Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 12:55
Claire Pothier en 2009, alors pacha du "Commandant Lherminier". (Photo Marine nationale)

Claire Pothier en 2009, alors pacha du "Commandant Lherminier". (Photo Marine nationale)

 

15/01/2016 LeMarin.fr

 

Il n'y a que quinze frégates de premier rang dans la Marine nationale. Pour la première fois, l'une d'elles, la FLF Guépratte, vient d'être confiée à une femme, le capitaine de frégate Claire Pothier. Elle avait déjà commandé un patrouilleur de haute mer, le Commandant L'Herminier, en 2007-2009.

La cérémonie de prise de commandement du Guépratte s'est déroulée dans la matinée du vendredi 15 janvier à Toulon. Le vice-amiral d'escadre Denis Béraud, commandant la force d'action navale, a fait reconnaître Claire Pothier comme nouveau commandant de ce bâtiment de combat.

Suite de l’article

Repost 0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 17:30
Enduring freedom : Fin de mission pour la FLF Guépratte

 

17/02/2015 Sources : État-major des armées

 

Le vendredi 13 Février, la frégate légère furtive Guépratte a franchi le canal de Suez au côté de la frégate antiaérienne Jean Bart, en direction de la Méditerranée, mettant ainsi fin à sa participation à l’opération Enduring Freedom, après plus de deux mois d’activité en zone océan Indien.

 

Le Guépratte, patrouillant dans ces eaux pendant plus de deux mois, a envoyé plusieurs fois son équipe de visite à bord ou à proximité de navires suspects, mené des rencontres avec des navires d’intérêt, fait parvenir de l’eau et des vivres à trois bâtiments en détresse, et réalisé dans le golfe d’Aden l’évacuation médicale d’un marin indien grièvement blessé.

 

Ces patrouilles exigeantes, qui assurent une présence permanente et dissuasive dans ces eaux sensibles, ont requis un engagement constant de la part de l’ensemble de l’équipage : la veille renforcée des équipes passerelles, les vols fréquents du Panther, la mise à l’eau des embarcations et le déploiement de l’équipe de visite ont rendu l’activité particulièrement intense.

 

Les marins du Guépratte rentrent à présent en France, fiers du travail réalisé au cours de ce long déploiement. Après un entretien nécessaire du bateau pour reprendre la mer, celui-ci repartira dès le mois d’avril.

 

L’opération Enduring Freedom, mise en place par les Etats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001, rassemble une coalition de nations dont la mission est de lutter contre les trafics liés au terrorisme dans une vaste zone allant de la mer rouge au golfe d’Oman en passant par le golfe d’Adan et la mer d’Arabie.

Enduring freedom : Fin de mission pour la FLF Guépratte
Repost 0
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 07:30
le porte-avions Charles de Gaulle et le Guépratte se croisent au large de Djibouti,

 

3 Février 2015 Crédits : Etat-major des armées / Marine nationale

 

Dans golfe d'Aden, le porte-avions Charles de Gaulle et le Guépratte se croisent au large de Djibouti, le premier débutant sa mission en Océan Indien et le second achevant la sienne au sein de la Task Force 150, volet maritime de l’opération Enduring Freedom.

 

les photos

 

Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 18:35
Océan Indien : le Guépratte en exercice avec la marine indienne au large de Goa

 

29/01/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 26 janvier 2015, au terme d’une relâche opérationnelle à Goa, le Guépratte a participé à une intense journée d’exercices avec la frégate Talwar de la marine indienne.

 

Ces exercices à la mer (PASSEX) ont été l’occasion pour certains marins indiens et français d’embarquer à bord du bâtiment de leur partenaire pour y découvrir, de l’intérieur les savoir-faire déployés par l’équipage. Ces échanges entre les deux navires ont permis à chacun d’améliorer la connaissance des procédures et de mobiliser conjointement leurs compétences dans le cadre de manœuvres tactiques, comme la présentation pour ravitaillement à la mer, la mise en œuvre de moyens héliportés et des exercices de visite de bâtiment croisés (VISITEX). Au terme d’un exercice d’évolutions tactiques, ce PASSEX a été clôturé par des tirs d’artilleries de 20 mm et 12,7 mm.

 

L’objectif de cet entraînement était multiple. Tout en renforçant l’excellence des liens d’amitié et d’estime réciproque entre nos deux marines, ce PASSEX permettait d’illustrer la capacité des deux marines à conduire ensemble des exercices dans la perspective de l’important exercice bilatéral Varuna qui réunira au printemps des bâtiments indiens de la Force Navale de l’Ouest et le groupe aéronaval français.

 

Cette journée intense est venue conclure une escale durant laquelle les échanges et contacts avec la marine indienne ont été nombreux. Les visites réciproques du Guépratteet celle de la base aéronavale d’Hansa tout comme les activités sportives entre les deux équipages ont été de belles occasions pour renforcer les liens opérationnels et humains entre nos deux marines.

 

L’Inde fait partie de nos principaux partenaires dans la zone maritime océan Indien avec lesquels nous renforçons notre coopération opérationnelle, notamment maritime.

 

Le Guépratte reprend désormais  la mer pour patrouiller de nouveau au sein de la Task Force 150, volet maritime de l’opération Enduring Freedom (OEF).

Océan Indien : le Guépratte en exercice avec la marine indienne au large de Goa
Repost 0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 13:30
Le Guépratte en exercice avec la marine qatarie

 

15/01/2015 Sources : État-major des armées

 

En escale à Doha dans le cadre de son déploiement en zone Océan indien, le Guépratte a conduit le 8 Janvier 2015 deux exercices de coopération bilatérale avec la marine qatarie. Un Securex ainsi qu’un Visitex ont été organisés à bord, afin de partager le savoir-faire et l’expérience des équipes du Guépratte, et de mettre à profit sa présence pour l’entraînement des marins du Qatar.

 

Deux détachements de la marine qatarie sont ainsi venus à bord pour conduire ces exercices. Le premier a pu assister et participer à un exercice de lutte contre un incendie, au cours duquel il a pu observer, concrètement, la mise en œuvre de nos techniques d’intervention sécurité et l’utilisation de notre matériel. Simultanément, une équipe de commandos marine qataris a réalisé un exercice de visite du bord, leur permettant de mettre en œuvre leurs propres techniques tout en bénéficiant des conseils avisés du chef de l’équipe de visite du Guépratte, rodé à ce type d’intervention par les deux mois de mission écoulés.

 

 Ces exercices achevés et « debriefés », les participants ont échangé leurs expériences, confirmant ainsi l’esprit de confiance mutuelle qui avaient présidé aux manœuvres de la journée. Cette coopération, concrète et fructueuse pour l’entraînement conjoint, a permis d’enrichir le savoir-faire de chacun et de renforcer la coopération entre nos deux marines.

Repost 0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 17:30
Golfe arabo-persique : la FLF Guépratte rejoint la TF 152

 

08/01/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 4 janvier 2015, la frégate type La Fayette (FLF) Guéprattea appareillé d’Abu Dhabi, afin de poursuivre sa mission dans le golfe Arabo-persique (GAP) et en océan Indien.

 

A l’issue d’une relâche opérationnelle aux Emirats Arabes Unis, l’équipage du Guépratte a entamé la deuxième partie de sa mission. Au cours des deux derniers mois, le bâtiment a mené avec un rythme intense des patrouilles, des missions d’escortes et d’interventions maritimes dont plusieurs visites de boutres dans le golfe d’Aden et en mer d’Arabie.

 

Après une patrouille en Méditerranée orientale, le Guépratte avait également escorté le TCD Sirocco, chargé d’acheminer vers la Jordanie du matériel nécessaire à la mise en place d’un plot chasse de 6 Mirage 2000D destinés à appuyer les irakiens dans leur lutte contre Daech.

 

Au cours des prochaines semaines, le Guépratte sera intégré à la Coalition Task Force 152 (CTF 152) volet maritime de l’opération Enduring Freedom dans le golfe Arabo-persique, avant de rejoindre à nouveau la Coalition Task Force 150, volet maritime de l’opération Enduring Freedom en océan Indien et dans le golfe d’Aden.

 

Dans ce cadre, le Guépratte participe au côté de nos alliés à la lutte contre le terrorisme et les trafics en mer.

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:45
La FLF Guépratte en exercice interarmées au large de Djibouti

 

18/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 12 décembre 2014, à la suite de son appareillage de Djibouti, la frégate légère furtive (FLF) Guépratte engagée dans la Task Force 150 (TF 150), volet maritime de l’opération Enduring Freedom (OEF), a participé à un exercice de récupération de commandos marine et de matériels parachutés en pleine mer, en collaboration avec les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj).

 

Cet exercice complexe et peu habituel appelé TARPON, a mobilisé l’ensemble de l’équipage du Guépratte qui a participé à la réalisation du dispositif nautique mis en œuvre pour la récupération des quinze commandos et des caisses de matériel parachutés par le Transall C160 des forces françaises déployées à Djibouti (FFDJ). La préparation minutieuse de l’exercice et l’excellente coordination entre le Guépratte, les embarcations rapides qui ont effectué la récupération en mer et le Transall ont contribué à la réussite de cet exercice.

 

Ce TARPON a permis de mesurer la réactivité et l’excellent professionnalisme des différentes équipes du bord, qui, après cet entraînement, sont qualifiées pour conduire ce type de récupération. Cette méthode de projection peut par exemple être utilisée en cas de prise d’otage, dans le cadre des opérations de contre-terrorisme maritime

 

Le Guépratte a ensuite repris sa route et rejoint la TF 150 qu’elle a intégrée le 5 décembre dernier. Au sein de l’opération Enduring Freedom, la TF150 a pour mission principale le combat contre les trafics illicites en Mer Rouge, dans le golfe d’Aden, en océan Indien et autour de la corne de l’Afrique. Ces trafics, qui financent le terrorisme mondial, sont en effet source d’instabilité dans ces régions traversées par les plus importantes routes commerciales au monde. La présence du Guépratte permettra également la collecte de renseignements, afin d’améliorer sa connaissance des différentes activités dans ces zones sensibles, tout en promouvant la coopération régionale avec les forces des Etats riverains.

La FLF Guépratte en exercice interarmées au large de DjiboutiLa FLF Guépratte en exercice interarmées au large de Djibouti
Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 12:30
La FLF Guépratte rejoint l’opération « Enduring Freedom »

 

09/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 5 décembre, après son escorte du transport de chaland et de débarquement (TCD) Siroco, la frégate légère furtive (FLF) Guépratte a de nouveau traversé le canal de Suez dans le sens Nord-Sud, afin de rejoindre la Task Force 150, volet maritime de l’opération Enduring Freedom (OEF).

 

Du 25 novembre au 4 décembre, la FLF Guépratte a escorté le TCD Siroco depuis la Méditerranée orientale jusqu’à Aqaba, en Jordanie, et de retour en Méditerranée afin que ce dernier puisse y livrer en toute sécurité le matériel nécessaire au déploiement des Mirage 2000 D nouvellement intégrés au dispositif Chammal.

 

Le Siroco et le Guépratte se sont rejoints au large des côtes égyptiennes, et ont effectué un ravitaillement à la mer afin de répondre aux besoins logistiques du Guépratte, déjà présent en Méditerranée orientale depuis plusieurs semaines.

 

Le convoi a ainsi entamé sa route vers le canal de Suez, puis autour de la péninsule du Sinaï, pour enfin accoster à Aqaba deux jours plus tard, où le Siroco a débarqué sa cargaison au profit du détachement chasse de l’opération Chammal.

 

Apres une escorte retour du Siroco en Méditerranée, la FLF Guépratte a repris la direction de la Mer Rouge où elle a intégré la TF 150 le 5 décembre.

 

Au sein de l’opération Enduring Freedom, la TF150 a pour mission principale le combat contre les trafics illicites en Mer Rouge, dans le golfe d’Aden, en océan Indien et autour de la corne de l’Afrique. Ces trafics, qui financent le terrorisme mondial, sont en effet source d’instabilité dans ces régions traversées par les plus importantes routes commerciales au monde. La présence du Guépratte permettra également la collecte de renseignements, afin d’améliorer sa connaissance des différentes activités dans ces zones sensibles, tout en promouvant la coopération régionale avec les forces des Etats riverains.

 

L’hélicoptère Panther du détachement de la flottille 36F embarqué à bord de la frégate permet d’étendre le champ d’action et de collecte de renseignements, et facilite les approches délicates des navires suspects.

 

L'opération Enduring freedom, mise en place par les Etats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001, rassemble une coalition de nations dont la mission est de lutter contre le terrorisme et le trafic d’armes.

La FLF Guépratte rejoint l’opération « Enduring Freedom »
Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 12:30
La FLF Guépratte en exercice avec la marine libanaise

 

20 Novembre 2014 Sources : État-major des armées

 

Le 12 novembre 2014, alors en patrouille en Méditerranée orientale, le Guépratte a eu l’opportunité de conduire divers exercices avec la marine libanaise, représentée pour l’occasion par deux patrouilleurs hauturiers et deux embarcations semi-rigides lourdes déployant une équipe de visite.

 

Un exercice d’assistance sécurité avec envoi de pompiers lourds et de matériel à bord du P44 Trablos, suivi d’exercices de visite de navire effectués successivement à bord du Guépratte puis du P43 Kalamoon. Ces exercices ont permis de mesurer, par delà les liens historiques et naturels entre nos deux pays, la proximité professionnelle entre nos deux marines.

 

La FLF Guépratte en exercice avec la marine libanaise

Simultanément, son excellence monsieur Patrice Paoli, ambassadeur de France au Liban, accompagné d’une délégation comprenant notamment l’amiral Jbeili, commandant en chef de la marine libanaise, ont rallié le bord par l’hélicoptère Panther du Guépratte pour une visite suivie d’une présentation des moyens et missions de la frégate, notamment illustrée par les exercices en cours. Le commandant a ensuite reçu ses hôtes pour un déjeuner officiel.

 

Cette journée très riche a sans nul doute permis de montrer une large gamme des capacités opérationnelles du bateau, représentative d’une partie des savoir-faire de la Marine nationale, et d’entretenir la confiance mutuelle et la coopération bilatérale entre nos deux pays. Cette démarche revêt un caractère particulièrement important dans le contexte actuel, de renforcement des capacités des forces armées libanaises, soutenu par la France. Il s’agit en effet de leur donner les moyens de lutter plus efficacement contre les menaces de toute forme qui pèsent sur la sécurité intérieure du Liban.

Repost 0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 13:50
La FLF Guépratte achève sa préparation en Crète


13/11/2014 Marine Nationale

 

À la suite de son escale en Crète, du 1er au 5 Novembre 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte a pris part à deux entraînements organisés avec les forces armées grecques. Le bord s’est tout d’abord entraîné à la lutte antiaérienne avec  la participation de deux chasseurs F16 qui ont permis d’affuter les réactions du central opérations. Puis, un exercice de lutte antinavire a été mené face à un patrouilleur lance-missile de la marine hellénique.

 

L’équipe de visite du Guépratte a également participé à un stage de deux jours au NATO Maritime Interdiction Operational Training Center (NMIOTC) durant l’escale, ce qui a permis aux marins de l’équipe de perfectionner leurs techniques d’intervention en milieu maritime et de renforcer la cohésion du groupe.

 

Ces exercices et entraînements, qui viennent tester et font progresser les capacités opérationnelles du navire et de son équipage, constituent l’aboutissement de la longue préparation du Guépratte à son déploiement.

 

Repost 0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 08:55
Le ministre de la Défense à bord du Guépratte - Passerelle

Le ministre de la Défense à bord du Guépratte - Passerelle

 

 

05/12/2013 Sources : Marine nationale

 

Le 5 décembre 2013, dans le cadre de ses visites en immersion dans les  forces pour aller à la rencontre des militaires dans leurs unités, M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, a embarqué sur la frégate Guépratte (type La Fayette). Déployée en  Méditerranée, la frégate participait à l'entraînement trimestriel de préparation opérationnelle Gabian réunissant une dizaine des bâtiments de la Force d'Action Navale au large des côtes toulonnaises.

 

A l'occasion de son « immersion » à bord, M. Le Drian a pris le pouls de l’équipage à travers le témoignage de son commandant, le capitaine de frégate Guillaume Pinget, qui est revenu sur leur activité opérationnelle durant l'année 2013 : opération de lutte contre le narcotrafic en Méditerranée, mission de lutte contre la piraterie maritime au large des côtes somaliennes dans le cadre de l'opération Atalanta et, plus récemment, patrouille en Méditerranée occidentale.

 

Par la suite, le ministre de la défense a effectué une visite détaillée de la frégate pour rencontrer les marins à leur poste de quart, à la passerelle, au central-opérations au cours d'un exercice de défense aérienne et au poste de conduite des installations de propulsion. En complément des fonctions opérationnelles du Guépratte, d'autres facettes du quotidien de l'équipage (alimentation, bureau de gestion des  ressources humaines, poste équipage, compartiment et atelier des machines) lui ont été présentées. M. Le Drian a ainsi pu mieux appréhender les spécificités d'un bâtiment de combat et échanger librement avec les marins.

 

Après un déjeuner avec de nombreux représentants de l'équipage, le ministre a poursuivi les discussions au cours d‘une table ronde, qui a permis aux marins d'aborder très librement leurs préoccupations, notamment sur le soutien technique, les conditions et vie et le logement à terre. M. Le Drian a insisté sur le soin particulier qu'il attache à  l'amélioration de la condition militaire, avec notamment la prise en compte du traitement de la solde et sa décision d’abandon du système Louvois.

 

Au cours d'une allocution à l'ensemble de l'équipage, le ministre a témoigné de sa fierté d’être à bord. Il a insisté sur son attachement à la Marine et souligné l’importance de ses missions telles qu’elles ont été réaffirmées dans le livre blanc et la loi de programmation militaire.

 

Le capitaine de frégate Guillaume Pinget, commandant du Guépratte, a déclaré, aux termes de cette visite : « ce fut un honneur, pour la frégate Guéprattede recevoir le ministre de la défense dans un contexte  international marqué par l’imminence du déclenchement d’une opération militaire en  République Centrafricaine. L’équipage et moi-même avons été sensibles à l’attention qu’il a témoigné à chacun d’entre nous. Nos échanges ont été l’occasion de lui faire part de notre quotidien et nous avons été touchés par la confiance qu’il a exprimée concernant la capacité de la Marine à conduire ses missions ».

 

Le ministre de la Défense à bord du Guépratte - Garde

Le ministre de la Défense à bord du Guépratte - Garde

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories