Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 11:50
Royal Navy warship completes Syria chemical weapons mission

 

2 July 2014 Ministry of Defence

 

Type 45 destroyer HMS Diamond has completed her role escorting ships carrying Syria's chemical weapons stock for disposal.

 

HMS Diamond joined the Danish, Norwegian and British task group in February to provide maritime force protection to merchant vessels transporting chemical agents from Syria.

The Limassol-based task group recently escorted the container ship the MV Ark Futura to Italy with some of the most dangerous chemical agents. These will be neutralised at sea in the next few months.

The operation followed diplomatic efforts to eliminate chemical weapons from the Syrian regime and the adoption of United Nations Security Council Resolution 2118, which calls for the destruction of the Syrian chemical weapons programme.

Leading Seaman Leigh Pickle, who works in HMS Diamond’s operations room, said:

This is my fourth deployment with the Royal Navy. The biggest achievement for me is that I have been a part of the ship’s company that directly contributed to the removal of chemical weapons from Syria. This makes me really proud.

Commander Andy Ingham, commanding officer of HMS Diamond, said:

This has been an operationally-intense deployment which required us to be at high readiness at all times. While this has meant the crew have worked hard to maintain this, we were able to balance the maintenance of the ship with a sustained edge, whilst ensuring internal routines maintained high morale.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 11:30
Skylens, HUD, Head Up Display EFVS, Enhanced Flight Vision System

Skylens, HUD, Head Up Display EFVS, Enhanced Flight Vision System

 

23.06.2014 Dr Hendrik Eijsberg, Volontaire international chercheur au Technion - Israel Institute of Technology - bulletins-electroniques.com

 

L'entreprise israélienne Elbit Systems [1], basée à Haïfa et employant 12.000 personnes [2], est un leader mondial dans plusieurs technologies militaires comme les drones [3] et les systèmes d'affichage tête haute [4]. Pour autant, le nouveau Directeur général d'Elbit, Bezhalel (Butzi) Machlis, a promis que d'ici 5 ans, 20% des revenus de l'entreprise viendraient du civil [5]. L'évolution est déjà amorcée, comme l'atteste le nombre grandissant de projets réalisés pour le marché civil.



Des lasers défensifs aux bus électriques

Des efforts humains et financiers conséquents ont été réalisés en Israël ces dernières années pour compléter le bouclier anti-missile Iron Dome avec des technologies laser comme Iron Beam [6]. L'utilisation de lasers de haute puissance nécessite d'avoir un solide réseau électrique, des batteries de haute capacité, ainsi que des condensateurs hors-norme. Elbit a donc mis au point un supercondensateur [7] capable de fournir des courants de 10.000 ampères [5] en occupant un volume de seulement 26 cm3. En comparaison, une batterie AAA peut fournir au mieux des courants de 1 ampère et ce, pour une durée courte.

Elbit a décidé d'utiliser cette technologie pour répondre à une problématique bien connue des civils : l'efficacité des transports en commun. L'entreprise israélienne a ainsi pris part au programme Electric Urban Public Transportation, qui vise à relier par des bus électriques les villes de Netanya et Beit Yehoshua. Elle fournira aux bus des supercondensateurs qui se rechargeront à chaque arrêt [5,8]. L'intérêt est d'éviter de rajouter des câbles électriques pendants à un milieu urbain déjà sali par un enchevêtrement de fils de tous genres. Ce programme s'inscrit dans une dynamique générale de l'Etat hébreu, qui cherche à minimiser sa dépendance aux énergies fossiles en explorant notamment la piste des véhicules électriques [9].

La surveillance de masse au service des touristes

L'expérience acquise par Israël dans la surveillance de frontières et de zones sensibles lui a permis de mettre au point des technologies de pointe. Les systèmes terrestre (GroundEye) et aérien (SkyEye) mis au point par Elbit sont ainsi utilisés pour surveiller en temps réel, en recoupant plusieurs points d'observation, les frontières nord du pays, source d'inquiétude depuis quelques années [11]. Ce système est de plus en plus utilisé pour surveiller des forêts ou des villes, comme lors du dernier festival de Salvador de Bahia au Brésil, afin de s'assurer de la sécurité des touristes [12].

Collaboration renforcée avec le Technion

Basés sur le campus technologique Matam de Haïfa, Elbit entretient naturellement des liens forts avec le Technion, université et centre de recherche d'excellence. L'entreprise y finance d'ailleurs un laboratoire ainsi que plusieurs chercheurs [13]. Les ingénieurs du Technion sont également nombreux à intégrer ses équipes une fois leur diplôme en poche.

Assurer la sécurité des civils

Une autre expansion vers le marché civil est la conception du Miniature Reactive Jammer, un tout petit appareil de 60 kg qui permet de détecter, d'analyser et, si possible, d'interférer avec un piège explosif [10]. Evidemment, le citoyen lambda n'est pas encore concerné par l'acquisition d'un tel engin, mais on relève là une tendance à la miniaturisation qui pourrait conduire un jour à l'équipement de véhicules de particuliers.

Tous ces projets sont autant de signes attestant de l'implication croissante d'Elbit dans le marché civil. Cette évolution n'est guère surprenante ni nouvelle pour une entreprise militaire. Elle pourrait toutefois augurer d'un ralentissement bienvenu de la course à l'armement que connaît la région.

 

- [1] http://www.elbitsystems.com/elbitmain/
- [2] http://en.wikipedia.org/wiki/Elbit
- [3] http://www.elbitsystems.com/elbitmain/uas
- [4] http://www.elbitsystems.com/elbitmain/HMS
- [5] http://www.haaretz.com/business/.premium-1.586749
- [6] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/o0Sd0
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/AipzP
- http://en.wikipedia.org/wiki/Tactical_High_Energy_Laser
- [7] http://fr.wikipedia.org/wiki/Supercondensateur
- [8] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/vlL9g
- [9] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/Dvrje
- [10] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/ObQ8U
- [11] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/FVXRL
- [12] http://www.israeldefense.com/?CategoryID=512&ArticleID=2787
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/sxIlF
- [13] http://redirectix.bulletins-electroniques.com/TiMaf
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/An2US

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 10:55
Un meeting aérien pour les 60 bougies de l’ALAT

 

02.07.2014 Ministère de la Défense

 

Six décennies que l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) opère au profit des troupes au sol, en France comme à l'étranger. Le 29 juin 2014, sur sa base école du Cannet-des-Maures, l'ALAT a fêté l'événement en offrant au public un meeting aérien époustouflant.

 

Devant 30 000 spectateurs, les soldats de l'ALAT ont montré les savoir-faire acquis depuis 60 ans : démonstrations en vol, combat aéroterrestre, présentation de matériel au sol. A leurs côtés, d'autres passionnés d'aéronautique, civils et militaires, français et étrangers, ont complété le show. Cet anniversaire était placé sous le signe du lien armées-nation et du devoir de mémoire.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 10:55
Nexter – KMW : Discours de Jean-Yves Le Drian (1 juillet 2014)

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Suzanne Wasum-Rainer, ambassadrice d’Allemagne à Paris, Philippe Burtin, PDG de Nexter Systems, Frank Haun, PDG de KMW. photo MinDefFR

 

1er juillet 2014 M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense

 

– Seul le prononcé fait foi –

 

 

Madame l’Ambassadrice,

Monsieur le Délégué général pour l’armement,

Monsieur le commissaire aux participations de l’Etat,

Messieurs les présidents,

Mesdames et Messieurs,

 

Je suis très heureux de vous accueillir ce soir à l’Hôtel de Brienne. Avec le rapprochement de deux grands industriels européens du domaine de la défense, nous vivons, j’en ai la certitude, un moment historique, de ceux qui ne se produisent qu’à de très rares occasions. J’ai en tête la création d’EADS en 2000 pour le secteur aéronautique, ou celle de MBDA en 2001 pour le secteur des missiles. Depuis lors, il ne s’était plus rien produit de significatif, à un tel niveau. Aujourd’hui, alors que nous assistons à la première étape de la création du leader européen de l’armement terrestre, nous renouons avec cette dynamique.

 

Il y a quelques minutes, un protocole d’accord a été signé entre Nexter Systems et KMW, en vue de leur rapprochement, et c’est pour nous tous un grand motif de satisfaction.

 

Cet accord répond à un objectif qui est l’une de mes priorités depuis deux ans, priorité que je sais partagée dans cette pièce : renforcer nos industries de défense dans le cadre européen. Alors que la concurrence internationale ne cesse de s’accroître, ces industries doivent avoir la taille critique nécessaire pour remporter des marchés à l’export, et assurer ainsi leur développement dans la durée. C’est bien l’objectif de ce rapprochement entre Nexter Systems et KMW, qui, ensemble, seront plus fortes, et deviendront même le premier acteur au niveau européen, le quatrième au niveau mondial.

 

Le magnifique précédent d’Airbus montre toute la valeur d’une telle démarche. Dans un contexte qui reste difficile pour les budgets de défense européens, et alors que nous avons presque chaque jour de nouvelles preuves de l’instabilité du monde, il est plus important que jamais que nos industries européennes soient au rendez-vous de nos défis de défense et de sécurité. Car au-delà du moteur économique qu’elles représentent, elles sont aussi une condition essentielle, première, de notre autonomie stratégique.

 

C’est dans cet esprit que le ministère dont j’ai la charge a apporté son concours actif à l’élaboration de cet accord. Il l’a fait au travers en particulier de la direction générale de l’armement, et en lien avec tous les autres acteurs : je salue en particulier l’excellence de la relation que nous entretenons avec l’Agence des Participations de l’Etat, dirigée par David Azéma, que je remercie de sa présence et de son action.

 

Le mariage, et donc la création d’un nouveau groupe, est attendu à l’horizon du premier semestre 2015. Je vous donne rendez-vous à cette date, et j’espère que nous pourrons alors célébrer ensemble la réussite d’une opération qui est, à mon sens, une véritable chance, pour la France et l’Allemagne, et pour l’Europe à travers nos deux pays.

Nexter – KMW : Discours de Jean-Yves Le Drian (1 juillet 2014)

Jean-Yves Le Drian ministre de la Défense, Cédric Lewandowski, Jean-Claude Mallet, Christophe Salomon, Geoffrey Bouquot, Franck Paris, Mme Suzanne Wasum-Rainer (Ambassadeur d’Allemagne), Maître Michael Abels, Dr Manfred Bode, Dipl.-Ing. Frank Haun, Dipl.ing. Jürgen Weber, M. Jörg Freimund, Dr Werner Zimni, Dipl. Kfm. Horst Rieder, M. David Azema (APE), IGA Laurent Collet-Billon (DGA), M. Frédéric Bouty (Nexter), M. Philippe Burtin (Nexter), IGA Bertrand Le Meur (DGA), M. Jean-Patrick Baillet (Nexter), M. Julien Mendez (APE).

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:55
Developments at the head of DCNS

 

July 2, 2014 Thales
 

Patrick Boissier, Chairman and CEO of DCNS, has informed its main shareholders, the French State (through the Agence des participations de l’Etat) and Thales, that he intends to ask the Board of Directors to cut short his term, 5 months before the end of his tenure, to provide clarity on the designation of his successor, hence setting the proper conditions for the Company to prepare its future.

Shareholders acknowledged this decision, which reflects Patrick Boissier’s commitment to the Company’s interests, and have thanked him for the work carried out and the results achieved during his tenure.

Following a selection process conducted by the Nomination Committee of DCNS, Hervé Guillou will be proposed as his successor at the July 23 Board Meeting. The Board’s proposal will then be sent to the French President, as the decision to appoint the Chairman and CEO of DCNS rests with him and is issued by decree.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:55
Le CEMA au chevet des blessés de guerre à l’hôpital de Percy


02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 1er juillet 2014, le général de Villiers, chef d’état-major des armées s’est rendu au chevet de militaires hospitalisés à la suite de blessures en opération avant de participer à la pose de la première pierre de la Maison des blessés et des familles.

 

Après s’être rendu à Bourges pour l’édition 2014 des Rencontres militaires blessures et sport (RMBS 2014), le général de Villiers est allé une nouvelle fois au chevet des blessés hospitalisés à l’hôpital Percy à Clamart (Hauts-de-Seine). Comme il l’avait fait en février, il a rencontré les blessés physiques et psychologiques, échangeant avec chacun d’eux sur les sujets d’actualité et sur les conditions de leur réinsertion.

Le général de Villiers a ensuite participé à la pose de la première pierre de la « Maison des blessés et des familles » dont l’ouverture est prévue en 2015. Cette structure offrira une capacité d’accueil de cinq appartements de type F2-F3 destinés aux familles des blessés et de six studios pour les blessés revenant en consultation en hôpital de jour. Le Service d’infrastructure de la Défense (SID), maître d’œuvre du chantier, a donc travaillé avec les ergothérapeutes de l’HIA Percy afin que tous les logements soient accessibles aux blessés.

Engagé pour une meilleure prise en charge des blessés et de leurs familles sur le chemin de la reconstruction, le général de Villiers soutient une approche globale, dans la durée, alliant accompagnement médical, professionnel, psychologique mais aussi social. Au même titre que les actions menées dans le domaine sportif, la « Maison des blessés et des familles » illustre ainsi la dynamique dans laquelle sont engagés le Service de santé des armées (SSA), la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT) et le centre national des sports de la défense (CNSD) pour donner une seconde vie à ceux qui ont risqué la leur pour défendre la Nation.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:45
Mali : relève du général adjoint des opérations

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 30 juin 2014, le général de brigade aérienne (GBA) Jean-François Ferlet a pris les fonctions d’adjoint opérations au général commandant la force Serval. Il relève à ce poste le général de brigade Benoît Houssay.

 

Dès sa prise de fonction il a effectué une visite sur les emprises de Gao et Tombouctou. A Gao, il a pu avoir un aperçu de l’organisation de la plateforme opérationnelle Désert (PfOD) ainsi qu’un point de situation de la part des chefs de corps des principaux détachements. A Tombouctou, le général Ferlet a rencontré le détachement de liaison et d’assistance opérationnelle (DLAO) n° 4, engagé en appui des forces armées maliennes (FAMA) et de la MINUSMA.

 

Environ 1 600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent une mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:45
Tchad : entraînement de la relève Air

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 21 juin 2014, depuis la base aérienne 172 « sergent Kosseï » à N’Djaména, les hélicoptères du 1/67 « Pyrénées », déployés récemment, ont effectué leur premier vol sur le théâtre tchadien.

 

Ce vol en patrouille d’un hélicoptère Puma et d’un hélicoptère Caracal a permis la reconnaissance de plusieurs zones au nord de N’Djamena, la mise en condition opérationnelle des machines ainsi que quelques entraînements de « poser poussière » de jour et de nuit.

 

Les étendues sahéliennes imposent une vigilance accrue aux équipages lors des vols sous vent de sable et lors des atterrissages. Les moteurs des hélicoptères sont en effet sensibles aux poussières de sable ce qui nécessite des procédures et précautions particulières ainsi qu’un entretien et un entraînement accrus.

 

Intégrés au groupement Air de la force Epervier, les équipages et les machines du « Pyrénées » rempliront les missions d’évacuation sanitaire (EVASAN), de sauvetage aéroterrestre (SATER), de soutien et d’appui aux forces déployées sur le théâtre. Ils participeront également à l’une des missions permanentes du dispositif Epervier : la protection des intérêts français, tout particulièrement la sécurité des ressortissants français résidant au Tchad.

 

Les militaires de la force Épervier assurent deux missions permanentes : ils apportent un soutien aux forces armées et de sécurité (FADS) tchadiennes, conformément à l’accord de coopération technique signé entre la France et le Tchad et sont en mesure de garantir la sécurité des ressortissants français résidant au Tchad.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:35
Afghanistan : transfert d’autorité de l’hôpital médico-chirurgical de KAIA

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 30 juin 2014, à Kaboul, a eu lieu le transfert d’autorité de l’hôpital médico-chirurgical (HMC) de KAIA (Kaboul International Airport) du service de santé des armées à la Task Force 31 de l’armée américaine. Ce transfert s’inscrit dans la poursuite du désengagement des forces françaises d’Afghanistan.

 

La cérémonie, présidée par le général Joseph Anderson, commandant l’état-major opératif de l’International Security Assistance Force (ISAF), s’est déroulée en présence du médecin général inspecteur Patrick Godart, directeur central adjoint du service de santé des armées, du médecin en chef Stéphane Merat, et du général de division aérienne Olivier Taprest, commandant l’aéroport international de KAIA et les forces françaises en Afghanistan.

 

L’hôpital médico-chirurgical (HMC), mis en service le 8 juillet 2009, est le premier hôpital construit par l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) sur un théâtre d’opération. Cette structure internationale dans laquelle ont œuvré des militaires de diverses nationalités était sous la responsabilité de la France depuis le 18 mars 2010.

 

Le HMC assure une mission de soutien santé (urgences, chirurgie viscérale et orthopédique, scanner…) ainsi que des missions d’évacuation médicale (MEDEVAC) internes à l’aéroport. Ses équipements de très grande qualité sont du niveau de ceux d’un hôpital européen. La chaîne d’évacuation et de prise en compte des soldats blessés de la coalition est optimisée, de la prise en charge sur la zone d’opération jusqu’aux soins apportés par le personnel soignant de l’hôpital, avant leur éventuelle évacuation vers leur pays d’origine.

 

90 militaires de la Task Force 31 Medical assureront désormais les missions de cet hôpital.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:30
Liban : entraînements conjoints entre les FCR et les FAL

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Du 16 au 20 juin 2014, sur le camp de Dayr Kifa au sud Liban, les militaires français de la Force Commander Reserve (FCR), de la Force Intérimaire des Nations Unies (FINUL) et ceux des Forces armées libanaises (FAL) ont effectué un entraînement conjoint.

 

Cet exercice axé sur les savoir-faire au combat a permis de partager les expériences respectives des militaires français et libanais.

 

Dans le cadre de l’appui aux forces armées libanaises, un peloton de Chars de la FCR armé par le 501e régiment de Chars de Combat (501e RCC) et composé d’une vingtaine de militaires, a passé cinq jours avec une section libanaise sur le camp français de Dayr Kifa. Durant une semaine, les soldats ont mis en pratique leurs connaissances en matière de combat individuel, de secourisme au combat et de lutte contre IED (Engins explosifs improvisés). Un exercice de tir réalisé le 19 juin sur le camp libanais d’Ebel-El-Saqi situé à l’est de la région du sud-Litani, a ponctué cet échange.

 

Liban : entraînements conjoints entre les FCR et les FAL

 

La traditionnelle cérémonie de remise de diplômes à Dayr Kifa a clôturé la semaine d’entrainement.

 

Depuis février 2012, la FCR et les FAL suivent des entraînements communs. Régulièrement, une section française et une section libanaise améliore durant cinq jours les savoir-faire qui leur permettront de remplir leurs missions communes.

 

La résolution 1701, fondement de la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban depuis 2006 en complément des résolutions de 1978, assigne à la FINUL la mission de soutenir les Forces armées libanaises dans le Sud-Litani. Les entraînements conjoints participent à cette mission. La France est l’un des principaux pays contributeurs à la FINUL. Les militaires français présents au Liban, déployés dans le cadre de l’opération DAMAN (contribution de la France à cette mission ONU), agissent principalement au sein de la « Force Commander Reserve » (FCR). Ce détachement confère au Force Commander des capacités de dissuasion de réaction, et de surveillance terrestre et aérienne.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 07:25
La sécurité des Territoires Frontaliers  à l'ère du global


02/07/2014 IRSEM


La sécurité des Territoires Frontaliers  à l'ère du global 
La Triple frontière (Brésil, Argentine, Paraguay)
Cynthia Sallou

 

Fiche de l'IRSEM n°33 - 2014

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 21:30
photo Iraq MoD

photo Iraq MoD

 

02 juillet 2014 Romandie.com (AFP)

 

Bagdad - Trois avions de combats Sukhoi filmés en train d'atterrir en Irak dans une vidéo diffusée par le ministère de la Défense sont probablement arrivés d'Iran, et non de Russie comme annoncé, a estimé mercredi un cabinet d'experts.

 

L'Irak a annoncé le 26 juin avoir acheté à la Russie plus d'une dizaine de Su-25, des avions d'attaque au sol, pour lutter contre l'offensive fulgurante menée depuis début juin par des insurgés sunnites qui se sont emparés de vastes pans de territoire dans le nord et l'ouest du pays.

 

Alors que cinq appareils ont été livrés dimanche par la Russie, le ministère de la Défense a annoncé mardi que cinq nouveaux appareils étaient arrivés en Irak, laissant entendre qu'ils faisaient partis de l'accord avec Moscou.

 

Le communiqué diffusé sur internet était accompagné d'une vidéo montrant trois Su-25 atterrissant en Irak.

 

Mais selon l'International Institute for Strategic Studies (IISS) à Londres, les trois avions sur les images viennent d'Iran, un pays qui a promis comme la Russie d'aider l'Irak à combattre les insurgés.

 

Selon l'IISS, les deux chiffres peints sur les trois avions correspondent aux deux derniers chiffres des numéros de série des avions iraniens, les motifs de camouflage sont les mêmes, et ils ont visiblement été repeints là où se trouvaient les insignes iraniens.

 

De plus, ces appareils sont arrivés en volant, alors que les cinq premiers livrés par la Russie sont arrivés en pièces détachées dans un avion cargo, a rappelé l'IISS.

 

Dans le cadre des sanctions imposées par l'ONU à Téhéran en raison de son programme nucléaire controversé, l'Iran n'a depuis 2007 pas le droit d'exporter des armes ou du matériel militaire.

 

Le cabinet d'experts a souligné que la plupart des Su-25 de la flotte iranienne provenaient de l'aviation irakienne, dans la mesure où sept appareils irakiens ont cherché refuge en Iran pendant la guerre du Golfe en 1991, avant d'être intégrés à l'armée iranienne contre le souhait de Bagdad.

 

Les deux pays se sont livré une guerre sanglante entre 1980 et 1988, pendant laquelle des Su-25 irakiens ont été utilisés contre l'Iran, mais les deux pays à majorité chiite se sont rapprochés depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:55
Laurent Collet-Billon - photo DGA

Laurent Collet-Billon - photo DGA

 

July 2, 2014 Thales

 

Following the resignation of Bruno Parent, the Thales Board of Directors has co-opted Laurent Collet-Billon to replace him as a board member proposed the French State. Mr Collet-Billon's term as director will run until the end of the Annual General Meeting called to approve the 2015 financial statements.

Laurent Collet-Billon was formerly the representative of the French State's golden share in Thales; he has been replaced in that capacity by Bertrand Le Meur.

 

---

Biographical notes

 

General (armament corps) Laurent Collet-Billon was appointed chief executive of the French defence procurement agency (DGA) by the French Council of Ministers on 28 July 2008.

Laurent Collet-Billon is a graduate of the Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace and joined the DGA in 1974.

In 1987, he was appointed technical advisor for strategic, industrial and armaments matters in the private office of defence minister André Giraud.

In 1988, back at the DGA, he was appointed programme manager for the air-to-ground nuclear armament programme (Horus); then, in 1992, he took over the overall responsibility for the satellite and space portfolio. From 1994, he held several managerial responsibilities in the field of land armaments and electronic and computer systems.

He was appointed architect of the tactical and strategic mobility force system when this new position was created in February 1997.

In August 1997, Laurent Collet-Billon was appointed director of the DGA's observation, telecommunications and information programme office (SPOTI).

On 2 May 2001, the French Council of Ministers appointed him deputy head of the DGA and director of the weapons systems directorate, supervising all national armament programmes. He also served as French representative on the supervisory board of the Organisation for Joint Armament Cooperation (OCCAr).

From July 2006 to July 2008, Laurent Collet-Billon was senior vice-president for defence and security matters at Alcatel-Lucent Group.

Laurent Collet-Billon was born in 1950. He is married. He is a Commander of the Legion of Honour, an officer of the National Order of Merit, and studied at the Centre des Hautes Etudes de l'Armement (CHEAr).

 

Bertrand Le Meur is a General Armaments Engineer (Ingénieur Général de l’Armement) and a graduate of the Ecole Polytechnique and the Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées.

Since 1 March 2014, he has been head of industrial affairs and economic intelligence at the Strategy Directorate of the French defence procurement agency (DGA), with responsibilities spanning the entire scope of the defence industry.

He began his career with the DGA in 1990, first at the telecommunications and information department and then at the Programmes and Methods Directorate.

In 2001, he joined SFR, where he held a series of senior positions within the Networks Department.

In 2009, Bertrand Le Meur returned to the DGA as projects director to the Director of plans, programmes and budget; then, from 2012, he served as deputy director of industrial affairs for land and naval electronics.

Bertrand Le Meur was born in 1965. He is married and has three children.

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:40
Ukraine: l'Otan prête à renforcer sa présence à l'est (Rasmussen)

 

BRUXELLES, 2 juillet - RIA Novosti

 

L'Otan est prête à adopter de nouvelles mesures à long terme pour protéger ses alliés en Europe de l'est si nécessaire, et étudie les options afin d'élargir le déploiement de ses troupes, a indiqué mercredi le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen.

"L'objectif de l'Otan est de maintenir la sécurité de nos pays, la stabilité de notre monde et la force des liens entre l'Europe et les Etats-Unis. Nous avons adopté des mesures décisives pour garantir la sécurité et nous en prendrons d'autres, si nécessaire. Toutes nos démarches sont défensives et correspondent complètement à nos engagements internationaux", a déclaré M.Rasmussen lors d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Et de rappeler que l'Alliance avait adopté des mesures de renforcement de la défense collective, sur fond de craintes de certains pays alliés liées à la situation en Ukraine.

Par ailleurs, le secrétaire général de l'Otan a appelé la Russie à "changer de politique et à s'engager dans un long processus de rétablissement de la confiance qu'elle a sapée".

Dans le contexte des événements en Ukraine, Moscou a signalé à maintes reprises un regain d'activité militaire sans précédent de l'Alliance en Europe.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:30
Irak: chasseurs russes, un besoin urgent (diplomate)

 

MOSCOU, 2 juillet - RIA Novosti

 

L'Irak a besoin urgent de chasseurs russes pour combattre les extrémistes, a déclaré mercredi l'ambassadeur irakien à Washington Loqman al Fili.

 

"En ce qui concerne l'achat de chasseurs à la Russie, nous n'avons pas d'autre choix. La situation qui s'est créée dans le pays nous oblige à coopérer avec tout pays nous proposant son assistance", a expliqué M.Fili.

 

Fin juin, le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki a annoncé que Bagdad avait récemment acheté à la Russie et à la Biélorussie plusieurs chasseurs d'occasion de type Soukhoï (Su) en vue d'endiguer l'offensive fulgurante du groupe Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) qui aspire à instaurer un califat islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie.

 

Face à la progression des islamistes, Bagdad a sollicité l'aide militaire d'autres pays, notamment des Etats-Unis, qui craignent une déstabilisation de toute la région. Or, selon le diplomate, l'actuel retard dans la livraison d'armes américaines met en péril la sécurité du pays.

 

La première partie de 10 chasseurs Su-25 est arrivée en Irak en juin. Bagdad compte également acheter des avions supplémentaires russes avant la fin de l'été.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:20
BPC Vladivostok photo T. Bregaris Ouest-France

BPC Vladivostok photo T. Bregaris Ouest-France

 

WASHINGTON, 2 juillet - RIA Novosti

 

Washington considère comme inopportune la coopération de Paris avec Moscou sur la livraison des BPC Mistral sur fond de crise ukrainienne, a déclaré mardi soir le conseiller adjoint du président américain pour la sécurité nationale Ben Rhodes.

"Compte tenu de la situation en Ukraine, nous estimons que le moment est mal choisi pour conclure des contrats militaires", a indiqué le responsable US lors d'une conférence de presse.

Dans le même temps, M.Rhodes a souligné que la partie américaine ne cherchait pas à politiser cette question.

Auparavant, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que Moscou était au courant de la pression exercée par les Etats-Unis sur la France à propos des porte-hélicoptères Mistral et considère ce comportement comme une forme de chantage.

La Russie et la France ont signé en 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros pour la construction de deux bâtiments de type Mistral pour la Marine russe. Ces navires sont en cours de construction aux chantiers STX de Saint-Nazaire. Le premier bâtiment - le Vladivostok - a été mis à l'eau et sera remis à la Russie à l'automne 2014, et le second - baptisé Sébastopol - à l'automne 2015.

Sur fond de crise ukrainienne, la livraison des BPC français à la Russie a provoqué des tensions entre Paris et ses alliés. Les Etats-Unis se montrent particulièrement hostiles à la vente des navires à Moscou. Or, les autorités françaises promettent de remplir leurs engagements malgré les pressions de Washington.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:55
XP2 (Nexter) - IFV Puma (KMW)

XP2 (Nexter) - IFV Puma (KMW)

 

01-07-2014 Par Vincent Lamigeon - Challenges.fr

 

Les constructeurs du Leclerc et du Leopard font une « fusion entre égaux ». L’Etat français et la famille allemande Bode se partagent le capital.

 

L’Airbus de l’armement terrestre décolle enfin. Après dix ans d’allers- retours et de négociations plus ou moins intenses, le français Nexter, fabricant du char Leclerc et du blindé VBCI, et son concurrent allemand Krauss Maffei Wegmann (KMW), concepteur du char Leopard, viennent d’annoncer leur fusion entre égaux, chacun représentant environ 800 millions d’euros de chiffre d’affaires et 3.000 salariés. Le nouveau champion européen sera détenu à 50% par l’Etat français, aujourd’hui seul actionnaire de Nexter, et à 50% par la famille allemande Bode, propriétaire de KMW. Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a négocié une action spécifique pour l’Etat au sein de la filiale munitions de Nexter, jugée stratégique.

Pourquoi ces grandes manœuvres? Dans un marché dominé par les groupes anglo-saxons, notamment les géants BAE Systems (4,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires) et General Dynamics (4,6 milliards), et attaqué par les pays émergents comme l’Afrique du Sud ou la Turquie, l’Europe souffre d’une industrie trop morcelée. « L’Europe a 17 lignes de production de blindés contre deux aux Etats-Unis », déplorait fin avril Tom Enders, le patron d’Airbus Group.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:50
Pologne : inauguration d’un monument en mémoire des soldats de la Grande Armée

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 21 juin 2014, le détachement français stationné sur la base aérienne de Malbork a répondu à l’invitation du colonel Etienne Champeaux, attaché de défense français en Pologne, pour participer à une cérémonie en mémoire des soldats de la Grande Armée à Wardęgowie, ville située au nord-ouest de la Pologne.

 

En présence du colonel Champeaux, de monsieur Piotr Żuchowski, vice-ministre de la culture, et des autorités locales, le détachement français a assisté à l’inauguration d’un monument érigé à la mémoire des soldats français morts au combat lors des campagnes de Prusse, de Pologne et de Russie entre 1806 et 1813. Lors de son discours, le colonel Champeaux a rappelé que les soldats français et polonais avaient combattu conjointement pour la liberté : « Ces batailles restent un symbole immortel de l’amitié franco-polonaise » a-t-il précisé. Un dépôt de gerbe a clôturé cette cérémonie.

 

Depuis son arrivée sur la 22e base aérienne tactique de Malbork, le détachement français s’attache à informer la population locale sur ses activités. Il n’hésite pas à répondre aux différentes sollicitations de la presse, des élus et des associations.

 

Depuis le 6 mai 2014, un détachement français composé d’une centaine de militaires et de quatre avions de chasse, assure une mission de permanence opérationnelle (PO) au profit des Etats Baltes. Cette mission, effectuée sur demande de l’OTAN, s’inscrit dans le cadre des mesures de réassurance souhaitées par le Président de la République à l’égard des pays alliés face aux tensions régionales. Les avions français profitent de cette mission pour effectuer des exercices d’entraînement avec les avions polonais.

Pologne : inauguration d’un monument en mémoire des soldats de la Grande Armée
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:45
Sangaris : fortes tensions à Bambari

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Le 23 juin 2014, alors qu’il était majoritairement déployé au nord de Dekoa afin de prévenir toute escalade de la violence, le groupement tactique interarmes (GTIA) « Scorpion » a dû renforcer son dispositif dans la région de Bambari après à une série de crimes interconfessionnels dans cette zone.

 

Agissant avec impartialité, les soldats français se sont déployés dans le quartier de l’évêché de Bambari ainsi que le long de l’axe principal reliant les quartiers musulmans et chrétiens.

 

Des éléments de la force Sangaris se sont également positionnés sur le seul pont de la ville, permettant ainsi de contenir les tentatives de débordement des deux côtés de la rivière Ouaka, véritable ligne de confrontation entre les deux communautés. Effectuant des points de contrôle fixes et mobiles aux entrées de la ville, les hommes du GTIA « Scorpion » ont stoppé les tentatives d’intrusion d’individus armés.

 

Le chef de corps du GTIA « Scorpion » a ensuite conduit de nombreuses KLE (key leader engagement) avec les représentants des différentes communautés ainsi qu’avec les autorités locales. L’objectif de ces rencontres était de convaincre chaque partie d’enrayer les pillages et lynchages.

 

Face à une situation qui reste tendue dans la localité de Bambari, les hommes du GTIA « Scorpion », en appui de la MISCA et des forces de sécurité intérieures récemment déployées, ont été renforcés temporairement par deux sections du GTIA« de Boissieu » et une du GTIA « Acier » en provenance de Bouar et de Bangui. Les forces internationales maintiennent ainsi un dispositif de surveillance accru et poursuivent les patrouilles conjointes tout en assurant la protection des populations.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangarisvise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

Sangaris : fortes tensions à Bambari
Sangaris : fortes tensions à Bambari
Sangaris : fortes tensions à Bambari
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:45
Sangaris : appui d’un groupe cynotechnique

 

02/07/2014 Sources : EMA

 

Depuis le 20 juin 2014, un groupe cynotechnique du 132e bataillon cynophile de l’armée de terre de Suippes est déployé en République Centrafricaine, au profit de la force Sangaris.

 

Ce groupe est divisé en cinq équipes, chacune composée d’un chien et de son maître.

 

Prévus être utilisés en appui des groupements tactiques interarmes (GTIA) lors des opérations de contrôle de zone ou de gestion des mouvements de foule, les binômes sont également employés pour la force protection du camp de M’Poko, à Bangui. Les chiens d’intervention assurent une présence dissuasive dans un environnement complexe et tendu.

 

Après quelques jours d’acclimatation à leur nouvel environnement, les chiens et leurs maîtres sont pleinement opérationnels. Déjà engagées auprès du GTIA « Scorpion » dans la localité de Dékoa et à Bangui avec le GTIA « Acier », les équipes cynophiles appuient les soldats durant les patrouilles de jour comme de nuit, lors de la mise en place de points de contrôle fixes et pour contenir les populations.

 

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:20
F-35A sustains fire damage during aborted take-off (23 jun.)

 

23 Jun 2014 By: Stephen Trimble - FG

 

A Lockheed Martin F-35A was damaged on 23 June after a fire erupted in the aft section of the fuselage during a take-off attempt from Eglin AFB, Florida, says a base spokeswoman.

The pilot aborted the take-off attempt due to the fire and exited the aircraft without injury, she says. Further details have not been released.

Emergency crews responded to the fire, which was reported at 09:15, and used foam to extinguish the flames, the spokeswoman says.

The cause of the fire is now under investigation.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:55
video Ouest-France

video Ouest-France

 

- Ouest-France

 

Quelque 87 Fusco défileront le lundi 14 juillet sur les Champs-Élysées, à Paris. Ils s'entraînent depuis aujourd'hui sur une piste d'atterrissage de Lann-Bihoué.

 

Lire l'article

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:50
Un " Airbus des blindés " avec le rapprochement début 2015 entre Nexter et l'Allemand KMW

 

02.07.2014 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord.

 

Krauss-Maffei Wegmann (KMW) et Nexter, deux leaders européens des blindés (Leopard pour le premier, Leclerc pour le second), ont signé, avec l'Agence de participation de l'Etat (puisque Nexter est public) ce mardi 1er juillet un protocole d'accord pour la future création d'une société holding conjointe.

 

Après EADS dans l'aéronautique en 2000 et MBDA pour les missiles en 2001, ce nouveau rapprochement franco-allemand pourrait créer une sorte d'Airbus des blindés avec un chiffre d'affaires de près de 2 milliards d'euros, un carnet de commandes d'environ 6 milliards d'euros et plus de 6 000 salariés.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:50
Exercice "Citadel Stentor"

 

02.07.2014 Armée de Terre

 

Le corps de réaction rapide France, ainsi que la 3e brigade légère blindée ont organisé en Italie un staff ride nommé "citadel stentor" du 15 au 19 juin 2014, afin de s'entraîner à planifier une opération en s'appuyant sur des données historiques, en l'occurrence la bataille de Monte Casino. Cet exercice de réflexion et de planification a engagé environ 140 personnels alliés des états-majors de l'OTAN. En sus des exercices de réflexion sur cette opération joint multinationale, a été célébrée une cérémonie au cimetière français de Venafro, en hommage aux soldats du corps expéditionnaire Français morts au combat.

 

En photos : Les derniers jours du staff ride du CRR-Fr à Monte Cassino

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:50
Leclerc-VBCI (Nexter- photo G. Belan) - LEOPARD 2 A5 (KMW)

Leclerc-VBCI (Nexter- photo G. Belan) - LEOPARD 2 A5 (KMW)

 

Jul. 1, 2014 - By PIERRE TRAN and ALBRECHT MÜLLER – Defense News

 

PARIS AND BONN — Nexter and Krauss-Maffei Wegmann (KMW) said on Tuesday their owners have agreed to set up an alliance with the creation of a 50:50 joint venture to house the French-German defense technology group, marking a major move in European cross-border consolidation in land armaments.

 

The owners met in Paris and signed heads of agreement, showing a determination to “share their future and the road ahead,” the companies said in a joint statement.

 

A target date for completion of the deal is “early 2015,” the companies said.

 

Nexter is state-owned while KMW is controlled by the Bode family.

 

Under the agreement, there is an “intended unification” of the two companies, with the owners putting their shares into a newly incorporated joint holding company, the statement said.

 

The owners will receive 50 percent of the holding company, which will be the sole shareholder in KMW and Nexter, the statement said.

 

The deal will mark a step in consolidation of defense technology in Europe, while boosting standardization and interoperability of military equipment for European and NATO customers, the companies said. The alliance also would create a dependable industrial base, they said.

 

The alliance will create a European defense technology group with combined annual sales nearing €2 billion (US $2.7 billion), a combined order book worth €6.5 billion and more than 6,000 staff.

 

Nexter CEO Philippe Burtin, ahead of the Eurosatory trade show, told Defense News the company is pursuing consolidation talks.

 

“The Europeans are working on it; it’s reassuring. We, the Europeans, are working on the future of European defense,” he said.

 

In May 2013, a French source told Defense News, “We’re extremely keen for a very strong partnership between Krauss-Maffei Wegmann and Nexter.

 

“It’s being discussed between owners,” the source said

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories