Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 12:55
sainte Véronique. sainte patronne des photographes et cameramen - photo ECPAD

sainte Véronique. sainte patronne des photographes et cameramen - photo ECPAD


04.02.2016  source SHD

 

4 février : sainte Véronique. sainte patronne des photographes et cameramen (ECPAD, DICOD, SIRPA). Durant la Passion, Véronique (« vraie image ») a osé s’approcher du Christ peinant sous la croix, malgré les soldats qui le gardaient, pour essuyer son visage avec un linge. Celui-ci est resté imprimé sur le tissu.

 

4 février 1536 : signature d'une alliance franco-ottomane. François 1er et Soliman le Magnifique signent les Capitulations chacun pensant porter un coup mortel à leur ennemi commun, le Habsbourg Charles Quint. L'alliance fait scandale car pour la première fois officiellement, l'intérêt de l'Etat prime sur la solidarité religieuse et conduit entre autre François 1er à permettre à la flotte ottomane de faire relâche à Marseille pendant plusieurs mois. Si l'alliance de revers sert Soliman dans sa marche vers Vienne, elle ne se révèle en revanche d'aucune utilité tactique pour les Français si ce n'est leur accorder la charge de protéger les chrétiens d'Orient.

 

4 février 1812 : prise du fort de Peniscola (Espagne). Le très vieux fort de la péninsule de Peniscola défendu par une garnison de 1000 hommes et 60 canons se rend au général Severoli (de l’armée d’Aragon du maréchal Suchet) après un bombardement d’une semaine. Le fort aurait semble-t-il pu tenir plus longtemps mais son gouverneur, le général Garcia Navaro est pressé de décevoir ses insupportables alliés anglais en livrant la place à un ennemi respecté (Suchet était généralement apprécié des Espagnols).  Péniscola, accessible par la mer et facilement défendable, aurait pu devenir une tête de pont anglaise.

 

4 février 1892 : mort du capitaine Menard (Côte d’Ivoire). Capitaine saint-cyrien de l’infanterie de Marine, Joseph Menard est assiégé (avec 5 tirailleurs) par 600 guerriers Sofas dans son poste de Séguéla alors qu’il mène des reconnaissances dans la région pour opérer la jonction avec le Sénégal. Bientôt à court de munitions, il charge ses assiégeants et meurt au combat.

 

4 février 1945 : conférence de Yalta. Roosevelt, Churchill et Staline anticipant la chute du IIIème Reich, continuent de préparer l'après-guerre en se partageant le monde en zones d'influence.

 

4 février 1958 : livraison du premier porte-avions nucléaire (Newport – Etats-Unis). L’USS Enterprise , premier porte-avions à propulsion nucléaire est livré aux chantiers navals américains de Newport. Retiré du service en fin 2012.

 

4 février 1961 : début de la guerre en Angola (Luanda). Un groupe de 200 nationalistes indépendantistes attaque à l’arme blanche et sans réelle préparation la prison et l’aéroport de Luanda. La riposte des forces portugaises cause 60 morts. La guerre d’indépendance débute. Elle s’achève en 1975 pour se transformer en guerre civile (jusqu’en 2002). Cette attaque suicidaire est considérée comme l’acte fondateur de la guerre d’indépendance. Certains y ont vu rétrospectivement une commémoration du 4 février 1794 (la Convention abolit l’esclavage).

 

4 février 1969 : première mise en réseau d'ordinateurs par ARPANET. Le réseau qui va devenir Internet débute par la mise en réseau de 4 ordinateurs d'Universités américaines. Les crédits de recherche proviennent de la DARPA (defense advanced research projects agency) dont l'homologue français, s’il fallait comparer, pourrait être la DGA (délégation générale pour l'armement).  

 

4 février 2004 : lancement de Facebook.(Harvard – Etats-Unis). L’étudiant Mark Zuckerberg créé un trombinoscope interactif en ligne pour son université. Le succès est immédiat et gigantesque. Aujourd’hui, près d’1 milliard de comptes sont actifs dans le monde. Facebook est le deuxième site le plus fréquenté derrière Google. La quantité de données personnelles stockées sur les serveurs de Facebook explique l’intérêt de la NSA (National Security Agency)  comme l’a révélé dernièrement Edward Snowden à travers l’affaire PRISM.

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 08:55
Le 4e RE s'exporte

 

30-10-2015 par 4e RE Réf : 535 | 258

 

Enfin une page Facebook pour le 4e Régiment Etranger !

 

C'est officiel depuis aujourd'hui, le 4e RE a sa page facebook!

 

Aimez, partagez et faites suivre pour faire connaitre notre mission unique au monde!

Repost 0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 07:55
photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air


06/07/2015 CNE Marianne Jeune - Armée de l'air

 

En novembre dernier, nous avons jeté une bouteille à la mer sur le réseau social Facebook pour retrouver le fanion de l’escadron de chasse I/20 « Aures-Nementcha » égaré depuis 1973 à Djibouti. Une opération conclue avec succès puisqu’il a retrouvé sa place jeudi 2 juillet 2015 au sein du service historique de la Défense (SHD). Récit d’une aventure 2.0 

C’est une belle et rare histoire qui s’est achevée hier au sein du magnifique château de Vincennes abritant les locaux du SHD. Sous nos pieds, pas moins de 450 fanions d’unités dissoutes sont soigneusement entreposés et conservés. Jeudi 2 juillet 2015, celui de l’escadron de chasse I/20 « Aures-Nementcha », égaré à la dissolution de l’escadron en 1973, est venu les rejoindre. 

 

Une bouteille à la mer ? 

Le 28 novembre 2014, à la demande de Sylvain, graphiste au Sirpa Air, nous avons lancé un appel à témoin « Avez-vous vu ce fanion ? » sur la page Facebook de l’armée de l’air. « Un ami de ma famille, Henri Tomasi, me parlait souvent de la carrière de pilote de chasse de son père, décédé en service aérien à bord de son Mistral en Algérie, confie Sylvain.Il a fait de nombreuses recherches sur le sujet et s’est rapidement rendu compte que le fanion était introuvable. Nous avons cherché une solution pour lui donner un coup de main et nous nous sommes tournés vers les réseaux sociaux. »

A priori, les chances étaient très minces. Mais c’était sans compter sur la formidable solidarité de nos internautes. Le post a été largement commenté et partagé augmentant ainsi sa visibilité sur le réseau, jusqu’à ce qu’un homme nous contacte en message privé pour nous informer que le fanion se trouvait chez lui. Ancien aviateur, chef d’atelier sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, il le tenait de son père qui avait été « chef d’escadrille ou d’escadron à Djibouti en 73 sur AD4 ». C’était juste avant la dissolution de l’EC I/20. « En fait, il n’était jamais très loin de moi, nous a-t-il confié. Cet objet a une grande valeur sentimentale car mon père n’est plus là aujourd’hui. Mais j’accepte évidement de le reverser au SHD, car c’est sa place ! » 

 

Une histoire qui fini bien

La remise « officielle » du fanion a eu lieu jeudi 2 juillet auprès de l’adjudant-chef Bernard Palmieri de la division symbolique air. « C’est un très bel objet, s’est-il exclamé à la vue du fanion. Il y a un superbe travail de broderie, d’autant plus que l’insigne sur le fanion est strictement identique à l’insigne métallique. » Et d’ajouter :« Vous pourrez dire à la personne qui vous l’a renvoyé qu’il sera dûment protégé, déposé dans du papier de soie dans un meuble à plans dont l’hydrométrie est scrupuleusement contrôlée. Ce fanion est désormais à sa place et nous essaierons de le mettre en valeur dès que nous en aurons l’occasion, pour des expositions par exemple. »

Comble de l’histoire, cette journée était aussi la dernière en service dans l’armée de l’air pour l’adjudant-chef Palmieri. Il quitte l’institution sur une note toute particulière, après de belles années consacrées aux traditions.

 

Consultez l’historique complet de cette unité de l’armée de l’air en PDF:

Fiche historique (format pdf, 754 kB).

photo Armée de l'Air

photo Armée de l'Air

Repost 0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 12:55
Terrorisme : de nouvelles obligations de surveillance pour les géants du Net

 

17/03/2015 Par Benjamin Ferran – LeFigaro.fr

 

Le projet de loi renseignement prévoit des mesures pour détecter «immédiatement» des comportements suspects sur Internet en France.

 

Les opérateurs télécoms et les sites Internet vont devoir participer plus activement à la lutte contre le terrorisme en France. Le projet de loi renseignement présenté jeudi, qui étend le champ de l'interception des communications électroniques, réserve plusieurs surprises aux intermédiaires techniques dont Le Figaro dévoile le contenu.

 

Suite de l’article

Repost 0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 08:50
L’armée britannique envoie des soldats sur Facebook

 

02/02/2015 par Pierre Haski - rue89.nouvelobs.com

 

Des militaires sur les réseaux sociaux pour gagner la guerre de l’information ? C’est le projet de l’armée britannique, que dévoile The Guardian.

 

La 77e brigade sera basée près de Newbury à l’ouest de Londres, et sera composée de 1 500 membres de l’armée, dès avril.

 

    « Cette brigade sera responsable de ce qui est décrit comme une guerre non létale. Tout comme les armées israélienne et américaine, qui sont déjà fortement engagées dans des opérations dites psychologiques. »

 

Cette nouvelle unité doit contrôler le récit des opérations de l’armée britannique, alors que l’information en continu a bouleversé le traitement médiatique des conflits.

 

Un porte-parole de l’armée précise :

    « La 77e brigade va être créée pour regrouper des potentiels existants et en développement afin de faire face aux nouveaux défis rencontrés lors des conflits. Elle reconnaît que des actions non violentes peuvent jouer un rôle important lors de ces opérations. »

 

Selon The Guardian, cette nouvelle unité serait en partie le résultat d’expériences de contre-insurrections en Afghanistan qui ont démontré le rôle de l’information dans la réussite d’opérations.

Repost 0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 18:55
Les fans Facebook se mobilisent pour les soldats en OPEX


23/12/2014 Armée de Terre

 

Depuis le début du mois, notre communauté de fans sur Facebook nous a fait parvenir plusieurs centaines de messages de soutien aux soldats qui passent les fêtes à l’étranger, loin de leurs proches.

 

Qu’il s’agisse de petits mots, de poèmes, de photos ou encore de dessins, découvrez l’ensemble de ces témoignages en téléchargeant le PDF.

 
Repost 0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 04:50
Europe enlists Internet giants in fight against online extremism

 

Luxembourg Oct 09, 2014 - Spacewar.com (AFP)

 

The European Union and US Internet giants including Facebook and Twitter will work together to combat online extremism and have discussed steps to block gruesome beheading videos, officials said Thursday.

 

EU interior ministers and officials met representatives from the technology firms in Luxembourg on Wednesday amid growing alarm that Islamist material is encouraging young Muslims to fight in Syria and Iraq.

 

EU home affairs commissioner Cecilia Malmstroem said Google, Facebook, Twitter and Microsoft had explained what they do to prevent showing the videos, "which according to their internal policies are totally against their principles".

 

But the Swede insisted that outright blocking of websites "is not the question".

 

She added: "There is urgency, but we should not rush into making laws or taking decisions without thinking."

 

In a later joint statement, Malmstroem and Italian Interior Minister Angelino Alfano said the two sides "agreed to organise joint training and awareness-raising workshops for the representatives of the law enforcement authorities, Internet industry and civil society".

 

- Jihadists using web to recruit -

 

Social media has become a powerful recruiting tool for jihadists, with the Islamic State group posting several videos online showing the grisly beheadings of Western hostages.

 

US Internet firms have sometimes been uneasy about blocking extremist material, seeing themselves as platforms rather than publications, and worrying about the implications for free speech, which is strongly protected under US law.

 

EU counter-terrorism coordinator Gilles de Kerchove, who was also at the dinner, said the US firms were "very eager to do their part" in what he called a joint public-private effort to combat extremism.

 

They discussed "how can we remove from the Internet illegal content, how can we use it proactively in order to counter their narrative," he said.

 

"Twitter has made the life of ISIL (Islamic State) quite difficult. That's the reason why they moved from Twitter to another social network," he added.

 

Around 3,000 Europeans have travelled to fight in Syria and Iraq, de Kerchove told AFP in September.

 

Officials worry some will return battle-hardened and ready to launch attacks in their home countries.

 

Many European parents have learned that their sons or daughters have left to fight or support jihad in Syria through messages posted on Facebook or Twitter.

 

Police officers who are worried that they might return to launch attacks in their home countries need such messages to determine where they are, a European official said.

 

The aim of cooperating with the social networks is to block the broadcast of messages and images of jihadist groups, something that must be done rapidly as the documents are duplicated quickly.

 

Facebook, the world's biggest social network with 1.3 billion user accounts, said it has barred "terrorist" groups from its site.

 

The firm intervenes when it becomes aware of accounts or content that violate user conditions, particularly in cases of calls to violence, according to Monika Bickert, Facebook head of global policy management.

 

The ministers were also looking into how to reinforce border checks to prevent jihadists leaving for the Middle East, and monitoring the return of those who might be preparing attacks.

 

However, the Schengen border-free zone, which applies to most EU countries, bars systematic checks, and the European parliament has blocked plans for a European Passenger Name Record system, a database that holds the itinerary of airline passengers.

Repost 0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 15:30
Les militants de Daesh cherchent des informations sur des soldats et leurs familles sur les réseaux sociaux

 

05-10-2014 par Laurent Lagneau - opex360.com/

 

Il y a deux semaines, le porte-parole de l’État islamique (EI, ou Daesh) a menacé les pays qui participent à la coalition mise en place sous l’égide des États-Unis contre les jihadistes actifs en Syrie et dans le nord de l’Irak.

« Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout (…) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière. (…) Tuez le mécréant qu’il soit civil ou militaire », avait en effet affirmé ce cadre de l’EI dans un message audio diffusé le 22 septembre.

Suite à cette menace, des pays ayant rejoint la coalition ou étant sur le point de le faire ont pris des mesures qu’ils ont rendues publiques ou non. Ainsi, au Pays-Bas, il a été recommandé aux militaires de voyager en tenue civile dans les transports en commun.

Si l’attention se focalise sur les individus qui cherchent à rejoindre l’EI pour combattre en Syrie ou en Irak, d’autres peuvent tout aussi bien se livrer à des actions dans les pays où ils habitent. Et ils peuvent chercher à s’en prendre aux militaires, ainsi qu’à leurs familles.

« Ne pensez pas que les soldats de l’État islamique sont seulement en Irak et en Syrie, au contraire, il y en a proches de vous », a même averti un des jihadistes français via son compte Twitter.

Les militants de l’EI utilisent massivement les réseaux sociaux. Que ce soit pour communiquer, faire de la propagande ou bien encore menacer les pilotes saoudiens et le  commandant Mariam al-Mansouri des forces aériennes émiraties, qui ont pris part aux frappes aériennes en Syrie. Mais pas seulement.

Ainsi, selon l’Army Threat Integration Center (ArTIC), « l’EI a appelé ses militants isolés aux États-Unis à utiliser les pages jaunes, les sites de médias sociaux comme Facebook, Lindedin et Twitter pour trouver les adresses de soldats, se présenter à leur domicile et les abattre ».

« Selon le gouvernement des États-Unis jusqu’à 300 Américains se battent avec ISIL. … Il est à craindre que ces Américains pourraient retourner aux États-Unis et perpétrer des attaques en utilisant les compétences qu’ils ont acquises à l’étranger », prévient l’ArTIC dans un document publié le 25 septembre.

Ce qui est valable pour les Américains l’est aussi pour les Français. D’autant plus qu’il y a déjà eu des précédents, avec l’affaire Merah et l’agression d’un soldat en mission Vigipirate au quartier de La Défense. Mais la menace décrite par l’ArTIC va encore plus loin puisqu’il est question d’attaques possibles de maisons ou d’appartements où sont logés les militaires, et donc, leurs familles.

« Dans les conflits modernes, nos ‘ennemis’ scannent régulièrement le web (réseaux sociaux, blogs, forums, sites personnels…) à la recherche d’informations sensibles et pour détecter nos vulnérabilités. Il convient donc d’être extrêmement vigilant. Compte tenu de la rapidité de la circulation de l’information, la sécurité des opérations prend une importance jamais atteinte », avait expliqué le ministère français de la Défense dans un document détaillant la conduite à tenir pour les militaires sur les réseaux sociaux.

Plus que jamais, donc, ces recommandations, dont certaines conseillent de revoir les paramètres de confidentialité et d’accepter dans ses contacts que des personnes connues sont d’actualité.

Repost 0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:50
photo UK MoD

photo UK MoD

According to cases released under the Freedom of Information Act, the MoD recorded at least 11 instances of restricted and confidential information being leaked by members of the Armed Forces from 2011 to 2013

 

06 Jul 2014 By Ben Farmer, Defence Correspondent - telegraph.co.uk

 

Social media blunders by members of the Armed Forces have risked compromising operations and national security by leaking patrol times, details of sensitive visits and photos of restricted areas, records show.

Cases investigated by the Ministry of Defence have included servicemen disclosing details of Britain’s submarines, posting videos of people and equipment in Afghanistan and operations in Libya.

The cases show the military hazards arising from the widespread use of social media networks such as Twitter and Facebook.

The Armed Forces and MoD work under strict rules about using such networks, for fear they are combed by foreign agents and enemies looking for information on the military and operations.

According to cases released under the Freedom of Information Act, the MoD recorded at least 11 instances of restricted and confidential information being leaked by members of the Armed Forces from 2011 to 2013. The scale of the problem is likely to be far higher, because the files do not include civilian MoD cases.

 

Read full article

Repost 0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 08:43
photo RP Defense

photo RP Defense

 

17.04.2014 by RP Defense

 

Le compte Twitter et la page Facebook resteront "relativement" actifs.

 

Defence web review on Twittter and on Facebook.

 

 

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 08:50
Espionnage : les géants du Web attaqués en Europe

26/06/2013 Par Lucie Ronfaut - LeFigaro.fr

 

EN BREF : Un groupe de protection des libertés a déposé plainte contre des géants américains de l'Internet. Facebook, Apple, Microsoft, Skype et Yahoo sont concernés. L'enjeu: examiner les conséquences du programme Prism pour les citoyens européens.

 

C'est un scandale qui dépasse les frontières des États-Unis. Le collectif autrichien «Europe versus Facebook» a annoncé mercredi avoir porté plainte contre les filiales européenne de Facebook, Apple, Microsoft, Skype et Yahoo! pour leur coopération supposée avec la NSA dans le cadre du programme Prism. Les plaintes ont été déposées en Irlande, au Luxembourg et en Allemagne - où se trouvent les filiales de ces entreprises - devant les commissions de protection des données personnelles et des libertés de chacun de ces pays. Le groupe n'a en revanche pas encore déposé plainte contre Google et YouTube, mais a annoncé qu'il le ferait dans un futur proche.

 

À l'origine du collectif «Europe versus Facebook» on retrouve des étudiants autrichiens. En 2011, date de sa création, le groupe s'est distingué en attaquant Facebook sur ses abus concernant les données personnelles de ses utilisateurs. La procédure, constituée de vingt-deux plaintes déposées en Irlande, est encore en cours.

 

«C'est tout à fait illégal»

«Europe versus Facebook» justifie ces nouvelles plaintes par le fait qu'Apple, Facebook, Skype, Microsoft et Yahoo! ont des filiales en Europe. L'organisme estime donc que leurs activités doivent être en conformité avec le droit européen. «Beaucoup de journalistes nous ont demandé si Prism était légal du point de vue européen», explique Max Schrems, porte-parole d'«Europe versus Facebook», dans un communiqué, «nous y avons regardé de plus près. Après avoir consulté des experts en la matière, nous pouvons à présent dire que c'est tout à fait illégal sous les lois européennes de protection des données».

D'après l'organisme, il n'est pas légal qu'une filiale européenne puisse transmettre des informations hors d'Europe sans assurer «un niveau adéquat de protection». Pour Max Schrems, «il n'est en aucun cas possible qu'un tel niveau de protection soit assuré si ces entreprises coopèrent avec la NSA». Au travers du dépôts de ces plaintes, le groupe souhaite faire pression sur les entreprises américaines afin qu'elles expliquent leur implication dans le programme Prism et de ses conséquences pour les citoyens européens.

 

Une problématique récurrente

La problématique du respect du droit européen sur la question des données personnelles par les entreprises étrangères n'est pas neuve. Elle embarrasse même beaucoup les géants américains d'Internet. Consulté dans une affaire impliquant Google et le respect du droit à l'oubli, l'avocat général de la Cour de Justice européenne a estimé hier que toute entreprise ayant une filiale en Europe devait se conformer au droit européen, notamment en matière de respect de la vie privée. Un avis qui pourrait bientôt être suivi par la Cour de Justice européenne.

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 16:20
Facebook révèle des détails sur les demandes du gouvernement US

15.06.2013 Romandie.com (ats )

 

Facebook a révélé vendredi qu'il avait reçu entre 9000 et 10'000 requêtes des autorités américaines concernant des données d'utilisateurs au cours du second semestre. Les requêtes étaient fondées sur des problèmes allant de la disparition d'un enfant à des délits mineurs ou à des menaces terroristes.

 

Le nombre des comptes visés est situé entre 18'000 et 19'000, a précisé le réseau social sans révéler le nombre de fois où il avait répondu à la requête. Facebook protège "agressivement" les données de ses utilisateurs", a assuré le conseiller généra général de la firme, Ted Ullyot, cité dans le communiqué.

 

"Souvent, nous avons rejeté directement de telles requêtes, ou demandé au gouvernement de réduire substantiellement l'importance, ou bien nous avons donné au gouvernement beaucoup moins de données qu'il l'espérait. Et nous n'avons jamais outrepassé le cadre de la loi", a ajouté M. Ullyot.

 

Facebook fait face à une opinion publique de plus en plus hostile après les révélations selon lesquelles il figurait parmi les neuf géants d'internet qui avaient fourni des données personnelles au programme américain PRISM de l'Agence nationale de sécurité (NSA).

 

Les compagnies, parmi lesquelles figurent Apple, Google, Microsoft et Yahoo, ont démenti les affirmations selon lesquelles la NSA pouvait avoir accès directement à leur serveurs. Selon les autorités américaines, ce programme était destiné à aider à empêcher des attaques terroristes.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories