et à évaluer ses capacités sur différentes surfaces contaminées par des bactéries. Facile d’utilisation,  non destructif pour les surfaces et sans danger pour les opérateurs, ce dispositif pourrait se révéler une alternative sérieuse à la décontamination chimique.

 

Démonstrateur de la caméra développé en partenariat recherche innovation avec Sofradir - photo Marine Garnier ONERA

Démonstrateur de la caméra développé en partenariat recherche innovation avec Sofradir - photo Marine Garnier ONERA

 

TEMOIN 3  doit déboucher sur une caméra multifonctions  compacte (3D infrarouge multispectrale). Développé en partenariat avec l’industriel Sofradir, le démonstrateur présenté promet de répondre à la demande de capteurs embarqués pour le développement de nouvelles capacités de renseignement à coûts maîtrisés.

 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 18:55
La Fondation Geneviève Strudel remet sa 1000e bourse

 

20/11/2014 LV Jérôme du Pac de Marsoulies -  Communauté Défense

 

Mercredi 19 novembre 2014, la Fondation Geneviève Strudel qui aide les orphelins de militaires des trois armées, de la Gendarmerie et des pompiers de Paris, a remis sa 1000e bourse. Un chiffre symbolique alors que la fondation fête ses vingt ans au service des orphelins.

 

La Fondation Geneviève Strudel, qui est placée sous l’égide de la Fondation de France, a remis sa 1000e bourse à un orphelin de militaire, mercredi 19 novembre 2014, à Paris. Lors de cette cérémonie, neuf enfants se sont vus attribuer une bourse d’un montant de 370 euros. En 2014, 59 bourses au total ont été décernées.

Cette fondation a été créée en 1994 par Geneviève Strudel qui avait quatre ans lorsque son père, le lieutenant-colonel Strudel, a été tué à la tête de son régiment, le 25 septembre 1915. Cet événement l’incita à venir en aide aux autres orphelins et à créer sa propre fondation pour y parvenir.

Présidée par le général Marescaux, le comité de la Fondation est composé de généraux de l’armée de Terre, de la Marine nationale, de l’armée de l’Air et de Gendarmerie.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 18:50
Réception par l’amiral Rogel de son homologue allemand le vice-amiral Andreas Krause le 19 novembre 2014

 

20 Novembre 2014 Sources : Marine nationale

 

L’amiral Rogel a reçu son homologue allemand le vice-amiral Krause à l’état-major de la Marine le mercredi 19 novembre dernier.

 

Il s’agissait de la première visite officielle du CEMM allemand depuis sa récente prise de fonction qui s’est déroulée le 27 octobre dernier.

 

Les honneurs ont été rendus à l’amiral Krause dans la cour d’Estienne d’Orves de l’Hôtel de la marine, puis les deux amiraux se sont longuement entretenus en tête à tête dans le bureau de l’amiral Rogel. Au cours de cet entretien, les deux CEMM ont notamment évoqué la qualité de la coopération navale entre les deux marines.

 

À ce jour  il existe un réseau d’officiers d’échanges denses et très diversifié et de nombreuses coopérations sont conduites en termes de partage de savoir-faire  (ex : hélicoptères embarqués, amphibie). Enfin  une coopération opérationnelle sur la guerre des mines se poursuit.

 

Au cours de ces discussions,  ils ont affirmé leur l’intention de développer davantage cette coopération dans le domaine opérationnel avec par exemple l’activation prochaine de la Force Navale franco-allemande en 2015.

 

Cinquante après la signature du traité de l’Elysée*, Paris et Berlin entretiennent des liens forts en matière de défense. Cette coopération a évolué et s’est diversifiée.

 

Réception par l’amiral Rogel de son homologue allemand le vice-amiral Andreas Krause le 19 novembre 2014

 

*Le 22 janvier 1963, le général de Gaulle et le chancelier Adenauer signaient un traité de coopération destiné à sceller la réconciliation entre la France et la République fédérale d’Allemagne. Ce traité fixe les objectifs d’une coopération accrue, en particulier en matière de défense. Les objectifs poursuivis dans ce domaine concernent :

1. La stratégie et la tactique : « les autorités compétentes des deux pays s’attacheront à rapprocher leurs doctrines en vue d’aboutir à des conceptions communes. Des instituts franco-allemands de recherche opérationnelle seront créés » ;

2. Le personnel des armées : « les échanges de personnel entre les armées seront multipliés » ;

3. L’armement : « en matière d’armement, les deux gouvernements s’efforceront d’organiser un travail en commun dès le stade de l’élaboration des projets d’armement appropriés et de la préparation des plans de financement ».

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 18:35
Coopération de la FS Vendémiaire avec la marine indonésienne

 

20 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

Poursuivant son déploiement annuel en Asie, commencé le vingt octobre dernier, la frégate de surveillance Vendémiaire a rejoint Jakarta le 6 novembre 2014 pour cinq jours riches en interactions avec la marine indonésienne.

 

Au terme d’une nuit de navigation à travers le détroit de la Sonde, séparant les îles indonésiennes de Sumatra et de Java, le Vendémiaire est parvenu au large de Jakarta le 6 au matin. Un patrouilleur de la marine indonésienne, le KRI Halasan, l’y attendait pour l’accompagner à quai.

 

Après un échange de saluts et un « Selamat datang » à la VHF (qui signifie « bienvenue »), la frégate française a été escortée au milieu des centaines de navires de commerce et boutres de toutes tailles qui s’activent dans un brouillard permanent aux portes de Jakarta.

 

Les quatre jours d’escale avaient lieu en même temps que le salon d’armement « Indodéfense » de Jakarta. Plusieurs délégations de marins du Vendémiaire se sont rendues sur ce salon qui accueillait par ailleurs un certain nombre d’entreprises françaises présentes sur le marché local et régional.

 

Coopération de la FS Vendémiaire avec la marine indonésienne

 

Cette escale a été marquée également par la venue à bord du contre-amiral Morio de l’Isle, commandant la zone maritime du Pacifique, ce qui a permis de faire un point de situation sur la mission du Vendémiaire dans la région.

 

Ces quelques jours auront aussi été l’occasion pour l’équipage de la frégate de préparer un « PASSEX » en collaboration directe avec des officiers d’une marine n’appartenant pas à l’OTAN et ayant donc des méthodes de travail et des procédures différentes des nôtres.

 

Ainsi, au matin de l’appareillage, un autre patrouilleur indonésien, le KRI Tjiptadi et la frégate française se sont retrouvés devant Jakarta pour une journée d’entraînement mutuel. Un exercice d’évolution tactique et un exercice de lutte contre les menaces asymétriques avaient été organisés. Le bilan fut positif, bien qu’une avarie sur le patrouilleur ait finalement contraint les commandants des deux navires à écourter les exercices. Après une dernière visite de courtoisie en zodiac du commandant en second du Vendémiaire à bord du patrouilleur, la frégate a finalement repris sa route vers le Nord pour poursuivre sa mission en Asie du Sud Est.

 

Plusieurs exercices étant d’ores et déjà prévus avec des marines de la région, suivis d’escales qui permettront de consolider les liens établis, la coopération régionale et les échanges seront toujours d’actualité dans les semaines à venir. A cela s’ajoute une participation active au Contrôle Naval Volontaire (CNV SEA) dans le Sud Est Asiatique. Ce programme basé sur des conventions entre la Marine nationale et les armateurs français, voire des particuliers, permet un échange de bons procédés pour contribuer à la sécurité maritime dans la zone. Il montre l’attachement de la France à la libre circulation sur les routes de commerce maritime en général et à la protection des entreprises françaises en particulier.

 

Le Vendémiaire est déployé dans le Pacifique et en Asie du Sud Est. Les objectifs du déploiement sont d’entretenir notre connaissance de la zone d’intérêt stratégique Asie-Pacifique, de développer la coopération avec les marines riveraines, tout en réaffirmant l’attachement de la France à la liberté de navigation.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 17:55
Le drone Patroller en courte final sur la piste 14R de l’aéroport Toulouse-Blagnac – photo SAGEM

Le drone Patroller en courte final sur la piste 14R de l’aéroport Toulouse-Blagnac – photo SAGEM

 

Boulogne Billancourt, 20 Novembre 2014 Sagem (Safran)

 

Sagem (Safran) vient de réaliser un ensemble d’essais en vol permettant de démontrer la faisabilité d’intégration d’un drone dans un espace aérien partagé suivant la réglementation de l’aviation civile et les procédures du contrôle aérien.

 

Cette campagne d’une vingtaine de vols a été réalisée avec le drone Patroller à proximité de Toulouse entre le 26 octobre et le 7 novembre. Elle a été conduite dans le cadre du programme européen SESAR, Sagem faisant équipe avec la DSNA (Direction de la Sécurité de la Navigation Aérienne), le laboratoire de l’ENAC (Ecole Nationale d’Aviation Civile) et Rockwell Collins France au sein du projet ODREA (1).

 

Dans ce cadre, Sagem a démontré en vol une fonction complète d’anticollision, qui est l’un des verrous principaux à lever pour l’insertion des drones dans un espace aérien civil partagé avec des aéronefs pilotés.

 

Ce système « voir et éviter », développé par Sagem et intégré à la chaîne de contrôle du Patroller, se compose d’une combinaison de capteurs de détection de trafic, dont un capteur optronique infrarouge, et d’un module d’estimation du risque de collision et de génération de trajectoires d’évitement automatique. Au cours des essais en vol, ce système embarqué a été mis en œuvre avec succès dans différents scénarios de conflit avec un avion plastron mis à disposition par l’ENAC, permettant ainsi au Patroller de détecter et d’éviter un risque de collision, sans l’intervention d’un opérateur.

 

Cette campagne ODREA a également permis de démontrer la capacité du drone Patroller à effectuer des approches sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac suivant les procédures définies par le contrôle aérien. Cette démonstration confirme la capacité d’un drone à s’insérer dans la zone terminale d’un aéroport international, sans impact sur le trafic et la sécurité.

 

Véritable première en Europe, cette campagne de vol, réalisée à l’issue d’une importante phase de validation par simulations effectuée par le consortium ODREA, est une étape majeure de démonstration de l’état de l’art des solutions technologiques d’insertion des drones dans l’espace aérien civil non-ségrégué.

 

Développé en France par Sagem, le Patroller est un système de drone tactique multi-capteurs de classe 1 tonne. Grâce à sa conception modulaire, il peut emporter jusqu’à 350kg de charge utile, en cellule ou en pods (optronique, radar et guerre électronique) pour des vols de 20 heures et jusqu’à 20 000 ft.

 

Sagem dispose de l’ensemble des savoir-faire nécessaires au développement et à la fabrication d’un système de drone : ensemble optroniques gyrostabilisés jour-nuit à très haute résolution, transmission de données temps réel, navigation inertielle et contrôle de vol, segment sol, préparation et restitution de missions, intégration système et interopérabilité avec l’espace de bataille numérisée interarmes et interalliés.

 

(1) SESAR (Single European Sky ATM Research) est un programme européen civil visant à moderniser les systèmes de gestion du trafic aérien. Ce programme est financé par la Commission européenne et le RTE-T, le Réseau de transport transeuropéen. ODREA (Operational Demonstration of RPAS in European Airspace) : Démonstration opérationnelle d’un système de drone dans l’espace aérien européen.

 

****

 

Sagem, société de haute technologie de Safran, est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Sagem est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents via le réseau international de Safran, Sagem et ses filiales emploient 7 500 personnes en Europe, en Asie du Sud-est et Amérique du Nord. Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité.

Pour plus d’informations : www.sagem.com

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 17:55
photo Nadia Aboudou / CIN Brest

photo Nadia Aboudou / CIN Brest

 

19 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

Le mardi 4 novembre 2014, le capitaine de vaisseau Vincent le Coguiec, commandant le Centre d’instruction naval (CIN) de Brest, a reçu le vice-amiral en deuxième section (VA2s) Emmanuel Desclèves, qui a inauguré le cycle de conférences de la saison scolaire 2014-2015 au profit des élèves du CIN. A travers la thématique intitulée « La mer, l’avenir », le conférencier a exposé sa vision stratégique de l’exploitation maritime.

 

Devant un public issu de l’Ecole de maistrance, de l’Ecole des mousses et du Lycée naval, et des personnalités civiles et militaires de la région brestoise, le VA(2S) Desclèves s’est appuyé sur différentes représentations cartographiques et données statistiques pour analyser le rapport de l’homme à la mer. Il a notamment rappelé que depuis la préhistoire, la mer est la source de la grande aventure scientifique et technique de l’homme. Cela peut ainsi se vérifier en observant l’évolution des bâtiments de la Marine nationale. Par ailleurs, il a aussi constaté le fort développement du commerce par voie maritime. Il a également noté que la mer étant un espace stratégique par excellence, la Défense restait au cœur des questions maritimes. Enfin, considérant que l’homme aura bientôt totalement exploité la terre ferme, l’amiral a souligné qu’il faudrait désormais explorer et exploiter durablement les immenses ressources des océans, qui seront nécessaires à l’humanité, notamment en matière énergétique, médical et alimentaire.

 

La prochaine conférence aura lieu le mardi 16 décembre 2014. Le CIN accueillera le célèbre scientifique et spationaute Jean-Loup Chrétien.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 17:55
Thales va mettre à jour les IFF français

 

19 novembre Aerobuzz.fr

 

Thales s’est récemment vu attribuer un contrat pour la mise à hauteur des répondeurs d’identification ami ou ennemi (IFF : Identification Friend or Foe) des armées françaises. [1] Le contrat remporté par Thales permettra d’implémenter les derniers standards militaire (Mode 5 ou mode sécurisé militaire), civil (Mode S), ainsi que le système de surveillance coopératif pour le trafic aérien (Mode Automatic Dependent Surveillance – Broadcast).

Environ 300 équipements bénéficieront de cette mise à niveau et sont destinés aux hélicoptères, aux avions de combat, aux avions de transports, aux avions de patrouille maritime, aux bâtiments de surface et aux sous-marins des forces françaises. En répondant aux dernières normes de l’OTAN et de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale, les aéronefs ainsi équipés pourront naviguer sans restriction dans les espaces aériens civil et militaire.

 

[1] L’IFF (IFF : Identification Friend or Foe) permet d’éviter les tirs fratricides sur le théâtre d’opérations grâce à l’identification des plateformes amies et d’assurer la surveillance du trafic aérien militaire et civil.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 17:55
Le forum innovation DGA comme si vous y étiez


20/11/2014 DGA

 

Le forum innovation DGA comme si vous y étiez grâce à une visite virtuelle. Cet événement majeur de la recherche et de l’innovation duale s'est déroulé le 20 novembre à l'école polytechnique de Palaiseau.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories