Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 17:50
Swedish Air Force Gripen fighter aircraft - photo Saab

Swedish Air Force Gripen fighter aircraft - photo Saab

 

Nov 6, 2015 ASDNews Source : Saab AB

 

Defence and security company Saab has received an order from the Swedish Defence Materiel Administration (FMV) to provide support and maintenance for Gripen during 2016 on behalf of the Swedish Armed Forces. The contract value is SEK154 million.In 2012 Saab signed a contract with FMV for performance-based support and maintenance of the Gripen fighter.

This latest order for services in 2016 is confirmation of an option held under that 2012 contract. The order includes support and maintenance operations with a focus on technical support, publications and component maintenance to support the continued operation of Gripen.

Read more

Repost 0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 17:50
BAP Jules Verne (A 620) - photo Marine Nationale

BAP Jules Verne (A 620) - photo Marine Nationale

 

05/11/2015 Sources : Marine nationale

 

La Marine a attribué le marché de déconstruction des ex-transports de chalands de débarquement Orage et Ouragan, de l’ex- bâtiment de transport et de soutien Bougainville, de l’ex-bâtiment atelier polyvalent Jules Verne, de l’ex-remorqueur ravitailleur Rari et des ex-bâtiments de transport légers Francis Garnier et Jacques Cartier à l’entreprise Galloo Gent du groupe franco-belge Galloo. Les travaux de déconstruction seront réalisés à Gand en Belgique.

 

Les départs de l’ex-bâtiment atelier polyvalent Jules Verne et de l’ex-remorqueur ravitailleur Rari, respectivement de Toulon et de Brest vers Gand, devraient intervenir au printemps 2016, après obtention des autorisations de transfert transfrontalier de déchets et de transfert de produits liés à la défense.

 

Dans le strict respect de la protection des travailleurs et de l’environnement, la Marine met en œuvre une politique éco-responsable de déconstruction et de valorisation de ses bâtiments retirés du service actif.

RR Rari (A634) - photo Marine Nationale

RR Rari (A634) - photo Marine Nationale

Repost 0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:50
Xtract®2. Photograph: TSG Associates.

Xtract®2. Photograph: TSG Associates.

 

5 November 2015 Ministry of Defence, Defence Equipment and Support and Philip Dunne MP

 

Stretchers that weigh just 1.5kgs are amongst some of the innovations from Northern Powerhouse companies that have been praised by the MOD.

 

Speaking at the Northern Defence Industries (NDI) annual conference, Defence Minister Philip Dunne highlighted the invaluable and innovative work being carried out by Small and Medium-sized Enterprises (SME’s) across the UK’s Defence industry.

 

As part of his key note speech, the Defence Minister revealed that £1.4 million has been invested this year in 7,500 Xtract®2 stretchers from Yorkshire based TSG associates. Designed by Gulf-war veteran Colin Smart and his company, the stretchers weigh just 1.5kg, compared to the weight of a standard stretcher of around 10kgs, and are capable of carrying three times the weight of an average soldier.

 

Xtract®2 Photo TSG Associates

Xtract®2 Photo TSG Associates

Following his speech to the NDI, Mr Dunne paid a visit to Merseyside-based ship engine specialist James Troop & Co to review progress of a £2million deal to replace the generator sets on seven Royal Navy Mine Hunters.

 

With the generators now in place on all seven ships James Troop will focus on training naval personnel on engine maintenance as well as providing on-going technical and spare parts support.

 

Defence Minister Philip Dunne said:

    We recognise that the UK’s defence contractors, whatever their size, are a vital source of innovation in our supply chain, and in the last year, the MOD has done business with over 5,400 Small and Medium Enterprises, worth over £800 million.

    By harnessing this expertise, whether from a veteran with front line experience or from one of the UK shipping industry’s oldest companies, we are securing highly skilled UK jobs and ensuring our Armed Forces have the very best possible equipment available.

 

The MOD and the Government have recently reiterated our commitment to SMEs. We launched the Defence Growth Partnership (DGP) Innovation Challenge in March this year, while also setting up Supply Chain Champions, giving companies an easier “in” to the defence industry. They have also appointed an SME champion to be a voice for innovative SMEs across the country and are encouraging Prime contractors to open up their supply chains, to help bring innovative design and technology into the defence sector.

Repost 0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:50
Meet The Military Medics Training To Respond In A Crisis

 

5 nov. 2015 by Forces TV

 

Being in the UK's Medical Emergency Response Team - or MERT - is one of the toughest jobs for a military medic.

In Afghanistan, they flew thousands of missions, collecting wounded troops from the battlefield and flying them to hospital in the back of a Chinook.

Forces TV has been given exclusive access to the course which trains the emergency medics of the future.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:55
Centenaire de la première guerre mondiale - 2016

 

05/11/2015 Ministère de la Défense

 

Communication de Jean-Marc Todeschini en conseil des ministres

 

Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, a présenté ce matin en conseil des ministres une communication relative au centenaire de la première guerre mondiale pour l’année 2016.

 

En 2016, la France entrera dans l’acte II de ce centenaire et commémorera deux des plus grandes batailles du conflit : Verdun et la Somme. Cent ans après, la France rendra un hommage solennel aux combattants français et de tous les pays belligérants venus combattre sur notre sol durant ces terribles batailles.

 

Le centenaire de la bataille de Verdun sera placé sous le signe de l’avenir, de la jeunesse et de la paix. Il s’ouvrira le 21 février, cent ans après le déclenchement de la bataille, par l’ouverture au public du mémorial de Verdun rénové. Il durera 300 jours et sera rythmé par de nombreuses manifestations populaires en Meuse et dans toute la France. Une grande cérémonie internationale réunissant plus de 4 000 jeunes allemands et français aura lieu le 29 mai à Douaumont, à laquelle le Président de la République a invité la chancelière de la République fédérale d’Allemagne. Le même jour, dans toutes les communes de France, les maires seront invités à commémorer le souvenir de cette bataille.

 

Le cycle commémoratif de la bataille de la Somme sera le deuxième temps fort mémoriel de l’année 2016. Notre pays accueillera les nations du Commonwealth, qui viendront commémorer leur participation aux combats meurtriers de 1916. Lancé le 25 avril 2016, jour de « l’Anzac Day », ce cycle se traduira par d’importantes cérémonies internationales et de nombreuses manifestations culturelles. Le 1er juillet 2016, la France et le Royaume-Uni organiseront conjointement une cérémonie franco-britannique au mémorial de Thiepval. Dix mille invités en provenance des cinq continents rendront hommage aux morts de la bataille, en présence des hautes autorités des nations du Commonwealth, du Royaume-Uni, de la France et de l’Allemagne.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:50
photo Airbus DS

photo Airbus DS

 

04 November 2015 by Guy Martin - defenceWeb

 

European defence giant Airbus Defence and Space is developing a passive radar system that will soon be available to customers.

 

Active radars have been around for decades but they have their disadvantages, according to Frank Bernhardt: Head of Programme: Passive Radar at Airbus Defence and Space Electronics. By emitting a signal, active radars give away their positions and although there are various ways in which they can try and avoid detection, this is a significant drawback. Other limitations are emitting radiation that can interfere with other signals or can violate health and safety rules (such as emitting in a built-up area).

The idea of passive radar technology has been around since the 1930s, with Robert Watson-Watt performing experiments in 1935. However, it was not until some 20 years ago that technology (especially computer power) matured enough for passive radar to become viable.

The first passive radar systems were bistatic – in other words, the transmitter and receiver were in different places. Modern passive radar uses any transmitter of opportunity to detect disturbances and reflections in electromagnetic signals in order to determine the position of an object. Bernhardt said that FM radio signals and digital video broadcasting signals are the main passive radar sensors as they are strong emitters good for air surveillance.

Bernhardt said that the resurgence of passive radar has come about because of the availability of advanced processing technology that requires huge computing power. Another driver is the fact that there are a lot more emitters out there, providing many more signals to work with – if there are no electromagnetic signals in the atmosphere, passive radar obviously cannot work.

Read more

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:45
L'UE et la Tunisie signent un accord pilote dans la sécurité

 

05 novembre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Tunis - L'Union européenne a signé jeudi un accord d'un montant de 23 millions d'euros avec le gouvernement tunisien pour soutenir la réforme et la modernisation du secteur de la sécurité dans ce pays en proie à la menace jihadiste.

 

Ce programme, signé par l'ambassadeur de l'UE Laura Baeza et le ministre de l'Intérieur Najem Gharsalli, revêt un caractère pilote et accompagnera la Tunisie dans la mise en oeuvre de la réforme du secteur de la sécurité, en développant une doctrine sécuritaire en phase avec les valeurs démocratiques, a déclaré Mme Baeza.

 

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie fait face à une augmentation des attaques jihadistes, la plupart revendiquées par des mouvements liés à Al-Qaïda, qui ont coûté la vie à des dizaines de militaires, policiers et gendarmes. Elle a en outre été frappée par deux attaques, en mars au musée du Bardo et en juin à Sousse, qui ont fait 60 morts dont 59 touristes et ont été revendiquées par le groupe Etat islamique (EI).

 

L'accord prévoit d'appuyer une réforme des inspections, du recrutement et de la formation des forces de sécurité, dans l'optique de rétablir la confiance des citoyens, selon un communiqué de l'UE. Il comporte ainsi un important volet dédié à la redevabilité, à la probité et à la transparence.

 

Il doit également contribuer à renforcer les capacités dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, avec la création d'une cellule de crise interministérielle ou encore de trois centres opérationnels rapides non loin des frontières algériennes et libyennes.

 

Le gouvernement a récemment annoncé que 20% du budget 2016 serait consacré aux secteurs de la sécurité et de la défense.

 

En juillet, un rapport du centre de réflexion International Crisis Group (ICG) a toutefois relevé que l'appareil sécuritaire était, malgré les sommes engagées, globalement dysfonctionnel, appelant à une réforme d'ampleur.

 

Des pays alliés, dont les Etats-Unis, ont annoncé vouloir renforcer leur coopération avec la Tunisie après l'attentat de Sousse. Paris et Tunis ont conclu le mois dernier un accord avec pour domaines prioritaires les forces spéciales et le renseignement, l'engagement financier de la France s'élevant à 20 millions d'euros sur deux ans.

 

La Tunisie pâtit notamment du chaos en Libye voisine et a entrepris la construction d'un mur frontalier de quelque 200 km. Interrogée, une source officielle a indiqué à l'AFP qu'elle était en cours d'achèvement, une quinzaine de km seulement devant encore être érigés.

 

Dans une récente étude, l'ONG Transparency a toutefois déploré la participation de responsables de sécurité tunisiens à la contrebande d'armes, notamment à la frontière libyenne.

 

La police tunisienne, qui entretenait une relation tendue avec la population sous le régime déchu de Zine El Abidine Ben Ali, reste en outre accusée par des ONG de perpétuer certaines pratiques oppressives.

 

Mercredi, des sit-in ont par ailleurs été organisés par les forces de sécurité intérieure sur tout le territoire. Les manifestants ont réclamé des augmentations salariales, dont une hausse de la prime de danger déjà existante.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:40
Ukraine: les rebelles de Donetsk affirment avoir achevé le retrait de leurs armes

 

05 novembre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Donetsk (Ukraine) - Les séparatistes prorusses de la république rebelle de Donetsk ont annoncé jeudi avoir achevé la dernière étape du retrait de leurs armes le long de la ligne de front, prévu par un accord conclu fin septembre entre les belligérants pour consolider la trêve dans l'est de l'Ukraine.

 

Nous avons achevé le dernier retrait d'armes, nous avons transporté 9 mortiers en direction d'Ilovaïsk (sud-est de Donetsk. Tout s'est déroulé comme prévu. (...) Il n'y aura plus de retrait d'équipements, a déclaré à l'AFP un haut responsable de la république autoproclamée de Donetsk, Edouard Bassourine.

 

De leur côté, les forces ukrainiennes prévoient d'achever leur retrait le 7 novembre, a indiqué à l'AFP un représentant de l'opération antiterroriste (nom donné par Kiev au conflit dans l'est de l'Ukraine).

 

Dans la région voisine de Lougansk, les deux parties ont annoncé en octobre avoir achevé le retrait.

 

L'Ukraine et les séparatistes prorusses sont parvenus fin septembre à un accord sur le retrait des chars, pièces d'artillerie d'un calibre inférieur à 100 mm et mortiers, dans une zone de 15 km de part et d'autre de la ligne de front dans l'Est rebelle.

 

L'opération est organisée sous la supervision de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui n'a pas confirmé jeudi le retrait total des armes côté rebelle.

 

Il est important de noter que nous avons observé de nombreuses anomalies dans le processus de retrait et j'appelle toutes les parties à utiliser les prochains jours afin d'achever entièrement le retrait, a déclaré le chef adjoint de la mission de l'OSCE en Ukraine, Alexander Hug, lors d'une conférence de presse à Kiev.

 

Des affrontements, notamment à l'arme automatique et au lance-grenades, ont encore lieu régulièrement dans l'est ukrainien, même si les combats ont largement cessé depuis plus de deux mois en vertu d'une nouvelle trêve décrétée le 1er septembre, dans un conflit qui a fait plus de 8.000 morts depuis son déclenchement en avril 2014.

 

Des tirs ont été entendus ces derniers jours à Donetsk, notamment autour des ruines de l'aéroport, l'un des principaux points chauds dans l'est séparatiste. Plusieurs soldats ukrainiens y ont aussi été tués la semaine passée.

 

Depuis dimanche, la mission d'observation a relevé une hausse significative des violences autour de l'aéroport de Donetsk, a confirmé M. Hug jeudi.

 

Rien que dimanche, nous avons enregistré 114 explosions dans cette zone, a-t-il précisé.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:30
photo Ministère de la Défense - Russie

photo Ministère de la Défense - Russie

 

05.11.2015 Romandie.com (ats)

 

Les Etats-Unis accusent la Russie d'aggraver "dangereusement" le conflit en Syrie par ses bombardements. Sur le terrain, des djihadistes et des rebelles se sont emparés de l'unique localité tenue par le régime syrien sur l'axe nord-sud dans l'ouest du pays.

"Moscou tente cyniquement de faire croire que ses frappes visent les terroristes, mais jusqu'ici 85 à 90% de ses bombardements ont visé l'opposition syrienne modérée", au lieu des djihadistes de l'Etat islamique (EI), a déclaré mercredi devant une commission du Congrès américain la secrétaire d'Etat adjointe chargée du Proche-Orient, Anne Patterson.

"Et en dépit de nos exhortations, Moscou n'a pas encore arrêté la pratique atroce du régime de Damas de bombarder son peuple aux barils d'explosifs", a-t-elle condamné.

Témoignant avec elle, la secrétaire d'Etat adjointe chargée de l'Europe et de l'Eurasie Victoria Nuland a déclaré que les Russes avaient commencé à déployer du matériel terrestre, notamment des pièces d'artillerie, pour appuyer les forces gouvernementales face à l'opposition modérée.

"Depuis le début des frappes russes, au moins 120'000 Syriens ont été déplacés", a par ailleurs ajouté Mme Patterson. L'ONU avait donné les mêmes chiffres la semaine dernière, mais sans montrer Moscou du doigt.

 

Pic migratoire en Grèce

Selon Mme Nuland, "depuis que les opérations de combat de la Russie ont commencé en Syrie, la Grèce a enregistré son flux migratoire hebdomadaire le plus élevé pour 2015, avec environ 48'000 réfugiés et migrants passés de la Turquie à la Grèce".

Selon des responsables américains, près de 4000 soldats russes sont présents en Syrie. Ils ont essuyé des pertes.

Le ministère russe des affaires étrangères a refusé de s'exprimer sur les effectifs présents en Russie et sur les pertes que l'armée a enregistrées. Selon le Kremlin, les soldats russes ne sont pas engagés dans les combats au sol, même si des instructeurs et des conseillers sont présents aux côtés de l'armée syrienne.

Le seul décès reconnu par le gouvernement russe est celui d'un militaire qui se serait suicidé, une version dont doute la famille du soldat.

 

Recul pour le gouvernement

Sur le terrain, des djihadistes et des rebelles se sont emparés jeudi de l'unique localité tenue par le régime de Bachar al-Assad sur l'axe nord-sud dans l'ouest du pays, au terme de plusieurs mois de combats avec des milices progouvernementales.

Le groupe djihadiste "Djound al Aksa et des groupes de l'opposition se sont emparés de Morek après une violente offensive", a souligné l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), proche des opposants modérés au régime de Bachar al-Assad. Djound al Aksa a confirmé s'être emparé de la localité.

"Elle a été complètement libérée ce matin", a confirmé Farès al Bayouch, chef de file du Foursan al Hak, mouvement membre de l'Armée syrienne libre (ASL) et qui a participé aux combats. Un autre chef rebelle a annoncé la prise de la ville.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:50
Royal Air Force on Exercise Trident Juncture 2015


5 nov. 2015 by Royal Air Force

 

Royal Air Force squadrons have been participating in the largest NATO exercise since 2002. They formed part of the 36,000 military personnel and 140 aircraft working together on Exercise Trident Juncture 2015 in Spain, Italy and Portugal.

 

Read more RAF Squadrons on Exercise Trident Juncture

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:50
photo Bundeswehr

photo Bundeswehr

 

5 nov. 2015 Quelle: Redaktion der Bundeswehr 09/2015 15E30501

 

Seit der Eingliederung des Systems Mantis in die Bundeswehr im Jahr 2012 werden unterschiedlichste Szenarien durchgespielt. Unter anderem wird der Überschuss mit Mörsern durchgeführt, um die Effektivität des Systems zu testen. Mit Drohnen wird überprüft, ob Mantis den Unterschied zwischen Freund und Feind erkennt.



 

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:50
Patrolvessel KV Nordkapp (W 320) in the Adventfjord, Spitsbergen photo Prillen

Patrolvessel KV Nordkapp (W 320) in the Adventfjord, Spitsbergen photo Prillen

 

11/04/2015  Oliver Austin - DefenceIQ

 

This November, Norwegian Navy’s Nordkapp-class offshore patrol boats are to be fitted with the SIGMA 40 laser-gyro navigation systems, developed and manufactured by France-based Sagem.

 

The standalone system is designed to guarantee high-precision navigation even in the harshest environments. The Royal Norwegian Navy is said to have opted for SIGMA 40 because of its sustained performance under the country’s specific maritime conditions, including fjords, inclement weather and ice. The system also offers long-term resistance to shocks, complying with with shock resistance specifications in the military standard MIL-S 901 D.

Read more

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 12:55
Sécurité des données et protection de la vie privée pour le FIC 2016

 

01 nov 2015 par Damien Bancal - zataz.com

 

 

 

Dans la dynamique de la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique du gouvernement et à l’aube du règlement européen sur la protection des données personnelles, le FIC se déroulera à Lille, les 25 et 26 janvier prochains.

 

Organisé conjointement par la Gendarmerie Nationale, CEIS et EuraTechnologies, et co-financé par la Région Nord-Pas de Calais, la 8è édition du Forum International de la Cybersécurité sera consacrée à la sécurité des données et à la protection de la vie privée. L’événement européen de référence réunissant tous les acteurs de la confiance numérique rassemblera représentants de la société civile, offreurs de services et de solutions de sécurité de confiance, utilisateurs finaux, monde public et sphère académique.

« Tous sont attendus pour échanger autour des opportunités et des défis liés à la donnée pour tenter de répondre à 3 axes essentiels : – le primat accordé par l’Union européenne aux données personnelles serait-il donc incompatible avec le « business » de la donnée ? – Comment concilier l’imbrication croissante des données et l’application de la notion de propriété ? – Comment créer un climat de confiance propice aux nouveaux usages pour le citoyen, l’entreprise, la collectivité territoriale et l’Etat ? » explique le Général Marc Watin-Augouard, fondateur du FIC.

Suite de l'article

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 12:50
Weapons: Czechs Rearm To Face Russia

 

November 5, 2015: Adam Szczepanik – Strategy Page

 

Last week the Czech Republic approved an emergency $50 million order for new weapons. This was caused by the recent tensions between NATO (which the Czechs belong to) and Russia (which the Czechs fear). One of most significant parts of that order consists of 2,600 CZ 805 BREN assault rifles in different variants, in addition to 800 underbarrel grenade launchers, thousands of sights, and other related equipment.

 

This rifle, produced locally in Czech Republic since 2009, was already in the process of slowly becoming new standard rifle for Czech army and also select police units, replacing the 1950’s era VZ.58 assault rifle. This was cold war era 7.62x39mm weapon weighing 3.1kg (6.83 pound). It was 845mm (33.26 inch) long with a 30 round magazine and side folding stock.  Although it resembles the AK-47 in appearance it shares no common parts with it, even their magazines are not interchangeable. It is capable of single shots and fully automatic fire. While quite popular and well regarded for its quality and compact dimensions, this rifle was starting to show the limitations of its aged design, in addition to incompatibility with NATO standard ammunition and accessories.

 

Priced at approximately $3400, the new, modular CZ 805 in the most common A1 configuration, is a 5.56x45mm weapon firing NATO standard ammo. The  3.6kg (7.93 pound) rifle is  670-910mm (26.3-35.8 inch) long and has an adjustable stock (folded\fully extended). It is a gas-operated rifle and is fed from 30 round magazines made of translucent polymer that is compatible with STANAG and G36 magazines, including 20, 30 and 100 round ones.

 

The assault rifle has fitted a Picatinny rail on the top of receiver with more rails running on the sides and the bottom of the forend. Thanks to this the CZ 805 will accept a wide variety of additional sighting equipment, like red-dot or telescope day sights, night sights, laser sights, in addition to folding iron sights which are meant for use when proper sights are unavailable. The rifle has an ambidextrous safety/fire selector switch that can be set to single shots, two round bursts and fully automatic fire.

 

So far the only variants of the modular weapon are the A1- full length assault rifle, and A2 - shorter barreled carbine one. The variants can be easily switched once the parts become available thanks to quick change barrels.  Further planned variants include a long barreled DMR (Designated Marksman Rifle) one and a heavy barreled SAW (Squad Automatic Weapon).  Versions in different calibers are also planned, including 7.62x39mm, and 6.8mm SPC.  There is also a heavy B variant planned, designed to use heavier, full power rifle rounds, like 7.62x51NATO and .300 Winchester Magnum, but its development is not continuing because of lack of prospective buyers.

 

CZ 805 G1

CZ 805 G1

The underbarrel grenade launcher ordered for the CZ 805 BREN is CZ 805 G1, also Czech produced, and was designed with this rifle in mind, as the shared designation suggests.  This 2.23 kg, 413mm (16.25 inch) long, 664mm (26.14 inch) with stock, single shot, rear loaded, single shot 40x46mm grenade launcher can be mounted on a rifle’s underbarrel rail or used as a standalone weapon. The rear loading allows it to use grenades of all lengths, which allows it to fire all kinds of anti-vehicle, anti-personnel, specialist and non-lethal rounds.

 

Even though not as compact as the weapon it is replacing, the CZ 805 is a long due technological step forward for the Czech Army, and it is already having some success on the international market too. The CZ 805 is already being used by the Slovak Army (which used it in combat in the Afghanistan War), Mexican Federal Police, Egyptian Police, Moldovan internal troops, in addition to Czech Army and law enforcement. A civilian, semiautomatic variant of the rifle is also a major possibility for increasing its sales.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 12:35
Light attack Helicopter (LAH), programme co-développé et co-produit par KAI et Airbus Helicopters

Light attack Helicopter (LAH), programme co-développé et co-produit par KAI et Airbus Helicopters

 

04/11/2015 Par Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Airbus Helicopters et Korean Aerospace Industries (KAI) se sont mis d'accord pour commercialiser à l'export le futur programme civil et militaire LCH/LAH. Un potentiel de ventes d'au moins 600 appareils.

 

Et un dossier quasi-bouclé pour le vice-président d'Airbus Helicopters pour l'Asie du Nord, Norbert Ducrot. Le sud-coréen KAI (Korean Aerospace Industries) et le constructeur de Marignane ont signé mercredi à l'occasion de la visite de François Hollande à Séoul, "un protocole d'accord pour commercialiser" sur le marché mondial les futurs hélicoptères civils (Light Civil Helicopter) et militaires (Light Armed Helicopter), des appareils co-développés à partir du Dauphin (H155) et co-produits. Ce MoU (Memorandum of Understanding) inclut aussi les services après-ventes et le soutien complet des appareils. Ce qui va permettre à Airbus Helicopters de rester implanter au moins 30 ans en Corée du Sud.

"La Corée est l'un des plus importants clients internationaux d'Airbus Helicopters. Avec ce protocole d'accord, nous allons construire une relation forte et mutuellement bénéfique avec KAI pour commercialiser conjointement la LCH / LAH dans le monde entier", a expliqué Norbert Ducrot, cité dans le communiqué. "En plus de cela, nous allons coopérer pour fournir un soutien et des services pour plus de 500 hélicoptères fabriqués localement, ce qui apportera des avantages énormes aux deux partenaires, KAI et Airbus Helicopters pour les 20 à 30 prochaines années".

KAI et Airbus Helicopters devraient créer une société commune pour commercialiser les deux appareils. Des groupes de travail ont été formés pour définir les participations des deux partenaires, notamment. Avec le Surion, un hélicoptère de transport également développé en commun à partir de 2005 avec KAI, le constructeur de Marignane va générer un volume très important de chiffre d'affaires pour le support et les services après-vente d'environ 500 appareils fabriqués en Corée du Sud.

 

Un potentiel à l'export

Airbus Helicopters estime le potentiel de vente mondiale du LCH et LAH a au moins de 600 appareils sur les 20 ans à venir. Ce qui pourrait représenter pour le constructeur un chiffre d'affaires de plusieurs milliards d'euros, y compris dans le support et les services après-ventes. Des hélicoptères qui pourraient être proposés à l'export à des prix compris entre 15 et 20 millions de dollars par LCH et entre 20 et 25 millions par LAH, un appareil de 5 tonnes qui n'est pas aujourd'hui dans la gamme d'Airbus Helicopters... et qui ne concurrence pas le Tigre.

Un bémol cependant, le Surion, qui est un vrai succès industriel et opérationnel, n'a pas encore été vendu à l'export. "Le Surion a un vrai potentiel à l'export", avait-on expliqué en octobre à Séoul à La Tribune. Soit plusieurs centaines d'appareils... sans plus de précision. Pour autant, KAI n'avait pas présenté le Surion sur le salon aéronautique de Séoul (ADEX) en vue de le promouvoir auprès de clients internationaux. Pour cet appareil, la Corée du Sud prévoit d'exporter 200 à 400 unités sur trente ans et anticipe la création de 20.000 emplois locaux.

 

Une success-story en Corée

Depuis dix ans, Airbus Helicopters a réussi une remarquable percée en Corée du Sud en gagnant avec KAI deux des trois compétitions majeures lancées par le ministère de la Défense sud-coréen (Surion et LAH). A terme, les deux industriels vont fournir à Séoul environ 80% de sa flotte militaire. Ce qui est une performance remarquable dans un pays où les Américains sont fortement implantés.

La division hélicoptères d'Airbus Group détient en valeur 50% du programme LCH et 20% du LAH. Sur un programme de 10 milliards de dollars, Airbus Helicopters devrait réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 2 milliards pour environ 300 appareils, hors exportation. Le constructeur devrait gonfler son chiffre d'affaires de 3,5 milliards sur les 9 milliards de dollars estimés au total pour le support.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 11:55
Lors de l'expédition de Suez, les militaires du 2e RPC progressent vers Port-Saïd, appuyés par les blindés anglais. Photo Le Barbenchon SCA-ECPAD

Lors de l'expédition de Suez, les militaires du 2e RPC progressent vers Port-Saïd, appuyés par les blindés anglais. Photo Le Barbenchon SCA-ECPAD


05.11.2015 source SHD

 

5 novembre 1757 : bataille de Rosbach (Allemagne). Le prince de Soubise à la tête d’une armée franco-impériale est complètement défait par l’armée prussienne de Frédéric II. Les Prussiens, inférieurs en nombre, ont tendu un piège dans lequel les français donnent sans méfiance. Longtemps, cette défaite reste pour la France, synonyme de désastre déshonorant car le vent de panique qui a soufflé dans les rangs français a poussé beaucoup d’unités à se replier sans combattre.

 

5 novembre 1854 : bataille d’Inkerman. (Crimée). Après l'échec de Balaklava (25 octobre 1854), le général russe Menchikov ordonne une deuxième tentative de rupture du siège de Sébastopol par une attaque massive (36 000 hommes) des arrières anglais sur le plateau d'Inkerman. La surprise alliée est totale mais le manque de coordination du commandement russe s’ajoutant à la résistance héroïque du petit contingent britannique donne suffisamment de temps aux Français pour amener des renforts. Les généraux Bourbaki et Bosquet inversent le sort des armes et  transforment l'échec russe en déroute. L'armée russe perd 10 000 hommes, les Anglais 3 000 et les Français 800, principalement dans un assaut suicidaire de la brigade Lourmel sur le bastion de la Quarantaine. Cette victoire commune est toujours célébrée dans la mémoire de l'armée britannique, beaucoup moins chez les Français.

 

5 novembre 1956 : opération sur Suez (Egypte). Le président Nasser a nationalisé en Juillet le canal de Suez dont les intérêts étaient principalement franco-britanniques. Lors des accords secrets de Sèvres (24 oct), les gouvernements français (Guy Mollet), britannique (Anthony Eden) et Israélien (Ben Gourion) décident d’intervenir militairement : la France pour sanctionner le soutien au FLN algérien, la Grande-Bretagne pour reprendre le contrôle du canal, Israël pour mieux  contrôler sa frontière Sud et le golfe d’Akaba. Les Israéliens ont lancé une offensive blindée dans tout le Sinaï (29 oct) que les franco-britanniques déclarent vouloir arrêter en menant une opération aéroportée sur Port Said. L’opération est tactiquement une belle réussite, tous les objectifs assignés étant atteints, cependant les menaces soviétiques et protestations américaines obligent le trio à faire machine arrière et mettent en évidence que l’Europe a définitivement cédé le leadership mondial aux deux grands. Au même moment, les russes en profitent pour mater la révolte à Budapest, sans réaction à l’Ouest.

Note RP Defense:

voir Opération Franco-Israélo-Britannique du Sinaï (29 octobre – 5 novembre 1956)

voir Lors de l’expédition de Suez, parachutage d’hommes et de matériel dans la région de Port-Saïd.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 11:55
Capture of the walls of Le Quesnoy by George Edmund Butler, 1920

Capture of the walls of Le Quesnoy by George Edmund Butler, 1920

 

04.11.2015 source SHD

 

4 novembre 1576 : sac d’Anvers (Provinces-Unies, actuelle Belgique). N’étant plus soldée depuis des mois par l’Espagne, une unité de Tercios espagnols en garnison à Anvers se mutine et pille la très prospère ville marchande. L’épisode sanglant (au moins 7000 morts) est aussi connu sous le nom de furie d’Anvers. Il a contribué à accélérer l’union des provinces contre la domination de l’occupant espagnol. Les provinces du Nord formeront les actuels Pays-Bas (1579). Celles du Sud, la Belgique beaucoup plus tard.

 

4 novembre 1806 : prise de Wismar par Schulmeister (Campagne de Prusse). Entré au service de Napoléon en 1804 grâce au général Savary , le célèbre espion de l'empereur a alterné les fonctions dans l'armée impériale : hussard, policier, espion. Dans la nuit du 4 novembre 1806, il s'empare de la ville de Wismar avec quelques hommes. Coutumier de ces coups de mains où la ruse l'emporte sur la violence, Schulmeister a réussi de nombreuses missions dont l'intoxication du Maréchal autrichien Mack permettant les victoires de Michelsberg et Ulm.

 

4 novembre 1862 :  Gatling dépose le brevet de la mitrailleuse (Etats-Unis).

 

4 novembre 1892 : prise d’assaut de Cana (ancien Dahomey, actuel Bénin). Le colonel Alfred Dodds, prend la ville défendue par 1500 guerriers Fons du roi Béhanzin.

 

4 novembre 1904 : l'affaire des fiches éclate. Le général André, du gouvernement Emile Combes, est giflé par le député Syveton en pleine séance de la Chambre des députés à la suite de la révélation de l'affaire des fiches (enquête confiée clandestinement à la loge du Grand-Orient de France sur les pratiques religieuses des officiers supérieurs, en vue de favoriser l'avancement des officiers anticléricaux ou au moins républicains). L'incident attise le conflit entre le gouvernement républicain et l'Église. André est poussé à la démission, précédant de peu la chute d'Emile Combes dont le remplacement par Maurice Rouvier à la présidence du Conseil conduira à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat.

 

4 novembre 1918 : assaut de la forteresse du Quesnoy (Nord Pas-de-Calais). L'offensive dite "de la victoire" se poursuit sur tout le front de l'Ouest. Dans les Flandres, les troupes britanniques piétinent devant les anciennes places fortes de Vauban. La ville fortifiée du Quesnoy est finalement prise d’assaut comme au Moyen-âge à l'aide de simples échelles, par des éléments néo-zélandais de l'ANZAC....

4 novembre 1935 : première promotion de l’Ecole de l’Air (Versailles). Créée par décret le 3 juin 1933, l’Ecole de l’Air reçoit sa première promotion à la caserne des Petites Ecuries. Elle déménage en 1937 à Salon de Provence.

Note RP Defense:

voir Biographies résumées des parrains des promotions de l'Ecole de l'air (EA) 1935-1964

voir Biographies résumées des parrains des promotions de l'Ecole de l'air (EA) 1965-1994

voir numéro hors série 1 /1969 (pages 151 à 167) de la Revue Historique des Armées

 

4 novembre 1956 : l'armée soviétique matte la tentative de révolution hongroise (Budapest). Cherchant à s'échapper de l'emprise soviétique, les Hongrois font pression sur leur nouveau chef du gouvernement, Nagy. Ils réclament plus de liberté et obtiennent même la sortie du pacte de Varsovie. C'en est trop pour Moscou qui envoi 2000 chars rétablir l'ordre chahuté depuis le 23 octobre. La répression fait de nombreux morts (2 à 3000) dans la capitale et en province. Nagy est fusillé en 1958. L'Occident proteste mais n'intervient pas : la guerre froide bat son plein. (cf. 23/10).

 

4 novembre 1970 : Concorde passe Mach 2. Pendant 53 minutes, le supersonique franco-britannique vole à 2469 km/h. Les premiers vols supersoniques ont débuté en 1969. Le record de vitesse est atteint à Mach 2,23 (2753 km/h) en mars 1974. Le Concorde était le seul avion commercial capable de faire traverser l’Atlantique à 100 passagers en 3 heures.

 

4 novembre 1979 : prise d’assaut de l’ambassade américaine de Téhéran (Iran). Les Iraniens séquestrent jusqu’en 1981 les 52 américains de l’ambassade.

 

4 novembre 1982 : Volkoff, prix de l’Académie française (Paris). Vladimir Volkoff reçoit le Grand prix du roman de l’Académie française pour Le montage. Le roman décrit les mécanismes de l’infiltration soviétique dans le monde de la presse occidentale.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 11:50
Fallingbostel farewell parade. Dominic King, photo UK MOD

Fallingbostel farewell parade. Dominic King, photo UK MOD

 

5 November 2015 Ministry of Defence and Defence Infrastructure Organisation

 

The final Field Army units will return from Germany in 2019.

 

The final units, including those from 20 Armoured Infantry Brigade, currently based around Paderborn and Sennelager in Germany, will return to their new home on Salisbury Plain, Wiltshire in the final phase of the Army Basing Programme.

In line with commitments made in the 2010 Strategic Defence and Security Review, the Army Basing Programme has already successfully relocated around 74% of personnel from Germany since 2010, with over 5,000 Service personnel, plus their families, having returned to the UK this summer. All of the Unit moves planned for 2016 and 2017 will go ahead as planned.

The timing of the move has been confirmed ahead of the 2015 Strategic Defence and Security Review to provide certainty to Army and civilian personnel, and their families, allowing them to plan for the future.

Major General Alastair Dickinson CBE, Director of Army Basing and Infrastructure said:

By confirming the timetable to bring the final units back from Germany to their new home on Salisbury Plain in 2019, we are providing our Service personnel and their families with greater certainty to allow them to plan for their futures. It also allows us to finalise our plans with Wiltshire Council and industry partners who will deliver the supporting infrastructure in the UK.

In Germany we will continue to deliver the high quality of services and facilities that our personnel and their families need so they are well supported until they move.

This is a significant milestone in delivering the Army’s structure as set out in the last SDSR.

While fewer personnel will remain in Germany after 2019, Germany will remain one of our most valued NATO and European partners, and we will continue to intensify and deepen our security and defence relationship with them.

Both the Army and the Defence Infrastructure Organisation (DIO) will continue to work with Wiltshire Council, local and industry partners, to make sure that the accommodation, infrastructure and services needed by our Service personnel and their families are in place. In Germany, work will continue with the Federal Authorities to hand-back the German estate.

Colin Wood MBE, Defence Infrastructure Organisation Chief Operating Officer said:

Our priority is to provide a better estate for our Armed Forces and this will allow us to finalise our plans for brand new living and working accommodation for troops and their families.

The MOD is investing more than £800 million in infrastructure in and around the Salisbury Plain area. This will boost the local economy and provide some 1,000 brand new homes for Service families, thousands of new bed spaces for single soldiers and the construction, conversion or refurbishment of more than 250 other buildings such as offices, garages, workshops and Mess facilities.

Baroness Scott of Bybrook OBE, Leader of Wiltshire Council said:

Since the Army Basing Programme was first announced, we have been working closely with the Army, the DIO and partner organisations to ensure the necessary community infrastructure including improvements to schools, roads and leisure is in place. The confirmation of when Service personnel will arrive provides a clear timetable to put in place these plans which we have been sharing with local communities.

We look forward to welcoming service personnel and their families and, as well as providing the infrastructure needed, we will also do all we can to help them to be part of the local community as they make their home in Wiltshire.

The Units that will move from Germany in 2016 are 5 RIFLES to Bulford, 6 Regiment Royal Logistic Corps to Dishforth and elements of 1 Regiment Royal Logistic Corps to Bicester. The Units moving in 2017 are 102 and 105 Military Working Dog Squadrons to North Luffenham.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:50
Specialist Engine Facilities for Typhoon Jets at RAF Lossiemouth

 

Nov 2, 2015 ASDNews Source : Ministry of Defence (United Kingdom)

 

The Defence Infrastructure Organisation has awarded contracts worth a combined GBP15 million for 2 new projects at RAF Lossiemouth to support the station's Typhoon aircraft.

 

RAF Lossiemouth is an RAF fast jet main operating base and is home to squadrons operating both the Typhoon and Tornado jets. The station is also the Quick Reaction Alert (Interceptor) North base, meaning that it provides crews and jets to intercept unidentified aircraft in UK airspace.

The contract for an Installed Engine Test Facility, at a value of just over £9 milion, has been awarded to Henry Brothers. This building will house aircraft undergoing testing following the repair or replacement of an engine. The enclosed facility will be very specialised, featuring technology to keep the aircraft in place while the engine is running and an instant fire suppression system. It will also include soundproofing technology to reduce engine noise to a safe level and deaden sound waves which could otherwise damage the aircraft.

Read more

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:45
UK and Zambia sign defence cooperation MoU

 

02 November 2015 by British High Commission

 

The UK and Zambia have signed a Memorandum of Understanding about the provision of UK military training and support to the Zambian Armed Forces.

 

The Acting British High Commissioner, Sean Melbourne, and Ms Rose Salukatula, Permanent Secretary at the Ministry of Defence, signed the MoU in Lusaka on 28 October, the British High Commission in Lusaka reports.

 

“I am delighted to sign this MOU today on behalf of the UK Government. This will help underpin our bilateral defence relationship and enhance cooperation in several areas,” Melbourne said. “In particular, the UK Government will support Zambia’s valuable peacekeeping efforts in the Central African Republic ahead of the deployment of the second Zambian battalion next year”.

 

The acting High Commissioner also thanked the Zambian government for accrediting Colonel Ian Mills as the United Kingdom’s Defence Attaché to Zambia at a ceremony presided over by the Deputy Minister of Defence Christopher Mulenga in Lusaka on 6 October 2015.

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 19:45
Egypt's Sisi says Britain, other NATO members must do more in Libya

 

04 November 2015 defenceWeb (Reuters)

 

.Britain and other NATO members involved in toppling Muammar Gaddafi must do more to help prevent the spread of Islamist extremism in Libya, Egyptian President Abdel Fattah al-Sisi told the Daily Telegraph newspaper ahead of a visit to London.

 

Britain took part in 2011 air strikes in Libya, which is now caught up in a conflict between two rival governments and their armed factions, leaving a security vacuum that has allowed Islamic State militants to gain ground.

 

"It was a mission that was not completely accomplished ... Libya was left without the leadership when it needed our help most. Now we have the situation where the will of the Libyan people is being held hostage by militant groups," Sisi, who is due to begin a visit to Britain on Wednesday, told the paper.

 

"We need to stop the flow of funds and weapons and foreign fighters to the extremists. All the members of NATO, including Britain, who took part in the mission to overthrow Gaddafi need to give their help."

 

Sisi said more also needed to be done to tackle the spread of Islamic State militants in Iraq and Syria.

 

"The map of extremism and instability is expanding and not retreating. We need to reassess our priorities," he said.

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 17:55
Somme 2016 : une adresse dédiée pour les inscriptions

 

03/11/2015 CNE C. Thomassin  -  DICOD

 

La cérémonie franco-britannique de la bataille de la Somme aura lieu le 1er juillet 2016 à Thiepval, marquant le premier jour de l’offensive alliée de 1916 dans ce département. Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, a annoncé la mise en place d’une adresse dédiée pour le public français désireux de participer à la cérémonie.

 

Organisée conjointement par les gouvernements français et britannique, avec le concours de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC) et de la Royal British Legion (RBL), la cérémonie franco-britannique de la bataille de la Somme se déroulera le 1er juillet 2016 en présence des plus hautes autorités civiles et militaires. Environ 10 000 invités français, britanniques et en provenance des pays du Commonwealth, sont attendus.

 

Le secrétaire d’État à la Culture, John Whittingdale, responsable de l’organisation du centenaire de la Première Guerre mondiale au Royaume-Uni, a lancé officiellement lundi 28 septembre 2015 le tirage au sort qui permet au gouvernement britannique d’allouer les places aux familles du royaume désireuses d’assister aux cérémonies de la bataille de la Somme.

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 17:50
C295 MPA destiné à Oman sur le site d'Airbus à Séville. Au deuxième plan un C295 qui sera prochainement livré au Ghana. Photo  Emmanuel Huberdeau

C295 MPA destiné à Oman sur le site d'Airbus à Séville. Au deuxième plan un C295 qui sera prochainement livré au Ghana. Photo Emmanuel Huberdeau

 

04/11/2015 par Emmanuel Huberdeau – Air & Cosmos

 

L'avion de transport C295 est le best seller d'Airbus Defence & Space (DS). Selon l'industriel européen, plus de 160 appareils ont déjà été vendus et l'avion est actuellement opéré par 22 pays. Contraste saisissant par rapport aux difficultés du programme A400M

 

Airbus DS compte bien poursuivre ses efforts pour étendre la gamme des capacités du C295 et ainsi remporter de nouveaux marchés. En 2015, Airbus DS a obtenu la certification du C295W EP. Un appareil doté de Winglets et de nouveaux moteurs aux performances accrues (EP : Enhanced Performance). Le rayon d'action de l'appareil a été augmenté de 8% (De 2 300 à 2 500 nautiques avec une charge de 4 tonnes) et les capacités d'emport ont été améliorées. Le premier C295W a été livré à la Marine mexicaine en avril 2015. Depuis cette année, à moins d'une demande expresse du client, tous les C295 neufs sont dotés de winglets.

Suite de l’article

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 17:50
Le VBCI de Nexter (ici équipé d'une tourelle T40), futur véhicule de combat d'infanterie de la Lituanie?

Le VBCI de Nexter (ici équipé d'une tourelle T40), futur véhicule de combat d'infanterie de la Lituanie?

 

4 novembre, 2015 Nathan Gain (FOB)

 

La Lituanie devrait finalement sélectionner son futur véhicule de combat d’infanterie d’ici la fin du mois, a récemment déclaré le ministère de la Défense Nationale lituanien, Juozas Olekas. Deux nouvelles candidatures issues des Etats-Unis et de Pologne (des Rosomak ?) ont en effet repoussé la prise de décision de quelques semaines afin de permettre au Ministère concerné d’effectuer les recherches et analyses sous-jacentes et de récolter les détails complémentaires nécessaires auprès de la dizaine d’industriels ayant déjà fait offre, parmi lesquels Nexter.

 

« L’analyse des nouvelles offres prendra du temps supplémentaire, nous avons donc postposés la prise de décision finale concernant l’achat de véhicule de combat d’infanterie à la fin du mois de Novembre. D’ici là, nous espérons avoir reçu les données complémentaires de la part des industriels s’étant manifestés auparavant, ce qui nous permettra de réaliser une évaluation appropriée des offres gouvernementales et industrielles, » a déclaré Juozas Olekas.

 

Le futur blindé 8×8 envisagé par la Lituanie remplacera les antiques véhicules chenillés M113. Les véhicules acquis seront initialement utilisés pour équiper deux bataillons de brigade d’infanterie mécanisée « Iron Wolf ». Chaque bataillon comprend trois compagnies, chacune dotée de 10 à 12 véhicules, pour un total variant de 60 à 72 blindés. La Lituanie n’exclut toutefois pas l’achat de véhicules supplémentaires.

 

Outre les deux propositions « G2G » (de gouvernement à gouvernement) dernièrement reçues par les militaires lituaniens, on retrouve Nexter et son VBCI, décliné en 25 et en 40 mm. Dévoilée en février dernier lors du salon IDEX, cette version musclée du VBCI ne met rien de moins en œuvre que le fameux canon 40CTAS développé en partenariat avec BAE Systems pour le programme AJAX britannique.

 

Neuf autres compagnies ont répondu à la RFI (Request for Information) envoyée le 17 juillet 2014 par le MinDef lituanien : Patria et son AMV équipé d’une tourelle UT 30 Mk2, le Boxer d’ARTEC armé soit d’une tourelle RCT 30 ou LANCE 30, le Superav d’IVECO doté également d’une UT 30 Mk2, le fameux LAV II de General Dynamics Land Systems assorti d’une tourelle MCT30 produite par le norvégien Kongsberg, General Dynamics European Land System et le Piranha, l’Arma et la tourelle Mizra-30 d’Otokar et, enfin, le PARS de FNSS pourvu d’une tourelle E30. Par ailleurs, Elbit Systems et Lockheed Martin ont quant à eux offert un système d’armement principal, à savoir respectivement les tourelles UT 30 Mk1 et 2, et la 40CTAS.

 

Ce programme, le plus important jamais mis en œuvre par les forces armées lituaniennes, est doté d’un budget estimé à 460 millions d’euros. Une fois ce choix officialisé, le ministère de la Défense Nationale lituanien lancera la procédure d’acquisition proprement dite, une étape qui devrait durer entre 4 et 10 mois selon le type de procédure choisi. Les premières livraisons sont prévues pour 2017 et devraient continuer jusqu’en 2020.

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 17:25
Soyuz Flight VS13 photo Arianespace

Soyuz Flight VS13 photo Arianespace

 

Nov 4, 2015 ASDNews Source : Arianespace

 

The satellites for Arianespace’s 12th flight in 2015 – which will close out the company’s record year of launch activity – have arrived in French Guiana with delivery of the latest two European Galileo navigation platforms to be lofted by Soyuz. These spacecraft landed at Cayenne’s Félix Eboué Airport aboard a chartered freighter jetliner, and were transferred via road to the Spaceport’s S1 payload preparation facility for checkout.

Read more

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories