Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:55
L'armée de l'Air vue par les forces étrangères

 

25.06.2014 Ministère de la Défense

 

L'armée de l'Air française compte parmi les meilleures forces aériennes du monde. Son expertise et son professionnalisme sont largement reconnus. Confidences des invités étrangers présents lors du meeting organisé les 21 et 22 juin, à Cazaux, à l'occasion des 80 ans de l'armée de l'air.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:50
L'AATV (créditsG Belan)

L'AATV (créditsG Belan)

 

19 juin, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

L’industriel du terrestre américano-européen présente durant Eurosatory des véhicules légers qui viennent compléter sa gamme par le bas. Fort du succès de ses blindés de plus de 10 tonnes (Ascod, Piranha…), General Dynamics European Land Systems (GDELS), s’est associé à des industriels hollandais et s’attaque au segment des véhicules tactiques légers, avec déjà un certain succès.

 

Le nouveau véhicule tactiques des forces spéciales hollandaises

 

L’ATTV (Air Transportable Tactical Vehicle), basé sur un partenariat avec le hollandais Defenture Bv est une véhicule tactique léger de la classe des 3/4 tonnes. Transportable en hélicoptère lourd Chinook CH47, l’ATTV est basé sur un châssis civil tout droit venu du rallye Paris Dakar ! Basé sur un châssis tubulaire central, permettant une architecture ouverte du véhicule et un centre de gravité bas, le véhicule est propulsé par un moteur Steyr de 220 chevaux (170 km/h sur route et 90 km/h en tout terrain). Avec ses hautes capacités en terme de mobilité, 50 ATTV ont déjà été commandés par les forces spéciales hollandaises. Le véhicule de pré-série a déjà été livré aux forces néerlandaises qui mènent une campagne de test et les livraisons interviendront l’année prochaines.

Le Quad (crédits: G Belan)

Le Quad (crédits: G Belan)

 

Un Quad étonnant

 

Véhicule encore plus léger, GDELS (en partenariat avec Winro Bv) présente le Quad, une petite surprise. Propulsé par un surprenant moteur diesel trois cylindres de 54 chevaux (100 km/h en vitesse et 500 km d’autonomie), le quad a la particularité de disposer de deux axes directionnels. Ces caractéristiques lui permettent d’afficher des capacités étonnantes en terme de mobilité ! Les virages, traditionnellement délicats sur une telle machine, ne sont absolument plus un problème. Autre surprise du véhicule, sa charge utile : avec un poids de 500 kg, le véhicule peut prendre près d’une tonne de charge utile. Pas de commande encore enregistrée sur ce véhicule, mais vu les performances uniques de l’engin, des forces spéciales s’y intéressent déjà de très près.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:45
Visite du ministre espagnol de la Défense

 

23 juin 2014 par eutmmali.eu

 

Le ministre espagnol de la Défense, Pedro Morenés Eulate, est arrivé lundi, 16 juin 2014, au Mali, dans le cadre d’une tournée qui l’a amené dans plusieurs pays africains, où sont déployées  les troupes espagnoles.

 

Le ministre de la Défense, accompagné par le chef de la Défense (JEMAD), l’amiral Fernando Garcia Sanchez, et d’une délégation composée d’autorités militaires, est arrivé  vers 11.00 heure locale à l’aéroport international Bamako-Sénou. Il a été accueilli par l’ambassadeur d’Espagne au Mali, Jose Maria Matres Manso, et par le chef de la mission EUTM Mali, le général Marc Rudkiewicz, accompagné de son adjoint, le colonel espagnol José Luis Molina Pineda de las Infantas. Par la suite, le ministre a rencontré le Président de la République du Mali, Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita.

 

Les membres de la délégation espagnole se sont aussi rendus au camp d’entrainement de la mission EUTM à Koulikoro, où ils ont déjeuné avec les militaires  espagnols déployés sur place. A son retour à Bamako, le ministre a été reçu par son homologue malien, le colonel-major (R) Bah N’Daw.

 

L’Espagne est fortement impliquée dans l’EUTM, avec près de 120 de militaires travaillant au quartier général de la mission et au camp d’entrainement à Koulikoro, où ils remplissent des fonctions de formateurs dans différents domaines comme l’appui feu et les opérations commando. Ils participent également au niveau de la protection de la force.

 

Avec le contingent espagnol de Koulikoro

Avec le contingent espagnol de Koulikoro

 

Visit of the Spanish Minister of Defense

 

The Spanish Minister of Defense, Pedro Morenés Eulate, arrived on Monday 16 June 2014 in Mali as part of a tour that took him to several African countries where Spanish troops are deployed.

 

The Minister of Defense, accompanied by the Chief of Defense (JEMAD), Admiral Fernando Garcia Sanchez and a delegation of military authorities, landed at 11.00 local time at Bamako-Sénou International Airport. The minister was received by the Ambassador of Spain in Mali, José Maria Manso Matres, and the Mission Commander  of EUTM Mali, General Marc Rudkiewicz who was accompanied by his deputy, the Spanish Colonel José Luis Molina Pineda de las Infantas. Subsequently, the Minister met the President of the Republic of Mali, Ibrahim Boubacar Keita.

 

Members of the Spanish delegation also visited the EUTM  training camp in Koulikoro, where they had lunch with the Spanish soldiers deployed there. On his return to Bamako, the Minister was received by his Malian counterpart, Colonel-Major (ret)  Bah N’Daw.

 

Spain is strongly involved in the EUTM with nearly 120 military personnel working at both the headquarters of the mission in Bamako as well as at its training camp in Koulikoro, where they fulfill instructor functions in various fields such as fire support and commando operations. They also participate in the force protection.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:30
Al-Qaïda et l'EIIL fusionnent à la frontière syro-irakienne

 

25 juin 2014 Romandie.com (AFP)

 

Beyrouth - Les deux frères ennemis, l'État islamique d'Irak et du Levant (EIIL) et le Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, ont décidé de fusionner à Boukamal, la principale localité frontalière entre la Syrie et l'Irak, a indiqué mercredi une ONG.

 

La Front al-Nosra a prêté allégeance à l'EIIL dans la nuit de mardi à mercredi permettant à ce dernier d'être désormais des deux côtés de la frontière puisqu'il contrôle déjà la localité irakienne d'Al-Qaïm en Irak, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

 

Cet acte d'allégeance survient alors que l'EIIL progresse dans la province de Deir Ezzor, dont fait partie Boukamal, dans l'Est de la Syrie sur la frontière avec l'Irak, a précisé cette organisation.

 

Un jihadiste de l'EIIL a confirmé l'information sur Twitter et a posté une photo montrant un commandant égyptien du Front al-Nosra avec un chef tchétchène de l'EIIL.

 

Issues toutes des deux d'Al-Qaïda en Irak, les deux organisations sont devenues rivales en Syrie et se combattent.

 

Ils sont rivaux mais ce sont tous les deux des jihadistes et des extrémistes. Cette allégeance créera des tensions avec les autres groupes rebelles, y compris les islamistes, qui contrôlaient la ville et ses environs, a précisé le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

 

Un militant à Boukamal, qui utilise pour des raisons de securité le pseudonyme de Hadi Salamé, a affirmé à l'AFP, via internet, que la tension est vive dans la localité et la situation va empirer car cette fusion causera de graves problèmes avec les tribus locales qui ne vont pas accepter ces changements, car elles sont hostiles à l'EIIL.

 

Un autre militant, Abdel Salam al-Hussein, a expliqué que cette fusion est intervenue après une déclaration des chefs de brigades islamistes locales excluant le Front al-Nosra du tribunal islamique, qui exerce de facto le véritable pouvoir dans beaucoup de régions rebelles.

 

L'allégeance (à l'EIIL) est survenue dans un climat de tension entre Al-Qaïda et les rebelles locaux, a-t-il dit.

 

En avril, le Front al-Nosra allié aux rebelles islamistes avait repoussé une attaque de l'EIIL sur cette ville, faisant une centaine de morts.

 

Excédés par les exactions attribuées à l'EIIL et sa volonté d'hégémonie, les rebelles islamistes et modérés et le Front al-Nosra avaient retourné début janvier leurs armes contre leurs ex-alliés dans le combat contre le régime de Bachar al-Assad, dans les zones sous leur contrôle.

 

L'EIIL contrôle la province de Raqa (Nord) ainsi que des parties de celles de Hassaka (nord-est) et Deir Ezzor (Est).

 

Dans le Nord et l'Est de la Syrie, plus de 6.000 personnes ont été tuées dans ces affrontements depuis janvier, selon l'OSDH.

 

Le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri avait déclaré le Front al-Nosra comme la branche officielle d'Al-Qaïda en Syrie, désavouant clairement l'EIIL, qui voulait s'imposer comme le représentant du réseau extrémiste à la fois en Irak et en Syrie.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 10:55
photo Patrick James, La Voix du Nord

photo Patrick James, La Voix du Nord

 

25.06.2014 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord.

Au moment des adieux aux armes (cérémonie au quartier Kléber à Lille vendredi 27 juin à 10 h 30) et au commandement des forces terrestres, le général Bertrand Clément-Bollée n’a pas besoin d'en rajouter. Trente-neuf ans de carrière, les quatre dernières à Lille, forgent un certain état d’esprit. « Les seuls qui sont indispensables à la Défense sont à Notre-Dame-de-Lorette », précise-t-il dans un sourire surmonté de sa célèbre moustache.

Ce qui ne l’empêche pas de commenter longuement l'horizon budgétaire, les restructurations, les réformes et de comprendre les inquiétudes. Comme toujours avec le général Bertrand Clément-Bollée, l'entretien est dense mais il vaut le déplacement...

 

Lire l'entretien du général Bertrand Clément-Bollée avec Olivier Berger

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:56
photo lemainelibre.fr

photo lemainelibre.fr

 

24.06.2014 lemainelibre.fr

 

Le 2e RIMa a reçu 16 véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) le 6 juin et 16 autres arrivent ce vendredi.

Les marsouins ont commencé leur formation pour maîtriser ces engins qui remplacent les véhicules de l’avant blindé. Le régiment s’est notamment doté de quatre simulateurs comprenant plus de 200 programmes d’entraînement.

 

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:55
L’AASM sur C-130 en appui feu pour les forces spéciales

 

20 juin, 2014 Guillaume Belan

 

Etonnante découverte sur le stand du groupe ARINC à Eurosatoty. Sa filiale AAROK, un bureau d’étude spécialisé dans les systèmes d’armes, présentait une maquette d’un C-130 équipé de 2ASM (Armement Air Sol Modulaire) de Sagem. Une version destinée à réaliser de l’appui feu au profit de troupes au sol. Le système a été baptisé SSA 1001 Gerfaut. Installé sous voilure, le système se fixe en lieu et place de réservoirs additionnels et occupe le même volume. Un projet sur lequel travaille le bureau d’étude depuis 2 ans et demi déjà. Le système est, selon son concepteur, très simplement adaptable, de type « plug and play » et peut être fixé en une heure sans aucun changement sur la structure de l’aéronef. Une solution qui aurait été présentée aux forces spéciales françaises (COS). Son avantage, outre la portée et la précision de la munition de Sagem (y compris sur des cibles même mobiles grâce à la désignation laser), réside dans le coût de l’heure de vol : 8000 euros de l’heure contre 15000 euros en moyenne pour un avion de chasse pour des missions d’appui feu. Reste à trouver un client, peut-être le COS français, pour financer les essais en vol.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:55
Le MPCV gagne une mission anti-char avec le missile MMP. Photo RP Defense

Le MPCV gagne une mission anti-char avec le missile MMP. Photo RP Defense

 

19 juin, 2014 Frédéric Lert (FOB)

 

Le MPCV (Multi Purpose Combat Vehicle) de MBDA est déjà en production dans sa version défense anti-aérienne (avec missiles Mistral et mitrailleuse de 12,7mm), les premières livraisons ayant eu lieu l’an passé. Depuis 2012, MBDA travaille également à l’étude d’une version anti-char du MPCV qui serait équipé de quatre MMP (Missile à Moyenne Portée), et c’est ce véhicule qui est présenté jusqu’à demain sur le salon Eurosatory. Les missiles sont emportés par paniers de deux munitions de part et d’autre de la tourelle téléopérée, une mitrailleuse lourde complétant la puissance de feu. MBDA travaille également à l’intégration du MMP sur la tourelle biplace T40M de Nexter Systems, dont l’armement principal est le canon de CT40 en calibre 40mm et à munition télescopée.

 

MMP - photo RP Defense

MMP - photo RP Defense


MBDA revient de loin avec le MMP, successeur désigné du Milan et dont le développement a été lancé sur fonds propres en se basant sur les spécifications de l’armée de Terre. En décembre dernier, la DGA donnait officiellement le coup d’envoi du programme avec à la clef un contrat pour le développement et la production de 2850 missiles et 400 postes de tir. Le missile, dit « de cinquième génération » avance avec de nombreux atouts en poche par rapport à la concurrence. A tel point que le MMP est décrit comme un missile « sympa » par les connaisseurs du dossier, MBDA regorgeant d’ailleurs de missiles sympas (la palme revenant en la matière à l’ASMP-A doté d’une tête nucléaire estimée à 300 kilotonnes). La grande qualité  annoncée du MMP est d’être suffisamment modulaire et numérisé pour ouvrir la voie à de nombreuses déclinaisons et applications possibles. Parmi les caractéristiques les plus remarquables de cette munition, on notera aussi l’emploi d’une voie infrarouge non refroidie (utilisation facilité, silence de fonctionnement…) associée à une caméra TV, d’un autodirecteur avec accrochage et ralliement automatique sur la visée du poste de tir, d’une centrale inertielle et d’un guidage par fibre optique avec homme dans la boucle permettant de faire varier la trajectoire. Citons enfin et surtout la capacité de tir en espace confiné, avec toujours une portée maximale d’environ 4000m.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:55
Notes de Recherche Stratégique de l'IRSEM


24/06/2014 IRSEM

 

Cette rubrique rassemble les travaux de différents chercheurs de l'IRSEM comme de personnalités extérieures, sur des thématiques d'actualité stratégique contemporaine.

 

Numéro 10 - 2014
The comprehensive approach and the European Union: a case study of the Horn of Africa?
Auteur : Général (2S) Maurice de Langlois (dir.)

La Corne de l’Afrique est une région confrontée à des défis majeurs de sécurité, dont le cas de la Somalie est emblématique. Cette note étudie la mise en œuvre de l’approche globale par l’Union européenne dans cette région, qui se traduit par une combinaison d’actions diplomatiques, humanitaires, économiques et militaires. Si les résultats de l’action de l’UE sont largement positifs, l’auteur détaille les difficultés générées par les problématiques budgétaires, de coordination et de gouvernance. Il formule des recommandations visant à optimiser la mise en œuvre de cette approche globale.

Lire la suite

 

Numéro 9 - 2014
Vers une nouvelle posture nucléaire israélienne?
Auteur : Pierre RAZOUX

La publication d'un article par un think tank israélien (le BESA), proche du Premier ministre israélien, qui recommande expressément qu’Israël sorte de l’ambiguïté pour s’affirmer ouvertement en tant que puissance militaire dotée de l’arme nucléaire, devrait faire date. La publication de cet article survient dans un contexte géopolitique régional très incertain.

Lire la suite (pdf - 719 ko)

 

Numéro 8 - 2014
Analyse de la crise ukrainienne. Regards universitaires, dossier rassemblé par Frédéric Charillon
Auteurs : Olivier Schmitt, Silvia Serrano, Marie-Elisabeth Baudoin, Françoise Daucé, Igor Delanoë, Elena Morenkova-Perrier, Inessa Baban

A la suite de la première Note de recherche Stratégique consacrée à la crise ukrainienne ( n°6-2014), l’IRSEM rassemble sept autres chercheurs spécialistes de la zone, pour analyser les répercussions possibles de l’épisode russo-ukrainien. Nous tenons cette fois encore à remercier les auteurs d’avoir accepté de contribuer à cet exercice : nous mesurons ce que représente, en cette période de l’année, l’acceptation de délais aussi courts, et l’amitié que cela témoigne à l’égard de notre institut.

Lire la suite

 

Numéro 7 - 2014
La pensée stratégique israélienne confrontée à la nouvelle donne au Moyen-Orient
Auteur : Pierre RAZOUX

La pensée stratégique israélienne est plus que jamais tiraillée entre la vision pragmatique et réaliste des stratèges militaires qui en ont longtemps été dépositaires, et une vision idéologique qui reflète le discours d’une classe politique qui s’est progressivement imposée face à l’institution militaire. Ni les médias, ni le monde académique ne sont, pour l’instant, en mesure d’imposer une pensée stratégique alternative. Aucun Livre blanc ne vient préciser ses fondements.

Lire la suite (pdf - 615 ko)

 

Numéro 6 - 2014
La crise ukrainienne vue par les chercheurs, dossier rassemblé par Frédéric Charillon

Auteurs : Dominique David, Anne de Tinguy, Jean-Christophe Romer, Alexandra Goujon, Florent Parmentier, Sophie  Lambroschini, Cyrille Bret

Pour éclairer la situation ukrainienne (au 25 mars 2014), l'IRSEM rassemble une première série de contributions synthétiques proposées par des universitaires spécialistes de la zone. Par souci de réactivité, les auteurs ont pris de leur temps pour accepter les délais particulièrement courts de cet exercice.

Lire la suite (pdf - 553 ko)

 

2014- Notes de recherche stratégiques de l'IRSEM

Numéro 5 - 2014
La pensée stratégique des deux Corées
Auteur : Antoine BONDAZ

Lire la suite (pdf - 613 ko)

 

2013 - Notes de Recherche Stratégique de l'IRSEM

 

Numéro 4 - 2013
La pensée stratégique russe aujourd’hui
Auteur : Arnaud KALIKA

Lire la suite (pdf 405ko)

 

Numéro 3
La pensée stratégique chinoise : développement d’un smart power sur les bases de concepts millénaires
Auteur : Alice GRANDSERRE
Présentation - Document (pdf 360 ko)

 

Numéro 2
Quelle stratégie internationale de la Chine à l’ère XI Jinping ?
Auteur : Dr Leïla CHOUKROUNE
Présentation - Document (pdf 357 ko)

 

Numéro 1
Vers une nouvelle équation stratégique en Méditerranée
Auteur : Pierre RAZOUX
Présentation - Document (pdf 1 Mo)

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:55
80 ans de l'armée de l'air : zoom sur les avions de transport et les ravitailleurs

 

24 juin 2014 Usinenouvelle.com

 

Aux côtés de l'armée de terre, la marine nationale et la gendarmerie nationale, l'armée de l'air est l'une des quatre composantes des Forces armées françaises. Prenant la suite de l'Aéronautique militaire créée en 1912, elle est officiellement née le 2 juillet 1934 et fête cette année ses 80 ans au travers de nombreuses manifestations organisées dans toute la France. Datant pour la plupart des années 1980, les capacités de l'armée de l'air ont fait rêver des générations de passionnés d'aviation : avions de combat, de transport, ravitailleurs, hélicoptères, drones, missiles... Aujourd'hui, les équipements se modernisent, avec l'arrivée prochaine de capacités à la pointe de l'innovation tels que l'avion de transport A400M, le ravitailleur A330-MRTT ou les nouveaux drones tactiques.

 

Galerie photos

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:50
The Commanding Officer of HMS Montrose gives his insight on Exercise Baltops

 

24.06.2014 Royal Navy

 

For 10 days the Plymouth based frigate HMS Montrose has been put through her paces on exercise BALTOPS 14.

 

She took part in nearly 100 serials that tested all of her capabilities while working alongside NATO and non NATO navies from 14 different countries.

 

In this video the Commanding Officer of HMS Montrose, Cdr James Parkin talks about what his ship is taking away from the exercise.

 

You can find more news and images of Montrose on our website

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:50
EDA presents its roadmap on Remotely Piloted Aircraft Systems at international conference

 

Brussels - 24 June, 2014 European Defence Agency

 

The 16th UVS Annual Conference is organized within the framework of the European Remotely Piloted Air Systems (RPAS) roadmap.

 

They have proven essential in modern-day operations around the world : Remotely Piloted Air Systems, or RPAS, are now a key priority for the European Defence Agency whose teams are working on several ways to improve Member States’ capabilities in that domain.

Speaking today during the 16th UVS (Unmanned Vehicle Systems) Annual Conference held 23-26 June at the Royal Military Academy in Brussels, and which drew over 200 participants from 30 countries, Jean-Youri Marty, RPAS program manager at EDA, stressed that this domain was recognized a major priority by Heads of States and Government at the last European Council in December 2013. “We know we have the skills and industries in Europe not only to do this but also to become a first class player in the field”, he added.

 

Five pillars

EDA’s work on RPAS in channeled into five main workstrands. The first one focuses on the preparation of a future European Male RPAS programme, based on a Common Staff Target endorsed by Member States in November 2013. Outputs of this ongoing preparation phase are now expected around 2016.

Another area aims at optimizing the operational use of Male (Medium Altitude Long Endurance) RPAS currently in service in Europe. Seven EDA Member States have already decided to set up a dedicated Male RPAS community.

EDA also helps its Member States harmonizing airworthiness certification processes, in collaboration with the European Aviation Safety Agency. In the meantime, the Agency conducts several studies on the critical issue of military RPAS integration insertion in the general air traffic, again in close cooperation with the EASA but also with the European Commission, the Sesar Joint Undertaking and Eurocontrol. Finally, EDA supports its Members states in developing new technological solutions to prepare future RPAS.

 

More information

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:50
Sicherungskräfte des Seebattallions auf der Kieler Woche 2014

 

24.06.2014 Bundeswehr

 

Soldaten des Seebataillons der Marine übernehmen während der Kieler Woche 2014 die land- und seeseitige Sicherung für die amerikanischen Schiffe im Marinestützpunkt Kiel.

 

Quelle: Zentralredaktion der Bundeswehr 06/14 14E2010

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:50
Maintenance Pooling & Sharing initiatives at a glance - EATT14

Pictures: Pascal Ballinger, Martin Gesenhoff

 

21 June - Pascal Ballinger -  News & Press updates / EATC

 

In order to be able to make EATT14 run, the different responsibilities have been split into different cells or panels, every cell being responsible for a specific domain, a.e. exercise director, operations, training supervisor, flight safety, maintenance, intelligence, media & communication, computer and information system, ...

 

At the head of every panel a panel chief is responsible for the organization and the execution of the missions of his group of people.

 

Most of the panel chiefs come out of the EATC, what underlines the strong involvement of the EATC in EATT14 and what makes it easy to spread the EATC spirit and message amongst the participants of the exercise.

 

This is particularly visible in the Maintenance Cell where Maj Pierre Lambert puts a particular importance on Pooling and Sharing (P&S) and interoperability between nations. All these objectives are also in the scope of the EATC.

 

Maintenance Operation Center

 

The neuralgic spot of EATT’s maintenance is the so called MOC, the Maintenance Operation Center. Here, maintenance representatives out of all the participating nations and supplemental host nation representatives coordinate, under the lead of the experts from the EATC, all the maintenance activities, including cross-servicing, cross-maintenance, exchange of ground support equipment and spare parts.

 

Cross-servicing

 

Cross-servicing is the execution of services by the maintenance team of one nation on an aircraft of a second nation. The aim of cross-servicing is to improve multinational cooperation in order to increase interoperability and efficiency. During EATT14, this concept, based on STANAG 3430 (Responsibilities for Aircraft Cross Servicing) and STANAG 3812 (Responsiblities for Aircraft Cross Servicing Ground Crew Training), is trained by embedding one to two mechanics of a first nation into the maintenance organisation of the second nation. This trainee is, for the rest of the exercise, executing an “on the job training” (OJT) with his foreign colleagues. This OJT consists of marshalling the aircraft for arrival or departure, fitting or removing the safety pins, connecting the ground support equipment or even refuelling the aircraft.

 

After the successful completion of this training, a certificate of attendance is handed out to the trainee.

 

Exchange of GSE

 

Another initiative to improve multinational cooperation is the constitution of a common pool of ground support equipment (GSE).

 

As some of the nations use aircrafts of the same type (a.e. Italy, Norway, Belgium and France all use C-130), the constitution of a common pool of GSE permits to a nation not to ship all the necessary equipment to Plovdiv. So one nation brings the ladder, while another nation takes care of the ground power unit and the third nation is responsible for the maintenance kit or the tow bar.

 

This initiative also increases the interoperability between the nations and permits economies of scale because the logistics footprint of every participating nation is slightly reduced.

 

Exchange of spare parts

 

The exchange of spare parts is quite similar to the exchange of GSE.

 

What sounds simple in theory is in fact very complicated in practice.

 

Due to the actual airworthiness requirements, one nation is not necessarily allowed to use a spare part from another nation. This is due to the fact that every single spare part has to be certified as original by a qualified maintenance authority.

 

Amongst the EATC nations, Belgium, The Netherlands and Germany already exchange parts together with eight other nations through the Mutual Emergency Supply Support (MESS) procedure based on a Memorandum of Understanding (MoU) initiated by the former NATO EUROLOG Air Sub Group and signed in 1984.

 

Together with the EDA, EATC identified possibilities to exchange spare parts of aircrafts and in order to develop an agreement based on MESS, EATC drafted a document for the new Mutual Logistic Support (MLS) project which will be discussed by the participating member states during the next months.

 

The possibility to exchange spare parts between EATC Partner Nations, but also with other countries will improve the availability of spare parts and reduce the risk for an aircraft being stuck on the ground because of parts availability issues.

 

This will also improve the availability of the EATC fleet and its operational readiness.

 

Cross-maintenance

 

Cross-maintenance is the execution of maintenance tasks by a technician from one nation on an aircraft of another nation.

 

During EATT14, under the supervision of a mechanics of the nation the aircraft belongs to, a mechanics from another nation can execute some basic maintenance tasks on that foreign plane. To stick to the actual Airworthiness rules, the supervisor of the nation the aircraft belongs to has still to certify the correct execution of that task.

 

Thanks to the promulgation of the A400M Common Ground Crew Training Concept that procedure shall change. The first version of the Ground Crew Training Concept will be the guideline to implement and fine-tune new training concepts which shall lead to a complete interchangeability of the mechanics between the EATC Participation Nations.

 

All these initiatives from the maintenance panel – be it cross-servicing or cross-maintenance, exchange of GSE or exchange of spare parts make that the European Air Transport Command can be seen as a very successful example of international cooperation.

 

Find more views about EATT at our EATT 2014 picture gallery.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:40
Du jeune avec du vieux

Sur le stand Cockerill, un BTR80 avec une tourelle téléopérée CPWS de Cockerill

 

19 juin, 2014 Frédéric Lert (FOB)

 

Cure de jouvence à l’occidentale pour le BTR80 qui reçoit une tourelle téléopérée CPWS de Cockerill pouvant accepter différentes armes de moyen calibre, du 20 au 30mm avec un viseur jour/nuit et télémètre laser. Le modèle présenté à Eurosatory emporte le canon ZTM-1 de 30mm (-10° +45° en élévation) et une mitrailleuse coaxiale de 7,62mm, avec une stabilisée permettant le tir en mouvement. La possibilité existe de remplacer la mitrailleuse par un lance grenade. L’accès à l’arme et aux caissons à munition se fait depuis l’intérieur du véhicule.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:30
Le VAB Mk3 en essais (crédits G Belan)

Le VAB Mk3 en essais (crédits G Belan)

 

 

23 juin, 2014 Guillaume Belan (FOB)

 

Dévoilé il y a tout juste deux ans (relire les articles de FOB ici et encore là), le dernier VAB (Véhicule de l’Avant Blindé) de Renault Trucks Defense (RTD) pourrait trouver son premier client cette année. C’est en tout cas ce qu’espère l’industriel français. Deux prospects existent aujourd’hui au Moyen Orient : Liban et Égypte. L’Arabie Saoudite a en effet décidé en décembre dernier durant une visite de François Hollande dans le royaume wahhabite, d’accorder plus de 2 milliard d’euros (3 milliards de dollars) pour l’acquisition d’armements français, afin de renforcer l’armée libanaise légitime face à l’axe Hezbollah, Iran et Syrie. Les propositions françaises vont être bientôt envoyées au Liban et doivent être avalisées par l’Arabie, sachant qu’il ne faut pas non plus froisser les israéliens (le VBCI aurait pour cette raison été rayé de la liste). Dans cette liste qui comprend hélicoptères, navires ou canon d’artillerie Caesar, se trouverait une centaine de VAB Mk3. Des camions Kerax ou Sherpa pourraient également être concernés. RTD aurait été particulièrement sollicité durant le salon Eurosatory sur ce sujet…

 

Le second prospect sérieux concernerait l’Égypte. L’armée égyptienne serait intéressée par plusieurs centaines de VAB Mk3. Un véhicule va bientôt partir de France pour débuter les essais à l’automne. L’Égypte souhaiterait disposer d’une version amphibie, qui est en développement chez RTD et devrait être disponible dès la fin de cette année.

 

Pour ces deux prospects, différentes versions du VAB Mk3 seront probablement choisies: transport de troupes, PC, munis d’une tourelle (du 7,62 mm jusqu’à du 20 voire 30 mm…) etc.

 

Enfin, fort du réseau de son actionnaire Volvo, RTD va également proposer le VAB Mk3 sous les couleurs de sa marque américaine Mack, afin (et à l’instar du Sherpa) de pouvoir bénéficier de la procédure américaine FMS (Foreign Military Sales).

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:20
Tests Assess Performance of Ballistic Missile Defense

 

24.06.2014  U.S. Navy

 

Headlines for Tuesday,June 24, 2014: Tests Assess Performance of Ballistic Missile Defense; SECDEF's Military Health System Review Underway

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:20
photo U.S. Army, PEO Soldier

photo U.S. Army, PEO Soldier

 

Jun 23, 2014 ASDNews Source : Kopin Corporation

 

Kopin® Corporation (NASDAQ:KOPN), the largest U.S. developer of display systems for wearable technologies and military applications, today announced it has received a $9Million order for display modules in support of the U.S. Army’s Thermal Weapon Sight (TWS) program. This urgent order was placed by a major customer to replace a competing display technology which was not able to meet the stringent military specifications. As a result of this new order, we expect our revenue for 2014 will be in the range of $24Million to $28Million, an increase of $6Million from the earlier projection.

 

“Dismounted soldier environments such as TWS are the harshest environments for any product to endure,” stated Michael Presz, the Company’s Vice President of Government Programs. “We were informed that reliability issues were discovered with the alternative display technology during extensive testing. Our unique AMLCD technology, however, has demonstrated proven performance and reliability for the TWS program in over 15 years of deployment. Kopin has delivered more than 200,000 display units to the TWS program, either in component form, in a display module or as a complete eyepiece assembly, with essentially zero product returns.”

 

Read more

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 06:40
Combat à Donetsk: les blindés et l'artillerie engagés (insurgés)

 

DONETSK, 24 juin - RIA Novosti

 

Un combat impliquant les blindés et l'artillerie se poursuit dans une banlieue de Donetsk (est de l'Ukraine), a annoncé mardi le premier ministre de la République populaire autoproclamée de Donetsk Alexandre Borodaï.

"Un combat s'est engagé récemment dans une banlieue de Donetsk. Les blindés et l'artillerie y sont employés", a déclaré M.Borodaï, ajoutant qu'il y déjà des morts et des blessés.

Vendredi dernier, après deux mois d'affrontements acharnés, le président ukrainien Piotr Porochenko a ordonné la suspension de l'opération militaire dans l'est du pays jusqu'au 27 juin. Les indépendantistes se sont également engagés à cesser le feu pendant ce temps. Quoi qu'il en soit, la trêve tant attendue n'est toujours pas entrée en vigueur dans la région, des échanges de tirs se poursuivent et les parties au conflit se rejettent réciproquement la responsabilité.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 06:30
Irak: l'aviation syrienne bombarde les islamistes (TV)

 

DUBAI, 24 juin - RIA Novosti

 

L'aviation syrienne a porté une série de frappes contre des concentrations présumées de djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) sur le territoire frontalier irakien, rapporte mardi la chaîne de télévision Al-Arabiya.

Il s'agit notamment de la ville d'Al-Kaïm, située à proximité de la frontière syrienne, actuellement contrôlée par les islamistes. Selon différentes informations, ce raid aérien a fait 18 à 20 morts et des dizaines de blessés.

Selon les médias, les djihadistes envisageaient d'attaquer la ville syrienne d'Al-Bukamal, proche de la frontière irakienne, ainsi que de s'emparer d'un point de passage de la frontière du côté syrien.

Les autorités de l'Irak et de la Syrie essaient de stopper l'offensive de l'EIIL, déterminé à conquérir un vaste territoire riche en pétrole. Depuis les trois dernières semaines, les commandos de l'EIIL, soutenus par les tribus sunnites et d'anciens militaires irakiens ont envahi plusieurs villes de l'Irak et des territoires situés à la frontière avec la Syrie et la Jordanie.

L'armée et la police irakiennes ont tenté de reprendre les territoires occupés par les djihadistes, mais n'ont toujours pas réussi à inverser la situation. Bagdad a sollicité l'aide militaire d'autres pays, notamment des Etats-Unis.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 06:20
Irak: les premiers conseillers militaires américains ont entamé leur mission

 

24 juin 2014 Romandie.com (AFP)

 

Washington - Les premiers conseillers militaires américains censés épauler les forces gouvernementales irakiennes dans leur lutte contre les insurgés sunnites ont commencé leur mission à Bagdad, a annoncé mardi le Pentagone.

 

Nous avons commencé à déployer les premières équipes d'évaluation, a indiqué aux journalistes le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, ajoutant que près de 40 militaires sur les quelque 300 conseillers que Washington a promis d'envoyer avaient commencé leur nouvelle mission. Ces 40 soldats étaient jusque-là en poste à l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad.

 

Quelque 90 autres soldats, prélevés sur les forces du Centcom, le commandement militaire américain qui couvre le Moyen-Orient et l'Asie centrale, ont également commencé leur tâche qui consiste, selon le contre-amiral Kirby, à mettre en place un centre de commandement conjoint, géré en partenariat avec les forces irakiennes.

 

En outre, une cinquantaine de soldats américains supplémentaires doivent arriver dans les prochains jours dans la capitale irakienne.

 

Ces équipes vont évaluer la cohésion et l'état de préparation des forces de sécurité irakiennes puis transmettre les résultats de leurs analyses à leur commandement d'ici 2 à 3 semaines, a souligné le contre-amiral.

 

Mais il a pris soin d'insister sur le rôle de conseillers de ces troupes, dont la tâche principale est d'évaluer l'état des forces irakiennes et non de s'attaquer aux insurgés de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), auteurs d'une fulgurante avancée dans le Nord du pays depuis deux semaines.

 

Nous n'allons pas courir au secours des troupes irakiennes, a dit le contre-amiral Kirby.

 

Pour l'heure, l'armée américaine n'a pas non plus l'intention de lancer des raids aériens contre l'EIIL et leurs alliés, bien que le président Barack Obama n'ait pas fermé la porte à cette option, la semaine dernière.

 

Et, dans le cas où de telles frappes étaient décidées, l'armée américaine, avec l'aide du porte-avions George H. W. Bush qui croise dans le Golfe, se tiendrait prête, a encore expliqué le porte-parole du Pentagone.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 06:20
Le BPC Mistral et le La Fayette arrivent à Québec. photo SM A. Manzano - Marine nationale

Le BPC Mistral et le La Fayette arrivent à Québec. photo SM A. Manzano - Marine nationale

 

24 juin 2014 par Nicolas Laffont - 45e Nord.ca

 

Sa seule présence en impose. Les plus de 200 soldats canadiens qui sont à bord sont impressionnés par sa taille et ses capacités. Bienvenue à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral sur lequel 45eNord.ca a passé quelques jours.

 

Vendredi 20 juin, 9h00: la dizaine de véhicules blindés légers de l’Armée canadienne embarqués à bord du navire montent dans des installations amphibies. Objectif: effectuer un débarquement sur les plages de Gaspésie.

 

«De mémoire, c’est la première fois qu’on effectue un exercice amphibie au Québec, lance d’emblée le lieutenant-colonel Patrick Robichaud, commandant du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment dont sont issus la majorité des troupes canadiennes déployées.

 

Une vingtaine d’ingénieurs du 5e Régiment de génie de combat et une quinzaine d’aviateurs du 430e escadron tactique d’hélicoptères sont venus compléter ce déploiement.

 

À bord du géant BPC Mistral (200 mètres de long, 32 mètres de large et 57 mètres de hauteur), le capitaine de vaisseau François-Xavier Polderman, commandant du navire, se réjouit de la venue des Canadiens à bord.

 

«Ça c’est très bien passé», affirme-t-il à 45eNord.ca depuis le pont d’envol qui peut accueillir six hélicoptères. «Nous avons posé trois hélicoptères Griffon [en plus des hélicoptères français] sur ce bateau et bien sûr il y a eu 200 soldats de l’Armée canadienne qui ont embarqué/débarqué du Mistral à plusieurs reprises. On a fait jouer la partie amphibie et aéromobilité, mais on a joué ça sur un thème tactique qui a fait objet de planification au niveau état-major [...] et nos deux états-majors ont utilisé nos locaux pour ça. Et comme c’était un exercice, nous avons simulé des blessures et ces pertes ont été ramené et traité à bord», explique le commandant.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 22:55
À bord du BPC Mistral

À bord du BPC Mistral

 

24.06.2014 45eNord.ca

 

45eNord.ca visite le Bâtiment de projection et de commandement (BPC Mistral).

Partager cet article

Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 21:55
Général Sainte-Claire Deville - photo EMS

Général Sainte-Claire Deville - photo EMS

 

23.06.2014 par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord – Défense Globale

 

Le général Bertrand Clément-Bollée célèbre vendredi 27 juin ses adieux aux armes au quartier Kléber à Lille. Pourtant, le nom de son successeur au commandement des forces terrestres n'est toujours pas connu et paru au Journal officiel (ni celui du chef d'état-major de l'armée de terre d'ailleurs, dont on dit que ce serait l'actuel DPSD, directeur de la protection et de la sécurité de la défense, le général Jean-Pierre Bosser). Bref...

 

Finalement, le général de division Arnaud Sainte-Claire Deville, actuel commandant des écoles militaires de Saumur, dont l'école de cavalerie, sera début août le prochain commandant des forces terrestres..

 

Le général Arnaud Sainte-Claire Deville, 54 ans, est un cavalier comme son charismatique prédécesseur, le général Clément-Bollée. Rassurez-vous, il n'existe pas de tropisme cavalier ou blindés au poste de COMFT. Les généraux Hervé Charpentier et Antoine Lecerf (si on remonte dans le temps) venaient respectivement des troupes de marine et de l'infanterie.

 

Au cours de sa carrière, le général Sainte-Claire Deville a commandé en 2001 le 3e régiment de hussards, de la brigade franco-allemande (aujourd'hui à Metz, avant à Pforzheim et Immendingen). Il fut d'ailleurs en 2003 chef d'état-major de la BFA à Müllheim.

 

On le retrouve ensuite commandant de la 2e brigade blindée (alors à Orléans, désormais à Illkirch-Graffenstaden), puis en 2010, il est nommé chef d'état-major du commandement des forces terrestres. Il connaît donc bien la maison lilloise et ses problématiques qui concernent 84 % des personnels de l'armée de terre.

 

Depuis 2012, il commande les écoles militaires de Saumur, dont la nouvelle école de cavalerie qui a remplacé à son arrivée l'école d'application de l'arme blindée cavalerie (EAABC). A Saumur, il avait 600 personnels sous ses ordres et 3 500 stagiaires par an. Au CFT, il en aura 740 mais surtout portera la responsabilité de préparer et mettre à disposition environ 80 000 soldats.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 21:20
Le Kevlar est orphelin

 

20 juin, 2014 Frédéric Lert (FOB)

 

Qui connaissait Stephanie Kwolek ? Trop peu de monde sans doute… Stéphanie Kwolek, qui vient de décéder à l’âge de 90 ans, était une chimiste de talent employée par la firme américaine DuPont de Nemours. Au milieu des années soixante, elle découvra par hasard avec son collègue Herbert Blades un polymère liquide pouvant donner naissance à des fibres d’une exceptionnelle résistance. A la suite de cette découverte, la firme américaine réagit très rapidement en recherchant systématiquement toutes les applications possibles de cette fibre d’aramide qui prit le nom commercial de Kevlar. Bien évidemment, la fabrication de blindages alliant légèreté et résistance figura très vite sur la liste des applications possibles, parmi plusieurs centaines d’autres dans une immense variété de domaines. Stephanie Kwolek se disait très fière de savoir que même les chiens policiers pouvaient être équipés d’une veste de protection en kevlar. Sa réussite professionnelle lui permit également de militer pour une plus grande participation des femmes dans le milieu scientifique majoritairement masculin.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories