Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 17:45
photo EMA / Armée de l'Air

photo EMA / Armée de l'Air

 

14/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Le sergent Adrien, 26 ans, est chef de groupe de protection et d’intervention patrouille au sein du détachement de protection (DETPRO) de la base aérienne de Niamey au Niger. Il est l’un des 80 militaires chargé d’assurer la protection du site, de son personnel, de ses aéronefs et de ses installations.

 

Il fait partie de l’une des deux sections qui se relayent quotidiennement pour 24 heures de permanence : prises de garde, perceptions d’armements et relèves de postes sont le quotidien du sergent Adrien. Les missions de protection défense sont nombreuses et rythment les quatre mois de projection du DETPRO : patrouilles sur la base aérienne nigérienne, escortes de sécurisation sur l’aéroport international Diori Hamani, à l’ambassade ou au palais de justice de Niamey, convois à la prison de haute sécurité de Koutoukalé, etc. En France, il est fusilier parachutiste au sein du Commando parachutiste de l’air 30 (CPA30) de la base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac. Entré dans l’armée de l’Air en 2010, le sergent Adrien a déjà effectué quatre missions en opérations extérieures, en Afghanistan, au Tchad, au Mali et au Niger. Depuis le mois de mai 2015, il est ainsi projeté au Niger pour la seconde fois de sa jeune carrière.

 

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 16:30
photos Armée de l'Air

photos Armée de l'Air

 

27/02/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 23 au 26 février 2015, la moitié du détachement de protection mis en place sur le détachement chasse projeté en Jordanie dans le cadre de l’opération Chammal a été relevé.

 

Déployé dès le début de la mission, le détachement des Commandos Parachutistes de l’Air 20 (CPA 20) connaît sa première relève. Ainsi seize personnels du CPA 20 constituant le détachement de protection (DETPRO) du détachement chasse quitteront le sol jordanien cette semaine et seront remplacés par seize militaires des Commandos Parachutistes de l’Air (CPA 30).

 

Au sein des forces en présence, le détachement du CPA 20 a travaillé en étroite collaboration avec les forces de sécurité jordanienne et a assuré la sécurité des personnels, matériels et des installations du détachement contre les agressions potentielles. Il a également assuré la protection des aéronefs lors des phases de décollage ou d’atterrissage, grâce à la mise en œuvre de patrouilles légères franco-jordaniennes, dont les missions principales sont de surveiller, renseigner et alerter.

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal  mobilise dorénavant 3 200 militaires. Elle vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Le dispositif complet est actuellement structuré autour de douze avions de chasse de l’armée de l’Air (six Rafale et six Mirage 2000D), d’un avion ravitailleur C-135 FR, d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2, et du groupe aéronaval composé notamment du porte-avions Charles de Gaulle avec à bord 12 Rafale Marine et 9 Super Etendard Modernisés.

photos Armée de l'Air
photos Armée de l'Air

photos Armée de l'Air

Partager cet article

Repost0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 12:45
Barkhane : Entrainement au tir du DETPRO de Niamey

 

16/02/2015 Sources : État-major des armées

 

Le mercredi 11 février, dans le cadre de son maintien en condition opérationnelle, une section du détachement de protection (DETPRO) s’est rendue sur un champ de tir nigérien en périphérie de Niamey au Niger, pour effectuer une séance de tir.

 

L’objectif de cet exercice était la réalisation d’une séance de tir d’entraînement, obligatoire pour chaque commando. L’ensemble du groupe avait effectué en amont deux semaines de stage de validation avant projection, sur la base aérienne 126 de Solenzara.

 

Après avoir effectué des tirs de réglage, les fusiliers commandos ont procédé à des tirs statiques et dynamiques avec leurs armes de dotation, le FAMAS et le PAMAS G1. Le tireur d’élite du groupe a quant à lui effectué un tir au fusil de précision FRF2.

 

Le détachement de protection du Détachement air (DETAIR) de Niamey, assure la sécurité des installations contre toute action qui pourrait mettre en péril l’activité opérationnelle de la base.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la bande sahélo-saharienne.

Barkhane : Entrainement au tir du DETPRO de Niamey

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories