Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 17:55
photo Marine nationale

photo Marine nationale

 

25/01/2016 Sources : État-major des armées

 

Le 18 janvier 2016, la Frégate légère furtive (FLF) Courbet a quitté l’opération Chammal pour mettre le cap sur Toulon, son port de base qu’elle avait quitté le 30 septembre 2015, pour un déploiement en Méditerranée de presque quatre mois.

 

Durant les sept premières semaines, le Courbet a participé avec une dizaine d’autres bâtiments européens à l’opération européenne EUNAVFOR MED Sophia, qui vise à lutter contre le trafic de migrants en mer Méditerranée. La frégate a été engagée dès le lancement de la seconde phase de cette opération, laquelle, après une première phase consacrée au recueil de renseignement, vise à intercepter les trafiquants qui profitent des flux migratoires. Au plus près des routes empruntées par les migrants, l’action du Courbet a permis, grâce à de nombreuses investigations de navires et enquêtes de pavillon, d’améliorer la compréhension de ce modèle économique.

 

Par la suite, du 22 novembre 2015 au 18 janvier 2016, le Courbet a été engagé dans l’opération Chammal en Méditerranée orientale. Après avoir escorté le porte-avions Charles de Gaulle pendant cinq jours, le Courbet a consacré l’essentiel de son activité à suivre les évolutions de la situation au Levant pour compléter le dispositif ISR de la coalition et permettre à la France de conserver son autonomie d’appréciation dans cette région. En outre, plusieurs exercices avec les marines riveraines ont été conduits pour améliorer notre connaissance mutuelle et montrer tout l’intérêt que la France porte à cette région.

 

Le 18 janvier 2016, le Courbet et la FLF Surcouf se sont retrouvés au Nord de la Crète, le Surcouf reprenant le flambeau au large de la côte proche-orientale.

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise actuellement 3 500 militaires. Aux côtés de la coalition, elle combat le groupe terroriste Daech en Irak et en Syrie, en frappant l’organisation terroriste avec ses moyens aériens. Le dispositif de la force Chammal comprend également des militaires projetés à Bagdad et Erbil pour assurer la formation et le conseil des militaires irakiens. Les moyens aériens sont composés de 38 chasseurs (armée de l’Air et Marine nationale), ainsi que de capacités de renseignement, de commandement, de contrôle (C2) et de ravitaillement. Depuis le 23 novembre 2015, le groupe aéronaval (GAN) est intégré à la force Chammal. Il est composé du porte-avions Charles de Gaulle, de la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul, de la frégate multi-mission (FREMM) Provence, de la FREMM Aquitaine, du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne, de la frégate allemande Augsburg. Le 18 janvier 2016, la frégate légère furtive (FLF) Surcouf a également rejoint le dispositif Chammal en Méditerranée orientale. Si nécessaire, le dispositif peut être soutenu par des moyens complémentaires de ravitaillement (C135-FR) et de contrôle aérien (E3F).

Repost 0
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 12:30
photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

 

24/12/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le CEMA a entamé le 22 décembre 2015 une visite aux forces engagées en opérations. Après s'être rendu auprès de l’armée de Terre dans le cadre de l'opération Sentinelle, le général de Villiers a rejoint le Courbet au large de la Syrie.

 

Le CEMA  a poursuivi son déplacement au cœur des forces en embarquant quelques heures sur la frégate Courbet, engagée dans l'opération Chammal en Méditerranée orientale depuis le 26 novembre 2015.

 

C’est à leur côté qu’il a adressé toute la reconnaissance de la nation aux marins qui participent , loin de nos côtes, à la protection des Français. En 2015, 4 700 d’entre eux étaient en moyenne déployés quotidiennement à la mer ou en opérations. Sur le territoire national, ils sont 1 500 à participer à la protection directe de la population H24/7J dans le cadre de la sauvegarde des approches maritimes de la France.

 

 

Repère

Le Courbet a appareillé de Toulon le 30 septembre 2015. Il a intégré pendant sept semaines, d’octobre à fin novembre 2015 la force Sophia, l’opération européenne de lutte contre le trafic de migrants lancée le 22 juin 2015. Depuis le 26 novembre, son équipage a pour mission de suivre l’évolution de la situation au profit de la coalition dans la zone d’opération Chammal. Le Courbet et ses 160 membres d’équipage comptent parmi les 3436 marins et 12 bâtiments qui seront engagés directement aux opérations extérieures et intérieures de la France le soir de Noël.

photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 17:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

27 Février 2015 Source : Marine nationale

 

Au terme de cinq jours particulièrement denses, le premier « Gabian » de l’année en Méditerranée aura été fructueux pour l’ensemble des unités participantes.

 

Courbet, Surcouf, Commandant Birot, Marne, Pluton et Lyre s’étaient donné rendez-vous pour cette période trimestrielle d’entraînement mutuel. De la passerelle à la machine, en passant par la plateforme hélicoptère ou le central opérations, chaque savoir-faire, chaque organisation aura été testée et éprouvée au cours d’exercices réalistes.

 

Dès la sortie de la rade de Toulon, le Surcouf subit les assauts d’embarcations ennemies. Le bâtiment et son équipage sont parés pour faire face à des attaques asymétriques : le ton de « Gabian » est donné. La conduite d’un exercice de lutte contre les trafiquants permet d’éprouver  la chaîne de rétention du bord mise en place. Le retour d’expérience de cet exercice est particulièrement profitable au bâtiment qui sera prochainement déployé.

 

Un exercice sécurité majeur permet de porter assistance à des navires en difficulté, joués par le Courbet et le Commandant Birot. L’envoi de pompiers lourds par zodiac permet là encore de simuler avec réalisme des événements probables, et de développer l’expérience des équipes d’intervention.

 

La dernière nuit de « Gabian » s’effectue au poste de combat. Les équipages restent concentrés pour lutter tous ensemble contre une menace aérienne.

 

En définitive, les objectifs fixés par cette phase d’entraînement mutuel sont atteints : chaque jour a été mis à profit pour simuler les menaces rencontrées potentiellement en mer, et réagir de manière efficace et proportionnée. La multitude de scénarii joués aura permis de maintenir un bon niveau de qualification opérationnelle et de tester la résistance des marins. Sur ce point, la météo dantesque connue pendant « Gabian » aura sans doute été un acteur inattendu…

Bilan positif pour le premier Gabian de l’année
Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 17:55
Premier Gabian de l’année en Méditerranée

 

19 Février 2015 Marine nationale

 

Gabian, l’entraînement trimestriel des unités de la force d’action navale en Méditerranée a débuté lundi 16 Février.

 

Il réunit les frégates Surcouf et Courbet, le patrouilleur de haute mer Commandant Birot, le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne, le chasseur de mines Lyre et le bâtiment base de plongeurs démineurs Pluton.

 

Cette période à la mer particulièrement dense permet de maintenir les savoir-faire principaux des équipages dans de nombreux domaines, allant de la conduite nautique, à la manœuvre et à la mise en œuvre de l’artillerie. Elle permet en outre de diminuer et de mutualiser les moyens en les mettant à profit d’un groupe de bâtiments.

 

Depuis 4 jours, les exercices se succèdent dans des conditions météorologiques parfois difficiles.

 

Le BCR Marne a notamment réalisé un ravitaillement en flèche avec la FASM Jean de Vienne, actuellement en stage de mise en condition opérationnelle. Un exercice de menace asymétrique a également été organisé, avec le concours de l’EDO de la FLF Courbet.

Repost 0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 12:55
Fin de mission pour la frégate légère furtive (FLF) Courbet


14/11/2014 Sources EMA

 

Partie le 25 juillet dernier, la frégate légère furtive (FLF) Courbet a accosté à Toulon le 7 novembre après un long déploiement opérationnel en mer Méditerranée et dans l’océan Indien.

 

Dès le début de la mission, le Courbet a été engagé dans une opération d’évacuation de ressortissants en Libye avec le Montcalm.

 

Par la suite, le Courbet a été engagé dans l’opération de lutte anti-terroriste Enduring Freedom, au sein des Combined Task Forces 150 et 152, du 4 août au 13 octobre. La frégate a ensuite effectuée une patrouille de présence et de recueil de renseignement en Méditerranée orientale jusqu’au 29 octobre.

 

Pendant l’opération Enduring Freedom, le Courbet a assuré la contribution de la France à la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Arabie et le golfe d’Oman. Une vingtaine de contrôles appelés « approach and assist », une visite complète d’un boutre, des coopérations avec les marines des pays riverains (Koweït, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Bahreïn) ont été réalisées pendant ces deux mois. Deux interactions de plus grande envergure avec les marines américaines et anglaises ont également été menées à bien, montrant le haut degré d’interopérabilité de nos marines.

 

L’hélicoptère type Panther et son détachement de la flottille 36F, présents tout au long de la mission, ont réalisé plus d’une trentaine de SURMAR (vols de surveillance maritimes) qui ont permis de recueillir du renseignement et d’améliorer notre connaissance de la région au Moyen-Orient et en Méditerranée orientale, lieu de la deuxième phase opérationnelle du déploiement du Courbet.

 

Après le passage du canal de Suez le 13 octobre, et une coopération opérationnelle avec la Marine égyptienne au large d’Alexandrie, le bâtiment s’est consacré pleinement à une mission de recueil de renseignement dans cette zone sensible

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 08:30
La FLF Courbet en exercice avec la marine égyptienne

 

27/10/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 16 octobre 2014, peu après son appareillage d’Alexandrie où elle a relâché quelques jours, la frégate légère furtive (FLF) Courbet a effectué un entraînement avec la marine égyptienne. Cet entrainement a permis d’entretenir le très bon niveau de coopération entre les deux marines dans la lignée du dernier exercice Cleopatra2014.

 

Après un exercice d’évolutions tactiques (EVOLEX), des manœuvres de présentation au ravitaillement à la mer avec la frégate égyptienne Sharm el Cheick se sont déroulées au large des côtes égyptiennes.

 

Par la suite, l’équipe de visite du Courbet est montée à bord de la frégate égyptienne dans le cadre d’un exercice de visite (VISITEX). Cet entraînement a débuté par des phases d’interrogation de la part de l’équipe du Courbet. S’en sont suivies l’arrivée de l’équipe de visite à bord et la prise en compte des membres de l’équipage.

 

Dix militaires égyptiens habillés en civil participaient au scénario de ce VISITEX. Le contrôle de la documentation ayant montré des incohérences une fouille du bâtiment a été effectuée et des armes ont été retrouvées. L’ensemble de l’exercice, très proche de la réalité, a constitué un solide entraînement pour l’équipe de visite.

 

La frégate Courbet poursuit désormais sa mission en Méditerranée orientale après avoir intégré, pendant plus de deux mois, le volet maritime de l’opération Enduring Freedom en océan Indien.

La FLF Courbet en exercice avec la marine égyptienneLa FLF Courbet en exercice avec la marine égyptienne
Repost 0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 11:30
OEF : La frégate Courbet quitte l’opération Enduring Freedom



14/10/2014 Sources : Etat-major des Armées

 

Après plus de deux mois de déploiement en océan Indien, en mer Rouge et dans le golfe arabo-persique, la frégate légère furtive (FLF) Courbet a franchi le canal de Suez dans la nuit du 12 au 13 octobre 2014.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération multinationale de lutte anti-terroriste Enduring Freedom, au sein des Task Forces150 et 152, le Courbet assure la contribution de la France à la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Arabie et le golfe d’Oman. L’opération Enduring Freedom a été lancée immédiatement après les attentats du 11 septembre 2001.

Parmi les nombreuses activités accomplies durant ces deux mois a eu lieu la visite complète d’un boutre suspect, ainsi qu’une vingtaine de contrôles appelés « approach and assist » contribuant à la protection des activités maritimes licites, et à la connaissance de la zone par la coalition. Le Courbet a également réalisé des manœuvres conjointes avec le groupe britannique Cougar 14 en mer Rouge et lors du passage du détroit de Bab el Mandeb. Auparavant, l’interaction avec le Carrier Strike Group 2américain dans le golfe arabo-persique s’était remarquablement bien déroulée. A chaque escale, le Courbetet la Marine des pays visités ont par ailleurs mené des actions de coopérations.

Enfin, grâce à la présence d’un hélicoptère type Panther et d’un détachement de la flottille 36F, vingt-quatre vols de surveillance maritimes (SURMAR) ont permis de recueillir du renseignement et d’améliorer notre connaissance de la région.

Ainsi avec un rythme opérationnel soutenu, l’équipage a atteint les objectifs assignés. Les 165 marins embarqués, fiers du travail accompli, se tournent désormais vers leur nouvelle mission en Méditerranée orientale et les défis associés.

Repost 0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 16:30
Opération Enduring Freedom : Coopération franco-britannique pour le Courbet

 

05/10/2014 Sources : EMA

 

Les 27 et 28 septembre 2014, pendant sa patrouille en mer Rouge, la frégate légère furtive (FLF) Courbet a mené une série d’entraînements avec des bâtiments de la marine royale britannique et de l’armée allemande.

 

Le Courbeta effectué différents exercices (lutte anti-navire, évolutions tactiques…) avec le Task Group « Cougar 14 » composé des bâtiments britanniques Bulwark et Lyme Bay, ainsi que de la frégate allemande Schleswig Holstein.

 

Au cours de ces manœuvres, un hélicoptère britannique a réalisé, pendant une heure, une séance d’appontages et de décollages suivie d’un ravitaillement. Ce type d’exercice permet de renforcer l’interopérabilité entre les deux marines, et d’entraîner les pilotes à apponter en toute circonstance sur un bâtiment allié.

 

En fin de matinée, sept marins français, dont le commandant du Courbet, se sont rendus sur le Bulwark où ils ont été reçus par le commodore Jerry Kyd, commandant le Task Group britannique. En retour, six officiers anglais ont embarqué à bord du Courbet, afin de découvrir la frégate et de partager leur savoir-faire.

 

Le Task Group« Cougar 14 » et le Courbetont franchi ensemble le détroit de Bab el Mandeb dans la nuit du 28 au 29 septembre pour réaliser au lever du soleil un ravitaillement du Courbet par le RFA Wave Ruler britannique.

 

Ces actions s’inscrivent dans le cadre de la coopération bilatérale franco-britannique, renforcée depuis la signature du Traité de LancasterHouse en novembre 2010.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring Freedom, le Courbet assure la contribution de la France à la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Arabie et le golfe d’Oman.

Opération Enduring Freedom : Coopération franco-britannique pour le Courbet
Repost 0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 07:30
Opération Enduring Freedom : Le Courbet quitte la CTF 152 après un mois de patrouille dans le golfe

 

15/09/2014 Sources : EMA

 

Le 13 septembre, en franchissant le détroit d’Ormuz vers le golfe d’Oman, la frégate légère furtive (FLF) Courbet a quitté la Combined Task Force 152, volet maritime de l’opération Enduring Freedom de lutte contre le terrorisme dans le golfe arabo-persique, après presque un mois passé dans cette zone stratégique.

 

« Approach and Assist »

 

La mission principale de la CTF 152 consiste à lutter contre les trafics susceptibles d’être liés au terrorisme dans le golfe arabo-persique. A cet effet, de nombreuses approches de boutres sont réalisées chaque jour afin de recueillir du renseignement utile dans le cadre de cette lutte. Ce type d’opérations, appelé « Approach and Assit », amène également à porter assistance aux bateaux présents sur zone quand ils en expriment le besoin.

 

Ainsi, le 6 septembre dernier, un marin pakistanais a été secouru au large des côtes saoudiennes par l’équipe médicale du Courbet. L’équipe de visite était venue à la rencontre d’un boutre pour recueillir du renseignement, et lui proposer son soutien. Arrivé à bord, le capitaine de l’embarcation a indiqué qu’un des membres d’équipage s’était entaillé le mollet le matin même. Le médecin du bord a rejoint l’infirmier déjà sur place puis a soigné la blessure du patient.

 

Coopération maritime

 

Au cours de sa patrouille dans le golfe, le Courbet a également mené plusieurs actions de coopération avec les marines des pays riverains. Une journée de plongées ous-marine et des manœuvres ont par exemple été réalisées en coopération avec les marines koweïtienneset saoudienne . Un exercice de lutte anti-navire utilisant des moyens aéronautiques ainsi qu’un exercice de défense aérienne contre Rafales français et Mirages émiratis ont été réalisés le 12 septembre en coopération avec la marine des EAU.

 

Un exercice de plus grande envergure s’est déroulé le 1erseptembre. Le Courbet a opéré avec cinq bâtiments américains, dont le porte-avions G. W. H. Bush, afin d’entretenir la dynamique de coalition, de savoir-faire de haut niveau et confirmer l’interopérabilité de nos moyens.

 

Prévention, Connaissance et Anticipation

 

Le déploiement de la frégate s’inscrit également dans le cadre d’une présence française permanente dans l’océan Indien. Le Courbet est en mesure de répondre à toutes les sollicitations nationales sous faible préavis en cas de crise. Il s’agit de conforter la place que la France entend maintenir dans cette région du monde. D’autre part, la frégate participe à la fonction stratégique de connaissance et d’anticipation par le recueil de renseignement d’intérêt maritime ou relatif aux crises locales. Ce renseignement permet de bénéficier d’une appréciation autonome et complète des événements en cours.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring Freedom, le Courbet assure désormais la contribution de la France à la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Arabie et le golfe d’Oman.

 

Repost 0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 07:30
Opération Enduring Freedom : Le Courbet à Abu Dhabi

 

15 Septembre 2014 Marine Nationale

 

Du 7 au 12 septembre 2014, la frégate FLF Courbet a fait escale dans la base navale française d’Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis.

 

Il s’agissait de la plus longue escale du bâtiment depuis son départ de Toulon, le 25 juillet dernier. Durant les jours de mer qui ont précédé son arrivée aux Émirats Arabes Unis, le Courbet a mené plusieurs actions de coopération avec des marines amies opérant dans la région (américaine, koweitienne et saoudienne), et intégré la Combined Task Force 152. Cette intégration l’a amené à effectuer de nombreuses approches sur des boutres afin de récolter des renseignements sur la zone.

 

Un entraînement avec la Marine et l’armée de l’Air émirienne a été organisé à l’appareillage. Il a permis de confirmer l’interopérabilité de nos forces.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring Freedom, le Courbet assure désormais la contribution de la France à la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme en mer Rouge, dans le golfe d’Aden, en mer d’Arabie et dans le golfe d’Oman.

Repost 0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 11:30
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

09/09/2014 Sources : EMA

 

Le lundi 1er septembre 2014, la frégate furtive Courbet, actuellement engagée dans l’opération Enduring Freedom (OEF), a participé à un exercice conjoint avec l’US Navy dans le golfe arabo-persique.

 

Pendant cette journée, différents entraînements ont été menés afin de renforcer l’interopérabilité des deux marines. Des opérations d’escorte ainsi que de nombreux tests de réaction contre le harcèlement, voire l’attaque de FPB (Fast Patrol Boat), puis d’aéronefs ont permis à l’équipage de la frégate de maintenir son niveau opérationnel et sa capacité à opérer avec des navires américains.

 

Au cours de la journée, le commandant et une délégation du Courbet ont pu rencontrer les autorités du groupe aéronaval américain Carrier Strike Group 2 (CSG 2) à bord du porte-avions G.H.W. Bush.

 

Outre le porte-avions, quatre autres bâtiments de guerre américains ont participé aux différents entraînements : l’USS Arleigh Burke, l’USS Philippine Sea, l’USS Sirocco et l’USS Chinook.

 

L’action du Courbet s’inscrit dans la continuité de l’intégration de bâtiments français au sein d'un Carrier Strike Group. Elle participe au renforcement de l’interopérabilité entre navires français et américains, souvent engagés dans les mêmes opérations.

 

Ainsi, en avril dernier, la frégate Jean-Bart avait intégré le CSG 2 durant une dizaine de jours pour participer à sa défense anti-aérienne. Peu de temps auparavant, lors de la mission Bois-Belleau, le groupe aéronaval français constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle avait effectué des manœuvres conjointes avec le porte-avions américain USS Harry S. Truman et son groupe aéronaval dans le golfe arabo-persique.

 

Depuis le passage du détroit d’Ormuz, le Courbet a intégré la Combined Task Force152. Cette force navale constitue l’un des volets maritimes de l’opération Enduring Freedom (OEF) de lutte contre le terrorisme à laquelle le Courbet participe depuis plus d’un mois.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring freedom, le Courbet assure la contribution de la France à la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Arabie, le golfe d’Oman et le golfe Arabo-Persique.

Operation Enduring Freedom : Le Courbet s'entraîne avec le CSG 2 de l'US Navy
Operation Enduring Freedom : Le Courbet s'entraîne avec le CSG 2 de l'US Navy
Repost 0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:30
Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden

 

19/08/2014 Sources : EMA

 

Le 12 août 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet, actuellement engagée dans l’opération EnduringFreedom(OEF) au sein de la TaskForce150, a effectué une visite de contrôle sur un bâtiment de commerce.

 

Lors d’un vol de surveillance maritime, l’hélicoptère embarqué Panther avait repéré, au large des côtes yéménites, un boutre suspecté de trafic illicite. Après avoir suivi sa piste durant la nuit, le Courbet a initié une approche au matin en demandant au bâtiment de s’identifier. Celui tardant à hisser son pavillon, et donnant des éléments incohérents, l’équipage de la frégate a donc décidé d’effectuer une visite à bord du boutre, sous la protection de l’hélicoptère.

 

Après avoir sécurisé le bâtiment, l’équipe de visite a contrôlé les documents d’identification du navire, et des quatorze membres d’équipage, conformément au mandant de leur mission au sein de l’OEF. La nationalité du bâtiment ne pouvant être établie avec certitude, il a été décidé d’inspecter sommairement la cargaison, et de contrôler les outils de navigation et de communication.

 

Les recherches ayant prouvé qu’il n’y avait rien d’illicite, la visite a pris fin dans l’après-midi. Le Courbet a ensuite repris sa patrouille vers le golfe d’Oman.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring Freedom, le Courbet assure la permanence de la France dans la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden et le golfe Persique.

Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden
Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden
Repost 0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:30
Opération Enduring Freedom : la frégate Courbet ravitaillée par un pétrolier américain

 

11/08/2014 Sources : EMA

 

Le 6 aout 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet, engagée dans l’opération Enduring Freedom, a été ravitaillée à la mer par le pétrolier-ravitailleur américain l’USNS Laramie dans le Sud de la mer Rouge.

 

Dans le cadre d’accords militaires entre les pays de l’OTAN, et sans être engagés dans la même opération, les bâtiments français ont la possibilité de se ravitailler en mer auprès des bâtiments de l’Alliance. Ces dispositions permettent au Courbet de maintenir sa présence en mer plus longtemps, et lui autorisent les changements d’allure indispensables à la mission de patrouille et de contrôle dans laquelle il est engagé.

 

Selon les procédures habituelles, les deux bâtiments ont adopté une route parallèle à moins de 40 mètres l’un de l’autre puis ont procédé au ravitaillement en combustible de navigation et en carburant pour aéronef. L’USNSLaramie a ainsi délivré 335 m3 de combustible de navigation à la frégate Courbet. La grande fluidité de cette opération est possible grâce à la maîtrise des procédures de l’OTAN par les deux équipages.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération EnduringFreedom, le Courbet assure la permanence de la France dans la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden et le golfe Persique.

Repost 0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 12:35
OEF : la frégate Courbet rejoint l'opération Enduring Freedom

 

08/08/2014 Sources : EMA

 

Le 3 août 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet a rejoint la Task Force150, volet maritime de l’opération de contre-terrorisme Enduring Freedom (OEF).

 

Alors qu’elle naviguait vers le canal de Suez, la frégate Courbet a été déroutée dans la nuit du 29 au 30 juillet pour être engagée dans l’évacuation de ressortissants européens souhaitant quitter la Libye.

 

Tripoli connaissant de violents affrontements entre troupes rivales, les autorités européennes ont demandé à leurs expatriés de quitter le territoire. Du fait du blocage des voies aériennes et routières en direction de la Tunisie voisine, les armées, sur demande du ministère des affaires étrangères et du développement international (MINAEDI), ont décidé de dépêcher deux frégates pour évacuer les ressortissants de la capitale libyenne.

 

Via les embarcations du Courbet, et de la frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm, ainsi que celles du détachement commando marine, une cinquantaine de citoyens européens ont pu quitter le sol libyen. Une fois au large, tous les ressortissants ont pris place à bord du Montcalm pour faire route vers Toulon, où ils ont été pris en charge par les équipes du MINAEDI.

 

La frégate a ensuite repris la mer vers sa zone de patrouille et a franchi, dans la nuit du 2 au 3 août, le canal de Suez.

 

En entrant en mer Rouge, le bâtiment a intégré le dispositif de présence multinational mis en place suite aux résolutions 1368 et 1373 du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU), adoptées au lendemain des évènements meurtriers du 11 septembre 2001.

 

Le Courbet aura ainsi pour tâche de poursuivre l’effort de sécurisation de cette zone d’intérêt stratégique majeur.

 

La TF 150 opère sur une vaste zone allant de la mer Rouge au golfe d’Oman en passant par le Golfe d’Aden et la mer d’Arabie. La France y déploie régulièrement ses bâtiments aux côtés de la coalition, assurant ainsi une présence engagée dans la lutte contre la piraterie et les trafics liés au terrorisme.

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:45

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/photos-des-breves/exercice-en-atalante-c-marine-nationale/2179887-1-fre-FR/exercice-en-atalante-c-marine-nationale.jpg

Exercice en Atalante

 

13/02/2013 Actu Marine

 

Le 3 février 2013, la frégate de type Lafayette Courbet, a appareillé de Toulon pour un important déploiement de 4 mois. Actuellement en route vers Djibouti, elle sera intégrée d’ici quelques jours à la Task Force 465 qui mène l’opération de lutte contre la piraterie Atalante en océan Indien, puis reviendra au mois d’avril en méditerranée orientale avant de rallier son port-base à la fin du mois de mai.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/photos-des-breves/surveillance-des-approches-c-marine-nationale/2179897-1-fre-FR/surveillance-des-approches-c-marine-nationale.jpg

Surveillance des approches

 

Après plusieurs semaines d’entraînement, le Courbet vient de quitter son port-base pour relever son sistership, le Surcouf, le 18 février à Djibouti. C’est à cette date que la frégate prendra pleinement part à l’opération Atalante, action européenne lancée en 2008 qui vise à contribuer à la protection des navires qui acheminent de l’aide alimentaire en Somalie, à la protection des navires vulnérables naviguant dans le Golfe d’Aden, et à dissuader, prévenir et réprimer tout acte de piraterie au large des côtes. Cette zone du globe est en effet stratégique puisque près de 20.000 navires y transitent chaque année, acheminant ainsi 30% des approvisionnements européens en pétrole et gaz.

 

Le transit vers l’océan Indien demande près de deux semaines de navigation, la frégate Courbet en profite alors pour répéter les gestes et les procédures qui seront nécessaires au bon déroulement de la mission opérationnelle qui lui est dévolue, et multiplie ainsi, jour après jour, nuit après nuit, les entraînements.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/photos-des-breves/dauphin-marine-nationale-c-marine-nationale/2179882-1-fre-FR/dauphin-marine-nationale-c-marine-nationale.jpg

Dauphin Marine nationale

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/photos-des-breves/exercice-en-atalante-c-marine-nationale2/2179892-1-fre-FR/exercice-en-atalante-c-marine-nationale.jpg

Exercice en Atalante

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories