Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 17:57
Djibouti : visite de magistrats et de juristes français pendant l’exercice Tonnerre d’acier - EMA / Marine nationale

Djibouti : visite de magistrats et de juristes français pendant l’exercice Tonnerre d’acier - EMA / Marine nationale

18/04/2013 Sources : EMA

A l’initiative du chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Edouard Guillaud, et dans le cadre du rapprochement armées-justice, une délégation de juristes et de magistrats, venue de France, s’est rendu à Djibouti du 8 au 10 avril 2013, pendant l’exercice amphibie Tonnerre d’acier.

François Falleti, procureur général près la Cour d’appel de Paris, Louis Wallon, avocat général à la chambre de l’instruction du tribunal de grande instance de Paris, et Marie-Anne Chapelle, procureure à la chambre de l’instruction du Tribunal de Grande Instance de Paris ont participé à cette visite. Le reste de la délégation était composé de membres de la direction des affaires juridiques du ministère de la défense, menée par sa directrice, Madame Claire Landais.

A son arrivée sur la base aérienne188 (BA 188), la délégation a été accueillie par le général de brigade aérienne William Kurtz, commandant les forces françaises stationnées à Djibouti (COMFOR FFDj). Ce dernier leur a présenté les caractéristiques générales des forces prépositionnées et les spécificités juridiques liées à la présence d’éléments français à l’étranger.

Djibouti : visite de magistrats et de juristes français pendant l’exercice Tonnerre d’acier - EMA / Marine nationale

Djibouti : visite de magistrats et de juristes français pendant l’exercice Tonnerre d’acier - EMA / Marine nationale

Dans l’après-midi, la délégation a été transférée par hélicoptère à bord du bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre qui, avec sa frégate d’escorte le Georges Leygues, faisait route vers Djibouti dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc 2013. Accueillis par le capitaine de vaisseau Jean-François Quérat, commandant le BPC, les juristes et les magistrats ont pu visiter le bâtiment de combat, et assister aux briefings préparatoires de l’exercice Tonnerre d’acier.

Le 09 avril au matin, après avoir passé la nuit sur le bâtiment, la délégation a été intégrée à l’exercice amphibie Tonnerre d’acier, manœuvre interarmées d’ampleur menée conjointement par les FFDj et le groupe amphibie.L’exercice consistait en un assaut amphibie par le groupement tactique de l’armée de terre (GTE) embarqué sur le Tonnerre, suivi d’un raid dans la profondeur. Pendant 24 heures, la délégation a pu suivre au plus près le débarquement des 200 militaires du GTE et des dizaines d’officiers-élèves associés à l’exercice. Déployés au sein de la mission Jeanne d’Arc dans le cadre de leur période d’application à la mer, 133 élèves-officiers de la Marine participent en effet aux différentes activités du groupe amphibie.

Ce voyage de trois jours a également été l’occasion pour les magistrats et les juristes de visiter la BA 188, unité rattachée aux FFDj, et d’assister à une démonstration d’aérocordage. Cette démonstration dynamique était effectuée par un Puma dans la zone du détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre (DETALAT), avec le concours d’une équipe de 9 commandos du groupement d’entrainement spécialisé (GES). La délégation a ainsi pu apprécier une partie des savoir-faire mis en œuvre par les FFDj dans le cadre de leurs missions,notamment les opérations de secours d’urgence et d’aide à la population.

Djibouti : visite de magistrats et de juristes français pendant l’exercice Tonnerre d’acier - EMA / Marine nationale

Djibouti : visite de magistrats et de juristes français pendant l’exercice Tonnerre d’acier - EMA / Marine nationale

La délégation a également pu appréhender les opérations militaires de lutte contre la piraterie lors de présentations de la mission européenne de lutte contre la piraterie Atalante et la mission européenne de renforcement des capacités maritimes, EUCAP Nestor dans lesquelles les forces françaises sont engagées.

Cette visite à Djibouti intervient dans la continuité du rapprochement des armées et de la Justice initié depuis la disparition du tribunal aux armées en2012. Depuis cette date, la Défense organise un ensemble d’actions au profit des hautes autorités judiciaires françaises (interventions à l’Ecole Normal de Magistrature, stages des magistrats, organisation de déplacements auprès des forces). Il s’agit de leur faire connaître les spécificités de l’action militaire et de les confronter aux contraintes liées à l’engagement de nos forces sur le territoire national mais également outre-mer et à l’étranger. La première visite de magistrats aux forces françaises hors métropole avait eu lieu en Afghanistan courant avril 2012.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 16:09
Exercice Amphibie GEAOM

Exercice Amphibie GEAOM

18/04/2013 Sources : EMA International

Du 08 au 11 avril 2013, a eu lieu, à Djibouti, l’exercice amphibie Tonnerre d’acier mené conjointement par les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) et les éléments du groupe Jeanne d’Arc avec la participation de l’US Air force et des forces armées djiboutiennes (FAD). Cet exercice, réalisé dans le cadre d’un scénario tactique réaliste, consistait à sécuriser une zone sur 15 kms de profondeur par une manœuvre amphibie et aéroterrestre en vue d’évacuer une trentaine de ressortissants français.

Dans la nuit du 08 au 09 avril,les 50 véhicules blindés du groupement tactique embarqué (GTE) à bord du BPC Tonnerre ont été projetés en cinq vaguesde batellerie vers les côtes djiboutiennes pour rejoindre la zone d’action.Cette opération a été réalisée par les deux chalands de transport de matériel(CTM) et l’engin de débarquement amphibie rapide (EDAR) du groupe Jeanne d’Arc,avec la Gazelle embarquée en appui. Au même moment, une section était héliportéepar Puma, afin de saisir un point haut surplombant la zone. En quelques heures,les 200 militaires du GTE armée par la 6ème brigade blindée (3sections du 2ème REI, 1 section du 1er REG, 1 peloton du1er REC, un détachement d’observation d’artillerie du 3èmeRAMA) et leurs véhicules étaient engagés pour la phase terrestre.

Exercice Amphibie GEAOM

Exercice Amphibie GEAOM

Le raid a débuté au matin du 09avril, coordonné en temps réel par l’état-major amphibie et le poste decommandement Terre embarqué à bord du BPC Tonnerre.Les éléments du GTE ont progressé jusqu’au camp d’entraînement d’Arta, appuyéspar les moyens aériens des FFDj (2 Mirage 2000 D de l’escadron de chasse 3/11Corse, 1 Puma et 1 Gazelle du DETALAT), 3 F16 de la base américaine de Djiboutiainsi que les deux Gazelle déployées depuis le BPC. Au cours de cette manœuvrede reconnaissance visant à sécuriser la zone, les troupes engagées ont rencontréune forte résistance ennemie, nécessitant d’engager les avions de combat en Close Air Support. En raison de ladureté des combats qui ont occasionné des pertes, des évacuations sanitairesont été réalisées. Les blessés ont été héliportés en Puma vers la base aérienne188 (BA 188) avant d’être pris en charge par le service médical et transportés enambulance jusqu’à l’hôpital médico-chirurgical de Bouffard.

Le 10 avril à l’aube, au termed’une nuit de combats, le GTE contrôlait les trois points clés dans lazone d’Arta : deux grands axes routiers et un carrefour. Après avoir mis enplace un dispositif sécurisé autour du point de regroupements desressortissants – joués par du personnel de la BA188 des FFDj – ces derniers ontété escortés sous protection du GTE afin d’être évacués. Deux heures après leurrécupération, les ressortissants étaient évacués par héliportage vers le BPC Tonnerre. Dès lors, Le 11 avril, le GTE engageait son repli vers la plage. Accrochés àplusieurs reprises, les hommes ont rembarqué dans les CTM et l’EDAR, toujourssous la pression ennemie, mais sans perte. Au bilan, la mission a été réaliséeavec succès en dépit d’une forte opposition adverse.

Exercice Amphibie GEAOM

Exercice Amphibie GEAOM

Près de 1200 hommes dont unecentaine de l’école Navale opérant aux côtés du personnel du GTE, ont participéà cet exercice. Dans le cadre de la coopération militaire engagée avec lesforces djiboutiennes (FAD), quatre cadets des FAD ont également été associés cetexercice. Ainsi, ils ont tour à tour été déployés au sein des forcesavancées, puis des forces adverses, aux côtés des officiers-élèves du groupeJeanne d’Arc.

Dès la fin de l’exercice Tonnerre d’Acier, le BPC et l’ensembledu groupe Jeanned’Arc ont rejoint l’opération Atalante de lutte contre lapiraterie, au large de la corne de l’Afrique.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 12:06
Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 11:47
Partager cet article
Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 17:55

DGSE logo

 

03/02/2013 Le Figaro.fr

 

Selon Le Journal du dimanche, le Directeur général de la DGSE, Erard Corbin de Mangoux, serait sur la selette suite à l'échec du sauvetage en Somalie de l'otage Denis Allex. "Un échec complet", indique un ancien de la DGSE dans le JDD.

 

Le préfet Erard Corbin de Mangoux avait été nommé en octobre 2008 par Nicolas Sarkozy. Selon le JDD, "de discrètes consultations sont en cours" pour son remplacement qui serait effectif "d'ici à l'été."

 

Il y a deux semaines, un commando du service action de la DGSE a tenté, en vain, de libérer un de leurs agents présumé, Denis Allex, retenu par les chebab somaliens depuis plus de trois ans. L'opération s'est soldée par la mort d'au moins deux soldats français ainsi que celle de l'otage. Selon nos informations, six autres membres du commando auraient été blessés, et auraient été soignés ces derniers jours à Djibouti.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 08:40
Ethiopian troops set to leave Somalia by end April:AU

 

12 March 2012 defenseWeb (Reuters)

 

Ethiopia, which has deployed hundreds of troops inside Somalia to rout Islamist insurgents, is set to withdraw from the war-ravaged country by the end of April with Djibouti, Uganda and Burundi poised to step in, the African Union said.

 

Ethiopian forces captured the rebel stronghold of Baidoa in southern Somalia last month having seized Baladwayne from the al Qaeda-allied al Shabaab group on New Year's Eve.

 

Troops from Ethiopia crossed the border in November to open up a third front against the militants, who are also fighting 9,000 Ugandan and Burundian troops under the African Union Mission in Somalia (AMISOM) and Kenyan forces to the south, Reuters reports.

 

Keen to point out their incursion is not a repeat of their ill-fated 2006-2009 war in Somalia, Ethiopian officials have said troops would only be deployed for a brief period.

 

Earlier this month, the U.N. Security Council voted to expand AMISOM, which supports the shaky Western-backed government, to nearly 18,000 soldiers, and will include Kenyan troops who will "re-hat" to its blue berets.

 

Chiefs of staff from troop contributing countries met in Addis Ababa to iron out details of the expanding mission.

 

"It provides for Djiboutian forces to be deployed in Baladwayne by the end of April at the latest. Two thousand five hundred troops from Burundi and Uganda will also be deployed in Baidoa by the 30th of April at the latest," the AU's Ramtane Lamamra said of a deal signed by the officials.

 

"The decision up to now is that it is essentially Baladwayne and Baidoa (for Ethiopia) and they have to be handed over to AMISOM and then Ethiopia will withdraw its forces to its own national territory."

 

Lamamra, the bloc's commissioner for peace and security, also said a Djiboutian contingent would be deployed in Mogadishu.

 

Ethiopian soldiers previously went into Somalia in 2006, and left in early 2009 after pushing the Islamist Islamic Courts Union out of the capital Mogadishu.

 

At the time, most Somalis opposed the intervention and analysts said it may have encouraged people to join al Shabaab.

 

COSTLY

 

Lamamra, however, said there was a slim possibility the bloc could ask Addis Ababa to push further.

 

"Because Ethiopian troops are assisting ... without being re-hatted unlike Kenya - it means this effort is being done on national resources and national budget, I don't see how we can ask them to go further, to do more if there is no accompanying support package," he said.

 

"If we succeed to work out some support package for Ethiopia, we may be in a position to request the government to consider the possibility to help us elsewhere."

 

Lamamra also said Sierra Leone was expected to deploy a battalion of 850 troops in southern Somalia by the end of June.

 

Somalia has been in turmoil since warlords toppled dictator Mohamed Siad Barre in 1991. Fighting has killed more than 21,000 people since al Shabaab launched its insurgency in 2007.

 

Al Shabaab rebels, who want to impose a harsh interpretation of sharia law on the Horn of Africa nation, have waged a five-year campaign to drive Somalia's weak government from power.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 17:30
Les marines djiboutienne, américaine et française partagent les meilleurs pratiques maritimes

 

9 mars 2012 Par Rédacteur en chef. PORTAIL DES SOUS-MARINS

 

Des marins de 3 pays étaient réunis du 27 au 29 février à l’état-major de la marine nationale djiboutienne pour évoquer les meilleures pratiques pour garantir la souveraineté des mers autour de la Corne de l’Afrique.

 

C’est la première fois que la marine djiboutienne organisait un événement de ce type, qui réunissait aussi les marines américaine et française.

 

Dans cet échange, les 3 marines ont partagé les meilleures pratiques sur la mise sur pied d’opérations de soutien et sur l’amélioration de la connaissance du domaine maritime.

 

De plus, le lieutenant Ali Elmi Bouh, officier opérations à l’état-major de la marine de Djibouti, a indiqué que tous les participants avaient discuté de la capacité d’intervention et de prise de responsabilité de la zone d’opération.

 

« La marine djiboutienne est une marine jeune, qui n’a que 3 ans, » a indiqué le lieutenant Bouh. « Nous voulons grandir et devenir complètement opérationnels. »

 

La marine djiboutienne a déjà de nombreuses réactions prédéfinies pour des situations d’urgence maritime. Ces réactions couvrent les domaines du sauvetage, des activités illégales et des incursions à terre.

 

Pour améliorer leur connaissance maritime, les Djiboutiens prévoient de s’appuyer sur un hybride des systèmes français et américains, pour « améliorer leur compréhension de ce qui est en dehors de leurs eaux territoriales. »

 

Le capitaine de frégate Eric Mignot, officier de liaison auprès de la marine djiboutienne, a indiqué qu’il était important de travailler ensemble, car les Djiboutiens partagent les mêmes objectifs que leurs homologues français et américains : garantir que la mer est une place sûre pour le commerce et la liberté.

 

Référence : allAfrica

Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 12:45
Four killed in US spy plane crash: US military

 

Feb 20, 2012 by Marc Burleigh (AFP) - ASDNews

 

Four American special operations personnel were killed over the weekend in the crash of their aircraft in Djibouti as it returned from a mission, the US military said Monday.

 

The U-28, a modified single engine turbo prop plane used by special operations units, crashed Saturday near Camp Lemonnier, a base used by the US military in the tiny Horn of Africa state.

 

The Pentagon identified the victims as Captain Ryan Hall, 30, Captain Nicholas Whitlock, First Lieutenant Justin Wilkins, and senior airman Julian Scholten, 26.

 

The four were based in Hulbert Field, Florida where they were assigned to special operations and intelligence squadrons.

 

The US Africa Command said the U-28 was on a "routine flight" when it went down six miles (10 kilometers) from the Djibouti International Airport.

 

The cause of the crash was under investigation.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories