Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 17:20
La fête d’Indépendance américaine célébrée au CRR-Fr / Crédits : Armée de Terre

La fête d’Indépendance américaine célébrée au CRR-Fr / Crédits : Armée de Terre

 

04/07/2014 CRR-FR  - Armée de Terre

 

Hier, le 3 juillet 2014, les Américains étaient à l’honneur à la Citadelle lilloise, au cœur du Corps de réaction rapide France (CRR-Fr). La délégation américaine de cet état-major multinational a organisé une cérémonie de commémoration du 238e anniversaire de l’Independence Day, jour d’indépendance des États-Unis d’Amérique.

 

Le général de corps d’armée Eric Margail, commandant le CRR-Fr, a salué cette initiative et s’est joint, ainsi que les cadres de l’état-major, à cette commémoration toute symbolique et haute en couleurs.

 

A l’issue de cette cérémonie, le contingent américain du CRR-Fr, accompagné des familles, a invité le personnel du CRR-Fr à partager un repas 100 % US : hamburgers, hot-dogs et autres cookies ont régalé les invités qui, chaque année, partagent avec leurs collègues américains un excellent moment de cohésion multinationale.http://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/la-fete-d-independance-americaine-celebree-au-crr-fr

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:55
Macaronage sur la base aérienne 705 de Tours

 

04/07/2014 Armée de l'air  

 

Mercredi 25 juin 2014, lors de la journée de l’aviateur, la base aérienne 705 de Tours a breveté de jeunes pilotes en présence de nombreuses autorités militaires et civiles dont le maire de Tours M. Serge Babary.

 

La journée a débuté par une cérémonie solennelle au cours de laquelle ont été remis 14 brevets de pilote de chasse, deux brevets de NOSA (navigateur officier système d'armes) ainsi que deux poignards d’officier. Le général de corps aérien Serge Soulet, commandant les forces aériennes (CFA) et le soutien des forces aériennes (CSFA) a présidé la cérémonie. Il a lu l’ordre du jour du général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, afin de commémorer les 80 ans de l’armée de l’air.

 

Découverte du simulateur Alphajet, de la tour de contrôle, des maquettes pédagogiques de l’unité d’instruction Alphajet, étaient au programme de l’après-midi à l'occasion de la journée de l'aviateur. Enfin des conférences portant sur la sécurité des vols étaient proposées au profit des équipages des aéroclubs locaux ainsi que sur l’histoire de la base aérienne 705 de Tours.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:55
Sharing capabilities to enhance military operations

 

2 July - Norbert Thomas – EATC

 

EATC assigns personell to RAMCC Lyon

 

Beginning next week, the RAMCC at Lyon (Regional Air Movement Coordination Centre) - dealing with the coordination and tasking of the intra-theatre airlift operations for Serval and Sangaris - works in even more close relationship to the EATC, preparing both missions with air transport assets from Europe to Afrika and back: To advice and assist command structures in air transport matters, EATC has begun to install a shift-system with own personell, catching up duty when- and wherever assistance becomes necessary. Starting next Monday, first French AT-specialists of the EATC will join the multinational RAMCC to start the cooperation. After the first two officers have settled the environment, the air transport cell will constantly be manned with EATC personell deployed from Eindhoven Air Base. To balance all EATC Participating Nations efforts equally, each nation contributes one contingent per month. With Spain joining in July as sixth EATC Participating Nation, the reinforcement for the RAMCC is therewith settled until the end of the year.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:55
photo EMA

photo EMA

 

03.07.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

 

Le ministère de la Défense a annoncé les noms des sociétés retenus pour l'affrètement d'aéronefs destinés au transport aérien national ou international de passagers, de leurs bagages et/ou de fret pour les besoins urgent du Ministère de la Défense (Lot 1: Passagers, Lot 2: Fret, Lot 3: Fret Hors Gabarit).

 

Lot n°1 Intitulé : Affrètement d'aéronef(s) destiné(s) au transport aérien national ou international de passagers, de leurs bagages et/ou de fret pour les besoins urgent du Ministère de la Défense (Lot 1 : Passagers).
Il a été attribué à 7 sociétés : AVICO, NATIONAL AIR CARGO (Allemagne), ICS , MK PARTNAIR , CHAPMAN FREEBORN , AIRCRAFT CHARTERING SERVICES , AIR PARTNER.

 

Lot n° 2 Intitulé : Affrètement d'aéronef(s) destiné(s) au transport aérien national ou international de passagers, de leurs bagages et/ou de fret pour les besoins urgent du Ministère de la Défense (Lot 2 : Fret).
Le marché a été a été attribué à 7 Sociétés : LOSERT, AVICO, NATIONAL AIR CARGO (Allemagne), CHAPMAN FREEBORN, ICS, EFIS AIR, DB SCHENKER.

 

Lot n° 3 Intitulé : Affrètement d'aéronef(s) destiné(s) au transport aérien national ou international de passagers, de leurs bagages et/ou de fret pour les besoins urgent du Ministère de la Défense (Lot 3 : Fret Hors Gabarit).
Le marché a été attribué à 7 sociétés : LOSERT, AVICO, NATIONAL AIR CARGO, ICS, CHAPMAN FREEBORN, SDV, EFIS AIR.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:50
The three effects of dual-use: firms, capabilities, and governance

 

 04 July 2014 Daniel Fiott Brief - No21

 

It is easy to overlook the fact that many of the products and technologies we use on a daily basis – and now take for granted – have their origins in the defence sector. GPS navigation units, the internet, touch screens, digital cameras, and even microwaves, were all, in one way or another, invented and developed in the defence field and paid for out of defence budgets. The reverse is also true, however, with a number of commercially designed products and technologies now being employed in the realm of security and defence.

The term ‘dual-use’ has since emerged as a label which reflects these increasingly blurred lines. At a policymaking level, dual-use is seen as a means to address general decreases in defence expenditure across the European continent, market fragmentation, rising technology costs and fierce international competition. The hard truth is that Europeans are finding it increasingly difficult to sustain investment in the defence sector. Eurostat, for example, calculates that the EU28 allocated only 5.11% of their total research and development (R&D) budgets to defence in 2012. Additionally, ASD Europe estimates that out of the total €128 billion worth of sales in the aeronautics sector, only €46 billion was generated by military-related projects. For those firms with both defence and commercial arms, commercial R&D and sales are therefore increasingly essential to their competitiveness.

 

Download document

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:35
Dutch F-16s fly last mission in Afghanistan

A Royal Netherlands Air Force F-16 Fighting Falcon aircraft conducts a mission over Afghanistan, May 28, 2008

 

2 Jul 2014 By: Anno Gravemaker - FG

 

 

On 30 June, the last two Royal Netherlands Air Force Lockheed Martin F-16AMs completed their final mission for the air task force over Afghanistan.

 

For the last 12 years the service had maintained a detachment of F-16s to support the NATO-led International Security Assistance Force mission in the country. Since starting operations in October 2002, the Dutch aircraft amassed over 24,000 flight hours on more than 10,000 missions, mainly flown in support of coalition ground forces.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:30
Fin du transfert des armes chimiques syriennes vers le navire américain (Pentagone)

 

Washington, 3 juil 2014 marine-oceans.com (AFP)

 

Le transfert de 78 conteneurs transportant des armes chimiques syriennes vers le navire américain Cape Ray, chargé de les détruire, s'est achevé mercredi dans un port du Sud de l'Italie, a annoncé le Pentagone.

 

Le Cape Ray a quitté Gioia Tauro "cet après-midi pour les eaux internationales dans la mer Méditerranée où les opérations de neutralisation vont bientôt commencer", a expliqué le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone, dans un communiqué.

 

Selon lui, la destruction des armes et composants chimiques "devraient prendre plusieurs semaines".

 

Au total, 78 conteneurs ont été transférés du cargo danois Ark Futura vers le navire de la Marine américaine.

 

Les trois premiers conteneurs à avoir été transbordés contenaient de l'ypérite (gaz moutarde), suivis de 75 autres contenant des composants du gaz sarin.

 

La Syrie a adhéré à la Convention sur l'interdiction des armes chimiques en octobre 2013 dans le cadre d'un accord russo-américain ayant permis d'éviter une intervention militaire américaine après que Damas eût été accusé d'avoir utilisé du gaz sarin dans une attaque ayant fait 1.400 morts.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 15:55
Les spahis à l'honneur

 

04.07.2014 Armée de Terre

 

Le saviez-vous ? Le 1er régiment de spahis, célèbre unité, a été créé en 1914.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 12:40
Ukraine: l'armée bloque un village près de Slaviansk (TV)

 

MOSCOU, 4 juillet - RIA Novosti

 

Les militaires ukrainiens ont annoncé avoir bloqué le village de Nikolaïevka dans les environs de Slaviansk (est), rapporte vendredi la chaîne de télévision ukrainienne TSN.

 

"Les troupes régulières sont parvenues à resserrer l'étau autour de Nikolaïevka", a annoncé la chaîne.

 

Comme l'ont indiqué auparavant des sources au sein des forces d'autodéfense, la prise de Nikolaïevka permettrait aux forces pro-Kiev de bloquer la ville de Slaviansk.

 

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril dernier une opération spéciale d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine en réaction au coup d'Etat du 22 février. Les forces armées ukrainiennes utilisent des blindés et des avions.

 

Les événements ont pris une tournure particulièrement dramatique à Slaviansk (nord de la région de Donetsk), ainsi qu'à Lougansk, Kramatorsk et Marioupol.

 

Moscou qualifie cette opération militaire de punitive et exhorte Kiev à y mettre un terme immédiatement.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 12:35
Mi-17 conducts a presence patrol over Kabul - photo ISAF

Mi-17 conducts a presence patrol over Kabul - photo ISAF

 

MOSCOU, 4 juillet - RIA Novosti

 

Un hélicoptère du président afghan Hamid Karzaï a été détruit jeudi matin par un tir de roquettes sur l'aéroport international de Kaboul, rapportent les agences occidentales citant le général de l'armée afghane Afzal Aman.

 

"Quatre hélicoptères ont été touchés, dont un fréquemment utilisé par le président Hamid Karzaï, qui a été entièrement détruit", a fait savoir le général.

 

Les trois autres hélicoptères ont été "partiellement endommagés et peuvent être réparés", a-t-il poursuivi.

 

Selon des sources policières, aucune victime n'est à déplorer dans l'attaque, revendiquée par les talibans via le compte Twitter de leur porte-parole Zabiullah Mujahid.

 

La zone de l'aéroport de Kaboul, où sont stationnés des appareils de l'armée de l'air afghane et de l'Otan, est épisodiquement visée par des tirs de roquettes. L'attaque de jeudi est survenue au lendemain de la mort de huit officiers de l'armée afghane dans un attentat suicide des talibans contre un bus militaire à Kaboul.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 12:20
Les Etats-Unis suspendent les vols des F-35

 

MOSCOU, 4 juillet - RIA Novosti

 

L'armée américaine a cloué au sol ses chasseurs F-35 suite à un incendie survenu le 23 juin à bord d'un F-35A sur une base de Floride, rapportent vendredi les médias occidentaux.

 

Dans un communiqué, le département de la Défense indique qu'aucune cause précise n'a été décelée pour expliquer cet incendie qui s'est produit lorsque le pilote se préparait au décollage.

 

Construit par Lockheed Martin, le chasseur F-35, quasi indétectable par les radars, est l'un des projets les plus onéreux du Pentagone (392 milliards de dollars pour 2.433 appareils).

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:50
Malbork : exercice bilatéral de défense aérienne

 

04/07/2014 Sources : EMA

 

Le 25 juin 2014, les pilotes français se sont entraînés avec les équipages polonais au cours d’une mission de « Combat Air Patrol » (CAP).

 

Depuis leur arrivée sur la base aérienne de Malbork le 6 mai 2014, les pilotes français s’entraînent régulièrement aux côtés des pilotes polonais.

 

Dans le scénario de l’exercice du 25 juin, deux avions Mirage 2000 français et deux avions MIG 29 polonais constituaient une force qui avait pour objectif de défendre un espace aérien défini. Deux autres MIG 29 polonais jouaient le rôle d’agresseurs.

 

L’exercice a été précédé d’un briefing complet des pilotes avec un important volet sur la sécurité en vol : altitudes de vol de chaque avion, consignes radio, formations de vol, etc…. La mission de combat air patrols’est déroulée par rotation entre les paires d’avions, chaque binôme Mirage 2000 / MIG 29 étant chargé alternativement de défendre la zone en interceptant les avions intrus. Les avions intrus ont à chaque fois été interceptés.

 

Une fois terminé, l’exercice a fait l’objet d’un débriefing dans la salle opérationnelle du détachement. Chaque avion étant équipé d’une balise GPS et d’un système d'enregistrement et de restitution des paramètres de mission (SERPAM), les profils de vol ont pu être visualisés et analysés. Le « leader » a décortiqué les réactions de chaque pilote. Les analyses de l’exercice ont permis aux pilotes d’identifier leurs erreurs et d’apporter des axes d’amélioration pour les prochains vols.

 

Depuis le 6 mai 2014, un détachement français, composé d’une centaine de militaires et quatre avions de chasse, assure une mission de permanence opérationnelle (PO) au profit des Etats Baltes. Cette mission, effectuée sur demande de l’OTAN, s’inscrit dans le cadre des mesures de réassurance souhaitées par le Président de la République à l’égard des pays alliés face aux tensions régionales. Les avions français profitent de cette mission pour effectuer des exercices d’entraînement avec les avions polonais.

Malbork : exercice bilatéral de défense aérienne
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:50
Miniserie Quick Reaction Force - Der Tiger im scharfen Schuss

 

04.07.2014 Bundeswehr

 

In der Folge 1 der Miniserie begleiten wir die QRF bei einem Übungsschießen mit dem deutschen UH Tiger unter Einsatzbedingungen.

Der operative Einsatz des Tigers in Nord-Afghanistan ist seit Juni 2014 beendet. Wir zeigen somit die letzten Bilder des Tigers im scharfen Schuss.

Das Schießen findet auf einem Luft-Bodenschießplatz außerhalb von Masar-e Scharif statt. Dabei bekämpfen die Hubschrauberbesatzun­gen nach Anweisungen des Forward Air Controllers und der Close Combat Attack Controller Übungsziele aus ausgesonderten Seecontainern und Spinden.

 

Quelle:Zentralredaktion der Bundeswehr 07/14 14E20201

 

Musik:

1) High Risk Operation Light - Mix Chevalier 783015

2) High Risk Operation Light - Mix Chevalier 783014

3) High Risk Operation Chevalier 777037

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:45
Mali : désengagement de la compagnie de la force Licorne

 

04/07/2014 Sources : EMA

 

Le 29 juin 2014, la compagnie d’infanterie de la force Licorne, déployée au Mali depuis fin mai dans le cadre des relèves de la force Serval, a été désengagée du théâtre malien.

 

Cette compagnie « renforcée », armée par trois sections du 2e régiment d’infanterie de marine (2eRIMa), a été projetée au Mali afin de faciliter les actions de la force Serval sur la plateforme opérationnelle Désert (PfOD) de Gao.

 

La relève entre les mandats 3 et 4 de la force Serval s’est effectuée conformément à la planification et s’est achevée mi-juin. La compagnie infanterie a donc été retirée.

 

Un peloton blindé de la force Licorne avait été déployé en même temps que cette compagnie au Mali. Celui-ci a été relevé le 24 juin. Il est constitué d’une vingtaine de militaire du RICM.

 

Environ 1 600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA.

Mali : désengagement de la compagnie de la force Licorne
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:45
Sangaris : transfert d’autorité du DETLOG

 

04/07/2014 Sources : EMA

 

Le 30 juin 2014, sur le camp de M’Poko, à Bangui, s’est déroulé le transfert d’autorité du détachement logistique (DETLOG). Le lieutenant-colonel Wadin a relevé le lieutenant-colonel Leblanc lors d’une cérémonie présidée par le général Eric Bellot des Minières, commandant la force Sangaris.

 

Composante essentielle pour la conduite des opérations sur l’ensemble du territoire, le DETLOG assure le soutien des hommes et des matériels dans un contexte et un environnement exigeant. Depuis son arrivée en Centrafrique le 4 mars 2014, le DETLOG a parcouru plus de 350 000 km avec sa centaine de véhicules et sur des axes difficilement praticables. Son peloton de circulation routière (PCR), garantissant l’appui au mouvement des convois logistiques, a permis l’acheminement de 620 tonnes de fret dont 75 000 rations de combat et 52 000 packs d’eau au profit des groupements tactiques interarmes (GTIA) déployés à l’est et à l’ouest du territoire.

 

Fort de 300 soldats, le DETLOG arme une plate-forme logistique sur le camp de M’Poko, à Bangui, véritable centre névralgique du théâtre. Il est aussi responsable de la maintenance des véhicules, du soutien du combattant, de la composante « énergie », du traitement de l’eau, des services de restauration et de la fonction « carburant ».

Adoptant une posture opérationnelle permanente avec sa QRF « maintenance » (quick response force) en alerte de jour comme de nuit, le DETLOG a largement œuvré à la mise en place des infrastructures nécessaires à la vie courante des 2 000 soldats en opérations.

 

Le nouveau chef du DETLOG continuera à assurer la cohérence logistique de la force Sangaris tout en fournissant un appui aux forces de la MISCA mais aussi à celles de l’EUFOR RCA que le DETLOG a soutenues lors de son déploiement à Bangui.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

Sangaris : transfert d’autorité du DETLOG
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:40
Le président ukrainien nomme un nouveau ministre de la Défense

 

04-07-2014 par RFI

 

Le président ukrainien Petro Porochenko poursuit la construction de son administration. Il a remercié le ministre de la Défense par intérim, Mikhaïlo Koval, en le nommant chef adjoint du Conseil national de sécurité. Le nouveau ministre de la Défense s’appelle Valeriï Gueleteï. Il est général de la police. Par ailleurs, l’un des principaux responsables de l’offensive contre les séparatistes pro-russes, le général Viktor Moujenko, devient chef d’état-major.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:40
BPC Vladivostok photo Marine Nationale

BPC Vladivostok photo Marine Nationale

 

MOSCOU, 3 juillet - RIA Novosti

 

Les chantiers navals russes sont en mesure d'assurer sans aide extérieure la maintenance de BPC de type Mistral commandés à la France, a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse à Moscou Iouri Borissov, vice-ministre russe de la Défense. 

 

"J'estime que les chantiers navals russes et l'industrie de précision nationale seront capables d'assurer la maintenance de ces navires", a indiqué le responsable.

 

Et de préciser que les contrats passés entre la Russie et la France prévoyaient une garantie de maintenance des bâtiments et engageaient la partie française à transmettre aux Russes tous les documents techniques. 

 

"Les futurs Mistral comprendront 30% de composantes produites par des entreprises russes comme les munitions et la poupe", a expliqué le vice-ministre. 

 

La Russie et la France ont signé en 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros pour la construction de deux bâtiments de type Mistral pour la Marine russe. Ces navires sont en cours de construction aux chantiers STX de Saint-Nazaire. Le premier bâtiment - le Vladivostok - a été mis à l'eau et sera remis à la Russie à l'automne 2014, et le second - baptisé Sébastopol - à l'automne 2015.

 

Sur fond de crise ukrainienne, la livraison des BPC français à la Russie a provoqué des tensions entre Paris et ses alliés. Les Etats-Unis se montrent particulièrement hostiles à la vente des navires à Moscou. Cependant, les autorités françaises promettent de remplir leurs engagements malgré les pressions de Washington. 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:35
Signature d’un accord de coopération entre les forces françaises et américaines dans le Pacifique

 

3 juillet 2014. Portail des Sous-Marins

 

Le commandant adjoint des forces américaines dans le Pacifique, le Lt. Gen. Anthony G. Crutchfield, et le commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, le contre-amiral Anne Cullerre, se sont rencontrés le 2 juillet à à l’état-major des forces américaines du Pacifique, le Camp H.M. SMITH à Hawaï, pour signer un accord de coopération.

 

L’accord signé entre les forces américaines dans le Pacifique et les forces françaises en Polynésie, prévoit des discutions annuelles entre les 2 états-majors, au plus haut niveau, pour faciliter les activités bilatérales ainsi que pour jouer un rôle important dans la promotion de la stabilité dans la zone Asie-Pacifique.

 

« La signature aujourd’hui de cet accord est un signe positif que les relations entre nos forces vont aller de l’avant, » indique l’amiral Cullerre, qui représente aussi les forces françaises en Nouvelle-Calédonie.

 

La France maintient environ 2.500 militaires dans le Pacifiques, répartis entre la Polynésie Française et la Nouvelle-Calédonie.

 

Au cours des dernières années, les forces françaises ont participé aux côtés de l’US Navy au Partenariat annuel du Pacifique pour renforcer les alliances, les capacités de réaction en cas de catastrophe naturelle ou de secours humanitaire aux nations de la zone Asie-Pacifique.

 

« Le partage d’une même vision stratégique pour la sécurité de la zone Asie-Pacifique permet une coopération étroite dans des domaines comme le partage d’informations, l’entraînement et les exercices, la gestion de crise, l’assistance humanitaire et les engagements régionaux, » indique le Lt-général Crutchfield.

 

Référence : US Navy

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:30
Détection d’Explosifs : une Nanopuce 3000 fois plus Sensible qu’un Chien

 

03.07.2014 Dr. Sivan Cohen-Wiesenfeld - Israel Valley

 

Une équipe de chercheurs de l’Ecole de Chimie de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec la société Tracense de nanotechnologie et sous la direction du Prof. Fernando Patolsky, a mis au point une puce électronique équipée d’une multitude de nano-capteurs capable de détecter à distance d’infimes molécules d’explosifs dispersées dans l’air, avec une sensibilité des milliers de fois supérieure à celles du nez d’un chien. La nouvelle technologie, qui éveille déjà un intérêt considérable dans les milieux de la sécurité civile et militaire en Israël et dans le monde, a été publiée dans la prestigieuse revue Nature Communication.

 

Selon le Prof. Patolsky, les détecteurs existant actuellement pour identifier les explosifs sont coûteux et encombrants. De plus, le processus de déchiffrement des résultats est long et nécessite le recours à des experts et à des laboratoires externes. Le nouveau détecteur, au contraire “est compact, peu coûteux, mobile, et permet une identification rapide, efficace et fiable des explosifs”.

 

Le détecteur mis au point par le Prof. Patolsky se compose d’une puce équipée de milliards de nano-fibres en silicium, formant un dispositif électrique extrêmement sensible, recouvert d’une couche de 144 récepteurs chimiques. Lorsqu’une molécule d’explosif vient en contact avec ces récepteurs, elle se fixe à eux et réagit à chacun d’eux simultanément. Le détecteur effectue alors une analyse mathématique en temps réel de la réponse de la matière aux différents récepteurs, avec une rapidité, une efficacité et une fiabilité sans concurrence, ont affirmé les chercheurs.

 

Le dispositif est directement inspiré de notre système olfactif, explique le professeur Patolsky. “Notre détecteur est en fait un nez artificiel adapté aux molécules d’explosifs, environ 3000 fois plus sensible que le nez d’un chien. Généralement, plus un détecteur est sensible moins il est sélectif; mais nos récepteurs peuvent distinguer une concentration moléculaire dans l’air de l’ordre d’un par quadrillion (un million de trillions). Cela signifie que notre détecteur peut reconnaître à distance des quantités minuscules de molécules que les autres détecteurs ne peuvent pas identifier”. Le dispositif, encore au stade de prototype, est de la taille d’un ordinateur portable. Mais le Prof. Patolsky annonce que son équipe travaille déjà à la construction d’un système encore plus mobile, de la taille d’un iPhone.

 

Le nouveau détecteur est basé sur un dispositif développé par le professeur Patoslky et son équipe il y a 3 ans, pour identifier des substances utilisée pour la guerre biologique et chimique. La société Tracense, partenaire de l’Université de Tel-Aviv, a investi des millions de dollars dans le développement du prototype, qui est déjà étudié et testé par les forces de sécurité israéliennes, y compris le Shin Beth (Services de sécurité intérieure israéliens).

 

Selon le professeur Patolsky, le détecteur pourra à l’avenir être utilisé par les forces opérationnelles. “Il pourrait même fonctionner sur les véhicules aériens sans pilote, (drones)”. “Un laboratoire qui fabrique des explosifs produit des molécules de T.N.T. dispersées dans l’air ; un drone équipé d’un détecteur peut donc aspirer l’air au-dessus du bâtiment suspecté et identifier les explosifs”.

 

Le nouveau détecteur pourra même être utilisé dans les aéroports, à l’entrée des centres commerciaux, dans les gares et autres lieux publics en remplacement des systèmes de sécurité existants, moins précis. En effet, la plupart des systèmes de sécurité actuellement en usage dans les aéroports utilisent la technique de spectrométrie de mobilité ionique pour identifier les molécules dans l’air en mesurant leur vitesse de passage à travers le champ électrique. Ce procédé, pas toujours fiable, ne peut détecter que quelques molécules par milliard. La nouvelle nanopuce est un million de fois plus efficace que les technologies actuelles.

 

En outre, le professeur Patolsky et son équipe mettent au point également des détecteurs pour d’autres usages civils. “Sur la base de la technologie de ce prototype, nous développons également des capteurs pour d’autres usages civils, par exemple, des détecteurs de stupéfiants.”

 

Source

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:20
L’US Navy décide de désarmer toutes ses frégates d’ici 2015

L’USS Kauffman devrait être la dernière frégate de l’US Navy

 

3 juillet 2014. Portail des Sous-Marins

 

Commencez à dire adieu aux frégates américaines. D’ici octobre 2015, l’US Navy n’aura plus aucune frégate pour la première fois depuis 70 ans, selon le dernier plan de désarmement de l’US Navy.

 

Au cours de l’année fiscale 2015 (novembre 2014 - octobre 2015), l’US Navy prévoit de désarmer toutes les frégates encore en service, ainsi que 5 bâtiments et 2 sous-marins, a-t-elle annoncé mardi.

 

La dernière frégate de la classe Oliver Hazard Perry à être désarmée sera le Kauffman, prévu le 21 septembre 2015. Après cela, l’US Navy n’aura plus aucune frégate pour la première fois depuis 1943.

 

La plupart des frégates seront vendues à des marines étrangères.

 

La seule exception technique au désarmement des frégates sera celle qui est surnommée “Old Ironsides” : l’USS Constitution qui, classée comme “frégate” lors de son lancement en 1797, reste encore aujourd’hui en service. Le 3-mâts, même s’il navigue encore épisodiquement, n’est pas pris en compte dans le calcul du nombre de bâtiments de l’US Navy.

 

Référence : Navy Times (Etats-Unis)

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:50
F-35 deployment to the United Kingdom will test logistics requirements for the fighter jet

 

June 30, 2014 David Pugliese

 

While deployment of the F-35 Joint Strike Fighter to air shows in the U.K. may help to build momentum toward securing Britain’s order for the aircraft, it will also help build an understanding of the logistics requirements needed for the complex fifth-generation fighter, Aviation Week is reporting.

 

More from their article:

 

Plans for the deployment now involve up to four F-35Bs arriving in the first week of July ready to make their international debut, first at the Royal International Air Tattoo at RAFFairford on July 11 and then at the Farnborough International Airshow, which opens on July 14.

 

In addition to appearing at the two shows, a sortie to Scotland to conduct a flyby at the naming ceremony of the new HMS Queen Elizabeth aircraft carrier is on the agenda.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:50
Germany Mulling Armed UAVs

 

July 2, 2014 defense-unmanned.com

(Source: Deutsche Welle German radio; issued June 30, 2014)

 

Armed Drones - Silent Killers or Necessary Protection?

 

Does the German army need armed drones? That issue remains highly contentious. So far, Defense Minister Ursula von der Leyen has remained mum on the issue, but this could soon change.

 

They are known as Heron, Mikdao, Aladin, KZO or Luna: the 600 drones the Bundeswehr currently employs. None of the remote-controlled unmanned aerial vehicles (UAV) are armed, as they are used for reconnaissance missions. The Bundeswehr does not have any armed drones - yet.

 

The debate about the Bundeswehr buying armed drones has been going on for a while. Defense Minister Ursula von der Leyen said in May the issue needed to be opened up for discussion in society before making a decision, adding: "This societal debate will take place in parliament this summer."

 

Decision to come

 

Experts are talking about questions concerning international law, security policy and ethics that come with the use of armed drones in a public defense committee hearing.

 

A [spokesman] for von der Leyen said she wanted to make a decision based on those talks and announce it in the Bundestag, the German parliament.

 

According to German tabloid newspaper Bild, however, there already is an internal memo in which von der Leyen is calling for the introduction of armed drones.

 

This has not been officially confirmed. But news magazine Der Spiegel claims to have similar information. According to the magazine's sources, the defense minister will publicly speak up in favor of buying armed drones in the Bundestag.

 

Conservative politician Florian Hahn supports this course of action. He expects the minister to "take a clear stand for a European development of a drone that has the capacity to be armed," Hahn told Spiegel.

 

The Green Party on the other hand strongly criticized the plan. They think armed drones are "highly problematic ethically and legally," Katrin Göring-Eckardt, leader of the Green parliamentary group, told Bild am Sonntag, the tabloid's Sunday edition.

 

The director of the German Bundeswehr Association André Wüstner calls for equipping the Bundeswehr with armed drones. "We need armed drones, because in certain situations, they are indispensable for the safety of our soldiers," Wüstner told DW.

 

Contentious issue

 

While von der Leyen's predecessor Thomas de Maizière has publicly spoken in favor of getting armed drones, the current defense minister has held back on the topic. After all, it's a tough subject area to score in politically.

 

De Maizière almost lost his job in 2013 when severe problems with the reconnaissance drone "Euro Hawk" occurred. And Germans are very aware of the questionable missions the CIA has flown with armed drones in Yemen, Somalia or the Afghan-Pakistani border area. An estimated 3,000 people, civilians among them, have died in US drone attacks. Many Germans think of drones as silent killers.

 

Drone-opponents worry that having armed drones at the Bundeswehr's disposal will lower inhibitions to use them, too. There is also the fear that fully automatic drones will at some point be able to make decisions regarding life or death. UAVs can already take off and land by themselves and - once programmed - fly routes without human involvement.

 

Niklas Schörning from the Peace Research Institute Frankfurt (PRIF) is worried about the start of an arms race toward more and more intelligent and autonomous weapon systems. "We see that no country in the world is currently developing a modern manned fighter jet," Schörning says. "So to me, this means that the armed drone that autonomously decides when to use force is already deep-seated in the minds of industry reps and military officers."

 

Strict rules for the use of drones

 

The defense ministry is currently weighing up a US offer from summer 2013 for three unarmed "Predator B" drones. These drones have the capacity to be armed later.

 

Andrej Hunko and Jan van Aken, representatives from the Left Party, filed an official enquiry on this. In the reply, it said that "conceptually, the capacity to be armed is required" for the long-distance drone in question.

 

"When the capacity to be armed is required from the get-go, the people are being consciously mislead," Hunko criticized in a press statement. He calls the defense committee's hearing an "alibi event."

 

Niklas Schörnig expects the German government to clearly explain which scenarios they think merit an armed-drone-deployment. He says that if the decision is made to purchase these drones, political conditions for their use need to be established.

 

"The German deployment rules need to be clearly and restrictively worded and should strongly encourage other states to act the same way," Schörning says.

 

A concrete decision on the acquisition can only be expected after the positions of former state secretary for armament, Stéphane Beemelmans and former head of the armament department, Detlef Selhausen, are filled again. Von der Leyen relieved both of them of their duties earlier this year, because of problems with defense projects.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:50
Saab Receives Order from FMV for underwater weapon system

 

Jul 3, 2014 ASDNews Source : Saab AB

 

Defence and security company Saab has received an order from the Swedish Defence Materiel Administration (FMV) regarding design plans for a New Lightweight Torpedo (NLT). The order refers to the period 2014-2015 and amounts to the value of MSEK 43. The order is part of the Letter of Intent regarding the Swedish armed forces’ underwater capability which was announced on June 9, 2014.

 

Saab has received an order from FMV regarding design plans for a New Lightweight Torpedo. This is the first step in developing a new lightweight torpedo. Final delivery of this order will be during 2015.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:45
Four Tunisian soldiers killed in landmine blast

 

03 July 2014 defenceWeb (Reuters)

 

Four Tunisian soldiers have been killed in a landmine blast during an operation against Islamist militants in the north of the country, TAP state news agency reported on Wednesday.

 

Tunisian forces are battling militants from the hardline Islamist group Ansar al Sharia and other al Qaeda-linked fighters, especially since April when they began a new offensive on militant hideouts in the Chaambi mountains bordering Algeria.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:45
Sangaris : point de situation du 3 juillet

 

03/07/2014 Sources : EMA

 

Point sur les opérations de la force Sangaris, engagée en République centrafricaine, du 26 juin au 3 juillet 2014.

 

Les effectifs de la force Sangaris sont de l’ordre de 2 000 soldats. Les forces françaises sont présentes principalement dans trois zones :

-        à Bangui et Boda avec le GTIA Acier,

-        à l’ouest, de Beloko à Bossembele avec le GTIA de Boissieu,

-        et à l’est, dans un triangle Sibut-Dekoa-Bria, avec le GTIA Scorpion.

 

Les effectifs d’EUFOR-RCA sont de 700 hommes, dont 250 militaires français. Pleinement opérationnelle depuis le 15 juin, EUFOR-RCA a aussitôt pris le relais de Sangaris pour appuyer la MISCA dans les 3e et 5earrondissements de Bangui.

 

Les effectifs de la MISCA sont de 5 800 hommes.

 

A Bangui, avec le GTIA Acier, la force Sangaris maintient des éléments aux côtés des forces de sécurité intérieure (FSI) et de la MISCA à la sortie nord de la ville, à PK12. D’une manière générale, elle est aujourd’hui en posture de réaction rapide (« quick reaction force » ou QRF), en mesure d’intervenir au profit des forces internationales déployées dans la capitale.

 

Le GTIA Acier a fait effort sur le point d’entrée sud-ouest de la capitale, à PK9, où un groupe d’extrémistes, vraisemblablement associés à des éléments relevant davantage du banditisme, cherchait depuis le 21 juin à perturber la situation sécuritaire dans le quartier. Ils se livraient à des actes de prédation envers les populations et entravait leur liberté de circulation. Leurs barrages ont été systématiquement démontés par la force Sangaris, qui, après avoir recherché le dialogue avec eux, a repris les barrages de vive force après avoir été prise à partie par des éléments armés.

 

Dans l’ouest, le GTIA de Boissieu poursuit son contrôle de zone en appui de la MISCA, mais aussi des FSI. L’engagement de ces forces de sécurité centrafricaines permet de développer un embryon de « pilier sécuritaire » qui manque à la RCA. Le 1erjuillet, au sud de Bouar, les éléments du GTIA ont ainsi participé au désarmement, avec les gendarmes centrafricains, d’un groupe d’une vingtaine de personnes. Les individus ont ensuite été remis aux forces de sécurité intérieures.

 

Après une très forte affluence la semaine passée, le trafic sur l’axe reliant le Cameroun à Bangui a repris de manière normale, avec près de 400 véhicules entrés en République Centrafricaine, dont environ 200 poids lourds. 140 d’entre eux ont été escortés par la MISCA ou la force Sangaris. 

 

Dans l’est, au cours des 3 dernières semaines, Sangaris a fait face à un cycle de représailles entre les différentes communautés, avec, en particulier, des affrontements au sud et à l’ouest de Bambari. La force Sangaris a appuyé la MISCA en renforçant ses effectifs et en engageant des hélicoptères armés. La situation a été particulièrement tendue le 26 juin avec une tentative de prise des quartiers est de la ville de BAMBARI par un groupe de près de 400 anti-balakas. Sangaris a dû s’engager dans une reconnaissance offensive pour barrer l’action de ces individus et leur interdire les accès de la ville. Depuis, la situation s’est stabilisée.

 

Le 1er juillet, le général Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, s’est rendu à Bambari aux côtés du ministre centrafricain de l’administration territoriale, pour impliquer les autorités locales, civiles et religieuses, dans le rétablissement de la situation sécuritaire de la ville.

 

Dans le couloir central, le GTIA Scorpion poursuit ses actions de sécurisation entre les villes de Sibut et Dekoa. Une brève montée de tension a eu lieu le 30 juin à Dekoa, où l’intervention de la force a permis d’éviter un affrontement entre deux groupes armés. Cet incident ne remet toutefois pas en cause la stabilisation progressive dans la zone.

Sangaris : point de situation du 3 juillet
Sangaris : point de situation du 3 juillet
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories