Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 16:55
Promotion SGT Marcel Kalafut

 

28-04-2015 4e RE -  Réf : 479 | 947

 

A la Légion étrangère, on ne pleure pas ses morts, on les honore!

 

Ce fut chose faite, le vendredi 24 avril 2015.

 

Les stagiaires FG1 ont reçu leur nouveau galon de sous-officiers des mains du général commandant la Légion étrangère.

 

Long parcours de 4 mois de stage ponctué par cette prestigieuse cérémonie ! Dès le départ, les jeunes sergents ont choisi d'honorer la mémoire du sergent Kalafut décédé au combat au Mali très récemment!

 

Ce choix a permis de réunir les groupes commando parachutistes du 2°REP et de la brigade qui étaient à ses côtés au cours de l'opération !

 

Les galons du major de stage sont arrivés par les airs avec une mise en place par saut par les GCP du 2°REP!

 

Honneur au sergent Kalafut ! Honneur aux hommes des troupes d'assaut ! MORE MAJORUM

Promotion SGT Marcel Kalafut
Promotion SGT Marcel Kalafut
Promotion SGT Marcel Kalafut
Promotion SGT Marcel Kalafut

Partager cet article

Repost0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 11:55
Caporal-chef Fred, portrait d’un commando


01/04/2015 SCH Beltran - Armée de Terre

 

Le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (2e RPIMa) de l’île de la Réunion dispose en son sein de groupes commandos parachutistes (GCP). Soldats d’élite, ils sont aptes à faire face à toutes les situations d’urgence. Le caporal-chef Fred est un de ceux-là. 

Il témoigne

Partager cet article

Repost0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 14:55
Infiltration sous voile des GCP du 17e RGP

 

03/03/2015 SCH Beltran - Armée de Terre

 

Les GCP du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP), filmés à l’occasion d’un saut d’entraînement, nous commentent l’originalité de l’infiltration sous voile.

 

Les groupements des commandos parachutistes (GCP) sont des petites unités issues des régiments de la 11e brigade parachutiste (11e BP). Elles sont composées de soldats choisis pour leurs qualités physiques et morales et ont la particularité de s’infiltrer en zone hostile à la suite d’un parachutage à haute altitude. Ces soldats ont pour mission d’appuyer la mise à terre et l’engagement de la 11e BP, de renseigner ainsi que de mener des actions ponctuelles dans la profondeur. Ils sont engagés sur tous les théâtres d’opérations et participent à la lutte contre le terrorisme.

Partager cet article

Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 07:55
Cérémonie d'hommage funèbre au SCH Marcel Kalafut

Crédits R. Pellegrino/ECPAD

Le 13 mai, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a présidé dans la matinée, la cérémonie d'hommage funèbre au sergent-chef Marcel Kalafut, au 2e Régiment étranger de parachutistes (2e REP) de Calvi.


Le sergent-chef Kalafut a été tué le 8 mai lors d'une mission d'infiltration dans le nord-est du Mali. Le véhicule léger dans lequel il se trouvait a sauté sur un engin explosif à une vingtaine de kilomètres à l'est de Tessalit, le blessant ainsi que deux autres militaires. Le sergent-chef Kalafut n'a pas survécu à ses blessures.


Le sergent-chef Kalafut est le 8e soldat français tué au Mali depuis le déclenchement de l'opération Serval.
 

Cérémonie d'hommage funèbre au SCH Marcel Kalafut

 

Texte de l'éloge funèbre prononcé par le ministre >> http://bit.ly/1jY1MfM

 

Reportage photos

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 15:55
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, mardi au 2e REP de Calvi

 

11 Mai 2014 par Jean-Paul-Lottier - corsenetinfos.fr

 

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, effectuera un déplacement au 2e REP de Calvi pour y rencontrer et apporter son soutien aux hommes de ce régiment qui vient de perdre l’un des siens en mission au Nord du Mali

 

C’est officiel, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense sera en visite ce mardi 13 mai, au camp Raffali de Calvi pour y rencontrer le colonel Benoît Desmeulles, chef de corps du 2e REP de Calvi et son Etat-major ainsi que l’ensemble des légionnaires du régiment.

 

Cette visite intervient après la mort du sergent Marcel Kalafut, membre du groupe commando parachutiste (GCP) du 2e REP de Calvi, dans la nuit du 7 au 8 mai dernier au Nord-Est du Mali.

 

Rappelons les faits.

 

Au  cours d’une opération  contre les groupes armés terroristes, dans le massif du Tigharghar, un véhicule léger d’une unité de la force Serval a sauté sur un engin explosif à une vingtaine de kilomètres à l’est de Tessalit. Les militaires français étaient engagés dans une mission d’infiltration. Cette explosion n’a pas été suivie de combat au sol.

 

Trois soldats français ont été blessés. Ils ont immédiatement été transportés vers Tessalit par hélicoptère, pour être pris en charge par une équipe médicale française présente sur ce site. L’un d’entre eux est mort de ses blessures. Son corps, ainsi que les deux blessés plus légers ont été transportés vers Gao en fin de nuit.

 

Le militaire français tué au cours de cette mission  on l’a  dit est un légionnaire, sous-officier du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi, le sergent Marcel Kalafut, 27 ans, 7 ans de service, membre du groupe commandos du régiment.

 

Le sergent Kalafut est le 8ème soldat français tué au Mali au cours de l’opération Serval.

Partager cet article

Repost0
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 08:26
photo 2e REP

photo 2e REP

 

08/05/2014 à 09:23 Par Le Figaro.fr avec agences

 

Un sous-officier français du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi a été tué en opération dans la nuit de mercredi à jeudi au Nord du Mali, a annoncé l'Élysée dans un communiqué jeudi matin. Le président de la République, François Hollande, a exprimé sa "profonde tristesse", saluant le "sacrifice de ce légionnaire français". Il a exprimé sa "totale confiance" aux forces françaises engagées dans la lutte "contre les groupes armés terroristes". La mort de ce sous-officier du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi porte à huit le nombre de pertes françaises au Mali depuis le début des opérations.

 

Il a été tué par un "engin explosif improvisé" placé par un groupe djihadiste, a précisé le ministre français [de la Défense] Jean-Yves Le Drian. "Il est mort pour la liberté du Mali, la sécurité du Mali, mais aussi pour la liberté, la sécurité de l'Europe et de la France", a-t-il dit sur BFM TV et RMC. "Nous sommes en train de nous réorganiser pour avoir une conception régionale du contre-terrorisme", a expliqué le ministre, précisant que 1000 soldats français allaient être concentrés près de Gao et 3000 autres sur la "bande sahélo-saharienne".

 

Selon le ministre, "il restait au Nord la volonté d'un certain nombre de groupes de jihadistes de se reconstituer, ils sont beaucoup moins nombreux mais ils n'ont rien à perdre, ils laissent leur vie et donc il faut lutter de manière extrêmement précise contre toute forme de regroupement, de recrudescence des groupes jihadistes dans cette partie du Mali, bien au Nord et dans l'Adrar des Ifoghas". La France est intervenue militairement en janvier 2013 aux côtés des forces maliennes pour déloger les combattants islamistes qui contrôlaient alors les deux tiers du pays et menaçaient la capitale Bamako.

source Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord

 

Le communiqué de l'Elysée : " Le Président de la République a appris avec une profonde tristesse la mort en opération, cette nuit au Nord du Mali, d'un sous-officier du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi. Le chef de l'Etat exprime son grand respect pour le sacrifice de ce légionnaire français.

 

Il adresse avec émotion ses condoléances à sa famille comme à ses proches, et les assure de la solidarité de la Nation dans ces douloureuses circonstances.

 

En ce jour de commémoration de la victoire du 8 mai 1945, il renouvelle sa totale confiance aux forces françaises engagées aux côtés des Maliens et des forces des Nations-Unies pour continuer à lutter contre les groupes armés terroristes qui tentent de soumettre les populations à leur idéologie destructrice en les privant de leur droit à la sécurité et au développement. "

 

Les précédents soldats de Serval morts au Mali :

 

11 janvier 2013 : chef de bataillon Damien Boiteux (4e RHFS).

19 février 2013 : adjudant Harold Vormezeele (2e REP).

2 mars 2013 : caporal-chef Cédric Charenton (1er RCP).

6 mars 2013 : maréchal des logis Wilfried Pingaud (68e RAA).

16 mars 2013 : caporal-chef Alexandre Van Dooren (1er RIMa).

29 avril 2013 : sergent Stéphane Duval (1er RPIMa).

30 juillet 2013 : brigadier-chef Martin-Vallet (515e RT).

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:39
Le « Journal de la Défense » de décembre 2013 en ligne

16/12/2013 Ministère de la Défense

 

Commandos parachutistes, stage de survie, pompiers de Paris… Retrouvez l’intégralité du magazine TV « Journal de la Défense, mission défense » sur votre site internet. Ce journal tout en images inédites propose des reportages en immersion au sein des forces armées.

 

Au programme de ce numéro 86 de décembre 2013 :

  • Le stage Jedburgh à Montauban. Les futurs commandos parachutistes ont participé à la première édition du module « génie ». Durant une semaine, les stagiaires ont été sensibilisés aux dangers des explosifs.
  • Exercice Médichos : soigner en milieu hostile. soigner en milieu hostile.Dans le cadre de leur préparation opérationnelle, médecins, infirmiers et auxiliaires sanitaires militaires suivent un stage de médicalisation en milieu hostile.
  • Stage de survie en temps de paix. Sur la base aérienne de Cazaux, au centre de formation à la survie et au sauvetage, seize pilotes, futurs pilotes et mécaniciens navigants ont commencé leur stage par apprendre les techniques qui pourront un jour leur sauver la vie sur terre ou en mer.
  • Témoignage d’un sapeur pompier de Paris sur les risques de son métier. La préparation opérationnelle est primordiale.

Pour ce numéro, l’équipe s’est rendue en Alsace, à Meyenheim. Elle a rejoint le régiment de marche du Tchad pendant un exercice de terrain de grande envergure. Ce sont 700 militaires et 100 véhicules qui sont déployés pendant 4 jours et 4 nuits sur une quinzaine de communes.

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 08:55
Présélection de commandos parachutistes

 

29/11/2013 Armée de Terre

 

Des tests de présélection ont été organisés dans la semaine du 18 au 22 novembre 2013, en vue de la montée en puissance du groupement de commandos parachutistes (GCP) du 17e RGP. 19 candidats se sont présentés, dont 6 du régiment et 13 lieutenants en phase d’apprentissage à l’école du génie d’Angers. L’objectif était de recruter le futur lieutenant-chef d’équipe.

 

Pour armer ses équipes, le 17e RGP recrute parmi les meilleurs sapeurs parachutistes. Triés sur le volet, ils passent une semaine éprouvante de tests de présélection :

- Physiques : 30 km de course en treillis, rangers et sac ; maximum de pompes, abdos, tractions, cordes avec sac et armes, test d’agressivité…

- Intellectuels : manière d’appréhender et d’analyser les choses, motivations, sang-froid en état de fatigue…

- Techniques : connaissances de base du combattant et du sapeur (tests écrits et mise en situation lors d’une mission).

 

Bilan : cette session de novembre aura été particulièrement fructueuse puisque, parmi les candidats, 7 seront intégrés à la nouvelle équipe. Ils devront ensuite suivre une formation d’un an, avant de devenir de véritables commandos parachutistes.

 

Soldats d’élite, les GCP ont pour missions l’appui à la mise à terre et l’aide à l’engagement de la 11e brigade parachutiste (11e BP), le renseignement ainsi que des actions ponctuelles dans la profondeur. Et alors que chaque unité de la brigade a son GCP (sauf le 1er RTP), celui du 17 est le seul à détenir les savoir-faire du génie.

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 17:55
candidats GCP du 17eRGP photo CCH Dumoutier - Sirpa terre

candidats GCP du 17eRGP photo CCH Dumoutier - Sirpa terre


28.11.2013 ladepeche.fr

 

On avait suivi les commandos parachutistes sur le causse de Caylus en octobre dernier, venus de toutes les unités de la 11e brigade parachutiste (BP) parfaire leur formation dans la multitude de domaines relevant de leurs compétences. À Caylus, la spécificité «génie» du régiment montalbanais avait notamment justifié une formation à l’utilisation des explosifs naturellement placée sous l’autorité des paras du «17» dépositaires d’un savoir-faire unique en la matière. Il s’agissait là d’un cursus destiné aux commandos déjà intégrés aux unités. Mais avant d’en arriver là, ces paras candidats au titre de commandos doivent prouver leurs qualités physiques. C’est dans ce cadre que des tests de présélections ont été organisés récemment dans le cadre de la montée en puissance du GCP au sein du 17e RGP. Dix-neuf candidats se sont présentés, dont six du régiment montalbanais et 13 lieutenants en phase d’apprentissage à l’école d’application du génie d’Angers. L’objectif était de recruter le futur lieutenant chef d’équipe et des équipiers.

 

Soldats d'élite

Soldats d’élite, les GCP ont pour missions d’appuyer la mise à terre et de soutenir l’engagement de la 11e brigade parachutiste, de faire du renseignement ainsi que des actions ponctuelles dans la profondeur. Chaque unité de la brigade a aujourd’hui son GCP à l’exception du 1er RTP. Le GCP du «17» est en revanche le seul à détenir le savoir-faire du génie. Les multiples menaces sur les théâtres d’opérations actuels tendent à donc systématiser l’emploi des commandos du 17e RGP lors des missions dévolues aux commandos de la brigade.

 

19 candidats, 7 admis

Cette réalité s’est notamment concrétisée par la création d’une seconde équipe GCP au 17e RGP. Pour armer ces équipes, le «17» recrute les meilleurs sapeurs parachutistes. Triés sur le volet, ils passent une semaine éprouvante de tests de présélections au cours desquels ils sont jugés physiquement, intellectuellement et techniquement sur les connaissances de base du combattant.

Au bilan, cette session aura été particulièrement fructueuse puisque parmi les candidats, sept seront intégrés à la nouvelle équipe du «17». Ils devront néanmoins suivre une formation d’un an avant de devenir de véritables commandos parachutistes.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 18:55
Stage Jedburgh - Les commandos se forment au génie

 

04/11/2013 Opérations

 

Du 21 au 25 octobre 2013, 22 futurs membres des groupes commandos parachutistes ont participé à la première édition du module génie, désormais intégré au stage de formation initial Jedburgh. Durant une semaine, les stagiaires en provenance de toute la brigade parachutiste, ont été sensibilisés par les commandos du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) aux dangers des explosifs. Le théâtre malien, avec la découverte de nombreux pièges (engins explosifs improvisés, munitions non explosées…) a démontré l’importance de cette formation.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories