Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 11:55
Marty,futur présentateur Rafale - photo Armée de l'Air

Marty,futur présentateur Rafale - photo Armée de l'Air

 

07/01/2016 Ltt Alexandra Lesur-Tambuté -  Armée de l'air

 

Du 5 au 7 janvier 2016, le capitaine Jean-Guillaume Martinez, alias Marty, futur présentateur Rafale, a démarré sa préparation en vol sur Extra 330 à Salon-de-Provence, au coté des spécialistes de la voltige.

 

C’est un passage obligé pour chaque nouveau présentateur Rafale. Marty doit réaliser cinq vols au sein de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) avant d’entamer ses 35 vols d’entraînement sur Rafale. « Son programme à Salon-de-Provence a déjà été établi, explique le capitaine Pierre Varloteaux, dit Pierrot, commandant l’EVAA et professeur attitré de Marty pour l’occasion. On part d’une base composée de quatre figures qu’on agrémente progressivement.» Ainsi, à chaque nouveau vol, Marty doit restituer ce qu’il a vu avec Pierrot avant d’apprendre de nouvelles figures.

 

L’objectif de cette semaine est l’acquisition des bonnes pratiques indispensables au futur présentateur aérien, telles que la bonne utilisation des repères, la surveillance constante des paramètres de vitesse et d’altitude, ou encore l’adaptation de l’enchaînement des figures en fonction de  la prise de « g ». Après ses trois premiers vols, Marty semble déjà plus à l’aise. « Les voltigeurs sont impressionnants, confie-t-il. Je profite de ma venue pour prendre aussi un maximum de conseils auprès d’eux. »

 

Bien que les avions ne soient pas les mêmes, certaines constantes techniques et esthétiques sont communes à l’ensemble des ambassadeurs aériens de l’armée de l’air. « La lutte contre le vent, le placement par rapport au public, la finition des figures en veillant à enlever une impression de flou sont autant de paramètres que nous essayons d’enseigner aux Solo Display », ajoute le capitaine Varloteaux. Et de conclure : «Marty se débrouille très bien.» De quoi être optimiste pour le début des entraînements sur le fleuron de l’armée de l’air qui devraient débuter dans une quinzaine de jours.

 

Qui sera le futur présentateur Rafale ? Comment se prépare-t-il avant de revêtir officiellement sa tenue d’ambassadeur ? On vous en dit plus dans le prochain numéro d’Air actualités (février 2016).

Départ pour un vol en Extra 330 - photo Armée de l'Air

Départ pour un vol en Extra 330 - photo Armée de l'Air

Préparation de vol avec le capitaine Varloteaux, commandant l'EVAA - photo Armée de l'Air

Préparation de vol avec le capitaine Varloteaux, commandant l'EVAA - photo Armée de l'Air

Repost 0
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 17:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

14/12/2015 Capitaine Karim Djemaï - Armée de l'air

 

Vendredi 11 décembre 2015, deux pilotes de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) ont été mis à l’honneur, lors de la grande soirée annuelle de l’Aéro-Club de France à Paris, pour leurs titres de champions du monde de voltige aérienne, obtenus à Châteauroux en août 2015.

 

Le capitaine Alexandre «Popov» Orlowski s’est vu décerner la Grande médaille d’or de l’Aéro-club de France pour son titre de champion du monde en individuels. «Je reçois cette récompense avec énormément de plaisir et d’humilité, a déclaré le capitaine Orlowski. Je suis d’autant plus honoré en sachant que cette médaille a, par le passé, été remise à d’illustres personnalités de l’aéronautique comme Steve Fossett ou Bertrand Piccard.» «Popov» succède à plusieurs pilotes de l’armée de l’air au sommet du classement mondial de la voltige: le capitaine François Le Vot sacré en 2013 et le regretté capitaine Renaud Ecalle en 2009.

 

La Grande médaille d’or de l'Aéro-Club de France a également été attribuée au capitaine François Rallet, 5e en individuel et champion du monde par équipe aux côtés du capitaine Orlowski et d’Aude Lemordant. Le capitaine Rallet a aussi été salué par la médaille d'or de la fédération française de l'aéronautique (FFA).

 

«Cette année, nous avons tenu à saluer à la fois les pilotes civils et militaires, explique M. Louis Le Portz, président de l’Aéro-Club de France, en compagnie de Jean-Michel Ozoux, président de la FFA. Il existe entre eux une saine concurrence, qui contribue à tirer toute l’aviation française vers l’excellence.»

 

Au cours de cette soirée de gala, le général André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), a ainsi décoré un pilote civil, Damien Vadon, devenu champion du monde de précision de pilotage, au Danemark en juillet 2015.

 

Première institution aéronautique au monde créée en 1898, l'Aéro-Club de France est l'instance nationale représentant l'ensemble des disciplines des sports de l'air en France, notamment pour l'homologation des records. De Georges Guynemer à Marcel Dassault, en passant par Charles Lindbergh, Antoine de Saint-Exupéry, Pierre Clostermann, Catherine Maunoury ou Neil Armstrong… Tous ceux qui comptent dans l'histoire de la troisième dimension ont été un jour distingués par l'Aéro-Club de France.

 

Plus d’informations sur www.aeroclub.com

photo Armée de l'Airphoto Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 13:55
Le Capitine Pierre Varloteaux, nouveau chef de l’EVAA. Photo EPAA

Le Capitine Pierre Varloteaux, nouveau chef de l’EVAA. Photo EPAA

 

03.11.2015 par Aerobuzz.fr

 

S’il est devenu récemment le "nouveau patron" de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air , le Capitaine Pierre Varloteaux connaît bien l’unité ; il l’a rejointe en 2001.

 

Breveté pilote de chasse en 1991, Pierrot de son nom « de guerre », entre à l’Equipe de Voltige en 2001 et, rapidement, se distingue comme compétiteur en remportant la Médaille d’or à la coupe Desavoix, devenant dans le même temps Champion de France biplace.

Sélectionné en 2008 en Equipe de France comme ouvreur aux championnats d’Europe à Hradeck Kralové (République Tchèque) sur Extra 300, il gravit peu à peu les échelons de la voltige internationale en partageant la place de 5ème par équipe aux Championnats du Monde de voltige de Silverstone (UK). Il enchainera ensuite les podiums lors des championnats de France en catégorie Elite de 2009 à 2012 ; à St Yan, Dijon, Castres et Châteauroux et remportera une dernière médaille d’or à l’Aerobatic Freestyle Chalenge à Prague (République Tchèque).

A l’issue des championnats du monde au Texas (USA) en 2013, Pierre Varloteaux quitte la compétition pour se consacrer à la présentation en meeting. Il reste cependant juge national FFA, vice-délégué France à la commission internationale pour la voltige aérienne (CIVA) et membre de la sous-commission jugement FAI. Le nouveau commandant de l’EVAA compte plus de 4000 heures de vol.

Suite de l’article

Repost 0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 07:55
L’École de l’air présente à la Fête de la science

 

09/10/2015 Armée de l'air

 

Du 6 au 9 octobre, la ville de Salon-de-Provence organise la « Fête de la Science ». Inauguré par, entre autres, le maire de la ville et le général Francis Pollet, commandant l’École de l’air et la base aérienne 701, cet événement est l’occasion pour les aviateurs salonnais de présenter leurs travaux.

 

Grâce aux différents stands et ateliers mis en place pour l’occasion, la « Fête de la Science » permet à un auditoire de plus en plus nombreux d’élèves du primaire, de collégiens et de jeunes étudiants de découvrir ou de redécouvrir la science sous un jour nouveau, plus attractif et souvent fascinant. 

 

Des représentants de l’École de l’air, du centre de recherche de l’armée de l’air (CRéA) et de l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (ONERA) présentent sur leur stand un octocoptère équipé d’une liaison radiofréquence avec une station sol, un atelier « cyberdéfense » pour sensibiliser les visiteurs aux menaces informatiques, un atelier « imprimante 3D », un projet Fusex  (fusée expérimentale), ainsi que l’avion laboratoire « Busard » de l’ONERA. À noter également la présence l’Équipe de voltige de l’armée de l’air.

L’École de l’air présente à la Fête de la science
Repost 0
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 16:55
[INTERVIEW] La voltige a son nouveau champion !

 

08/10/2015 Ltn C. Hingant – Armée de l’Air

 

En août dernier, le capitaine Alexandre Orlowski est devenu champion du monde de voltige aérienne. C’est en toute décontraction et simplicité que « Popov » a répondu aux questions de la rédaction. Rencontre avec un champion qui fait rimer succès avec humilité !

 

Le 28 août dernier, vous êtes devenu champion du monde de voltige aérienne, dans la catégorie reine. Quelques semaines après, que ressentez-vous ?

Je suis évidemment très heureux. J’ai tout de même un peu de mal à réaliser car c’est un objectif que je m’étais fixé sur le long terme. C’est allé très vite. Je ne m’attendais pas à décrocher le titre.

 

Vous êtes rentré à l’équipe de voltige de l’armée de l’air il y a quatre ans et c’est seulement votre deuxième année dans la catégorie Élite. Un premier championnat du monde et un premier titre. Comment expliquez-vous cette progression fulgurante ?

C’est un concours de plusieurs éléments, avec, en premier lieu, la motivation, sans laquelle on ne peut pas avancer. J’ai été élevé à bonne école. Ma formation de pilote de chasse m’a appris à être rigoureux et à toujours chercher à me perfectionner. Ensuite, il y a l’équipe de voltige au complet, avec d’un côté les pilotes les plus anciens qui transmettent leur savoir au quotidien et, de l’autre, les mécaniciens qui prennent soin de notre machine. Pour aller plus loin dans nos performances, nous suivons également des stages tous les ans, menés notamment par la fédération française aéronautique, qui permettent d’arriver en compétition prêts techniquement. Enfin, il ne faut pas oublier que la voltige aérienne est un sport de haut niveau qui nécessite une condition physique optimale. En dehors de mes heures, je travaille donc avec un préparateur physique pour augmenter ma marge de progression. À ce niveau, chaque détail compte.

 

Suite de l’entretien

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 10:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

30/08/2015 Armée de l'air

 

Champions du monde en individuel homme et femme, champions du monde par équipes… Les pilotes français ont réalisé une moisson impressionnante aux 28e championnats du monde de voltige aérienne (World Aerobatic Championships – WAC) qui se sont déroulés du 20 au 28 août 2015 sur l’aéroport de Châteauroux-Déols.

 

En tête dès la première manche, le capitaine Alexandre Orlowski remporte le classement général en individuel. Le jeune aviateur de 33 ans, membre de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) depuis 2011, a réalisé une performance pleine de maîtrise, pour ses tous premiers championnats du monde. Jusqu’au bout, il a su résister au retour du pilote russe, Mikhail Mamistov, grand habitué des joutes internationales et ancien champion du monde en 2011.

 

Au palmarès individuel, le capitaine Orlowski succède ainsi au capitaine François Le Vot, alors pilote de l’EVAA, sacré en 2013 aux États-Unis. Un autre pilote de l’armée de l’air, le regretté capitaine Renaud Écalle, avait quant à lui remporté le titre mondial en 2009.

 

Suite de l'article

Repost 0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 07:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

 

 

01/07/2015 Armée de l'air

 

Le championnat de France de voltige aérienne s’est déroulé du 22 au 27 juin 2015 à Epernay (Marne). A moins de deux mois des Mondiaux de Châteauroux, un jeune pilote de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) atteint la troisième marche du podium.

 

Dans la catégorie Unlimited (« Elite », catégorie la plus haute de voltige aérienne) du championnat de France de voltige, le capitaine Alexandre Orlowski, appartenant à l’EVAA, termine troisième avec un score de 75,52%, derrière le gagnant Olivier Masurel (80,46%), et Mikael Brageot (76,57%). Le pilote de l’armée de l’air a progressé de deux places depuis l’an dernier, et monte pour la première fois sur le podium du championnat de France.

Outre Alexandre Orlowski, on retrouve parmi les titulaires de l’équipe masculine 2015 le capitaine François Rallet, également membre de l’EVAA. Le choix de l’ouvreur s’est porté sur un autre pilote de l’armée de l’air, Alexis Busque, qui jouera un rôle important aux championnats du monde de voltige : c’est lui qui ouvrira le bal des démonstrations aériennes et transmettra aux autres pilotes des informations précises d’aérologie, telles que la force du vent, les conditions météo ou encore les repères.

Lors de l’édition 2014 des championnats du monde, le capitaine François Le Vot, ancien pilote de l’armée de l’air, s’est illustré en décrochant la première place. Il a aussi obtenu le titre de champion du monde en individuel. 

photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 14:55
Les ambassadeurs 2015 de l'armée de l'air - photo Armée de l'Air

Les ambassadeurs 2015 de l'armée de l'air - photo Armée de l'Air

 

19/05/2015 Armée de l'air

 

Le général Denis Mercier, chef d'état-major de l'armée de l'air (CEMAA) s'est rendu le mardi 12 mai 2015 sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence pour la présentation officielle du programme des démonstrateurs.

 

À cette occasion, le CEMAA a validé les programmes 2015 des ambassadeurs de l'armée de l'air qui sont : la Patrouille de France (PAF), l'équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA), les Ramex Delta, la patrouille « Cartouche Doré » et le Rafale Solo Display.

 

Organisé chaque année au mois de mai, cet événement marque traditionnellement le début de la saison des meetings aériens.

 

En fin de journée, une conférence du CEMAA a également été organisée au profit des élèves-officiers et des cadres de l’École de l’air, une école qu'il connaît parfaitement pour en avoir assuré le commandement de 2008 à 2010.

Décollage du Rafale Solo Display pour sa présentation en vol - photo Armée de l'Air

Décollage du Rafale Solo Display pour sa présentation en vol - photo Armée de l'Air

Repost 0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 12:55
Les nouveaux visages de la voltige : Capitaine Caroline Paillier (2/2)

 

09/02/2015 Armée de l’Air

 

Il y a quelques jours, nous vous présentions le lieutenant Victor Lalloué, nouveau pilote de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) depuis le 3 février 2015. Voici maintenant le deuxième volet des présentations avec le capitaine Caroline Paillier !

 

Quand avez-vous appris votre admission ? Quel a été votre sentiment ?

Capitaine Caroline Paillier : J’ai appris mon recrutement au sein de l’EVAA peu de temps après les sélections par les membres de l’équipe. Ce fut un superbe cadeau de Noël !

 

Comment avez-vous vécu les sélections ?

Les deux semaines de sélection ont été épuisantes mais vraiment enrichissantes. Nous réalisions deux vols par jour : des vols courts de près de 30 minutes mais très exigeants en terme de ressources mentales et surtout physiques. Toutefois, l’excellente ambiance qui régnait dans l’équipe faisait immédiatement oublier les douleurs corporelles liées aux facteurs de charge.

 

Pourquoi l’EVAA ?

J’ai découvert la voltige grâce à Jérôme Guglielmi, mon instructeur à l’aéroclub de Charleville-Mézières avant même d’entrer dans l’armée. J’ai tout de suite aimé cette discipline qui demande énormément de concentration, de précision et de rigueur. À l’époque, c’étaient les performances des capitaines Delorme et Narjoux qui me faisaient rêver. Aussi, lorsque j’ai vu une prospection pour l’EVAA, ce fut une évidence.

 

Quelles sont vos prochaines échéances ?

Je n’intégrerai l’équipe qu’au mois de septembre 2015. D’ici mon arrivée, je profite des quelques heures de vol de Tornado que je peux encore faire avant de passer aux commandes d’un nouvel appareil !

 

Les nouveaux visages de la voltige : Capitaine Caroline Paillier (2/2)

Parcours

2001: entrée dans l'armée de l’air

2004: breveté pilote de chasse

2005-2009: régiment de Chasse 2/30 Normandie-Niemen sur Mirage F1 CT

2009-2012: instructeur au 1/8 Saintonge sur Alphajet

2012-1015: pilote en échange sur Tornado au Taktisches Luftwaffengeschwader 51 " Immelmann"

 

Expérience aéronautique

1600 h de vol

Repost 0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 12:55
Les nouveaux visages de la voltige : Lieutenant Lalloué (1/2)

 

06/02/2015 par Caroline Perocheau-Arnaud, stagiaire au SIRPA Air. Armée de l'air

 

Depuis le 3 février 2015, le capitaine Caroline Paillier et le lieutenant Victor Lalloué sont officiellement les nouveaux pilotes de l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA). En avant-première, nous avons recueilli leurs premières impressions. Premier épisode d’une rencontre en deux volets : embarquement avec le lieutenant Victor Lalloué !

 

Quand avez-vous appris votre admission ? Quel a été votre sentiment ?

Lieutenant Victor Lalloué : J’ai été informé assez rapidement, par un appel du capitaine Fabrice Camliti, directeur de l’EVAA. Ça a été pour moi un grand bonheur ! Je pensais que c’était loin d’être gagné. Même si j’avais toujours un espoir, je n’y croyais qu’à moitié… D’où ma surprise et ma joie à l’annonce de mon admission !

 

Comment avez-vous vécu les sélections ?

C’était un stage très agréable, malgré la pression. L’équipe d’encadrement était sympa et très disponible, toujours prête à nous aider et à nous donner des conseils. De plus, les notations étaient très transparentes, ce qui rendait l’ambiance de travail sereine. J’ai également beaucoup appris du contact avec les autres pilotes postulants.

 

Pourquoi l’EVAA ?

J’ai toujours été attiré par la voltige aérienne, que je voyais comme une forme de consécration. J’ai d’ailleurs commencé cette discipline avant même de rejoindre l’institution. Ensuite, une fois dans l’armée de l’air, je profitais de chaque occasion pour m’y entraîner.

 

Quelles sont vos prochaines échéances ?

Je dois intégrer l’équipe début mai. L’année 2015 sera surtout consacrée à l’intégration dans l’équipe, que je suivrai lors des meetings et des compétitions, notamment, je l’espère, lors des championnats du monde qui auront lieu du 20 au 29 août 2015 à Châteauroux. Dans un premier temps, je les accompagnerai et leur apporterai mon soutien, tout en poursuivant mon entraînement. Je ne débuterai vraisemblablement la compétition qu’en 2016.

 

Les nouveaux visages de la voltige : Lieutenant Lalloué (1/2)

Parcours du lieutenant Lalloué

 

Cursus

Avril 2003 : Entrée dans l’armée de l’air

Juillet 2006 : Brevet de pilote de chasse

2007-2009 : Pilote à l’escadron de reconnaissance 1/33 « Belfort », sur Mirage F1 CR

2010-2014 : Pilote à l’escadron de transport 60, à Villacoublay, sur TBM 700

 

Expérience aéronautique

TB 30 Epsilon : 150h

Alphajet : 200h

Mirage F1 CR : 300h

EMB 121 Xingu : 150h

TBM 700 : 1000h

CAP 10, CAP 20 : 20h

Nombre total d’heures de vol : 2000h

Repost 0
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 21:55
L’équipe de voltige de l’armée de l’air en plein casting !

 

17/12/2014 Armée de l'air

 

Le bruit de l’Extra 330 bourdonne depuis plusieurs jours dans le ciel salonnais. Pourtant pas de meeting, ni de compétition en vue en ce mois de décembre 2014 pour l’équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA). À bord, un pilote de l’équipe de voltige et un pilote candidat, motivé pour intégrer cette prestigieuse équipe.

 

Actuellement en trêve hivernale, l’EVAA se concentre sur le recrutement de deux nouveaux pilotes, suite au départ du capitaine Le Vot et de l’arrêt de la compétition pour le capitaine Varloteaux. En réponse à une prospection lancée au sein des différentes unités navigantes de l’armée de l’air, six pilotes ont été retenus pour participer à la sélection. Moniteurs, pilotes de chasse ou de transport, ils ont des profils et des parcours différents. En revanche tous possèdent une forte expérience aéronautique et espèrent devenir ambassadeur de l’armée de l’air. Les candidats enchaînent les vols et les figures à bord de l’Extra 330 tricolore : «Ils effectuent entre 12 et 15 vols en fonction de leurs capacités et de la météo, déclare le capitaine Fabrice Camliti, commandant l’équipe de voltige de l’armée de l’air. Nous avons une idée assez précise du profil que nous recherchons. Il doit être disponible, motivé et capable de répondre à des interviews, tout en montrant le savoir-faire de l’armée de l’air au travers des meetings et des compétitions ».

 

Ainsi durant trois semaines, les candidats vont effectuer des vols d’instruction, leurs permettant d’étudier une figure et de la restituer ensuite. Puis la difficulté va s’intensifier, avec des figures à apprendre par cœur et à reproduire. « Physiquement c’est difficile. Au début j’avais vraiment mal au cœur, mais ça commence à aller mieux », reconnaît le lieutenant Pauline H.J, l’une des six stagiaires. Pilote de Transall habituée aux vols logistiques, elle doit apprivoiser les nouvelles sensations de la voltige.

 

Outre les représentations lors des meetings, l’équipe de voltige fait aussi et surtout de la compétition. Les nombreuses coupes et médailles exposées dans le hangar des équipes de présentation de l’armée de l’air en témoignent, comme celle du capitaine Le Vot, sacré champion du monde 2013 en individuel et en équipe catégorie "unlimited". De quoi faire rêver les six apprentis. Pour deux d’entre eux, une longue et éprouvante préparation commencera en janvier, avec quelques mois de vols d’entraînements avant la saison des meetings et du championnat de France en juin puis du championnat du monde en août 2015.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories