Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:55
Le CIN de Saint-Mandrier lauréat du Mechatronics Awards 2014

 

15/07/2014 Marine nationale

 

Le Centre d’Instruction Naval (CIN) de Saint-Mandrier a été mis à l’honneur lors des rencontres européennes de mécatronique - EMM 2014. L’équipe de projet du simulateur SIMCP (simulateur de conduite de plate-forme FREMM), représentée par le Capitaine de frégate Goulley et L’IDEF Colonna, a remporté un «Mechatronics Award» dans la catégorie Enseignement/Recherche pour la conception d’un module d’enseignement assisté par ordinateur (EAO).

 

Lancés en 2008, les MECHATRONICS AWARDS récompensent des produits, des procédés, des recherches ou des services particulièrement innovants. Ces trophées organisés par THESAME avec ARTEMA et le CETIM sont aujourd’hui la référence européenne dans le domaine de la mécatronique.

 

Développé conjointement par le CIN, la DGA et DCNS, le module EAO du simulateur SIMCP est une véritable innovation technologique et pédagogique. Cet outil de formation répond à l’évolution des bâtiments de la Marine nationale marquée par le développement de systèmes complexes fortement automatisés intégrant de nombreuses technologies (mécanique, électrotechnique, électronique, automatisme, informatique...).

 

Le développement du module EAO correspond à une approche novatrice de la simulation: aux fonctionnalités classiques de formation à la conduite, l’EAO apporte une vision système qui assure le lien entre les images de conduite et les systèmes réels. Le module participe aussi à l’évolution des pratiques pédagogiques en rendant les élèves le plus souvent acteurs de leur formation aux travers de situations d’apprentissage variées.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:50
French Defence Minister visits Airbus Group at Farnborough Airshow 2014

Members of the Airbus Group Top Management welcomed French Defence Minister Le Drian at Farnborough International Air Show 2014. From left to right: Airbus Group Chief Strategy and Marketing Officer, Marwan Lahoud; Airbus Defence and Space CEO, Bernhard Gerwert; Airbus Group CEO, Tom Enders and French Defence Minister Jean-Yves Le Drian.

 

15 July 2014 Airbus Group

 

On the second day of the Farnborough International Air Show, Airbus Group’s top management welcomed Jean-Yves Le Drian, French Minister of Defence, Patricia Adam, Chairman of the French National Defence Commission, and Laurent Collet-Billon, Chief Executive of the French Procurement Agency.

 

“We are committed to France, as it is not only one of our key customers, but also one our most important partners,” said Marwan Lahoud, Airbus Group Chief Strategy and Marketing Officer. “Airbus Group is the first industrial supplier for the French armed forces. Defence is part of our strategy and remains a solid industrial basis for the Group."

 

At the centre of the discussions during the visit, were the Airbus A330 MRTT, the most capable tanker and transporter currently on offer and in production, and Unmanned Aerial Systems (UAS), in which Airbus is the leading company in Europe.

 

About Airbus Group

 

Airbus Group is a global leader in aeronautics, space and related services. In 2013, the Group – comprising Airbus, Airbus Defence and Space and Airbus Helicopters – generated revenues of € 57.6 billion (restated) and employed a workforce of around 139,000 (restated).

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 20:56
LRU : nouveau système d'arme

 

10/07/2014 1  SIRPAT - Armée de Terre

 

Le lance-roquette unitaire (LRU) est le tout nouveau système d’arme de l’artillerie française.

 

La phase d’essai et le premier tir de munition de guerre sur l’île du Levant fin 2013 ont été supervisés par direction générale de l’armement (DGA). Les ultimes vérifications ont eu lieu en Suède, au camp de Vidsel, en juin dernier, au cours d’une évaluation technico-opérationnelle effectuée par la section technique de l’armée de Terre (STAT), renforcée par une équipe du 1er régiment d’artillerie (1er RA), qui sera équipé de ce lanceur chenillé.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:55
Campagne d’essais de drone sur le commandant Bouan

 

9 Juillet 2014 Marine nationale

 

Du 1er au 3 juillet 2014, la Marine nationale a mené en collaboration avec la DGA, une campagne d’essais drone sur le Cdt Bouan.

 

Le principal objectif de ces essais était d’évaluer la récupération par filet d’un mini drone à voilure fixe sur un bâtiment non doté d’une plateforme aviation. Il s’agissait également d’identifier les principales contraintes d’intégration et de mise en œuvre de ce type de système à la mer. Le système de drone utilisé était le DVF 2000 de la société Survey Copter. Les vols ont été réalisés par des opérateurs industriels, sous la direction des centres d’expertises de la DGA (Technique Terrestre et Technique Navale), du CEPA/10S et avec le soutien de l’équipage du Cdt Bouan.

 

Les objectifs ont été atteints, plusieurs récupérations dans le filet en mode automatique ont été réalisées et cela jusqu’à mer 3.

 

Les résultats des analyses de cette campagne d’essais contribueront à alimenter les réflexions menées actuellement par la marine sur le concept d’emploi des drones embarqués. Ils se poursuivront les prochaines années avec d’autres essais à la mer et avec d’autres systèmes de drones.

Campagne d’essais de drone sur le commandant Bouan
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:56
photo RBND - 1er Régiment d'Artillerie

photo RBND - 1er Régiment d'Artillerie

 

08.07.2014 Armée de Terre

 

Le lance-roquette unitaire (LRU) est le tout nouveau système d'arme de l'artillerie française. La phase d'essai et le premier tir de munition de guerre sur l'île du Levant fin 2013 ont été supervisés par direction générale de l'armement (DGA). Les ultimes vérifications ont eu lieu en Suède, au camp de Vidsel, en juin dernier, au cours d'une évaluation technico-opérationnelle effectuée par la section technique de l'armée de Terre (STAT), renforcée par une équipe du 1er Régiment d’Artillerie.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 11:55
Les innovations technologiques des PME françaises pour la Défense

La caméra Cat eye permet de voir avec une précision extrême, de jour comme de nuit - photo lheritier-alcen.com

 

2 juillet 2014 Véronique Moreau - RFI

 

Tous les deux ans, le salon Eurosatory accueille au parc des expositions de Villepinte, pas très loin de Paris, des centaines d'exposants et de visiteurs du monde entier spécialisés dans le domaine de la Défense. On y trouve de tout : des tenues de camouflage aux armes les plus sophistiquées, en passant par les tanks et les hélicoptères dernière génération. Dans cette immense foire militaro-industrielle, trois nouveautés ont retenu l'attention de notre reporter, Véronique Moreau : ces drôles d'objets ont en commun d'être fabriqués par des PME françaises et peuvent tout aussi bien servir sur un champ de tir que dans le civil.

 

Ecouter sur RFI

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 11:55
Gilles Vergnaud photo ENSTA ParisTech

Gilles Vergnaud photo ENSTA ParisTech

 

2 juillet Aerobuzz.fr

 

À compter du 1er juillet 2014, Gilles Vergnaud prend les fonctions de directeur de la Formation et de la Recherche de l’ENSTA ParisTech. Il succède à Isabelle Tanchou, appelée à d’autres fonctions.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 10:55
Nexter – KMW : Discours de Jean-Yves Le Drian (1 juillet 2014)

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Suzanne Wasum-Rainer, ambassadrice d’Allemagne à Paris, Philippe Burtin, PDG de Nexter Systems, Frank Haun, PDG de KMW. photo MinDefFR

 

1er juillet 2014 M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense

 

– Seul le prononcé fait foi –

 

 

Madame l’Ambassadrice,

Monsieur le Délégué général pour l’armement,

Monsieur le commissaire aux participations de l’Etat,

Messieurs les présidents,

Mesdames et Messieurs,

 

Je suis très heureux de vous accueillir ce soir à l’Hôtel de Brienne. Avec le rapprochement de deux grands industriels européens du domaine de la défense, nous vivons, j’en ai la certitude, un moment historique, de ceux qui ne se produisent qu’à de très rares occasions. J’ai en tête la création d’EADS en 2000 pour le secteur aéronautique, ou celle de MBDA en 2001 pour le secteur des missiles. Depuis lors, il ne s’était plus rien produit de significatif, à un tel niveau. Aujourd’hui, alors que nous assistons à la première étape de la création du leader européen de l’armement terrestre, nous renouons avec cette dynamique.

 

Il y a quelques minutes, un protocole d’accord a été signé entre Nexter Systems et KMW, en vue de leur rapprochement, et c’est pour nous tous un grand motif de satisfaction.

 

Cet accord répond à un objectif qui est l’une de mes priorités depuis deux ans, priorité que je sais partagée dans cette pièce : renforcer nos industries de défense dans le cadre européen. Alors que la concurrence internationale ne cesse de s’accroître, ces industries doivent avoir la taille critique nécessaire pour remporter des marchés à l’export, et assurer ainsi leur développement dans la durée. C’est bien l’objectif de ce rapprochement entre Nexter Systems et KMW, qui, ensemble, seront plus fortes, et deviendront même le premier acteur au niveau européen, le quatrième au niveau mondial.

 

Le magnifique précédent d’Airbus montre toute la valeur d’une telle démarche. Dans un contexte qui reste difficile pour les budgets de défense européens, et alors que nous avons presque chaque jour de nouvelles preuves de l’instabilité du monde, il est plus important que jamais que nos industries européennes soient au rendez-vous de nos défis de défense et de sécurité. Car au-delà du moteur économique qu’elles représentent, elles sont aussi une condition essentielle, première, de notre autonomie stratégique.

 

C’est dans cet esprit que le ministère dont j’ai la charge a apporté son concours actif à l’élaboration de cet accord. Il l’a fait au travers en particulier de la direction générale de l’armement, et en lien avec tous les autres acteurs : je salue en particulier l’excellence de la relation que nous entretenons avec l’Agence des Participations de l’Etat, dirigée par David Azéma, que je remercie de sa présence et de son action.

 

Le mariage, et donc la création d’un nouveau groupe, est attendu à l’horizon du premier semestre 2015. Je vous donne rendez-vous à cette date, et j’espère que nous pourrons alors célébrer ensemble la réussite d’une opération qui est, à mon sens, une véritable chance, pour la France et l’Allemagne, et pour l’Europe à travers nos deux pays.

Nexter – KMW : Discours de Jean-Yves Le Drian (1 juillet 2014)

Jean-Yves Le Drian ministre de la Défense, Cédric Lewandowski, Jean-Claude Mallet, Christophe Salomon, Geoffrey Bouquot, Franck Paris, Mme Suzanne Wasum-Rainer (Ambassadeur d’Allemagne), Maître Michael Abels, Dr Manfred Bode, Dipl.-Ing. Frank Haun, Dipl.ing. Jürgen Weber, M. Jörg Freimund, Dr Werner Zimni, Dipl. Kfm. Horst Rieder, M. David Azema (APE), IGA Laurent Collet-Billon (DGA), M. Frédéric Bouty (Nexter), M. Philippe Burtin (Nexter), IGA Bertrand Le Meur (DGA), M. Jean-Patrick Baillet (Nexter), M. Julien Mendez (APE).

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:55
Laurent Collet-Billon - photo DGA

Laurent Collet-Billon - photo DGA

 

July 2, 2014 Thales

 

Following the resignation of Bruno Parent, the Thales Board of Directors has co-opted Laurent Collet-Billon to replace him as a board member proposed the French State. Mr Collet-Billon's term as director will run until the end of the Annual General Meeting called to approve the 2015 financial statements.

Laurent Collet-Billon was formerly the representative of the French State's golden share in Thales; he has been replaced in that capacity by Bertrand Le Meur.

 

---

Biographical notes

 

General (armament corps) Laurent Collet-Billon was appointed chief executive of the French defence procurement agency (DGA) by the French Council of Ministers on 28 July 2008.

Laurent Collet-Billon is a graduate of the Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace and joined the DGA in 1974.

In 1987, he was appointed technical advisor for strategic, industrial and armaments matters in the private office of defence minister André Giraud.

In 1988, back at the DGA, he was appointed programme manager for the air-to-ground nuclear armament programme (Horus); then, in 1992, he took over the overall responsibility for the satellite and space portfolio. From 1994, he held several managerial responsibilities in the field of land armaments and electronic and computer systems.

He was appointed architect of the tactical and strategic mobility force system when this new position was created in February 1997.

In August 1997, Laurent Collet-Billon was appointed director of the DGA's observation, telecommunications and information programme office (SPOTI).

On 2 May 2001, the French Council of Ministers appointed him deputy head of the DGA and director of the weapons systems directorate, supervising all national armament programmes. He also served as French representative on the supervisory board of the Organisation for Joint Armament Cooperation (OCCAr).

From July 2006 to July 2008, Laurent Collet-Billon was senior vice-president for defence and security matters at Alcatel-Lucent Group.

Laurent Collet-Billon was born in 1950. He is married. He is a Commander of the Legion of Honour, an officer of the National Order of Merit, and studied at the Centre des Hautes Etudes de l'Armement (CHEAr).

 

Bertrand Le Meur is a General Armaments Engineer (Ingénieur Général de l’Armement) and a graduate of the Ecole Polytechnique and the Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées.

Since 1 March 2014, he has been head of industrial affairs and economic intelligence at the Strategy Directorate of the French defence procurement agency (DGA), with responsibilities spanning the entire scope of the defence industry.

He began his career with the DGA in 1990, first at the telecommunications and information department and then at the Programmes and Methods Directorate.

In 2001, he joined SFR, where he held a series of senior positions within the Networks Department.

In 2009, Bertrand Le Meur returned to the DGA as projects director to the Director of plans, programmes and budget; then, from 2012, he served as deputy director of industrial affairs for land and naval electronics.

Bertrand Le Meur was born in 1965. He is married and has three children.

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 14:55
photo SIRPA Terre

photo SIRPA Terre

 

06/26/2014  Richard de Silva - DefenceIQ

 

France’s procurement agency (DGA) declared a new tender on May 16 for its Arme Individuelle Future (AIF) replacement programme to the armed forces FAMAS standard assault rifle.

 

A total of 90,000 weapons are to be purchased, comprised of 45,000 assault rifles and 45,000 carbines, all chambered in 5.56 mm x 45 NATO ammunition. The tender includes all additional accessories, spare parts, maintenance kits, and instruction and technical support, as well as the provision of under-barrel 40 mm grenade launchers, 38 million training cartridges, 21,000 training rounds, 92,000 40 x 46 low velocity grenades, 13,000 smoke grenades, and 51,000 dual purpose anti-personnel/anti-tank cartridges.

 

The tender requires the AIF standard to be integrated with the other aspects of the France’s FELIN future soldier system modernisation programme.

 

A deadline for submissions has been set for June 26, with decisions to be made ahead of the final contract issue in December of next year. Eligible rifles must be manufactured within the European Union or the European Economic Area.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 17:55
Monique Legrand-Larroche nommée directrice des opérations de la DGA

 

25/06/2014 DGA

 

Monique Legrand-Larroche a été nommée directrice des opérations de la Direction générale de l’armement (DGA) en conseil des ministres le 25 juin 2014. Elle a également été élevée aux rang et appellation d’ingénieure générale hors classe de l’armement. Elle est la première femme officier général 4 étoiles en France.

 

Entrée à la DGA en 1987, Monique Legrand-Larroche occupe différents postes dans les domaines de la recherche puis des programmes d’hélicoptères, de missiles et de la dissuasion.

 

De 2007 à 2011, elle dirige l’unité de management des opérations d’armement hélicoptères, chargée de toutes les opérations d’armement liées aux hélicoptères. Elle représente la France aux comités directeurs internationaux du programme Tigre et du programme NH90.

 

Nommée chef du service du maintien en condition opérationnelle en 2011, elle est responsable de la politique du soutien au sein de la DGA. Depuis 2013 elle était adjointe à la direction des opérations de la DGA, qui conduit l’ensemble des programmes et opérations d'armement et exécute les travaux d'études amont.

 

Monique Legrand-Larroche est diplômée de l’École polytechnique (promotion 1982), de l’Ecole nationale supérieure des techniques avancées (1987), et titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) de mécanique théorique de l’université de Paris VI (1987). Elle est chevalier de la Légion d’honneur, officier de l’Ordre national du mérite et décorée de la médaille de l’Aéronautique. Monique Legrand-Larroche est mère de 4 enfants.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 17:56
Décès du contrôleur général des armées Laurent Teisseire, ancien directeur de la DICoD (Communiqé MinDef)


24/06/2014 Ministère de la Défense

 

Laurent Teisseire, contrôleur général des armées et ancien directeur de la Délégation à l’information et à la communication de la Défense, est décédé mardi 24 juin 2014 à l’âge de 50 ans des suites d’une longue maladie.

 

Ancien élève de l’École nationale d’administration (ENA), Laurent Teisseire est chef du bureau des affaires européennes à la Délégation générale à l’armement (DGA) de 1989 à 1993.
Administrateur hors classe, il est de 1993 à 1995 conseiller pour les affaires internationales d’armement du ministre de la Défense, François Léotard. De 1995 à 2000, Laurent Teisseire est directeur des fusions/acquisitions et du développement d’Aérospatiale puis directeur des affaires Airbus à Aérospatiale Matra. Il a ensuite été secrétaire général d’Eurocopter de 2000 à 2004.
Laurent Teisseire est, de 2004 à 2007, sous-directeur à la direction des affaires juridiques du ministère de la Défense, en charge du droit international et européen.
Le 1er aout 2007, il est nommé à la Délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD), dont il prend la direction et le poste de porte-parole du ministère.
Homme de consensus, à l’intelligence aiguisée, il s’est rapidement imposé comme une des figures de la communication de Défense et a fait l’unanimité auprès de ceux qui ont eu l’occasion de travailler à ses côtés.
Nommé directeur du cabinet civil et militaire de Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants, le 15 octobre 2011, Laurent Teisseire se verra ensuite nommé contrôleur général des armées en mission extraordinaire.

« J’ai appris avec émotion la disparition de Laurent Teisseire, administrateur civil hors classe et contrôleur général des armées en mission extraordinaire. Laurent Teisseire a été directeur de cabinet du ministre de la Défense et des Anciens combattants Gérard Longuet, après avoir dirigé la Délégation à l’information et à la communication de la Défense.

La Défense a perdu un homme de valeur qui a prouvé ses qualités et son dévouement, malgré l’épreuve d’une longue maladie.

J’ai une pensée toute particulière pour sa famille et pour ses proches. »

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense

« J’ai appris aujourd’hui, avec une très grande tristesse, la disparition de Laurent Teisseire à l’âge de 50 ans. Je veux saluer son engagement profond au service de la Nation, qu’il n’aura eu de cesse de servir, jusqu’à son dernier souffle, avec passion et générosité.

Tous ses amis de la DICoD s’associent à la douleur de ses proches.

Les obsèques se dérouleront dans l’intimité familiale. Un hommage lui sera rendu au point presse du ministère, le jeudi 26 juin, puis une cérémonie du souvenir sera organisée par le ministère à la rentrée de septembre. »

Pierre Bayle, directeur de la DICoD

« Les membres du corps militaire du contrôle général des armées (CGA) ont appris avec tristesse la disparition du contrôleur général des armées en mission extraordinaire Laurent Teisseire, au terme d’une longue maladie.

Ayant rejoint le CGA le 15 mai 2012, il s’était aussitôt parfaitement intégré et totalement investi dans ses nouvelles fonctions. Astreint depuis de longs mois à de fréquentes hospitalisations, il mettait à profit les rares répits que lui accordait la maladie pour poursuivre ce qui devait être sa dernière mission d’enquête, n’hésitant pas à tenir des réunions de travail à son domicile, témoignant ainsi d’un sens élevé du devoir.
Ses camarades et le personnel du CGA garderont de lui le souvenir d’un grand serviteur de l’Etat à la bonne humeur communicative, dont le séjour au sein du CGA aura marqué les mémoires et les cœurs. »

CGA Jean-Robert Rebmeister, chef du contrôle général des armées

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 15:42
photo DICoD

photo DICoD

 

24 juin par Jean-Dominique Merchet

 

On apprend la mort de Laurent Teisseire, ancien directeur de cabinet du ministre de la défense Gérard Longuet et ancien directeur de la Dicod. Il avait 50 ans et souffrait d'un cancer depuis plusieurs années.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 11:55
En replay sur France 2 à bord d'un Rafale de la DGA

 

23/06/2014 DGA

 

A l'occasion des 80 ans de l'armée de l'air, le journaliste Julian Bugier a réalisé en direct sur France 2 un vol à bord d'un Rafale de la DGA le 21 juin dernier.

 

 Voir le replay sur francetv pluzz (à 48'30)

Partager cet article
Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 16:55
Eurosatory 2014 - JT n° 5 - Vendredi 20 juin

 

20.06.2014 Ministère de la Défense

 

Suivez en direct l'actualité du salon Eurosatory dès 14h, qui se tient à Parc des Expositions de Paris Nord du 16 au 20 juin 2014.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 12:56
Eurosatory 2014 : JT n° 4 - Jeudi 19 juin


 19/06/2014 Ministère de la Défense

 

Le journal télévisé en direct du salon Eurosatory 2014 est diffusé tous les jours à 14h du lundi 16 au vendredi 20 juin. Retrouvez l'édition du jeudi 19 juin en rediffusion.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 07:55
Bull présente ses solutions d'aide à la décision sur le terrain d'opération au salon Eurosatory

 

Paris, le 19  Juin  2014 - ZoneBourse

 

A l' occasion du salon Eurosatory qui aura lieu du 16 au 20 juin 2014 à Paris Villepinte, Bull présentera ses solutions d'aide à la décision sur le terrain d'opération.

 

Bull présentera la solution SICS (Système d'Information de Combat de Scorpion), réalisée pour la Direction générale de l'armement (DGA), dans le cadre d'un contrat notifié en avril 2013 pour équiper l'ensemble des unités de l'armée de Terre, dès 2016.

 

Cette solution centralise les informations du champ de bataille et fluidifie le processus opérationnel de la chaine de commandement sur un seul système d'information interopérable. Le SICS permet la mise en réseau de l'ensemble des ressources afin de faire communiquer les systèmes d'acquisition (capteurs) avec les systèmes d'armes.

 

Le SICS offre une interopérabilité native avec les systèmes des échelons supérieurs, des autres armées et des forces alliées. Le recours à des technologies ouvertes permet de réduire le coût de possession des SIO (systèmes d'information opérationnels) tactiques et de s'adapter aux besoins futurs.

 

Le salon Eurosatory est le lieu de rencontre des experts de la Défense terrestre et aéroterrestre, prolongé d'une composante sécurité s'inscrivant dans le même continuum technologique. Cet évènement qui regroupe 1432 exposants provenant de 43 pays accueille plus de 50 000 visiteurs, dont 150 délégations officielles.

 

Retrouvez Bull et SICS à Eurosatory sur le stand F147 (H5) de la Direction Générale de l'Armement (DGA). Bull sera également présent à Eurosatory avec sa filiale Elexo, spécialiste de la distribution de produits de haute technologie, notamment dans le domaine de l'informatique durcie, sur les stands de ses partenaires Durabook (stand K552, H5) et Beltronic Industrie (stand LK486, H5).

 

Bull est l'opérateur de confiance de la donnée en entreprise. Positionné sur le Cloud et le Big Data, le groupe assure l'intégration et la gestion de systèmes hautes performances et de solutions de sécurité de bout en bout. Bull propose des offres permettant à ses clients de traiter toute l'information à leur disposition pour créer de nouveaux usages. En toute sécurité, Bull transforme la data en valeur pour les organisations.

 

Aujourd'hui, Bull compte 9200 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2013, Bull a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 07:55
Projet Caméléon de la DGA photo Julien Bergounhoux

Projet Caméléon de la DGA photo Julien Bergounhoux

 

19/06/2014 Par Julien Bergounhoux - industrie-techno.com

 

Les équipes techniques de la Direction générale de l'armement travaillent à la conception d'un système de camouflage électronique dynamique, capable de s'adapter à n'importe quel environnement, et efficace aussi bien pour le spectre de lumière visible que pour l'infrarouge. Une démonstration en est faite au salon Eurosatory 2014.

 

La Direction générale de l'armement (DGA) a dévoilé Caméléon au salon Eurosatory 2014, un projet à la pointe des technologies de furtivité et dont le principe de "peau active", composée de macro-pixels qui changent automatiquement de couleur en fonction de leur environnement, a été breveté par la DGA. Afin d'en apprendre un peu plus, Industrie & Technologies s'est entretenu avec Laurent Sauques, expert en matériaux furtifs et pilote technique du projet Caméléon.

 

La première chose à savoir est qu'il s'agit d'un programme franco-français. Il n'emploie que des sous-traitants et des chercheurs nationaux, dont certains ont été suivis dès l'université. Nexter est le maître d'œuvre du projet, qu'il développe en suivant le cahier technique et fonctionnel établi par la DGA. Le travail sur Caméléon a débuté il y a environ deux ans et son développement est financé à hauteur d'un million d'euros par an.

 

Il utilise une peau active multispectrale, c'est-à-dire qu'elle engloble les spectres de lumière visible, proche infrarouge et infrarouge bandes 2 et 3. Cela lui confère un camouflage hors du commun, capable de tromper à la fois une vision "normale" et une vision thermique, et que Laurent Sauques juge inégalé dans le reste du monde. A tel point qu'il attire les convoitises étrangères sur le salon, qu'il s'agisse d'offres de participation financière au développement ou de propositions d'achat

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 07:55
Micro-capteurs Chronomems, une avancée pour la maintenance prédictive des matériels.

 

18/06/2014 DIRECTION GÉNÉRALE DE L’ARMEMENT

 

Le prix « ingénieur général Chanson »*, décerné ce jour dans le cadre du salon Eurosatory, récompense en 2014 les travaux sur les ChronoMEMS. Ne nécessitant aucune énergie pour fonctionner, un ChronoMEMS assure la détection et le comptage passif d’événements susceptibles d’altérer les structures par fatigue, ainsi que la mémorisation et le stockage des données sous une forme mécanique. C’est une avancée considérable pour la sécurité de fonctionnement de tout type de plateformes terrestre, navale, aéronautique ou spatiale.

 

Initiés par Pierre-François Louvigné (direction générale de l’armement), les travaux sur les ChronoMEMS ont été menés par Patrice Minotti (PME SilMach) et leur première application sur le pont d’assaut modulaire SPRAT a été conduite par Alexandre Ganzin (société CNIM). L’ingénieur général hors classe de l’armement Vincent Imbert, directeur général adjoint de la DGA, a remis leur prix aux 3 lauréats sur le stand du ministère de la Défense.

 

Pont SPRAT

Pont SPRAT

 

Un capteur ChronoMEMS est fabriqué sur substrat de silicium au moyen de procédés dérivés de la microélectronique. Il fournit directement le nombre de dépassements d’un ou de plusieurs seuils de contraintes prédéfinis. Entièrement mécanique et donc extrêmement robuste, inviolable, insensible aux environnements électromagnétiques, pratiquement perpétuel, il est totalement fiable car, à moins d’être détruit, il ne perd jamais l’historique affiché sur sa roue codeuse. Très compact, sans entretien, facile à poser et exploiter, n’exigeant aucune opération de câblage ni branchement et pourtant accessible et consultable en permanence par lecture directe ou à distance, un ChronoMEMS n'a besoin d'aucune source d'énergie pour fonctionner car il est conçu pour réagir à l'apparition d’un événement en exploitant uniquement l'apport énergétique de celui-ci. Son emploi est envisagé dans une large gamme d’applications à caractère industriel ou scientifique, y compris en environnement sévère.

 

* L'Association de l'armement terrestre (AAT) attribue chaque année le prix « ingénieur général Chanson » destiné à mettre en évidence et à récompenser des travaux permettant des progrès importants dans le domaine de l'armement terrestre. L’AAT regroupe des membres de la communauté des armements terrestres appartenant ou ayant appartenu à la DGA, aux armées, à l'industrie ou à la recherche.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 14:00
Eurosatory 2014 JT n° 3 -- Mercredi 18 juin

 

18.06.2014 Ministère de la Défense

 

Suivez en direct l'actualité du salon Eurosatory dès 14h, qui se tient à Parc des Expositions de Paris Nord du 16 au 20 juin 2014.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 10:55
photos Dassault

photos Dassault

L'avion de combat furtif, programmé et contrôlé depuis le sol, est développé par Dassault Aviation avec des partenaires européens, notamment l'italien Alenia et le suédois Saab

 

17 juin 20174 par

 

Les faits - Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est rendu jeudi à Istres pour le 70e anniversaire du centre d'essais en vol. Il a notamment assisté au vol d'un Neuron, le démonstrateur européen de drone de combat furtif, qui préfigure le successeur du Rafale à l'horizon 2030.

 

Seul le bruit est familier aux passionnés d'aviation : c'est celui d'un vieux réacteur Adour qui équipait jadis le Jaguar. Pour le reste, le changement est radical. L'appareil est une sorte d'aile volante sans poste de pilotage. Le Neuron est le premier drone européen de combat furtif. Depuis décembre 2012, iI vole régulièrement depuis la base aérienne d'Istres pour des essais. Le ministre de la Défense, Jean Yves Le Drian, est venu jeudi assister au 53e vol de l'appareil, une manière pour lui de réaffirmer que «la France va continuer à soutenir sa filière aéronautique» avec les milliards de la loi de programmation militaire qu'il vient de sauver de haute lutte. «Il en va de nos intérêts stratégiques comme de nos intérêts industriels" a-t-il ajouté.

Le Neuron n'est pour l'heure qu'un démonstrateur technologique. Ce n'est pas donc le prototype d'un futur avion de combat mais un moyen pour les industriels de découvrir et de maîtriser des technologies qui serviront, demain, dans de véritables projets militaires qui entreront en service vers 2030. Ceux qui viendront remplacer le Rafale ou l'Eurofighter.

Lancé véritablement en 2006, ce programme est européen avec une forte participation française (46,1%), Dassault Aviation étant le maître d'œuvre industriel de l'ensemble. L'Italie avec Alenia (22,5%) et la Suède avec Saab (18,1%) sont les deux principaux partenaires aux côtés de l'Espagne, la Grèce et la Suisse.

Neuron n'est que la première brique d'une coopération qui va être élargie au Royaume Uni. En janvier, Paris et Londres ont décidé de s'associer pour concevoir l'avion de combat du demain, le FCAS (Future Combat Air System) sur la base des acquis du Neuron et de son homologue britannique, le Taranis. Un contrat devrait être signé en juillet pour un développement qui durera sans doute une dizaine d'années. Jean-Yves Le Drian a confirmé jeudi que plus de 200 millions d'euros y seraient consacrés.

Le Neuron constitue une rupture technologique majeure pour l'industrie européenne. Deux grandes raisons à cela : cet appareil de combat est furtif, c'est-à-dire qu'il échappe à la détection radar, et il n'a pas de pilote à son bord. Sa forme très profilée, son revêtement, la sortie de son réacteur : tout est conçu pour que les ondes radar rebondissent sur lui. Les Américains savent faire depuis un quart de siècle mais ne partagent pas ce genre de chose. Avec le Neuron, les Européens apprennent. Ou réapprennent des techniques abandonnées depuis la seconde guerre mondiale, comme le stockage des bombes dans une soute. Impossible de rester discret au radar si l'on accroche des missiles sous le fuselage : il faut les cacher à l'intérieur puis ouvrir une trappe et sortir l'engin. Pas si simple, surtout quand tout est automatisé.

Contrairement aux drones d'aujourd'hui, qui traquent les terroristes au Sahel ou au Pakistan, le Neuron et ses descendants ne sont pas pilotés par un équipage installé dans une station au sol. Son vol et sa mission sont entièrement programmés à l'avance, mais l'appareil reste en permanence sous le contrôle d'une équipe au sol. Un responsable, toujours appelé «pilote» peut intervenir si nécessaire, par exemple pour annuler la mission et faire revenir l'appareil. Le cockpit est simplement devenu un écran d'ordinateur avec son clavier et sa souris... «Il faut maintenir l'homme dans la boucle, pour des raisons éthiques» explique-t-on à la Direction générale de l'armement. Les industriels ne sont pas en train d'inventer des robots tueurs, mais des systèmes qui préserveront la vie des aviateurs dans les missions de bombardement à très haut risque.

Le nEuron ouvre un nouveau chapitre de l'aéronautique militaire française
Partager cet article
Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 07:55
Le calibre de 40 mm CTA est qualifié

La tourelle T40 de Nexter qui équipera l’EBRC, présentée à Eurosatory (crédits: G Belan)

 

17 juin, 2014

 

CTA International (Joint-Venture 50/50 entre le britannique BAE Systems et le groupe français NEXTER), en charge du nouveau calibre franco-britannique CTA (Cased Telescoped Ammunition) de 40 mm vient d’annoncer la qualification de son canon et  de sa cartouche. La qualification a été délivrée conjointement par le Ministère de la Défense Britannique (MoD) et par la Direction Générale de l’Armement (DGA) côté français.

 

Pour l’instant seules la cartouche flèche et celle d’exercice ont été qualifiées. Les autres types de munitions seront qualifiées dans les deux années à venir.

 

Cette qualification permet à la fois aux programmes Scout et WCSP britanniques de débuter les phases de démonstration avec des tirs en tourelles habitées ainsi que d’engager les tirs de dérisquage pour le programme EBRC français. CTA International a déjà livré les armes pour les phases de démonstration britannique et française et s’apprête à livrer les munitions.

 

Rappelons que le 40 mm CTA est un nouveau type de munition innovante. Son concept consiste à placer le projectile au cœur du chargement propulsif, ce qui permet, à performance égale, de réduire de manière importante le volume de la cartouche par rapport à une munition traditionnelle.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 07:50
DGA meets EATC (3 June)

 

3 June - EATC News & Press updates

 

This Tuesday (3 June), a delegation from the French DGA (Direction générale de l'armement/General Directorate for Armament) visited Eindhoven Air Base within EATC premises. The Commander of the EATC, Major General Pascal Valentin, welcomed the delegation under the lead of Mr. Tanguy Lestienne, Chief Engineer of the DGA Armament Division. From EATC aside the visit was prepared by LTC Stefan Wilmers, Secretary of the Operational Users Group A400M and LTC Marc Liboureau, Deputy Head of EATCs Technical and Logistics Branch.

 

A400M cockpit

 

The scope of the visit was to share the French experiences concerning the entry into service of the A400M and to identify possible opportunities for common multinational activities between the EATC and the A400M user nations.

The EATC, as a future central actor for the common use of the A400M, is already now deeply involved in the writing of a common A400M concept and a common A400M doctrine. Moreover since 2011 the EATC provides the chairman of the Operational Users Group A400M.

The DGA explained the role and organisation of the different French entities and gave a lookout on the increased capabilities of the new aircraft.

Furthermore the current and future French service and support organization has been presented and the A400M configuration management has been discussed.

The participants underlined the importance of sharing experience between the EATC, OCCAR and the different A400M user nations and identified common configuration management, common data and information management as well as common spare parts management as most promising fields of cooperation.

 

Who is who on the A400M introduction

The A400M program is a cooperative development of seven European countries and NATO members Germany, France, Spain, Great Britain, Turkey, Belgium and Luxembourg. Program management (project) is provided by the Organisation for Joint Armament Cooperation (OCCAR). Program development and production of the A400M is under the direction of Airbus Defence & Space.

Together with the Staff of the French Armed Forces the DGA provides the capabilities essential for military sustainment, structures military needs, proves and recommends solutions for military equipment. In this regard the DGA is responsible for the A400M testing phase together with the MEST (Multinational Entry into Service Team) – before the aircraft is approved/licensed for operational military service.

EATC finally works on several working groups and concepts to accelerate the A400M employment into the EATC Participating Nations Air Forces. As far as each national owned aircraft finish successfully the national testing phase and join the national operational service, EATC shall consequently take over the aircraft under operational Command (OPCON) via Transfer of Authority (ToA). This way EATC will run the biggest A400M fleet on the continent within just one decade.

 

Read more about the EATC involvement in A400M matters here.

DGA meets EATC (3 June)
Partager cet article
Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 06:55
exosquelette Hercule- photo RB3D

exosquelette Hercule- photo RB3D

 

17-06-2014 Par Vincent Lamigeon – Challenges.fr

 

Exosquelettes pour les fantassins, blindés caméléon ou antenne intégrée dans l'uniforme... Ces équipements dignes des films de science-fiction vont équiper les militaires français.

 

A quoi ressemblera l’armée du futur ? Quelques-unes des technologies exposées par la Direction générale de l’armement (DGA) au salon de l’armement terrestre Eurosatory, qui se déroule jusqu’au 20 juin au parc des expositions de Villepinte, permettent d’en avoir un aperçu saisissant. De fait, certaines innovations ont des faux airs de science-fiction: exosquelette permettant de porter des charges lourdes, voire d’assister les gendarmes du GIGN ou les soldats des forces spéciales lors d’un assaut ; blindés caméléons dont le camouflage s’adapte à leur environnement ; vêtements communicants avec antennes de télécommunications intégrées au textile…

 

Revue de détail des innovations les plus étonnantes.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 15:55
Coming out du BMX01 chez Renault Trucks Defense

Le BMX01, démonstrateur du VBMR de Renault Trucks Defense

 

16 juin, 2014 Frédéric Lert (FOB)

 

A stand immense, véhicule imposant : Renault Trucks Defense accueille le chaland sur son stand avec son BMX01, imposant démonstrateur du programme VBMR (Véhicule Blindé MultiRole). Depuis un an et demi, le 6×6 a accumulé plusieurs milliers de kilomètres sur une grande variété de surfaces. Après l’intermède du salon, les essais de mobilité reprendront sous les auspices de la DGA.

 

Le BMX 01 dispose d’une chaine cinématique pouvant faire face à une masse maximale de 24 tonnes. La motorisation est assurée par un moteur diesel « maison » de 400 cv relié à une boite de vitesse automatique. Avec un volume intérieur de 14,7m3, le véhicule peut accueillir un total de 11 hommes, soit un groupe de combat félinisé  et un équipage de trois hommes, sous un blindage offrant une protection de niveau 4. Le BMX01 est équipé d’un détecteur acoustique de tir et d’une mitrailleuse de 12,7mm sur une tourelle téléopérée montée sur le toit.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories