Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 08:55
Journal d'un reporter militaire : 10 ans d'opérations à travers l'objectif

 

source nouveautes-editeurs.bnf.fr

 

Que connaît-on des conflits actuels ? Que reste-t- il pour le grand public des combats en Afghanistan, des interventions des forces armées en Afrique ? essentiellement des images. Celles-ci sont surtout réalisées au cœur des dispositifs par ceux que l’on a coutume d’appeler les Soldats de l’image. Ces militaires, bardés d’appareils de prises de vues en plus de leurs armements conventionnels, partagent au quotidien le vécu de leurs frères d’armes engagés sur tous les terrains. Ces soldats, un peu particuliers, sont aux premières loges de tous les conflits, des observateurs privilégiés, dont la mission est de témoigner. Sébastien Dupont est de ceux-là. entre 2005 et 2013 au sein de l’établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) basé au fort d’ivry-sur-Seine, il a évolué dans le désert malien avec les forces spéciales, dans les montagnes afghanes avec la Légion et les unités de combat de l’armée de terre, sur les bases aériennes projetées, mais aussi dans les salons feutrés des états-majors et ministères parisiens. Dans son ouvrage autobiographique au style nerveux et vivant, riche en anecdotes et en ressentis, il fait entrer le grand public dans les coulisses des reportages militaires. À travers dix ans de reportages les plus divers, Sébastien Dupont met en valeur les grandes notions chères à l’institution militaire et à l’armée de l’air, en particulier. Son témoignage va vous plonger dans le monde étonnant et peu connu des forces armées françaises. Les militaires eux-mêmes, qui ne connaissent que très peu le travail de ces reporters un peu à part, vont être surpris.

 

Éditeur : Editions de la Flèche

 

Prix de vente au public (TTC) : 22,90 €

244 pages ; 24 x 16 cm ; broché

ISBN 978-2-9558372-0-7

EAN 9782955837207

Repost 1
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 12:55
sainte Véronique. sainte patronne des photographes et cameramen - photo ECPAD

sainte Véronique. sainte patronne des photographes et cameramen - photo ECPAD


04.02.2016  source SHD

 

4 février : sainte Véronique. sainte patronne des photographes et cameramen (ECPAD, DICOD, SIRPA). Durant la Passion, Véronique (« vraie image ») a osé s’approcher du Christ peinant sous la croix, malgré les soldats qui le gardaient, pour essuyer son visage avec un linge. Celui-ci est resté imprimé sur le tissu.

 

4 février 1536 : signature d'une alliance franco-ottomane. François 1er et Soliman le Magnifique signent les Capitulations chacun pensant porter un coup mortel à leur ennemi commun, le Habsbourg Charles Quint. L'alliance fait scandale car pour la première fois officiellement, l'intérêt de l'Etat prime sur la solidarité religieuse et conduit entre autre François 1er à permettre à la flotte ottomane de faire relâche à Marseille pendant plusieurs mois. Si l'alliance de revers sert Soliman dans sa marche vers Vienne, elle ne se révèle en revanche d'aucune utilité tactique pour les Français si ce n'est leur accorder la charge de protéger les chrétiens d'Orient.

 

4 février 1812 : prise du fort de Peniscola (Espagne). Le très vieux fort de la péninsule de Peniscola défendu par une garnison de 1000 hommes et 60 canons se rend au général Severoli (de l’armée d’Aragon du maréchal Suchet) après un bombardement d’une semaine. Le fort aurait semble-t-il pu tenir plus longtemps mais son gouverneur, le général Garcia Navaro est pressé de décevoir ses insupportables alliés anglais en livrant la place à un ennemi respecté (Suchet était généralement apprécié des Espagnols).  Péniscola, accessible par la mer et facilement défendable, aurait pu devenir une tête de pont anglaise.

 

4 février 1892 : mort du capitaine Menard (Côte d’Ivoire). Capitaine saint-cyrien de l’infanterie de Marine, Joseph Menard est assiégé (avec 5 tirailleurs) par 600 guerriers Sofas dans son poste de Séguéla alors qu’il mène des reconnaissances dans la région pour opérer la jonction avec le Sénégal. Bientôt à court de munitions, il charge ses assiégeants et meurt au combat.

 

4 février 1945 : conférence de Yalta. Roosevelt, Churchill et Staline anticipant la chute du IIIème Reich, continuent de préparer l'après-guerre en se partageant le monde en zones d'influence.

 

4 février 1958 : livraison du premier porte-avions nucléaire (Newport – Etats-Unis). L’USS Enterprise , premier porte-avions à propulsion nucléaire est livré aux chantiers navals américains de Newport. Retiré du service en fin 2012.

 

4 février 1961 : début de la guerre en Angola (Luanda). Un groupe de 200 nationalistes indépendantistes attaque à l’arme blanche et sans réelle préparation la prison et l’aéroport de Luanda. La riposte des forces portugaises cause 60 morts. La guerre d’indépendance débute. Elle s’achève en 1975 pour se transformer en guerre civile (jusqu’en 2002). Cette attaque suicidaire est considérée comme l’acte fondateur de la guerre d’indépendance. Certains y ont vu rétrospectivement une commémoration du 4 février 1794 (la Convention abolit l’esclavage).

 

4 février 1969 : première mise en réseau d'ordinateurs par ARPANET. Le réseau qui va devenir Internet débute par la mise en réseau de 4 ordinateurs d'Universités américaines. Les crédits de recherche proviennent de la DARPA (defense advanced research projects agency) dont l'homologue français, s’il fallait comparer, pourrait être la DGA (délégation générale pour l'armement).  

 

4 février 2004 : lancement de Facebook.(Harvard – Etats-Unis). L’étudiant Mark Zuckerberg créé un trombinoscope interactif en ligne pour son université. Le succès est immédiat et gigantesque. Aujourd’hui, près d’1 milliard de comptes sont actifs dans le monde. Facebook est le deuxième site le plus fréquenté derrière Google. La quantité de données personnelles stockées sur les serveurs de Facebook explique l’intérêt de la NSA (National Security Agency)  comme l’a révélé dernièrement Edward Snowden à travers l’affaire PRISM.

Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 12:55
Serge Bromberg, nouveau président du conseil d’administration de l’ECPAD

 

27/10/2015 Ministère de la Défense

 

Par décret du Président de la République en date du 21 octobre 2015, Monsieur Serge Bromberg a été nommé président du conseil d'administration de l'Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD), en remplacement de Monsieur Didier Sapaut, atteint par la limite d’âge.

 

Né le 26 avril 1961 à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne, diplômé de l'École supérieure de commerce de Paris en 1983, Serge Bromberg fonde en 1985 la société Lobster Films, spécialisée dans la collection et la conservation de films du patrimoine cinématographique mondial.

 

Au cours de son parcours, il a déjà rassemblé et sauvé plus de 40 000 titres rares et précieux. En 1992, il lance les projections « Retour de flamme » où des courts métrages insolites et des trésors de l’histoire  du 7eart sont proposés au grand public dans un ciné-spectacle unique en son genre.

 

Régulièrement sollicité comme consultant, il dirige plusieurs documentaires dont « Les Premiers pas du cinéma » (2003) avec Eric Lange, avec qui il signe surtout en 2011 « Le voyage extraordinaire » autour de la restauration de la version en couleurs du légendaire « Voyage dans la lune » de Georges Méliès.

 

En 2009, il initie et cosigne avec Ruxandra Medrea « L’Enfer d’Henry-Georges Clouzot », plongée dans l'aventure du long métrage inachevé du cinéaste, pour lequel il recevra en 2010 le César du meilleur film documentaire.

 

Serge Bromberg est officier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

 

La nomination d’une figure du cinéma de patrimoine à la présidence du conseil d’administration de l’ECPAD conforte l’établissement dans sa vocation à faire rayonner le patrimoine audiovisuel exceptionnel du ministère de la Défense et des armées.

Repost 0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 12:54
Edition 2015 des Journées européennes du Patrimoine : retrouvez l’ECPAD en plein cœur de Paris.

 

septembre 15, 2015 - ECPAD

 

Cette année, l’ECPAD participera aux journées du patrimoine aux côté du musée de l’Armée aux Invalides.

 

Tout le weekend, entre 10 et 18h, retrouvez en Salle Turenne (aile Orient – à droite dans le hall d’entrée du musée) les ateliers de restauration de films et de photographies de l’ECPAD.

 

Découvrez avec nos professionnels comment chaque jour, des images et des films du patrimoine Français sont sauvés de la dégradation grâce aux techniques de sauvegarde (plaques de verre et bobines en cours de dégradation).

 

Nous vous attendons nombreux !

 

Retrouvez le programme complet en cliquant ici

Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 12:54
 L’exposition « Images interdites de la Grande Guerre » bientôt chez vous ?

 

septembre 9, 2015 - par ECPAD

 

L’ECPAD et le Service historique de la Défense proposent aux collectivités territoriales, aux centres culturels, aux institutions… d’accueillir gracieusement l’exposition « Images interdites de la Grande Guerre ».

 

Conçue par le Service historique de la Défense et l’ECPAD, en partenariat avec l’université Paris 1, l’exposition a obtenu le label de la mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Elle présente des images de manière inédite et originale puisqu’elle dévoile des photographies qui n’ont pas été vues par les contemporains du conflit. Les clichés sélectionnés, réalisés par la Section photographique de l’armée (SPA), ont tous été censurés pendant la guerre. Leur présentation interroge sur le traitement de l’information pendant le premier conflit mondial.

 

Au-delà des interdits ou de la censure, cette exposition révèle en outre, la puissance acquise et la puissance révélée de l’image pendant la Première Guerre mondiale. Elle met en perspective ses usages, souligne son appropriation par l’État en tant que véritable arme de guerre et outil de communication bien au-delà de la Grande Guerre explique Hélène Guillot, commissaire scientifique de l’exposition.

 

À l’occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, cette exposition nous interroge sur la construction de notre mémoire du conflit.

 

Plus d’informations :

Lien dossier de presse

Lien fiche technique

 

Contacts :

-commissaire scientifique Hélène Guillot, SHD, helene.guillot@intradef.gouv.fr (01 41 93 23 50)

-convention de prêt itinérance, ECPAD,  actions-culturelles@ecpad.fr (tél. 01 49 60 59 97)

Repost 0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 05:55
Remise du prix Pierre Schoendoerffer

 

28/06/2015 Gabriel Boyer - armée de Terre

 

Le 22 juin 2015 s’est déroulée la remise du prix « Pierre Schoendoerffer », dans les salons de résidence du général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), aux invalides.

 

Ce prix récompense deux œuvres cinématographiques ou audiovisuelles grand public, mettant en valeur l'engagement contemporain ou la vie des soldats de l'armée de Terre. Le prix version longue a été remis à l'enseigne de vaisseau Nicolas Connor de l'Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD) pour son DVD consacré à l'opération SERVAL. Le prix pour le format court est revenu à monsieur Loïc de la Mornais, journaliste à France Télévisions, pour son reportage consacré aux Invictus Games.

Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 07:56
Prix Schoendoerffer, portrait d’un lauréat

 

18/06/2015 armée de Terre

 

L’enseigne de vaisseau de 1ère classe Nicolas est le lauréat du prix cinématographique et audiovisuel de l’armée de Terre (PCAV) pour son long-métrage sur l’opération Serval. Chef d’équipe image à l’établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), il nous explique les motivations a l’origine de cette œuvre. Explications en images.

Repost 0
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 10:58
Le numéro de mai d'Armées d'aujourd'hui est en ligne

 

19/05/2015 rédaction d'Armées d’Aujourd’hui

 

Comme tous les mois, retrouvez dès maintenant la revue du ministère en version numérique sur notre site.

 

Ce mois-ci dans Armées d’Aujourd’hui, coup de projecteur sur l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) à l’occasion des 100 ans de la photographie et du cinéma du ministère.  A la tête de l’établissement depuis 2013, le contrôleur général des armées Christophe Jacquot nous ouvre les portes du Fort d’Ivry, là où se situe l’ECPAD. De la création de la section photographique en 1915 jusqu’à la naissance de l’Ecole des métiers de l’image, en passant par les témoignages des opérateurs d’hier et d’aujourd’hui, le dossier vous permettra de tout savoir sur l’ECPAD, gardien et restaurateur des trésors d’autrefois, et fer de lance de l’image d’actualité et opérationnelle de la Défense.

Ce numéro est aussi celui de l’armée de Terre avec un entretien exclusif avec le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre qui présente le nouveau modèle de son armée, « Au contact » dans lequel est pris en compte le déploiement dans la durée de 7 000 de ses soldats au profit de l’opération Sentinelle conformément à la volonté du Président de la République.

Différentes facettes de la vie du combattant sont également évoquées avec le déploiement du groupe aéronaval dans le golfe Arabo-persique, le stage d’entraînement au sauvetage au combat dans le Tarn, la rencontre avec trois tireurs d’élite et l’ouverture d’une maison pour les blessés et leurs familles à Percy. Côté équipements et  innovations, vous découvrirez Caméléon, une peau de camouflage en cours de conception bardée d’électronique dynamique capable de s’adapter en temps réel à tout environnement, et vous ne raterez pas le rendez-vous incontournable avec les forces spéciales, SOFINS.

La rubrique Détours, vous propose de découvrir l’amitié qui liait deux grandes figures politiques de notre histoire contemporaine  avec l’exposition « Churchill – de Gaulle », de rencontrer Vincent Marchant, réserviste au profit de la reconversion,  enfin d’apprendre que Strasbourg a été sauvé en janvier 1945 grâce à la bravoure des tirailleurs du 3e bataillon du 3e régiment de tirailleurs algériens.

Bonne lecture !

 

  >>> Lire le magazine

Repost 0
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 11:55
Uniforme Bleu Horizon photo ECPAD

Uniforme Bleu Horizon photo ECPAD

 

28 avril 2015 par ECPAD

 

En 1915, après plusieurs mois d’attente, les troupes de l’armée française sont équipées d’un nouvel uniforme pour affronter la guerre des tranchées.

 

Jusqu’alors vêtus de l’uniforme hérité de la guerre franco-prussienne, les fantassins souffraient d’un équipement obsolète, mal adapté aux saisons, pourvu d’un pantalon rouge trop voyant et d’un képi peu protecteur. Ainsi, en 1915, l’armée française modernise ses équipements et passe à l’uniforme bleu horizon.

 

Voir le reportage photos

Repost 0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 13:57
photo ECPAD

photo ECPAD


08/03/2015 par Paul Hessenbruch  -DICOD

 

#JournéeDeLaFemme - Médecin, parachutiste, pilote, puis première femme militaire à devenir général, Valérie André est une légende des armées et de la France. Pour ce numéro spécial « 8 mars, journée internationale de la femme », le Journal de la Défense (#JDef) a recueilli son témoignage exceptionnel au Musée de l’Air et de l’Espace. « Tout a commencé par un rêve de petite fille de 10 ans, volant tel un astre… »

Repost 0
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 17:55
photo ECPAD

photo ECPAD

 

24 Février 2015 Source : Marine nationale

 

Le cinéma et la photographie des Armées fêtent cette année leur centième anniversaire. À la clef ? L’exposition « 100 ans de photographie aux armées » initiée par l’ECPAD, grâce au concours du musée des Armées. Rendez-vous aux Invalides à Paris jusqu’au 6 avril prochain.

 

L’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) fête cette année son centenaire. Une date anniversaire que l’ECPAD célèbre via notamment une exposition aux Invalides à Paris, grâce au concours du musée de l’Armée.

 

L’exposition « 100 ans de photographie aux armées » dévoile ainsi au public 20 planches photographiques illustrant le travail des « soldats de l’image », depuis leur apparition en France en 1915 jusqu’aux engagements les plus récents, comme par exemple au Mali.

 

Depuis 1915, l’ECPAD - et les établissements qui l’ont précédé - assurent la documentation institutionnelle – par la photographie, le film et la vidéo – de la vie militaire et de tous les conflits auxquels l’armée française a participé.

 

L’ECPAD conserve et diffuse également la production audiovisuelle d’autres services et unités des armées, constituant ainsi un ensemble riche de plus de dix millions d’images, dont une centaine a été sélectionnée.

 

En vingt panneaux thématiques traitant des deux guerres mondiales, des conflits de décolonisation, de la lutte contre le terrorisme en Afghanistan et au Mali ou encore du tremblement de terre à Haïti, l’exposition au musée des Armées aux Invalides présente les regards de photographes officiels des armées sur un siècle d’histoire de France.

 

Au-delà du contexte de production des images, le public est invité à s’interroger sur la construction d’une photographie, la représentation de la guerre et le métier de photographe officiel des armées.

 

Un métier dans lequel des « marins de l’image » continuent d’exercer leur métier et leur Art, caméra ou boîtier photo au poing.

 

› EN SAVOIR +

 

photo ECPAD

photo ECPAD

- Commandez le livre de l’Exposition « 100 ans de photographies aux Armées » sur le site web de l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD)

 

- Le blog des actualités du musée de l’Armée

Repost 0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 17:55
photo ECPAD

photo ECPAD

 

24 février 24, 2015 - ECPAD

 

Nouveau rendez-vous de cette année centenaire ! Les vendredi 27 et samedi 28 mars 2015, l’ECPAD organise en partenariat avec la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), le CNRS et le musée de l’Armée un colloque inédit consacré à l’étude de l’histoire et des sources visuelles ou archivistiques du cinéma et de la photographie aux armées, depuis leur création en 1915 jusqu’aux engagements les plus récents, comme actuellement en Centrafrique.

Lors de conférences/débats, historiens, universitaires, documentalistes viendront analyser et interroger les images, fixes et animées, capturées par les « soldats de l’image » depuis un siècle. Plusieurs projections de films sont également prévues, ainsi qu’une visite commentée de l’exposition « 100 ans de photographies aux armées ».

Retrouvez l’intégralité du programme du colloque, ainsi que la liste des intervenants.

 

Informations pratiques :

Auditorium Austerlitz du musée de l’Armée – Hôtel national des Invalides à Paris – vendredi 28 mars de 9h30 à 19h45, et samedi de 9h30 à 16h45.

Conditions d’accès : gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles.

Réservation : pour vous inscrire rendez-vous sur la page http://ida2015.sciencesconf.org/

En raison du plan vigipirate merci de présenter impérativement ce programme à la grille du 129 rue de Grenelle et à l’entrée du musée de l’armée.

Repost 0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 06:55
photos ECPAD

photos ECPAD

 

02.02.2014 par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord.

 

A l'occasion du centenaire de la création de la Section photographique des armées, son héritier, l'Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD) et le musée de l'Armée proposent une exposition exceptionnelle, visible à partir du 10 février et jusqu'au 6 avril à l'hôtel des Invalides à Paris (entrée libre de 10 h à 18 h).

 

Suite de l’article

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 16:55
Le zapping de la Défense 2014


21 janv. 2015 ECPAD

 

Une compilation d'événements qui ont marqué l'activité et rythmé le quotidien des forces armées françaises en 2014.

Repost 0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 12:55
Les tranchées de première ligne en Argonne

 

janvier 13, 2015 - ECPAD

 

Film d’actualité réalisé par la section cinématographique de l’armée et diffusé aux soldats et au public de l’arrière.

Dans la forêt d’Argonne, durant l’été 1915, une relève composée de soldats du 168e régiment d’infanterie se prépare à monter en première ligne. Ces derniers reçoivent une instruction sur le port du masque à gaz récemment distribué dans les armées. Plus loin, des hommes du 7e régiment d’infanterie tiennent les tranchées, se reposant entre deux surveillances du no man’s land. Un groupe de soldats échange plusieurs coups de feu avec les lignes allemandes, situées seulement à quelques mètres de distance.

 

Voir la video

Repost 0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 08:57
Les équipes de l’ECPAD mobilisées pour couvrir le plan Vigipirate « Alerte attentat »

 

janvier 16, 2015 - ECPAD

 

Après les attentats contre le journal Charlie Hebdo, les agents des forces de l’ordre, l’épicerie Hyper Casher et les prises d’otages qui les ont précédés, le plan Vigipirate a été porté à son plus haut niveau de vigilance : Alerte Attentat.

Les reporters ont été mobilisés pour couvrir la mise en œuvre de ce dispositif. Les équipes sont aujourd’hui toujours mises en alerte.

 

Reportage photos

Repost 0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 20:55
Notre cinquième arme à l’oeuvre

 

5 janvier 2015 ECPAD

 

Film d’actualité réalisé par la section cinématographique de l’armée et diffusé aux soldats et au public de l’arrière.

 

Août 1915 - L’escadrille MS 3 (Morane-Saulnier) du capitaine Antonin Brocart est à l’œuvre. Des avions – Farman, Morane-Saulnier Parasol, Nieuport 11 et Maurice-Farman – sont sortis des hangars, armés et réglés avant de partir en mission de surveillance ou de combat.

 

Voir la vidéo 
Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 20:55
Devenez mécène de l’ECPAD


source ECPAD
 

L’ECPAD s’ouvre au mécénat  et permet aux entreprises de devenir acteur de la protection et de la valorisation de la mémoire en images de la nation.

 

Gardien d’un fonds d’archives de 9 millions de clichés et plus de 30 000 titres de films, l’ECPAD assure, depuis sa création en 1915, la conception, la réalisation, la production, la conservation, l’exploitation, la diffusion et la valorisation de supports, d’œuvres, de documents audiovisuels et multimédias intéressant la défense.

L’ECPAD propose à toute entreprise, quel que soit sa taille, de soutenir via un mécénat, l’un de ses multiples projets, et de contribuer ainsi au rayonnement du patrimoine audiovisuel du ministère de la Défense. En devenant mécène de l’ECPAD, votre entreprise noue des liens privilégiés avec l’agence d’images de la Défense. Cette relation se construit sur mesure, prenant en compte vos attentes, vos souhaits et vos besoins.

Le ministère de la Défense confie à l’ECPAD plusieurs missions, à titre permanent :

– Agence d’images : captation d’images, transmission, diffusion via la « régie actualités » ;

– Opérateur culturel : production et coproduction de films, documentaires, expositions, actions scientifiques et pédagogiques ;

– Centre d’archives définitives : collecte, conservation, catalogage, diffusion d’un fonds composé de 9 millions d’images et près de 30 000 titres de films ;

– Opérateur de formation aux métiers de l’image : 1 700 jours de formation pour 84 stagiaires en 2013.

 

Pour assurer ces missions de service public culturel et patrimonial, l’ECPAD recherche le soutien de mécènes qui partagent ses valeurs : sa volonté de préserver et d’enrichir le patrimoine national, de rendre accessible et de faire connaître au plus grand nombre les archives audiovisuelles et photographiques dont il a la garde.

Parallèlement au développement croissant de partenariats avec de nombreux établissements en charge de missions de services publics, établissements d’enseignement scolaire, universités, musées, collectivités territoriales, l’ECPAD cherche aujourd’hui à s’associer avec des entreprises désireuses de participer à des projets d’envergure au service de l’éducation, de la culture et du renforcement du lien armées-nation.

 

Nos principaux projets sont actuellement :

– Le plan de sauvegarde et de numérisation des archives audiovisuelles;

– La plate-forme numérique d’images de la Défense;

– Les commémorations du centenaire de l’ECPAD.

En soutenant ces projets, vous participez à la réalisation d’actions pédagogiques et culturelles, contribuez à l’enrichissement et à la préservation des archives audiovisuelles de l’Etat et rendez ce patrimoine accessible à tous.

 

Quels avantages pour le mécène ?

En plus de la réduction de votre Impôt sur les sociétés, le mécénat de l’ECPAD permettra de bénéficier de diverses contreparties.

Les évènements de relations publiques :

Le mécène reçoit des invitations à l’inauguration du projet soutenu, il pourra également en faire profiter ses partenaires privilégiés.

L’entreprise mécène bénéficie de mises à disposition d’espaces au sein de l’ECPAD, situé au Fort d’Ivry-sur-Seine, lieu historique construit en 1840 et faisant partie de la ceinture défensive de Paris. Certaines salles peuvent être en partie privatisées pour accueillir des évènements de relations publiques, adaptés aux besoins de l’entreprises : séminaires professionnels, petits déjeuners, déjeuners, conférences, visites VIP des monuments et des installations techniques.

Le mécénat, un outil de communication en externe :

La mention et/ou le logo du mécène sont apposés sur tous les supports de communication, les publications, les affiches et les communiqués relatifs au projet soutenu, ainsi que lors des opérations de relations publiques de mises en valeur du projet soutenu. L’entreprise mécène bénéficie alors également des relations presse que l’établissement associe aux évènements.

La visibilité du mécène sera également assurer sur le site internet de l’établissement : www.ecpad.fr

A travers son action de contribution active à l’ECPAD, un établissement qui assure plusieurs missions de service public et d’intérêt général, l’entreprise valorise son image, son histoire et ses métiers auprès de ses partenaires et clients.

Le mécénat, un vecteur de communication interne :
Devenir mécène permet à votre entreprise de sensibiliser vos collaborateurs aux causes d’intérêt général que vous soutenez et de les impliquer dans la définition, la mise en place et la gestion de ce mécénat. L’entreprise mécène peut faire bénéficier ses salariés de son partenariat avec l’ECPAD – prêt d’espace pour organiser des séminaires, avantages tarifaires, visites guidées – et développer ainsi leur culture d’entreprise.

Le mécène reçoit également un accès privilégié aux évènements de l’ECPAD et de ses partenaires : invitations aux avant-premières des films produits et co-produits par l’ECPAD, invitations aux évènements organisés par ses partenaires (salons, expositions).

 

Réalisation et mise à disposition d’un clip vidéo autour du projet :

 

L’ECPAD propose de mettre au service du mécénat engagé ses moyens humains et matériels permettant de réaliser un clip promouvant le projet soutenu : de la captation d’images, au montage vidéo et sonore, en passant par la création musicale, l’insert d’images d’archives,… jusqu’à la mise à disposition du film.

 

Avantage fiscal :

Le mécénat financier ouvre droit à une déduction d’impôt, à hauteur de 60% pris dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaire pour les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés, avec possibilité de report d’excédent sur les cinq exercices suivants.

Un reçu fiscal attestant de l’acte de mécénat sera délivré à cet effet à tout donataire, l’administration fiscale étant en droit d’exiger du donataire la délivrance de ce document afin de justifier du bénéfice de la réduction.

 

Informations légales :

Conformément à ses statuts, codifiés aux articles R-3415-1 et suivants du Code de la défense, l’ECPAD est habilité à recevoir des dons, legs, dépôts et dations et toutes recettes en application de la loi n°2003-709 du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations codifiées à l’article 238 bis du Code général des impôts.

L’ECPAD peut conclure une convention avec toute entreprise ou fondation établie en France ou à l’étranger dans le cadre d’un mécénat conformément à la loi relative au mécénat, à l’instruction fiscale de la Direction générale des impôts du 13 juillet 2004 et au Code général des impôts.

Repost 0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 11:55
Signature d’une convention entre le ministère de la Défense et LCP-AN

 

28/11/2014 CNE Laetitia Périer

 

Diffusé depuis 2006 sur La Chaîne Parlementaire (LCP-Assemblée nationale), le Journal de la Défense, mission Défense est actuellement en pleine refonte. Format, ton, ligne éditoriale, ce magazine télé d’immersion dans les forces armées fait sa mue pour continuer à rendre compréhensible le monde et l’actualité de la Défense. A ce titre, le ministère de la Défense, producteur de l’émission, et LCP-AN, diffuseur, ont signé une convention vendredi 28 novembre à Ivry (94) afin de définir les conditions matérielles, juridiques et financières dans lesquelles les parties entendent collaborer.

 

C’est dans les locaux de l’Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD), au fort d’Ivry, que le ministère de la Défense et LCP-AN ont signé vendredi 28 novembre une convention afin de définir leurs rôles dans la réalisation, la production et la diffusion du Journal de la Défense, mission Défense, actuellement en cours de rénovation.

 

En la personne de Pierre Bayle, porte-parole du ministère de la Défense et délégué à l’information et à la communication de la Défense (DICOD) et d’Eric Moniot, secrétaire général de LCP-AN, la convention a été signée entre les deux parties qui se sont réjouies de leur rapprochement. « Nous sommes très heureux de cette signature, car LCP est pour nous une vitrine sur l’extérieur. Grâce à cette diffusion, nous avons la possibilité de sensibiliser le public au monde de la Défense » a expliqué Pierre Bayle.

 

La nouvelle formule du Journal de la Défense, mission Défense sera diffusée à compter de janvier 2015. D’une durée de 13 minutes, ou de 26 minutes pour les numéros spéciaux, le magazine abordera chaque mois une thématique précise. A travers les portraits et les témoignages de militaires ou de civils du monde de la Défense, tous les domaines seront traités : matériels, opérations extérieures, industrie, métiers, innovations…

Signature d’une convention entre le ministère de la Défense et LCP-AN
Repost 0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 21:55
photos ECPAD

photos ECPAD

 

14.11.2014 ECPAD

 

Première historique, l’ECPAD met en œuvre un drone pour effectuer des prises de vues aériennes de l’inauguration du mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais) par le Président de la République.

 

La présentation de ce monument, appelé Anneau de la mémoire, est l’une des cérémonies importantes du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Afin de permettre au grand public ne pouvant assister à la cérémonie depuis la colline de Notre-Dame de Lorette, de suivre l’évènement, des moyens techniques exceptionnels ont été mis en œuvre pour une diffusion en direct à la télévision.

 

Mandaté par la Mission Centenaire et la présidence de la République comme téléviseur-hôte de la cérémonie, l’ECPAD a mis en place une équipe de sept opérateurs de prises de vues (OPV), quatre opérateurs de prises de sons (OPS), six techniciens, une scripte, une monteuse, un photographe, un assistant-réalisateur et deux chargés de production. Les deux car-régies de l’établissement ont été utilisés, ainsi qu’un car de production. Au total, neuf capteurs étaient déployés sur le terrain : quatre caméras filaires, deux caméras portables, une grue télescopique et un steadicam.

 

11 novembre 2014 : l’ECPAD déploie un dispositif exceptionnel pour assurer la couverture médiatique de la cérémonie

Et, pour la première fois, un drone a été utilisé lors d’une cérémonie officielle en présence du Président de la République. Les images captées par ce drone ont été diffusées en direct à la télévision.

 

Le drone est un hexacoptère à huit pales avec une nacelle stabilisée qui contient un appareil photo et compense mécaniquement les rafales de vent. Chaque vol dure environ dix minutes. Le réalisateur assigne au drone des déplacements et des mouvements de caméra spécifiques à chaque moment de la cérémonie. Les images HD sont transmise sans délai par des antennes HF au car-régie de l’ECPAD qui l’intègre dans la réalisation en direct.

 

Les images de la cérémonie ont été mises à disposition des diffuseurs gratuitement. Le signal réalisé a également utilisé sur les écrans géants déployés sur le site.

 

Reportage photos

Repost 0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 16:55
[Intégrale] «1914-2014 se souvenir de la Grande Guerre» (Jdef)


14 nov. 2014 Ministère de la Défense

 

Dans ce numéro « 1914-2014 se souvenir de la Grande Guerre », le Journal de la Défense (#Jdef) vous fait revivre les débuts du conflit harassants et meurtriers pour les soldats. Cent ans après, le souvenir de cette guerre est toujours aussi vif dans les armées et la nation.

Au programme de ce numéro 97 de novembre 2014 :

1914–2014. Il y a 100 ans, la Grande Guerre éclate. Elle durera quatre ans et fera 9 400 000 morts. Un siècle plus tard, la mémoire des combattants est toujours célébrée un peu partout en France, en particulier en cette année du centenaire de la Première Guerre mondiale.


Dans les coulisses
« Le temps d’un week-end, des reconstitutions historiques nous ont permis de remonter le temps et de revivre l’histoire de la bataille de la Marne. A Chauconin-Neufmoutiers (Seine et Marne), dans un champ dévasté par des trous d’obus, nous assistons à un assaut de tranchées des plus authentiques. Les figurants allemands coiffés du fameux casque à pointe sortent de leurs tranchées pour attaquer les fantassins français. Ces derniers valeureux bondissent de la tranchée française leur fusil Lebel à la main pour contre-attaquer. Des effets pyrotechniques rajoutent au réalisme de la scène. Le public, tout comme nous, est captivé par cette scène de bataille. Le bruit et l’odeur nous donnent un aperçu de ce qu’a pu être le quotidien des soldats dans les tranchées pendant quatre années. Des rats en tissus pendus sur les parois des tranchées évoquent le calvaire que représentaient ces animaux pour les poilus. Ne manquait que la boue pour rajouter au réalisme de cette journée de reconstitution. » Carine Bobbera, journaliste

Repost 0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 13:55
Programme TV ECPAD spécial semaine du 11 novembre


10.11.2014 ECPAD

 

A l’occasion des commémorations du 11 novembre, les co-productions ECPAD sont mises à l’honneur sur les chaînes. Une occasion de voir ou de revoir plusieurs de nos séries et documentaires sur la Grande Guerre.

 

Au programme :
10 novembre
Histoire / 18.55 : La Grande Guerre des Nations “De chair et d’acier”

 

11 novembre
France 2 / 16.55 et 17.50 : Apocalypse Première Guerre mondiale “Rage” puis “Délivrance”
Histoire / 19.00 : La Grande Guerre des Nations “La mobilisation des esprits”
LCP Public Sénat / 22.00 : 1914-1918, Le sport à l’épreuve du feu

 

12 novembre
Histoire / 19.00 : Quatre hommes dans la Grande Guerre
France Ô / 20.35 : Frères d’armes

 

15 novembre
Histoire / 0.45 : La Grande Guerre des Nations “Le nerf de la guerre”

 

Et en plus, un documentaire sur la Deuxième Guerre mondiale le 13 novembre à 20.45 sur Planète + : Propaganda Kompanien, reporters du IIIe Reich

Repost 0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 13:55
Histoires filmées de la Grande Guerre – « Une journée calme dans la tranchée »

 

10.11.2014 ECPAD
 

Au lendemain de la bataille de la Marne, fin septembre 1914, les fantassins improvisent une défense en creusant des trous, qui, reliés entre eux, forment peu à peu un système de fortification permanent en rase campagne. La guerre de position, caractérisée par ce dispositif, dure jusqu’au printemps 1918, marqué par plusieurs offensives et la reprise de la guerre de mouvement. Ainsi, durant ces quatre années, les soldats construisent des tranchées, des plus simples au plus élaborées, s’y protègent, y surveillent l’ennemi également terré dans les tranchées d’en face, au-delà du no man’s land, tentent de parer les bombardements et les sapes, lancent des assauts en franchissant ses parapets. Surtout, la tranchée devient le lieu de vie du combattant : il y mange, dort, s’ennuie, s’occupe comme il peut, se lave, se soigne, se repose malgré le froid, la pluie, la peur…

Les images de tranchées, presque exclusivement filmées du côté français, abondent dans les films de la SCA-SPCA. Le montage présenté ici, réalisé à partir de ces documents d’archives, a choisi de ne montrer que des moments de calme, propices à la prises de vue voire à la mise en scène : l’approvisionnement, les repas, la toilette, la lessive, l’entretien des armes, un exercice d’assaut et d’alerte aux gaz.

Au mois de décembre, vous pourrez voir un épisode consacré à la poste aux armées.

 

Voir la vidéo 

Repost 0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 08:55
Des films documentaires de l’ECPAD au Centre Pompidou à Paris


31.10.2014 source ECPAD

La Bpi (bibliothèque publique d’information), située à Beaubourg, présente du 7 au 27 novembre 2014 un cycle de films documentaires intitulé Lettres d’un temps de guerre. Un évènement qui s’inscrit dans la programmation culturelle de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale et dans le cadre du Mois du film documentaire.

 

Les films sélectionnés interrogent les récits épistolaires des combattants et de leurs familles en temps de guerre. Ils en livrent des témoignages rares et précieux qui apportent un regard non conventionnel sur les conflits.

Durant les quatre années de la Première Guerre mondiale, on estime que plus de 1 000 lettres par combattant ont été écrites, soit une lettre par jour en moyenne. Ces documents exceptionnels sont autant de clefs pour nous aider à comprendre cette guerre, à se représenter la vie et les souffrances au front, mais aussi à l’arrière. Ils témoignent également d’une période historique d’ouverture de l’accès à la culture écrite au plus grand nombre et d’alphabétisation.

Au-delà de la Grande Guerre, la programmation s’étendra à d’autres conflits : la Seconde Guerre mondiale, la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, l’Irak ou encore les guérillas sud-américaines.

Dans cette diversité de périodes historiques, d’auteurs et de destinataires des lettres, de formes du traitement cinématographique de ces courriers, on retrouve dans ces récits épistolaires une volonté de raconter plus que d’expliquer. Ils sont aussi souvent un acte de lutte contre l’abandon, voire la disparition. Ces traces écrites ont une valeur documentaire, elles sont le témoignage au jour le jour des événements, livrant des impressions brutes et immédiates pour l’historien. Les cinéastes s’en sont emparés, s’en servant comme matériau sensible pour décrire des guerres effroyables.

Ce cycle de projections inédit met à l’honneur le genre épistolaire et surprend tant les lettres échangées révèlent l’empreinte de la guerre sur les individus. Les séances seront suivies par des débats/rencontres avec les auteurs et réalisateurs des films, et des historiens.

 

Quatre films co-produits par l’ECPAD seront projetés :

 Le programme complet est disponible sur le site de la BPI.

 

Informations pratiques :

Centre Pompidou

Niveau -1

Entrée principale rue Saint-Martin

75004 Paris

Conditions d’accès :

Entrée payante
Plein tarif : 6 euros
Tarif réduit : 4 euros
Gratuit sur présentation du Laissez-passer du Centre Pompidou

Repost 0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 08:55
Les cantonnements (1ere serie)

 

20.10.2014 ECPAD

 

Film d’actualité réalisé par la section cinématographique de l’armée et diffusé aux soldats et au public de l’arrière.

 

Durant la première guerre mondiale, l’immobilisme intermittent du front donne une grande importance au cantonnement de la troupe. Celui-ci prend divers aspects : tentes, « villages nègres », huttes.

Une section de mitrailleurs, revenant du combat, s’installe ainsi dans des abris de chaume, puis les soldats partent en corvée de terrassement. Des Marocains, ayant pris part à la bataille de Carency, bivouaquent en tentes individuelles et, attendant la distribution de vivres, certains jouent au loto tandis qu’un cordonnier répare un brodequin.

 

Voir la vidéo 

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories