Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:56
Soldats d'aujourd'hui et d'hier unis pour honorer leurs morts. Crédit :P.GIRARD/armée de Terre

Soldats d'aujourd'hui et d'hier unis pour honorer leurs morts. Crédit :P.GIRARD/armée de Terre

 

20/08/2014 O. Delplace - Actu Terre

 

Les 14 et 15 août 2014, dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la libération de la France, plusieurs cérémonies ont rendu hommage aux combattants de l’armée d’Afrique et aux Alliés qui ont participé, ensemble, au débarquement de Provence. L’occasion de saluer les valeurs de courage, de sacrifice, de dévouement et de fraternité d’arme qui animaient nos anciens et que partagent, en dignes héritiers, les soldats d’aujourd’hui.

 

Dans le Var, Monsieur Kader ARIF, secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants et de la mémoire, a présidé une cérémonie à La Motte qui fût le premier village français libéré par les parachutistes anglais et américains lors de l'opération ANVIL-DRAGOON, puis une autre à Saint-Raphaël pour un hommage appuyé à l'armée d'Afrique. Ces combattants venus du Maghreb ou d'Afrique noire composaient à 80 % les forces de libération débarquées sur le littoral varois le 15 août 1944.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:55
Crédit EMA Marine nationale

Crédit EMA Marine nationale

 

21/08/2014 O. Delplace - Actu Terre

 

À l’occasion de la commémoration du 70eanniversaire du débarquement de Provence et de la Libération de la France, une cérémonie d’hommage international, présidée par le chef de l’État, s’est déroulée sur le porte-avions Charles de Gaulle, vendredi 15 août 2014.

 

Réunies sur le pont d’envol au côté de nombreux vétérans africains et antillais, les trois armées ont rendu hommage à leurs anciens dont ils perpétuent les valeurs de courage, de sacrifice, de dévouement et de fraternité d’arme. L’armée de Terre était représentée par la garde à l’étendard du 68e régiment d’artillerie d’Afrique, affilié au premier bataillon français ayant posé le pied sur le sol provençal dans le cadre du débarquement, ainsi que par une section et la nouba du 1er régiment de Tirailleurs, dignes héritiers de l’armée d’Afrique et de la 1re division française libre.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:45
La frégate « Ventôse » entre en mission Corymbe

 

18/08/2014 Sources : EMA

 

Déployée depuis les Antilles, la frégate de surveillance (FS) Ventôse a rejoint début août les côtes ouest-africaines. Elle assure ainsi le 126e mandat de la mission Corymbe pour plusieurs mois.

 

Après la traversée de l’Atlantique, mise à profit pour entraîner les équipes, le Ventôse a mis le cap sur Dakar, et a commencé sa mission de surveillance maritime au large des côtes de l’Afrique occidentale. La frégate participera notamment à la lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée, et à la connaissance de la situation maritime locale.

 

En place depuis 1990, la mission Corymbe est un déploiement naval quasi-permanent, en mesure de soutenir les forces armées françaises dans le golfe de Guinée, zone d’intérêt stratégique pour la France. Le dispositif est armé par un bâtiment de la Marine nationale, ponctuellement renforcé par des moyens terrestres et aéromobiles embarqués, et peut soutenir à tout moment tout type d’opérations dans la région. De plus, cette présence quasi-permanente permet de coopérer avec les marines régionales amies, et ainsi de participer à leur montée en puissance et au développement de capacités africaines autonomes.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:45
Corymbe / Licorne : coopération franco-ivoirienne

 

31/08/2014 Sources : EMA

 

Du 22 au 27 août 2014, la frégate Ventôse, en mission Corymbe depuis le 1er août 2014 a mis à profit sa relâche à Abidjan pour s’entraîner avec les forces navales ivoiriennes et les soldats de la force Licorne.

 

Cette escale fut l’occasion de réaliser des périodes d’instruction opérationnelle (PIO) au profit de militaires ivoiriens. L’objectif était de transmettre une panoplie de savoir-faire et de méthodes utilisés au sein de la marine nationale. Ces PIO ont pris la forme de démonstrations d’intervention et de lutte contre les incendies à bord des navires, d’apprentissage du système Scott (qui permet une communication silencieuse entre deux bateaux, par signaux lumineux), ou bien des méthodes d’investigation d’un bâtiment dans le cadre d’une intervention de police en mer. Toutes ces actions sont destinées à accompagner la remontée en puissance de la marine ivoirienne après la guerre civile qui a sévi dans le pays à la fin des années 2000.

 

L’escale du Ventôse à Abidjan s’est achevée par un exercice de manœuvre nautique, dans le canal de Vridi, à la sortie du port autonome, avec le patrouilleur ivoirien Emergence, récemment admis au service actif.

 

Durant cette escale, des entraînements ont également été réalisés avec les soldats de la force Licorne :un exercice d’évacuation sanitaire (EVASAN) a été effectué avec l’hélicoptère Fennec du détachement air de Licorne, et les marins formant la brigade de protection du Ventôse ont pu bénéficier de l’expertise des soldats de Licorne dans les domaines du tir et des techniques d’intervention opérationnelle.

 

En place depuis 1990, la mission Corymbe est un déploiement naval quasi-permanent, en mesure de soutenir les forces armées françaises dans le golfe de Guinée, zone d’intérêt stratégique pour la France. Le dispositif est armé par un bâtiment de la Marine nationale, ponctuellement renforcé par des moyens terrestres et aéromobiles embarqués, et peut soutenir à tout moment tout type d’opérations dans la région. De plus, cette présence quasi-permanente permet de coopérer avec les marines régionales amies, et ainsi de participer à leur montée en puissance et au développement de capacités africaines autonomes.

Corymbe / Licorne : coopération franco-ivoirienne
Corymbe / Licorne : coopération franco-ivoirienne
Corymbe / Licorne : coopération franco-ivoirienne
Corymbe / Licorne : coopération franco-ivoirienne
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:45
70ème anniversaire du débarquement de Provence : Revue navale dans la rade de Toulon

 

16/08/2014 Sources : Marine Nationale

 

La revue navale, présidée par le chef de l’Etat, François Hollande, s’est achevée ce vendredi 15 août peu après 19h30 en rade de Toulon. Inscrite dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire du débarquement de Provence, la revue navale a notamment permis de rendre un hommage appuyé aux combattants d’août 1944, singulièrement à l’armée d’Afrique. En présence de chefs d’État et de gouvernement étrangers, principalement africains, elle a aussi offert l’image d’une marine française opérationnelle à vocation océanique mondiale.

 

Dix-neuf bâtiments* de combats, dont un sous-marin et six navires étrangers, ont participé à cette revue. Dix d’entre eux, rassemblés au large de Cannes dès 12h, ont défilé le long de la côte provençale tout l’après-midi, avant d’être rejoints par le reste du dispositif pour rallier la rade de Toulon, où les attendaient, à bord du porte-avions Charles de Gaulle, le Président de la République et ses invités, hauts dignitaires étrangers, vétérans et anciens Résistants. La revue navale s’est ainsi ouverte en début de soirée dans la rade des Vignettes.

 

Articulé autour de quatre tableaux, le dispositif était représentatif du large spectre des missions conduites par la marine. Se sont ainsi succédés le groupe aéronaval, le groupe amphibie, le groupe de sauvegarde maritime et le groupe de guerre des mines. Pendant plus de trente minutes, bâtiments de combat et aéronefs ont interprété une partition bien réglée, sous les regards d’un public venu nombreux. Navires de surface, sous-marin, aéronefs, commandos… l’ensemble des forces de la marine étaient présentes, jusqu’à la gendarmerie maritime largement impliquée dans le dispositif de sécurité nautique.

 

* FDA Forbin, FAA Jean Bart, FASM Jean de vienne, FLF Aconit, PR Meuse, SNA Perle, BPC Tonnerre, TCD Siroco, USS Mount Whitney (USA),  FDA Chevalier Paul, HMS Echo (GBR), FLF Guépratte, Aviso CDT Birot, BA Soummam (Algérie), Frégate Sultan Moulay Ismail (Maroc), Patrouilleur La Galitte (Tunisie), CMT Pluton, CMT Capricorne, HMS Ramsey (GBR)

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:35
Nouvelle-Calédonie : ouverture de l’exercice Croix du Sud 2014

 

26/08/2014 Sources : EMA

 

Du 25 août au 5 septembre 2014, les forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC) conduiront l’exercice Croix du Sud, principalement dans la Province des îles de la Nouvelle-Calédonie (iles de LIFOU et de TIGA), mais aussi à l’aéroport de TONTOUTA et à LA FOA. Cet exercice, interarmées et multinational, est organisé tous les deux ans, sous le contrôle opérationnel du commandant supérieur des FANC.

 

Pour l’édition Croix du Sud 2014, la France, représentée par les FANC et renforcée par les Forces armées en Polynésie française (FAPF), engage 690 militaires. A ses côtés, 9 nations participent à l’exercice : Australie (1 compagnie, 2 LCH et 1 aéronef), Canada (1 section et 1 Hercule C130), Etats-Unis (2 sections), Nouvelle-Zélande (1 compagnie, 1 hélicoptère et la frégate multi-missions HMNZS CANTERBURY), Royaume des Tonga (1 section et 1 patrouilleur), Royaume-Uni (1 section), Vanuatu (1 section et 1 patrouilleur) ainsi que le Japon et Singapour qui fournissent des renforts au sein du CJTF. Le Chili est également engagé au titre d’observateur. Cette forte participation donne à l’exercice une ampleur particulière avec 1 300 militaires, 7 bâtiments, 9 aéronefs ainsi que des moyens logistiques conséquents.

 

Cet exercice constitue un rendez-vous majeur pour l’entraînement des forces armées du Pacifique Sud-ouest. D’une part, il a pour but d'entraîner les FANC et leurs partenaires de la région à conduire une opération d'assistance humanitaire, suivie d'une évacuation de ressortissants, dans un contexte multinational. D’autre part, il permet de développer la coopération et l’interopérabilité entre les forces participantes. La France, et principalement les forces de souveraineté du « théâtre Pacifique » (FANC et FAPF), a toujours été fortement engagée dans cette zone avec une participation aux opérations de maintien de la paix (MINUT au Timor oriental en 1998) et aux missions d’assistance (tsunami de 2004, cyclones aux Tonga et Fidji en 2009 et 2010).

 

Les FANC constituent le point d’appui central du « théâtre Pacifique» avec un dispositif interarmées centré sur un groupement tactique interarmes (GTIA) et les moyens de projection associés. Avec les Forces armées en Polynésie Française (FAPF), dispositif interarmées à dominante maritime, les FANC ont pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France dans leur zone de responsabilité, d’animer la coopération régionale et d’entretenir des relations privilégiées avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique. Enfin, les FANC engagent régulièrement leurs moyens pour des opérations d’aide aux populations, en appui des autres services de l’Etat.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:30
Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden

 

19/08/2014 Sources : EMA

 

Le 12 août 2014, la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet, actuellement engagée dans l’opération EnduringFreedom(OEF) au sein de la TaskForce150, a effectué une visite de contrôle sur un bâtiment de commerce.

 

Lors d’un vol de surveillance maritime, l’hélicoptère embarqué Panther avait repéré, au large des côtes yéménites, un boutre suspecté de trafic illicite. Après avoir suivi sa piste durant la nuit, le Courbet a initié une approche au matin en demandant au bâtiment de s’identifier. Celui tardant à hisser son pavillon, et donnant des éléments incohérents, l’équipage de la frégate a donc décidé d’effectuer une visite à bord du boutre, sous la protection de l’hélicoptère.

 

Après avoir sécurisé le bâtiment, l’équipe de visite a contrôlé les documents d’identification du navire, et des quatorze membres d’équipage, conformément au mandant de leur mission au sein de l’OEF. La nationalité du bâtiment ne pouvant être établie avec certitude, il a été décidé d’inspecter sommairement la cargaison, et de contrôler les outils de navigation et de communication.

 

Les recherches ayant prouvé qu’il n’y avait rien d’illicite, la visite a pris fin dans l’après-midi. Le Courbet a ensuite repris sa patrouille vers le golfe d’Oman.

 

Engagé depuis le 4 août dans l’opération Enduring Freedom, le Courbet assure la permanence de la France dans la mission de lutte contre les trafics maritimes liés au terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden et le golfe Persique.

Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden
Le Courbet en opération de visite dans le golfe d’Aden
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 06:55
photos Marine Nationale

photos Marine Nationale

 

16/08/2014 Sources : EMA

 

A l’occasion de la commémoration du 70èmeanniversaire du débarquement de Provence et de la libération de la France, le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), a participé aux côtés du Président de la République et de ses invités étrangers aux cérémonies commémoratives du 15 août 2014.

 

Réunies sur le pont d’envol du porte-avions Charles de Gaulle lors de la cérémonie d’hommage international présidée par le chef de l’Etat, les troupes des trois armées ont salué la mémoire de leurs pères, dont ils reçoivent l’héritage et perpétuent les valeurs de courage, de sacrifice, de dévouement et de fraternité d’arme. Comme le rappelle fréquemment le général de Villiers, ces valeurs, sans lesquelles le débarquement du 15 août 1944 en Provence n’aurait pas eu lieu, constituent le fondement de nos armées et font le succès de nos engagements opérationnels.

 

Par la suite, un défilé aérien et une revue navale, présidés par le chef de l’Etat depuis le Charles de Gaulle, ont clôturé l’événement en rade des Vignettes, à Toulon. Au total, 3600 militaires français ont participé à ces manifestations qui ont engagé une vingtaine de bâtiments -dont sept étrangers- un sous-marin nucléaire d’attaque, une vingtaine d’aéronefs de combat, la patrouille de France et trois avions historiques.

 

Pour sécuriser ce grand rassemblement, un important dispositif a été déployé. Les armées y ont contribué avec 1000 militaires provenant des trois armées, dont l’engagement a été coordonné par l’état-major de la zone de défense et de sécurité Sud. Avant de se rendre aux cérémonies commémoratives, le CEMA a tenu à rencontrer les militaires armant ce dispositif. Le général de Villiers s’est ainsi rendu, aux côtés du Premier Ministre, au centre opérationnel interministériel et interarmées, installé sur la base aéronautique navale de Hyères. C’est depuis ce centre opérationnel qu’ont été réalisées : d’une part la coordination de niveau interministériel des dispositifs de sécurité civils et militaires, mais aussi la coordination interarmées des moyens engagés respectivement dans les dispositifs particuliers de sûreté terrestre (DPST), maritime (DPSM) et aérienne (DPSA).

photos Marine Nationalephotos Marine Nationalephotos Marine Nationale
photos Marine Nationalephotos Marine Nationale

photos Marine Nationale

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 15:30
Kurdish Peshmerga forces - photo Matt Cetti-Roberts War is boring

Kurdish Peshmerga forces - photo Matt Cetti-Roberts War is boring

 

14/08/2014 Par Marc de Boni – LeFigaro.fr

 

LE SCAN POLITIQUE - Le député explique que la France va livrer aux Kurdes des munitions d'artillerie, du matériel de visée nocturne ou encore des armes antichar.

L'insistance du journaliste n'y a rien fait. Invité du journal de 20h de TF1 mercredi soir, Laurent Fabius a observé une discrétion totalement inflexible au sujet des livraisons d'armes consenties par la France aux forces Kurdes, qui luttent actuellement contre les djihadistes en Irak. «Je ne vais pas vous donner le détail des armes car on ne livre pas le plan de bataille de ses amis à ses adversaires», a expliqué le patron de la diplomatie française. Avant d'ajouter: «Je ne veux pas être plus précis sur la nature des livraisons (…) ce sont des armes sophistiquées». Pas un mot de plus du coté de Laurent Fabius donc, secret stratégique oblige. Peine perdue pour le ministre. Invité de Sud Radio jeudi matin, le député Eduardo Rihan-Cypel n'a pas hésité, lui, à délivrer un avis plus détaillé sur le contenu des livraisons d'armes.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 14:20
US donates $10 million to support French Army counter-terror operations in the Sahel

 

 

14 August 2014 by Oscar Nkala - defenceWeb

 

US President Barrack Obama has authorized the immediate release of US$10 million to fund the airlift and aerial refuelling services of the French Army as it launches a new trans-Sahel counter-terrorism operation in five West African countries on the southern rim of the Sahara desert.

 

In a special proclamation order issued on Monday, President Obama said the funds will help French forces involved in 'Operation Barkhane' to cover unforeseen emergencies.

 

"Pursuant to the authority vested in me by section 506(a)(1) of the Foreign Assistance Act of 1961.., I hereby determine that an unforeseen emergency exists that requires immediate military assistance to France in its efforts to secure Mali, Niger, and Chad from terrorists and violent extremists. I further determine that these requirements cannot be met under the authority of the Arms Export Control Act or any other provision of law.

 

"I, therefore, direct the drawdown of up to $10 million in defence services of the Department of Defence for these purposes and under the authorities of section 506(a)(1) of the Act. The Secretary of State is authorized and directed to report this determination to the Congress, arrange for its publication in the Federal Register, and coordinate the implementation of this draw-down," President Obama said.

 

US National Security Council spokesman Edward Price said the donation followed a French request for US support in the provision of cargo and troop airlift and aerial refuelling services.

 

Early this month, the French Army started deploying 3 000 troops to new operational bases in Burkina Faso, Chad, Mali, Mauritania and Niger to mark the beginning end of Operation Barkhane.

 

President Francois Hollande ordered the re-deployment of the French Army to the broader regional counter-terror operation following the conclusion of 'Operation Serval' which pushed Al Qaeda in the Islamic Maghreb and allied trans-Sahelian Islamist militant groups from towns in northern Mali and back into desert hideouts.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 12:55
Cérémonie des 50 ans des FAS: date avancée

 

14/08/2014 Armée de l'air

 

La cérémonie commémorative célébrant le cinquantenaire de la création des forces aériennes stratégiques (FAS), prévue initialement le 17 octobre 2014, a été avancée au vendredi 3 octobre pour des raisons protocolaires.

 

Organisé sur la base aérienne 125 d’Istres, cet événement marquera également les 50 ans de la première prise d’alerte de la dissuasion nucléaire, le 8 octobre 1964.

 

Anciens des FAS, en service actif, réserviste ou en retraite, faites-vous connaître! Les pré-inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er septembre 2014 sur le site Internet de l’association nationale des forces aériennes stratégiques (ANFAS) www.anfas.fr

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 11:35
Coopération militaire franco-fidjienne : changement d’attaché de défense

Passage de témoin : Encadrant l’ambassadeur de France à Fidji et à Tonga, Gilles Montagnier, le Colonel Arnaud Bouyssou cède la place au Capitaine de frégate Hubert Jannot en tant qu‘attaché de défense pour les îles Fidji et Tonga.

 

13.08.2014 tahiti-infos.com (Flash d’Océanie)

 

SUVA – La coopération militaire franco-fidjienne a changé d’attaché de défense, un poste défini sur une bases non-résidente depuis Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

Le titulaire de ce poste d’attaché de défense non résident est désormais le Capitaine de frégate Hubert Jannot qui, toujours, depuis Nouméa, a aussi en charge la coopération militaire avec le royaume de Tonga, a annoncé en fin de semaine dernière l’ambassade de France à Suva.

Il succède ainsi au Colonel Arnaud Bouyssou, qui a notamment supervisé plusieurs opérations à caractère humanitaire post-catastrophes à Fidji et à Tonga.

Les forces françaises, y compris celles basées en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, ont apporté un important soutien logistique à des opérations humanitaires au bénéfices des populations de Fidji et de Tonga, notamment après le passage des cyclones Evan (Fidji, décembre 2012) et Ian (Tonga, début 2014).

L’armée française, dans le cadre de ces opérations, est signataires, aux côtés de l’Australie et la Nouvelle-Zélande, de l’accord dit « FRANZ ».

Cet accord, depuis fin 1992, vise à coordonner et harmoniser les moyens des forces de ces trois pays pour venir au secours des populations insulaires de la région touchées par ce genre de catastrophes naturelles.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:56
70ème anniversaire du Débarquement de Provence et de la Libération de la France

 

13 Août 2014  Marine nationale

 

Dans le cadre des cérémonies du 70ème anniversaire du débarquement de Provence et de la Libération de la France, le Président de la République présidera une revue navale dans la rade de Toulon le vendredi 15 août, précédée d’une parade navale le long des côtes entre Cannes et les îles d’Hyères.

 

Visible dès 12h depuis les plages de Cannes et se dirigeant vers le port de Toulon, cette parade présentera une dimension à la fois internationale et commémorative.

 

Le dispositif de la revue sera articulé autour de quatre tableaux représentant le large spectre de missions assurées par la Marine nationale : le groupe aéronaval, le groupe amphibie, le  groupe sauvegarde maritime et le groupe guerre des mines.

 

Une vingtaine de bâtiments de combat, 13 français et 7 étrangers, ainsi qu’une vingtaine d’avions et d’hélicoptères rendront les honneurs au Président de la République française, aux chefs d’États et de Gouvernements étrangers ainsi qu’aux vétérans et résistants. Une manière pour les marins français d’aujourd’hui de transmettre aux jeunes générations la mémoire de l’engagement de leurs glorieux anciens au service de la France, tout en faisant la démonstration d’une marine à vocation océanique mondiale.

70ème anniversaire du Débarquement de Provence et de la Libération de la France
Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:55
Débarquement de Provence: douze vétérans algériens invités en France

Débarquement des éléments de la 3e DIA (Division d'Infanterie Algérienne) depuis un LCI (Landing Craft Infantry) dans la région de Saint-Tropez. - photo ECPAD

 

Alger, 13 août 2014 marine-oceans.com (AFP)

 

Douze vétérans algériens de la Seconde guerre mondiale ont quitté mercredi Alger pour participer en France aux cérémonies commémorant le 70 anniversaire du débarquement de Provence, selon un journaliste de l'AFP.

 

Absents le 6 juin des cérémonies du "D-Day" en Normandie, les combattants "indigènes" seront représentés en Provence par une quarantaine de vétérans.

 

Les douze Algériens, nés entre 1917 et 1924 et formant la plus importante délégation, ont été reçus par des diplomates français en poste à Alger avant d'embarquer pour Paris d'où ils se rendront ensuite à Toulon (sud-est).

 

Quatre d'entre eux se verront remettre par le Président François Hollande les insignes de chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur.

 

Autour de 250.000 Algériens ont combattu pour la France, l'ancienne puissance coloniale, lors de la Seconde guerre mondiale.

 

"Le rôle des Algériens dans la libération du territoire européen et en particulier dans le débarquement de Provence, mais aussi dans les campagnes de Tunisie et d'Italie ainsi que dans la libération des villes de Marseille, Lyon et Strasbourg fera ainsi l'objet d'un hommage solennel", selon un communiqué diffusé par l'ambassade de France à Alger.

 

Des représentants de 28 pays, notamment africains, ont été conviés par François Hollande pour assister depuis le porte-avion Charles De Gaulle à une revue navale au large de Toulon. L'Algérie devrait être représentée par son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, selon des informations de la presse locale.

 

Avant cette cérémonie internationale, un hommage sera rendu par le président français au mémorial du Mont Faron, qui domine Toulon, aux soldats alliés, forces françaises libres et soldats de l'Armée d'Afrique, résistants mais aussi civils.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 07:35
photo S. Fort

photo S. Fort

 

13 août 2014, Par Elodie Vallerey –Usine Nouvelle

 

Le 12 août, le nouveau ministre indien de la Défense Arun Jaitley a assuré aux 245 membres de la Chambre haute du Parlement local, que les négociations entre le gouvernement et Dassault Aviation autour du contrat pour l'achat de 126 avions de combat Rafale "se poursuivaient".

 

Plus de deux ans et demi après la victoire de Dassault Aviation dans la compétition MMRCA pour le renouvellement de la flotte indienne d'avions de combat, les négociations n'en finissent pas... mais avancent.

 

"Au vu de la complexité de cette acquisition, le processus de négociation avec Dassault Aviation sur différents aspects de la proposition commerciale et sur les dispositions du contrat est toujours en cours", a assuré Arun Jaitley, le ministre indien de la Défense, lors de son audition le 12 août devant le Rajya Sabha, la chambre haute du Parlement en Inde, selon le blog spécialisé LiveFist.

 

Si l'avionneur français a remporté l'appel d'offres début 2012, le comité indien responsable de l'étude des coûts et du contrat MMRCA doit encore finaliser son rapport sur l'accord.

 

"Nous sommes très mobilisés en Inde et nous nous efforçons, avec nos partenaires français et indiens, de concrétiser le contrat de 126 Rafale dans les meilleurs délais", avait assuré le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, lors des résultats semestriels du groupe fin juillet.

 

Arun Jaitley a été nommé ministre indien des Finances et de la Défense fin mai lors de l'accession au pouvoir de Narendra Modi.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 21:55
Mobilisation générale contre l’EI en Irak, la France aussi fournira des armes aux Kurdes

 

13 août 2014 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

C’est la mobilisation générale sur les front doplomatique, humanitaire et militaire: après les États-Unis et la Grande-Bretagne, la France fournira des armes «pour soutenir la capacité opérationnelle» des forces kurdes engagées contre les djihadistes qui progressent vers Bagdad, a annoncé l’Elysée ce mercred 13 août dans un communiqué.

 

«La situation catastrophique à laquelle doit faire face la population dans la région du Kurdistan irakien nécessite la poursuite et l’amplification de la mobilisation de la communauté internationale. La France entend jouer un rôle actif en fournissant, en lien avec ses partenaires et en liaison avec les nouvelles autorités irakiennes, toute l’assistance nécessaire», dit le communiqué de l’Élysée.

«De premières livraisons humanitaires ont eu lieu ces derniers jours. Elles vont se poursuivre. Le Président de la République a demandé au ministre des Affaires étrangères et du développement international de suivre personnellement cette question», poursuit le communiqué.

«Conformément aux termes de l’entretien du 7 août entre le Président de la République et le président Barzani, la France a déjà pris les dispositions nécessaires depuis plusieurs jours pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l’État islamique. Afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan, Le chef de l’Etat a décidé, en accord avec Bagdad, de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent», précise l’Élysée.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 21:51
photo Armée de l'air Alban Battestini

photo Armée de l'air Alban Battestini

 

Aug. 13, 2014 – Defense News (AFP)

 

NEW DELHI — India’s talks to buy fighter jets from France’s Dassault Aviation in a 2012 deal worth $12 billion are still underway but are complex, Defence Minister Arun Jaitley has said.

 

India chose Dassault for “exclusive negotiations” for 126 Rafale jets, but successive deadlines to complete one of the world’s biggest airline contracts have slipped by.

 

“Given the complexity of the procurement case, the process of negotiations with Dassault Aviation on various aspects of the commercial proposal and provisions of draft contract is on,” Jaitley told parliament late Tuesday.

 

The cost of the deal was pegged at $12 billion but media reports have recently put it at around $15 billion.

 

Jaitley, named defense minister when the new right-wing government took power in May, was replying to a question in parliament about progress on the purchase.

 

India is in the midst of a $100-billion defense upgrade program.

 

Military experts say India urgently needs the twin-engine multi-role fighters to maintain a combat edge against nuclear rival Pakistan, with which it has fought three wars.

 

The Rafale, which would replace India’s Russian-made fleet of MiG-21 and MiG-27 planes, beat out rivals such as Boeing and Lockheed Martin.

 

Jaitley told parliament that the United States has overtaken Russia as the largest arms supplier to India in the last three years, followed by France and Israel.

 

The new government has raised the foreign investment cap on India’s defense industries to speed up modernization of the military.

 

The production-sharing deal agreed by the previous Congress government would see Dassault supply 18 Rafales by 2015 in a “ready to fly” state.

 

The remaining 108 would be made by state-run Hindustan Aeronautics Ltd under technology transfer agreements with India, which is keen to boost homemade defense manufacturing.

 

In a boost for Dassault, the government last month said the deal complied fully with technology transfer requirements spelled out in the plane tender offer.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 21:50
a RAF Tornado from RAF Marham arrives at RAF Akrotiri Cyprus - photo UK MoD

a RAF Tornado from RAF Marham arrives at RAF Akrotiri Cyprus - photo UK MoD

 

Aug. 13, 2014 - By ANDREW CHUTER – Defense News

 

LONDON — Britain will be part of an international mission to rescue Yazidi refugees stranded in northern Iraq, Prime Minister David Cameron said Wednesday.

 

“Detailed plans” were being pieced together to get the operation underway, Cameron said after chairing a meeting of the British Government’s Cobra crisis committee meeting.

 

“We need a plan to get these people off that mountain and get them to a place of safety, and I can confirm that detailed plans are now being put in place and are underway, and that Britain will play a role in delivering that,” he said.

 

News an international effort was being organized to rescue thousands of Yazidis trapped by Islamic State (IS) jihadists comes as French President Francois Hollande announced they would start supplying arms within hours to Iraqi Kurds fighting the militants.

 

“For several days, France has had the necessary measures in place to support the operational capabilities of the forces fighting IS,” the statement from Hollande’s office said.

 

France had already been delivering humanitarian aid for several days.

 

The US is conducting airstrikes against Islamic State militants in the region as well as supplying arms to Kurdish forces and aid to refugees.

 

Tuesday Washington announced it was sending 130 military advisers to northern Iraq.

 

Britain has been ramping up its basing of military assets in the region over the last few hours but continues to stress that the helicopters, strike aircraft and transport aircraft involved remain part of a humanitarian mission.

 

The Royal Air Force is already conducting airdrops of water and other essentials from Hercules C-130s based in the region.

 

A small number of Tornado GR4 strike aircraft equipped with Rafael Litening III reconnaissance and targeting pods has also deployed to the British base at Akrotiri, Cyprus, to aid the RAF airdrop mission with surveillance capabilities.

 

The British have also announced they are forward-basing a small number of Boeing Chinook helicopters in the region. Media reports here say four of the heavy-lift helicopters have been dispatched.

 

The MoD has not detailed what role the helicopters will play. The aircraft departed their base at Odiham, southern England, Wednesday, enroute to the region

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 20:30
Quelles armes la France va-t-elle fournir à l'armée kurde ?

 

13/08/2014 Par Caroline Piquet - LeFigaro.fr

 

INTERVIEW- Paris s'apprête à livrer des armes aux forces kurdes en Irak pour soutenir leur lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique. Mais quels types d'armes peuvent être envoyés et comment seront-elles acheminées ?

 

«Afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan, le chef de l'Etat a décidé, en accord avec Bagdad, de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent», a annoncé François Hollande ce mercredi, sans apporter de précision sur la nature, ni le volume du matériel militaire qui pourrait être envoyé. Contacté à plusieurs reprises, l'Elysée n'a pas souhaité répondre à nos questions. Comment l'armée française mène ce genre d'opération? Quels types d'armes pourraient-être envoyés? Eléments de réponses avec Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l'Iris (Institut de Relations Internationales et Stratégiques), spécialisé sur les questions militaires.

 

Lire l’interview

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 18:50
100 Years Since British Expeditionary Force Sent Overseas 13.08.14

 

13 août 2014 British Forces News

 

It is one hundred years to the day since the British Expeditionary Force left England for France.

It was also the first time Britain sent military air power overseas.

The Royal Flying Corps lost thousands of men in the First World War and today a special ceremony took place in France at the airfield where they first landed.

Simon Newton reports.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 17:45
FFDj : visite de l’adjoint interarmées au DIO UGABAG XIV

 

13/08/2014 Sources : EMA

 

Du 6 au 8 août 2014, le capitaine de vaisseau Antoine Camus, adjoint interarmées des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj), s’est rendu en Ouganda à l’occasion de l’instruction opérationnelle réalisée par les FFDj au profit d’un bataillon de l’Uganda People Defence Force(UPDF).

 

Conduite par le capitaine de vaisseau Camus, à 200 km au nord-ouest de Kampala, la délégation des FFDj a visité aux côtés de Son Excellence Madame Sophie Makamé, Ambassadeur de France, le centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP).

 

Cette rencontre s’est déroulée dans le cadre du plan de coopération des FFDj. A ce titre, le 5eRégiment Interarmes d’Outre-Mer (5eRIAOM) effectue depuis le 12 juillet 2014 un détachement d’instruction opérationnelle (DIO) nommé UGABAG XIV.

 

Ce DIO, aux ordres du capitaine Benoît Colombier, dispense une formation aux opérations de maintien de la paix (OMP) dans le cadre de la mise en condition opérationnelle d’un bataillon de l’UPDF, avant sa projection au sein de la mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM). Il tend à former 2 600 soldats d’ici le 22 août 2014.

 

Cette mission d’instruction s’inscrit dans le cadre du soutien apporté par les forces françaises en Afrique pour la formation des contingents africains aux opérations de maintien de la paix. Dès 2006, la France a ainsi assuré l’instruction opérationnelle des bataillons ougandais et des bataillons burundais qui arment l’AMISOM.

 

Au cours de cette formation deux phases d’instruction et d’entraînement ont été abordées. La première phase est axée sur l’apprentissage des savoir-faire individuels fondamentaux tels que les déplacements, le maniement des armes en dotations, ou encore les réactions face aux engins explosifs improvisés. La deuxième phase s’articule autour de sept modules : escorte de convoi, patrouille, défense d’un secteur, attaque d’un point, bouclage et fouille d’une zone, check-point et embuscade.

 

En conformité avec le traité de coopération de défense signé en 2011 avec la république de Djibouti, les FFDj constituent une base opérationnelle avancée en Afrique de l’Est. A ce titre, elles participent au dispositif militaire français prépositionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Parmi leurs missions, les FFDj apportent également un soutien logistique essentiel au profit des bâtiments français et étrangers engagés dans les opérations de lutte contre la piraterie, notamment l’opération Atalante. Ce soutien concerne aussi la République de Djibouti dans le cadre de sa mobilisation contre la piraterie. Les FFDj bénéficient enfin d'une capacité d’entraînement permanente, avec comme principal « outil » le centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement de Djibouti (CECAD) qui accueille des unités permanentes ou en mission de courte durée des FFDj, des unités ou écoles de métropole, ainsi que les forces armées djiboutiennes et étrangères.

FFDj : visite de l’adjoint interarmées au DIO UGABAG XIV
FFDj : visite de l’adjoint interarmées au DIO UGABAG XIV
FFDj : visite de l’adjoint interarmées au DIO UGABAG XIV
Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 17:30
Liban : Visite du nouveau Force Commander de la FINUL à Dayr Kifa

 

13/08/2014 Sources : EMA

 

Le 31 juillet 2014, le général italien Luciano Portolano, nouveau Force Commander de la force intérimaire des Nations-Unies au Liban (FINUL), s’est rendu à Dayr Kifa auprès de la Force Commander Reserve (FCR). Il succède au général Paolo Serra en poste depuis 2 ans et demi au Liban.

 

Le général Luciano Portolano a rencontré les éléments français du mandat XXI déployés depuis mars à Dayr Kifa, dans le cadre de l’opération Daman.

 

A cette occasion, les militaires du contingent français ont présenté au Force Commander les capacités de la force et les moyens uniques dont dispose la FCR au sein de la FINUL, qui assure notamment la surveillance aérienne et de trajectographie.

 

Forte de près de 900 militaires, la FCR est stationnée à Dayr Kifa, à environ 100 kilomètres au sud de Beyrouth. Elle est l’élément d’intervention d’urgence de la FINUL, en mesure de se déployer sur court préavis, sur ordre direct du Force Commander. Elle peut intervenir dans toute la zone d’opération de la FINUL, au profit des bataillons de casques bleus de 36 nationalités différentes, dans le cadre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

 

Réserve d’intervention opérationnelle, la FCR travaille en collaboration et coordination étroites avec les forces armées libanaises (FAL), tant lors de patrouilles communes que lors d’entraînements conjoints, et conduit également de nombreuses actions auprès de la population au sud du Liban.

 

La France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL. Cette contribution de la France à cette mission de l’ONU prend le nom d’opération DAMAN. La FCR confère au Force Commander des capacités de surveillance terrestre et aérienne, de dissuasion et de réaction. Robuste, souple, réactive, elle constitue une véritable force décisive au service de la paix au Sud Liban.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:45
Sangaris : à Bangui, le GTIA Acier appuie la MISCA dans une opération de fouille

 

13/08/2014 Sources EMA

 

Le 5 août 2014, une compagnie du groupement tactique interarmes (GTIA) Acier a mené, en appui de la MISCA, une opération de fouille dans le 4earrondissement de Bangui.

 

Après l’exploitation d’informations laissant supposer la présence d’armement dans une maison, une opération conjointe a été déclenchée. Celle-ci a engagé des officiers de police judiciaire (OPJ), appartenant aux Unités de Police Constituées (UPC) de la MISCA, appuyés par les militaires de la force Sangaris.

 

Ce dispositif s’est déployé dans le quartier de Boy Rabé, au Nord-Est de Bangui. Il était armé, en primo intervenant, par les OPJ de l’UPC qui sont les seuls, avec les forces de sécurité intérieure (FSI), à pouvoir appréhender des suspects et saisir le matériel. Au cours de cette opération, les deux OPJ camerounais de la MISCA ont pu constater la présence d’armement, ainsi que d’effets militaires. Des individus ont alors été interpellés et transférés dans les locaux de la MISCA.

 

Les soldats de la force Sangaris disposent des moyens et des savoir-faire spécifiques leur permettant d’apporter un appui adapté aux forces de la MISCA pour la conduite de ces opérations de fouille. Ces actions ciblées sont intégrées dans de plus larges opérations de contrôle de zone menées régulièrement. Elles permettent de faire appliquer les mesures de confiance, et ainsi de maintenir le niveau de sécurité minimale atteint depuis plusieurs mois dans la capitale.

 

Environ 2000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 6000 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA, ainsi que son déploiement opérationnel.

Sangaris : à Bangui, le GTIA Acier appuie la MISCA dans une opération de fouilleSangaris : à Bangui, le GTIA Acier appuie la MISCA dans une opération de fouilleSangaris : à Bangui, le GTIA Acier appuie la MISCA dans une opération de fouille
Sangaris : à Bangui, le GTIA Acier appuie la MISCA dans une opération de fouille
Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 16:45
FFDj : le général Philippe Montocchio prend le commandement des FFDj

 

 

13/08/2014 Sources : EMA

 

Le 9 août 2014, les honneurs ont été rendus au général de brigade aérienne Philippe Montocchio à l’occasion de sa prise de commandement des Forces Françaises stationnées à Djibouti (FFDj). Il succède ainsi au général de brigade aérienne Joël Rode.

 

Le général Montocchio, accompagné de l’adjoint interarmées, le capitaine de vaisseau Antoine Camus, a rendu le salut au piquet d’honneur composé des principales formations des FFDj : 5e Régiment Interarmes d’Outre-Mer (5° RIAOM), la Base Navale (BN), la Base Aérienne 188 (BA 188) et l’Etat-Major Interarmées (EMIA). Cette cérémonie a marqué le début du mandat du nouveau général commandant les Forces françaises stationnées à Djibouti.

 

Dans le cadre des accords de défense entre la République de Djibouti et la France, les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) constituent depuis 2011 la base opérationnelle avancée française sur la côte Est de l’Afrique. Les FFDj participent au dispositif militaire français prépositionné permettant de disposer d’un réservoir de forces pouvant être projetées rapidement en cas de crise. Parmi leurs missions, les FFDj apportent également un soutien logistique essentiel au profit des bâtiments français et étrangers engagés dans les opérations de lutte contre la piraterie, notamment l’opération Atalante. Ce soutien concerne aussi la République de Djibouti dans le cadre de sa mobilisation contre la piraterie. Les FFDj bénéficient enfin d'une capacité d’entraînement permanente grâce notamment au centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement de Djibouti (CECAD). Régulièrement, le CECAD accueille des unités des FFDj, les unités ou écoles de métropole ainsi que les forces armées djiboutiennes et étrangères.

FFDj : le général Philippe Montocchio prend le commandement des FFDjFFDj : le général Philippe Montocchio prend le commandement des FFDj
FFDj : le général Philippe Montocchio prend le commandement des FFDjFFDj : le général Philippe Montocchio prend le commandement des FFDj
Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 13:55
La DGA livre le quatrième A400M français

 

13/08/2014 DGA

 

La Direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné le quatrième exemplaire de série de l’avion de transport militaire A400M Atlas le 13  août 2014. L’appareil, qui porte le numéro de série MSN11, a été livré le même jour à l’armée de l’air et rejoindra la base aérienne d’Orléans-Bricy.

 

Avion de transport militaire tactique doté d’une allonge stratégique et à la pointe de la technologie, l’A400M, produit par Airbus Defence and Space, est sans équivalent sur le marché mondial. Equipé de quatre turbopropulseurs, il est conçu pour transporter jusqu’à 37 tonnes de matériel et réaliser l’ensemble des missions liées au transport, notamment les liaisons inter et intra-théâtre, les poser d’assaut sur terrains sommaires, l’aérolargage de personnel et de matériel y compris à très grande hauteur, le ravitaillement en vol ou les évacuations sanitaires.

 

Il s’agit du cinquième  avion de série livré sur les 170 commandés par les sept pays partenaires du programme : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Royaume-Uni, et la Turquie. Deux ont déjà été livrés à la France en 2013, le premier avion turc a été livré en avril dernier et le troisième avion français le 25 juillet.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories