Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 14:20
Commande d’un 3e système de drones Reaper

 

10/12/2015 DIRECTION GÉNÉRALE DE L’ARMEMENT

 

La Direction générale de l’armement (DGA) a commandé le 7 décembre 2015 un troisième système de drones MALE (moyenne altitude, longue endurance) de type Reaper. Le premier système, livré en décembre 2013, est utilisé de manière intensive dans la bande sahélo-saharienne dans le cadre des opérations en cours. La livraison du 2esystème est prévue en 2016 et celle du 3e en 2019.

 

La Loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit que l’armée de l’Air disposera en 2019 de 4 systèmes complets, comprenant chacun 3 drones.

 

Les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) sont des outils essentiels dans les zones de conflit moderne, offrant une capacité majeure en termes de connaissance et d’anticipation. Ils sont capables d'assurer des missions de renseignement, de surveillance, de reconnaissance et de désignation d'objectifs en opérant, grâce à leur endurance, sur de larges zones, à grandes distances et sur de longues durées.

 

Les drones Reaper sont fabriqués par l'industriel américain General Atomics. Leur acquisition est réalisée selon la procédure FMS (Foreign Military Sale) auprès de l’US Air Force.

Repost 0
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 17:55
Reaper: l'armée de l'air toujours américano-dépendante


29.10.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

On peut toujours s'extasier sur le vol d'un Reaper tricolore qui a tenu l'air pendant 25 heures mais ça ne change rien à la dure réalité des choses. Sans nos amis/alliés/concurrents US et leur bon vouloir, nos drones ne voleraient pas.

Et ce ne sont pas les participants à l'atelier Reaper qui s'est tenu du 14 au 16 octobre à Cognac (là où est basé l'escadron Belfort, désormais commandé par le lt-cl Tanguy Benzaquen à la place du tonitruant Christophe Fontaine qui a atterri à la DRM) qui diront le contraire.

A l'agenda de cet atelier, au moins trois points notables:
- la certification des Reaper pour les faire voler au-dessus du territoire métropolitain français,
- la charge ROEM à installer sous les drones fabriqués par GA,
- la livraison d'un cockpit à Cognac

Respectivement ajouter les adjectifs suivants à chacun de ces trois points:
- éventuelle
- souhaitée
- probable

Par ailleurs, le constat conclusif a été clair: la dépendance française sur les US est lourde. Comme je le rappelais il y a deux jours (lire ici), des contractors de GA et L3C se chargent de la maintenance et de l'envol des drones. Ces contractors sont même présents dans le cockpit déporté de Niamey lors des opérations françaises.

La formation des pilotes et des spécialistes de la maintenance traîne; quant au pilotage déporté depuis Cognac, ce n'est pas pour tout de suite.

Alors, va pour la 25e heure en attendant des jours meilleurs!

Repost 0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 16:20
photo General Atomics

photo General Atomics

 

15 October, 2015 by James Drew - FG

 

Washington DC - General Atomics Aeronautical Systems has confirmed the US Army’s purchase of 19 “Improved Gray Eagle” UAVs following the service’s disclosure this week that its MQ-1C procurement has been “amended” to the extended-range version.

 

The army announced a $121 million contract modification in June for 19 General Atomics MQ-1C aircraft and the same number of “satellite communications air data terminals” for delivery in September 2018, and it appears those units are being delivered in the Improved Gray Eagle (IGE) configuration. Speaking at an army conference in Washington this week, UAS project manager Col Courtney Cote says the programme adjustment was made in July and those extended-range MQ-1Cs will be delivered to the army’s intelligence and special forces groups initially.

Read more

Repost 0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:20
Brimstone offer to USA a test case for Europe, says MBDA

 

17 Mar 2015 By: Craig Hoyle - FG

 

European guided weapons specialist MBDA is waiting on a decision from the US government on whether to acquire its Brimstone air-to-surface missile, with the company’s chief executive warning that a rejection of its offer will call into question the openness of Washington’s defence acquisition policy.

Speaking about the company’s inability so far to meet growth targets for its MBDA Inc unit in the USA, Antoine Bouvier says: “The most significant opportunity we could have short-term is the Brimstone, for some US customers.”

A UK-developed weapon capable of striking moving ground targets in all weather conditions from fixed-wing aircraft and unmanned air vehicles, the dual-mode seeker-equipped Brimstone early last year completed a bilateral firing campaign from a General Atomics Aeronautical Systems MQ-9 Reaper in the USA. A potential order for the missile has also been the subject of discussions between British Prime Minister David Cameron and US President Barack Obama, industry sources confirm.

 

Read more

Repost 0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 17:20
photo General Atomics

photo General Atomics

 

Mar 16, 2015 ASDNews Source : General Atomics

 

    Predator/Gray Eagle Series Also Sets Record for 2014 Flight Hours

 

General Atomics Aeronautical Systems, Inc. (GA-ASI), a leading manufacturer of Remotely Piloted Aircraft (RPA) systems, radars, and electro-optic and related mission systems solutions, today announced that its Predator® B/MQ-9 Reaper® RPA fleet has achieved a historic milestone of one million cumulative flight hours, with almost 90-percent of all missions flown in combat.

Additionally, GA-ASI announced that its Predator/Gray Eagle®-series aircraft family set a company record and historic industry feat in 2014: over 500,000 flight hours flown, which is the equivalent of flying 1,370 hours around-the-clock every day.

 

Read more

Repost 0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 08:50
Predator B - photo General Atomics

Predator B - photo General Atomics

 

Mar 2, 2015 ASDNews Source : General Atomics

 

General Atomics Aeronautical Systems, Inc. (GA-ASI), a leading manufacturer of Remotely Piloted Aircraft (RPA) systems, radars, and electro-optic and related mission systems solutions, and SENER, a leading Spanish engineering company, today announced that they have signed a teaming agreement that promotes the use of the multi-mission Predator B® RPA to support Spain’s airborne surveillance and reconnaissance requirements.

“GA-ASI is proud to be teamed in Spain with SENER. They are a leading high-technology company with a long record of success in the defense and security sectors,” said Frank W. Pace, president, Aircraft Systems, GA-ASI. “GA-ASI is fully committed to working with Spanish industry as we believe this program’s success requires local industry partnerships that provide collaborative innovation in enhancing the capabilities of Predator B for the Spanish Government.”

 

Read more

Repost 0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 13:20
Pneumatic Actuated Single Carriage (lightweight) - photo Exelis

Pneumatic Actuated Single Carriage (lightweight) - photo Exelis

 

AMITYVILLE, N.Y., Jan. 21, 2015 Exelis

 

Exelis (NYSE: XLS) recently received a follow-on contract valued at more than $27 million from General Atomics Aeronautical Systems, Inc. to continue producing and supplying the BRU-71/A ejector rack for the Predator® B/MQ-9 Reaper® Remotely Piloted Aircraft (RPA) system.

Under the contract, Exelis will produce 619 BRU-71/A units for U.S. Government MQ-9s. The BRU-71/A is a pneumatic carriage and release system that uses compressed air rather than pyrotechnic cartridges to deploy payloads. The use of pneumatic technology reduces wear-and-tear and overall system maintenance and life-cycle costs.

“Unmanned and remotely piloted platforms are important to an increasingly wide range of missions,” said Pete Martin, vice president and general manager of the Exelis electronic attack and release systems business. “It is essential that the technologies they rely on, like our carriage and release systems, are designed to enhance their performance and endurance to support mission success into the future.”

Adaptable to a number of aircraft, the BRU-71/A delivers significant advanced benefits compared with previous-generation ejector racks. It is one-third the weight of existing racks in its class and offers ease of loading via independent, self-latching hooks. Additionally, it eliminates the use of pyrotechnic impulse cartridges and the resultant cleaning and maintenance actions and provides a high-reliability pneumatic in-flight lock.

This award is the third BRU-71/A follow-on production contract for Exelis. The first, for 208 units, was received in February 2011 and the second, for 520 units, was received in 2013. Deliveries of the latest batch will begin in October 2015 and will be completed in August 2016. Contract work is performed at the Exelis facility in Amityville, New York.

About Exelis
Exelis is a diversified, top-tier global aerospace, defense and information solutions company that leverages a 50-year legacy of deep customer knowledge and technical expertise to deliver affordable, mission-critical solutions for global customers. We are a leader in positioning and navigation, sensors, air traffic management solutions, image processing and distribution, communications and information systems, and focused on strategic growth in the areas of critical networks, ISR and analytics, electronic warfare and composite aerostructures. Headquartered in McLean, Va., Exelis employs approximately 10,000 people and generated 2013 sales of $4.8 billion. For more information, visit our website at www.exelisinc.com or connect with us on Facebook, Twitter, LinkedIn and YouTube.

Predator and Reaper are registered trademarks of General Atomics Aeronautical Systems, Inc.

 

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 12:20
Single Reaper passes flight hour milestone

 

14 Jan 2015 By Beth Stevenson - FG

 

A single US Air Force General Atomics Aeronautical Systems MQ-9 Reaper unmanned air vehicle has surpassed a record 20,000 flight hours to date, following a 17h combat sortie in support of the US military's operations in Afghanistan. This marked the highest number of flight hours amassed by any Predator B/Reaper UAV, and happened on 23 December while flying in support of Operation Enduring Freedom.

 

Read more

Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 06:50
Netherlands to host first European UAV training facility

 

12 Jan 2015 By: Beth Stevenson - FG

 

The Netherlands and aerospace services company Strat Aero have signed a letter of intent for the establishment of an unmanned air vehicle training facility focused on the General Atomics Aeronautical Systems MQ-1 Predator and MQ-9 Reaper.

The non-binding LoI was agreed between the company and Innovation Quarter – the economic development agency for the Dutch region of West Holland – Strat Aero announced on 12 January.

The parties involved hope to establish what they tout as northern Europe’s first UAV pilot training base; a location for which would be provided by the government.

 

Read more

Repost 0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 07:20
GA Wins $41M for New Reaper Requirements

 

Sept 11, 2014 defense-unmanned.com

(Source: US Department of Defense; issued Sept 10, 2014)

 

General Atomics - Aeronautical Systems Inc., Poway, California, has been awarded a $40,906,190 cost-plus-fixed-fee order (0033) on contract FA8620-10-G-3038 for development of requirements description documents for the MQ-9 Reaper Block 1 Unmanned Aerial System (UAS) and the MQ-9 Reaper Block 5 UAS with the 904.6.0 system/software release.

 

Work will be performed in Poway, California, with an expected completion date of Sept. 8, 2017. This contract was a sole-source acquisition. Fiscal year 2012 aircraft procurement funds in the amount of $40,906,190 are being obligated at the time of award.

 

The Air Force Life Cycle Management Center, Wright-Patterson Air Force Base, Ohio, is the contracting activity.

Repost 0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 07:20
Export-licensed Predator makes maiden flight

 

09.07.2014 By: Beth Stevenson - FG

 

General Atomics Aeronautical Systems has successfully conducted the first flight of its export-ready Predator XP surveillance unmanned air vehicle.

 

The new aircraft flew a “flawless” 35min sortie on 27 June, an industry source says. It is understood that the company will proceed directly to full production, in anticipation of new international customer orders.

 

The system is derived from the MQ-1 Predator A system that is in service with the USA, Italy, Morocco and Turkey.

 

The second generation of the Predator, the MQ-9 Predator B/Reaper, is renowned for carrying out armed operations in theatres such as Afghanistan by a number of NATO operators of the UAV.

 

The XP is designed to be free from the restrictions covered by the International Traffic in Arms Regulations structure. This means that it will be exported in a "clean" unarmed configuration, broadening the potential customer base for the aircraft to countries in Latin America and the Middle East.

 

It was confirmed in February 2013 that the United Arab Emirates would be the first customer for the Predator XP, under a $197 million Foreign Military Sales deal conducted through the International Golden Group on behalf of the UAE armed forces.

 

The company declined to provide an update on the status of the UAE purchase at the time of the first flight. “We are in discussions with a number of countries, but are not at liberty to report any specific news on those pursuits at this time,” it adds. Kazakhstan has been reported as having shown interest in the platform.

 

Featuring modifications including winglets, the XP-variant UAV offers a flight endurance of up to 35h, and can reach a maximum altitude of 25,000ft, according to General Atomics.

Repost 0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 11:20
EM Railgun Blitzer, lors d'essais sur la base navale de Dahlgren, en Virginie photo General Atomics

EM Railgun Blitzer, lors d'essais sur la base navale de Dahlgren, en Virginie photo General Atomics

 

09 avril 2014 Usinenouvelle.com

 

L'innovation technologique industrielle revêt de multiples formes, y compris militaires. L'US Navy le prouve encore avec ces trois technologies spectaculaires qu'elle teste en vue d'un déploiement prochain.

 

La marine de guerre des Etats-Unis travaille depuis de nombreuses années au développement de technologies de combat avancées au travers de son bureau de la recherche navale. Plusieurs de ces projets d'envergure s'apprêtent à se concrétiser dans les mois ou les années à venir.

 

Visionner les vidéos sur Industrie & Technologies

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 12:20
UCLASS RFP expected by the end of March

Northrop Grumman's X-47B unmanned air system demonstrator on the deck of aircraft carrier USS Theodore Roosevelt on 10 November, 2013.

 

Mar. 20, 2014 by Jon Hemmerdinger – FG

 

Washington DC - Within the coming weeks the US Navy will release a request for proposal (RFP) for its unmanned carrier launched airborne surveillance and strike (UCLASS) programme, the service tells Flightglobal.

 

The announcement follows the release of budget documents earlier this month that reveal the Navy has delayed first flight of UCLASS from the second quarter of fiscal year 2017 to the third quarter of fiscal year 2018.

 

The documents attribute the delay to "adjustments to the programme's acquisition strategy."

 

Though the USN declines to provide a specific date for the RFP release, it says it typically releases RFPs within 15 days of posting a synopsis on the federal government's procurement website.

 

That synopsis went up on 13 March, meaning the RFP should be released by 28 March.

 

The 13 March posting announced that only four companies will be permitted to bid on the air vehicle segment of UCLASS.

 

Those companies, which already received Navy contracts to conduct UCLASS preliminary design reviews, include Boeing, Lockheed Martin, General Atomics Aeronautical Systems and Northrop Grumman, says the Navy.

 

“Award to any contractor other than a [preliminary design review] participant would result in significant schedule delays and require substantial additional costs which are not expected to be recouped by the government through full and open competition,” says the Navy.

 

The announcement follows the release of the US Navy’s fiscal year 2015 budget proposal, which still must be approved by Congress but would inject $403 million for UCLASS funding for fiscal year 2015.

 

That’s more than three times the $122 million allotted for the project in the current fiscal year.

 

The service plans to spend $2.67 billion through fiscal year 2019 on UCLASS development, according to budget documents.

 

Reports surfaced last year that the tight budget environment led the Navy to relax UCLASS requirements for stealth, inflight refueling and the ability to operate in contested airspace.

 

The Navy plans to invest $3.7 billion through 2020 on UCLASS and seeks to eventually field six to 24 of the stealthy UAVs, according to a 2013 Government Accountability Office report.

 

The report noted that the programme faces schedule risk because it is “heavily reliant on the successful development and delivery of other systems and software.”

 

It added that the Navy “will be challenged to effectively manage” and integrate the UCLASS air vehicle with carrier systems and control systems.

 

The report also notes that cost estimates are uncertain and could exceed available funding, and says problems could arise because the source selection process has been “compressed” to eight months from a typical 12 months.

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 12:20
Predator C Avenger photo General Atomics

Predator C Avenger photo General Atomics

 

 

25/02/2014 Par Julien Bergounhoux - industrie-techno.com

 

La guerre menée par la CIA contre le terrorisme, notamment Al-Qaïda au Pakistan, s'appuie fortement sur les drones. Ces mêmes drones qui sont devenus en à peine dix ans une composante essentielle du renseignement aérien. Cette technologie est pourtant relativement jeune et beaucoup reste à y faire. General Atomics, acteur majeur du secteur, continue d'innover avec l'Avenger, qui pourrait être mis en service cette année.

 

Les drones de surveillance et de combat de la famille "Predator", développés par General Atomics, sont parmi les plus utilisés au monde. Principalement par les différentes branches de l'armée américaine, mais aussi entre autres par la France, le Royaume-Uni, l'Italie ou les Pays Bas. Le dernier modèle en date, le Predator C Avenger, est opérationnel après avoir complété une nouvelle phase de test, et son déploiement pourrait commencer cette année.

Le premier Predator était une évolution du GNAT, un drone de reconnaissance développé pendant les années 1980. Originellement destiné lui aussi à la surveillance et appelé RQ-1 Predator par l'armée de l'air américaine (R pour reconnaissance, le Q faisant référence à son statut de drone), il a officiellement changé de nom en 2002 après son adaptation à des missions de frappes militaires à l'aide de missiles Hellfire, devenant le MQ-1 Predator (le M signifiant multi-rôles). Il devint alors le principal drone d'attaque utilisé lors des missions en Afghanistan et au Pakistan.

 

UNE MONTÉE EN PUISSANCE

Anticipant les besoins de l'armée, General Atomics commenca rapidement le développement du Predator B, que l'armée renomma MQ-9 Reaper lors de son entrée en service en 2007. Equipé d'un turbopropulseur Honeywell en remplacement du moteur Rotax 914F de son précécesseur, il est plus grand (20 m d'envergure), quatre fois plus lourd (2 220 kg à vide), peut emporter beaucoup plus de munitions, et sa vitesse maximale et son plafond de vol sont doublés, atteignant respectivement 480 km/h et plus de 15 000 m.

Fort de son succès lors de multiples opérations (Irak, Lybie, Mali, etc.) et conscient de la demande croissante en matière de drones, General Atomics mit directement en branle le développement du modèle suivant : le Predator C Avenger. Il utilise les mêmes matériaux et la même avionique que le Reaper et est compatible avec son infrastructure au sol (GCS), mais emploie un turboréacteur Pratt and Whitney qui lui confère une vitesse maximale de 740 km/h.

 

FURTIF ET LONGUE PORTÉE

L'accent a de plus été mis sur la furtivité, avec notamment des baies internes pour les munitions et un échappement en forme de S pour réduire les signatures radar et thermiques. Il est aussi équipé du même système de visée que le F-35 Lightning II, baptisé Alert (Advanced Low-observable Embedded Reconnaissance Targeting), et est prévu pour être capable à terme de voler et d'attaquer en essaim.

Sa capacité de charge est à nouveau doublée (8 255 kg en charge maximale, incluant 2 948 kg de munitions dont 1 588 kg en interne), et si son temps de vol se voit réduit (passant de 27 à 18 heures), son rayon d'action, lui, augmente considérablement. Là où le Reaper ne pouvait parcourir que 1 850 km, l'Avenger peut en faire 2 900.

Un atout qui ne laisse certainement pas l'état major américain de marbre, à l'heure où ses bases en Afghanistan risquent d'être démantelées lors du retrait complet des troupes, prévu pour cette année. D'autres bases plus éloignées devront alors être utilisées pour les opérations visant les bastions d'Al Qaïda au Pakistan. Son autre avantage décisif est son coût : entre 12 et 15 millions de dollars estimés par appareil, soit beaucoup moins cher qu'un avion de chasse (un F-22 coûtant 150 millions), pour des capacités qui s'en rapprochent peu à peu à chaque nouveau modèle (voir la fiche technique de l'Avenger).

Repost 0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 18:55
Le Reaper français effectue son premier vol au Sahel

 

16.01.2014 Helen Chachaty - journal-aviation.com

 

e ministère de la Défense a annoncé ce matin qu’un des deux drones MQ-9 Reaper récemment déployés dans la région du Sahel avait effectué un premier vol ce jeudi au matin. Le drone, piloté par un équipage de l’escadron de drones 1/33 « Belfort » de l’armée de l’air, n’est resté que 40 minutes dans les airs, avant de se retourner se poser sur la base de Niamey. Son indicatif « Dress Down Six » était un hommage à Antoine de Saint-Exupéry.

 

Les deux premiers drones MALE de General Atomics ont été réceptionnés par la DGA le 19 décembre dernier en Californie et ont été transportés dans la foulée au Niger. Ils devraient bientôt être déclarés opérationnels et débuter leurs missions de surveillance, de reconnaissance et de renseignement au-dessus de la bande saharo-sahélienne.

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 12:37
Les premiers pilotes français de Reaper sont opérationnels

 

29.11.2013 Helen Chachaty - journal-aviation.com

 

L’armée de l’air l’a annoncé ce 29 novembre : les trois premiers équipages français de drone Reaper - soit six personnes - de l'escadron de drones 1/33 "Belfort" ont reçu leur brevet de pilote le 26 novembre dernier et sont donc déclarés opérationnels sur le drone de General Atomics.

 

Leur formation avait débuté en août dernier sur la base aérienne d’Holloman, aux États-Unis. Elle s’est notamment composée de 100 heures de cours théoriques, 16 séances sur simulateur et 4 vols aux commandes du MQ-9.

 

Cette nouvelle vient confirmer une information recueillie la semaine dernière par le Journal de l’Aviation, selon laquelle les pilotes seraient déployés « fin décembre, début janvier », soit dès la réception des drones par la France, s’ils sont livrés en temps et en heure.

 

Les drones seront déployés au-dessus du Sahel pour des missions ISR. Les pilotes seront eux basés à Niamey, au Niger.

Les premiers pilotes français de Reaper sont opérationnelsLes premiers pilotes français de Reaper sont opérationnels
Les premiers pilotes français de Reaper sont opérationnels
Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 17:50
Fully armed MQ-9 takes off on a mission in Afghanistan. Photo US Air Force

Fully armed MQ-9 takes off on a mission in Afghanistan. Photo US Air Force

 

22.11.2013 Helen Chachaty journal-aviation.com

 

La ministre de la Défense néerlandaise Jeanine Hennis-Plasschaert a annoncé hier son choix de s’équiper de quatre drones MQ-9 Reaper pour assurer ses futures missions ISR. « Le Reaper est le seul drone qui répond aux exigences de la Défense, que ce soit l’autonomie en vol, la rapidité ou la précision de ciblage », selon le communiqué du ministère. L'acquisition de ces drones devrait se faire comme en France, par le biais des FMS (Foreign Military Sales) du Pentagone.

 

Une consultation pour s’équiper de drones MALE avait été lancée en 2011. La pleine capacité opérationnelle est attendue pour 2017.

Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 20:20
An MQ-1 Predator takes off the runway at Holloman Air Force Base, N.M., Sept. 25. 2013

An MQ-1 Predator takes off the runway at Holloman Air Force Base, N.M., Sept. 25. 2013

 

31.10.2013 Helen Chachaty - journal-aviation.com

 

Un drone MQ-1B Predator de l’US Air Force s’est écrasé hier près de la AFB d’Holloman, au Nouveau-Mexique. L’appareil appartenait au 6ème escadron de reconnaissance et effectuait une mission d’entraînement de routine. Les causes de l’incident sont pour l’instant inconnues.

Repost 0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 08:20
MQ-1 Predator armed with an AGM-114 Hellfire missile

MQ-1 Predator armed with an AGM-114 Hellfire missile

25/10/2013 Helen Chachaty - journal-aviation.com

 

L’US Air Force a dévoilé que ses flottes de drones MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper avaient accumulé deux millions d’heures de vol depuis leurs débuts au milieu des années 90. « Il a fallu seize ans pour atteindre le million d’heures de vol et deux ans et demi pour les doubler » a indiqué l’USAF.

 

Le Predator a effectué son premier vol en 1994, le Reaper en 2001.

MQ-9 Reaper

MQ-9 Reaper

Repost 0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 15:55
Premier paiement pour les Reaper français

01.10.2013 Helen Chachaty journal-aviation.com

 

Un avis d’attribution du Pentagone du 30 septembre fait état d’un premier contrat de 49,8 millions de dollars pour la fourniture des drones MQ-9 Reaper destinés à la France. La nature du contrat n’est pas spécifiée mais le délai d’achèvement est fixé au 15 juillet 2015.

 

Les deux premiers Reaper de General Atomics devraient arriver dans les forces françaises fin 2013-début 2014, sans plus de précisions de la part du ministère de la Défense pour le moment. Les drones sortiront en « configuration US Air Force » de la chaîne d’assemblage, non-armés. Des études sont actuellement en cours sur la francisation des appareils suivants.

 

Le 26 septembre dernier, l’armée de l’air annonçait que le premier équipage français, constitué de personnels du 1/33 « Belfort », avait effectué le premier « vol de familiarisation » d’un MQ-9 sur la BA de Holloman, au Nouveau-Mexique, le 24 septembre.

Repost 0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 11:20
Le drone Predator de General Atomics en version lisse photo General Atomics

Le drone Predator de General Atomics en version lisse photo General Atomics

6 septembre Aerobuzz.fr

 

General Atomics améliore encore son drone « Predator ».

 

Cette fois, le constructeur américain installe sous son drone un démonstrateur de brouilleur de nouvelle génération signé « Northrop Grumman ». L’appareil volant ainsi équipé était destiné à valider l’utilité d’un engin sans pilote pour les missions de brouillage offensif des radars et des communications. A terme, les forces américaines vont remettre à plat leur doctrine en matière de guerre électronique. Dans ce cadre, le drone ainsi équipé pourrait être utilisé en conjonction avec des vecteurs pilotés pour neutraliser les moyens de défense adverses de dernière génération ainsi que les centres de coordination et de commandement.

Repost 0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 07:20

9 juil. 2013 defenseupdate

Video Courtesy: General Atomics Aeronautical

Repost 0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 07:50
photo RP Defense

photo RP Defense

28.06.2013 Helen Chachaty - journal-aviation.com

 

L’industriel américain General Atomics a annoncé le 26 juin qu’il allait développer – sur fonds propres – une variante de son drone MALE MQ-9 Reaper (Predator B), afin de pouvoir en offrir une version pleinement compatible avec les exigences de navigabilité de l’US Air Force, mais surtout de futurs potentiels acheteurs membres de l’OTAN.

 

Il s’agit principalement pour General Atomics de travailler sur des capacités accrues d’intégration dans l’espace aérien du pays acheteur, pour offrir une configuration permettant au drone d’obtenir facilement ses certificats de navigabilité. Une initiative calculée de General Atomics, au vu des récentes polémiques ayant eu trait à la certification de navigabilité des drones dans l’espace aérien européen – l’EuroHawk pour ne pas le nommer.

 

Le drone MALE MQ-9 Reaper est destiné aux missions ISR ainsi qu’au ciblage d’objectifs précis. Motorisé par un TPE331-10 d’Honneywell, il peut voler jusqu’à une altitude de 50 000 pieds et rester un maximum de 27 heures dans les airs. Il est actuellement utilisé par l’US Air Force, la Royal Air Force et l’Italie. La France attend elle le feu vert du congrès américain pour pouvoir en acquérir deux d’ici la fin de l’année 2013.

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 10:50
photo RP Defense PAS2013

photo RP Defense PAS2013

June 26, 2013 by Zach Rosenberg – FG

 

Washington DC - General Atomics Aeronautical Systems has announced its intent to certify the Predator B unmanned air vehicle (UAV) to European and NATO standards.

 

The Predator B, called the MQ-9 Reaper in US military service, has been sold abroad to both the United Kingdom and Italy. The aircraft is in competition for service in Germany, and rumoured to have already won a contest in France despite lack of official confirmation.

 

"It is imperative that we ensure airworthiness certification of Predator B both at home and abroad as coalition forces withdraw from Afghanistan and nations transition mission focus to protection of the homeland and other civil uses," says General Atomics chairman Neal Blue.

 

UAVs are not currently allowed to fly in European airspace without significant restrictions. How European nations intend to integrate UAVs into civilian airspace remains unclear, but pressure is growing to include them for both military and civil uses. The modifications to be made are unclear, but partner RUAG will help define and implement them.

 

General Atomics did not respond to immediate questions.

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 19:55
670 millions d’euros pour les futurs Reapers français

12.06.2013 Helen Chachaty - .journal-aviation.com

 

Selon la presse invitée à un déjeuner avec le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian mardi 11 juin, la France achètera bien douze drones MALE MQ-9 Reaper, pour un total de 670 millions d’euros.

 

La commande initiale porterait d’abord sur deux appareils, qui devraient être déployés dans la région du Sahel d’ici la fin de l’année 2013, afin de pallier aux manques constatés des moyens de renseignement sur la zone. Les drones de General Atomics devraient également être francisés. Le Congrès américain doit toutefois donner son accord pour cette transaction.

 

Par ailleurs, le ministre de la Défense aurait également évalué le marché des drones de « troisième génération » à 30 ou 40 appareils, à l’échelle européenne. Reste toutefois l’épineuse question de la coopération industrielle des différents pays, tout comme la mise en commun des besoins capacitaires.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories