Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 17:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

01/12/2015 armée de Terre

 

Le Saviez-vous ? Chaque année, les élèves de l’École nationale des sous-officiers d’active de Saint-Maixent (ENSOA) reçoivent un parrain de promotion.

 

Cette pratique vise à donner une identité et à susciter une cohésion chez les élèves sous-officiers par le biais d’une référence commune. Cette référence incarne l’exemple à suivre pour les futurs sous-officiers à travers des vertus essentielles à leur fonction : courage, honneur et sens du sacrifice. A travers cette vidéo, découvrez le nom du parrain de la 308e promotion de l'ENSOA au cours d'une cérémonie présidée par le général Bosser, chef d'état-major de l'armée de Terre.

 

Adjudant Yann HERTACH (13e RDP)
Âgé de 38 ans, l'adjudant Yann HERTACH s'était engagé comme sous-officier d'active à l'Ecole d'Application du Génie (Angers) en 1993. Durant ces 16 années, il avait d'abord servi au 6e régiment du génie (6e RG - Angers). Au cours de cette première affectation, il était intervenu à deux reprises en Ex-Yougoslavie (1995 et 1997) puis en Albanie en 1999.
Passionné par le métier des armes et plus particulièrement par la recherche aéroportée, il avait fait le choix de rejoindre le 13e régiment de dragons parachutistes à Dieuze à l'été 2001. Possédant un excellent esprit d'équipe et d'indéniables compétences techniques, il était très vite devenu un équipier de grande valeur.
Sous-officier au fort potentiel, il avait participé aux opérations les plus exigeantes dans lesquelles le 13e RDP avait été engagé.
Promu adjudant en janvier 2006, l'adjudant Yann HERTACH était titulaire de nombreuses décorations.
Père de deux petites filles, l'adjudant Yann HERTACH avait rejoint le détachement « Kapisa » en Afghanistan fin mai 2009.

Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 08:55
Le 11 novembre en direct sur France 2

 

10/11/2015 Armée de Terre

 

A l'occasion du 97e anniversaire de l'armistice de 1918, deux cérémonies se dérouleront à Paris en présence du président de la République. Des commémorations particulièrement importantes pour l’armée de Terre puisque les morts en opérations extérieures de l’année seront honorés. Pour les non-Parisiens, rdv sur France 2 à compter de 10h.

 

Le chef de l'Etat se rendra dans un premier temps au pied de la statue de George Clémenceau afin d'y déposer une gerbe. L'occasion de rendre hommage à l'homme politique français, président du Conseil en 1918 et grand artisan de la victoire finale. Le président de la République remontera ensuite l'avenue des Champs-Elysées en direction de la place de l'Etoile. Il se recueillera devant la tombe du Soldat Inconnu avant de raviver la Flamme Sacrée. Un appel des militaires morts pour la France depuis le 11 novembre 2014 sera alors effectué.

 

Ecole de guerre, Ecole polytechnique, Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan ou encore Ecole nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent… Tous seront présents à Paris ce mercredi, autour des emblèmes du 126e régiment d'infanterie, du 21e régiment d'infanterie de marine et du 4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales, unités de l’armée de Terre comptant dans leurs rangs des camarades morts en opérations cette année.

 

Ces cérémonies seront à suivre en direct et dans leur intégralité sur France 2 à partir de 10h. Marie Druker et Pierre Servent, spécialiste des questions militaires, commenteront cette retransmission officielle. Ils seront entourés de Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique, et Isabelle Veyrat-Masson, sociologue des médias.

 

Jean-François Zygel, invité de cette édition spéciale, abordera au piano l'évolution de la musique durant la Grande Guerre.

Repost 0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 17:55
L'INSEEC au pas

 

18/02/2015 Armée de Terre

 

Du 9 au 13 février, 37 élèves de l’Institut des hautes études économiques et commerciales (INSEEC) de Bordeaux ont effectué un stage « leadership » à l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent l’Ecole.

 

Durant ce stage, les étudiants ont pu toucher du doigt le commandement en situation difficile. Fatigue, stress, découverte de l’inconnu, autant de paramètres qui poussent les stagiaires dans leurs derniers retranchements. Chaque année, l’armée de Terre ouvre ses portes à de nombreuses écoles et entreprises pour des stages de « leadership ». Une véritable reconnaissance de ses valeurs.

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 13:45
Côte d’Ivoire : la formation des stagiaires de l’ENSOA ivoirienne, par la force Licorne, se poursuit

 

16/12/2013 Ministère de la Défense

 

Du 25 novembre au 7 décembre 2013, la force Licorne a réalisé un détachement d’instruction opérationnelle (DIO) au profit de deux sections d’élèves de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active ivoirienne.

 

Durant deux semaines, une section de la compagnie d’infanterie et un peloton de l’escadron blindé de la force Licorne se sont relayés pour participer à la formation de 47 élèves sous-officiers des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, d’abord sur le camp de Port-Bouët puis sur le site du détachement d’intervention lagunaire (DIL).

 

Ce DIO avait pour objectif de développer les savoir-faire techniques et tactiques nécessaires à la réalisation des missions communes de l’armée de terre (MICAT) et de mettre les élèves sous-officiers en situation de commandement.

 

Le 30 novembre, après avoir été placés en situation de relative fatigue, les stagiaires ont effectué un rallye visant à restituer les enseignements de la semaine. En trinôme, ils ont été testés sur la réalisation des ordres du chef de groupe. A l’issue, ils ont effectué un parcours comprenant huit ateliers (transmissions, actes réflexes du combattant, topographie, actes élémentaires du trinôme, IST-C, missions du trinôme, secourisme au combat et cadres d'ordres du chef de groupe).

 

La progression entre les ateliers s’est effectuée dans un  cadre tactique adapté à la diversité du terrain. Un plastron TIOR (technique d’intervention opérationnelle rapprochée) entre deux ateliers a permis de maintenir la vigilance des stagiaires dans leurs déplacements et de s’assurer de la bonne restitution des savoir-faire acquis.

 

A la fin de la formation, les élèves sous-officiers de l’ENSOA ivoirienne se sont vu remettre leur diplôme par le COMANFOR et l’encadrement.

 

La Force Licorne comprend 450 hommes qui accompagnent la réforme de l’armée ivoirienne en soutien de l’ONUCI. Elle a ainsi organisé depuis début 2013 la formation de plus de 1500 soldats ivoiriens.

Côte d’Ivoire : la formation des stagiaires de l’ENSOA ivoirienne, par la force Licorne, se poursuitCôte d’Ivoire : la formation des stagiaires de l’ENSOA ivoirienne, par la force Licorne, se poursuit
Côte d’Ivoire : la formation des stagiaires de l’ENSOA ivoirienne, par la force Licorne, se poursuit
Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories