Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 10:51
 F/A-18 - photo VBS

F/A-18 - photo VBS

 

15.10.2015 Romandie.com (ats)

 

Le pilote blessé du F/A-18 qui s'est écrasé hier dans le Département du Doubs (F) était sur le point d'être rapatrié en Suisse jeudi. Une enquête a été ouverte par la justice militaire suisse, en collaboration avec les autorités françaises. Sans donner de détails sur la gravité des blessures du pilote, Daniel Reist, chef de la communication Défense du Département fédéral de la défense (DDPS) a expliqué jeudi à l'ats qu'il était en état d'être rapatrié. Par ailleurs, les Forces aériennes suisses ont repris leurs vols d'exercice, a ajouté M. Reist. Mercredi, une interruption de l'entraînement avait été annoncée suite à l'accident. Les causes de l'accident restent, pour l'heure, inconnues. Mais la justice militaire au sein du DDPS a informé qu'une enquête franco-suisse a été ouverte.

 

Enquête lancée

Interrogé sur les détails de la collaboration entre la Suisse et la France, le porte-parole de la justice militaire Tobias Kühne a déclaré que "la justice militaire enquête en Suisse avec l'armée suisse sur les circonstances de l'accident. Nous sommes par ailleurs en train de mettre en place la collaboration avec les autorités françaises." "Nous avons commencé à récolter des preuves en Suisse", a-t-il précisé, sans pouvoir donner plus de détails. A la question de savoir si le pilote avait déjà pu être interrogé, il a indiqué que "l'enquête étant en cours, nous ne donnons pas d’autres informations pour le moment." L'accident s'est produit mercredi vers 11h30 dans le cadre d'un entraînement mené au-dessus de la région de Besançon. Le F/A-18 et deux F-5 Tiger évoluant dans l'espace aérien de l'Hexagone, ils volaient sous le contrôle d'officiers français. L'appareil s'est écrasé dans une zone d'entraînement commune aux deux pays non loin du village de Glamondans. Le pilote a pu s'éjecter à temps. Aucune victime n'est à déplorer, mais l'avion est hors d'usage. Il s'agit du troisième accident de ce modèle depuis 1998.

Repost 0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 10:50
F/A 18 Hornet  Forces Aériennes Suisses - photo VBS

F/A 18 Hornet Forces Aériennes Suisses - photo VBS

 

14 octobre 2015 Aerobuzz.fr

 

Un avion monoplace de l’armée suisse de type F/A-18 s’est écrasé vers 11 h 30 ce mercredi matin sur la commune de Glamondans, entre Besançon et Baume-les-Dames dans le Doubs.

 

Le pilote avait décollé ce matin en mission d’entraînement dans une zone EUC 25 à cheval entre la Suisse et la France comme le prévoit un protocole d’accord entre les deux pays.

Le pilote âgé de 38 ans s’est éjecté de l’appareil. Conscient, il a été médicalisé sur place par les sapeurs-pompiers, dans l’attente de son transport en hélicoptère au CHU de Besançon. Son pronostic vital n’est pas engagé.

L’incendie de l’épave de l’avion a été maîtrisé. Une enquête a été confiée à la section de recherches de la Gendarmerie des Transports Aériens de Villacoublay. En outre, un arrêté d’interdiction de survol du secteur a été pris par le préfet du Doubs. L’armée suisse, de son côté, vient d’annoncer la tenue d’une conférence de presse à 17 h à Berne.

C’est le 8e crash d’un avion ou hélicoptère militaire suisse ces vingt dernières années. C’est le deuxième accident d’un F/A-18 en moins de deux ans. La flotte initiale de 34 avions acquis dans les années 1990 est désormais réduite à 31 appareils. Leur remplacement ne devrait pas intervenir avant les années 2020.

Repost 0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 10:50
photo VBS

photo VBS

 

Berne, 15.10.2015 - news.admin.ch

 

Le 14 octobre 2015 en fin de matinée, un F/A-18 des Forces aériennes suisses s’est écrasé dans une zone non habitée de la commune de Glamondans dans le Jura français. Le pilote a pu s’éjecter. Blessé, il a dû être hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.

La justice militaire a ouvert une enquête et informera en temps voulu sur la suite de la procédure.

Repost 0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:20
Flight Ready: F/A-18 Center Barrel Replacement



26 mars 2015 NAVAIRSYSCOM

 

What does it take to nearly double the service life of a Navy aircraft? Engineers and technicians at Fleet Readiness Center Southeast in Jacksonville, Fla., perform a complete overhaul of the aging F/A-18 Hornet to get these fighters fit for the fleet and back on the flight line.

Repost 0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 17:50
Airbus A400M refuels two F-18 fighters simultaneously

 

18/2/2015 Airbus DS

 

The Airbus A400M new generation airlifter has further proved its credentials as a tanker by successfully demonstrating simultaneous air-to-air refuelling of two F/A-18 fighters. In the course of four flights, the A400M performed 74 contacts and dispensed 27.2 tonnes of fuel to the Spanish Air Force aircraft. Refuelling was conducted at altitudes of 20,000ft - 33,000ft, and airspeeds of 180kt - 300kt – the preferred refuelling envelope for fighters.

 

With a basic fuel capacity of 50.8 tonnes which can be increased by the use of extra cargo hold tanks, the A400M is the most capable tactical tanker in the market. The standard A400M aircraft has full provisions for air-to-air refuelling (AAR) operations already installed and only requires the rapid installation of the optional air-to-air refuelling kit to become a tanker. Designed from the outset to be a dual-role transport and tanker aircraft, the A400M provides air forces with a cost-effective way to acquire an air-to-air refuelling capability in addition to a versatile logistic and tactical airlifter.

 

On a typical tanking mission where it would loiter for 2 hours at a range of 500 nm (930 km) from base, the A400M would have a potential “fuel give-away” of 34,000 kg (75,000 lb).

Repost 0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 12:20
U.S. Navy Approves F/A-18 Super Hornet IRST System for Production

 

Orlando, Fla., and ST. LOUIS, Mo., Jan. 22, 2014Lockheed Martin

 

Long-range sensor system demonstrated production readiness on Super Hornet

 

The F/A-18 Super Hornet infrared search and track (IRST) system, developed and integrated by Boeing [NYSE: BA] and Lockheed Martin [NYSE: LMT], received approval from the U.S. Navy to enter low-rate initial production.     

The IRST system consists of Lockheed Martin’s IRST21™ sensor, the GE Aviation FPU-13 Fuel Tank Assembly and the Meggitt Defense Industry Environmental Control unit. The system demonstrated its production readiness through a series of extensive assessments and reviews, including flight tests.   

“This ‘see first, strike first’ capability can be used in a variety of threat environments and is a game changer for our warfighters as we combat future adversaries,” said U.S. Navy F/A-18 program manager Capt. Frank Morley. IRST is expected to deploy on the F/A-18 Super Hornet in 2017.

IRST21 is the next generation of Lockheed Martin’s legacy IRST sensor system, which accumulated more than 300,000 flight hours on the U.S. Navy’s F-14 and international F-15 platforms.  The long-range IRST21 sensor uses infrared search and track technology to detect, track and enable the Super Hornet to engage threats with air-to-air weapons.

“Lockheed Martin and Boeing have proven the maturity of the IRST21 sensor and the IRST system and are poised to get this advanced capability out to the fleet to support Navy carrier strike group objectives,” said Ken Fuhr, fixed wing program director at Lockheed Martin Missiles and Fire Control.

In addition to detecting airborne threats, IRST significantly enhances multiple target resolution compared to radar, providing greater discrimination of threat formations at longer ranges. Data from the IRST21 sensor is fused with other on-board F/A-18 sensor data to provide maximum situational awareness to the warfighter.

“The IRST system is another example of how we continue to evolve Super Hornet capabilities to ensure it outpaces future adversaries,” said Tim Adrian, F/A-18 IRST program manager at Boeing.

 

Headquartered in Bethesda, Maryland, Lockheed Martin is a global security and aerospace company that employs approximately 113,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. The Corporation’s net sales for 2013 were $45.4 billion.

A unit of The Boeing Company, Boeing Defense, Space & Security is one of the world's largest defense, space and security businesses specializing in innovative and capabilities-driven customer solutions, and the world’s largest and most versatile manufacturer of military aircraft. Headquartered in St. Louis, Boeing Defense, Space & Security is a $33 billion business with 56,000 employees worldwide. Follow us on Twitter: @BoeingDefense

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 08:20
APG-79(V)X radar - photo Raytheon

APG-79(V)X radar - photo Raytheon

 

19.01.2015 By Stephen Trimble - FG

 

Washington DC - A new competition has emerged to upgrade the radars for potentially hundreds of the original Boeing F/A-18 Hornet fighters operated by US and foreign militaries.

 

Northrop Grumman and Raytheon have confirmed plans to offer tailored versions of each company’s active electronically scanned array (AESA) radars for so-called “legacy” F/A-18 Hornets, including A, B, C, D models.

 

Raytheon recently performed a flight test of the APG-79(V)X radar, a system scaled down from the APG-79 installed on the F/A-18E/F Super Hornet.

 

“I was sitting in the testbed myself and watching it real time it felt like watching the APG-79 I saw in the fleet,” says Michael “Ponch” Garcia, a Raytheon business development director and former US Navy F/A-18E/F pilot and instructor.

 

Read more

Repost 0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 08:50
F/A-18 Hornet: Elinkaaripäivitys 2 - Mid-Life Upgrade 2



20 déc. 2014  Puolustusvoimat - Försvarsmakten - The Finnish Defence Forces

 

Ilmavoimien F/A-18 Hornet-kalusto on ylläpitopäivitysten myötä operatiivisesti parhaassa käyttöiässä. Ilmasta maahan -kyvyn rakentumisen myötä kaluston koko operatiivinen kyky ja ominaisuudet saadaan täysimääräisesti käyttöön.

Repost 0
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 15:30
Aircraft launch in support of missions against ISIL


26 sept. 2014 US Navy

 

ARABIAN GULF (Sept. 25, 2014) F/A-18 Hornets and EA-6B Prowlers launch from the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77) supporting strike, surveillance and reconnaissance missions over Iraq. These missions help increase U.S. capacity to target ISIL, and coordinate the activities of the U.S. military across Iraq and into Syria. (U.S. Navy video/Released)

Repost 0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 11:30
U.S. Navy aircraft continue to strike ISIL targets


17 sept. 2014 US Navy

 

ARABIAN GULF (Sept. 15 and 16, 2014) F/A-18 Hornets and EA-6B Prowlers return to and launch from the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77) supporting strike, surveillance and reconnaissance missions over Iraq. These missions help increase U.S. capacity to target ISIL, and coordinate the activities of the U.S. military across Iraq. (U.S. Navy video/Released)

Repost 0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 16:30
U.S. Navy F/A-18 Hornets operate aboard USS George H.W. Bush in the Arabian Gulf


11 sept. 2014 US Navy

 

ARABIAN GULF (Sept. 10, 2014) U.S. Navy F/A-18 Hornets launch and land on the flight deck aboard the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77). The president has authorized U.S. Central Command to conduct military operations in support of humanitarian aid deliveries and targeted airstrikes in Iraq to protect U.S. personnel and interests, in response to activities conducted by Islamic State in Iraq and the Levant (ISIL) terrorists. (U.S. Navy video/Released)

Repost 0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 12:30
U.S. Navy F/A-18 Hornets return to GHWB


10 sept. 2014 US Navy

 

ARABIAN GULF (Sept. 10, 2014) F/A-18 Hornets land on the flight deck of the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77). George H.W. Bush is supporting maritime security operations and theater security cooperation efforts in the U.S. 5th Fleet area of responsibility. (U.S. Navy video/Released)

Repost 0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 11:50
Les Forces aériennes continuent leur ascension (Suisse)

 

Berne, 02.09.2014 - admin.ch

 

Le Commandant de corps Aldo C. Schellenberg, Commandant des Forces aériennes prépare ses troupes aux développements des années à venir. Il veut renforcer le management de projets d’achat d’avions et de systèmes de défense contre avions.

 

La décision démocratique contre l’acquisition du Saab Gripen du 18 mai est naturellement respectée par l’Armée suisse, dit Schellenberg durant son rapport d’information à Payerne VD, qui a eu lieu dans le cadre de l’air show AIR14 et du 100ème anniversaire des Forces aériennes. Les 54 F-5 Tiger des Forces aériennes seront mis hors service d’ici 2016, tel que communiqué lors de la votation sur le Gripen par le Conseil fédéral.
« S’en écarter pourrait compromettre une future acquisition d’avion de combat », dit Schellenberg. Une revalorisation de la flotte de Tiger ou de parties de celle-ci n’est pas possible pour des raisons opérationnelles et financières. Les F-5 ne se laisseraient pas adapter aux nécessités modernes que ce soit pour le radar ou l’armement.
Le chef du DDPS, le Conseiller fédéral Ueli Maurer, planifie avec le budget actuel une armée de 100'000 hommes, comme il l’a annoncé durant son message d’accueil au rapport d’information. Il veut une armée qui corresponde aux idéaux d’un «équilibre politique». Maurer renonce à une armée trop grande, orientée à des besoins antérieurs. Il lutte de même contre un rétrécissement additionnel considérable des troupes.

 

Service prolongé du F/A-18 examiné

Les Forces aériennes examinent suite au «non» du peuple au Gripen une prolongation de vie modérée pour les 32 F/A-18 jusqu’à 2025, explique le Commandant de corps Schellenberg. Il faut tout de même prévoir une relève à temps : l’argument principal reste la capacité à durer en temps de crise. Le service de police aérienne ne doit pas être la seule raison pour un nouvel avion de combat multi-rôle.
Schellenberg a également insisté sur un concept pour une prompte acquisition de nouveaux systèmes de défense contre avions. Il y a un besoin pour une défense aérienne intégrée, avec des avions de combats et des systèmes de défense contre avions basés au sol.
En situation normale, les Forces aériennes sécuriseront, dès 2020, l’espace aérien sur un cycle de 24 heures par jour et ce durant toute l’année, avec des moyens d’intervention. Les Forces aériennes seront engagées dans le cadre de situations exceptionnelles, comme en cas de crise ou dans le cadre d’un soutien aux autorités civiles. De plus, les Forces aériennes devraient acquérir la possibilité de créer une souveraineté aérienne réduite, de manière à pouvoir protéger nos propres troupes. Le transport aérien et l’acquisition de renseignements pour la conduite politique et militaire continueront à faire partie des missions des Forces aériennes.

 

AIR14 comme signal de départ

Il sera néanmoins nécessaire de renforcer le management de projet, ce qui inclut également la communication : « Si la population comprend précisément ce que nous faisons, alors elle nous soutiendra. Nous avons raté cela le 18 mai. Cela ne doit pas nous arriver une seconde fois ».
Le succès d’AIR14 à Payerne comme évènement de toute l’Armée doit être compris comme un signal de départ pour les prochaines votations. Schellenberg se montre optimiste: « Les Forces aériennes continuent leur ascension».

Repost 0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 08:50
A400M refuels F/A-18 fighter for the first time

 

2 sept. 2014 Airbus DS

 

August 2014, Seville. A400M refuels F/A-18 fighter for the first time

Repost 0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 22:01
US Navy F/A-18s Launch From USS GHW BUSH

 

13 août 2014 US Navy

 

ARABIAN GULF (Aug. 12, 2014) Flight deck operations from USS George H.W. Bush (CVN 77). Bush is operating in the Arabian Gulf on a scheduled deployment to U.S. 5th Fleet. The President has authorized U.S. Central Command to conduct military operations in support of humanitarian aid deliveries and targeted airstrikes in Iraq to protect U.S. personnel and interests, in response to activities conducted by Islamic State in Iraq and the Levant (ISIL) terrorists. (U.S. Navy video/Released)

Repost 0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:30
Naval Power Bolsters U.S. Airstrikes in Iraq

 

August 8, 2014 by Kris Osborn - defensetech.org

 

Navy assets deployed to the Persian Gulf are responsible for providing the advanced fire power and weaponry used in targeted U.S. military strikes August 8 against Islamic State of Iraq and the Levant artillery positions, Pentagon officials told Military​.com.

Two F/A-18 aircraft dropped 500-pound laser-guided bombs on a mobile artillery piece near Irbil, Pentagon spokesman Rear Adm. John Kirby said in a statement. ISIL was using this artillery to shell Kurdish forces defending Irbil where U.S. personnel are located, he said.

The fighter jets were launched from the aircraft carrier USS George H.W. Bush, which has been forward deployed in the region for months.


Read more

Repost 0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 18:30
U.S. Navy F/A-18 Super Hornet strikes in Iraq, Aug 8


9 août 2014 US Navy

 

ARABIAN GULF (Aug. 8, 2014) Two U.S. Navy F/A-18 Super Hornets assigned to Carrier Air Wing 8 embarked on USS George H. W. Bush (CVN 77) struck Islamic State of Iraq and the Levant targets near Erbil, Iraq. The F/A-18s dropped 500 pound laser-guided bombs against ISIL artillery targets. Bush is operating in the Arabian Gulf on a scheduled deployment to U.S. 5th Fleet. The president has authorized U.S. Central Command to conduct military operations in support of humanitarian aid deliveries and targeted airstrikes in Iraq to protect U.S. personnel and interests, in response to activities conducted by Islamic State in Iraq and the Levant (ISIL) terrorists.(U.S. Navy video/Released)

Repost 0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 07:30
Super Hornets launch and return to USS George H.W. Bush (CVN 77)


8 août 2014 US Navy

 

ARABIAN Gulf (Aug. 8, 2014) F/A-18 Super Hornets are launched and recovered aboard the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77) while underway in the Arabian Gulf. Bush is operating in the Arabian Gulf on a scheduled deployment to U.S. 5th Fleet. The president has authorized U.S. Central Command to conduct military operations in support of humanitarian aid deliveries and targeted airstrikes in Iraq to protect U.S. personnel and interests, in response to activities conducted by Islamic State in Iraq and the Levant (ISIL) terrorists. U.S. Navy video by Mass Communication Specialist Seaman David Lee. (RELEASED)

Repost 0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 20:30
U.S. Navy F/A-18 Super Hornets are recovered aboard USS George H.W. Bush (CVN 77)

 

8 août 2014 US Navy

 

ARABIAN Gulf (Aug. 8, 2014) F/A-18 Super Hornets are recovered aboard the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77) while underway in the Arabian Gulf. Bush is operating in the Arabian Gulf on a scheduled deployment to U.S. 5th Fleet. . The president has authorized U.S. Central Command to conduct military operations in support of humanitarian aid deliveries and targeted airstrikes in Iraq to protect U.S. personnel and interests, in response to activities conducted by Islamic State in Iraq and the Levant (ISIL) terrorists. U.S. Navy video by Mass Communication Specialist Seaman David Lee. (RELEASED)

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:20
Boeing receives contract for more Super Hornets and Growlers

 

July 1, 2014 by David Pugliese

 

The F/A-18 and EA-18G Program Office (PMA-265) announced today a contract award to Boeing for 44 F/A-18 Super Hornet and EA-18G Growler aircraft over the next two years, according to U.S. Naval Air Systems Command.

 

Read more

Repost 0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 07:35
photo RAAF

photo RAAF

 

Mar. 3, 2014 by Greg Waldron - FG

 

Singapore - Australia has awarded a contract extension of A$230 million ($205 million) to General Electric for continued support of the F404 engines that power its Boeing F/A-18 Hornet fighters.

 

“After successful negotiations between GEII (General Electric International Incorporate) and the Defence Materiel Organisation, we have reached a mutual agreement on the price and requirements of the Classic Hornet contract extension, achieving savings of $36 million,” says defence minister David Johnston.

 

“In addition, the Australian component of the contract will continue to be subcontracted to TAE (Tasman Aviation Enterprises), creating continued employment for 90 personnel located at Williamtown, NSW, and Ipswich, Queensland.”

 

The deal ensures that the F/A-18s engine requirements will be maintained through the type’s planned withdrawal date of 2022.

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 08:50
Swiss Air Force's FA 18 Hornet during its flight. Photo Peter Gronemann

Swiss Air Force's FA 18 Hornet during its flight. Photo Peter Gronemann

 

18.02.2014 Helen Chachaty - journal-aviation.com

 

 

La presse en fait ses choux gras : Le vol ETH 702, un 767-300 d’Ethiopian Airlines reliant Addis Abeba à Rome et détourné par le copilote le 17 février, a finalement atterri à Genève, escorté par deux Eurofighter italiens et deux Rafale français, et non pas des F/A-18 de l’armée de l’air helvète.

 

Le 17 février au soir, le ministère français de la Défense a publié un déroulé de la situation côté armée de l’air. On apprend ainsi que le CNOA (Centre national des opérations aériennes, situé sur la BA 942 de Lyon Mont-Verdun) a été alerté vers 4h10 du détournement de l’avion. Dans le cadre de la posture permanente de sûreté aérienne, la Haute autorité de défense aérienne décide alors d’envoyer un Mirage 2000C de l’EC 2/5 « Île de France » de la BA 115 d’Orange, alors en permanence opérationnelle. Celui-ci prend le relai des deux Eurofighter italiens à 5h12 et confirme cinq minutes plus tard que le 767 met le cap sur la Suisse. Un second Mirage 2000C du même escadron relève le premier et le Boeing d’Ethiopian Airlines finit par se poser sur l’aéroport de Genève à 6h02.

 

A la question de savoir pourquoi ce ne sont pas les chasseurs suisses qui ont décollé, la réponse est simple : L’armée de l’air suisse possède certes une capacité de surveillance qui fonctionne 24h/24, mais ne peut intervenir qu’aux horaires de bureau, soit de 8h à midi et de 13h 30 à 17h, comme l’a ouvertement précisé le 11 février dernier le ministre de la Défense Ueli Maurer lors d’une conférence de presse pour le lancement de la campagne en faveur du Gripen. Pour pallier ce manque, la Suisse a ainsi dû passer des accords avec les pays frontaliers, qui peuvent ainsi assurer la mission de police du ciel pour le compte de leur voisin.

 

La situation paraît incongrue vue de France, qui possède une capacité de permanence opérationnelle, en alerte 24h/24 et 365 jours par an. Le ministère en a d’ailleurs profité pour rappeler qu’un exercice franco-italien avait eu lieu le 21 janvier dernier, simulant le détournement d’un avion de ligne et mettant en œuvre les centres de commandement et de décision italiens et français ainsi que des Mirage 2000C français et Eurofighter italiens. Un coup du destin… et une occasion de rappeler l’importance de la caractéristique essentielle d’une permanence opérationnelle.

 

Du côté suisse, l’affaire pourrait prêter à sourire, si elle ne mettait pas en avant le déficit de capacités de réaction immédiate des forces aériennes helvètes. Une situation qui pourrait presque jouer en faveur de l’acquisition du Gripen. Ironie du sort, le ministre de la Défense Ueli Maurer avait martelé le 11 février dernier que le Gripen était une garantie pour le pays de pouvoir intervenir et assurer sa sécurité « 24h/24, sept jours par semaine, 356 jours sur 365 ». Cet aveu de faiblesse dans les capacités de défense aérienne, une semaine avant le détournement, aurait presque pu passer pour un avertissement, une preuve supplémentaire que oui, la Suisse a besoin du Gripen.

 

Pour la défense de la Suisse, la chaîne de décision a finalement bien fonctionné. Et le pays n’est pas prêt à déléguer sa mission de police du ciel afin de conserver sa « souveraineté », ainsi que l’a répété Ueli Maurer.

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:20
photo US Navy

photo US Navy

 

10/12/2013 Par François Julian – Air & Cosmos

 

L'US Navy a fêté hier sur sa base de Patuxent River (Maryland) le 35ème anniversaire du programme F/A-18 Hornet. C'est le 18 novembre 1978 que ce biréacteur, à l'origine conçu par McDonnell Douglas, a fait son premier vol. L'objectif était alors de remplacer les F-4 Phantom et A-7 Corsair II de l'US Navy et du corps des Marines.

 

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts des portes-avions, et le F/A-18A a donné naissance à une famille d'avions de combat moderne et prolifique dont les derniers avatars sont le F/A-18E/F Super Hornet et l'avion de guerre électronique EA-18G Growler. En 35 ans, la totalité de la flotte a accumulé plus de huit millions d'heures de vols.

 

Le F/A-18 Hornet a été construit par McDonnell Douglas à plus de 1200 exemplaires, dont une grande majorité est encore utilisée par les forces américaines, le Canada, la Suisse, la Malaisie, l'Australie, la Finlande et l'Espagne. Le Super Hornet constitue quant à lui l'épine dorsale de l'aviation de combat de la marine américaine, et n'a trouvé qu'un seul client à l'export, l’Australie.

 

Le Super Hornet a été commandé à 580 exemplaires par l'US Navy, auquel il faut ajouter 135 Growler. L'Australie a pour sa part commandé 24 F/A-18F (biplace) et 12 EA-18G Growler.

 

Sans nouvelle commande de la marine américaine, ou d'un client export (Brésil, notamment), la chaîne d'assemblage de Saint Louis fermera ses portes dans le courant de l'année 2016.

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 17:20
Switzerland, Kuwait request F/A-18 follow-on support from US

Swiss Air Force's FA 18 Hornet during its flight. Photo Peter Gronemann

 

9 December 2013 airforce-technology.com

 

The US Defense Security Cooperation Agency (DSCA) has notified Congress of two potential foreign military sales (FMS) of F/A-18 Hornet aircraft follow-on support and associated equipment to Switzerland and Kuwait.

 

Under the first estimated $200m sale, Switzerland has requested a possible sale of follow-on support for F/A-18 Hornet upgrade programme, including participation in the aircraft's engine component improvement program (CIP), spare and repair parts, system integration and testing, flight testing, support and test equipment, transportation, personnel training and training equipment, in addition to other related elements of logistics support.

 

The second estimated $150m FMS involves the continuation of contractor engineering technical services, contractor maintenance services, hush house support services, and liaison office support for the Kuwait Air Force's F/A-18 C/D programme.

 

Specific services include supply of spare and repair parts, US Government and contractor technical support services and other related elements of logistics support, to help the Kuwait Air Force ensure the reliability and performance of its F/A-18 C/D fleet.

 

Expected to support the current Switzerland F/A-18 Hornet Upgrade 25 and future upgrade programmes, the defence articles and services will enable the national air force to extend the aircraft's useful life and enhance their survivability, and also keep pace with technology advances in sensors, weaponry and communications.

 

Both sales contribute to the foreign policy and national security of the US by improving the security of Switzerland and Kuwait, which serve as an important force for political stability and economic progress in Europe and in the Middle East.

 

The prime contractors for the first sale include Excelis, Northrop Grumman Electronic Systems, Boeing, General Electric Aircraft Engines, General Dynamics Information Technology, Wyle Laboratories, MacKee and Zenetex.

 

Kay and Associates Incorporated, Boeing, Industrial Acoustics and General Electric will serve as prime contractors for the second FMS programme.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories