Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:55
Arrivée d'un E-3F sur le site d'AFI KLM E&M à Roissy - photo Armée de l'Air

Arrivée d'un E-3F sur le site d'AFI KLM E&M à Roissy - photo Armée de l'Air

 

13/10/2015 Sources : BA 702 - Armée de l'air

 

Et de 4! Le quatrième et dernier E-3F, l’appareil numéroté n° 203, a quitté lundi 12 octobre 2015 la base aérienne 702 d’Avord pour les ateliers d’Air France Industries KLM Engineering and Maintenance (AFIKLM E&M) localisé sur l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

 

Sur place, un chantier de plusieurs mois l’attend pour être mis au tout dernier standard technologique appelé Mid-Life Upgrade (MLU).

 

Démarré en mai 2013, le chantier MLU fait l’objet d’un contrat FMS (Foreign Military Sale) conclu entre la direction générale de l’armement et les autorités américaines. Dans le cadre de cette rénovation, l’armée de l’air a donc coopéré étroitement avec l’US Air Force, ainsi qu’avec un binôme industriel constitué de Boeing et d’AFIKLM E&M.

 

La modernisation du 4e système de détection et de contrôle aéroportés (SDCA) marque la fin de carrière des SDCA originels (appelés Legacy) qui ont servi pendant 25 ans.  Cet événement concrétise également le travail collectif mené au sein de la 36e escadre et de la base aérienne 702 d’Avord qui abritera désormais le plus haut standard de la technologie existante Awacs.

 

Sur MLU, l’ensemble du système de mission est revisité, avec notamment de nouvelles interfaces homme-machine, ainsi que de nouvelles consoles permettant de disposer de l’information tactique à chaque instant et de transmettre les ordres à tous les vecteurs engagés, notamment via des réseaux de liaisons de données puissants et robustes.

 

Prononcée le 17 avril dernier, la mise en service opérationnel de ce nouvel avion a permis l’envoi d’un E-3F dès le lendemain vers le théâtre d’opération irakien dans le cadre de l’opération Chammal.

 

E-3F en chantier de modernisation - photo Armée de l'Air

E-3F en chantier de modernisation - photo Armée de l'Air

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:55
photo 92e RI - Armée de Terre

photo 92e RI - Armée de Terre

 

12 octobre 2015 Par Christophe Forcari – Liberation.fr

 

Deux députés ont vu rouge après l'appel d'offres réservé à des entreprises européennes visant à remplacer le fusil d'assaut français. Sauf que plus aucun industriel hexagonal n'est capable de produire les fameux fusils.

 

Le prochain fusil d’assaut de l’armée française ne sera pas de fabrication hexagonale. Le «clairon», surnom donné à l’arme de dotation du fantassin, ne sonnera plus la charge. Et le coup de gueule lancé par les deux députés français, Philippe Meunier (Les Républicains-Rhône) et le communiste Jean-Jacques Candelier (Nord) dans une lettre adressée au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, n’y changera rien. «Nous comptons sur votre sens de l’Etat pour revenir sur votre décision d’acheter un fusil d’assaut étranger afin de consolider notre filière nationale de l’armement terrestre du "petit ou gros calibre"», lui écrivent les deux élus. Encore faudrait-il que la filière existe encore.

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:50
photo NHIndustries

photo NHIndustries


13.10.2015 by NHIndustries


NHIndustries celebrated the delivery of the 250th NH90 military helicopter today. The event took place in Viterbo,Italy during the annual NH90 users conference in presence of Brigadier General Antonio Bettelli commander of Italian Army Aviation.

“We are committed, at NHI, to delivering our helicopters on-time to our customers. The delivery of the 250th aircraft today is an important milestone and it highlights the technical and commercial success of this European program” declared Vittorio Della Bella Managing Director of NHIndustries.
“The NH90 is today the most modern combat proven helicopter in its class. We are proud to fulfill the expectations of our customers every day, and we keep on working closely with them in order to make sure the NH90 remains the reference for the XXIst century operations“ added Vittorio Della Bella.

The helicopter delivered in Viterbo is a Tactical Transport helicopter optimized for land-based missions. It will be operated by the Italian Army aviation special forces. The Italian Armed Forces already operate a fleet of 30 NH90 TTH and 17 NH90 NFH.

The NH90 is the optimal choice for modern operations thanks to its large full composite airframe, its excellent power to weight ratio; and its wide range of rôle equipment. It features a redundant Fly-by-Wire flight control system for reduced Pilot’s workload and enhanced flight characteristics.

The NH90 is proposed in two main variants, one dedicated to naval operations, the NH90NFH (Nato Frigate Helicopter) and a Tactical Transport Variant for land based operations. As of today, 249 helicopters have been delivered in Naval and Tactical transport variants. A total of more than 95000 flight hours have been achieved. The NH90 is operated in Germany, France, Italy, The Netherlands, Sweden, Finland, Norway, Greece, Oman, Belgium, Australia and New Zealand.

The twin-engine, medium-size NH90 helicopter program is managed by the consortium NHIndustries, the Company owned by AgustaWestland (32%), Airbus Helicopters (62.5%), and Fokker (5.5%).

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:45
photo EMA

photo EMA

 

10.10.2015 source EMA

 

À l’occasion de sa visite officielle en Tunisie le 6 octobre 2015, le général d’armée Pierre de Villiers s’est rendu au cimetière militaire de Gammarth, situé à une quinzaine de kilomètres de Tunis. Il a voulu honorer la mémoire de ceux qui ont combattu dans les rangs de l’armée française lors de différents conflits et qui reposent aujourd’hui loin de leur pays.

Créé en 1944, ce cimetière fut d’abord dédié aux soldats de l’Armée d’Afrique tués au cours de la campagne de Tunisie (décembre 1942 - mai 1943). À la fin des années 60, ont été regroupées sur ce site les dépouilles provenant du regroupement des différents carrés militaires des cimetières communaux tunisiens. Devenu Nécropole, le cimetière de Gammarth abrite désormais 4 289 corps de soldats non musulmans morts pour la France. Chaque année, le 11 novembre, une cérémonie permet d’honorer leur mémoire.

 

Reportage photos

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:45
Un Cahier du retex sur 50 années d'opex de l'armée de terre en Afrique


13.10.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

Le Centre de Doctrine d’Emploi des Forces vient de publier dans la collection "recherche" des Cahiers du RETEX une étude sur "50 ans d'opex en Afrique (1964-2014)". Cette étude ne porte que sur l'implication et l'action de l'armée de terre.

Ce Cahier été réalisé conjointement par le capitaine Nicolas Rey et Valentin Germain, sous la direction de Julie d’Andurain, chef du Bureau Recherche et du Colonel Ghislain Huyghues-Despointes, Chef du Bureau Enseignements des Opérations.

 

Pour y accéder, cliquer ICI

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:35
photo FANC - Forces Armées de Nouvelle-Calédonie

photo FANC - Forces Armées de Nouvelle-Calédonie

13.10.2015 by FANC

Du 5 au 24 août 2015, dans le cadre des activités de coopération militaire bilatérale entre l’Australian Defence Force et les Forces Armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), un détachement du RIMaP-NC a été accueilli au sein de l’Australian Army dans le cadre des échanges annuels de section dénommé Villers-Bretonneux.

Reportage photos

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:30
photo EMA

photo EMA

Nous y voici donc. Le piège sémantique s’est refermé. En août 2008, au lendemain des combats de la vallée d’Uzbin en Afghanistan et alors que dix de nos soldats et peut-être soixante-dix ennemis étaient tombés, un journaliste demandait au ministre de la défense si cela signifiait que nous étions en guerre. Hervé Morin, refusant l’évidence, répondit que ce n’était pas le cas et il se trouvait ensuite bien ennuyé pour qualifier les événements. Le politique refusant de prendre ses responsabilités, c’est donc au juge que certaines familles demandèrent d’expliquer pourquoi leurs fils étaient tombés.

Lorsque nous avons commencé à effectuer des frappes en Syrie contre l’Etat islamique, ce qui n’était que la continuité de la guerre que nous menions depuis un an en Irak, nous avons invoqué, pour la première fois semble-t-il (ce fut peut-être le cas lors de la guerre contre la Tunisie en 1961) l’article 51 de la Charte des Nations-Unies, qui autorise la légitime défense. Il n’y avait pas de résolution des Nations-Unies (la Chine et surtout la Russie s’y opposant, même contre Daesh, rappelons-le) autorisant une intervention en Syrie et il n’était pas question, comme en Irak, de se fonder sur l’appel d’un gouvernement avec qui nous n’entretenions plus de relations diplomatiques. Restait donc l’article 51.

Suite de l'article

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:30
photo 4e RCH

photo 4e RCH

 

14.10.2015 par 4e RCH

 

Mercredi 14 octobre, 8h00, le drapeau francais flotte sur le camp militaire de Chama, au sud du Liban. L’état major non-permanent de la brigade alpine franco-italienne (EMNPBAFI) armant le poste de commandement du secteur ouest de la FINUL (Force intérimaire des Nations unies au Liban) a organise une ceremonie des couleurs pour officiliaser l’entree du contingent français.

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:25
photo M.Monjardé Marine nationale

photo M.Monjardé Marine nationale

 

13/10/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 8 octobre 2015, la frégate de surveillance Ventôse de la Marine nationale est intervenue à 400 milles nautiques de l’arc Antillais pour intercepter un voilier suspecté de trafic de stupéfiants.

 

L’opération a été mise en place à l’initiative de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) en partenariat avec l’agence interministérielle de lutte contre le narcotrafic aux USA – la Joint Inter Agency Task Force – South (JIATF-S). Pisté grâce au concours d’un avion de patrouille maritime Falcon 50 de la Marine nationale, le voilier a été intercepté alors qu’il débutait une traversée transatlantique en direction de l’Europe. Après avoir obtenu l’autorisation de l’Etat du pavillon conformément à l’article 17 de la convention de Vienne de 1988 grâce à la grande réactivité du ministère des Affaires Etrangères, l’équipe de visite de la frégate Ventôse a pris rapidement le contrôle du voilier dont l’équipage s’est montré coopératif. A quai, la cargaison transférée sous la responsabilité de l’OCRTIS a été pesée à plus de 535 kilogrammes de cocaïne pure.

Suite de l’article

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:20
photo MI SG Dicom A.Lejeune

photo MI SG Dicom A.Lejeune

 

13 octobre 2015 Romandie.com (AFP)

 

Paris - Les juges français ont sollicité les autorités judiciaires américaines pour identifier une personne qui semble avoir donné par mail des instructions à Amédy Coulibaly, l'un des auteurs des attentats de Paris en janvier, a appris mardi l'AFP de source proche du dossier.

 

Des courriels avaient été découverts dans l'ordinateur retrouvé le 9 janvier au supermarché Hyper Cacher, en périphérie de Paris, où Amédy Coulibaly a assassiné quatre hommes juifs avant d'être tué dans l'assaut des forces de l'ordre.

 

Si possible trouver et travailler avec zigotos biens, recommande le mystérieux interlocuteur d'Amédy Coulibaly, selon le contenu d'un de ses mails du 8 janvier, détaillé mardi par la chaîne BFMTV et dont l'AFP a eu connaissance.

 

Ces échanges sont connus des enquêteurs depuis janvier et ont permis d'écarter rapidement la thèse du loup solitaire au profit de celle de possibles commanditaires à l'étranger. Leur teneur avait été partiellement révélée au début des investigations.

 

Le tueur et son interlocuteur échangeaient via le service de messagerie netcourrier, créant quatre adresses le 1er janvier, a précisé la source proche du dossier.

 

Chacun disposant des codes, les messages n'étaient pas envoyés, chacun consultant les brouillons avant de les écraser, selon le système de la boîte morte.

 

Le 8 janvier à 17H21, soit au lendemain de la tuerie au siège du journal satirique Charlie Hebdo commise par les frères Kouachi et quelques heures après le meurtre par Amédy Coulibaly d'une policière municipale en banlieue de Paris, un message est rédigé.

 

Il sera mis à la poubelle deux heures plus tard par Coulibaly, détaille à l'AFP la source proche du dossier qui évoque un message très opérationnel.

 

Pas possible amis, travailler tout seul, préférence au premier truc prévu, écrit l'interlocuteur. Aller au plus facile et plus sûr et plus nombre pour recommencer plusieurs fois, poursuit-il, ajoutant la possibilité d'agir en grande ceinture si problème au centre.

 

Il recommande d'expliquer dans vidéo que toi donner à zigoto les outils. Dans une vidéo de revendication diffusée après sa mort, Amédy Coulibaly expliquera avoir fourni des armes aux deux frères.

 

L'auteur du message semble être à l'étranger, puisqu'il lui demande si possible de parler de ce qui se passe ici en particulier. Coulibaly a évoqué dans sa vidéo la situation en Syrie.

 

L'interlocuteur de Coulibaly donne enfin la marche à suivre pour utiliser une nouvelle adresse mail, celle d'une messagerie éditée par une société située en Pennsylvanie, dans l'est des Etats-Unis, précise la source proche du dossier.

 

C'est pour cette nouvelle adresse que les enquêteurs français ont demandé dès le 29 janvier l'aide des Américains, selon cette source.

 

Ils leur ont demandé le 25 juin de leur transmettre l'ensemble des informations utiles sur ce compte, ouvertures de session, carnet d'adresses, contenu des boîtes... Une requête dont ils ont souligné l'urgence, selon la source qui précise que l'interlocuteur de Coulibaly n'a pour l'heure pas été identifié.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 06:55
Napoléon passe en revue la Garde impériale à Iéna - Horace Vernet (1836)

Napoléon passe en revue la Garde impériale à Iéna - Horace Vernet (1836)


14.10.2015 source SHD
 

14 octobre 1066 : bataille d’Hastings (Angleterre). Guillaume, duc de Normandie a débarqué depuis deux semaines dans le Sussex et a fait construire une place forte dans l’urgence afin d’attendre le retour du roi Saxon Harold. Ce dernier vient d’écraser les forces Viking (roi norvégien Harald) débarquées dans le Nord de l’Angleterre à hauteur de York. Fatigués, par l’aller-retour qu’imposent ces deux débarquements, les 7500 combattants Saxons surprennent par leur bonne tenue dans le début du combat qui s’engage. Les 7000 Normands sont presque vaincus en fin de matinée. La rumeur de la mort du duc de Normandie se propage dans les rangs et terrasse psychologiquement les envahisseurs. Guillaume se place alors sur le devant des troupes pour se faire reconnaitre et conduit un nouvel assaut. Cependant, c’est l’action « commando » de quatre de ses chevaliers contre Harold (roi saxon) qui est décisive : ayant percé intentionnellement la ligne de défense juste devant lui, ils le tuent et provoquent la débandade saxonne. Guillaume est couronné roi d’Angleterre en décembre.

 

14 octobre 1543 : Barberousse hiverne à Toulon avec sa flotte. Suite à l'accord passé entre Soliman et François Ier, le corsaire musulman passe l'hiver à Toulon d'où la population a été évacuée. Cette alliance de revers connue sous le nom de Capitulations (signature entre 1528 et 1536) vise  à affaiblir la maison d'Autriche et instaure dans les faits, la vocation de la France à protéger les chrétiens d'Orient.

Note RP Defense : lire François Ier, l'Islam et la mer - CESM

 

14 octobre 1702 : victoire de Friedlingen (Allemagne). Le duc de Villars bat les Impériaux du prince de Bade et gagne ainsi son bâton de maréchal.

 

14 octobre 1806 : victoires d’Iéna et Auerstadt (Allemagne). Napoléon à Iéna et Davout à Auerstadt anéantissent la réputation de l’armée prussienne mise en déroute. Murat s’illustre en rattrapant à Weimar l’artillerie et la logistique prussienne en fuite. La reine Louise de Prusse, "âme damnée" de la guerre, parvient toutefois à s'enfuir par une porte de la ville alors même que les Français entrent par l'autre. Cette double victoire ouvre la route de Berlin. Clausewitz quant à lui est fait prisonnier à Auerstadt.

 

14 octobre 1918 : Adolphe Hitler est blessé (Belgique-Ypres). Affecté au 16ème régiment d'infanterie bavarois, le caporal Hitler est blessé au front pour la deuxième fois. Une attaque britannique au gaz moutarde sur le saillant d'Ypres le rend momentanément aveugle. Il est évacué sur un hôpital en Poméranie où il apprendra la capitulation allemande.

 

14 octobre 1939 : le cuirassé Royal Oak est coulé à l'ancre par un sous-marin allemand dans Scapa Flow (iles Orcades - Ecosse).  L'amiral Donitz commandant la flotte allemande veut frapper fort dès l'entrée en guerre et ordonne une opération spectaculaire contre la base britannique. L'U47 du commandant Prien parvient à pénétrer de nuit dans Scapa Flow malgré les courants très forts et les obstacles destinés à la protéger des attaques de sous-marins. Curieusement, l'explosion de la première torpille n'alerte pas les britanniques qui pensent plutôt à un accident. Ce n'est que 10 minutes plus tard, lors de la seconde salve que la chasse au sous-marin est lancée. Prien parvient à s'échapper. Churchill dans ses mémoires de guerre lui rend hommage, considérant que l'attaque est un fait d'armes de l'ennemi. Churchill était à ce moment ministre de la marine et venait d'inspecter les défenses de Scapa Flows...

 

14 octobre 1944 : suicide de Rommel (Allemagne - Herrlingen). Le maréchal Erwin Rommel se suicide sur ordres de Hitler qui lui tient rigueur de liens entretenus avec les officiers ayant attenté à sa vie. En contrepartie, sa réputation et sa famille sont préservées. Il a même droit à des funérailles nationales, le décès étant présenté comme la suite d’une embolie pulmonaire.

 

14 octobre 1962 : découverte de rampes de missiles à Cuba. Un avion espion U2 repère 36 missiles SS-4 capables chacun de délivrer 1 mégatonne à 2000 km. Les USA sont à portée de tir nucléaire des soviétiques en quelques minutes.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 06:55
Conférence « Les territoires oubliés de la France » - ANAJ-IHEDN

Tour du monde des terres françaises oubliées - dessin de Sergio Aquindo

 

14.10.2015 Alice-Anne DUVAL - Responsable du comité Marine de l’ANAJ-IHEDN

 

Le Comité Marine de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à sa prochaine conférence :

 

Les confettis de la République, Entre anecdotes et réflexion sur ces territoires oubliés de la France par Bruno FULIGNI, Auteur « Tour du monde des terres françaises oubliées », le Jeudi 29 octobre 2015 de 19h30 à 21h00 à l'Ecole militaire

 

Qui, parmi nous, connaît l’Ile aux Faisans, un territoire administré en alternance avec nos voisins espagnols et qui accorde le titre de vice-roi à un officier de Marine six mois par an ? Ou encore les mystérieux récifs Ernest-Legouvé, découverts en 1902 dans le Pacifique sud, mais dont l’existence reste incertaine ? Peu de monde… Ce sont ces terres oubliées des Français, mais qui sont pourtant bien françaises que Bruno Fuligni propose de (re)découvrir avec lui lors d’une rencontre inédite.

Aussi passionné que l’équipe de Thalassa et allant au-delà des anecdotes, l’auteur du Tour du monde des terres françaises oubliées nous invite à une réflexion sur les enjeux actuels de frontières et de territorialisation, à l’heure où la France vient d’obtenir l’extension de son plateau continental dans plusieurs régions hors de métropole, consolidant et étendant ainsi les droits de la France en matière d’exploration et d’exploitation des ressources naturelles de ses fonds marins et de leur sous-sol.

L’ANAJ-IHEDN vous invite donc à venir rencontrer Bruno Fuligni, habitué des plateaux de radio et auteur éclectique d’une vingtaine d’ouvrages, dont Le Livre des espions et Dans les secrets de la police : Quatre siècles d’Histoire, de crimes et de faits divers dans les archives de la Préfecture de police.

sinscrire

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 06:55
Base de Dax - photo DCI

Base de Dax - photo DCI

 

13/10/2015 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord – Défense Globale

 

HeliDax, fruit d'un partenariat public-privé entre le groupe DCI (opérateur du transfert du savoir-faire militaire français à l'international) et Inaer Helicopter France, monte en puissance. La base école de l'Aviation légère de l'armée de terre (EALAT) a dépassé, en cinq ans, les 100 000 heures de vol avec des appareils EC120 Colibri dans leur configuration Calliopé.

Ce PPP d'HeliDax porte sur la fourniture d'heures de vol au profit de l'EALAT pendant vingt-deux ans. On externalise des heures de vol et la maintenance mais la formation reste l'apanage des moniteurs militaires, commandés par le colonel Benoît Cirée. " Cette combinaison est un atout majeur pour préparer les pilotes de combat de demain aux hélicoptères de nouvelles générations ", explique-t-il.

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 21:30
Inherent Resolve – Chammal sit rep 13 Oct.. – CJTF-OIR

 

October 13, 2015 by CJTF-OIR Release # 201510013-01

 

Military Strikes Continue Against ISIL Terrorists in Syria and Iraq

 

SOUTHWEST ASIA- On Oct. 12, coalition military forces continued to attack ISIL terrorists in Syria and Iraq. In Syria, coalition military forces conducted three strikes using bomber aircraft. Separately in Iraq, coalition military forces conducted 11 strikes coordinated with and in support of the Government of Iraq using bomber, fighter, attack, and remotely piloted aircraft against ISIL targets.

 

The following is a summary of the strikes conducted against ISIL since the last press release:

 

Syria

• Near Al Hawl, one strike struck an ISIL tactical unit and destroyed an ISIL fighting position and two ISIL vehicles.

• Near Abu Kamal, one strike destroyed an ISIL crude oil collection point.

• Near Dayr Az Zawr, one strike destroyed an ISIL crude oil collection point.

 

Iraq

• Near Al Huwayjah, two strikes struck two separate tactical units and destroyed six ISIL bunkers and two ISIL fighting positions.

• Near Bayji, one strike struck an ISIL tactical unit and destroyed an ISIL building and an ISIL vehicle.

• Near Habbaniyah, one strike struck an ISIL tactical unit and destroyed an ISIL weapons cache.

• Near Mosul, one strike suppressed an ISIL heavy machine gun position.

• Near Ramadi, four strikes struck two separate ISIL tactical units and destroyed five ISIL fighting positions, six ISIL buildings, an ISIL sniper position, two separate ISIL command and control nodes, and denied ISIL access to terrain.

• Near Sinjar, one strike struck an ISIL tactical unit and destroyed two ISIL fighting positions, an ISIL tactical vehicle, and an ISIL heavy machine gun.

• Near Tal Afar, one strike suppressed an ISIL heavy machine gun position.

 

Strike assessments are based on initial reports. All aircraft returned to base safely.

 

The strikes were conducted as part of Operation Inherent Resolve, the operation to eliminate the ISIL terrorist group and the threat they pose to Iraq, Syria, and the wider international community.

 

The destruction of ISIL targets in Syria and Iraq further limits the group's ability to project terror and conduct operations. Coalition nations which have conducted strikes in Iraq include Australia, Canada, France, Jordan, Netherlands, United Kingdom, and the United States. Coalition nations which have conducted strikes in Syria include Australia, Bahrain, Canada, France, Jordan, Saudi Arabia, Turkey, United Arab Emirates, and the U.S.

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 19:55
photo P. Bélaval CMN

photo P. Bélaval CMN

 

13/10/2015 Source : Marine nationale

 

Le chef d’état-major de la Marine (CEMM), l’amiral Bernard Rogel a présidé la dernière cérémonie des couleurs de l’Hôtel de la Marine, le lundi 12 octobre 2015.

 

Cette cérémonie clôturait  226 ans de présence de la Marine en ces lieux. Siège du Ministère de la Marine puis de son état-major, ce bâtiment a été le témoin de pages importantes de l’histoire de la Marine, et durant plus de deux siècles, l’un des lieux majeurs de la mise en œuvre de la politique maritime française.

 

L’Amiral Rogel était entouré pour l’occasion de quatre anciens chefs d’état-major de la marine (Al Louzeau, Al Coatanea, Al Oudot de Dainville et Al Forissier) et du Maire du 8ème arrondissement de Paris, Madame d’Hauteserre.

 

Après avoir décoré six marins civils et militaires, l’amiral Rogel a dévoilé une plaque commémorative qui ornera la Cour d’Estienne d’Orves.

 

Le départ de la marine vers Balard, Tours et Vincennes s’inscrit dans le mouvement de modernisation de la Marine. Le plan stratégique « Horizon marine 2025 » en est le fil directeur.

 

Le centre des monuments nationaux est un organisme chargé de la mise en valeur et de l’ouverture au public des monuments nationaux. Il prendra possession de l’Hôtel de la Marine à la fin de l’année.

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 19:30
Syrie : les djihadistes français en ligne de mire

 

12/10/2015 Par Anne Rovan – LeFigaro.fr

 

INFOGRAPHIE - Six ressortissants français auraient été tués dans un raid mené par l'aviation française en Syrie. Le gouvernement dément se livrer à une politique d'«éliminations ciblées».


Manuel Valls s'est rendu lundi après-midi en Jordanie sur la base secrète d'où ont décollé les Mirage 2000 qui ont mené les raids contre l'État islamique en Syrie dans la nuit de jeudi à vendredi et qui ont «probablement» tué plusieurs djihadistes français. Ce raid contre un centre d'entraînement dans la région de Raqqa, ville de l'est de la Syrie aux mains de l'État islamique, était le second mené par les Français contre un objectif syrien. Une source officielle française a révélé peu avant la visite de Manuel Valls aux aviateurs que des ressortissants français combattant dans les «brigades internationales» de djihadistes étrangers au service de l'État islamique faisaient partie des morts. Le premier ministre, qui après l'Égypte et la Jordanie s'est rendu en Arabie saoudite où il devait rencontrer le roi Salmane, a cependant refusé de confirmer ou d'infirmer l'élimination de ressortissants français.

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 17:55
Vers un nouveau centre de traitement des brûlés au sein des armées


13/10/2015 Sources : Etat-major des armées

 

D’ici 2017, un nouveau centre de traitement des brûlés va voir le jour au sein de l'hôpital d'instruction des armées Percy situé à Clamart (Hauts-de-Seine). Il permettra d’améliorer la prise en charge des blessés des armées.

 

La construction, sur l'emprise actuelle, d'un nouveau bâtiment d'une surface de 3200 m2 permettra d’accroitre considérablement l’offre de soins, dans des conditions optimales. La première pierre a été posée symboliquement le 7 octobre 2015, en présence du secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense.

La proximité immédiate avec la maison des blessés et des familles, inaugurée en avril dernier, permet déjà au blessé d’être accompagné par sa famille pendant sa convalescence. L'hôpital Percy assure notamment les soins des aviateurs blessés et brulés lors de l'accident d'Albacete, le 26 janvier 2015.

Ce nouveau centre est une illustration du processus de transformation que conduit le Service de santé des armées (SSA) à l’image de l’ensemble des armées.

 

En savoir +

Sur ce nouveau centre (sur le site du SSA)

Sur la maison des blessés et des familles (sur le site Transformons notre armée)

 

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 17:55
photo DGA

photo DGA

 

13/10/2015 Sources : Etat-major des armées

 

La direction générale de l’armement (DGA) a prononcé, le 29 septembre 2015, la qualification de la version non blindée du camion du programme « porteurs polyvalents terrestres » (PPT).

 

La loi de programmation militaire, actualisée en juillet dernier, prévoit la livraison d’un premier ensemble de 900 camions PPT, dans le cadre du renouvellement des capacités logistiques de l’armée de terre. Ce programme vise à la doter d’une nouvelle série de camions pour le ravitaillement, le transport de postes de commandement et de systèmes d’armes, ainsi que pour l’évacuation de véhicules endommagés, sur le territoire national et sur les théâtres d’opérations extérieurs. Sa gamme comprend à ce jour deux modèles : un transport de fret en conteneur et un véhicule dépanneur. Ils possèdent 4 essieux toutes roues motrices (8x8). La livraison des 200 premiers véhicules, commandés en 2010 et disposant d’une cabine blindée, avec protections balistiques et anti-mines, s’est achevée en juin 2015. Les deux modèles ont été utilisés en opération.

 

photo STAT / Armée de Terre

photo STAT / Armée de Terre

La version non-blindée, qui vient d’être qualifiée par la DGA, a fait l’objet d’une commande de 250 exemplaires camions de transport de fret, en janvier 2014. Elle sera complétée, d’ici la fin de l’année, par une commande de 450 véhicules identiques. Ces 700 véhicules seront livrés de 2016 à 2018.

photo DGA

photo DGA

REPERE

La qualification des systèmes d’armes est l’aboutissement d’un processus de vérification et de validation qui permet à la DGA d’attester qu’un produit, conforme au dossier de définition, satisfait aux exigences du besoin spécifié et qu’il peut être produit et soutenu.

 

En savoir +

Communique de Presse - La DGA qualifie la troisième version du nouveau camion de transport logistique de l’armée de terre (format pdf, 27 kB).

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre


13 oct. 2015 par Armée de Terre

 

[#1minute] embarquez pendant 1 minute avec nous pour un petit tour en NH90 !

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:55
Conférence internationale « Climat et Défense : quels enjeux ? »

 

13.10.2015 Ministère de la Défense

 

Jean-Yves Le Drian mobilise la communauté internationale de la Défense autour des enjeux du changement climatique

 

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rendra à l’École militaire (Paris), le mercredi 14 octobre 2015 dans le cadre de la conférence « Climat et Défense : quels enjeux ? », première conférence internationale de cette ampleur. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie participeront également à cette conférence. Nicolas Hulot, Envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète, sera également présent pour introduire cette journée.

Initiée par le ministre de la Défense afin d’aborder les questions climatiques aux prismes des enjeux de défense, cette conférence réunira plus d’une trentaine de délégations internationales. Des ministres et hauts responsables de la Défense d’une dizaine de pays alliés seront présents et échangeront, tout au long de la journée, lors des différentes tables-rondes et discussions.

 

Inscription obligatoire en ligne :

Pour vous inscrire : https://lc.cx/ZVeK  (respecter la casse)

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:55
Le Salon Milipol Paris - 17-20 Nov. 2015

 

source : Rémi Thuau, Préfet, Président des salons Milipol

 

Milipol Paris, inscrit dans la lignée des 18 éditions précédentes, s'affirmera une nouvelle fois en 2015 comme le premier salon mondial de la sécurité intérieure.

 

Fort d'un rayonnement encore accru en 2013 avec une augmentation sensible du nombre d'exposants et de visiteurs étrangers, Milipol Paris 2015 accueillera tous les acteurs clé. Donneurs d'ordre, fournisseurs et experts seront présents pour échanger autour des nouvelles problématiques de sécurité et découvrir les nouvelles technologies.

Les préoccupations des pouvoirs publics seront abordées : lutte contre le terrorisme, protection des citoyens, sûreté urbaine, sécurité de proximité et défense contre les risques majeurs seront au cœur du débat.

Les entreprises les plus performantes du secteur y présenteront leurs produits et leurs innovations ; parmi les équipements présentés, les nouveaux systèmes d'information, d'observation et de surveillance, de prévention et d'alerte tiendront une place privilégiée.

L'équipe de Milipol donnera à nouveau le meilleur d'elle-même pour vous accueillir et faire de l'édition 2015 une réussite.

 

 

Milipol Paris, le salon international de la sécurité intérieure des Etats est réalisé sous l’égide du Ministère français de l’Intérieur, en partenariat avec la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, la Direction Générale de Sécurité civile et de la Gestion des Crises, le Ministère de l’Economie et des Finances avec la Direction Générale des Douanes, la Police Municipale

 

Les secteurs du salon Milipol Paris

Protection des données - Systèmes d'Information et de Communication / Intelligence Économique - Veille Industrielle / Intégrateur de systèmes / Analyse et Gestion des Risques / NRBC / Sécurité Civile / Police technique et scientifique / Maintien de l'ordre / Lutte anti-terroriste - Forces spéciales / Protection des sites industriels et sensibles / Lutte contre le trafic organisé / Sécurité des lieux publics - Sécurité urbaine / Sécurité des transports / Sécurité portuaire et aéroportuaire - Contrôle des frontières / Sécurité routière / Sécurité bancaire et fiduciaire / Secteur pénitentiaire / Secteur pétrole et gaz

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:55
Insigne du bataillon de Corée (156e RI)

Insigne du bataillon de Corée (156e RI)


13.10.2015 source SHD

 

13 octobre 1694 : prise du fort Nelson (actuel Canada - Manitoba). Après une navigation difficile dans la baie d’Hudson, le chevalier d’Iberville, capitaine de frégate dans la Marine royale prend aux Anglais le fort Nelson à l’embouchure de la rivière Sainte-Thérèse et le rebaptise fort Bourbon. Le fort est en fait un poste d’échanges ou comptoir colonial. Les Français sont, à ce moment, maîtres de la baie d’Hudson, de l’accès au Saint-Laurent, de Terre-Neuve et de l’Acadie. Le fort redevient anglais en 1713 avec le traité d’Utrecht. 

 

13 octobre 1837 : prise de Constantine (Algérie). Louis-Philippe 1er ordonne la prise de Constantine pour effacer le cuisant échec du Maréchal Clauzel, un an plus tôt, (1836) devant les remparts de la ville défendue par Hadj Ahmed Bey. 16 000 soldats commandés par le général Danrémont mettent le siège à Constantine et finissent par investir la ville grâce à la colonne d'assaut du lieutenant-colonel Lamoricière qui escalade la brèche pratiquée par l'artillerie dans le mur d'enceinte. Les troupes du génie ont, à cette occasion, appuyé la progression des assaillants au prix de lourdes pertes en faisant exploser barricades et murs.

 

13 octobre 1951 : bataille de Crève-cœur (Corée). Depuis le 12 septembre, le 23 RI américain tente de prendre sans succès le mont Heartbreak ridge (Crève-cœur) tenu par un bataillon chinois. Engagé au titre de l'ONU, le bataillon français commandé par le chef de bataillon Le Mire échoue lui aussi après trois assauts. Le « lieutenant-colonel » Monclar (en fait général de corps d’armée zingué LCL) décide d'arrêter les attaques frontales et privilégie une action de débordement en pleine nuit qui oblige les Chinois, surpris, à se replier. Placé à la tête de l’état-major des Forces terrestres (EMFTF), Monclar coiffe ce bataillon et est chargé, avec une dizaine d’officiers spécialistes de faire du RETEX sur les opérations de Corée. Mais, en raison de nombreuses frictions avec les officiers du BF/ONU, l’EMFTF est dissous au mois de novembre 1951. 

Note RP Defense :

voir Bataille de Crèvecoeur -Septembre-octobre 1951

voir Le rôle du « bataillon de Corée » dans la guerre de Corée -Kenneth Hamburger

voir Le bataillon français de l'ONU en Corée - par Léon C. ROCHOTTE

voir Capitaine Robert GOUPIL, 2e Cie/bf-onu

voir Le Bataillon français de l’ONU en Corée (ECPAD)

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:55
Drones : et si on faisait décoller le business ?

Selon le cabinet Teal Group, le marché mondial professionnel du système autonome, tous drones confondus, qui s'élève actuellement à 6 Md€, devrait doubler d'ici à 2025.

 

12/10/2015 Par Pascal Rabiller - objectifaquitaine.latribune.fr

 

Les 14 et 15 octobre, Bordeaux et son parc des expositions accueillent la première édition d’UGS Event, un salon BtoB consacré aux systèmes autonomes, les drones volants, terrestres et marins… mais version bankable.

 

Jusque-là, à Bordeaux, et plus précisément à Mérignac, quand on parlait de salon consacré aux drones, on pensait drones volants et UAV Show (convention d'affaires biennale créée par Bordeaux Technowest en 2012. L'association recherche d'ailleurs activement un organisateur pour les éditions 2016 et 2018).

A partir de cette semaine, à Bordeaux cette fois, c'est toute la filière des systèmes autonomes, des drones aériens bien sûr, mais aussi des drones terrestres et marins, voire sous-marins qui s'expose et se montre pendant le salon UGS (Unmanned Global Systems) des 14 et 15 octobre... Qui s'expose et se montre, oui, mais pas seulement....

"En vérité, au-delà des démonstrations qui seront uniquement tournées vers des applications business des drones", explique Aymar de Blomac, dirigeant de Territoires & Co, organisateur du salon, "ce rendez vous est celui des affaires. Il s'agit du vrai premier symposium international consacré à l'entièreté de la filière des systèmes autonomes. Ce que nous avons cherché à faire, c'est réunir la totalité de la chaîne de valeur en un seul lieu. UGS 2015 doit être un véritable rendez-vous pour conclure des affaires", poursuit Aymar de Blomac.

Aujourd'hui, le marché du civil professionnel ne représente que 5 % du chiffre d'affaires mondial du drone, le marché de la sécurité pèse, lui, pour 73 % de cette activité, les 22 % restants sont générés par l'activité loisir du drone.

 

Suite de l'article

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:45
Info RFI: des bombes françaises refont surface aux mains de Boko Haram

Photo publiée par l’armée nigériane montrant une sous-munition de type GR-66 récupérée dans une cache attribuée à Boko Haram. Une arme achetée à la France par le Nigeria dans les années 1980.

 

13-10-2015 Par Nicolas Champeaux, Olivier Fourt - RFI

 

Un double attentat-suicide a fait au moins neuf morts, dimanche matin, dans la région de Mora, dans l'Extrême-Nord du Cameroun, en proie aux attaques des islamistes nigérians de Boko Haram. Selon une source sécuritaire et un responsable local, ce sont deux femmes kamikazes qui étaient porteuses des charges. Des explosifs qui, depuis quelque temps, attirent l'attention des services de sécurité camerounais et nigérians. En effet, à plusieurs reprises déjà, ce sont des grenades issues de bombes à sous-munitions françaises « Beluga » qui ont été retrouvées sur les candidats aux opérations suicides.

 

Lire l’article

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:45
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

13/10/2015 Sources : Marine nationale

 

Le 7 octobre 2015 au matin, le BPC Mistral a quitté Toulon et mis le cap sur Gibraltar pour conduire la 131ème opération Corymbe au large des côtes d’Afrique de l’Ouest. Il succèdera à la frégate de surveillance Germinal, actuellement déployée dans le golfe de Guinée. Pour cette mission, l’équipage du Mistral a été renforcé par un détachement amphibie et un détachement hélicoptère de l’escadrille 22S. Au total, ce sont plus de 260 marins qui partent pour plusieurs mois en direction des côtes d’Afrique de l’ouest.

 

Le BPC Mistral complètera le dispositif français prépositionné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et pourra également apporter son soutien à d’autres opérations d’aide aux populations, de sécurisation ou d’évacuation de ressortissants.  Il coopérera avec les marines alliées présentes sur le théâtre.

 

Le navire se dirige actuellement vers Dakar, où il accostera dans une dizaine de jours pour ravitailler.

 

La mission Corymbe est une mission de présence quasi-permanente depuis 1990 des forces armées françaises dans le golfe de Guinée. Elle vise deux objectifs majeurs: participer à la protection des intérêts français dans la zone et participer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant les marines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories