Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:50
EDA signs a framework agreement to provide Carl-Gustaf ammunition for its Member States

 

Brussels - 08 July, 2014 European Defence Agzncy
 

The European Defence Agency (EDA) and Saab Dynamics AB have signed a multi-annual framework agreement for the provision of different types of ammunition for the ‘Carl-Gustaf’ recoilless anti-tank weapon. 

 

The framework agreement will last five years and includes a possible renewal of two more years, with an estimated value of up to € 50 million. The agreement was finalised on 30 June 2014.

The framework agreement comes under a procurement arrangement between EDA and Estonia, Latvia, Lithuania, the Czech Republic, and Poland, agreed on 23 April 2013. Under this arrangement EDA acts as the central purchasing body, taking the leading role in the procurement procedure for Carl-Gustaf ammunition in the framework of EDA’s Effective Procurement Methods (EPM) initiative. EDA will also be in charge of managing the framework contract to fully exploit the effects of pooling demand.

This case presents useful opportunities for pooling of demand due to the communalities of the ammunition. Common procurement was seen as the best option by contributing Member States to benefit from economies of scale, cost reductions, and efficiency in spending. This solution allows contributing Member States to purchase ammunition according to their national needs while coping with different budget cycles. The agreement also allows other EDA Member States to join the initiative at a later stage.

 

More Information

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:40
Air defence missile system S-400 being fired photo Dmitry Rogulin ITAR-TASS

Air defence missile system S-400 being fired photo Dmitry Rogulin ITAR-TASS

 

Jul 08, 2014 brahmand.com

 

MOSCOW (BNS): Russia has successfully carried out test launch of a long-range interceptor missile which will be part of a new fifth generation air defence system S-500, according to a news report.

 

Russian news agency Itar-Tass quoting a source in the Defence and Industrial Complex, said the test launches were conducted in late June.

 

"All goals and tasks set within this event were fulfilled completely," the source was quoted as saying.

 

As part of Russia's defence modernisation programme through 2020, Joint Stock Company Almaz-Antey is developing a new generation air defence missile system S-500.

 

The surface-to-air missile system is designed for intercepting intercontinental ballistic missiles and for defence against airborne early warning and control, airborne warning and control system, and jamming aircraft.

 

The S-500 is being developed to surpass air defence missile system S-400 Triumf currently in combat service and its US rival - a defence missile system RAS-3, reports said.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:35
CH-47F Chinook helicopter

CH-47F Chinook helicopter

 

Jul 8, 2014 Rajat Pandit, TNN

 

NEW DELHI: India is now close to inking major deals worth over $2.5 billion for two iconic American helicopters, the Apache attack and Chinook heavy-lift choppers, which thrashed their Russian rivals both technically and commercially earlier.

 

Defence ministry sources on Monday said the around $1.4 billion deal for 22 AH-64D Apache Longbow gunships, armed with deadly Hellfire and Stinger missiles, and the $1.1 billion one for 15 CH-47F Chinooks, equipped with powerful contra-rotating tandem rotors, are "almost ready" now.

 

"These two deals for IAF will be placed for approval before the first defence acquisitions council (DAC) meeting to be chaired by Arun Jaitley on July 19. Thereafter, the cases will be moved for the cabinet committee on security's final nod," said a source.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:35
The changing role of a SCIAD


02.07.2014 DSTL
 

Dick Livesey deployed to Camp Bastion in Afghanistan as Scientific Adviser for six months from September 2013. This was his second tour. When not on tour, Dick works in the Blast & IED Protection Team at the Defence Science and Technology Laboratory (Dstl).

 

I don’t know whether you’ve ever been on holiday as a guest of somebody else’s family? If so, you’ll remember that the last day consists of everybody frantically packing up, cleaning things and stuffing it all in the car. You’d love to be able to help but, as you don’t really know how anything works or where anything goes, there’s limited help you can provide.

That’s what I thought being the Dstl Scientific Adviser (SCIAD) in Afghanistan this time around would be like.

Dstl has provided deployed SCIADs to Afghanistan for some time now and as a result we’ve got very good at it. Advice on how to combat changes in enemy threats and tactics has led to immediate short term fixes and longer term solutions. So now that the situation has changed to one in which getting us home safely, quickly and efficiently is just as important as success on the ground, the advice that Dstl provides has had to change as well.

The first challenge is to continue to support current operations whilst steadily removing capabilities. Finding ways of doing more with less is prime SCIAD territory and Dstl has played a part in helping to ensure that, even as we leave Afghanistan, we are as well equipped, protected and informed as we have ever been. This has included everything from increasing vehicle protection by reusing armour taken from redeployed vehicles, to simple pieces of software which can hugely speed up patrol tracking and tracing.

The next challenge is to carry on living safely in a shrinking Main Operating Base. Getting ill, tired or too hot in Afghanistan aren’t just annoyances – they can be game-changing for our troops. While this is one of the busiest times at Camp Bastion, it is also the one in which many of the comforts and conveniences are being reduced. So that everybody can continue to do their jobs safely, Dstl has provided advice on healthcare, energy use and fatigue management.

The final challenge is ensuring that what we leave behind is fit for purpose. This includes for both the Afghan National Security Forces (ANSF) and our own presence at the Afghan National Army Officer Academy in Kabul. SCIADs have helped develop the ANSF counter IED capability and worked on the human sciences aspects of deployments to support Afghan-led and partnered operations.

In addition to the huge efforts to get our people and equipment home in good order, UK forces are still really keen to support ongoing research. For example, improvements in Intelligence, Surveillance and Reconnaissance (ISR), detection and protection, currently being tested in the heat of Afghanistan, will benefit operations for years to come.

So while this deployment was very different to my previous tour, it certainly wasn’t the frantic pack up I had envisaged before I left!

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:35
Singapore - Joint Direct Attack Munition (JDAM) Kits

 

Jul 7, 2014 ASDNews Source : Defense Security Cooperation Agency (DSCA)

 

The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to Singapore for Joint Direct Attack Munition (JDAM) kits and associated equipment, parts, training and logistical support for an estimated cost of $63 million. The Defense Security Cooperation Agency delivered the required certification notifying Congress of this possible sale on July 3, 2014.

 

The Government of Singapore has requested a possible sale of 913 KMU-556B/B Joint Direct Attack Munition (JDAM) kits for Mk-84 2000 lb bombs, 100 FMU-152A/B fuzes, and 300 DSU-40 Precision Laser Guidance Sets. Also included are containers, munition trailers, support equipment, spare and repair parts, test equipment, publications and technical documentation, personnel training and training equipment, U.S. Government and contractor engineering and technical support, and other related elements of logistics support. The estimated cost is $63 million.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:30
Des roquettes tirées vers Tel-Aviv et sa banlieue interceptées par Iron Dome

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Au moins cinq roquettes ont été tirées mercredi matin vers Tel-Aviv et sa banlieue et ont été interceptées par le système Iron Dome, a indiqué la radio militaire.

 

Les sirènes d'alerte ont retenti et les roquettes ont été interceptées en vol par une batterie d'Iron Dome un système d'interception de missiles, a ajouté la radio en rappelant que mardi Tel-Aviv et Jérusalem avaient été visés par des roquettes tirées de la bande de Gaza contrôlée par les islamistes palestiniens du Hamas.

 

Cette attaque contre Tel-Aviv a été lancée peu après que l'aviation israélienne a mené 160 raids dans la bande de Gaza contre le Hamas, a indiqué le porte-parole de l'armée.

 

Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d'attaques aériennes depuis le début de l'opération +bordure de protection+, a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de nombreux tunnels avaient été visés.

 

Parmi les autres cibles attaquées figurent deux maisons de chefs militaires du Hamas ainsi que des bureaux du ministère de l'Intérieur, du service de sécurité nationale du Hamas, a ajouté le général.

 

L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours, a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d'une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

 

Interrogée par l'AFP, une autre porte-parole de l'armée a précisé à l'AFP que quatre roquettes avaient été tirées mercredi à l'aube vers le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.

 

Mardi, le Hamas avait revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à l'offensive israélienne. Depuis le début de l'opération contre le mouvement islamiste 28 Palestiniens ont été tués.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:30
Des roquettes tirées vers Tel-Aviv et sa banlieue interceptées par Iron Dome

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Au moins cinq roquettes ont été tirées mercredi matin vers Tel-Aviv et sa banlieue et ont été interceptées par le système Iron Dome, a indiqué la radio militaire.

 

Les sirènes d'alerte ont retenti et les roquettes ont été interceptées en vol par une batterie d'Iron Dome un système d'interception de missiles, a ajouté la radio en rappelant que mardi Tel-Aviv et Jérusalem avaient été visés par des roquettes tirées de la bande de Gaza contrôlée par les islamistes palestiniens du Hamas.

 

Cette attaque contre Tel-Aviv a été lancée peu après que l'aviation israélienne a mené 160 raids dans la bande de Gaza contre le Hamas, a indiqué le porte-parole de l'armée.

 

Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d'attaques aériennes depuis le début de l'opération +bordure de protection+, a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de nombreux tunnels avaient été visés.

 

Parmi les autres cibles attaquées figurent deux maisons de chefs militaires du Hamas ainsi que des bureaux du ministère de l'Intérieur, du service de sécurité nationale du Hamas, a ajouté le général.

 

L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours, a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d'une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

 

Interrogée par l'AFP, une autre porte-parole de l'armée a précisé à l'AFP que quatre roquettes avaient été tirées mercredi à l'aube vers le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.

 

Mardi, le Hamas avait revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à l'offensive israélienne. Depuis le début de l'opération contre le mouvement islamiste 28 Palestiniens ont été tués.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:30
Gaza: 160 raids aériens israéliens durant la nuit

 

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - L'aviation israélienne a mené 160 raids dans la bande de Gaza contre le Hamas durant la nuit de mardi à mercredi en réponse à la poursuite des tirs de roquettes vers Israël, a indiqué le porte-parole de l'armée.

 

Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d'attaques aériennes depuis le début de l'opération +bordure de protection+, a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de nombreux tunnels avaient été visés.

 

Parmi les autres cibles attaquées figurent deux maisons de chefs militaires du Hamas ainsi que des bureaux du ministère de l'Intérieur, du service de sécurité nationale du Hamas, a ajouté le général.

 

L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours, a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d'une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

 

Interrogée par l'AFP, une autre porte-parole de l'armée a précisé à l'AFP que quatre roquettes avaient été tirées mercredi à l'aube vers le sud d'Israël sans faire ni victime ni dégât.

 

Le cabinet de sécurité israélien a autorisé mardi le rappel de 40.000 réservistes en prévision d'une possible opération au sol.

 

Des renforts ont été déployés aux abords de Gaza, où des journalistes de l'AFP ont vu des troupes, des chars et des transports de troupes blindés.

 

Mardi, le Hamas avait revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à l'offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien qui a fait au moins 28 morts dans ses rangs.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:20
Anti-Submarine Warfare Continuous Trail Unmanned Vessel Under Construction, At-Sea Testing Expected by 2015

 

Jul 7, 2014 ASDNews Source : Leidos

 

An autonomous unmanned vessel designed to track quiet diesel-electric submarines spanning miles of ocean depths for months at a time with minimal human input is now under construction and is expected to set sail for testing in 2015. Leidos, a national security, health and engineering solutions company, has begun construction on ACTUV (Autonomous Continuous Trail Unmanned Vessel) under a Defense Advanced Research Project Agency (DARPA) program for the design, development, and construction of a vessel originally conceived for an anti-submarine warfare mission.

 

"ACTUV's advanced sensor technology should allow for continuous surveillance which, combined with the vessel architecture and design, is expected to provide autonomous safe navigation supporting Navy missions around the world," said Leidos Group President, John Fratamico. ACTUV carries other sensors and mission packages designed to allow it to conduct a variety of Intelligence, Surveillance and Reconnaissance and other alternate missions. With situational sensors that can ensure safe navigation, the ACTUV trimaran has electro optics, long range and short range radar.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:56
Revue de l'ensemble des élèves par le général Denis Mercier

Revue de l'ensemble des élèves par le général Denis Mercier

 

08/07/2014 Armée de l'air

 

Vendredi 4 juillet 2014, le baptême des promotions 2013 de l’École de l’air et de l’École militaire de l’air s’est déroulé en présence du général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air et de nombreux invités internationaux, sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence.

 

C’est au crépuscule que le général Denis Mercier accompagné, de ses homologues militaires africains, a passé en revue l’ensemble des élèves à l’honneur. La promotion 2013 de l’École de l’air porte désormais le nom de «général Martial Valin», tandis que celle de l’École militaire de l’air s’est vue attribuer celui de «colonel Amédée Passemard». Elles ont ensuite procédé à l’échange des drapeaux entre la promotion précédente et celle de 2013. La Musique de l’air, les chœurs des élèves et la Patrouille de France ont clôturé les festivités.

 

Cette traditionnelle cérémonie a rassemblé près de 2 200 invités. Elle célébrait également le 40ème anniversaire du cours spécial de l’École de l’air (CSEA). En 2013, la promotion a accueilli des élèves officiers du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Cameroun et du Sénégal. De nombreuses autorités civiles et militaires françaises et étrangères (Cameroun, Niger, Bénin, Mali, Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, Maroc) ont été conviées pour partager ce moment d’émotion. La cérémonie, symbole de valeurs, marque l'engagement des futurs officiers de l’armée de l’air à vivre avec honneur et dignité.

 

Les 40 ans du cours spécial de l’École de l’air

 

Créé en 1973 au sein de l’École de l’air, le CSEA  est destiné à former des officiers des armées de l’air étrangères dont les pays sont liés à la France par des accords de coopération.

Admis sur concours, les élèves sont tous francophones. Le programme de leur formation (3 ans)  est identique à celui de l’École de l’air, sauf l’instruction technique et scientifique qui est adaptée.

Depuis sa création environ 550 élèves, issus de 27 nationalités différentes ont été diplômés à Salon-de-Provence, dont certains sont devenus chef d’état-major dans leur pays.

 

Échange des gardes drapeaux entre les promotions

Échange des gardes drapeaux entre les promotions

Le CEMAA entouré de ses homologues militaires pour le baptême des promotions 2013

Le CEMAA entouré de ses homologues militaires pour le baptême des promotions 2013

source Ordre de la Liiberation

source Ordre de la Liiberation

 

Saint Cyrien de la promotion 1917, il intègre l’armée de l’air  en 1926. En 1940, il devient colonel et rallie la France libre puis développe et dirige les Forces aériennes françaises libres (FAFL) avant de les commander en juillet 1941.

Nommé général, il réorganise le transport aérien militaire ainsi que les unités parachutistes. Jusqu’en 1944, en même temps que commandant des Forces aériennes françaises en Grande-Bretagne, il est chef d’état-major général adjoint de l’armée de l’air et chef de la mission de l’air à Londres.En août 1944, il participe à la Libération de Paris à la tête des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Chef d’état-major de l’armée de l’air de 1944 à 1946, puis chef de la délégation militaire française aux Nations unies, il est nommé Inspecteur général de l’armée de l’air de 1947 à 1957.

Il reste le seul général de l’armée de l’air à avoir été maintenu sans limite d’âge, dans l’état-major général, pour avoir commandé en chef devant l’ennemi. Il décède le 19 septembre 1980.

 

 

Colonel Amédée Passemard

 

Baptême des promotions 2013 à Salon-de-Provence

 

Né en 1920, il obtient son brevet de pilote à 17 ans et s’engage dans l’armée de l’air en 1938. Il lutte contre la Luftwaffe, prend part à la campagne de Tunisie, puis à la Libération de la Corse. Promu  sous-lieutenant en 1944, il rejoint Meknès (Maroc)  comme instructeur. En 1946, à l’état-major de la Défense aérienne du Territoire en Afrique française du Nord, il cumule les fonctions d’adjoint au chef du 3ème bureau, chef des transmissions et commandant de l’escadrille d’entraînement.

Il part en Indochine, puis prend la tête de l’aviation légère d’Oranie (Algérie) avant le prendre le commandement de la base de Bangui (République Centrafricaine).

En 1965, il commande la base aérienne 125 d’Istres avant d’intégrer l’état-major de la Force aérienne tactique, chargé de la sécurité militaire. Il quitte l’armée de l’air en 1969.

Totalisant 5 000 heures de vols et 650 missions de guerre, il décède le 19 août 2013.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:55
Cérémonies de remise des prix au CIN Brest

 

08/07/2014 Sources : Marine nationale

 

Vendredi 4 juillet 2014, le capitaine de vaisseau Vincent Le Coguiec, a présidé deux cérémonies au cours desquelles les élèves les plus méritants de la deuxième session de la promotion 2014 « Second-maître Raymond Dumenoir » de l’Ecole de maistrance, et de la promotion « Second-maître Kerleroux » de l’Ecole des mousses, ont été récompensés. Ils ont reçu leurs prix en présence des cadres et enseignants des écoles militaires, ainsi que des autorités civiles et militaires de la région. Les élèves de l’Ecole des mousses ont également échangé avec Mme Patricia Adam, la présidente de la commission de la Défense nationale et revoir l’Amiral Forissier, parrain de la promotion.

 

Cérémonies de remise des prix au CIN Brest

A l’Ecole de maistrance, parmi les 131 élèves, 8 élèves se sont partagés les 10 prix distinguant les meilleurs de la promotion. Le quartier-maître maistrancier Adrien Tranchand, recruté au titre de la spécialité « navigateur timonier», premier de la promotion a reçu le prix du chef d’état-major de la marine, remis en son nom par le capitaine de vaisseau Bernard Jacquet, commandant la base navale de Brest. Cet élève a également reçu le prix de la Force d’action navale.

 

A l’Ecole des mousses, le prix du chef d’état-major de la marine a été remis au mousse Heitini Cheval du métier machine, premier de la promotion. De son côté, le mousse Audrey Lhotaire, du métier Pontvol, a obtenu le prix du parrain de promotion : décerné par l’Amiral Forissier, il récompense l’élève qui a incarné tout au long de l’année un esprit d’équipage exemplaire. Par ailleurs, les 155 jeunes « apprentis marins » ont obtenu des résultats satisfaisants au cours de leur année de formation et ont tous reçu leur brevet de mousse, qui leur a été remis devant leurs familles invitées pour l’occasion.

 

Au cours de ces cérémonies, le CV Le Coguiec a rappelé, aux jeunes militaires et marins, les valeurs que l’établissement leur a inculquées : l’esprit de discipline, le sens du devoir, la disponibilité, la loyauté et l’esprit de cohésion. Pour conclure, avant de laisser partir les uns en école de spécialités, les autres en formation élémentaire métier, il a souhaité, selon la formule consacrée, bon vent et bonne mer à nos jeunes marins.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:50
Farnborough Airshow 2014 Capabilities

 

08.07.2014 BAE Systems

 

Check out our air capabilities which will be on show at Farnborough Airshow 2014

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:50
BAE Systems experts unveil four futuristic technologies

The four futuristic concepts could be incorporated in military and civil aircraft by 2040 or even earlier

 

8 July 2014 aerospace-technology.com

 

Scientists and engineers at BAE Systems have provided an insight into four futuristic technologies that could be incorporated in military and civil aircraft by 2040 or even earlier.

 

The new technologies include: advanced 3D printers that could print unmanned aerial vehicles (UAVs) during a mission, and aircraft parts that can heal themselves in minutes.

 

A new type of long-range aircraft divides into a number of smaller aircraft when it reaches its destination, as well as a directed energy weapon that could engage missiles at the speed of light, destroy them and protect the people below.

 

Experts at BAE Systems' research and development team at Warton have provided an overview the four futuristic concept aircraft technologies in short animations in YouTube.

 

The team partners with the UK's leading aviation thinkers from universities, government and a range of companies to predict and explore how aircraft engineering might evolve.

 

R&D team, Futurist and Engineering manager Nick Colosimo said: "We don't know exactly what sorts of aircraft technologies will be used in 2040 with any certainty, but it's great to be able to show the public some concepts that might be possible through projecting where today's technology could get to.

 

Research and development plays a key role in BAE Systems' defence, aerospace and security business, with the company investing £117m of its own capital in R&D in 2013.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:45
Les raisons de l'impuissance du Nigeria face à Boko Haram

 

07/07/2014  Par Tanguy Berthemet – LeFigaro.fr

 

Que fait l'armée nigériane?

 

Autrefois pilier du régime, qui fut une dictature militaire jusqu'en 1999, les Nigerian Defense Forces (NDF) essuient les critiques pour leur incapacité à localiser les jeunes femmes ou même à mener des opérations efficaces contre Boko Haram. Un effort sans précédent a pourtant permis de pousser le budget de cette armée de 625 millions de dollars en 2010, à 6,25 milliards de dollars depuis 2012. Avec plus de 100.000 hommes, les NDF disposent des effectifs nécessaires. Mais sur le terrain rien n'a changé. «On ne sait pas si l'argent n'a pas été débloqué ou s'il n'est pas arrivé, mais l'armée manque de tout», constate un diplomate. Lors d'un voyage à Abuja, l'Américaine Sarah Sewall, sous-secrétaire d'État pour la Sécurité des civils, a dénoncé «la corruption qui empêche des équipements basiques comme les munitions ou les véhicules de transport d'atteindre la ligne de front du combat contre Boko Haram».

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:45
FFDj : visite de trois ministres djiboutiens sur un exercice de défense aérienne

 

08/07/2014 Sources : EMA

 

Le 24 juin 2014, les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) et les forces armées djiboutiennes (FAD) ont réalisé un exercice de défense aérienne (DAEX).

 

Cette entrainement conjoint s’est effectué sous le regard des hautes autorités politiques djiboutiennes, parmi lesquelles monsieur Mahamoud Ali Youssouf, ministre des affaires étrangères, monsieur Moussa Ahmed Hassan, ministre de l’équipement, ainsi que monsieur Ahmed Ali Silay, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangèreschargé de la coopération internationale. La délégation était également accompagnée de monsieur Serge Mucetti, ambassadeur de France à Djibouti.

 

Deux scenarii de menaces aériennes avaient été imaginés. Le premier consistait au détournement d’un avion commercial civil par des pirates de l’air, le second à celui d’un appareil « lent », de type hélicoptère, par des terroristes désirant perpétrer une attaque suicide.

 

La délégation a suivi toute l’évolution de l’exercice depuis la « salle de contrôle et d’interception » de la base aérienne de Djibouti. Les autorités ont ensuite assisté à un décollage sur alerte puis à des démonstrations de vol réalisées par les MIRAGE 2000-5 et 2000-D de l’escadron de chasse et par le SA 330 PUMA de l’escadron de transport.

 

Dans le cadre des accords de défense entre la République de Djibouti et la France, les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) constituent depuis 2011 la base opérationnelle avancée française sur la côte Est de l’Afrique. Les FFDj participent au dispositif militaire français prépositionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Parmi leurs missions, les FFDj apportent également un soutien logistique essentiel au profit des bâtiments français et étrangers engagés dans les opérations de lutte contre la piraterie, notamment l’opération Atalante. Ce soutien concerne aussi la République de Djibouti dans le cadre de sa mobilisation contre la piraterie. Les FFDj bénéficient enfin d'une capacité d’entraînement permanente grâce notamment au centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement de Djibouti (CECAD).

FFDj : visite de trois ministres djiboutiens sur un exercice de défense aérienne
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:45
Aerostar Completes Overhaul and Upgrade of Mozambique AF MiG-21 Fighters

 

Jul 8, 2014 ASDNews Source : Aerostar S.A.

 

Aerostar S.A – the leading Romanian aerospace company – has announced the completion of an overhaul and upgrade programme for eight MiG-21 fighters for the Mozambique Air Force.

 

The contract under which this work was carried out was a complex package which also included the overhaul of an L-39 jet trainer and a full training programme for ground staff and pilots.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:40
Ukraine: Porochenko opte totalement pour la solution militaire

 

8 juillet 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Le président ukrainien Petro Porochenko a promis mardi la libération prochaine des grandes villes de l’est de l’Ukraine contrôlées par les séparatistes prorusses lors d’une visite éclair à Slaviansk, ancien bastion des insurgés, rapporte la presse internationale.

 

En tenue de camouflage, accompagné de plusieurs de ses ministres et de nombreux gardes du corps, Porochenko a fait une brève apparition sur la place centrale de Slaviansk, la place forte séparatiste évacuée samedi par les rebelles face à l’avancée des forces de Kiev, où il a été salué par plusieurs centaines d’habitants venus chercher de l’aide humanitaire

Interrogé pour savoir quand il se rendrait de la même manière à Donetsk et à Lougansk, toujours contrôlées par les séparatistes, il a répondu: « très prochainement, je pense ».

Les forces ukrainiennes resserraient mardi leur étau autour de ces deux capitales régionales, et l’objectif de Kiev est désormais d’obtenir la reddition des insurgés sans pourparlers, comme si leur défaite militaire des pro-russes allait effacer touts les problèmes qui ont mené à l’insurrection.

À Donetsk, un avion a mené des frappes sur une mine désaffectée dans les faubourgs ouest de la ville, non loin d’un lieu de cantonnement de combattants séparatistes prorusses, rapportait de son côté l’AFP.

À Lougansk, un taxi collectif a été touché par un obus en début de journée, faisant deux morts et quatre blessés, ont annoncé pour leur part les autorités locales. L’aéroport de Lougansk, tenu par les forces loyalistes, a été, lui, la cible de tirs de chars.

Le gouvernement ukrainien ne négociera pas avec les rebelles tant qu’ils n’auront pas déposé les armes, a déclaré le ministre de la Défense Valeriï Gueleteï.

Les conditions posées par Kiev constituent un refus implicite des propositions de compromis européennes.

Pendant ce temps, à Moscou, les succès des forces ukrainiennes sur le terrain n’ont pas suscité de réaction vigoureuse, la classe politique apparaissant divisée entre les partisans de la ligne dure et ceux de la solution diplomatique, soucieux de l’impact que d’éventuelles nouvelles sanctions pourraient avoir sur l’économie russe.

Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a pour sa part appelé lundi Kiev à dialoguer avec les séparatistes pour rechercher un cessez-le-feu. Mais aux yeux de Kiev, un cessez-le-feu inconditionnel, observé tant que les insurgés contrôlent une partie de la frontière avec la Russie, ne ferait que renforcer ces derniers.

Par ailleurs, les gardes-frontières ukrainiens ont rapporté mardi avoir perçu «des signes de préparatifs des séparatistes à mener une guérilla le long de la frontière« et notamment à déclencher des tirs surprise contre les postes-frontières et les forces de «l’opération antiterroriste».

Note inquiétante, le dernier, comme ça, qui avait opté pour la solution militaire au lieu du dialogue et cru qu’il pourrait rapidement venir à bout de groupes d’insurgés, s’appelait…Assad.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:40
Farnborough 2014: les exportateurs d'armements russes absents au Salon

 

MOSCOU, 8 juillet - RIA Novosti

 

Le Service fédéral de coopération technico-militaire, un des plus grands exportateurs russes d'armements, n'enverra pas sa délégation au Salon aéronautique de Farnborough qui s'ouvre le 14 juillet en banlieue de Londres, a annoncé mardi à RIA Novosti une source au courant de la situation.

"Pour des raisons indépendantes de sa volonté, le Service fédéral russe a décidé de ne pas envoyer de délégation en Grande-Bretagne", a déclaré la source.

Le Salon aéronautique de Farnborough se déroulera du 14 au 20 juillet. La délégation russe devait être conduite par le directeur général adjoint du Service de coopération technico-militaire Anatoli Pountchouk.

L'interlocuteur de l'agence a en outre fait savoir que la Russie serait néanmoins représentée au Salon par une délégation conduite par le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Iouri Slioussar.

Les Etats-Unis et l'UE ont décrété des sanctions contre des citoyens russes en représailles à l'adhésion de la Crimée à la Russie suite à un référendum. Les personnes visées par ces sanctions sont interdites de séjour aux Etats-Unis, au Canada et dans les pays de l'Union européenne, et leurs avoirs sont gelés. Moscou condamne ces mesures unilatérales et les qualifie de "contreproductives".

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
photo Tsahal

photo Tsahal

 

TEL AVIV, 8 juillet - RIA Novosti

 

L'armée israélienne a reçu l'autorisation d'appeler sous les drapeaux 40.000 réservistes pour participer à l'opération dans la bande de Gaza, a déclaré lundi à RIA Novosti uns source au sein de la direction politique d'Israël.

 

"Pour le moment, il ne s'agit que d'une autorisation obtenue par l'armée. Ce n'est pas évident qu'un tel nombre - 40.000 réservistes - sera nécessaire. Tout dépendra de l'évolution de la situation", a indiqué l'interlocuteur de l'agence sous couvert de l'anonymat.

 

L'opération dénommée Bordure Protectrice (Protected edge) lancée par Israël dans la bande de Gaza se limite pour le moment à des frappes à distance, mais les militaires ont reçu l'ordre d'"être prêts à aller jusqu'au bout", dont l'invasion de la bande de Gaza par l'armée de terre.

 

La dernière opération terrestre des troupes israéliennes à Gaza remonte à l'hiver 2008-2009. Cette opération a alors fait plus de 1.000 morts palestiniens.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
Tirs de roquettes sur Jérusalem après une offensive meurtrière sur Gaza

 

09 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Jérusalem - Le Hamas a revendiqué mardi des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv, en réaction à une vaste offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien qui a fait au moins 27 morts morts dans la bande de Gaza.

 

Des raids aériens israéliens sur Gaza ont fait 23 morts dont un enfant de 8 ans et deux adolescents de moins de 20 ans. Les forces israéliennes ont tués quatre militants du Hamas qui avaient attaqué une base juste au nord de la bande de Gaza. Au cours de l'offensive il y a eu plus de 100 blessés.

 

A Jérusalem, les sirènes ont retenti aux alentours de 22H00 (19H00 GMT). Puis une série d'éclairs ont déchiré le ciel, au moment où retentissaient trois violentes explosions.

 

Une explosion s'est produite à Ramat Raziel, à 10 km au sud-ouest de la ville. Selon la police, il n'y a eu ni blessé ni dégât dans les alentours.

 

Pour la première fois, les Brigades Qassam ont frappé Haïfa avec une roquette R160, Jérusalem occupée avec quatre roquettes M75 et Tel-Aviv avec quatre roquettes M75, ont affirmé les brigades Ezzedine Al-Qassam, bras armé du Hamas, dans un communiqué.

 

Les sirènes ont aussi retenti pour la première fois au nord de Tel-Aviv, à 60 km au nord de la bande de Gaza, mais rien n'a été signalé dans l'immédiat à Haïfa, une centaine de kilomètres plus au nord.

 

Plus tôt dans la soirée, l'armée avait annoncé avoir intercepté une roquette visant Tel-Aviv. Tous les abris anti-aériens de Tel-Aviv et Jérusalem ont été ouverts.

 

Après une série de tirs de roquettes lundi qui faisaient suite à des raids meurtriers dans l'enclave palestinienne, l'armée israélienne a lancé dans la nuit son offensive aérienne contre Gaza la plus violente depuis novembre 2012.

 

Cette nouvelle escalade a été enclenchée le 12 juin par l'enlèvement et le meurtre de trois étudiants israéliens en Cisjordanie suivis de l'assassinat d'un jeune Palestinien brûlé vif la semaine dernière.

 

Les dizaines de raids lancés dans le cadre de cette opération baptisée Bordure protectrice ont fait mardi 17 morts et plus d'une centaine de blessés dans la bande de Gaza, selon le porte-parole des services d'urgences Achraf al-Qoudra.

 

La frappe la plus meurtrière a détruit en début d'après-midi une maison à Khan Younès, dans le sud du territoire palestinien, faisant huit morts, dont un enfant de 8 ans et deux adolescents, ainsi que 25 blessés.

 

Selon des témoins, un drone a lancé une fusée éclairante en signe d'avertissement. Pour tenter de dissuader l'aviation, des proches et des voisins se sont alors rassemblés dans la maison, mais un chasseur F-16 a tiré un missile.

 

Le Hamas a dénoncé un crime de guerre horrible et prévenu que tous les Israéliens étaient désormais des cibles légitimes.

 

En outre, quatre combattants palestiniens, arrivés de Gaza par la mer, ont été tués mardi soir par les forces israéliennes alors qu'ils tentaient d'attaquer une base militaire près de Zikim, dans le sud d'Israël, selon l'armée qui a fait état d'un soldat blessé.

 

Les brigades ont revendiqué cette infiltration, sans faire état de pertes dans leurs rangs, affirmant avoir tiré 10 roquettes Katioucha contre cette base et une autre.

 

- 'Un prix très élevé' -

 

Selon l'armée israélienne, plus de 130 roquettes ont été tirées mardi sur le sud d'Israël -- 23 ont été interceptées par la défense antimissile et les autres n'ont pas fait de victime -- tandis que l'aviation a visé 150 sites terroristes à Gaza.

 

Israël ne tolèrera pas de tirs de roquettes contre ses villes, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu mardi soir.

 

Nous avons donc étendu de manière significative nos opérations contre le Hamas et les autres organisations terroristes de Gaza (...). Israël n'est pas avide de guerre mais la sécurité de nos citoyens est notre première considération, a-t-il insisté.

 

L'armée prépare une série d'options, y compris une offensive terrestre ou une invasion du territoire palestinien, a expliqué à l'AFP un responsable israélien sous couvert de l'anonymat.

 

Le cabinet de sécurité a autorisé mardi le rappel de 40.000 réservistes en prévision d'une possible opération au sol.

 

Des renforts sont déployés aux abords de Gaza, où des journalistes de l'AFP ont vu des troupes, des chars et des transports de troupes blindés.

 

Nous sommes prêts à mener une bataille contre le Hamas qui ne se terminera pas en quelques jours. L'armée poursuivra son offensive de telle façon que le Hamas va payer un prix très élevé, a averti le ministre de la Défense Moshé Yaalon.

 

La Maison Blanche a condamné fermement les tirs de roquettes de Gaza tout en se disant inquiète pour les civils israéliens comme palestiniens. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a également dénoncé les tirs de roquettes et a appelé les deux camps à la retenue.

 

Le président palestinien Mahmoud Abbas a exigé qu'Israël mette fin immédiatement à son attaque, demandant à la communauté internationale d'intervenir pour arrêter la dangereuse escalade.

 

Le dirigeant du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a appelé à l'unité palestinienne sur le front politique et sur le terrain.

 

Bête noire d'Israël et considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis et l'UE, le Hamas a signé en avril avec M. Abbas un accord de réconciliation pour mettre fin aux divisions depuis 2007.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
La neutralisation en mer des armes chimiques syriennes les plus dangereuses a commencé

Le MV Cape Ray [T-AKR-9679], un navire de la Force de réserve la US Maritime Administration (MARAD), une agence du département des Transports des États-Unis qui gère la National Defense Reserve Fleet (NDRF) et qui maintient sa capacité de fournir des navires en cas d'urgence nationale, militaire ou non, sera loué par la Marine américaine pour détruire une partie de l'arsenal chimique syrien (US Navy)

 

7 juillet 2014 par Simon Bossé-Pelletier – 45eNord.ca

 

Le Pentagone a annoncé lundi que la marine américaine a débuté la neutralisation des armes chimiques évacuées de Syrie, à bord du Cape Ray.

 

Le navire qui a quitté le port de Gioia Tauro, en Italie, il y a cinq jours, pour les eaux internationales en Méditerranée, transporte 78 conteneurs transférés du cargo danois Ark Futura. La sécurité avait été renforcée par les autorités italienne afin d’éviter tout incident et rassurer la population.

 

C’est ainsi que 600 tonnes métriques de produits chimique de Priorité 1 ont ainsi été transférées à bord du Cape Ray.

 

«Nous pensons que la neutralisation va prendre environ 60 jours», a déclaré le colonel Steven Warren,  porte-pale de la Défense américaine, précisant que le respect du calendrier dépendra des conditions météorologiques.

 

La neutralisation en mer des armes chimiques syriennes les plus dangereuses a commencé

Infographie d’une unité mobile d’hydrolyse de l’Armée américaine (FDHS) qui sera déployée à bord du navire pour détruire les armes chimiques syriennes (US Army)

 

Le navire qui possède deux systèmes d’hydrolyse déployable (FDHS) pour neutraliser ces agents chimiques dangereux, en l’occurrence du gaz moutarde et du gaz sarin.

 

Un système d’hydrolyse déployable est une sorte d’usine portable qui permet la décomposition chimique d’une substance au moyen de l’eau, de façon à ce que de nouvelles molécules apparaissent.

 

Les systèmes vont donc passer les produits chimiques dans un réacteur pour les rendre «inertes», puis, «Lorsque la neutralisation aura été complétée, le Cape Ray livrera le  sous-produits [ainsi obtenus]  en la Finlande et de l’Allemagne pour [achever] la destruction à terre», a expliqué  le colonel Warren.

 

Cette opération fait suite à l’adhésion de la Syrie à la convention sur l’interdiction des armes chimiques en octobre 2013 dans le cadre d’un accord russo-américain qui a permis d’éviter des frappes américaines après que Damas eût été accusé d’avoir utilisé du gaz sarin dans une attaque qui a fait 1.400 morts l’été dernier.

 

Les autorités américaines insistent sur le fait que ces opérations de neutralisation ne sont pas polluantes et que de nombreuses précautions ont été prises en ce sens.

 

D’ailleurs, avant le Cap Ray quitte les États-Unis pour entreprendre cette mission, les experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, l’OIAC (responsable de toute cette opération) ont déterminé que les systèmes utilisés, l’entreposage des produits et les mesures pour assurer la sécurité de l’équipage et prévenir tout déversement possible de produits chimiques hors du navire, correspondaient aux normes élevées de la «Convention pour la sécurité et la sécurité».

 

En outre, une équipe d’inspecteurs de l’OIAC restera à bord du cap Ray pendant les opérations de neutralisation pour s’assurer du respect des normes de sécurité.

 

Le Cape Ray compte 35 membres d’équipage et 63 spécialistes chargés des opérations neutralisation.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:30
Gaza: Israël pourrait mener une opération terrestre (source)

 

TEL AVIV, 8 juillet - RIA Novosti

 

L'armée israélienne, qui a lancé mardi une nouvelle opération contre les combattants de Gaza, a reçu l'ordre d'être prête à "aller jusqu'au bout", y compris à envoyer des forces terrestres sur le territoire de l'enclave palestinienne, a confié à RIA Novosti une source au sein de la direction politique du pays.

 

"L'armée a reçu l'ordre d'être prête à aller jusqu'au bout. L'intervention des troupes terrestres figure parmi les options. Un appel supplémentaire de réservistes est également possible", a déclaré la source qui a requis l'anonymat.

 

L'interlocuteur de l'agence a également indiqué que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a enjoint à l'armée et aux services de sécurité d'effectuer une "opération planifiée, puissante et durable dans la bande de Gaza".

 

La dernière opération terrestre des troupes israéliennes à Gaza remonte à l'hiver 2008-2009. Cette opération a alors fait plus de 1.000 morts palestiniens.

 

L'opération actuelle, baptisée Bordure Protectrice, se réduit pour le moment à des frappes aériennes et navales dirigées contre les maisons des responsables militaires du mouvement palestiniens Hamas.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 07:20
Paul Wynnyk remplace Christian Rousseau à la tête du Commandement du renseignement des Forces canadiennes

Le major-général Paul Wynnyk a pris la relève du major-général Christian Rousseau à titre de commandant du Commandement du renseignement des Forces canadiennes et de chef du renseignement de la Défense. (Archives/3e Division du Canada)

 

7 juillet 2014 par Nicolas Laffont - 45eNord.ca

 

Le major-général Paul Wynnyk a pris la relève du major-général Christian Rousseau ce lundi 7 juillet à titre de commandant du Commandement du renseignement des Forces canadiennes (COMRENSFC) et de chef du renseignement de la Défense.

 

«Il s’agit d’un grand honneur d’être nommé commandant du COMRENSFC, et j’aimerais remercier le major-général Rousseau, qui a fait preuve d’un leadership et d’une capacité d’intendance exceptionnels au cours des quatre dernières années. C’est avec fierté et humilité que je reprends les rennes d’un organisme de renseignement de classe mondiale, composé de civils et de militaires exceptionnels qui contribuent de manière importante à la sécurité et à la défense du Canada», a dit le major-général Paul Wynnyk, nouveau commandant du Commandement du renseignement des Forces canadiennes.

 

Le major-général Wynnyk entreprend ses nouvelles fonctions en apportant avec lui un solide bagage de 30 ans d’expérience militaire. Il a notamment servi à titre d’officier des opérations et de chef d’état-major du Secteur de l’Ouest de la Force terrestre et a occupé plusieurs postes au quartier général de la Défense nationale. Il a également été conseiller principal en matière de défense et directeur des opérations pour le conseiller du premier ministre en matière de politique étrangère et de la défense et, plus récemment, commandant adjoint de l’Armée canadienne.

 

Le Commandement du renseignement des Forces canadiennes a été établi en septembre 2013 et unit cinq groupes du renseignement distincts: le Centre d’imagerie interarmées des Forces canadiennes, l’Unité nationale de contre-ingérence des Forces canadiennes, le Centre météorologique mixte, le Service de cartographie, et la Force opérationnelle interarmées X.

 

Le commandant du COMRENSFC assume également la fonction de chef du renseignement de la Défense. Il est donc le principal conseiller en matière de renseignement auprès de la haute direction, et il exerce une autorité fonctionnelle sur les neufs organismes gouvernementaux qui exécutent le mandat du commandement, c’est-à-dire s’assurer que toutes les activités de renseignement de la Défense sont bien coordonnées et conformes aux lois et politiques en vigueur.

 

Le major-général Rousseau prend sa retraite des Forces armées canadiennes après plus de 35 ans de service dévoué.

 

«Le major-général Rousseau a fait progresser de beaucoup la fonction de renseignement de défense pendant qu’il occupait le poste de commandant du Commandement du renseignement des Forces canadiennes. En effet, il a contribué à solidifier les partenariats internationaux et à maintenir la sécurité sur la scène mondiale, a mis sur pied le Intelligence Command et a institutionnalisé la production fédérée, qui constitue en elle-même un tournant décisif pour le renseignement de défense canadien», a déclaré pour sa part le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:50
Photo A.MANZANO - Marine Nationale

Photo A.MANZANO - Marine Nationale

 

08.07.2014 Marine Nationale
 
Ce matin, le BPC Mistral et la Frégate La Fayette sont arrivés à Ponta Delgada pour une escale de trois jours dans l'archipel portugais des Açores.
 
Galerie photos
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:45
Plus de 20 morts à Bambari, Jean-Yves Le Drian annule sa visite

 

08/07/2014, LaTribune.fr

 

PARIS/BANGUI (Reuters) - Le ministre français de la Défense a annulé mardi un déplacement prévu à Bambari au lendemain de nouvelles violences meurtrières entre chrétiens et musulmans dans cette ville du centre de la Centrafrique.

 

Jean-Yves Le Drian, arrivé lundi à Bangui pour une visite de 48 heures, a préféré annuler son déplacement à Bambari pour permettre aux forces françaises de se concentrer sur leur mission de protection de la population et de rétablissement de l'ordre, a-t-on indiqué dans son entourage.

 

Déjà théâtre fin juin d'affrontements qui avaient fait plusieurs dizaines de morts en deux jours, Bambari a connu une nouvelle journée de violences lundi avec une attaque de combattants musulmans de l'ex-Séléka et de groupes armés contre la cathédrale Saint-Joseph où étaient réfugiées plusieurs milliers de personnes, en majorité chrétiennes.

 

"Ce matin, nous avons dénombré 24 morts et 32 blessés", a dit Felix Ndarata, un responsable de la Croix-Rouge dans la ville. La plupart des victimes sont mortes sur le coup, les autres ont succombé à leurs blessures un peu plus tard à l'hôpital, a-t-il ajouté.

 

Les tensions entre communautés restent vives dans le pays plus d'un an après le coup d'Etat de la Séléka, à dominante musulmane, en mars 2013, qui avait été suivi d'exactions commises contre les civils, notamment chrétiens.

 

Cette vague de violences a entraîné l'émergence des "anti-balaka", des milices d'autodéfense majoritairement chrétiennes, qui s'en sont pris en retour aux populations musulmanes.

 

"La situation globale reste très complexe et très fragile", a souligné Jean-Yves Le Drian sur RMC mardi matin, de Bangui. "Il y a des éléments positifs (...) La situation à Bangui est relativement stabilisée grâce à la lucidité et au sang-froid de nos militaires dans une tâche extrêmement difficile qui vise à éviter des affrontements entre deux communautés".

 

DEUX OBJECTIFS ATTEINTS

 

Depuis le lancement de l'opération française Sangaris le 5 décembre dernier aux côtés de la force africaine Misca, deux objectifs sur trois ont été atteints, a estimé le ministre de la Défense: la pacification globale de la capitale, "c'est chose faite" et l'ouverture de la voie vers l'Ouest, qui est sur le point "d'être atteinte".

 

Le troisième objectif, la pacification de l'est du pays, peine pour l'heure à être atteint.

 

Quelque 2.000 soldats français sont actuellement déployés en Centrafrique aux côtés de 5.800 hommes de la force africaine Misca et de 700 soldats de la force européenne Eufor-RCA, qui compte 250 Français dans ses rangs.

 

Nommée en janvier, la présidente de transition Catherine Samba-Panza n'est pour l'heure pas encore parvenue à instaurer un dialogue entre les deux camps malgré ses appels à la réconciliation et au rétablissement du système judiciaire.

 

"Malheureusement elle est un peu isolée et essaie avec beaucoup de force de faire en sorte qu'un cessez-le-feu soit possible", a estimé Jean-Yves Le Drian qui a rencontré la présidente lundi.

 

L'"initiative de réconciliation" proposée récemment par des chefs des Etats de la région pour aboutir à un cessez-le-feu puis entamer un processus politique constitue un espoir, a ajouté le ministre.

 

"Cette rencontre devrait avoir lieu à Brazzaville (République du Congo) avant la fin du mois de juillet. Le gouvernement français porte beaucoup d'espoir sur cette réunion qui devrait permettre d'aboutir à une situation plus pacifique".

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories