Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 16:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

27 Mars 2015 Source : Marine nationale

 

Cette année, la Marine nationale a proposé à une quinzaine d’étudiants de Centrale Nantes d’intégrer des sujets d’étude liés à la Marine dans le cadre des projets d’étude Industrielle (PEI). Ces projets étudiants font partie du cursus de formation des élèves-ingénieurs et seront menés en collaboration avec des officiers de la Marine.

 

Le 17 mars à Brest, dans le cadre de ces PEI, neuf élèves ingénieurs de l’école Centrale de Nantes ont visité la frégate anti-sous-marine Primauguet et le chasseur de mines Tripartite Sagittaire.

 

Pour ces élèves-ingénieurs, cette journée a été l’occasion de porter un premier regard sur la vie embarquée et de les aider à affiner leur projet professionnel.

 

« Je ne savais pas que cette frégate réalisait autant de missions » s’exclame Madeleine. « Le central opération plongé dans une semi-obscurité, c’est comme dans les films ! La visite était très complète : la passerelle, la soute à torpilles, les carrés, les lieux de vie... Il y a une très bonne ambiance générale. J’ai même découvert quelques traditions propres à la Marine. »

 

Moment de découverte pour Thomas : « C’est exigu mais très fonctionnel. Les marins nous ont fait partager leur enthousiasme et la passion de leur métier. »

 

Après un déjeuner à bord du Primauguet, place à la visite Sagittaire. Raphaël, le plongeur du groupe, trouve les missions plus parlantes : « Ici, la plongée est un métier, et non un loisir. C’est beaucoup plus encadré, mais il n’y a pas le droit à l’erreur. Je n’imaginais pas qu’un plongeur pouvait toucher une mine ! On retrouve facilement nos marques en passerelle, c’est la même que sur la frégate, en plus petit. »

 

Si des vocations sont nées, elles pourront se concrétiser via le partenariat existant entre l’Ecole navale et Centrale Nantes. Celui-ci permet à un étudiant de l’école centrale de rejoindre l’Ecole navale pour deux ans de formation et ainsi obtenir le diplôme des deux écoles afin d’être recrutés comme officier sous contrat.

photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

Partager cet article

Repost0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 16:55
FREMM Normandie photo Marine Nationale

FREMM Normandie photo Marine Nationale

 

13 Février 2015 Source : Marine nationale

 

La vente par DCNS d’une frégate multimission (FREMM) à l’Egypte vient d’être officialisée. Pour répondre à la demande émise par l’Egypte, cette opération de vente s’est concrétisée dans un laps de temps très court, non compatible avec les procédures habituelles et la mise en chantier d’un bâtiment nouveau. La seule solution pour assurer une livraison dans les temps a, dès lors, consisté à livrer à l’Egypte l’une des FREMM initialement destinées à la Marine nationale, actuellement en armement à Lorient et propriété de DCNS : la frégate Normandie.

 

Sur le plan pratique, la vente de la FREMM Normandie à l’Egypte a un fort impact sur la Marine nationale. Cela nécessite une réorganisation complète de l’activité des équipages d’armement des actuelles FREMM Normandie et Provence, toutes deux en train de finaliser leurs périodes d’essai.

 

Concrètement, dès la signature du contrat, l’équipage actuel de la Normandie sera transféré sur la Provence. Le port base de la Provence sera Brest, afin d’assurer la remontée en puissance des capacités de lutte anti-sous-marine sur la façade Atlantique comme initialement prévu. L’actuel équipage de conduite de la Provence sera pour sa part réaffecté sur le Languedoc actuellement en fin de construction pour en terminer l’armement.

 

Cette cession se traduira mécaniquement par une arrivée des FREMM dans les forces retardée de plusieurs mois et induire une prolongation d’un an des FASM Montcalm et Jean de Vienne, dont les dates de Retrait du Service Actif (RSA) sont repoussées respectivement à 2017 et à 2018. Des prolongations qui permettront à la Marine de continuer à assurer la tenue du contrat opérationnel sur tous les océans, 24/24 heures et 365 jours par an.

 

Au-delà des impacts humains et des réorganisations que la vente de la FREMM Normandie implique pour la Marine nationale, cette vente est la reconnaissance des savoir-faire de l’industrie navale française. Elle témoigne également de la crédibilité opérationnelle de la Marine nationale et de ses équipages qui font preuve au quotidien d’un grand professionnalisme.

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 09:55
Le groupe aéronaval, toujours prêt !

 

27 Novembre 2014 Source : Marine nationale

 

Le groupe aéronaval constitué du porte-avions Charles de Gaulle, de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, de la frégate anti-sous-marine Montcalm, d’un sous-marin nucléaire d’attaque, de son groupe aérien embarqué composé notamment de 12 Rafale Marine de la 11F et de l’état-major issu de la force aéromaritime de réaction rapide, conduit jusqu’au 28 novembre 2014 un entraînement dense au large de Toulon et de la Corse, baptisé PEAN (période d’entraînement de l’aéronautique navale). Cet entraînement a pour objectif de maintenir le niveau de qualification opérationnelle et de cohésion de la Task Force (TF) 473.

 

Les différentes unités qui composent le groupe aéronaval ne s’étaient pas réunies de cette manière depuis l’entraînement CATAMARAN 2014.  Au cours de ce dernier, en octobre, le CTF473 mettait en œuvre une force expéditionnaire au large des côtes varoises. Pour cette nouvelle période de préparation, la Task Force s’est regroupée dimanche dernier autour du porte-avions Charles de Gaulle qui effectuait un entraînement individuel depuis près d’une semaine.

 

Au programme de cet entraînement l’enchaînement de plusieurs journées à thème permettant d’entretenir les savoir-faire du groupe dans les grands domaines de lutte : lutte anti-aérienne, lutte anti-sous-marine, lutte anti-navire, mais également sauvetage de combat et appui aérien. Les deux dernières journées d’entraînement sont quant à elles consacrées à un exercice de projection de puissance, l’une des missions principales du groupe aéronaval.

 

Le groupe aéronaval, toujours prêt !

C’est à cette occasion que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a choisi de se rendre à bord du Charles de Gaulle pour y rencontrer une partie des marins de la TF473. Cette visite lui permettra assurément de se rendre compte de la puissance de l’outil unique que constitue le groupe aéronaval, mais également du professionnalisme et de la détermination des marins qui le servent, point souligné également par l’Amiral commandant le groupe aéronaval : « Cet entrainement  de fin d’année est très important et très bénéfique pour notre groupe aéronaval. Tous les marins de la force, chacun dans son domaine de compétence, savent désormais qu’ils sont prêts à relever les défis que l’année 2015 leur réservera ».

Partager cet article

Repost0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 11:55
L'adieu aux armes de la frégate Georges-Leygues, le 21 mars

 

19.03.2014 par Philippe Chapleau – Lignes de Défense

 

La frégate anti-sous-marine Georges Leygues rentrera pour la dernière fois son pavillon national lors d’une cérémonie le vendredi 21 mars à 11h, mettant un terme à 34 années de service et 1 000 000 de milles parcourus (56 tours du monde).

 

Admis au service actif le 10 décembre 1979 et premier d’une série de sept bâtiments de type F70, le Georges Leygues, dont la mission principale était la lutte sous la mer, sera prochainement désarmé.

 

Longue de 139 mètres et pouvant accueillir 36 officiers élèves, la D640 participait depuis 1999 aux missions de formation d’officiers élèves en escorte du porte-hélicoptère Jeanne D’Arc puis des BPC lors de cette mission (photo ci-dessus prise au Cap). Cette cérémonie marquera son retrait définitif du service actif.

Partager cet article

Repost0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 17:50
Le Primauguet en entraînement au large de la Norvège

 

 

19/02/2014 Marine nationale

 

L’entraînement multinational Norvegian Nato command course task groupe 14.1 qui s’est déroulé du 3 au 13 février 2014 a permis à la frégate anti-sous-marine (FASM) Primauguet de mettre en œuvre les procédures OTAN. Les différentes unités se sont également préparées à la lutte anti-sous-marine en plein cœur des fjords norvégiens.

 

Il s’agissait principalement d'entraîner plusieurs commandants de nationalités différentes aux procédures OTAN. Dans un espace restreint, avec une flotte de bâtiments de surface, le sous-marin hollandais Walrusa exécuté ces procédures de lutte contre les cibles de surface. Quant aux marins du Primauguet,  ils se sont aguerris à la lutte anti-sous-marine et ont appliqué les techniques et règles de navigation à plusieurs.

 

Au cours de cet entraînement multinational, des échanges de personnels de différents bâtiments et nationalités ont eu lieu. Des membres d'équipage du Primauguet ont œuvré depuis le bâtiment hollandais Van Speijk et le bâtiment danois Vaedderen, tandis que des marins étrangers opéraient à bord de la frégate française.

 

Cet entraînement a été un bon exemple de la coopération qui règne entre les différentes marines européennes.

 

Le Primauguet en entraînement au large de la Norvège

La frégate anti-sous-marine Primauguet est rattaché, du 3/02 au 13/02, à la Task Group 14.1, pour un exercice multinational permettant de mettre en œuvre les procédures OTAN tout en entraînant les différentes unités à la lutte anti-sous-marine. Cet exercice multinational est organisé dans les fjords norvégiens entre BERGEN et STAVANDER. Au 1er plan le périscope du sous-marin hollandais Walrus et au 2eme plan le bâtiment hollandais Mercuur. - photo Marine nationale

Le Primauguet en entraînement au large de la Norvège

le bâtiment polonais Kosciuszko (1er plan), le bâtiment Thor Heyer Dahl (2eme plan), le bâtiment allemand Magdeburg (3eme plan) et le sous-marin hollandais Walrus (au fond). - © Marine nationale

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories