Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 16:55
Concert du gouverneur militaire de Paris le mercredi 15 octobre 2014

source Association des entreprises partenaires de la Défense

Mercredi 15 octobre : concert du gouverneur militaire de Paris au profit des blessés en opérations et des familles des soldats morts au combat

 

La traditionnel concert du gouverneur militaire de Paris au profit des blessés en opérations et des familles des soldats morts au combat se déroulera le mercredi 15 octobre à 20 heures en la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

Musique classique et chants militaires seront orchestrés par la musique de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

Le concert sera suivi d'un cocktail dans les salons du gouverneur.

L'ensemble des dons sera reversé à l'association Terre Fraternité.

Comme chaque année, l'Association des entreprises partenaires de la Défense est heureuse de contribuer au succès de cette manifestation.

Pour vous inscrire il suffit de retourner avant le 10 octobre le coupon-réponse complété et accompagné du règlement. Pour le télécharger : pdfLIEN

 
Depuis sa création en 1993 la Cellule d'Aide aux Blessés de l'Armée de Terre (CABAT) a assuré le suivi de plus de 9.000 blessés, dont 1.500 blessés recensés depuis 2010, et de 120 familles de décédés. Actuellement, plus de 600 militaires font l'objet d'un accompagnement. Une centaine de personnes nécessitent des actions directes, urgentes et soutenues. Une trentaine de blessés sont suivis en permanence dans différents hôpitaux ou centres spécialisés dans toute la France.

 
Retrouvez une présentation complète de la CABAT et de son action dans le dernier numéro de la Lettre Entreprises & Défense : pdfLIEN

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 16:55
Conférence de lancement du Centre des Hautes Etudes du Cyberespace (CHECy) par l'EEIE

 

25 Septembre 2014 enderi.fr

 

Samedi 13 septembre à Versailles a eu lieu la soirée de lancement du CHECy, Centre des Hautes Etudes du Cyberespace. Entourée du comité de parrainage et de nombreux invités, l’équipe du CHECy a rappelé les enjeux du cyberespace et introduit les thématiques d’études et d’échanges que proposera le CHECy.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 16:45
Notes de veille "Afrique" de l'IRSEM

 

03/10/2014  IRSEM

 

Les notes de veille « Afrique » de l’IRSEM proposent une sélection des analyses de chercheurs sur l’actualité africaine du mois écoulé en matière de sécurité et de défense.
Elles sont réalisées par Sonia le Gouriellec, chargée d’études Afrique à l’IRSEM.

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:56
Geospatial Intelligence: la 2e saison du séminaire démarre le 7 octobre

 

03.10.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense


Pour la seconde année est proposé un séminaire intitulé "Geospatial Intelligence et information géographique numérique Représentation cartographique et révolution numérique" dont l'entrée est toujours gratuite et ouverte à tous.

Comme la saison passée, il s'agit d'un séminaire mensuel sous la direction du Professeur Boulanger (Professeur à l’Institut français de géopolitique, Université Paris VIII) se déroulant à l'ENS en partenariat avec Airbus DS.

Après le succès de l'année dernière, les séances auront désormais lieu dans l'amphithéâtre Rataud (entrée au 45, rue d'Ulm) qui comprend une centaine de places.

 

La première séance aura lieu mardi 7 octobre. L'intervenant sera le directeur du renseignement militaire (DRM), le général Christophe Gomart, qui présentera son projet de réforme autour de la création du CRIG : "La Direction du renseignement militaire, centre interarmées du Geospatial Intelligence".

 

Le planning de l'année qui commence:

•4 novembre : « L’observation spatiale : un outil stratégique pour la géographie et le renseignement » par Jean-Daniel Testé (Directeur du Centre interarmées de l’Espace, Ministère de la Défense).

•2 décembre : « Nouveaux acteurs, nouvelles pratiques ... comment se projeter (ne serait-ce qu’) à 5 ans ? » par Thierry Rousselin (Directeur de la stratégie, Magellium).

•13 janvier : « Le concept GEOINT américain et la spécificité nationale industrielle française » par Alexandre Papaemmanuel (Responsable Grand Compte, Fonction renseignement, Airbus Defense and Space) et Éric Morel (Directeur Geoint France, Airbus Defense and Space).

•3 février : « Le tournant de la géographie descriptive et géométrique vers les bases de données intelligentes » par Alain Zumsteeg (Département géographie physique, Direction générale de l’armement, Ministère de la défense).

•3 mars : « Les expertises dans le domaine du Geoint et les synergies industrielles » par Philippe Larde (Responsable du département Géospatial Intelligence, Thales Communications and Security).

•7 avril : « Geospatial Intelligence : vers une approche dynamique de la cartographie » par Vincent Caillard (chef de projet GEODE 4D, Direction des programmes Defense et Espace, Institut national de l’information géographique et forestière).

•5 mai : « Geospatial Intelligence et pouvoir de décision pour un grand groupe français : le cas de Total » par Paul-David Régnier (Responsable clients globaux /Total marketing & Services).

 

Pour en savoir plus, consulter la page dédiée sur le site de l'ENS.

photo ECPAD

photo ECPAD

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:50
First aircrews graduate from European training course

 

Zaragoza - 02 October, 2014 European Defence Agency

 

After almost two weeks of intensive training, six crews coming from five different Member States have graduated from the first-ever edition of the European Advanced Airlift Tactics Training Course (EAATTC) which took place in Spain from 21 September to 3 October. In total, 29 students from Spain, Czech Republic, Germany, Italy and the Netherlands completed the course.


Over the course of the exercise, 56 sorties were flown accounting for about 100 flight hours, 31 drops were conducted as well as 92 tactical approaches and 15 landing on unprepared airstrips.

 

A combination of academic lessons and actual flights, this first edition of EAATTC was hosted by the Spanish air force on Zaragoza airbase. “Spain provided great support to the event”, Michele Rega, EDA Project Officer Fixed-Wing Aircraft and EAATTC14 exercise director, points out. “We were able to deliver high-level training to our first class of crews and this successful first edition paves the way towards future EAATTC events”, he adds. Three  additional courses, including single-ship, multiple-ship, and night vision goggles (NVG) training, are expected to take place in 2015 in Bulgaria, France, and Spain. 


Designed at the request of Member States to provide European air transport crews with an advanced academic and flying training syllabus, EAATTC was initiated by the European Defence Agency in close cooperation with the European Air Transport Command (EATC), which brought major support to the course in terms of human resources and expertise. 

The course is intended to become a European alternative to the American AATTC initiative, a rendezvous that has been attended for decades by airlift crews from the US and allied nations. However, European Member States are now seeking different ways to provide their crews with this much-needed training. EAATTC is the perfect answer to that ever-growing challenge, with European air forces now able to benefit from a high-level training closer to their home bases, thus saving the cost of a return trip across the Atlantic. 

 

Background

EAATTC is one of the tangible outputs of the wider European Air Transport Fleet (EATF) partnership launched in 2011 and now gathering 19 Member States plus Norway (AT, BE, BG, CZ, DE, EL, ES, FI, FR, IT, LT, LU, NL, PL, PT, RO, SK, SE and HU). A perfect example of pooling resources and sharing knowledge and expertise, this initiative aims to achieve a higher level of interoperability between airlift crews from different nations and to increase harmonisation of advanced tactical training. Other activities undertaken as part of EATF include the European Air Transport Training (EATT) series of events as well as the European Air Transport Symposium, both organised once a year by the European Defence Agency; the further development and management of the diplomatic clearances technical arrangement; and the development of a common maintenance and training project for operators of the C-27J Spartan transport aircraft.

 

More information

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:40
La Russie et les USA atteignent l'équilibre nucléaire

Vedomosti photo RIA Novosti. Ilia Pytalev

 

MOSCOU, 3 octobre - RIA Novosti

 

Pour la première fois depuis le début du XXIe siècle, les Forces nucléaires stratégiques russes disposent d'autant de vecteurs et d'ogives nucléaires que les USA, écrit vendredi le quotidien Vedomosti.

Tel fut le constat du département d’État américain au cours de l'échange de renseignements avec la Russie sur les armements stratégiques, le 1er septembre.

Cet échange d'informations est prévu par le traité russo-américain de réduction des armes stratégiques (START 3) signé à Prague en 2011. Conformément à ce texte, les vecteurs stratégiques déployés – les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), les bombardiers stratégiques et les missiles balistiques intercontinentaux à silo, les vecteurs non déployés (par exemple, les SNLE qui ne sont pas dotés de missiles en ce moment) et les ogives sur les vecteurs déployés – sont comptablisés à part.

Selon Pavel Podvig, chef du projet Armement nucléaire russe, l'augmentation du nombre de munitions et de vecteurs dans les deux catégories s'explique par l'arrivée, ces dernières années dans la marine russe, de sous-marins du nouveau projet 955 dotés de nouveaux missiles Boulava avec plusieurs ogives. Fin 2013, la marine a mis en service le deuxième sous-marin de cette classe Alexandre Nevski: chacun de ses 16 missiles est considéré comme un vecteur d'après le START et embarque six ogives, comme prévu. De plus, le missile intercontinental Topol-M, avec une seule ogive, n'est plus en service. À sa place est déployé le missile Iars muni de trois ogives, explique l'expert. Selon lui, d'ici 2018, quand les restrictions prévues par le START 3 entreront en vigueur, une parité approximative sera maintenue entre les forces stratégiques russes et américaines, alors que dans les années 2000 on assistait à une réduction des forces stratégiques plus rapide par rapport aux USA car les vecteurs obsolètes étaient retirés du service plus rapidement en Russie. Dans le même temps, il ne faut pas surestimer cette arrivée formelle à une parité, selon Pavel Podvig: "Les règles de prise en compte dans le cadre du START 3 sont telles qu'en cas de l'envoi d'un SNLE en maintenance et de son désarmement il ne serait plus considéré comme un vecteur déployé. Les États-Unis ont déjà utilisé cette méthode par le passé pour réduire provisoirement le nombre de vecteurs et d'ogives déclarés".

Selon un ancien responsable du ministère russe de la Défense, un autre facteur explique cette égalisation du nombre d'ogives russes et américaines: le rythme de retrait du service des missiles Topol s'est réduit, mais ces missiles seront de toute façon retirés et d'ici 2018 les USA auront de nouveau un certain avantage en termes d'ogives.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:35
Japan’s Decision on Collective Self-Defense in Context

 

By

 

In the East Asian regional context, Japan’s changing security posture is not the force for peace Tokyo claims it is.

 

On July 1, Japan passed a Cabinet decision that fundamentally changes the interpretation of war-renouncing Article 9 of its Constitution to allow the exercise of the right of collective self-defense.

Claimed to be part of Prime Minister Abe Shinzo’s doctrine of “pro-active pacifism,” the move stems from a correlation between Japan’s rising nationalism on the one hand, and joint U.S.-Japan efforts to strengthen their security cooperation on the other, as Washington and Tokyo are renegotiating their defense guidelines for the first time since 1997. The revised guidelines are due by year-end, with an interim report slated to be released next week.

Proponents say the Cabinet decision provides only for a “limited” expansion of Japan’s military capability overseas and allows for a strengthened U.S.-Japan cooperation that will make the Asia Pacific region more secure. Abe even claims that “there are no changes in today’s Cabinet Decision from the basic way of thinking on the constitutional interpretation to date.” But is this really so?

 

Read more

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:30
Combattante kurde de Ras Al-Ayn. photo Hamid Mesud

Combattante kurde de Ras Al-Ayn. photo Hamid Mesud

 

03.10.2014 Romandie.com (ats)

 

Les combattants kurdes tentaient toujours de repousser vendredi l'assaut de l'Etat islamique (EI) contre la ville syrienne kurde de Kobané, près de la frontalière turque. Sur place, la population parle d'un "massacre" en cours. Cela fait deux semaines que cette ville est assiégée.

De son côté, la Turquie ne veut pas que la ville tombe entre les mains des jihadistes. Ankara va faire tout ce qui est en son pouvoir pour l'éviter, a déclaré vendredi le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu.

La Turquie a rassemblé d'importantes forces près de la frontière syrienne, mais a jusqu'à présent rechigné à s'impliquer dans le conflit en expliquant qu'une telle intervention ne servirait à rien si elle ne s'accompagne pas d'un départ du président syrien Bachar al-Assad.

Le Parlement turc a cependant approuvé jeudi un dispositif permettant au gouvernement d'intervenir militairement en Irak et en Syrie pour lutter contre l'EI..

 

Fumée noire

Les combats faisaient rage vendredi aux portes de Kobané (Aïn al-Arab en arabe), d'où s'échappait une épaisse fumée noire. Les tirs de mortiers se succédaient à intervalles réguliers, a constaté une journaliste de l'AFP depuis la frontière turque distante de quelques kilomètres.

"Les Unités de protection du peuple (YPG) ont détruit ce matin deux véhicules blindés de l'EI à moins de deux kilomètres au sud-est de Kobané", selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, une ONG basée à Londres. Il n'a pas fait état de nouvelles frappes de la coalition internationale contre les positions de l'EI aux alentours de Kobané.

Le dernier communiqué du commandement américain fait état de quatre frappes mercredi et jeudi en Syrie, dont une près de Kobané, avec l'aide des Emirats arabes unis.

Les YPG sont une milice kurde dont les hommes sont moins bien équipés et bien moins nombreux que les jihadistes qui ont pris depuis le 16 septembre l'assaut pour le contrôle de Kobané.

 

"Le monde reste silencieux"

Selon l'OSDH, il ne resterait que quelques milliers de civils à Kobané, après la fuite en Turquie de 160'000 habitants de la ville et des localités environnantes devant la progression des jihadistes. L'EI contrôle déjà de vastes régions dans le nord et l'est de la Syrie ravagée par plus de trois ans de guerre civile. Il occupe également de vastes pans de territoire dans l'Irak voisin.

"C'est un massacre commis sous les yeux du monde entier", a déclaré vendredi un témoin des combats à Kobané. "Le monde reste silencieux alors que les Kurdes sont massacrés", a poursuivi ce témoin auprès de l'AFP. "Nous assistons avec tristesse à l'oeuvre meurtrière d'EI", a déclaré un Kurde turc, lui aussi témoin des bombardements depuis le poste-frontière turc de Mursitpinar. "Nos frères sont dans une situation très difficile, c'est très violent", a-t-il indiqué.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:55
Portes ouvertes des troupes de montagne de Varces les 4 et 5 octobre

 

03/10/2014 Victor Poulain - Armée de Terre

 

Le 7e bataillon de chasseurs alpins et le 93e régiment d’artillerie de montagne organisent les journées portes ouvertes des troupes de montagne de Varces, les 4 et 5 octobre.

 

Un week-end ouvert à tous, placé sous le signe de l’échange. Les militaires seront présents pour répondre à toutes les questions des curieux et passionnés et témoigner de leurs expériences. Des baptêmes en hélicoptère et des démonstrations militaires seront également au programme de ces deux journées.

Portes ouvertes des troupes de montagne de Varces les 4 et 5 octobre
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:55
La FASM Latouche-Tréville et Saumur : 25 ans de liens renforcés

 

03/10/2014 Sources : Marine nationale

 

Une cinquantaine de marins de la frégate de lutte anti-sous-marine Latouche-Tréville, en escale à Nantes du 26 au 30 septembre, se sont rendus à Saumur les 27 et 28. Ils ont célébré, en présence du Maire de la ville, les vingt-cinq ans de parrainage de leur bâtiment par cette dernière. La délégation de marins a également participé aux cérémonies officialisant le jumelage de la frégate avec les Écoles militaires de Saumur. Une série de festivités qu'est venue clore une réception officielle à bord de la frégate le 29 soir.

 

Voilà un quart de siècle que les équipages successifs du Latouche-Tréville et les saumurois s'enrichissent mutuellement. « Un bel anniversaire », pour reprendre les mots du capitaine de vaisseau Matthieu Drevon, commandant de la frégate, qui a été célébré, presque jour pour jour, tout au long de la journée du 27.

 

Chaleureusement accueillis par la ville de Saumur, les marins du Latouche-Tréville ont pris part à de nombreuses activités destinées à fêter un quart de siècle de parrainage dans la convivialité. Après s'être initiés à la boule de fort, jeu traditionnel pratiqué dans leur ville marraine, ils ont été reçus à la Mairie. Pour sceller l'évènement, une plaque commémorative a été dévoilée par le Maire, en leur présence, sur le quai éponyme « Frégate Latouche-Tréville ». Enfin, le lendemain, les marins ont été invités à vendanger les vignes du château, autre temps fort de la vie de Saumur. Les liens forts qui unissent l’équipage aux saumurois ont également trouvé un développement avec l'officialisation d’un jumelage entre le Latouche-Tréville et les Écoles militaires de Saumur au cours d’une cérémonie solennelle dans la cours d’Austerlitz de l’école de cavalerie.

 

« Je suis heureux que notre duo devienne un trio, a déclaré le Maire de la ville, Monsieur Jean-Michel Marchand. Depuis 25 ans, les relations entre la frégate et la ville sont très fortes. Elles s’inscrivent dans notre volonté de resserrer les liens entre la nation et ses armées », a-t-il poursuivi. Au-delà du rapprochement entre la ville de Saumur et la Marine, ce jumelage, voulu par les chefs d'état-major de la Marine et de l’Armée de Terre, s'inscrit dans un effort constant pour renforcer la connaissance mutuelle entre l'armée de Terre et la Marine. « Une proximité qui est d'autant plus importante que nos forces sont de plus en plus souvent déployées dans le cadre d'opérations interarmées », explique le capitaine de vaisseau Matthieu Drevon. L'opération Serval, à laquelle des régiments de cavalerie et le Latouche Tréville ont participé, l'a récemment démontré.

 

Gageons maintenant que ce jumelage permettra de développer un esprit d'équipage commun aux Écoles militaires de Saumur et au Latouche-Tréville. La force du lien qui unit le navire à sa ville marraine depuis 25 ans sera pour cela un atout important. L'embarquement d'élèves et d'instructeurs des écoles saumuroises ou l'envoi de délégations lors des moments forts vécus par les unités permettront de faire vivre ce lien fraternel qui les unit désormais. Rendez-vous en 2018 pour fêter les noces de perle !

La FASM Latouche-Tréville et Saumur : 25 ans de liens renforcés
La FASM Latouche-Tréville et Saumur : 25 ans de liens renforcés
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:55
En formation vol à voile avec les élèves de l’École de l’air

 

03/10/2014 Armée de l'air

 

Tous les élèves « personnel navigant » de l’École de l’air doivent dorénavant obtenir leur brevet de pilote de planeur. Une première phase obligatoire dans leur formation de pilote. Du 8 au 14 septembre 2014, onze de ces élèves ont suivi un stage de vol à voile au centre militaire planeur (CMP) de la base aérienne 722 de Saintes. Immersion en images.

 

Diaporama photos

 

Et pour ceux qui souhaitent en savoir davantage, rendez-vous dans le numéro d’octobre du magazine Air Actualités. Un article de quatre pages vous explique cette étape dans la formation des élèves pilotes de l’armée de l’air.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:50
Pilotes disparus dans les environs de Florennes (exercice)


3 oct. 2014 Belgian Defense

 

Plusieurs pilotes ont dû s’éjecter de leur avion et ont été localisés en territoire ennemi tenu par des hommes armés. Le niveau de risque est relatif, mais les forces d’extraction doivent rester sur leurs gardes. Voici l’un des scénarios mis en place pour le Combined Personnel Recovery Standardisation Course (CJPRSC) 14 organisé à Florennes et qui a débuté le 22 septembre.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:45
[Teaser] Centrafrique : quand le GTIA Panthère désarme la route de l'ouest (Jdef)



3 oct. 2014 Ministère de la Défense

 

Pour ce numéro «Centrafrique : quand Panthère désarme la route de l'ouest", le Journal de la Défense (#Jdef) a suivi pendant plus d'un mois les militaires français et les soldats de la Misca en Centrafrique. Leur mission : rétablir la sécurité sur les 586 kilomètres qui relient Bangui au Cameroun. Cet axe routier, véritable cordon ombilical, est un des seuls moyens d'alimenter le pays en denrées alimentaires, en matériel et en aide humanitaire.

Au programme de ce numéro 96 d'octobre 2014 :

-1ere partie : L'opération "Batouri" est lancée le 9 février 2014. Nous suivrons les soldats du GTIA "Panthère" lors de leur première étape de Bangui à Yaloké. 250 km durant lesquels ils ont démantelé des check-point, stopper des exactions, protéger les populations...

-2eme partie : Nous retrouverons les soldats de l'opération "Batouri" sur l'axe routier en proie aux attaques et aux pillages des camions de transport de marchandises... Il leur faudra plus d'un mois

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 11:35
CSDP’s new partners: East Asia

“A political and security relationship is not only about comparing notes; it is also about taking action”, stated HR/VP Catherine Ashton when ­formalising cooperation between the EU and the Republic of Korea (ROK) on crisis management.

The Framework Participation Agreement (FPA), signed in May 2014 in Seoul, facilitates the involvement of South Korea in CSDP missions and operations. Aimed at improving effectiveness and flexibility in crisis response, the FPA addresses practical issues like financing, conditions of deployment, and the chain of command. Behind its technical façade, the document also has major symbolic value for EU-ROK bilateral relations, as well as for the EU’s security policy in East Asia.

 

Download document

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:56
Les paras du 1e RTP ouvrent leurs portes

 

02/10/2014 Victor Poulain - Armée de Terre

 

Les journées portes ouvertes du 1er régiment du train parachutiste de la 11e brigade parachutiste auront lieu les 4 et 5 octobre à Cugneaux, en Haute-Garonne.

 

Pendant ces deux jours, les bérets rouges partageront leurs savoir-faire techniques et tactiques ainsi que leur expérience avec les curieux et les passionnés. Démonstrations de largage de personnel et de matériel, démonstrations de combat au corps à corps et baptêmes en véhicules blindés sont au programme de cette opération de relations publiques, destinée à renforcer le lien Armée-Nation.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:55
La DGA réceptionne le cinquième A400M Atlas français

 

02/10/2014 DGA Economie et technologie

 

La DGA a réceptionné un cinquième exemplaire de l’avion de transport militaire A400M Atlas le 8 septembre 2014. L’appareil, destiné à l’armée de l’air, porte le numéro de série MSN12. Il rejoindra la base aérienne d’Orléans-Bricy.

 

Avion de transport militaire tactique doté d’une allonge stratégique et à la pointe de la technologie, l’A400M, produit par Airbus Defence and Space, est sans équivalent sur le marché mondial. Equipé de quatre turbopropulseurs, il est conçu pour transporter jusqu’à 37 tonnes de matériel et réaliser l’ensemble des missions liées au transport, notamment les liaisons inter et intra-théâtre, les poser d’assaut sur terrains sommaires, l’aérolargage de personnel et de matériel y compris à très grande hauteur, le ravitaillement en vol ou les évacuations sanitaires.

 

Il s’agit du sixième avion de série livré sur les 170 commandés par les sept pays partenaires du programme : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Royaume-Uni, et la Turquie. Quatre ont déjà été livrés à la France, ainsi qu’un à la Turquie.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:50
Pont de la paix à Anvers ouvert



2 oct. 2014 Belgian Defence

 

Le pont de la paix a été posé le 2 octobre 2014 à Anvers, entre la Rive gauche et le Steen. Ce pont a été assemblé en souvenir des cent mille réfugiés qui quittèrent la ville lors de la Première Guerre mondiale. L'ouvrage peut être traversé, après une inspection minutieuse.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:50
RAF Tornado squadron saved from the scrap heap to bomb Isil

 

02 Oct 2014 By Matthew Holehouse, Political Correspondent, at RAF Akrotiri, Cyprus

 

David Cameron announces that No 2 squadron, comprising 16 Tornados, will no longer be disbanded in March as it will help with airstrikes in Iraq

 

AN RAF Tornado squadron that was due to be disbanded has been reprieved for a year in order to bomb Isil, David Cameron announced on Thursday night as he thanked British pilots for their bravery and sacrifice.

In a surprise visit to RAF Akrotiri, Cyprus, Mr Cameron said the public must "never forget" the risks taken British aircrews whose actions in Iraq "make Britain safer".

Two more Tornado GR4 jets have been dispatched to join six British planes taking part in bombing raids and reconnaissance missions over Iraq under Operation Shader, Mr Cameron said.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:30
Le Mossad en Mode Tarantino: Campagne de Recrutement 2.0

 

 

29.09.2014 Mélanie Mendelewitsch  IsraelValley Desk

 

L’agence Israélienne de renseignement lance un nouveau site Internet et parodie « Homeland » pour attirer les espions de demain.

 

Vous êtes "jeunes et ambitieux ? Laissez tomber les «journées rencontres» déprimantes organisées par Pôle emploi : Le MOSSAD est à la recherche de nouvelles recrues, et se lance dans une vaste opération de com / scouting 2.0 sur les réseaux sociaux, comme le révèle Bloomberg.com. Pour attirer ceux qui seront les espions de demain, la plus célèbre des trois agences de renseignement d’Israël n’a pas lésiné sur les moyens : mise en ligne d’un nouveau site Internet traduit en Hébreu, Anglais, Russe, Français, Arabe et Farsi, et création d’un clip calqué sur la série Homeland, digne d’une superproduction Hollywoodienne. On peut y voir une jeune espionne blonde, ressemblant étrangement à l’agent Carrie Mathison – l’héroïne bipolaire interprétée par Claire Danes – dans ses palpitantes activités secrètes :

 

 

 

A la recherche de nouveaux « talents » dans les secteurs du renseignement,  des opérations et des technologies, le MOSSAD invite tous les volontaires à remplir un très fastidieux questionnaire (18 pages au total, plus un questionnaire additionnel de 8 pages à faire remplir par l’époux ou l’épouse du candidat!) disponible online, à renvoyer écrit à la main obligatoirement.

 

Les qualités requises? Dans la rubrique «morale et valeurs» du site, on peut lire

«Nous adhérons aux valeurs de justice, d’intégrité, de moralité, de fiabilité, de responsabilité personnelle, de discipline et de discrétion. Nous cultivons l’excellence et le dévouement. Nous encourageons l’esprit d’initiative, de créativité, de ressources et sommes ouvert aux opinions diverses, et aux critiques »

 

Des esprits critiques, on en compte en effet parmi la crème des espions Israéliens, comme en témoigne « The Gatekeepers », l’excellent documentaire de Dror Moreh, qui recueille les confessions de 6 anciens chefs du Shin Bet, rediffusé opportunément en Août dernier sur Arte.

 

Dans la rubrique « un mot du directeur », ce dernier, Tamir Pardo, en appelle aux « meilleurs cerveaux » Israéliens :

 

«Les opérations et activités du MOSSAD  sont secrètes, et ses employés se doivent de garder l’anonymat.  Nombreuses sont les activités du MOSSAD qui reposent sur des technologies sophistiquées, mais le cœur du succès du MOSSAD  réside dans sa plus précieuse ressource: ses ressources humaines »

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:30
Défense: rallonge record de 14 milliards de shekels pour 2014 et 2015

 

 

28.09.2014 Jacques Bendelac - IsraelValley

 

À la veille de Rosh Hashana, les ministres de la Défense et des Finances se sont mis d’accord: le budget militaire d’Israël bondira de 13% en 2015.

 

Benyamin Netanyahou s’envole ce dimanche pour participer à l’assemble générale des Nations-Unis. Il pourra atterrir à New-York la tête reposée : à la dernier minute, il a réussi à mettre d’accord Yaïr Lapid, son ministre des Finances, et Moshe Yaalon, le ministre de la Défense sur le cadre budgétaire de 2015.

 

TROIS MILLIARDS D’EUROS EN DEUX ANS

 

Le coût de l’opération militaire à Gaza pour le budget israélien est désormais connu : Tsahal recevra une rallonge de 6 milliards de shekels sur le compte de l’année 2014 et une autre rallonge de 7 à 8 milliards de shekels pour 2015. Autrement dit, le budget israélien de la Défense va bénéficier de 14 milliards de shekels supplémentaires sur deux ans, soit 3 milliards d’euros.

 

Pour 2014, le budget de la Défense (aide américaine comprise) se monte à 62 milliards de shekels ; une rallonge de 8 milliards de shekels pour 2015 correspond donc à une augmentation record de 13% par rapport au budget de 2014.

 

RELÈVEMENT DU DÉFICIT

 

Autre point de l’accord conclu à la veille de Rosh Hashana entre le Premier ministre et son grand Argentier : les impôts n’augmenteront pas en 2015, et certains d’entre eux vont même diminuer. C’est ainsi que la TVA sur les logements neufs pour les jeunes couples sera bel et bien supprimée : la proposition de loi concoctée par Yaïr Lapid sera votée par la Knesset dès le retour de vacances des députés israéliens, à la fin du mois d’octobre.

 

La rallonge accordée à la Défense pour 2015 sera financée par le déficit public et non par la hausse des impôts. En relevant le déficit de 2,5 à 3,4% du PIB, le Trésor disposera de 10 milliards de shekels supplémentaires, ce qui correspond plus ou moins à la rallonge de la Défense.

 

COURSE CONTRE LA MONTRE

 

Pour l’heure, la crise gouvernementale causée par les divergences de vue sur le budget 2015 semble réglée. Désormais, une course contre la montre va s’engager pour boucler le budget et le faire adopter par la Knesset avant le 31 décembre 2014.

 

En cas de retard, le gouvernement disposera de trois mois supplémentaires pour faire voter son budget ; en attendant, la Défense devra se contenter du même budget de 2014, c’est-à-dire sans les rallonges prévues pour 2015.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 07:20
For 239 years, the Navy has stood the watch


2 oct. 2014 US Navy

 

 

For 239 years, the United States Navy has patrolled the world’s oceans protecting and defending America.

For 239 years, the Navy has been deployed, serving America around the world, around the clock.

For 239 years, the Navy has carried out its charge as the shield of the Republic, upholding the core values of honor, courage, and commitment.

And for 239 years, the Navy has stood the watch.

The Navy could not do this without the selfless service of the families, volunteers, and dedicated organizations that support our Navy allowing them to stay focused on the mission as they stand their watch.

But the watch isn't just on the bridge.

The watch is stood at home by loved ones when a sailor is deployed, by workers in warehouses ensuring delivery of beans and bullets, and in companies pledging jobs to reservists and veterans.

The watch is stood in the airport, at homecomings, at morale boosting events, and quietly behind the scenes as volunteers give relief and support in times of need.

And the watch continues after the homecoming for veterans, wounded warriors, and their caregivers.

This extended Navy family is vital to continuing the forward presence and power projection of the U.S. Navy and Sailors worldwide.

On this 239th Birthday, we thank you for joining the Navy family.

Happy birthday…. Go Navy!

Read by actor Adam Baldwin, TNT's the Last Ship

For more information about the Navy birthday, visit: http://www.history.navy.mil/birthday.htm

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 19:56
BPC Mistral : Visite du président de l’Assemblée nationale

 

02/10/2014 Marine nationale

 

Les 25 et 26 septembre 2014, monsieur Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale et son conseiller défense, monsieur Boucheron, se sont rendus à bord du BPC Mistral pour vivre quelques heures à la mer avec l’équipage et découvrir, in situ, les principales capacités opérationnelles du bâtiment.

 

Après une relève d’une partie de son équipage, le Mistral conduisait, en Méditerranée, une série d’exercices visant à le préparer et à l’entraîner à réaliser les missions qui pourraient lui être confiées. Pendant son séjour à bord, monsieur Bartolone a assisté à une série d’entraînements variés mettant en œuvre plusieurs capacités du bâtiment : manœuvre d’appontage et de décollage d’hélicoptères Puma et Gazelle de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT),  exercices de tir de nuit aux armes de petit calibre, manœuvres amphibies d’enradiage et de déradiage de chalands de transport de matériel (CTM) et d’embarcation de drome amphibie rapide (EDAR).

 

BPC Mistral : Visite du président de l’Assemblée nationale

 

Au-delà de la visite du bâtiment au cours de laquelle les quatre principales fonctions du bâtiment (porte hélicoptères, bâtiment amphibie, bâtiment de commandement et bâtiment hôpital) auront été présentées, monsieur Bartolone a échangé avec les marins de l’équipage. Ces derniers ont eu le plaisir de faire partager leurs expériences professionnelles et leurs motivations pour le métier qu’ils ont choisi.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 19:55
La DGA qualifie la version 32 tonnes du VBCI

 

02/10/2014 DGA Actualité

 

La direction générale de l’armement (DGA) a prononcé la qualification de la nouvelle version du VBCI le 24 septembre 2014. Cette nouvelle version affiche un poids total autorisé en charge (PTAC) de 32 tonnes, contre 29 tonnes pour la version initiale.

 

L’augmentation du PTAC permet de répondre aux menaces les plus dures des théâtres d’opération de l’armée de terre avec l’amélioration de la protection du véhicule (augmentation de la protection contre les mines, les IEDs, les roquettes, etc.), mais aussi de préserver l’évolutivité du véhicule et de permettre son adaptation aux besoins futurs.

 

La DGA qualifie la version 32 tonnes du VBCI

 

La qualification est le résultat d’essais indispensables pour garantir la sécurité et les performances du véhicule. Ainsi, pendant 18 mois, les  prototypes 32 tonnes ont franchi de nombreux obstacles et parcouru les pistes spéciales de la DGA, sablonneuses de Biscarosse, boueuses de Coëtquidan et Fontevraud, rocailleuses de Canjuers, enneigées de Valloire.

 

Le VBCI a été projeté en Afghanistan et au Liban en 2010, au Mali en début d’année 2013 et en République centrafricaine en 2014 où il a à chaque fois parfaitement rempli les missions qui lui étaient assignées à la grande satisfaction des troupes engagées.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 19:45
Sangaris: point de situation du 2 octobre 2014

 

 

02/10/2014 Sources : Etat-major des armées

 

Point de situation du 2 octobre sur les opérations de la force Sangaris en Centrafrique

 

Les effectifs de la force Sangaris sont de l’ordre de 2 000 soldats.

 

La situation sécuritaire est restée globalement calme cette semaine en République centrafricaine (RCA), en dehors d’actions de criminalité à Bangui, et d’un pic de violence dans la ville de Bambari.

 

 A Bangui, lors d’une patrouille commune avec des unités de police constituées de la MINUSCA le 26 septembre, l’arrestation d’individus armés de grenades a soulevé un début d’émeutes et de prises à partie dans la région de PK5, auxquelles la force a mis fin en ripostant. En fin de journée, les forces de sécurité intérieures appuyées par la force Sangaris ont arrêté des groupes armés qui progressaient dans le même secteur et incendiaient des maisons en réaction à des actes de brigandage. Ces incidents sont restés sans suite et ont montré, par leur manque d’ampleur et leur rapide cloisonnement, la bonne réactivité des forces de sécurité centrafricaines et le peu de soutien de la population à ces groupes armés.

 

A Bambari, la force Sangaris ainsi que la MINUSCA ont été prises à partie le 1er octobre par des groupes lourdement armés qui cherchaient à attaquer le camp de l’ONU. Dans le même temps, la force Sangaris a dû s’interposer en protection de la population au Sud de la ville, alors qu’un autre groupe armé la menaçait. L’action combinée des forces Sangaris et de la MINUSCA ont contraint ces différents groupes à se replier. Dans leur retrait, ces derniers ont pillé deux sites d’organisations non gouvernementales qui apportent des soins sur le camp de réfugiés. Le calme a été rétabli dans la zone.

 

 

Sangaris: point de situation du 2 octobre 2014

 

Cette tension illustre la fragilité de la situation dans l’Est du pays, liée à la fois à des conflits interconfessionnels, à des tensions au sein du mouvement ex-Séléka, et à l’imbrication de différentes communautés.  Cette situation a amené la force Sangaris à engager une ré-articulation de son dispositif, dont le centre de gravité sera progressivement ramené l’Est du pays ainsi que dans le couloir central.

 

Dans l’ensemble du pays, la force Sangaris poursuit son action en appui de la MINUSCA et des forces de sécurité intérieures (FSI).

 

La force de l’ONU poursuit sa montée en puissance : des forces burundaises ont ainsi rejoint Sibut le 26 septembre et le dispositif congolais à Boda devrait être rapidement renforcé, ouvrant la perspective d’un désengagement de la force Sangaris à Boda dans les jours à venir. Dans l’Ouest, la force Sangaris prépare également son désengagement de Bossangoa.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 16:55
L’ALAT, une arme singulière

 

01/10/2014 LTN Valérian Fuet et LTN Hélène Facchin - Armée de Terre

 

Derrière les appareils emblématiques qui fascinent tous les publics, existe une composante de l’armée de Terre dont l’organisation et les traditions sont parfois méconnues. Son 60e anniversaire offre l’occasion d’en savoir plus sur cette arme, devenue aujourd’hui incontournable.

 

L’ALAT de combat compte plus de 150 hélicoptères répartis au sein de trois régiments d’hélicoptères de combat (RHC) auxquels il faut rajouter un régiment d’hélicoptères des forces spéciales et un détachement à Djibouti.  À ces garnisons s’ajoutent les centres de formation et des unités principalement spécialisées dans le soutien et la logistique (9e bataillon de soutien aéromobile, escadrille avions de l’armée de Terre…). Pour accomplir ses missions, l’ALAT s’appuie sur près de 4 800 hommes et femmes. Dix personnes en moyenne sont nécessaires pour permettre à un hélicoptère de voler. Pilotes et personnel navigant ne représentent qu’un quart des effectifs de l’ALAT.

 

Le bleu de leur couvre-chef

Comme toute composante de l’armée de Terre, l’ALAT possède ses propres traditions. Outre un insigne ailé surmonté d’une étoile, le principal signe distinctif du personnel réside dans le bleu de son couvre-chef. Royal, azur ou cobalt, il symbolise le terrain de prédilection de l’ALAT, la troisième dimension. Pour renforcer ce lien au ciel, l’arme a choisi sainte Clotilde pour patronne, en 1995. Épouse de Clovis, la légende veut que ce soit grâce à ses prières que son époux a été victorieux à Tolbiac, en submergeant l’ennemi sous le feu du ciel. Un mythe qui inspirera également la devise des aérocombattants : « De la Terre par le ciel ».

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories